Les Top

Leatherland
Fearwood
Heroes and Vilains



 

Bienvenue sur le forum ♥️ Certains pv sont toujours libres : Derek Hale, Liam Dunbar, Hayden Romero, Theo Raeken, Kira Yukimura, Jeremy Gilbert, Aurora et Tristan de Martel etc...

Partagez | .
 

 Strange evening| Meredith Winchester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 394
▬ Points : 708
▬ Date d'inscription : 06/03/2017
▬ Localisation : À la recherche de ce seul moyen qui lui garde ce brin d'espoir pour ne plus quitté cette terre
▬ Emploi/loisirs : Étudiante; médecin légiste
MessageSujet: Strange evening| Meredith Winchester   Dim 9 Avr - 15:25

Strange eveningL'université... Ce moment important pour de jeunes adultes afin d'apprendre à combiner étude ainsi que plaisir! Alors qu'au lycée nous allons à certaines soirées organisées, les soirées de l'université sont mille fois plus intenses qu'on peut bien penser. Puis comme on dit, il faut bien profiter de notre jeunesse avant de devenir officiellement des adultes. Une fraternité a décidé de créer une soirée des plus électrisante pour le vendredi et toute la semaine j'ai aperçu ces petits cartons coller un peu partout dans l'établissement ainsi que dans les casiers des gens! C'est que les couloirs sont devenus colorés par leur carton d'invitation.
Toutes ces soirées finissent régulièrement en débauche totale; trempette dans la piscine et plusieurs participants créant des jeux de toute sorte. À Los Angeles, j'avais l'habitude de ces soirées surtout que la plupart se passaient dans deux ou trois des logements d'un même immeuble ou alors directement dans la fraternité à côté. Avec le temps, je me suis habituée à ces pratiques quelquefois, dégradante, mais disons que depuis un certain temps j'étais devenue beaucoup plus sage qu'autre fois. J'avais l'habitude de faire des jeux avec mes amis et souvent, d'une façon inexplicable, je devenais la gagnante malgré mon stade avancer d'alcoolisme! Bon on s'entend... C'est une étape normale où presque donc je n'ai pas à m'en vouloir, j'avais mûri depuis 6 mois...

J'avais accepté d'y aller, mais seulement si Merry venait avec moi! C'est toujours plus amusant si on connaît quelqu'un et puis, depuis notre rencontre, on devenait presque inséparable. On se comprenait et nos passions communes avaient été ce point culminant pour notre première discussion. Je l'adorais et je la considérais de plus en plus comme une sorte de soeur. Alors, me passer d'elle pendant une soirée du genre c'était carrément impossible et j'avais même réussi à la convainque de venir avec moi, puis dans le pire des cas, si on ne s'amuse pas, elle viendrait dormir chez moi vu que mes parents avaient pris le week end pour aller voir mes grands-parents à Los Angeles. J'avais donc la Week end tranquille à me la couler douce, ce qui faisait un bien fou vu qu'ils ne cessent de me surveiller pour détecter la moindre de mes réactions. J'avais au moins deux appels entre mes cours pour savoir comment j'allais, car ma mère ne souhaitait pas me revoir reprendre les études, mais j'avais besoin de continuer ma vie comme il se doit. C'était sûrement une façon de m'occuper l'esprit pour ne pas craquer sous la pression.

Bref, après mon cours du matin, j'étais retournée chez moi vu que je n'avais plus de cours. Aidant mes parents à partir, je les ai presque foutu dehors de la maison afin qu'ils puissent eu aussi pensé à autre chose que les examens consécutifs à l'hôpital et l'espoir que ce diagnostic soit qu'un pur et dur poisson d'avril. Ils avaient besoin de décompresser... Puis s'il arrivait quelques choses, Scott était près de chez moi, donc ils n'avaient rien à craindre. Enfin seule, j'ai passé l'après-midi à défaire les dernières boîtes que je regrettais... Mes photographies de Los Angeles... Mes nombreux livres et photographies, mais également tous ceux qui étaient autrefois sur mon mur... Je les regardais et étrangement... Je repensais à tous ceux que j'avais faits ici depuis mon arrivée. Il était bien temps de les accrocher maintenant!

Le soir enfin arrivé, j'envoyais un SMS à Merry lui disant que j'allais la prendre chez elle. Juste pour la faire sourire, je mis ma touche personnelle de blague en lui disant de ne pas oublier sa brosse à dents sinon je devrais lui prêter celle de mon père. Une vraie, week end, de fille quoi!? Bref,  vêtis d'une de mes robes noires mignonnes, j'avais enfiler une paire de mes talons et mon fameux petit manteau de cuire brun pâle et j'embarquant dans ma Yaris berline bleue, cadeau de mon cher paternel à mes 18 ans, pour aller en direction de l'établissement ou Merry vivait. Devant chez elle, je laissais entendre le clackson de ma voiture afin de lui annoncer mon arrivé et observa par la fenêtre passager.  

© 2981 12289 0

_________________

   
My star fades from day to day ...
Car on se bat tous pour différente raison... Car, je me bats pour ceux qui me tiennent à coeur. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 297
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 12/03/2017
▬ Localisation : Derrière mon appareil photo ♫
▬ Emploi/loisirs : Anciennement Photographe, maintenant elle a repris ses études en Médecine !

Feuille de personnage
Petit + : The person who invented the phrase "Happily ever after" should have his ass kicked, so hard !
Créateur de votre lignée : Were-Coyote de naissance
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Lun 17 Avr - 18:24



♫ Strange evening ♪ 
Feat. Camille McCall

Les choses étaient beaucoup plus calmes depuis que je suis arrivée à la Nouvelle-Orléans, du moins pour le moment. Hormis un chasseur qui aurait bien aimé m'éliminer -Dieu merci Henrik est arrivé à temps et il m'a sauvé la vie-, je n'avais pas vécu énormément d'événements. C'était calme et ça me permettait de souffler un peu, je ne vais pas me plaindre ! Surtout que j'avais eu la chance de faire de belles rencontres depuis mon déménagement, comme Camille par exemple. C'est incroyable à quel point on est vite devenues proches, comme si on se connaissait depuis de nombreuses années !

Mes journées étaient rythmées par mon travail, Netflix et quelques sorties avec mes amis. Bien que je dois admettre que je passe beaucoup plus de temps avec Camille. Comme ce soir, puisque Camille m'avait invitée à une soirée. J'avais accepté, ravie à l'idée de passer du temps en sa compagnie, même si je n'allais que rarement à des fêtes -pour ne pas dire jamais-. A deux, je suis sûre que ce sera très amusant !

Aujourd'hui c'était un de mes jours de congé et je n'avais rien de spécial à faire avant ce soir. J'ai passé la matinée à nettoyer mon appartement, à midi je mangeais devant un épisode d'une série policière et après midi je suis allée rapidement chercher un cadre. Je n'avais pas vraiment pris la peine de décorer mon appartement depuis que j'ai emménager et j'avais envie de corriger ça petit à  petit.

J'ai commencé à me préparer deux heures avant que Camille ne viennes me chercher, le temps de faire mon sac, puisque j'allais passer la nuit chez elle. Ensuite, il a  fallut choisir une tenue et ça, c'était le plus compliqué. Il faut dire que la mode, ce n'est pas vraiment mon truc, mes tenues varient surtout selon mon humeur. Et la plupart du temps je me fiche bien d'accorder les couleurs, tant que ça me plait c'est parfait ! Je choisissais finalement une robe rose pâle assez simple, qui ne fait pas trop habillé. Une fois habillée j'entendais klaxonner, il est facile de deviner que tu m'attends.

Je suis rapidement descendue, tout sourire, avec mon sac contenant mes affaires pour la nuit dans la main et je montais dans ta voiture, tout en te saluant. C'était un miracle que je sois prête à l'heure ! Il n'est pas rare que j'aie cinq, dix voir quinze minutes de retard, je me laisse facilement déborder.

"Hey !" Je te souris et je pose mon sac à l'arrière.  "Alors, prête pour aller s'amuser ?"
© By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Storms don't last forever
We try so hard to protect ourselves, but it doesn't make a damn bit of difference. When the bad things come, they come out of nowhere. The bad things come suddenly, with no warning. But we forget that sometimes that's how the good things come too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 394
▬ Points : 708
▬ Date d'inscription : 06/03/2017
▬ Localisation : À la recherche de ce seul moyen qui lui garde ce brin d'espoir pour ne plus quitté cette terre
▬ Emploi/loisirs : Étudiante; médecin légiste
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Sam 22 Avr - 7:06

Strange eveningMon temps à l'université de Los Angeles avait été un moment beaucoup plus mouvementé que mes moments à celui de la Nouvelle-Orléans. N’étant guère en cohabitation chez mes parents, mais en collocation avec des étudiants, il faut avouer que ça m'arrivait régulièrement de débarquer dans une soirée organisée de fête. Comme toute bonne adulte, je me laissais aller par l'alcool qui m'enivrait, mais qui n'avait réussi à me faire dérailler ou alors placer dans une position indésirable. Je préférais être celle qui gardait en mémoire la soirée pour replacer, les troues de mémoire de mes amis, quand ceux-ci, ayant beaucoup trop bu, se mettaient à dérailler comme pas possible. Les péripéties de toute soirée organisée par des universitaires quoi!? Mais malgré mon côté plutôt sage depuis mon arrivée, je me suis dit qu'en fait, c'était sans doute une bonne chose de participer à, au moins, une soirée avant qui m'arrive quoi que se soit. Mais cette soirée ne serait rien sans ma nouvelle meilleure amie Merry!

Préparant la fin de semaine qui s'annonçait à nous, je taquinais mon amie sur SMS et finis par me retrouver devant chez elle pour venir la prendre en voiture. J'avais toujours cette habitude d'être la chauffeuse désigner et avec mon cadeau de 18 ans tout neuf, c'était non négociable de prendre autre chose que ma voiture. Puis de toute façon, la voiture était encore sous la garantit donc, on n'est couvert si un truc arrivait! Bon! La fenêtre ouverte, j'attendais un léger moment avant de voir la brunette arrivée. Baissant le volume de ma radio, je laissais voir un sourire aux lèvres, cette expression de surprise alors que je la voyais pour la première fois dans une magnifique petite robe. Ayant plus de gêne entre elle et moi, j'apportais mes doigts à ma bouche pour laisser entendre un sifflement de charme et fini, après un petit rire amusé à lui dire! '' Holà señorita!? '' Je la regardais déposer son sac sur le bac arrière de la voiture et sous sa question, je lui présentais un sourire des plus lumineux et annonçait '' Hooo oui! Et toi? Prête pour cette soirée ou tu vas, littéralement faire tournée des têtes? '' Je laissais échapper cette petite taquinerie afin de baisser le stresse qu'on peut ressentir à nos premières fêtes! Habituellement, moi et mes anciens amis avions l'habitude de boire un verre avant ce genre de soirée afin de mieux nous détendre et d'être des plus à l'aise possibles, mais bons! On oublie ses traditions de Los Angeles pour une fois!

Sortant mon portable et surtout connaissant ma passion pour la photo, j'immortalisais ce moment avec Merry et nous partions sur la route aussitôt. '' J'ai enfin réussi à faire sortir mes parents de la maison et ça, c'est une sacrée chance, car ils ont tendance à être un peu casse-pieds!'' Dis-je après avoir laissé passé un léger soupir '' Ils ont tendance à être aussi embarrassant que Kitty et Red dans 70 show! Tu as de la chance toi, être en appartement c'est génial! Tu es t'ailleurs entièrement installer, dit moi?!'' Demandais-je pendant le chemin vers cette fameuse adresse. Je savais qu'un déménagement pouvait être assez difficile à vivre donc je m'assurais de savoir comment elle se comportait dans ce récent événement et surtout si elle se sentait bien. Son bien-être m'importait et c'était tout à fait normal! ''Tu sais... on devrait avoir un mot quelconque qui signifierait à l'autre qu'on doit partir pour diverse raison! Faudrait se trouver un truc assez simple, mais qui est stupide à la fois pour faire comprendre à l'autre le message! Tu as une idée?! Hooo et on reste toujours ensemble quoi qui arrive, car j'ai déjà vu, à certain moment, de vilaine surprise par rapport à ce genre de soirée. ''
Trouvant cette fameuse adresse, je constatais que c'était pourtant bien évident de trouvé la maison vue le sont qui immergeait de celle-ci et des décorations qui y était installer. Je garais ma voiture un peu plus loin dans la rue et sortit avec Merry de ma berline afin d'aller vers les lumières qui dansaient entre les rideaux de la maison.

© 2981 12289 0

_________________

   
My star fades from day to day ...
Car on se bat tous pour différente raison... Car, je me bats pour ceux qui me tiennent à coeur. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 297
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 12/03/2017
▬ Localisation : Derrière mon appareil photo ♫
▬ Emploi/loisirs : Anciennement Photographe, maintenant elle a repris ses études en Médecine !

Feuille de personnage
Petit + : The person who invented the phrase "Happily ever after" should have his ass kicked, so hard !
Créateur de votre lignée : Were-Coyote de naissance
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Mer 10 Mai - 15:42



♫ Strange evening ♪ 
Feat. Camille McCall

Je dois bien avouer que l'idée d'aller à cette fête me stresse légèrement, mais je savais qu'en ta compagnie les choses ne pourraient pas mal tourner. Et puis ce n'était qu'une simple fête, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter, non ? Enfin, si on exclue la possibilité -assez faible qui plus est- qu'un chasseur se pointe ce soir pour éliminer les créatures présentes, dont moi. Je me fais des films là ! Non sérieusement le pire qui puisse arriver c'est que je perde le contrôle, mais à moins qu'on me pousse vraiment à bout, cela devrait aller comme sur des roulettes.

Dès que j'arrivais près de ta voiture mes inquiétudes semblaient ridicules, je m'installais rapidement sur la place côté passager puis je déposais mon sac à l'arrière. Nous n'étions même pas encore arrivés sur place que je me sentais déjà bien et que j'avais déjà envie de rire suite à tes propos. Je te demandais alors si tu étais prête et tu me répondais que oui avant de me retourner la question en ajoutant que j'allais faire tourner des têtes. J'hoche la tête en signe de confirmation tout en te regardant de haut en bas avant de finalement te répondre.

"Oui je suis prête et je vois que je ne suis pas la seule qui vais faire tourné des têtes !" Je lâchais un rire léger.

Immédiatement après, sans surprise, tu sortais ton téléphone afin d'immortaliser cet instant, je me mettais correctement afin que l'on soit bien toutes les deux sur la photo. Aussitôt après nous prenions la route, tout en discutant. Tu disais avoir eu de la chance d'avoir réussi à faire sortir tes parents, commentant qu'ils avaient tendance à être casse-pied. Je voyais bien ce que tu voulais dire, mais tu avais tout de même beaucoup de chance d'avoir tes parents. Dire que moi je ne sais même pas si mon père est encore en vie, puisque je ne l'ai pas revu depuis mes trois ans ! Tu ajoutais ensuite qu'ils pouvaient être embarrassants et que j'avais de la chance de vivre en appartement, tu en profitais pour me demander si je m'étais bien installée.

"Je vois ce que tu veux dire mais c'est leur rôle d'être casse-pieds et embarrassants !" Je riais pour la deuxième fois de la soirée. "Oh oui, ça va mon appartement est sympa mais je n'ai pas encore eu le temps de le décoré à ma façon." Je souriais avant de te retourner la question, je savais que tu n'étais pas à la Nouvelle-Orléans depuis très longtemps non plus. "Et toi alors ? Cette ville doit bien te changer de Los Angeles, non ?"

Finalement le trajet a été très rapide, nous étions arrivées et nous sortions de ta voiture lorsque tu prenais à nouveau la parole par rapport à cette soirée. Tu voulais que l'on trouve un mot, pour signifier qu'il faut partir. C'était une excellente idée ! Il faudrait quelque chose de discret, afin que les autres personnes présentes ne comprennent pas ce que ça veut dire. Tu ajoutais également que l'on devrait rester ensemble quoi qu'il arrive, précisant que tu as déjà eu de mauvaises surprises. J'acquiesce d'un signe de tête, tu as tout à fait raison. Il vaut mieux être prudente, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver. Et encore, tu ignorais une grande partie du monde que moi je connais. Dieu seul sait quels genre de personnes, ou créatures, on pourrait croisé. Même si j'espère vraiment éviter les problèmes ce soir.

"C'est une excellente idée. Il faudrait un mot assez simple qu'on peut placer facilement dans une phrase sans avoir l'air.. Bizarre. Mais là comme idée de mot je sèche !" Je marquais une pause. "Pour ce qui est du fait de rester ensemble, je suis tout à fait d'accord. Mieux vaut prévenir que guérir." Je souriais.
© By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Storms don't last forever
We try so hard to protect ourselves, but it doesn't make a damn bit of difference. When the bad things come, they come out of nowhere. The bad things come suddenly, with no warning. But we forget that sometimes that's how the good things come too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 394
▬ Points : 708
▬ Date d'inscription : 06/03/2017
▬ Localisation : À la recherche de ce seul moyen qui lui garde ce brin d'espoir pour ne plus quitté cette terre
▬ Emploi/loisirs : Étudiante; médecin légiste
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Mar 16 Mai - 20:26

Strange evening J'adorais Meredith! Ce n'est sans doute pas un hasard au fait qu'on s'entend si bien. Nous avions des points en commun et nous nous complétons si bien peu importe où nous allions. Je crois qu'en fait, dans la vie nous avons besoin de ce genre de personne dans notre vie, vous savez cette sorte de jumelle cosmique et qui faisait en sorte, que malgré le nombre de temps qu'on la connaît, on dirait que ça faisait si longtemps, comme si on s'était toujours tenue ensemble. Merry était ce genre de personne dans ma vie, je lui avais accordé toute ma confiance à la première seconde et elle a pris cette importance dans mon quotidien, ce qui a fait en sorte que mon entrée à l'université avait été plus facile que je l'aurais cru. Tous deux fans de photographie, elle ne vit guère une objection à immortaliser ce moment et nous voilà en route. Sa remarque sur ma robe me fit également sourire et nous partions par la suite.

Parlant de mes parents, elle n'avait pas encore eux la chance de les rencontrer, mais c'était vrai que selon ma situation actuelle, je comprenais leur façon d'agir envers moi. C'était compréhensible, entendons-le, mais à mon âge, ça méritait tout de même. '' Certes, mais j'aurais cru que ça aurait probablement changé avec les années...'' Je remarqua qu'en fait, je me plaignais alors qu'elle m'avait légèrement fait entendre sa situation, enfin, je ne connaissais pas le fond de l'histoire, mais j'avais comprit qu'elle était soit orpheline ou les avaient perdue. Je déduisais seulement et en jetant un regard vers elle, je lui dis '' Désoler, je suis là à me plaindre, ce n’est pas génial! '' J'avais cette légère mine souriante malgré ça et changeais de sujet pour elle. L'écoutant je poursuivais notre route et y allais sans grande presse tout de même. '' Je suis persuadée que tu trouveras le temps convenu. Avec les études ce n'est pas toujours facile, mais tu y arriveras. Ça prend souvent du temps pour mettre notre couleur ou on vit. '' J'étais sans doute dans la même situation qu'elle. Mon emménagement ici révélait beaucoup, c'était à la fois une nouvelle vie, mais aussi, je ne savais pas si tout allait basculer davantage ou seulement aller en s'améliorant. C'était difficile de mettre ces couleurs, alors qu'on se sent se faner telle une fleure en manque de soleil. '' C'est nettement plus tranquille ici que Los Angeles, mais bon, il paraît que malgré l'aspect tranquille de la Nouvelle-Orléans, la ville organise des fêtes monstres, ce que j'ai bien hâte de vivre. Puis j'aime bien cette tranquillité ici, ça fait du bien de voir que les gens sont plus calmes, puis il y a moins de touristes, ça compte ça! '' Petite plaisanterie. J'avais vécu assez longtemps à Los Angeles, bien des endroits révélaient de bons souvenirs et certain d'entre eux me manquaient, mais ici, je me recréais des souvenirs, je rencontrait de nouvelle personne et plus important que tout, je me faisais voir normalement. '' Au fait, tu ne m'as jamais dit d'où tu venais? C'était loin d'ici?''

Arrivé à notre soi-disant adresse, je prévenais Merry qu'on ne devait pas se quitter. Puis bon, nous étions venues ensembles, donc ça ne me surprenait pas, mais disons qu'avec le genre de personne qui peuvent se retrouvé ici, il peut y avoir quelques circonstances qui font en sorte qu'on ce perd de vue. Mais je n’étais pas venue pour draguer, mais passer du temps entre copines afin de bien rigoler. Essayant de trouver une idée, j'eus une légère illumination et attrapa son poignet '' Que dis-tu de... pêche?! C'est un fruit certes, mais il ya tellement de truc à la pêche que ça ne serait pas trop étrange et puis c'est mieux que de dire un mot incompréhensible comme Ostéophytes ou autre connerie du genre! Puis personne ne risquerait de dire pêche toute la journée! '' Moi et mes thermes médicaux, c'était bien moi pour sortir un truc du genre!

Une fois notre accord sur un mot en particulier, je finis par cogner à cette porte et elle s’ouvrit presque aussitôt et un super mec nous ouvrit. '' HEYYYY! Camille et Meredith! Bienvenue, j'espérais vous voir ici'' Je le connaissais de nos cours en commun et il me fit la bise pour me souhaiter la bienvenue chez lui malgré cette musique assez forte. D'un sourire, je marquais les signes de politesse et une fois bien accueillit, complimenter, j'apportais mon bras à celui de Merry pour faire en sorte qu'on se suit. La musique, les couleurs, tous ces gens qui nous saluaient, c'était presque étourdissant et on n’avait même pas commencé à boire. Ça commençait bien déjà quoi! '' Viens on va se prendre un truc à boire!'' À la cuisine un groupe, déjà un peu saoul se mettait à rire et parler un peu trop fort. Ils accueillaient tous ceux qui s'approchait et celui qui s'occupait de la distribution des alcools, me reconnut. '' HEYYY!'' Il s'approchait de moi et embrassa une de mes joues en signe de politesse et me demandait comment j'allais et je lui présentais Merry. Le mec était des plus charmants et nous donnaient nos premières consommations d'alcool. Avec nos conversations échangées, je ne me rappelais même plus ce que je lui avais demandé jusqu'au moment ou je pris ma première gorgée. À oui! Un rhume and coke! Il n'y avait pas été très doux avec l'alcool en tk! Bref, en allant vers l'extérieur, je me penchais près de l'oreille de Merry et lui dit '' D'après moi, il t'a trouvé bien jolie, le regard qu'il te faisait et cette bise sur la main, c'était presque mignon! '' Je la taquinais, car je trouvais ça trop chou surtout son petit air timide. Les mecs en soient peuvent se montré plus charmant qu'on le pense!.


© 2981 12289 0

_________________

   
My star fades from day to day ...
Car on se bat tous pour différente raison... Car, je me bats pour ceux qui me tiennent à coeur. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 297
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 12/03/2017
▬ Localisation : Derrière mon appareil photo ♫
▬ Emploi/loisirs : Anciennement Photographe, maintenant elle a repris ses études en Médecine !

Feuille de personnage
Petit + : The person who invented the phrase "Happily ever after" should have his ass kicked, so hard !
Créateur de votre lignée : Were-Coyote de naissance
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Jeu 1 Juin - 15:10



♫ Strange evening ♪ 
Feat. Camille McCall

Une soirée normale, une soirée où j'allais m'amuser avec ma meilleure amie. Une soirée sans créature surnaturelle qui sème la zizanie. C'était tout ce que je demandais, je voulais simplement passer un bon moment en ta compagnie. C'est pour cela que j'avais accepté sans hésitation. Je n'étais jamais allée à ce genre de soirée, je ne prenais pas le temps de vivre normalement et il était temps que ça change !

Lorsque tu immortalisais ce moment avec ton téléphone, je n'y voyais aucun problème. Etant passionnée de photographie j'ai l'habitude de prendre des photos et cela ne me dérange absolument pas d'être également prise en photo. Et puis je l'aurais probablement fait si tu n'avais pas pris les devants !

Alors que nous étions sur la route, nous parlions pour passer le temps. Tu me parlais de tes parents, disant qu'ils étaient un peu trop casse-pieds, pour reprendre ton expression ! Je te répondais sur un ton léger que c'était leurs rôles. Ce à quoi tu me répondais à ton tour que tu aurais espéré que ça change avec l'âge.

"Je crois justement que plus tu grandiras plus ils vont s'inquiéter pour toi." Je te souri.

J'étais un peu surprise que tu t'excuses du fait que tu te plaignes. Je hoche la tête, en signe de négation. A mes yeux, tu ne te plaignais pas, tu me parles simplement de ta vie. Ce qui est tout à fait normal entre amies non ? Enfin, même si pour ma part je ne pouvais pas vraiment tout te raconter. Je gardais les détails surnaturels pour moi. En plus, j'avais fait la promesse à ton cousin Scott que je ne te dirais rien à ce sujet ! De toute façon je n'en parlais à personne, sauf cas exceptionnels. Comme Scott ou Henrik ou encore Malia, des êtres surnaturels comme moi. Je me voyais mal t'avouer de bout en blanc que je suis une coyote ! Et les chances que tu me prenne pour une folles seraient d'environs 92 pourcent !

"Oh mais non ne t'inquiète pas ! J'apprécie le fait que tu me fasses assez confiance pour me parler de ta vie, de tes parents."

Tu me parlais ensuite de mon appartement, demandant si je m'étais bien installée. Je t'expliquais que oui mais que je n'avais pas eu l'occasion de personnaliser mon appartement selon mes envies pour le moment. Et comme tu disais, ce n'était pas évident de trouver le temps. Je te demandais ensuite par rapport à Los Angeles, l'énorme changement que ça doit te faire. Tu m'expliquais que c'était plus tranquille à la Nouvelle-Orléans, du moins en apparence et que tu avais hâte de participer à l'une des fameuses fêtes qui ont lieu en ville. Tu ajoutais même, sans aucun doute plus plaisanté, qu'il y a beaucoup moins de touriste et que ça compte !

"C'est vrai que c'est une ville plutôt tranquille. Enfin, comme tu l'as dit si on ne compte pas les nombreuses fêtes !" Je marquais une courte pause. "La tranquillité c'est agréable même si parfois un peu de piquant ne fais pas de mal." Je lâchais un léger rire. "En tout cas, si j'étais toi la plage me manquerait !" Dis-je pour plaisanté, riant une nouvelle fois avant de répondre à ta question. "Oh c'est vrai je ne te l'ai jamais dit. J'habitais à Willow Creek, il n'y a pas beaucoup de monde qui connait. C'est une ville à quelques heures de Seattle."

Une fois arrivées sur place tu me prévenais que l'on ne devait pas se quitter. Tu avais même l'excellente idée de trouver un mot, un code, que l'on utiliserais en cas de problèmes. Malheureusement je n'avais pas d'idée de mot, là tout de suite à l'esprit. Heureusement toi oui !

"Oui pêche c'est parfait ! Tu as raison, on peut le dire facilement dans une phrase et personne ne devrait comprendre que c'est un signal ! Et c'est vrai que ce sera plus facile à casé dans une phrase que Ostéophytes." Je te souriais, amusée.

Une fois tout établi je te suivais jusqu'à l'entrée où tu frappais à la porte. Celle-ci s'est ouverte rapidement. Nous avons été accueillies par un jeune garçon que l'on connaissait brièvement grâce à des cours en commun. Après l'avoir rapidement salué tu m'as tirée par le bras pour m'emmener plus loin, disant que tu voulais aller chercher quelque chose à boire. Nous sommes allées dans la cuisine, qui était pas mal remplie ! Instinctivement je regardais un peu partout, j'ai toujours tendance à être sur le qui-vive. Il faut espérer pour le meilleur mais s'attendre au pire.

Nous avons été servies par quelqu'un que tu connaissais, par contre ce n'était pas mon cas et tu nous présentas rapidement. J'avais pour ma part pris un simple soda, sans alcool. Une fois servies on allait quitter la cuisine, lorsque tu t'approchais de moi pour me parler. Tu pensais qu'il m'avait trouvée jolie ce qui me fis légèrement rire.

"Oh mais tu sais, je ne suis pas là pour rencontré quelqu'un !" Je marquais une pause avant d'ajouter. "Par contre, peut-être que toi tu vas rencontré quelqu'un ce soir ?" Je te taquinais aussi.

On continuait à marcher, tout en discutant. J'essayais de me détendre, autant que j'en étais capable. Seulement j'ai toujours le réflexe d'observer autour de moi. C'est un vrai problème que je vois le mal partout ! Enfin bref, tout en marchant nous sommes allées dans le salon. Et comme à peu près toutes les pièces de la maison, celui-ci était rempli de monde ! Ce n'était pas étonnant que l'on croise des connaissances, en fait c'est le contraire qui aurait été surprenant.
© By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Storms don't last forever
We try so hard to protect ourselves, but it doesn't make a damn bit of difference. When the bad things come, they come out of nowhere. The bad things come suddenly, with no warning. But we forget that sometimes that's how the good things come too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 394
▬ Points : 708
▬ Date d'inscription : 06/03/2017
▬ Localisation : À la recherche de ce seul moyen qui lui garde ce brin d'espoir pour ne plus quitté cette terre
▬ Emploi/loisirs : Étudiante; médecin légiste
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Lun 26 Juin - 19:37

Strange evening J'avais déjà vécu cela dans le passé. Partir avec mes amies pour s'amuser, écouter la musique comme on avait l'habitude et danser jusqu'aux petites heures du matin. Mais la différence cette fois était que j'y allais avec Meredith. Je ne la connaissais pas depuis bien longtemps, mais malgré que j'avais passé mon enfance avec mes amies de New York, j'étais plus proche de cette jeune fille, Merry que toutes les autres. C'était peut-être une simple impression, mais c'était tout ce que je désirais, même si, d'une façon, elle aussi, j'allais probablement l'attristé à un moment ou l'autre à cause de mon cancer. Moi qui m’étais promis de ne pas me rapprocher de personne pour ne pas causer plus de dégât au moment où je rendrais mon dernier soupire... Malheureusement, je n'avais pu me retenir de faire sa rencontre. Évidemment, ce n'est pas mal de faire sa rencontre, mais d'un côté, je pensais à elle, je pensais à ce moment ou je m'éteindrais et ça devenait presque une obsession. Je devais faire attention, car faire du mal aux autres c'était sans doute ce qui me faisait le plus peur et si... de l'autre côté je pouvais les voir? Voir toutes leurs peines, leurs douleurs?! Je ne me le pardonnerais jamais... À ces pensées, je me dis que je devrais sans doute lui en parler bientôt...

Lui parlant de mes parents, je me confiais à elle en disant que j'espérais qu'avec le temps tout change, mais ça n'avait guère été le cas. Avec les mots de Merry, j'eux un léger sourire en coin, ce petit sourire qui comprenait, qui réalisait que c'était normal et puis... ce son des parents, ils vont toujours inquiète d'une certaine façon, surtout eux plus que les autres...

Puis nous parlions de la ville de la Nouvelle-Orléans, là où nous nous étions installées toutes les deux. Je souris de plus belle, car elle avait un point. Cette ville était bien tranquille, mis à part tous les articles étranges parlant d'attaque en toute sorte, mais disons que je ne faisais pas attention aux grandes nouvelles, puis les fêtes monstre organiser ici! '' J'avoue que les plages me manquent! Mais surtout les souvenirs et ce petit restau au bord de la plage. Il faisait des frites totalement fantastiques! '' Voilà mon petit crush pour les frites qui se dévoile! Que voulez-vous nous avons tous besoin d'un plat qualifier comme ''non-santé'' dans nos pires envies de nourriture, moi c'était les frites et les gélatos!!! Écoutant ma meilleure amie, je me retournais vers elle avec un air interrogatif '' Je dois avouée que je ne connais pas cet endroit! Mais tu avais de la chance d'être proche de Seattle! Tu y allais souvent?'' Demandais-je avec ce brin de curiosité naturelle chez moi.

Arrivé, je nous stationnais et nous nous mettions à marcher. J'avais l'habitude de prendre des mots d'urgence, car dans ce genre de soirée tout pouvait arriver! Mon idée l'amusa et je me mis à rire sous sa référence d'une phrase Ostéophyte. '' En effet!'' Mais j'imagine quand même les phrases qu'on pourrait faire comme ; la tequila aux pêches, ça sent la pêche ou on n'a un code pêche ! Ça risque d'être tout de même assez amusant à entendre!

Croisant bien des gens que je reconnaissais, mais rien de bien important, juste des connaissances par-ci par-là qui se trouvait dans mes cours ou que j'avais rencontré par l'intermédiaire d'autre. Étant de nature sociale, j'avais tendance à partout à toutes personnes autour de moi sans réellement me soucier de ce qu'ils pouvaient bien pensés. Mais ça faisait en sorte que j'avais un éventail de connaissance sans pour autant développer ces amitiés ou autre. Puis, c'était pas trop mon genre de me faire embarquer dans les belles paroles d'un garçon aussi facilement. Mais bon, je remarquais ce regard qu'un des garçons avait sur Merry et je lui dis. Mon amie me fit aussitôt rire. '' Hooo mon dieu! Ne t'en fait pas ce n'est guère mon but ce soir! J'ai seulement remarqué le regard qu'il a apporté à toi avec mon oeil de lynx.'' Puis je tentais de la faire rire de nouveau en lui faisant une sorte de grimace mettant en évidence mon œil ouvert.

En allant au salon, je présentais Merry à quelques personnes et j'utilisais mon sens de l'humour pour faire rire de temps à autre. Mais je remarquais le regard de mon amie qui allait d'un côté et de l'autre subtilement. Mon côté protectrice m'apportait a me poser la question et je lui demandais '' ça va? On dirait que tu cherches quelqu'un ou quelques choses? '' Puis simplement pour rendre cette remarque amusante je lui dis '' C'est le garçon de tout à l'heure ces ça! '' Je me mis à rigoler pour lui faire comprendre que ce n'était qu'une simple plaisanterie. Je l'écoutais et terminais mon verre.

'' Je dois aller aux toilettes je reviens'' lui dis-je. Déviant pour aller dans la cuisine pour jeter mon verre en plastique. Je demandais au garçon dédié au ''bar'' de me dire ou était les toilettes et il me les montrait du doigt. Suivant son indication, j'attendis un moment devant la porte, car quelqu'un y était déjà. À ça sortit, je restais près du mur afin de lui laisser assez de place quand ce dernier, m'accrochais l'épaule un peu rapidement. Ça me donna un certain coup et malgré mon apparence douce, je me tournais vers lui instinctivement et lui dit '' HEY! C'est ça, ne t'excuse pas en plus! '' Le garçon jetait un oeil dans ma direction et je remarquais son regard qui inspirait le danger. Un regard noir qui laissait presque briller une sorte de reflet orange... Entre la musique légèrement trop forte, j'entendis presque un grognement et sur le coup, je me dis que c'était probablement la chanson, mais il avait cet air un peu trop... sauvage, mais il continuait sa route malgré tout... Je roulais les yeux un peu sur les nerfs sous son manque de politesse et j'entrais dans la toilette. Repensant à ce qui s'était légèrement passé, je me disais que ça avait été étrange... J'avais pas assez bu pour avoir halluciné un truc du genre, mais bon... avec toutes les lumières dans la maison, ça expliquait la légère teinte que j'avais remarquée. Sortant après un instant des toilettes, je restais interrogative dans mes pensées et cherchait Merry au passage. Ce n’était pas la première fois que je voyais ce genre de truc. Une fois c'était à l'université, mais bon... je déviais mes soupçons en me disant que c'était probablement mes médicaments qui me faisait des illusions face à certains petits détails. Puis sinon, qu'est-ce que ça pourrait être de toute façon? Déviant dans la cuisine, je pris un second soda pour mon ami et prit une vodka cola et la rejoint. '' Voilà! J'ai cru que tu l'aurais sûrement fini! J'ai manqué quelque chose?! '' demandais-je.


© 2981 12289 0

_________________

   
My star fades from day to day ...
Car on se bat tous pour différente raison... Car, je me bats pour ceux qui me tiennent à coeur. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 297
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 12/03/2017
▬ Localisation : Derrière mon appareil photo ♫
▬ Emploi/loisirs : Anciennement Photographe, maintenant elle a repris ses études en Médecine !

Feuille de personnage
Petit + : The person who invented the phrase "Happily ever after" should have his ass kicked, so hard !
Créateur de votre lignée : Were-Coyote de naissance
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Ven 7 Juil - 10:36



♫ Strange evening ♪ 
Feat. Camille McCall

Je réalisais que je n'avais jamais réellement pris le temps de m'amuser, de faire ce genre de sorties. Il faut dire qu'avec tous les événements qui se sont produits, cette histoire de vampires, puis avec ma mère et ensuite les chasseurs, je n'avais pas vraiment eu le temps de justement prendre le temps et me changer les idées. C'était peut-être pour cela que j'avais choisi la Nouvelle-Orléans, la ville avait l'air festive, vivante. Tout en ayant une part d'ombre que peut de personnes connaissent.

J'étais absolument ravie de t'avoir rencontrée et de m'être liée d'amitié avec toi aussi rapidement. J'avais l'impression de te connaître depuis des années et je n'étais absolument pas gênée ou mal-à-l'aise en ta présence, bien au contraire. Et c'est assez rare que je me sente à l'aise en compagnie de quelqu'un. Malgré tout j'avais toujours cette appréhension, j'avais beau tout faire pour me détendre et passé un bon moment. J'avais toujours peur qu'une catastrophe nous tombe dessus. J'ai déjà beaucoup perdu, mes amis, ma mère, ma meute, mon foyer. Avant d'arriver ici j'avais perdu toutes les personnes que j'appréciais le plus.

Maintenant bien sûr j'avais fait de nouvelles rencontres, pas mal de nouvelles rencontres. Des personnes très sympathique et que j'apprécie beaucoup. Mieux encore, j'avais trouvé deux personnes en qui j'avais entièrement confiance, toi et Henrik. Non pas que je me méfie des autres, ton cousin Scott par exemple est très sympathique mais j'accorde difficilement ma confiance, j'ai toujours une pointe de réserve avec les autres. Il faut dire que je ne suis pas aussi proche d'eux, ce sont des amis. Toi tu es vite devenue ma meilleure amie, la soeur que la vie a oubliée de me donner ! Pourtant notre rencontre était des plus banales, on avait commencé à parler lors d'une expos de photos. Et on ne s'était plus quittées depuis ce jour-là !Quant à Henrik, c'est.. disons spécial. Il faut dire qu'il m'a sauvé la vie ! J'avais une malchance incroyable de tomber sur un chasseur, mauvais endroit au mauvais moment je suppose. Si Henrik n'était pas intervenu ce soir-là, aucun doutes que je ne serais plus de ce monde à l'heure qu'il est ! Et j'ai vite compris qu'il n'appréciait pas particulièrement les loup-garous, bref toutes les créatures dans mon genre capable de se transformer. Je m'étais alors mis en tête l'idée de le faire changé d'avis et au fil du temps un lien fort c'est construit entre nous.

Alors que nous parlions assez brièvement de nos villes d'origines je te demandais si les plages ne te manquaient pas. J'avoue que moi à ta place c'est sûrement ce qui m'aurait manqué le plus ! Je ne suis pas allée à la plage très souvent mais j'ai toujours adoré ça. Voir l'océan à perte d'horizon... Enfin bref, tu avouais alors que les plages te manquaient un peu mais que c'était surtout un restaurant qui te manquait le plus ! Cela m'a fait légèrement rire. Puisqu'il y a aussi un endroit comme cela à Willow Creek qui me manque. Bien que ce n'était pas un restaurant mais une pâtisserie.

"Oh alors il faudra que tu m'emmène goûter ça un jour !" Je te souri avant d'ajouter. "Cela me fait pensé qu'il y avait une pâtisserie à Willow Creek qui me manque aussi. Ils vendaient de la cookie dough dans des cornets comme les glaces, une tonne de parfums différent et ils étaient tous à tombé !"

Tu me demandais ensuite si j'étais régulièrement allée à Seattle, puisque j'habitais tout près. Le fait que tu dises que j'avais de la chance m'a fait sourire. Beaucoup de personnes t'auraient dit le contraire, en expliquant qu'il pleut trop là-bas ! Moi je trouvais la ville intéressante, j'aurais sûrement préféré vivre là-bas plutôt que dans ma petite ville perdue !

"Malheureusement non je n'y suis pas allée souvent, juste une fois. J'ai passé la journée là-bas avec des amis, pour visiter un peu la ville."

C'était il y a quelques années, avant que nos vies soient bousculées par toutes ces histoires surnaturelles digne d'un roman fantastique ou d'horreur. Je devais avoir quatorze ou quinze ans quand j'y suis allée. Cela a été une chouette journée, même s'il avait plu une grande partie de l'après-midi et on avait promis d'y retourner plus tard mais nous n'en avons jamais eu l'occasion. Un bon souvenir mais malgré tout je ressentais toujours cette douleur en y repensant. Tout cela semblait si loin désormais. J'ai presque l'impression que cela date d'une autre vie. Je suis comme une petite vieille, toutes mes histoires parlent de personnes qui ne sont plus là !

Lorsque nous sommes arrivées devant la grande demeure tu mettais en place un mot d'urgence. C'était une brillante idée et nous nous sommes rapidement mises d'accord sur "pêche". Ce qui est un mot facile à placer dans une phrase et qui passerait totalement inaperçu aux yeux des autres personnes présentes !

Une fois à l'intérieur nous avons croisé quelques personnes de ta connaissance. Cela ne me surprenait pas, tu es quelqu'un de très sociale et il est facile de te parler ! Pour ma part, je pense qu'il y a très peu de chances pour que l'on tombe sur quelqu'un que je connais. Je suis arrivée en ville il n'y a pas très longtemps et on ne peut pas dire que je sois la fille la plus extravertie au monde, c'est même plutôt le contraire ! Et puis, les véritables amis que j'avais avant d'emménager ici ne sont plus de ce monde. Ce qui est probablement la principale raison pour laquelle j'ai autant de mal à m'attacher à quelqu'un aujourd'hui, à créer de véritables liens. Je vis dans la peur constante qu'une catastrophe se produise et que je perde tout à nouveau.

Enfin je dois éviter de penser à ce genre choses sinon je vais finir par perdre la tête ! Heureusement, tu m'as vite distraite en me taquinant sur un jeune homme que nous avions croisés dans la cuisine. J'en profitais pour te retourner la taquinerie, ce qui a eu le résultat que j'attendais puisque tu t'es mise à rire tout en me répondant. Tu disais que ce n'était pas ton but ce soir, ajoutant que tu n'avais fait que remarqué son regard avec ton oeil de lynx, pour reprendre tes propres mots ! ça m'a fait rire à mon tour.

Dans le salon tu me présentais d'autres personnes avec qui tu blaguais joyeusement alors que je me contentais de faire poliment la conversation. J'étais un peu surprise lorsque tu m'as demandé si je vais bien et également si je cherchais quelqu'un ou quelque chose. C'était tellement machinal que je ne me rendais pas forcément compte que j'inspectais chaque pièce dans laquelle j'entrais.

"Oh non tout vas bien ne t'inquiète pas." Je te souri pour te rassurer. "Tu me connais, je suis toujours un peu.. Prudente."

Tu ajoutais pour plaisanter que je cherchais le garçon de tout à l'heure. Je décidais de prendre ça sur le ton de la plaisanterie moi aussi. C'était plus facile de blaguer en disant que tu avais raison que d'expliquer les réelles raisons derrière mes coups d'oeil furtifs.

"Oui voilà, c'est tout à fait ça !" Je me suis mise à rire doucement.

Après cette petite plaisanterie tu m'as abandonnée un instant pour aller aux toilettes. Je marchais alors dans la pièce, jetant un coup d'oeil à l'extérieur par l'une des fenêtres. J'ai rapidement terminé mon soda et je suis allée dans la cuisine un instant pour jeter le gobelet en plastique avant de retourner dans le salon. Où j'ai croisé le chemin d'un jeune homme qui a commencé à me parler, il avait l'air gentil mais j'ai vite trouvé le moyen de lui fausser compagnie ! Puis finalement quelques minutes plus tard tu es revenue. Tu m'avais même repris un soda en passant ! C'était vraiment adorable de ta part.

"Oh merci, justement oui j'avais finit le premier !"

Je t'ai souri et j'ai remarqué que quelque chose semblait te préoccuper. Et bien sûr je me suis immédiatement sentie inquiète, me demandant s'il s'était passé quelque chose ? Une mauvaise rencontre ?

"Quelque chose ne vas pas ? Tu as l'air préoccupée."

J'attendais ta réponse alors que du coin de l'oeil j'apercevais quelqu'un au comportement étrange, naturellement j'ai légèrement tourné la tête vers lui. Et malgré la distance je sentais à son odeur qu'il n'avait rien d'humain, un loup probablement. Je ne suis pas encore très douée pour deviner une espèce à l'odeur. Je l'ai dévisagé d'un air mauvais, sans vraiment m'en rendre compte. Pendant un instant, mes yeux se sont mis à brillés de leur teinte bleutée avant de reprendre rapidement leurs couleur normale. Le comportement de cet homme m'inquiétais et ne me disait rien de bon. Les lycans ont le sang chaud alors j'espérais juste que ce n'était qu'une vague de colère passagère. Et pas un monstre avide de sang où je ne sais quoi qui prévoyait d'attaquer.

© By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Storms don't last forever
We try so hard to protect ourselves, but it doesn't make a damn bit of difference. When the bad things come, they come out of nowhere. The bad things come suddenly, with no warning. But we forget that sometimes that's how the good things come too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 394
▬ Points : 708
▬ Date d'inscription : 06/03/2017
▬ Localisation : À la recherche de ce seul moyen qui lui garde ce brin d'espoir pour ne plus quitté cette terre
▬ Emploi/loisirs : Étudiante; médecin légiste
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Mar 1 Aoû - 21:12

Strange evening La discussion était, sans aucun doute, l'une des choses que j'appréciais le plus. Échanger des souvenirs, parler des épaules trop larges du professeur du cours de sport ou alors de la belle gueule du professeur remplaçant du cours de philosophie ou tout simplement de tout et de rien faisait en sorte que j'en apprenais davantage sur cette magnifique Merry. On s'entendait si bien et les discussions diverses que nous pouvions avoir l'une avec l'autre coulaient tel un ruisseau fluide. Je l'appréciais et comme on dit bien souvent, j'ai bien à apprendre avec elle, chaque personne nous ouvre des horizons et nos nombreux points communs faisaient en sorte qu'elle était devenue cette amie fantastique que je ne croyais pas me faire... Surtout en aussi peu de temps, mais d'une certaine façon, je disais merci au ciel de l'avoir amené sur ma route. C'était stupide, mais elle, Scott et les rencontres importantes faisaient en sorte d'éclaircir davantage ma route, la rendant moins pénible, moins douloureuse.

On ne pouvait me changer. J'adorais faire rire les gens autour de moi et surtout taquiner ceux que j'aimais. Merry n’en était guère épargné et malgré notre récente amitié, elle connaissait mon sens de l'humour. En réalité, ça m'aidait prendre les choses à la légère, à balayer les moments difficiles et certainement les affrontés de façon plus déterminée. Toutes forces nous est nécessaire, à certain moment et la mienne était celle-ci et se sourire si doux malgré la douleur que je ressentais sans cesse. Comme ce petit cillement qui devient habituel, on tente de ne pas lui donner trop d'importance, mais il est malgré tout présent, toujours là en arrière fond, comme un espion qui garde oeil sur sa victime.

La période des toilettes fut bref, mais sincèrement, ces quelques... détails que j'avais aperçus restaient bien présents dans mon esprit. Pourtant c'était si simple et plus... Je n’étais pas assez prise par l'alcool pour halluciner de telles images. Cette lueur si claire, mais qui m'avait froidement atteinte. Était-ce réel ou alors le fruit de mon imagination? Je dois dire que c'était dur à savoir, car en réalité... qui croirait à un truc pareil? Je tentais, péniblement, à ne pas me laisser submerger par des questionnements curieux vit à vit le jeune garçon, mais sa me perturbait à un point tel ou je me mettais sans cesse à regarder par ici ou par là. Pourquoi? Peut-être pour l'observer davantage, à le recroisé à savoir si cette lueur brillante était réelle et se reproduirait. Rapportant un soda à Merry, celle-ci vit évidemment que j'avais l'esprit occupé. Disons que c'était bien trop flagrant moi qui tait quasiment un libre ouvert et c'est à son questionnement que je cherchais un bref instant le garçon en question. Ça ne prit que peu de temps avant de recroiser son regard et j'esquivais... '' Je ne sais pas .... Enfin c'est vraiment stupide je... '' commençais-je comme toute personne normale face à ce genre de situation. '' En fait, j'ai été aux toilettes et j'attendais quand un gars est sorti des toilettes, mais il m’a carrément bousculé! '' J'observais Merry qui se mettait à chercher des yeux dans la direction des miens il y a peu de temps et poursuivit. '' Et je ne sais pas... Il m'a semblé un peu colérique. Bref tu me connais, j'ai lâché un commentaire et je ne sais pas j'ai aperçus un reflet dans ces yeux. '' Je marquais une pause, incertaine de ce que j'allais lui dire encore '' Je ne sais pas, on aurait dit que ces iris ont pris une autre couleur. C'est totalement ridicule non?! '' Demandais-je un peu soucieux, mais qui prend ça un peu à la légère. Arquant un de mes sourcils, je fronçais ceux-ci et pinçaient mes lèvres en une fine ligne de réflexion. '' Après je me dis que c'est probablement à cause du reflet de toutes ces lumières qui vont dans tous les sens, mais j'ai réellement trouvé ça étrange... Je n'ais pas assez bus pour inventé ce genre de truc et j'ai crus presque l'entendre grogner, tu sais comme un chien contrarier ou je ne sais quoi... '' Dans mes paroles, je regardais Merry et je me tournais vers la direction de ces yeux et remarquait qu'il nous regardait toutes les deux. Je lui tournais légèrement le dos et un léger grimpèrent de stresse se levait et lui dit '' C'est justement lui! Tu as vu, il faisait exactement ce regard, mais avec ce teint de jaune... '' mais en un bref instant, je revis ce braillement et ce teint de bleu dans le regard de mon amie et instinctivement, je reculais d'un pas surprise. '' WOWWW! '' Je ne disais pas ça avec ce ton d'admiration, mais ce frisson stupéfait. Je me rapprochais et je fixais les prunelles de mon amie, incertaine d'avoir bien vu une seconde fois. Je tassais mon visage vers la droite pour peut-être apercevoir un second reflet, mais non... En fait, j'avais plutôt l'air d'une vraie conne à la regarder comme ça! Je regardais ma boisson et la déposait sur la table proche de nous '' Ok... C'est assez pour moi, je crois! Je me mets à voir des trucs totalement loufoques... Je crois que... '' Je laissais voir un certain regard interrogatif, ne sachant pas si j'étais réellement dans mon état normal. Mon coeur se mit à accéléré sous le stresse et je pouvais le sentir dans ma poitrine. '' Quelqu'un a mis un truc dans mon verre Merry! Je te dis, je vois des trucs totalement chelous! ''


© 2981 12289 0

_________________

   
My star fades from day to day ...
Car on se bat tous pour différente raison... Car, je me bats pour ceux qui me tiennent à coeur. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 297
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 12/03/2017
▬ Localisation : Derrière mon appareil photo ♫
▬ Emploi/loisirs : Anciennement Photographe, maintenant elle a repris ses études en Médecine !

Feuille de personnage
Petit + : The person who invented the phrase "Happily ever after" should have his ass kicked, so hard !
Créateur de votre lignée : Were-Coyote de naissance
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Lun 18 Sep - 15:28



♫ Strange evening ♪ 
Feat. Camille McCall

Lorsque tu es partie quelques minutes, je me suis donc retrouvée seule. Seulement je n'ai pas profité de ce petit moment pour aller voir d'autres personnes et faire connaissance, je voulais simplement t'attendre. Bien que quelqu'un a fini par venir me parler j'avais rapidement coupé court à la conversation. Je ne suis pas quelqu'un de très ouverte, bien au contraire. Je ne parlais pas si on ne venait pas me voir, j'ai tendance à être assez solitaire. Tout le contraire de toi, qui semblait être parfaitement dans ton univers ici ! Tu parlais ouvertement à tout le monde, sans aucune gêne et j'avoue que j'aurais aimé être capable de faire pareil.

Je ne serais pas venue ici par moi-même, si tu ne me l'avais pas proposé j'aurais sans doute passé la journée chez moi à ne rien faire de spécial. Je n'avais absolument pas l'habitude de venir à ce genre de fêtes, tout simplement parce que cela ne m'intéressait pas vraiment, puis j'avais tendance à me sentir mal à l'aise lorsqu'il y a trop de monde. Au moins on pouvait dire que tu changeais mes habitudes ! Et ça me fait réellement plaisir de t'accompagner, même si une simple soirée devant la télé en ta compagnie m'aurait fait tout autant plaisir. Il ne me faut pas grand chose pour être bien, je ne suis pas très exigeante.

Quand tu es revenue, j'ai bien remarqué à ta tête que quelque chose n'allait pas. Tu semblais perturbée, je te demandais alors immédiatement ce qu'il n'allait pas. Je t'ai vue observé rapidement quelqu'un avant de tourner le regard. Tu m'expliquais alors que quelqu'un t'avais bousculée. Je cherchais naturellement dans la direction que tu avais regardée quelques instants plus tôt et j'ai vite compris de qui tu parlais. Tu m'as dit qu'il t'a semblé assez colérique et que tu avais vu un reflet dans ses yeux, je comprenais parfaitement ce que tu étais en train de décrire. Bien sûr tu pensais que ça devait être ridicule de penser que ses yeux avaient changés de couleur et que ce n'était sûrement que le reflet des lumières. Ce qui pouvait être possible, mais je savais bien que ce n'était pas le cas. Tu continuais à m'expliquer, tu pensais l'avoir entendu grogner. Et alors que je regardais de nouveau dans la direction de l'inconnu tu me disais que c'était justement lui.

"Pour le reflet, c'était sûrement les lumières oui. Qu'est ce que ça pourrait être d'autre ?" Je te souriais brièvement.

Tu t'es reculée d'un coup, poussant presque un cri de surprise. Je ne m'y attendais pas et sur le coup tu m'as fait sursautée ! Je me tournais alors de nouveau vers toi alors que tu me fixais, essayant différents angles. Je fronçais les sourcils, me demandant pourquoi tu me fixais comme ça soudainement. J'allais te poser la question mais tu as vite repris la parole, disant que tu commençais à voir des trucs loufoques, puis tu commençais à paniquer, imaginant que quelqu'un avait mis quelque chose dans ton verre.

"Quoi ? M-Mais non, j'étais avec toi tout le temps, on l'aurait forcément remarqué toi ou moi."

Je posais ma main libre sur ton épaule pour te rassurer, ce n'était vraiment pas toi qui hallucinais ou quoique se soit, mais je ne pouvais pas te le dire. C'était trop difficile à croire, puis il valait mieux que tu restes dans l'ignorance à propos du surnaturel, cela t'évitera bien des problèmes. Sans compter que j'avais promis à ton cousin Scott que je ne te dirais rien à ce sujet.

"Tu sais quoi, on devrait peut-être y aller. Il est clair que cet homme t'as perturbée et il ne m'inspire pas confiance non plus."

Je m'étais approchée et je parlais à voix basse pour que les personnes autours de nous n'entendent pas.
©️ By Halloween sur Never-Utopia



HRP:
 

_________________
Storms don't last forever
We try so hard to protect ourselves, but it doesn't make a damn bit of difference. When the bad things come, they come out of nowhere. The bad things come suddenly, with no warning. But we forget that sometimes that's how the good things come too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 394
▬ Points : 708
▬ Date d'inscription : 06/03/2017
▬ Localisation : À la recherche de ce seul moyen qui lui garde ce brin d'espoir pour ne plus quitté cette terre
▬ Emploi/loisirs : Étudiante; médecin légiste
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Lun 9 Oct - 2:11

Strange evening Comment une soirée totalement normale, dans une soirée entre étudiants à l'université, peut déraper en quelques secondes? Enfin déraper... Je veux dire pour une simple et seule personne. Quand le monde du surnaturel nous est entièrement caché, ce qui est presque un exploit vu le nombre de personnes qui en faisait partit autour de moi; c'est nettement plus compliqué de trouver des résonnements sensés pour certains trucs! Tout comme le regard, cette lumière brillante dans les yeux de ce mec et le grognement qui le rendait encore plus flippant qu'autre chose. Moi qui cherche sans cesse des explications pour tel ou telle chose, là je me sentais totalement narguer! J'ai toujours été cette jeune fille curieuse et totalement rationnelle, cherchant une excuse, une cause pour tel ou tel phénomènes. Encore jeune, je croyais que les extra-terrestres étaient des gens totalement dingues qui souhaitait faire peur à d'autre ou alors de simple expérience scientifique qui avait mal viré, mais ce monde plein de créativité avait évolué et malgré toutes mes connaissances, CE phénomène de ce soir, me laissait perplexe. Bon, les lumières parties dans ces pièces étaient possiblement la cause de cette lueur jaune, à proprement dit, mais deux fois de suite avec deux visions différentes ça la des raisons de vous foutre une frousse.

À la deuxième vision de ce reflet lumineux vint m'effrayer davantage et je flippais de nouveau croyant à la possibilité d'avoir été droguer. Écoutant le résonnement de Merry, j'essayais de souffler, de me calmer malgré mon coeur qui se mettait à s'emballer. Sa main posée sur mon épaule semblait être assez pour me saisir doucement et je me tournais vers mon amie, un regard légèrement embrouiller, mais elle me rassurait d'une certaine façon '' Tu as raison... '' Dis-je en revoyant ma réaction dans ma tête et je dis '' J'ai un peu trop réagit.. '' Finis-je pars lui annoncer et je respirais tout en évite le regard du mec qui, à l'autre bout de la salle devait probablement encore nous regarder.

Sous son chuchotement, je fis un signe de tête positif et pour faire retomber la poussière que j'avais moi-même faite levé, j'annonçais '' C'est donc un code pêche, définitivement!'' Une petite touche d'humour pour apaiser mon angoisse et pour rassurer mon amie qui semble bien s'inquiéter pour moi. Un petit rire et je me dirigeais avec ma meilleure amie Merry vers la porte de la maison afin de changer cette soirée des plus étranges en quelque chose de beaucoup plus amusant. Sortant de la maison, je me dirigeais avec elle vers la voiture et quelques pas après nous, j'entendis la porte de la maison claquer de nouveau et je chuchotais, incertain, mais aussi inquiète '' Tu crois que c'est lui qui nous suit? '' Tout pour donner encore une frousse à deux filles seules dans une rue la nuit. J'échangeais un long regard avec elle et sans prévenir j'attrapais sa main et me mise à courir avec elle vers la voiture. Stupide, mais l'adrénaline changea cette sorte de pressentiment de peur qui épousait le long de ma colonne vertébrale en sorte de rire une fois que, épuiser aux côtés de la voiture, je remarque que la rue était tout aussi silencieuse et dépourvue de vie qu'au départ... Je me mis à ricaner et prenant les clés je dis à Merry '' Est-ce que tu es pour qu'on dévalise le magasin du coin de bonbons et qu'on s'installe devant des films? ''

©️ 2981 12289 0

_________________

   
My star fades from day to day ...
Car on se bat tous pour différente raison... Car, je me bats pour ceux qui me tiennent à coeur. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 297
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 12/03/2017
▬ Localisation : Derrière mon appareil photo ♫
▬ Emploi/loisirs : Anciennement Photographe, maintenant elle a repris ses études en Médecine !

Feuille de personnage
Petit + : The person who invented the phrase "Happily ever after" should have his ass kicked, so hard !
Créateur de votre lignée : Were-Coyote de naissance
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Sam 14 Oct - 21:28



♫ Strange evening ♪ 
Feat. Camille McCall

Chassez le naturel, il revient au galop, cette expression fonctionne tout aussi bien pour le surnaturel. Plus on essaie de fuir, de retrouver un peu de normalité, moins on y parvient. Cette fête ce soir était bien la preuve, la soirée aurait pu être parfaitement normale. Tout était pourtant bien parti pour, mais non les choses avaient dérapés lorsque tu venais m'expliquer avoir vu un drôle de reflet dans les yeux de quelqu'un. Un jeune homme qui n'était pas humain de toute évidence et qui en plus de ça semblait loin d'être sympathique. Bien sûr, j'essayais de te rassurer en disant que ce reflet n'était qu'un effet causé par les lumières. Après tout, il y avait des lumières partout dans la maison alors ça aurait très bien pu être vrai. Même si pour l'histoire du grognement, j'étais à court d'excuses valables, alors à ce propos-là j'ai préféré ne rien dire, ayant peur que le mensonge soit trop gros cette fois.

Tu t'étais alors ensuite mise à paniquer à l'idée d'avoir été droguée, j'ai alors immédiatement répondu que ce n'était pas possible. Je te disais que nous étions tout le temps ensemble, alors si c'était le cas l'une de nous l'aurait forcément remarqué. Tu semblais rassurée, puisque tu me répondais que j'avais raison, ajoutant que tu avais un peu trop sur-réagit, chose qui m'a fait sourire.

"Légèrement oui mais c'est normal, j'aurais sûrement réagit de la même façon !"

Malheureusement je ne pouvais pas te dire que j'étais certaine que ce n'était pas le cas, parce que ce que tu avais vu était bien réel. C'était bien trop dangereux que tu apprennes la vérité sur le monde qui nous entoure, rester dans l'ignorance c'était beaucoup mieux, plus prudent. Et puis, apprenne une telle nouvelle, ça change complètement une vie, ça changerait totalement ta vision du monde.

Ce qui venait de se passer m'avait assez refroidie pour ce qui est de rester ici, il valait mieux partir, changer de programme. Et j'admets que je n'étais pas rassurée. Je m'étais alors mise à chuchoter pour t'en parler, te dire qu'on devrait partir. Tu acquiesces d'un hochement de tête, avant d'ajouter que c'était définitivement un code pêche. J'étais rassurée que tu arrives à faire de l'humour après avoir eu aussi peur.

"Oui, c'est bien un code pêche !" Je me suis mise à rire doucement.

Je te suivais alors jusqu'à l'extérieur de la maison et alors que l'on se dirigeait vers ta voiture, quelques pas après, la porte d'entrée a claqué. J'étais tentée de regarder derrière nous, mais je n'ai rien fait, ne voulant pas t'inquiéter une nouvelle fois. Seulement, tu t'es mise à chuchoter, me demandant si je pensais que c'était lui qui nous suivait. Je n'ai pas eu le temps de répondre, ni de me retourner pour vérifier puisque tu attrapais rapidement ma main pour nous faire courir toutes les deux jusque ta voiture. Une fois arrivée, je peux enfin regarder derrière nous, la rue est totalement déserte et silencieuse. Tu as dû le remarquer aussi puisque tu t'es mise à rire, en me demandant si j'étais d'accord pour dévaliser le magasin de bonbons le plus proche pour ensuite aller regarder un film. Je me suis mise à rire, c'était une excellente idée.

"Eh bien, si on prends des chocolats en plus des bonbons... D'accord !"
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Storms don't last forever
We try so hard to protect ourselves, but it doesn't make a damn bit of difference. When the bad things come, they come out of nowhere. The bad things come suddenly, with no warning. But we forget that sometimes that's how the good things come too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 394
▬ Points : 708
▬ Date d'inscription : 06/03/2017
▬ Localisation : À la recherche de ce seul moyen qui lui garde ce brin d'espoir pour ne plus quitté cette terre
▬ Emploi/loisirs : Étudiante; médecin légiste
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   Mer 1 Nov - 2:10

Strange evening Je ressentais une tonne d'émotion contradictoire et je ne pouvais expliquer ou même rassurer ces sentiments ressentis, car rien ne me semblait normal comme explication. Certes la lumière est une brillante possibilité, d'accord. Mais rare est la chance que ça nous parvient à l'oeil et encore pire quand cela arrive une deuxième fois en peu de temps. Dans cette situation, impossible de ne pas se poser des questions surtout quand on a un esprit aussi éveillé que le mien. C'est sans doute pourquoi j'ai autant paniqué croyant que j'avais été drogué, mais par chance Merry me ramena dans le droit chemin en me disant quelle était toujours avec moi depuis le début de notre arrivée. Elle avait un point et on dirait que son résonnement, si simple soit-il est apaisé mes craintes. Moi et ma facilité à faire des blagues fit en sorte e détendre l'atmosphère, mais j'ai, disons, bien de la pratique dans ce domaine.

Cette soirée me semblait peu convenable après cet épisode. Disons que l'atmosphère avait été refroidie avec ma crise de panique, mais par chance, moi et Merry nous étions, comme toujours, sur le même avis. Quittant la fête, il faut dire que ma ''panique'' de tout à l'heure n'avait guerre disparut, car maintenant j'imaginais que le mec nous suivait... enfin je laissais plutôt parler ma peur, mais en observant autour de nous, je me rendis compte que ma représentation de la porte claquer était totalement ridicule. Ça pouvait être n'importe quoi! Un autre personne qui partait, une personne qui fumait seule ou à plusieurs, quelqu'un qui allait se chercher un truc dans sa voiture ou autre, les options étaient si vaste en réalité.

''haaa ça! C'est inévitable! '' Dis-je avait ce petit fond enthousiasme. Je m'installais derrière le volant et attendait que Merry s'installe confortablement. À cet instant, je ne rêvais que d'une chose, être confortable dans mon pyjama avec comme compagnie ma meilleure amie. En voiture je devais dire qu'en fait j'étais un peu dans les vapes. Non par la faute de ma passagère, même aucunement, mais disons que tout ça commençait à prendre de l'espace dans mon esprit et ça, ce n’était pas très bon. Je devrais sans doute tenter de remettre ça à plus tard, mais j'ai l'impression que tout ça allait prendre une drôle d'expansion.

Arrivant dans le dépanneur le plus près de la maison, je sortis de la voiture avec Merry. '' Dis-moi quel est ton chocolat préféré? Tu es du genre... sucré ou salé, chocolat au lait ou alors noir?'' J'étais curieuse, car en fait je n'ai jamais parlé de ce genre de chose avec elle, en fait, je crois qu'on n'a tout simplement pas passé à engager cette discussion. Sur mon passage, j'attrapais des bonbons mous aux pêches et surtout une sucette à la framboise bleue. C'est que j'adoreeeee ce goût. Sous un sourire, j'apportais ma main à sur l'autre côté de la position de Merry et je chuchotais '' En plus, j'ai du vin à la maison! '' Mon sourire s'élargit tel celui d'un enfant qui préparait un mauvais coup et j'observais la grande variété de chocolat. '' Hum...... on prend quoi!? '' Demandais-je totalement perdu. C'est que je n'ai pas l'habitude de manger du chocolat et des friandises, disons que j'allais plus souvent à la crémière qu'autre chose d'habitude.

©️ 2981 12289 0

_________________

   
My star fades from day to day ...
Car on se bat tous pour différente raison... Car, je me bats pour ceux qui me tiennent à coeur. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Strange evening| Meredith Winchester   

Revenir en haut Aller en bas
 

Strange evening| Meredith Winchester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» You met me at a very strange time of my life. |-| w/ Harley Teller
» STRANGE/ COMICS/ BD SUPER-HEROS EN GENERAL
» * Strange Scotland •• Time OF Maraudeurs
» Meredith Harper/Gorgone, une Gorgone et humaine assez particulière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: A place to hide :: Les Demeures-