Les Top

Leatherland
Blazing Star
Mystic False
Fearwood
Teens Wolves RPG



 

Bienvenue sur le forum ♥ Pensez à faire un tour sur la chatbox ♥ Le forum souffle sa première bougie ♥

Partagez | .
 

 Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


▬ Messages : 62
▬ Points : 270
▬ Date d'inscription : 30/09/2016
▬ Localisation : Avec Niklaus
▬ Emploi/loisirs : Plaire à mon chef

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikealson
MessageSujet: Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra   Lun 24 Oct - 21:13


L'avenir que j'ai est limité. Je ne sais pas où je serai dans cinq ans ni même dans cinq jours. Je sais que Niklaus ne nous tuera pas pourtant. Nous sommes ses soldats et sommes très obéissants. Je marche dans la ville de la Nouvelle-Orléans avec l'esprit clair et libertin. Tout le monde qui est natif d'ici à cet esprit, à mon avis. Il est tard, mais pas assez pour voir la fermetures des tavernes. C'est le bon moment. Pour que l'on fasse un message à passer, mais aussi pour qu'un cadavre ai une quelconque qualité dans la mort.

Niklaus le voulait mort et je n'ai pas posé plus de question. Même pas si c'était une demande impulsive ou s'il y avait longuement réfléchi. J'obéis, c'est tout. Car de mon plein gré, je ne l'aurais pas fait. Je suivais l'homme, mais loin. Cet humain n'a plus long à vivre et j'espère juste qu'il profite de ces derniers instants. Si seulement je pouvais lire dans les pensées des autres. Je le vois se retourner vers certaines personnes qu'il connait, il sourit. J'essaie de ne pas me laisser atteindre et me répète la voix de Klaus en boucle.

J'arrive dans un recoin dans tranquille, plus que quelques secondes à vivre. Nous sommes seuls et je me sers de ma vitesse pour le pousser jusque dans la noirceur tout en lui bloquant la bouche de ma main. Tout se passera bien, restez calme et rappelez vous des bons moments passés avec vos proches. Je le regarde illuminé par les souvenirs qui passent devant son regard et lui brise l'une des cinq plus importants vertèbres à sa vie. Je m'assure qu'il est décédé et me sens terriblement triste. Navrée. Je suis soudainement interrompu dans mon moment de solitude pour le bruit de quelqu'un qui approche, mais pas simplement de passage et pas pour rien. Je ne savais pas que m'espionner pouvait servir à quelqu'un, lançais-je dans le vide pour essayer de déterminer si j'allais voir le visage de celui ou celle qui est présent ou non.

_________________
I'm here, I don't wanna be free NIKLAUS & ELEANOR;

by lizzou.


Dernière édition par Eleanor A. Lancaster le Ven 28 Oct - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 131
▬ Points : 109
▬ Date d'inscription : 17/10/2016
▬ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
▬ Emploi/loisirs : Officiellement ? Lieutenant de Police. Officieusement ? Chasseur

Feuille de personnage
Petit + : "That is only in the darkness of night that we can truly see the light"
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikaelson
MessageSujet: Re: Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra   Mer 26 Oct - 18:07



 
Tuer inspire parfois la solitude.
Eleanor A. Lancaster

Il est vraiment très tard, ça fait un moment que je suis allongé dans mon lit sans réussir à trouver le sommeil. Je ne fais que me retourner sans cesse sans réussir à m'endormir et j'ai arrêté de compter le nombre d'épisode des Experts Miami que j'ai vu ce soir, Morphée ne semble pas décider à me laisser sombrer dans ses bras. C'est bien dommage, je travaille demain matin et j'aurais sûrement l'air d'un zombie casté pour jouer dans The Walking Dead ou d'un mec qui fête Halloween en avance.

Finalement je me lève, j'en ai marre de rester allongé à ne rien faire. J'éteins la télévision et je me rhabille, prenant mon arme de service en même temps, avant de sortir faire un tour dehors histoire de me vider la tête. Les rues sont plongées dans les ténèbres lorsqu'elles ne sont pas éclairés par des lampadaires. Je pense qu'un humain normal n'oserait sûrement pas sortir à cette heure-ci. Mais je suis un vampire et je ne risque pas grand chose, les chances de me faire poignardé en plein coeur avec un pieu par un inconnu sont faibles. Je marchais alors, sans but précis dans les rues sombres de la Nouvelle Orléans. Je ne croisais pas grand monde dans les rues mais c'est après quelques minutes de marches qu'une scène attire mon attention.

Une jeune femme a l'air de suivre un homme qui est à quelques mètres devant elle. Comment je savais qu'elle le suivait ? Il s'était arrêté pour parler à un de ses amis, probablement, et elle avait ralenti de façon à pouvoir continuer à le pister une fois qu'il s'est remis en marche. J'ai un mauvais pressentiment. Je me décide alors de les suivre tout les deux le plus discrètement possible, restant caché dans les coins sombres. Il vaut mieux être prudent et voir ce qu'il ce passe, on ne sait jamais ce qui peut se passé. Surtout dans cette ville, elle semble être pas mal envahie par des créatures surnaturelles en tout genre.

Je vous observais alors tourner dans une ruelle à une centaine de mètres devant moi. Lorsque j'arrive à mon tour dans celle-ci, j'entends un bruit sourd, un craquement. J'arrivais trop tard, l'homme était à terre, inerte. Tu te relevais, te tenant désormais debout devant lui -ou son corps sans vie plutôt- puis tu pris la parole, je n'avais pas été aussi discret que ce que je pensais. Je m'approchais alors, je sors mon arme et je la garde en main. Tu venais de tuer un homme innocent, mais vu la façon dont il est mort je doute que tu sois humaine alors mon arme ne pourrait te tuer. Mais une balle dans la tête devrait suffire pour te laissé inconsciente le temps que je m'occupe de ton cas.

"Vous avez tuer cet homme." Je marquais une pause avant d'ajouter. "Pourquoi ?"

Je suis un vampire c'est vrai, mais je suis aussi un lieutenant de police et un chasseur à mes heures perdues. Je ne pouvais pas laisser passé ça. Cependant je voulais quand même savoir pourquoi tu avais éliminer cet homme.
 
© By Halloween sur Never-Utopia

 

_________________
Nevra Alexander Vladimov
At some point you just have to let go, move on. Because no matter how painful it is, it's the only way we grow.


       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 62
▬ Points : 270
▬ Date d'inscription : 30/09/2016
▬ Localisation : Avec Niklaus
▬ Emploi/loisirs : Plaire à mon chef

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikealson
MessageSujet: Re: Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra   Mer 2 Nov - 14:31


L'homme qui sortit de la noirceur ne m'effraya pas contrairement à ce que j'aurais pu imaginer. La situation aurait pu être pire. Il avait une arme à la main. Était-ce un vampire nerveux des humains à cette heure-ci ou un représentant de la loi. J'optai pour la seconde option. Son odeur ne m'a pas trahi. C'était bel et bien un vampire vu sa facilité à bouger. Il me demande pourquoi j'ai fais ce que je viens de faire. C'est compréhensif, ce aurait était sans doute la même que j'aurais poser. Je comprend également pourquoi il n'est pas surpris, il fait parti des vampires de ce monde. Un policier ordinaire aurait eu au moins le cœur qui débattrait.

Je l'ai fait parce que j'y étais obligé. Sous l'ordre de mon chef, cet homme avait commis quelques fautes.

Je m'approche maintenant du seul homme encore en vie. Il n'est pas beaucoup plus grand que moi et a cet air bienveillant que l'on donne au super héro dans les films. Avoir été humaine, je lui aurais fait confiance. Étant aujourd'hui une hybride qui exécute les désirs d'un vile originel, je me méfie un peu. Le pire qui puisse arriver, c'est que l'on en vienne aux mains. Je ne crains pas pour ma vie dans ce cas-là. C'est triste à dire, mais une seule morsure pourrait faire de grave dégât. Bien que je ne crois pas que l'intérêt de ce vampire soit de me nuire, il doit sans doute faire face à ses dilemmes personnels lui aussi.

Eleanor, hybride. dis-je en lui présentant ma main.

Valait mieux qu'il sache tout de suite les composantes de cette situation et que nous évitions de faire des choses stupides. Je n'aimais pas non plus enfreindre les lois, pourtant dans mon monde il n'y en avait presque plus qui s'autorisaient à ma personne. S'il fait en effet parti de la police comme je le pense, nous serons sans doute d'accord pour dire que les lois des humains ne s'appliquent pas ici et qu'il faut trouver une autre alternative si ses principes ont été transgressés ici.

_________________
I'm here, I don't wanna be free NIKLAUS & ELEANOR;

by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 131
▬ Points : 109
▬ Date d'inscription : 17/10/2016
▬ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
▬ Emploi/loisirs : Officiellement ? Lieutenant de Police. Officieusement ? Chasseur

Feuille de personnage
Petit + : "That is only in the darkness of night that we can truly see the light"
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikaelson
MessageSujet: Re: Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra   Jeu 3 Nov - 23:23



 
Tuer inspire parfois la solitude.
Eleanor A. Lancaster

Je venais de voir un innocent se faire tué et j'étais pourtant tout à fait calme. Une personne normale aurait sûrement appelé la police et pris la fuite. Mais, il faut dire que j'en avais vu des choses, à cause de mon travail et du fait que je me prend pour un chasseur à mes heures perdues. Alors maintenant il en fallait beaucoup pour me faire perdre mon calme. J'étais quand même profondément désolé du sort de cet homme. Il a tout de même eu de la chance comparé à certains, sa mort a été rapide et sans souffrance. J'aurais quand même préféré intervenir plus tôt et lui sauver la vie.

Je te demandais alors pourquoi tu avais fait ça. Normalement j'aurais dû t'arrêter sur le champ mais, il était clair que tu n'étais pas humaine alors ce n'était pas la bonne marche à suivre. J'aurais sûrement pu simplement t'éliminer pour te punir d'avoir commis un tel acte. Cependant je ne suis pas ce genre de chasseur, je ne tue que ceux qui ont fait des choses horribles sans raison valable. J'essayais de comprendre, d'être juste, d'aider ceux qui en avaient besoin. Peut-être que je me prends un peu trop pour un héro ? Mais j'étais surpris lorsque tu me répondais qu'on t'y avais forcée. Je haussais un sourcil, n'aurais-tu pas pu refusé ? Ou alors ton "chef" te menaçais pour que tu lui obéisse aveuglément ?

"Je ne vois pas quel genre de fautes il a pu faire pour que ça lui coûte la vie." Je marquais une pause avant de continuer. "Tu obéis aveuglément à ton "chef" ?"

Je n'avais encore jamais croisé d'hybride, ou du moins aucun qui se soit contenté de simplement faire la conversation. Alors j'ignorais encore tout du fait que les hybrides sont obligés d'obéir à tout les ordres.

Je ne me méfiais pas lorsque tu t'es approchée pour te présenter. Hormis le fait que tu venais de tuer un humain tu n'avais pas du tout l'air menaçante et tu n'avais aucune raison de m'attaquer. Après tout, je n'ai encore rien fait d'hostile envers toi. Alors je me suis autorisé à me présenter en te serrant la main.

"Nevra, simple vampire." Je souriais rapidement, amusé par mes deux derniers mots.

Je me demandais bien qui était celui qui t'avais ordonné de tuer cet homme. Tu n'as fais que suivre les ordres et tu semblais regretté ton geste, du moins tu en as l'air. Je doutais que ton "chef" ne regrette la mort de cet innocent. Et c'était mon job d'arrêter les méchants et de rendre la justice, peut-être que je pourrais le trouver ?
 
© By Halloween sur Never-Utopia

 

_________________
Nevra Alexander Vladimov
At some point you just have to let go, move on. Because no matter how painful it is, it's the only way we grow.


       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 62
▬ Points : 270
▬ Date d'inscription : 30/09/2016
▬ Localisation : Avec Niklaus
▬ Emploi/loisirs : Plaire à mon chef

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikealson
MessageSujet: Re: Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra   Mar 22 Nov - 17:24


Nevra, prénom intéressant. Il n'est pas d'origine américaine, à moins que ses parents étaient fans de quelque chose. Pourtant je ne sais pas son âge, sans doute est-il âgé. Je ne pouvais pas en déduire par son apparence. C'était évident pour ma part qu'il était vampire. Je connais tout les hybrides de cette terre et son odeur n'est pas celle d'un loup. Il semblait croire que j'aurais pu refuser d'obéir à Niklaus. Je le comprend, les hommes comme mon chef se font rares. Pourtant, ce n'était pas seulement pour le fait qu'il me plaise que je lui obéissais, c'était tellement plus que ça.

Vous voyez, les hybrides sont soumis par ordre surnaturel à leur créateur. Ne pas obéir serait de contredire ma nature, de me tuer peu à peu.

Heureusement, je ne révélais rien de mes faiblesses à cet individu. Enfin, il n'y en a pas beaucoup. Tout ce que j'affirmais était que mon espèce était unique, rare. Peut-être un signe qui inspire le danger de m'affronter. Pourtant, je ne comptais pas faire du mal à ce vampire. C'était trop facile et les gens dont je n'ai pas entendu le nom sortir de la bouche de Klaus, méritent de vivre. Les autres n'ont seulement pas de chance.

Je sais que l'acte que j'ai commis est immoral pour le monde humain. Même si je ne suis pas soumise à ces règles, du à ma condition, je comprend que vous ayez quelque chose à faire. Donc si vous voulez tenter de m'arrêter, c'est maintenant. Notez que je n'ai pas du tout envie de me battre.

Il est vrai qu'en cette soirée, j'en avais assez. J'ai seulement envie d'aller voir Phoebe. Pourtant quelque chose d'étrange m'intriguait chez cet homme. Pourquoi se donnait-il tant de mal à défendre l'espèce la plus insignifiante au monde ? Je pouvais comprendre là aussi, mais je ne défendrais pas les humains. Ils causent du tort et ne font que du mal autour d'eux, Klaus m'a montré cette vision des choses. Celle où utiliser les gens est facile et utile pour nous. C'est mon humanité restante qui m'arrête un instant pour éviter de tuer. Cela est la seule chose qui m'empêche de devenir un monstre.

_________________
I'm here, I don't wanna be free NIKLAUS & ELEANOR;

by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 131
▬ Points : 109
▬ Date d'inscription : 17/10/2016
▬ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
▬ Emploi/loisirs : Officiellement ? Lieutenant de Police. Officieusement ? Chasseur

Feuille de personnage
Petit + : "That is only in the darkness of night that we can truly see the light"
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikaelson
MessageSujet: Re: Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra   Lun 28 Nov - 14:17



Tuer inspire parfois la solitude.
Eleanor A. Lancaster

Je m'étais lancé dans la police afin de rendre justice, pourtant est ce que je n'étais pas en train de faire l'inverse ? Je parlais avec toi, tranquillement, malgré l'acte horrible que tu venais de commettre. Tu venais de tuer un homme, un humain innocent, j'aurais sûrement dû te faire regretter ce geste d'une façon ou d'une autre mais je n'ai rien fait. J'essayais de comprendre. Chose que je ne fais pas lorsque le coupable est humain, pourquoi n'était ce pas pareil avec les êtres surnaturels? Parce qu'on ne pouvait les enfermés ? Je ne sais pas vraiment pourquoi je fais ça, je le fais c'est tout.

Je t'écoutais m'expliquer que les hybrides sont naturellement soumis à leur créateur. Apparemment tu n'avais pas eu d'autre choix que d'obéir aux ordres. Il t'avais obligée à éliminer cet homme. Tu avais bien causer la mort de cet humain, tu avais bel et bien son sang sur les mains mais le responsable ce n'était pas toi. Dans ce genre de situation, en temps normal, tu aurais tout de même eu une peine de prison et celui qui t'avais obligée, lui serait probablement enfermé fort longtemps.

"Je l'ignorais je suis navré. Je dois avouer que je n'avais jamais croisé d'hybride auparavant."

Tu ajoutais alors que l'acte que tu avais commit été immoral pour les humains mais que tu n'étais pas soumise à ces règles. Ce qui me fît légèrement sourire, techniquement le fait d'être une créature ne nous donne pas l'autorisation de tuer le premier venu mais tu n'avais pas totalement tord dans tes propos. C'était beaucoup plus compliqué que ça lorsque l'on appartiens au domaine du surnaturel. Les humains meurtriers étaient enfermés, les créatures meurtrières sont simplement éliminées par des chasseurs.

"Je crois qu'une prison normale ne vous retiendrais pas très longtemps." Je riais. "Alors je crois qu'il est inutile de vous arrêter." Je marquais une courte pause avant d'ajouter. "Cela ne veut pas dire que je vais ignorer ce qu'il c'est passé, simplement j'en conclus que vous n'êtes pas fautive."
© By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Nevra Alexander Vladimov
At some point you just have to let go, move on. Because no matter how painful it is, it's the only way we grow.


       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 62
▬ Points : 270
▬ Date d'inscription : 30/09/2016
▬ Localisation : Avec Niklaus
▬ Emploi/loisirs : Plaire à mon chef

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikealson
MessageSujet: Re: Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra   Mar 29 Nov - 12:49

C'était un homme qui avait un air posé et calme. Bien peu dans cette ville si vous voulez mon avis. Il prenait son temps pour parler, ce qui m'incite à déduire qu'il doit hésiter à répondre à son devoir et me laisser partir. Chose que je comprend tout à fait. À un certain point, je suis toujours un monstre. Un être qui ne devrait pas exister, car si les humains venaient qu'à apprendre que les mythes et légendes existent, ce serait la guerre. Les humains représentent l'espèce qui veut régner, ils éliminent tout autre qui voudrait s'interposer et s'entre-tuent.

Je l'ignorais je suis navré [...]

Sa sensibilité me touche. Il est navré pour moi, créature qui vient tout juste de tuer quelqu'un qu'il devait défendre par devoir. Nevra m'intriguait davantage. Peut-être avions-nous les mêmes valeurs envers la vie humaine ? En cette soirée, je représentais Klaus. Je suis certaine que ce dernier ne plairait pas au vampire devant moi. Pourtant, je décidais qu'il valait sans doute mieux d'apprendre à connaître Nevra. Ainsi, il pourra avoir une autre vision du monde auquel je suis soumise pour l'instant.

C'était un homme intelligent, il savait les conséquences des décisions qu'il prendrait ce soir. Néanmoins, je me faisais un devoir d'alléger sa conscience. Dormir n'est pas facile lorsqu'on laisse de plein gré un meurtrier s'en aller.

Je veux bien vous faire comprendre le tout de la situation. Ce n'est pas simple de prendre une décision dans ces cas, c'est pourquoi les procès existent. Par ailleurs, je suis prête à ce que vous compreniez toute la gravité de la chose. Je ne serai sans doute pas la seule hybride que vous croiserez et ce crime ne sera pas le seul commis, ça je vous l'assure.

_________________
I'm here, I don't wanna be free NIKLAUS & ELEANOR;

by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 131
▬ Points : 109
▬ Date d'inscription : 17/10/2016
▬ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
▬ Emploi/loisirs : Officiellement ? Lieutenant de Police. Officieusement ? Chasseur

Feuille de personnage
Petit + : "That is only in the darkness of night that we can truly see the light"
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikaelson
MessageSujet: Re: Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra   Mar 6 Déc - 20:59



Tuer inspire parfois la solitude.
Eleanor A. Lancaster

Je dois bien admettre qu'une partie de moi envie les gens qui ont une vie normale, les gens qui ignorent tout du côté surnaturel de notre monde. Les gens normaux qui peuvent dormir en paix, sans crainte qu'un monstre sorte des ténèbres pour leur ôté la vie. Leur vie doit sans aucun doute être beaucoup plus simple que la notre, que la vie des créatures surnaturelles dans mon genre. Maintenant tout était si compliqué, les choix ne sont pas simplement blanc ou noir, oui ou non, bien ou mal. Malheureusement tout était toujours bien plus complexe.

Cependant je dois quand même avouer également que ce n'est peut être pas plus mal. En tant que vampire lieutenant de police et chasseur à mi-temps, ma vie est peut-être vraiment très compliquée par moment mais on peut dire qu'elle est bien remplie. Malgré tout j'aurais tout même préféré ne pas vivre certaines situations. Comme en ce moment par exemple. Non pas que j'aurais préféré ne pas te connaître, j'aurais seulement aimé que la situation soit plus simple.

Tu me disais alors que les procès existent justement pour prendre une décision et comprendre une situation. Cela m'a fait sourire, je doute qu'il existe un tribunal surnaturel. Alors t'emmener devant la justice n'était probablement pas possible. Et de toute façon, je crois que tu n'es qu'une victime dans cette histoire. Tu ajoutais ensuite que tu ne serais sûrement pas la seule hybride que je croiserais. J'approuvais en hochant la tête.

"Je doute qu'il existe une sorte de tribunal surnaturel." Je riais brièvement en ajoutant. "Ou même une prison pour les êtres comme nous d'ailleurs." Je marquais une courte pause, reprenant mon sérieux avant de continuer. "Je n'en doute pas non plus, d'après ce que j'ai entendu vous êtes assez nombreux."

© By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Nevra Alexander Vladimov
At some point you just have to let go, move on. Because no matter how painful it is, it's the only way we grow.


       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra   Aujourd'hui à 6:43

Revenir en haut Aller en bas
 

Tuer inspire parfois la solitude. | Eleanor & Nevra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Kura, un être né pour tuer... [Validé]
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Éternelle solitude | Lumi |
» Dans la solitude du desert.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Rues, Ruelles-