Top Partenaires

Daearen
Fearwood
Salvatore Boarding School
Historia Pactum
Dust And Shadows
Imperium
Streaming House
Lost Angels

Sujets Libres

Sometimes the shape you take...



 

Bienvenue sur le forum Flashback You heard that ? Voices.  911916552 Certains pv sont toujours libres : Josie et Lizzie Saltzman, Liam Dunbar, Damon Salvatore, Jeremy Gilbert etc... Nous manquons cependant de vampires, de membres du brotherhood et des membres du groupe Others

Partagez
 

 Flashback You heard that ? Voices.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Flashback You heard that ? Voices.  Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 376
▬ Points : 349
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptySam 26 Oct - 21:43

Flashback you heard that ? Voices.
Ma vie à la Nouvelle Orléans était calme la plupart du temps. Quand mon côté banshee voulait bien me laisser tranquille. A cause de ce dernier je me retrouvais souvent sur les scènes de crime, sans pouvoir expliquer pourquoi. Heureusement l'un des agents un certain Parrish me laissait toujours filer en douce où me qualifiait de voyante. Il avait rapidement compris ce que j'étais. J'ignorais pour quelle raison et franchement je m'en contrefichais. J'avais Vanessa Moorehead de mon côté, avocate et sorcière pour me venir en aide. Et pour mes capacités je pouvais compter sur Elijah Mikaelson qui entraînait et comprenais ce que j'étais.

J'étais au volant de ma voiture seule quand ça m'arriva. Quelque chose d'étrange, ces sentiments des plus étranges. Je jouais avec la fréquence de la radio pour parvenir à entendre ce que les voix voulait me dire. Rien de ce que j'entendais ne me paraissait utile. Trouve Scott. J'étais réellement censée parcourir la ville à la recherche d'un certain Scott, être une banshee avait des bons côtés comme quand on contrôlait sa voix mais ce n'était pas simple de comprendre tout ce qu'on voulait vous faire comprendre.
Quand je semblais sortir de cette transe je me trouvais à Carrolton, en face d'une clinique vétérinaire. Je fronçais les sourcils avant d'entendre un miaulement qui venait de la plage arrière. Je me tournais pour voir une cage avec le chat d'une amie qui avait quitté la Nouvelle Orléans pour voir de la famille me laissant la garde d'un chat. Ce dernier était tombé malade, mais j'ignorais encore comment j'étais arrivée là.

Je sortais de la voiture avant de faire le tour de la voiture pour avoir un meilleur accès à la cage de transport du chat. Je passais la porte alors qu'un bruit de cloche annonçait l'arrivée d'un client. Une fois à l'intérieur de la salle d'attente je constatais qu'il n'y avait personne. Ce n'était pas normal. Je consultais les reviews yelp concernant la clinique vétérinaire. Hors de question que... C'était quoi son nom au greffier déjà ? Pistache. Je levais les yeux au ciel, hors de question d'envoyer Pistache dans un mouroir.

« Y a quelqu'un ? »

Parce qu'aucun film d'horreur ne commençait comme ça, une fille seule dans un endroit potentiellement vide qui demandait tout haut si quelqu'un se trouvait là avec elle. Soudainement je me sentais comme la bimbo dans ses films, la première que le tueur trouvait et qui au lieu de s'enfuir, courrait droit vers l'ennemi. Seule différence dans ses films la bimbo était rarement une bashee formée au combat par un vampire ayant un millénaire d'expérience en la matière. Une étrange comptine te revient en mémoire et qui s'échappa de tes lèvres sans que tu ne puisses la retenir plus longtemps.

« Loup y es tu ? »

Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

True Alpha
The Reckoning

Scott McCall
Scott McCall
Flashback You heard that ? Voices.  Source
▬ Messages : 61
▬ Points : 240
▬ Date d'inscription : 17/10/2019
▬ Emploi/loisirs : Étudient en soins vétérinaires

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Peter Hale
Inventaire:
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptySam 26 Oct - 22:45


{Flashback} You heard that ? Voices
feat. Orlane A. Turner



Scott était à la Nouvelle Orléans depuis quelques temps maintenant. En fait, ça avait été une libération pour lui. Il n’avait pas besoin de penser à tous ce qui se passait à Beacon Hills. Les gens avaient assez souffert au cours des dernières années. C’était tout naturellement que l’Alpha s’était dirigé vers la Nouvelle Orléans. De plus, dans cette région, il y avait une très bonne école pour devenir vétérinaire. C’était donc la ville parfaite. Scott avait même trouver un boulot. Un petit travail dans une clinique vétérinaire. Puisqu’il avait déjà travailler dans ce genre d’établissement à Beacon Hills, le propriétaire avait été très surprit de voir que Scott se débrouillait très bien. De plus, avec ses études, il avait de bonnes références et tout. Dès la première fois qu’ils s’étaient vus, le propriétaire et l’employé s’était très bien entendu.

Ce jour là, Scott devait tenir la clinique vétérinaire seul pendant quelques heures, le temps que son patron fasse quelques visites chez des clients particuliers. Certains ne pouvaient pas se déplacer et le propriétaire de la clinique vétérinaire se proposait de faire le déplacement. Alors, l’Alpha se retrouvait tout seul. Mais ce n’était pas pour déplaire au jeune homme. Il pouvait faire ses preuves et surtout montrer à son patron qu’il pouvait se débrouiller tout seul. Les clients ne se bousculaient pas à la clinique, alors le jeune loup garou avait décidé de s’occuper de l’espace des chats. Ces derniers avaient eu du mal à se faire au jeune homme, mais maintenant, ils le laissaient s’approcher d’eux. Scott avait sourit lorsque la situation s’était présenté la première fois parce que cela lui faisait faire un bond dans le passé, lorsqu’il avait été mordu. Maintenant qu’il savait que c’était à cause de sa condition de loup-garou, il pouvait prévoir la réaction des chats.

«Aller les petits chats. Je vais vous nourrir et prendre soin de chacun d’entre vous même si vous n’avez pas très envie de voir un loup dans votre espace... Je ne suis pas méchant vous savez.»

Lorsqu’il était tout seul, Scott avait prit l’habitude de parler aux animaux. S’il avait des caméras dans la clinique, le jeune homme ne s’en était jamais soucier. En fait, il y avait bien une chose qui était difficile dans son boulot : C’était de cacher sa condition à son patron. A Beacon hills, il n’avait pas eu besoin de le faire car son patron travaillait avec le monde du surnaturel depuis très longtemps. Il avait même deviner ce que son employé était. Cependant, à la Nouvelle-Orléans, Scott n’était pas certain que son patron soit au courant de tout ce qui se passait autour de lui. Alors pour ne pas lui faire peur, il n’avait pas parler de sa condition. C’était un peu difficile, mais il y parvenait jusqu’à présent. Alors qu’il était occupé avec les chats, la sonnerie de l’entrée se fit entendre. Scott se redressa doucement. Il n’avait pas prévu d’avoir un client à cette heure, mais il allait devoir stopper son activité.

«Je reviens dans quelques minutes les minous. Ne vous échappez pas.»

Il leur sourit doucement avant de refermer la porte. Il percevait une personne à l’accueil. Une jeune femme d’après le parfum qui flottait autour d’elle. Elle était accompagnée d’un chat dans une cage. Scott se dépêcha de se laver les mains et d’aller l’accueillir. Il était près de la porte lorsqu’il entendit la jeune femme dire : «Loup y es-tu ?». Il se raidit. Est-ce que la jeune femme était une chasseresse ? Il passa la porte pour aller l’observer. Elle n’en avait pas l’air. Il fronça les sourcils avant de changer d’attitude.

«Bonjour ! Bienvenue à la clinique vétérinaire. Que puis-je faire pour vous ?»

Scott avait la certitude qu’il n’était pas au bout de ses surprises avec la jeune rouquine qui se trouvait devant lui. Il avait même l’impression de se retrouver devant Lydia.  

copyright acidbrain




Friends are the more important thing in my life...

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Flashback You heard that ? Voices.  Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 376
▬ Points : 349
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptyDim 27 Oct - 12:46

Flashback you heard that ? Voices.
Je déposais la cage qui contenait Pistache sur le comptoir en attendant que l'on vienne à notre rencontre. J'observais les diverses annonces et les décorations murales ainsi que certains produit pour animaux que le propriétaire de la clinique recommandé. Les voix cependant n'avaient pas décidé de me laisser tranquille et je n'arrivais pas à comprendre quoi que ce soit, seul un brouhaha constant persistait. Le genre de brouhaha qui me donnait envie de crier. Je fermais les yeux avant de prendre une profonde inspiration et tout s'arrêta quand j'entendis une autre voix.

«Bonjour ! Bienvenue à la clinique vétérinaire. Que puis-je faire pour vous ?»

Je me tournais pour faire face à un jeune homme qui devait avoir mon âge. Un carrure assez sportive, des cheveux et des yeux bruns. Il dégageait quelques choses qui me rappelait Peter Hale. Penser à ce nom raviva le souvenir de notre rencontre quand il avait essayait de s'en prendre à moi pour que je rejoigne sa meute, ses griffes contre ma gorge.

« Pistache... »

C'était le seul mot qui accepta de franchir mes lèvres, le nom du chat de mon amie. Quelques secondes plus tard j'agissais comme si de rien n'était. Je m'avançais vers le comptoir pour poser ma main sur la cage de transport qui retenait le chat.

« Je garde le chat d'une amie, et je crois qu'il est malade. Il refuse de se nourrir, ne fait rien de ses journées.»

Ce chat était plus que gourmand, il était l'incarnation de vivre pour manger. Si habituellement il était toujours à la recherche d'une bêtise à faire. Un véritable petit démon, dont elle se plaignait tellement mais une fois chez moi plus rien. Il dormait tout le temps et refuser même de s'alimenter.

« Je sais qu'un chat dort beaucoup, mais j'ai l'impression qu'il est sous prozac. »

J'émis un sourire espérant que les voix me laisseraient assez de temps pour pouvoir rejoindre ma voiture lutté contre cette envie de hurler si spécifique au banshee. Je savais que ça ne signifiait qu'une chose quelqu'un ne s'en sortirait pas. Ca pouvait être n'importe qui voir même n'importe quoi.

« Du coup me voilà. »

Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

True Alpha
The Reckoning

Scott McCall
Scott McCall
Flashback You heard that ? Voices.  Source
▬ Messages : 61
▬ Points : 240
▬ Date d'inscription : 17/10/2019
▬ Emploi/loisirs : Étudient en soins vétérinaires

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Peter Hale
Inventaire:
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptyDim 27 Oct - 17:28


{Flashback} You heard that ? Voices
feat. Orlane A. Turner



Au moment où Scott regardait la jeune femme, il lui semblait qu’elle ressemblait à Lydia, mais en tous les points. Est-ce qu’elle était une Banshee elle aussi ? Il ne savait pas, mais il allait sans doute le découvrir assez rapidement. La jeune femme semblait ne pas savoir ce qu’elle faisait là. Puis, un seul mort sortit de sa bouche et c’était Pistache. Scott haussa les sourcils et lui dit :

«Pistache ?»

Mais il avait déjà remarqué la cage près de la rouquine et il savait qu’il y avait un chat à l’intérieur. La jeune femme reprit de la contenance et lui expliqua qu’elle gardait le chat d’une amie et que depuis quelques jours, ce dernier refusait de manger et dormait toute la journée et ne faisait rien de ses journées. Scott s’approcha un peu plus du comptoir pour se pencher et regarder le chat à l’intérieur. Effectivement, il semblait que l’animal était «mal en point», mais est-ce que c’était vraiment le cas ? Parfois, les animaux se laissaient dépérir parce que leur maître les laisser pendant quelques jours. Ce chat avec de la chance d’avoir une personne pour s’occuper de lui, mais ne semblait pas vouloir faire d’effort pour manger. La jeune femme rajouta qu’elle avait l’impression que le chat était sous prozac. Scott lui sourit doucement et lui dit :

«Est-ce que je peux examiner Pistache ? Nous pouvons aller dans l’arrière salle pour faire l’examen, ce sera plus simple que sur le comptoir ici. De plus, il y aura moins de risque qu’il s’échappe si l’envie lui prenait.»

L’assistant vétérinaire ouvrit la barrière qui séparait la salle d’attente à l’arrière boutique et invita la jeune femme à entrer. Est-ce qu’elle allait lui faire confiance ? Il prit la cage du chat pour la décharger du poids de l’animal et la précéda pour la conduire dans la salle d’examen. Scott sortit Pistache de sa cage. Le chat se laissait faire, comme s’il attendait que la vie lui échappe.

«Vous savez, parfois, les animaux se laissent «mourir» parce que leur maître n’est pas là. Cela fait combien de temps que votre amie est partie ?»

Scott caressa doucement le chat et essaya de regarder ses dents, toucha son ventre pour ressentir sa douleur s’il en avait. Avec son don, Scott pouvait ressentir la douleur des humains, des loup-garou et de tous autres être vivants. Cependant, le chat était, à priori, en parfaite santé. Le jeune homme ne comprenait pas.

«Ce chat va bien. Il ne semblait pas être malade. Vous êtes sûr qu’il ne se nourri pas lorsque vous êtes absentes ? Parfois, certains chats font payer le fait que leur maître soit absent. Pour moi, ce chat va parfaitement bien.»

Il leva les yeux vers la jeune femme qui semblait cacher quelque chose ou vouloir libérer quelque chose.

«Par contre vous... Vous allez bien ?»

copyright acidbrain




Friends are the more important thing in my life...

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Flashback You heard that ? Voices.  Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 376
▬ Points : 349
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptyMer 30 Oct - 17:12

Flashback you heard that ? Voices.
Je n'étais plus certaine de comment j'étais arrivée ici. La dernière chose dont je me souvenais avant mon arrivée ici, était le cours de criminologie que j'avais eu plus tôt ce matin. Le midi et le reste de mon après midi jusque là était partie en miette. Ce genre de ressentit était de plus en plus fréquent et ça s'était empiré après ma rencontre avec Peter Hale. Sans trop savoir comment ni pourquoi j'étais arrivée ici, je n'avais qu'un indice un prénom Scott. Ca pouvait être n'importe qui. La Nouvelle Orléans étaient peuplés et pas que par des humains j'en étais la preuve vivante. Seulement ma préoccupation actuelle était Pistache le chat d'une amie que j'avais accepté de garder. J'aurais le temps de m'inquiéter pour moi plus tard.

«Pistache ?»

Je rivais mon regard sur celui du jeune homme avant que mes yeux ne se posent de nouveau sur la cage contenant un gros matou au pelage gris et aux yeux vert. Pistache. J'étais là pour Pistache. Il s'approcha de la cage et j'en fis de même. J'étais pourtant de nature méfiante et j'avais beaucoup de mal à faire confiance mais certaines personnes partaient avec des points d'avance sans que je sache réellement comment ni pourquoi. J'ajoutais que le comportement du chat me semblait anormal, il sourit avant de me questionner.

«Est-ce que je peux examiner Pistache ? Nous pouvons aller dans l’arrière salle pour faire l’examen, ce sera plus simple que sur le comptoir ici. De plus, il y aura moins de risque qu’il s’échappe si l’envie lui prenait.»

J'opinais simplement après tout j'étais venue pour que Pistache aille mieux. Enfin je crois, pour qu'elle autre raison est ce que j'aurais pris le chat avec moi ? J'observais le jeune homme ouvrir la barrière avant de soudainement hésiter. Qui sait ce qui se trouvait à l'arrière de cette boutique après tout un vétérinaire avait accès à des scalpels et des anesthésiant. Il n'était pas un peu trop jeune pour être déjà vétérinaire.

« Vous êtes sûr qu'on ne devrait pas attendre le vétérinaire ? »

Et comme si cette impression n'était pas suffisante les voix recommençaient tout doucement à s'immiscer. Je secouais la tête chassant cette idée, tout en sachant parfaitement que les voix ne partiraient pas comme ça. Et je m'engageais derrière lui pour le voir ouvrir la cage et commencer à examiner le chat.

«Vous savez, parfois, les animaux se laissent «mourir» parce que leur maître n’est pas là. Cela fait combien de temps que votre amie est partie ? »

« Quatre jours et elle ne reviennent que dans deux semaines, j'ai tout tentée différentes marques de croquettes, de pâtés, du thon, de la gelée de thon. Il ne veut rien manger. »

Même si ce chat avait un peu d'embonpoint je ne me voyais pas le laisser comme ça et attendre que ça passe. Katy avait pris un chaton en quittant la maison familiale pour se sentir moins seule, il avait toujours était là, pour ses ruptures comme ses moments de joie. Ce chat avait pris une importance des plus spéciale dans sa vie.

« Je peux pas me permettre de perdre Pistache. Elle ne s'en remettrait jamais...»

« Ce chat va bien. Il ne semblait pas être malade. Vous êtes sûr qu’il ne se nourri pas lorsque vous êtes absentes ? Parfois, certains chats font payer le fait que leur maître soit absent. Pour moi, ce chat va parfaitement bien. »

La réponse aurait dû être simple, mais dernièrement mes sens de banshee avait pris le dessus. Je me retrouvais à l'autre bout de la ville en pyjama, ou dans le bayou. A m'éloigner de l'appartement conduire ma voiture dans un coin moins peuplé de la ville pour pouvoir hurler sans paraître pour une folle aux yeux de mes voisins. Alors une gamelle vide, pleine ou à moitié vide est ce que je l'aurais réellement remarqué ?

« Oui... Enfin je crois. »

« Par contre vous... Vous allez bien ? »

Il releva les yeux vers moi et je sentis mon estomac se nouer. Deux choix s'offraient à moi, le faire taire ou lui dire la vérité. Peut être que je pouvais lui accorder ma confiance il semblait être quelqu'un de bien après tout. Je m'apprêtais à prendre la parole quand ma main sembla poisseuse, je baissais les yeux pour voir que c'était un liquide rouge semblable à du sang. Et comme si ce n'était pas suffisant les voix étaient revenues et de plus en plus puissante.

« Vous entendez ça ? »

J'essuyais ma main contre mon jean bleu, sans laisser la moindre tâche. Ou je devenais complètement folle ou mes sens de banshee devenait de plus en plus puissant. Seulement les voix me semblaient trop fortes bien trop puissante pour n'être que dans ma tête. Je relevais les yeux pour enfin rencontrer son regard.

« Votre inquiétude est touchante mais je dois trouver quelqu'un... Alors à moins que vous ne soyez ce Scott je vais devoir partir. Je vous doit combien pour... Pistache ? »

Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

True Alpha
The Reckoning

Scott McCall
Scott McCall
Flashback You heard that ? Voices.  Source
▬ Messages : 61
▬ Points : 240
▬ Date d'inscription : 17/10/2019
▬ Emploi/loisirs : Étudient en soins vétérinaires

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Peter Hale
Inventaire:
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptyVen 1 Nov - 10:25


{Flashback} You heard that ? Voices
feat. Orlane A. Turner



Lorsque la jeune femme demanda à Scott s’ils ne devaient pas attendre le vétérinaire, le jeune homme eut un petit sourire. Les gens faisaient rarement confiance aux stagiaires pour leurs animaux (ou pour eux même lorsque ces stagiaires étaient des internes ou des infirmiers), mais Scott ne s’en formalisa pas. Il prit le temps d’expliquer à la jeune femme :

«Vous savez, je suis étudiant en soins vétérinaires. Je ne vais pas tarder à avoir mon diplôme, c’est pour cela que le vétérinaire qui tient cette clinique me laisse parfois seul. Je pense que je peux m’en sortir.»

Scott continua de regarder le chat en se disant qu’il était en parfaite santé. Mais pour faire la conversation, il demanda à la rouquine depuis combien de temps son amie était partie et pour combien de temps. Les animaux pouvaient être très sensible aux changements et Scott en savait quelque chose. La jeune femme lui répondit que son amie était partie depuis quatre jours déjà et qu’elle ne revenait que dans deux semaines. Elle avait changé les croquettes du chat plusieurs fois ainsi que les pâtés, mais il ne voulait rien manger. Elle rajouta qu’elle ne pouvait pas se permettre de le perdre, son amie aurait trop du mal à s’en remettre. Scott leva les yeux vers la rouquine avant de lui dire que le chat allait très bien, qu’il n’était pas malade. Il rajouta qu’il se nourrisait peut-être lorsqu’elle était absente. Il était en parfaite santé. La jeune femme semblait ne pas bien aller alors Scott lui demanda si elle allait bien. Quelque chose n’allait pas et il se demandait si elle n’allait pas faire un malaise en plein milieu de la clinique. Mais en regardant un peu plus près les signaux qu’elle envoyait, il avait déjà vu ça à quelque part. Et il savait parfaitement ce qui allait se passer. Il se redressa doucement alors qu’elle lui demandait s’il entendait «ça». Bien sûr qu’il n’entendait rien du tout ! Il la vit passer sa main contre son jeans comme pour chasser un liquide quelconque. Le regard de la jene femme tomba dans le sien et Scott était tendu au maximum. Elle lui dit alors que son inquiétude était touchante, mais qu’elle devait retrouver quelqu’un. Elle rajouta qu’à moins qu’il ne soit Scott, elle allait devoir partir puis elle lui demanda combien elle lui devait pour Pistache.

«Vous n’allez pas partir. Vous avez trouver la personne que vous cherchiez, enfin je crois. Je suis Scott McCall. Et pour la facture, on en reparlera après.»

Il avait refermer la cage de Pistache et s’était approché de la jeune femme.

«Je crois savoir ce que vous êtes, mais vous ne m’avez pas dit votre prénom. Oh et surtout. N’hésitez pas à crier.»

Il voyait bien qu’elle faisait des efforts surnaturels pour se contrôler. Il fallait qu’elle crie sinon elle allait devenir folle. Scott se préparait mentalement à avoir mal à ses oreilles qui étaient plus sensible que la moyenne grâce à ses capacités de Loup-Garou. Il n’arrivait pas à croire qu’il soit devant une Banshee, une nouvelle Banshee à la Nouvelle-Orléans ! C’est Lydia qui allait être contente !

copyright acidbrain




Friends are the more important thing in my life...

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Flashback You heard that ? Voices.  Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 376
▬ Points : 349
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptyMer 6 Nov - 21:47

Flashback you heard that ? Voices.
Je m'inquiétais et je ne voulais pas laisser Pistache à n'importe qui. Cependant quelque chose chez ce jeune homme me poussait à lui faire confiance. Comme s'il m'était familier, chose étrange puisque c'était la première fois que je le rencontrais et ça j'en étais certaine. Alors pourquoi cette étrange impression me poussait à le suivre et à lui faire confiance. Bien entendu cette confiance n'était pas totale, j'étais une banshee pas stupide.

«Vous savez, je suis étudiant en soins vétérinaires. Je ne vais pas tarder à avoir mon diplôme, c’est pour cela que le vétérinaire qui tient cette clinique me laisse parfois seul. Je pense que je peux m’en sortir.»

Je le laissais faire, pensant que dans le pire des cas ma voix pourrait me protéger assez longtemps pour qu'Elijah ne vienne à ma rescousse. Je n'aimais pas être la demoiselle en détresse et je travaillais durement sur mes capacités pour ne plus l'être. Seulement dans un monde ou l'immortalité et la force surhumaine sont monnaie courante je me devais d'accepter toute l'aide que je pouvais. À mon niveau c'était une question de survie. L’auscultation se poursuivit et il m'apprit une très bonne nouvelle Pistache allait très bien. Ce petit être borné était juste en manque de son humaine, il allait cependant devoir se contenter de moi pour les semaines à venir. C'était la seule nouvelle que j'avais pour le moment, car les voix étaient de retour et la puissance de ces dernières ne faisait que se décupler. Je terminais par lui avouer que j'étais à la recherche d'un Scott et que je ferais mieux de partir.

«Vous n’allez pas partir. Vous avez trouver la personne que vous cherchiez, enfin je crois. Je suis Scott McCall. Et pour la facture, on en reparlera après.»

Je l'observais d'un regard nouveau alors que les pièces du puzzle se mettaient en place. Ses pertes mémoires, le chat dans la cage placé dans la voiture et ce réveil dans cette même voiture devant la devanture de cette clinique vétérinaire. Scott McCall, était la personne que je cherchais.

«Je crois savoir ce que vous êtes, mais vous ne m’avez pas dit votre prénom. Oh et surtout. N’hésitez pas à crier.»

« Orlane. Il vaut mieux pour vous et pour ses pauvres animaux que je me retienne encore un peu. Vous connaissez beaucoup de banshee ? »

J'étais assez surprise qu'il sache ce que j'étais. Les banshees étaient plutôt rares, bien qu'à la Nouvelle Orléans beaucoup de créatures se ramenaient comme s'ils étaient attirés ici, sans la moindre raison. Il y avait autre chose, mes transes me menaient droit à Jackson Square, je n'avais plus qu'à trouver quand et où.

« Je crois que beaucoup de personnes vont perdre la vie. Et je ne suis pas certaine qu'on puisse arrêter ce qui est sur le point de se passer. »

La fête des bénédictions approchaient à grands pas et je comptais bien y participer, passionnée par la mythologie le folklore m'avait toujours séduite. Certes les nombreuses fêtes organisées à la Nouvelle Orléans finissaient rarement bien, mais ça ne pouvait pas être le cas de toutes.

« Vous devriez faire attention à vous et à vos proches. »


Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

True Alpha
The Reckoning

Scott McCall
Scott McCall
Flashback You heard that ? Voices.  Source
▬ Messages : 61
▬ Points : 240
▬ Date d'inscription : 17/10/2019
▬ Emploi/loisirs : Étudient en soins vétérinaires

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Peter Hale
Inventaire:
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptySam 9 Nov - 16:17


{Flashback} You heard that ? Voices
feat. Orlane A. Turner



La jeune femme était décidément pas dans son assiette et Scott comprit très vite ce qu’elle était. Il avait déjà vu plus d’une fois Lydia être absente de la sorte. L’Alpha pouvait encaisser le choc du son, surtout s’il y était préparer. De toute évidence, la fille n’allait pas pouvoir se retenir très longtemps. Elle se nommait Orlane et elle lui dit que pour le bien des animaux et de lui-même, elle devait se retenir encore un peu. Scott regarda Pistache qu’il avait remis dans sa cage de transport avant de répondre à la question de la rouquine.

«J’en connais au moins une autre comme vu. Et je connais les effets du cri d’une Banshee. J’ai suffisament de capacités pour encaisser votre cri si vous n’arrivez plus à vous contenir. Je vous rassure, j’ai déjà fait ça plusieurs fois.»

Il ne lui avait pas dit qu’il était un loup-garou et encore moins un Alpha, mais si elle connaissait son prénom, peut-être qu’elle savait déjà ce qu’il était. Elle lui expliqua qu’elle pensait qu’il y avait plusieurs personnes qui allaient mourir bientôt et qu’elle n’était pas certaine qu’ils puissent arrêter le mécanisme déjà en place. La seule grande manifestation qui allait avoir lieu bientôt était la fête de bénédictions et Scott avait bien l’intention d’y participer avec Stiles et d’autres de sa meute. Il n’avait entendu parler de rien pour l’instant et Lydia n’avait pas eu de révélations encore, mais Orlane semblait en savoir plus... Elle lui recommenda de faire attention, lui et ses proches. Il la regarda pendant quelques secondes avant de lui dire :

«Le danger, ça me connait. Ce n’est pas pour rien que je suis ici.»

Il regarda le chat de sa cliente avant de rajouter :

«Puisque vous n’êtes pas décidé à vous décharger de ses voix dans votre tête, je peux vous poser une question ?»

Il laissa quelques secondes à la jeune femme avant de rajouter :

«Que savez-vous de moi ?»

copyright acidbrain




Friends are the more important thing in my life...

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Flashback You heard that ? Voices.  Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 376
▬ Points : 349
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptyJeu 21 Nov - 13:13

Flashback you heard that ? Voices.
Etre une banshee avait son lot d'avantages et de désavantages. Certes j'avais expérimentés plus de désavantages que d'avantages mais en suivant ses probabilités je finirais tôt ou tard par expérimenter les avantages. En peu de temps je m'étais faite attaquer par Peter Hale un puissant alpha, puis par Liv Valentyne une puissante sorcière qui s'était révélé être ma mère biologique. C'était sans compter sur mes rencontres avec Elijah Mikaelson qui se soldait toujours par de violentes altercations, mais pour une fois ce n'était pas contre moi.

«J’en connais au moins une autre comme vu. Et je connais les effets du cri d’une Banshee. J’ai suffisamment de capacités pour encaisser votre cri si vous n’arrivez plus à vous contenir. Je vous rassure, j’ai déjà fait ça plusieurs fois.»

Tu émis un léger sourire tu savais que tu n'étais pas seule. Mais tu n'avais jamais rencontré ses banshees pas à proprement parler du moins. Ton cri tu pouvais le contenir, pas pendant des siècles c'était certain mais assez longtemps pour te retrouver seule derrière ton volant, loin de toutes oreilles indiscrètes. Je choisis cependant de mettre le jeune homme en garde, c'était tout ce que je pouvais faire sans paraître complètement folle. Heureusement d'ailleurs qu'il connaissait une banshee. Peut être qu'elle l'avait déjà avertie ? Ou qu'elle pourrait le protéger.

«Le danger, ça me connait. Ce n’est pas pour rien que je suis ici.»

« Je sens quelque chose de différent. Comme si c'était la fin de quelque chose ainsi que beaucoup de pertes. »

Je ne savais pas comment l'expliquer, comme si c'était la fin d'une ère et le début de quelque chose d'autres. Comme si quelque chose allait changer drastiquement et j'ignorais de quoi il pouvait s'agir. Ce n'était qu'une impression. Un ressentit. Comment vous faire comprendre quand vous ressentiez des choses que personnes d'autres n'étaient capables d'expliquer.

«Puisque vous n’êtes pas décidé à vous décharger de ses voix dans votre tête, je peux vous poser une question ? »

« Croyez moi c'est bien mieux pour vous, la dernière fois que j'ai sifflé, je suis parvenue à briser toutes les fenêtres autour de moi. Je vous écoute. »

Certes des vampires venaient de m'attaquer et j'avais riposté comme j'avais pu. Heureusement pour moi, Elijah m'avait sauvé la mise même si je l'avais légèrement blessé au passage. Ma voix était une arme que je ne contrôlais pas toujours. Alors je préférais prendre sur moi, le but était de ne pas ajouter d'autres victimes avec mon cri.

«Que savez-vous de moi ?»

« Pas grand chose à vrai dire. Je me réveille au beau milieu de Jackson Square sans savoir pourquoi. Avec une voix me disant de trouver Scott. Et puis j'ai atterrie ici. »

Dans mes pensées ma main se posa sur Pistache qui ne voulait qu'une chose retournée dans sa cage, le mélange d'odeurs ne devait pas lui plaire sans doute. J'ouvris la cage et elle se précipita à l'intérieur me laissant à peine le temps de prendre la parole.

« Vous êtes qui ? En dehors de cet étrange pseudo-vétérinaire qui semble en savoir beaucoup trop sur le monde surnaturel ? »


Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

True Alpha
The Reckoning

Scott McCall
Scott McCall
Flashback You heard that ? Voices.  Source
▬ Messages : 61
▬ Points : 240
▬ Date d'inscription : 17/10/2019
▬ Emploi/loisirs : Étudient en soins vétérinaires

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Peter Hale
Inventaire:
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptyJeu 21 Nov - 18:16


{Flashback} You heard that ? Voices
feat. Orlane A. Turner



Au fil des années, Scott avait vu tellement de créatures surnaturelles qu’il ne pourrait pas faire une liste de toutes celles qu’il avait vu. Pourtant, celle qu’il connaissait bien, c’était les banshees. Au début, lorsque Lydia avait découvert son pouvoir ils avaient tous penser qu’elle était le kanima. Mais non, c’était autre chose. Peter Hale avait développé les pouvoirs de la jeune femme avec sa morsure. Il fallut beaucoup de temps à Lydia pour comprendre ses pouvoirs, mais ils avaient été très utile et encore aujourd’hui, Scott savait qu’il pouvait compter sur son amie et ses pouvoirs.

Lorsqu’il avait dit à Orlane qu’il connaissait le danger, cette dernière lui dit qu’elle sentait quelque chose de différent, comme si c’était la fin de quelque chose. Peut-être que dans les jours qui arrivaient, quelque chose allait se passer. Après tout, avec toutes ces créatures qui tournaient autour de la Nouvelle Orléans, ce n’était pas impossible. L’Alpha continua de la regarder en lui disant que si elle n’était pas décidé à décharger sa voix, il avait une question à lui poser. Elle lui répondit que la dernière fois qu’elle avait crié, elle avait brisé toutes les fenêtres qui se trouvaient autour d’elle. D’accord, une puissante banshee qui ne connaissait pas l’étendu de ses pouvoirs... Intéressant. Elle l’autorisa à lui poser sa question et Scott lui demanda ce qu’elle savait de lui. Il était impatient de savoir la réponse...

Orlane lui répondit simplement qu’elle ne savait pas grand chose, qu’elle s’était réveillée au milieu de Jackson Square sans savoir pourquoi. Il y avait une voix qui lui disait qu’elle devait trouver Scott et elle était arrivée à la clinique. L’Alpha regarda la jeune femme. Les pouvoirs d’une banshee étaient vraiment puissants et pourtant, on n’arrivait toujours pas à comprendre comment cela fonctionnait vraiment. Oh, bien sûr, lorsqu’il y a la mort dans le coin, on savait qu’une banshee pouvait venir d’un instant à l’autre, mais il semblerait que le mécanisme soit plus complexe... Pistache essayait de retourner dans sa cage et Orlane ouvrit la cage. Le chat s’y engouffra et ne bougea plus. La jeune femme posa alors une question à Scott, lui demanda qui il était excepté cet étrange pseudo vétérinaire qui semble en savoir beaucoup trop sur le monde surnaturel. Le jeune homme sourit.

«Oh, j’en sais beaucoup parce que je fais parti de ce monde surnaturel.»

Est-ce qu’il pouvait lui faire confiance ? Est-ce qu’elle n’allait pas crier s’il lui disait qu’il était un loup-garou et par la même occasion, un Alpha ? Est-ce que le risque méritait d’être couru ? Scott décida de lui faire confiance. Il ne savait pas grand chose sur la jeune femme, mais il savait une chose : elle était du monde surnaturel elle aussi.

«Je suis un loup garou, un alpha. Un vrai alpha pour être exact. J’imagine que vous avez sans doute entendu parler des loup-garou ?»

Il était loin de se douter que Peter Hale s’en était déjà prise à elle et du coin de l’oeil, il surveillait sa réaction. Il n’avait pas très envie qu’elle fasse une crise de panique là, maintenant !

copyright acidbrain




Friends are the more important thing in my life...

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Flashback You heard that ? Voices.  Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 376
▬ Points : 349
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptyMer 18 Déc - 13:01

Flashback you heard that ? Voices.
Je me demandais comment un simple vétérinaire qui ne l'était pas encore complètement pouvait en savoir autant sur le monde surnaturel. J'aurais pu simplement tout nier et partir mais il y avait quelque chose chez Scott qui me disait que je pouvais lui faire confiance. Une espèce d'instinct, me disant qu'avec lui je ne craignais rien.

« Oh, j’en sais beaucoup parce que je fais parti de ce monde surnaturel.»

Un sourire s'étira sur mes lèvres, me rappelant que je n'étais pas seule dans ce vaste monde des plus étranges. Le premier alpha que j'avais rencontré m'avait mordu, le second avait menacé de m'arracher les cordes vocales si je ne lui venais pas en aide. Je ne savais donc pas à quoi m'attendre et pourtant je n'avais aucune crainte en la présence de Scott.

« Je suis un loup garou, un alpha. Un vrai alpha pour être exact. J’imagine que vous avez sans doute entendu parler des loup-garou ? »

Je brisais la distance qui nous séparait l'observant de plus près, alors c'était à ça que ça ressemblait un véritable alpha. Je remontais mon pull et mon tee-shirt laissant libre accès à mon estomac, on pouvait voir sur mon flanc gauche entre les cotes et mon nombril, une cicatrice qui s'étirait.

« L'un d'entre vous c'est assuré à ce que je fasse plus qu'entendre parler de lui. Adieu les bikinis. »

J'ajoutais un léger rire, préférant prendre cette attaque avec légèreté. C'est grâce à elle que je suis devenu la personne que je suis. Capable d'un sifflement de faire exploser les fenêtres de tout mon quartier. J'avais trouvé comment la canaliser, la concentrer. Certes c'était assez destructeur mais tous ceux qui voulaient m'attaquer le mériter.

« Un vrai alpha alors. Je croyais que c'était une légende, que ça n'existait pas vraiment. Juste une ligne de conduite pour garder les alphas humbles et donner de l'espoir aux autres. »

Pour ce qui concernait les loups-garous, je connaissais les bases comme pour toutes créatures surnaturelles. La Nouvelle-Orléans était peuplée par de très nombreuses créatures toutes plus dangereuses les unes que les autres. Toutes avaient une histoire et un but bien défini.

« Vous savez que vous n'êtes pas le seul alpha ici, en plus de celui qui est posé sur le trône de la Nouvelle Orléans. Vous n'avez pas de problème de territoire . Ou vous êtes sans meute ? »


Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

True Alpha
The Reckoning

Scott McCall
Scott McCall
Flashback You heard that ? Voices.  Source
▬ Messages : 61
▬ Points : 240
▬ Date d'inscription : 17/10/2019
▬ Emploi/loisirs : Étudient en soins vétérinaires

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Peter Hale
Inventaire:
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  EmptySam 21 Déc - 22:19


{Flashback} You heard that ? Voices
feat. Orlane A. Turner



Scott ne savait que trop bien comment certaines Banshee découvraient leurs pouvoirs. D’ailleurs, Lydia avait passé au travers de cette situation parce qu’elle était entourée de ses amis. Est-ce que c’était le cas pour tout le monde ? Peut-être. Il n’osait pas posé la question à Orlane. Il lui parla du fait qu’il était un véritable Alpha, surveillant sa réaction qui ne fut pas celle qu’il attendait. La jeune femme s’approcha doucement de lui, comblant l’espace entre eux et l’observa. Est-ce qu’elle avait déjà vu des loups-garou ? Sans doute. Des Alpha ? Aussi. Mais un véritable Alpha ? Pour autant qu’il le sache, Scott était le seul depuis bien longtemps, surtout à la Nouvelle-Orléans. Ses pouvoirs étaient sans doute convoiter par pas mal de loup-garou ou autres créatures surnaturelles, mais pour l’instant, il n’avait pas eu trop de problème. Orlane lui dévoila alors son ventre pour lui montrer une affreuse cicatrice. Elle lui dit que l’un des siens lui avaient bien fait comprendre qu’il y avait d’autres créatures surnaturels. C’était donc ainsi qu’elle était devenue une Banshee. L’histoire se répétait un peu puisque Lydia avait eu droit à la même chose. Deux rousses, deux blessures similaires. Est-ce qu’il pourrait s’agir de la même personne ? Ce serait une grosse coïncidence quand même... Orlane lui dit alors qu’elle pensait que les vrais Alpha n’existaient pas, que ce n’était qu’une idée que les loup garou donnaient pour que les leurs restent humbles face aux Alpha. Scott eut un petit sourire avant de dire :

«L’idée n’était pas mauvaise. Non, ce n’est pas une légende. Je suis devenu un vrai Alpha par la force des choses. J’ai combattu une femme druide qui voulait tout détruire où je vivais avant. J’ai brisé sa barrière de protection avec ma simple force. Mais, je ne me vante jamais de mes pouvoirs. Je suis fort certes, mais ce n’est pas une raison pour abuser de mes pouvoirs.»

Il lui fit un petit sourire et l’entendit lui demander s’il savait qu’il n’était pas le seul Alpha en plus de celui qui est sur le trône de la Nouvelle-Orléans. Elle lui demanda s’il n’avait pas de problèmes de territoire ou alors s’il était sans meute. Scott éclata de rire avant de lui répondre.

«Pour commencer, je ne suis pas sans meute, mais ma meute est un peu... atypique. Il n’y a pas que des loup-garou dans ma meute. Alors pour ce qui est des territoires, je n’ai pas de soucis pour l’instant. Je ne m’impose pas et laisse les autres faire ce qu’ils ont à faire. Pour ce qui est des autres Alpha, je sais que je ne suis pas le seul. Et je connais très bien celui qui tire les règnes de la Nouvelle-Orléans. C’est celui qui m’a transformé.»

Peter Hale était celui qui avait mordu pas mal de gens pour devenir ce qu’il était maintenant. Scott faisait parti de ses victimes tout comme Lydia et il se demandait si Orlane n’était pas une victime aussi. Ce ne serait pas surprenant. Il posa la question directement :

«Il est celui qui vous a fait cette cicatrice non ?»

copyright acidbrain




Friends are the more important thing in my life...

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Flashback You heard that ? Voices.    Flashback You heard that ? Voices.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Flashback You heard that ? Voices.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Uptown-