Les Top

Leatherland
Fearwood
Heroes and Vilains



 

Bienvenue sur le forum ♥️

Merci de privilégier les membres du brotherhood.

Partagez | .
 

 "The corpse of an enemy always smells good."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 358
▬ Points : 248
▬ Date d'inscription : 12/06/2017
▬ Emploi/loisirs : Professeur d'arts martiaux

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Klaus Mikaelson
MessageSujet: "The corpse of an enemy always smells good."   Mer 5 Juil - 22:06

Feat. William Henkom

J'avais passé une journée plutôt normale. Enfin, aussi normal qu'elle puisse l'être pour des gens comme moi. Mon quotidien avait changé depuis ma première transformation, j'avais dû faire gaffe aux pleines lunes qui arrivé beaucoup trop souvent à mon gout. Contrôler ce côté loup-garou pour ne pas faire d'innocentes victimes. Cacher tout ça à sa famille, ses amis!
Depuis plusieurs mois j'avais de nouveau dû changer mon mode de vie. De loup-garou j'étais passé à hybride. Plus besoin de calculer quand la pleine lune arrivé, de se cacher lors des transformations.

Ma journée avait commencé par un jogging matinal qui me permettait de passer une meilleure journée. Du moins de plus facilement accepté les merdes qui me tomberaient dessus. Puis j'avais croisé Klaus sur le footing du retour et il m'avait proposé un petit entrainement. Je ne pouvais pas refuser, j'aimais bien avoir un adversaire avec qui me battre sans retenue et cela me servaient aussi à en savoir un peu plus sur lui. Je ne connaissais que la réputation qu'il avait et elle n'était pas des plus positives. Je lui devais beaucoup, c'est pour cela que j'avais besoin d'en apprendre plus sur lui.

En fin d'après-midi, j'avais encore besoin de bouger. Je prenais mon téléphone, après avoir enfilé ma veste, et le rangeai dans ma poche tout en m'approchant de la porte d'entrée. Une fois dehors je n'avais aucune idée où j'allais pouvoir aller. Je n'y avais pas pensé avant de me retrouver sur le trottoir juste devant la maison. Je haussais les épaules avant de mettre mes mains dans mes poches et d'avancer dans les rues. J'allais bien voir où ça me mènerait. Je marchais lentement tout en regardant les gens que je croisais et les bâtiments sur mon chemin comme si c'était la première fois que je venais ici. Pourtant je connaissais bien cette ville que je n'avais jamais quittée.

Quand je sors de ma rêverie, je réalisais que j'étais dans le quartier d'Algiers tout près de la rivière. Je souriais en voyant l'eau couler. Ce bruit m'apaisait tellement que je pourrais me coucher et m'endormir ici. Je m'essayais dos à la rivière en regardant les humains se baladaient ou rentrer chez eux tout en écoutant le son du ruisseau.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

666:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: "The corpse of an enemy always smells good."   Dim 9 Juil - 15:50


Old acquaintance

William & Laelia


Le son aigu de mon réveil me parvient à mes oreilles et me sortit de mon sommeil. Détestant me faire réveiller, je jetais l’appareil sur le mur en face de moi, et entendit les différentes pièces éclater en mille morceaux sur le sol. Encore une mauvaise journée à venir, me dis-je pour moi-même, alors que je me frottais les yeux pour continuer mon processus de réveil. Mes cours de médecine touchaient à leur fin et je devais à présent effectuer un stage à l’hôpital du coin, chose qui ne me plaisait guère, étant donné les nombreux idiots qui étaient présents là-bas.

Je me levai donc, après avoir fait l’inventaire des mauvaises choses qui pouvaient m’arriver, ça aide pour se lever, vraiment. L’aspect ironique de cette journée, c’est que j’allais sas doute sauver des vies alors que ma nature de vampire tue des vies. Mais, étant humain, j’ai toujours voulu faire ce métier, alors ce n’est pas à cause de ce handicap que j’allais renoncer à mes rêves.

Je me préparais pour aller travailler, regardant au passage mes différents notifications sans vraiment d’importance. J’allais prendre ma douche, qui m’aidait à me réveiller complètement, et parti travailler à l’hôpital de la ville. Etant donné que j’étais de poste aux urgences, je n’allais sans doute pas avoir une minute de répit, et j’allais être au contact du sang jusqu’à la fin de mon service. Fort heureusement, je n’étais pas attiré par le sang.

Je passais rapidement à mon lycée, devant récupérer quelques cahiers et bloc-notes que j’avais laissé dans mon casier.  C’était..des révisions de dernière minute, qui pouvait m’aider sur le terrain. Paresseux comme j’étais, j’avais préféré sortir que de réviser. Et oui, même les vampires possédaient ce sentiment que beaucoup de personne connaisse : La flemme.

Je ne vis pas la journée passer, avec tous ces urgences. Les humains étaient tous imprudents, particulièrement en voiture. Presque la moitié des urgences étaient des accidents de voiture, plus ou moins graves. Il y eut forcément quelques décès. Malgré nos matériaux performants, et nos équipes expérimentées, on ne pouvait rien faire contre la mort qui avait déjà pris ses droits.

En quittant l’hôpital, je décidais de ne pas rentrer chez moi, et de profiter du quartier d'Algiers, l'un de mes préférés. Ce quartier clamait la tranquillité, la paix, et le calme. Il offrait également de vaste espace vert dans lesquelles des lacs étaient disponibles. J'allais justement dans l'un de ses parcs, où de nombreux promeneurs commençaient leur balade quotidienne, et j'allais m'asseoir près d'un lac, enlevant tous mes vêtements hormis mon caleçon, pour aller me baigner, car beaucoup d'autres le faisaient. Je fis quelques longueurs avant de remonter à la surface. Je sentis une odeur de vampire, même, d'hybride autour de moi. Je passais alors une main dans mes cheveux mouillés, cherchant du regard cette odeur familière, bien que je n'arrivais pas à trouver cette personne.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
▬ Messages : 358
▬ Points : 248
▬ Date d'inscription : 12/06/2017
▬ Emploi/loisirs : Professeur d'arts martiaux

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Klaus Mikaelson
MessageSujet: Re: "The corpse of an enemy always smells good."   Lun 7 Aoû - 22:44

Feat. William Henkom

J'avais croisé les jambes devant moi tout en regardant les gens passaient avant de fermer les yeux et d'analyser les odeurs. L'odorat était beaucoup plus fort qu'un simple humain, tout était amplifié. Je pouvais sentir ce qu'ils mangeaient, le parfum qu'ils portaient, les gels que les hommes utilisaient. Cela me faisait sourire de reconnaître certaines odeurs comme celle du barbecue qui restait sur les vêtements. Les senteurs de la nature, les arbres, les fleurs sont même l'herbe.

Heureusement qu'il y avait des côtés sympathiques à être une hybride. Vivre aussi longtemps sans avantages, ça deviendrait barbant à force. Je préférais de loin être de cette espèce plutôt qu'un loup-garou. Des frissons désagréables parcouraient mon corps, rien qu'en pensant aux moments que j'avais passés en tant que louve. Ces transformations à chaque pleine lune étaient une souffrance tout aussi physique que mentale. Mon père biologique m'avait transmis ce gène en plus ces années de malheur à ses côtés. Je grimaçais en secouant la tête pour revenir à l'instant présent.

J'ouvrais les yeux en soupirant, tant de choses s'étaient passées en très peu de temps et je n'avais pas pris une minute pour me poser. Je restais un moment assise par terre, mes mains jouant avec l'herbe, tout en écoutant les bruits et sentant les odeurs aux alentours. Un parfum en particulier me fit froncer les sourcils et stoppaient mes mains. J'essayais de l'identifier quand je me rendais compte que j'avais déjà senti cette odeur il n'y a pas si longtemps. Je me levai d'un bond tout en cherchant la personne que j'avais croisée. Des bruits de plongeons derrière moi, me firent me retourner. Des gens s'éclaboussaient et s'amusaient à faire des bombes dans l'eau. J'examinais chaque personne avant de le reconnaître. Ce vampire qui avait essayé de s'en prendre à moi, de me tuer. Mon regard s'assombrissait en se posant sur le jeune homme qui était encore dans l'eau et je fronçais les sourcils.


▬ Tien donc! Comme on se retrouve.

J'avais parlé très lentement et doucement comme s'il était tout proche de moi. Je croisais les bras sur ma poitrine avec un léger petit sourire en coin. S'il n'y avait pas autant de monde atour, j'aurais déjà été le noyait. Je n'aimais pas du tout qu'on s'en prenne à moi et je ne comptais pas le laisser tranquille.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

666:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: "The corpse of an enemy always smells good."   Dim 13 Aoû - 9:56

Old acquaintance

William & Laelia




L’air si pur du lac, si frais, si calme, si perçant. L’endroit, quand bien sûr, était vide aspirait au calme, au repos. Je rêvais, depuis de longues années, de me réveiller chaque matin dans une typique maison en bois suédoise ou canadienne, située devant un immense lac. De prendre mon petit-déjeuner sur ma terrasse et observer la rosée du matin perler les différentes brindilles d’herbes, De voir le soleil percer timidement l’obscurité de la nuit, de voir les animaux matinaux faire leur toilette dans l’eau.
Vivre sans internet, coupé du monde, seul, ne me dérangeait pas. Dans ce genre d’endroit, vous avez juste l’impression d’être seul au monde, vous êtes comme inconsciemment submergé par le calme qui y réside. Le calme, pas le vide. Pas une seconde passait sans qu’un oiseau décolle de l’eau, sans qu’une abeille frôle mon oreille pour aller butiner la fleur à mes côtés, sans qu’une petite brise vienne chatouiller les immenses et puissants conifères, sans que des gouttes de pluie composent leur propre musique sur l’eau froide du lac. Oui, j’allais sans doute acheter ma propre cabane en bois à Gävle ou au Canada Falls Lake.

Mais pour pouvoir profiter de cette vie de rêve, il fallait tout d’abord que j’abatte cette jeune idiote hybride « fabriquée » par le stupide hybride originel Mikaelson. Qui dit Mikaelson, dit mauvaise personne. Etant pris, il y a quelques temps de cela, d’une folie extrême, je voulais et je veux toujours tuer les plus proches amis des Originels. Insensé et suicidaire dîtes-vous ? Eh bien, vous avez probablement raison.
Une chose est sûre, c’est que, pour l’une des rares fois, j’avais raté mon coup avec cet hybride. Elle était passé à travers mes crocs, bien que j’avais préparé méticuleusement mon attaque. Futée et bien entraînée. Je me demandais alors quand allait-elle prendre sa revanche, ou quand allait-elle refaire surface…Apparemment, aujourd’hui.

Debout dans l’eau chaude et agitée du lac, du aux nombreux enfants qui s’amusaient à se chamailler à côté de moi, je posais enfin mes yeux sur elle. Elle n’avait pas changé…d’une goutte. Cheveux châtains, lèvres pulpeuses, regard meurtrier. C’était clair, j’avais bien à faire à Laelia Davidson. Je la fixais, l’air quelque peu joueur, alors qu’elle venait de croiser ses bras sur sa poitrine. Elle semblait prête, prête à jouer…Oui car, il était évident que je n’allais pas la rencontrer ici, au milieu d’une énorme foule. Il nous fallait un endroit plus calme, plus ombragé pour la rencontrer.

Je marchais donc vers elle, sortant petit à petit de l’eau, en affichant un rictus très mauvais au coin de mes lèvres tout en la regardant. J’avais déjà établi un plan plus que diabolique en esprit. Sortant de l’eau, je me baissais pour récupérer mes vêtements, restés au sol ; et m’habillais lentement, lui montrant que je gérais la situation à ma manière.

-Il me semble que nous avons des affaires non réglées toi et moi dis-je en mettant ma veste en jean noire sur moi, trouve-moi et on en reparlera.

Je partis ensuite, en utilisant ma vitesse surnaturelle, dans l’immense forêt qui entourait le lac. Laelia n’était pas bête, elle allait me retrouver bien rapidement. Après tout, Klaus Mikaelson l’avait entrainé, elle était expérimentée. Me frayant un chemin parmi les épicéas et les chênes, j’allais l’attirer dans mon piège. Je m’arrêtais où le sentier se réduisait, où la végétation reprenait ses droits. Parfait. Je regardais dans mes poches, pour voir ce que je pouvais laisser volontairement tomber à terre, pour indiquer ma trajectoire à Laelia. Mes clés ? Non, pas assez crédible, mon pass d’entrée à l’hôpital…Je souriais lorsque j’eus cette idée. Oui, c’était parfait.

Je laissais tomber mes écouteurs blancs à sur la terre, sèche due à la chaleur presque étouffante de la région. Elle penserait sans doute qu’ils sont tombés de ma poche, pendant ma course. Ha ! Elle avait tout faux. Avant de repartir, mes yeux surprirent, dans la végétation dense, à côté du sentier, un piège pour loup. Mon sourire s’agrandit alors que je vérifiais les horizons d’un coup d’œil rapide. Personne dans les environs. Excellent. J’attrapais soigneusement le piège pour loup, sans qu’il se referme et fit quelques kilomètres de plus pour me retrouver de nouveau sur un sentier plus petit. Je posais le piège à terre, le recouvrant de végétation pour ne pas qu’il soit visible.

La partie n’était pas encore gagnée, loin de là. Elle pouvait très bien prendre un autre chemin et éviter inconsciemment mon piège…ou…elle allait tomber en plein dedans, même si cela n’allait évidemment pas la mettre à terre. Le chasseur qui sommeillait en moi me disait de ne pas rester à la vue de tous, de ne pas rester debout à attendre ma proie. Ce serait trop suspect.

Alors, sortant les grands moyens, je remarquais un chêne devant moi, à l’est de ce piège, vêtu d’un feuillage imposant. La nature faisait bien les choses non ? Je montais…quelque peu difficilement dans l’arbre centenaire, avant de m’installer sur l’une des branches, collant mon dos au tronc. J’avais une vue imprenable sur ce piège, alors qu’elle…ne voyait qu’un amas de feuilles et de branche, tout à fait normal dans une forêt comme celle-ci.
Il ne me restait plus qu’à l’attendre…Et qu’à profiter du spectacle.


made by guerlain for bazzart[/size]
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "The corpse of an enemy always smells good."   

Revenir en haut Aller en bas
 

"The corpse of an enemy always smells good."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Algiers-