Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Nous manquons de membres du brotherhood et d'hérétiques.

Partagez | .
 

 exutoire ft. malia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 2402
▬ Points : 1539
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: exutoire ft. malia   Dim 26 Fév - 15:05

   
malia & scott

Cet après-midi est le leur. Un endroit tranquille et un peu de solitude, ils n’ont besoin de rien de plus après tout. La Nouvelle-Orleans avait ses bienfaits dont celui de ne plus avoir à se battre constamment contre toutes sortes de créatures. Mais Scott commençait à remarquer qu’elle en avait également quelques mauvais. Il avait à plusieurs reprises cherché des endroits tranquilles où il serait libre de se défouler ou plutôt, laisser parler le lycan qui sommeillait en lui. Echec sur echec. Tantôt parce que l’endroit n’était pas suffisamment sûr, tantôt parce qu’il était trop fréquenté et lorsqu’il lui semblait avoir trouvé le graal, quelque chose ou quelqu’un finissait toujours par l’empêcher de se laisser aller. Se doutant qu’il ne devait pas être le seul à souffrir de la situation, c’était tout naturellement qu’il avait proposé à Malia de l’accompagner pour cette virée d’une demi journée. Une chance d’ailleurs que leurs emplois du temps le leur avaient permis. Ni une ni deux, quelques rares affaires sous le bras et ils avaient pris la route pour s’éloigner temporairement de la ville. Après quelques recherches sur leurs téléphones plus tôt dans la journée ils avaient fini par trouver l’endroit parfait: une forêt qui s’étendait à perte de vue, probablement inoccupée puisqu’elle longeait une nationale. L’idée qu’elle était peut-être interdite d’accès avait effleuré l’esprit de Scott mais il l’avait rapidement mise de côté pour ne plus s’en soucier. S’il n’écoutait pas son corps et ses besoins de se défouler, les dégâts seraient certainement pires qu’un vulgaire avertissement s’ils se faisaient prendre. Et puis mince, ce n’était qu’une forêt et combien de chance y avait-il pour qu’ils y croisent quelqu’un ?

« Ce n’est plus très loin, on va s’arrêter sur le bas côté. » Indiqua Scott à la louve qui se trouvait derrière lui alors qu‘il ralentissait au fur et à mesure l‘allure de la moto. Une fois complètement arrêtés, il posa pied à terre et mis la béquille avant de retirer son casque ainsi que ses gants. Ce qui s’étendait à l’horizon lui plaisait et ne promettait que de bonnes choses. Il laissa Malia descendre par elle-même et jeta un œil à son téléphone avant de le ranger à nouveau dans la poche de son blouson. Ici il ne lui serait d’aucune utilité surtout vu ce qu’ils comptaient faire et d’ailleurs…. : « J’ai quasiment plus de réseau. Je pense qu’on aura définitivement la paix ici.  » Pas d’appels, pas de messages… pas de problème ? Cet algorithme était loin d’être sûr mais il avait envie d’y croire. Tous deux se faufilèrent entre les branches et les feuilles afin d’atteindre un coin un peu reculé. Ils étaient maintenant en tenues adéquates et prêts à s’adonner à leur entraînement. « Promis, je te ménagerai. » Dit Scott en observant sa meilleure amie, un sourire aux lèvres. Elle relèverait certainement la plaisanterie: si l’un d’eux devait ménager l’autre, ce serait surement elle.

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.


Dernière édition par Scott McCall le Mar 20 Juin - 11:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 57
▬ Points : 50
▬ Date d'inscription : 15/04/2017
MessageSujet: Re: exutoire ft. malia   Jeu 20 Avr - 3:36

Exutoire.
Feat
Scott
Mes cheveux dansaient au rythme du vent, enfin tout du moins ce qui dépassait du casque que m’avait prêté Scott. Bien évidemment, j’avais quelques peu rechigné à l’idée de porter l’équipement de sécurité. Je n’y voyais pas l’intérêt au vu de nos capacités : nos réflexes et notre don de cicatrisation ne nous suffisaient-ils pas en guise de protection ? J’avais frôlé la mort plus d’une fois alors en quoi un vulgaire morceau de plastique allait-il me protéger davantage ? Enfin, toujours est-il que Scott avait eu le dernier mot. Non sans un soupire, certes, mais j’avais fini par l’enfiler. Les bras bien accrochées autour de sa taille, je laissais aller mes pensées sans vraiment m’occuper du paysage ou même de l’itinéraire que nous empruntions. J’avais entièrement confiance en Scott. Après tout, il était l’Alpha, si je ne pouvais pas avoir confiance en lui, en qui pourrais-je l’avoir ? Mon ouïe fine, m’avait permis de discerner ses paroles malgré le bruit assourdissant de l’engin qu’il conduisait. Peu de temps après, nous quittions, nos places respectives pour reprendre contact avec le sol, une sensation bien agréable après un tour en moto. « T’as raison, ça serait parfait. Allez, remues toi ! », lançais-je en m’avançant la première, lui donnant un léger coup d’épaule en passant. Rien de méchant bien évidemment, juste une petite taquinerie bien à nous. A la file indienne, nous avions avancé dans le bois pendant un petit moment, avant d’enfin atteindre un endroit parfait pour nous défouler. Scott s’est placé devant moi m’adressant une remarque rempli de défi. L’un de mes sourcils s’est arqué avant qu’un large sourire ne se dessine sur mes lèvres. Si je n’étais pas imbattable je n’en restais pas moins tenace et si l’un de nous allait se fatigué ça ne serait sans doute pas moi. « Pas besoin. », me suis-je contentée de répondre avec la franchise que l’on me connait. Tournant ma tête une fois à gauche, une fois à droite je détendais les muscles de ma nuque avant de baisser la tête. Lorsque je la relevais, mes yeux scintillaient d’un bleu aussi intense que glaciale. Un sourire étirait mes lèvres, tandis que ma main glissait dans mes cheveux pour dégager mon visage. « Tu peux encore renoncé. », ajoutais-je plantant mon regard dans le sien, le sourire toujours coller aux lèvres. Mon regard était redevenu marron, pas besoin de sortir les griffes pour du corps à corps. J’ai finalement prit une position de d’attaque, puis, puisant au fond de mes tripes, j’ai poussé un rugissement libérant ainsi la partie animal en moi. Je m’avançais vers lui pour lui asséner le premier coup, Scott avait beau être mon ami je n’allais pas pour autant lui faire de cadeau, sinon ce n’était plus de l’entrainement si on commençait à se choyer l’un l’autre. Sans grand étonnement, le jeune loup ne manquait pas de bloqué chacun de mes essaies et inversement d’ailleurs. J’ai finalement prit l’un des siens jusqu’à ce que je ne parvienne à l’attraper au col et le plaquer au sol. Mon regard s’était à nouveau mit à briller, voyant mon meilleur ami au sol, je n’ai pu m’empêcher un sourire avant que mon regard ne revienne à la normal. « Un peu rouillé ? », demandais-je en lui tendant la main pour l’aider à se relevé. Je savais que ce n’était qu’un coup de chance, une question de bon timing rien de plus. Mais ça n’empêchait qu’à ce moment-là j’avais pu m’offrir une opportunité de le mettre au sol ce qui prouvait bien qu’une faille avait été présente. Il faut dire que la dernière fois où nous avions pu nous mettre en pratique tout ça était bien loin maintenant. Ce qui expliquait peut-être le fait qu’on était un peu raidit pour le moment…

_________________

WERECOYOTE. SCOTT'S PACK.
soon.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2402
▬ Points : 1539
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: exutoire ft. malia   Dim 7 Mai - 17:01


malia & scott

« Sympa. » répondit simplement le loup avec une mine effarée. Evidemment il ne fallait pas se laisser berner: Scott adorait ce côté sans filtre que Malia avait toujours eu. Elle allait toujours droit au but sans trop se soucier de ce que pouvaient penser les autres et parfois, Scott se disait qu’ils s’en seraient peut-être sortis avec moins de fracas par le passé s’il avait fonctionné lui-aussi ainsi dans certaines situations. Chacun était ce qu’il était et apportait quelque chose d’inédit, d’irremplaçable à la meute mais cela ne l’empêchait pas de se remettre en question une majorité du temps. « T’es pressée de mordre la poussière ?  » Rétorqua Scott après le léger coup d’épaule qu’elle lui avait donné et un grand sourire idiot collé au visage. Il n’en pensait rien bien au contraire mais si elle le cherchait, ils pouvaient être deux à jouer à ce petit jeu. Scott n’y était pas vraiment habitué mais il fallait croire qu’observer Stiles faire preuve de sarcasme à longueur de journée commençait à porter ses fruits sur son meilleur ami. Dans ce cas là, l’élève ne dépasserait de toute évidence jamais le maître et c’était tant mieux. Stiles prenait la méfiance et le sarcasme, Scott la confiance et le côté chaleureux. Arrêtés à l’endroit qu’ils trouvaient le plus adéquat, la seule réponse de Malia suffit à lui faire difficilement avaler sa salive. Ils ne se feraient évidemment aucun mal étant de la même meute et avant tout, très bons amis mais cela n’empêchait pas qu’il n’avait aucune hâte de faire face à la rapidité et la force de Malia maintenant que tout était prêt. Tout comme elle, l’étudiant se mit en condition en faisant quelques mouvements de bras afin d’échauffer ses épaules mais aussi en se faisant craquer les os de la main. Il sautillait sur place à la façon d’un boxeur qui venait d’entrer sur le ring et allait jouer le combat de sa vie. Si l’enjeu ici n’était cependant pas d’obtenir la victoire mais de s’entraîner au mieux, cela n’empêchait pas que le perdant serait fier de son conquérant et vice versa.  La tête bien droite, le loup émit un nouveau sourire amusé. « T’aimerais bien, hein ? »

Ses yeux changèrent alors du tout au tout à leur tour: le noir profond se mélangea peu à peu à des lueurs rougeâtres qui prirent totalement le dessus quelques secondes plus tard. Pas de griffes ni de crocs, ils n’allaient tout de même pas se blesser, mais faire appel à leurs sens surnaturels était obligatoire s’ils voulaient un combat d’égal à égal digne de leurs natures respectives. Ensemble, et ce après un signe de tête complice qui signifiait qu’ils pouvaient commencer, ils rugirent afin de complètement plonger dans la situation qu’ils avaient mise en place. Ils n’étaient plus amis mais des adversaires qui devaient tenir le plus longtemps possible. Situation étrange pour Scott qui avait plutôt l’habitude de se tenir à côté d’elle pour combattre. Il se rappelait notamment de cette poursuite au lycée contre les Berserkers où chacun avait refusé de laisser tomber l’autre malgré l’inefficacité de leurs capacités sur eux. Certes Malia avait toujours quelques lacunes quant à ce qu’on pouvait et ne pouvait pas faire socialement parlant mais sa loyauté était devenue sans faille. Tout comme son habitude à ne pas perdre de temps. Comme Scott s’y attendait, elle fut la première à se lancer à l’attaque tentant de lui asséner un premier coup qu’il parvint à esquiver. D’autres suivirent aussitôt mais il s’en sortait assez bien tant pour les éviter que d’essayer d’en mettre également. Ce n’est finalement pas tant à cause de la fatigue mais plutôt de trop réfléchir à ce qu’il allait faire ensuite qui le mena à sa perte. Harponné au col de son t-shirt, Scott ne prit conscience de sa mauvaise position que trop tard et ne put rien faire avant de ne se retrouver sur le sol assez lourdement. La collision avait résonné dans la totalité de son corps, l’empêchant de tout de suite se hisser sur ses jambes pour reprendre là où ils s’étaient « arrêtés » et prendre la louve au dépourvu.  Son regard un peu sonné se planta dans celui, d’un bleu brillant de mille feux, de Malia.

Heureusement pour lui, il ne faisait pas partie de ces macho dont l’estime aurait pris un sacré coup après ce qu’elle venait de lui faire. Lui au contraire, préférait s’en amuser et s’en réjouir: Malia était toujours aussi agile et douée, c’était une très bonne chose. « Laisse deux secondes à ma colonne vertébrale pour se remettre et tu vas voir si je suis rouillé. » Un nouveau sourire aux lèvres, Scott saisit la main que lui tendait son ami et se releva, s’assénant une petite claque afin de remettre ses idées en place. Il fit à nouveau un ou deux mouvements des bras pour s’assurer que son dos était complètement remis puis adopta une position de défense. Il aurait effectivement pu lui faire un coup de fourbe en se servant de la main qu’elle lui tendait pour la faire tomber également mais il n’était pas comme ça. « Deuxième round. » Annonça finalement le loup avant de s’avancer vers elle, les bras toujours près du visage pour contrer ses possibles coups. Il tenta un premier coup de pied qui ne trouva pas sa cible puis un coup de poing qui, dévié, effleura seulement les cheveux de la louve. Les choses ne commençaient pas vraiment bien pour lui mais le plus important ici restait toujours la longévité et pas la force. Il ne fallait pas puiser d’office dans ses réserves au risque que le « match » ne se termine précipitamment au bout de trois manches à peine. Parfois dans certains combats, il fallait juste savoir gagner du temps et pas forcément l’emporter. Cherchant un autre moyen de l’atteindre Scott réussit finalement à la pousser en arrière, lui permettant de se baisser et grâce à un mouvement de la jambe, faucher ses deux pieds. Elle était maintenant à son tour au sol et lui, débout face à elle avec un sourire de satisfaction. « Qu‘est-ce que tu disais déjà ? ‘’Rouillé‘’ ? » Ne se vantant pas davantage, il approcha pour lui tendre lui aussi la main en échos de ce qu’elle avait fait plus tôt mais connaissant son tempérament, elle se relèverait peut-être par elle-même pour lui montrer qu’elle n’était pas vaincue.

HJ: encore merci pour ta patience.  

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.


Dernière édition par Scott McCall le Mar 20 Juin - 11:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 57
▬ Points : 50
▬ Date d'inscription : 15/04/2017
MessageSujet: Re: exutoire ft. malia   Lun 8 Mai - 5:41

Exutoire.
Feat
Scott
Mes sourcils se levaient et mes lèvres se serraient comme si je doutais de ses propos. « Et bien, qu’est-ce que t’attends alors, lèves-toi », rétorquais-je avec une pointe de défi dans la voix. Il avait attrapé ma main et un sourire avait étiré mes lèvres. J’appréciais Scott, je crois qu’on pouvait peut-être même parler d’admiration dans le fond. Il avait des traits de caractères qui me fascinaient autant qu’il me dépassaient. Face à lui, me regard bleuté ne m’avait pas quittée. Je pouvais sentir mes sens s’éveiller un peu plus à chaque seconde en moi. Lorsque Scott c’est approché de moi je pouvais ressentir sa force, si j’ai réussi à passer au travers de ses coups au départ, les choses se sont un peu gâtées par la suite.. J’avais senti mes capacités se décuplées, c’était comme si mon corps devenait plus résistant et mon esprit plus imperméable aux sentiments. J’aimais ressentir ça, ce sentiment d’invincibilité, celui qui vous fait croire qu’il ne vous arrivera rien, que vous êtes incassable. Mais ce côté bestiale en moi avait son lot de désavantage, mon regard brillait de mille feu. J’allais tenter d’attaqué, sûre de moi. Mais la sensation de fracas qu’avait provoqué en moi ma chute me faisait reprendre conscience de ma vulnérabilité. Serrant les dents, je ne disais pas un mot, même si la douleur s’était fait ressentir. Sa main se tendait vers moi, tandis qu’une mèche de cheveux couvrait encore la moitié de mon visage. La chassant d’un mouvement de tête, je levais mon regard vers sa main, puis vers son visage. Mon regard bleuté devait être bestiale. Ce sentiment de vulnérabilité, je détestais le ressentir, je détestais que l’idée même de pouvoir être faible. Ca expliquait sans doute mon côté animal dans mon comportement humain d’ailleurs. J’ai poussé sa main, pas que je ne voulais pas de son aide simplement que ressentir ce côté-là de moi me rendait un peu désagréable disons. « Garde ça pour les autres McCall. », ai-je lancer en poussant avec une certaine douceur sa main sur le côté. Ca n’avait rien de méchant c’était simplement .. moi. Puis j’ai fini par me lever, non sans une petite grimace tout de même. Frottant mon jean en passant histoire d’en retirer la poussière que je venais de mordre. Je fis basculé ma tête de droite à gauche avant de reposé mon regard sur mon ami. « J’espère que t’en a profité parce que ça n’arrivera plus. », lui ai-je adressé, en fait je m’adressais autant à lui qu’à moi-même finalement. Finit les positions de défenses, finit les courbettes on passait aux choses sérieuses. Tête baissée, j’ai foncé. Me ruant sur lui pour l’attraper au tronc, en vain. Mon regard bleuté n’avait rien perdue de son éclat, en me retournant pour chercher Scott, je ne m’attendais pas à le voir aussi proche et réactif. Il avait pris le dessus, mais je n’avais pas l’intention de céder. Ca m’a pris un certain temps mais j’avais réussi à m’en défaire, le frappant au ventre sans une once d’hésitation. Evidemment j’y mettais encore une fois de la retenu, notre but n’était pas un combat à mort, mais je n’avais pas non plus envie de lui faire trop de cadeau non plus. J’ai finalement enchainé, lui assenant un coup de pied dans le flan. J’avais réussi à prendre le dessus et je pouvais à nouveau sentir en monté en moi cette sensation si agréable. Mais c’était sans compter sur mon ami qui m’attrapait à son tour. Au final, nous avions fini par nous essouffler un peu tous les deux. Mais je n’avais pas céder, nous nous en étions arrêter au point où l’un de mes genoux touchaient le sol tandis que Scott tenait le bas de son ventre tant j’avais insisté sur cette partie. « Egalité. », dis-je en reprenant mon souffle. On dirait que ça revient tout doucement. », ajoutais-je entre deux respirations fortes. Scott était résistant, fort et agile. Un adversaire de taille en somme, mais j’avais ma fierté et il était hors de question que je me laisse dominer. « Allez, remues-toi un peu ! On dirait pas un Alpha de dix-neuf ans là. », lançais-je avec un sourire en reprenant position, je sautillais légèrement sur place comme pour lui prouver que j'avais de l'énergie à revendre. En réalité, je n’avais pas non plus terminé de reprendre mon souffle, quand je vous disais que j’avais ma fierté, enfin que voulez-vous on ne se refait pas…

_________________

WERECOYOTE. SCOTT'S PACK.
soon.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2402
▬ Points : 1539
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: exutoire ft. malia   Mar 20 Juin - 13:03


malia & scott

Le côté compétiteur de Scott refaisait doucement surface. Ce sentiment, il ne l'avait autrefois connu que sur le terrain de crosse où il avait du faire ses preuves. D'abord face à Jackson déterminé à détruire toutes chances du loup à entrer dans l'équipe puis plus tard, à Liam lorsque ce dernier était arrivé mettant en danger non seulement la place de Stiles mais également la sienne. Le sport était bien le seul domaine où l'étudiant se laissait aller à penser ainsi. Dans la vie de tous les jours et même lorsqu'il endossait son statut d'alpha, écraser les autres ne l'intéressait nullement. Le pouvoir et la gloire il laissait ça aux autres ne pensant qu'à l’intérêt commun le plus souvent. Mais là, tout était différent. Surtout alors que Malia mettait tout en œuvre pour le motiver, le stimuler un maximum. Le sourire qu'abordait maintenant l'alpha ne reflétait plus la douceur, seulement le défi que la were-coyote avait instauré entre eux. Etant tous les deux robustes, agiles et rapides le « combat » ne pouvait pas être plus équitable. Cela expliquait sans doute également pourquoi l'un avait tantôt le dessus pour finalement le perdre au dépend de l'autre. Comme une machine avec ses rouages, ils agissaient et réagissaient en fonction de l'autre. « Ca y est, je retrouve la were-coyote. » Répondit Scott dans un nouveau sourire alors que ses yeux étincelaient de rouge à nouveau. Il avait au même instant levé les deux mains comme pour lui faire comprendre qu'il n'y avait aucun problème et qu'il comprenait. Malia ne faisait définitivement pas partie de ces filles, ces demoiselles en détresse qui avaient besoin d'être secourues. Elle ne l'avait d'ailleurs jamais été. Suite à son accident, elle s'était transformée de façon permanente et avait réussi à survivre dans ce monde sauvage jusqu'à ce qu'elle soit finalement retrouvée et changée. Son courage et sa détermination forçaient le respect, tout autant que sa combativité d'ailleurs. « J'attends de voir. » La motiva-t-il d'autant plus alors qu'il reprenait une position de défense, bien campé sur ses jambes et le haut du corps un peu basculé en avant. Il tait prêt. A contrer, à rendre aussi. Cette pseudo victoire lui avait redonné un coup de booste. Tout comme lui -il supposait- il pouvait sentir ses sens s'aiguiser, sa force se décupler. Le défoulement ne faisait que commencer et pourtant, il exaltait déjà. Attrapé au niveau de la taille l'espace de quelques secondes le loup avait finalement réussi à se libérer d'un mouvement agile. Son rythme cardiaque avait accéléré du tout au tout, prenant conscience que Malia s'était mise en mode guerrière et que les minutes qui suivraient seraient d'autant plus intenses.

Les rôles ne tardèrent pas à s'échanger : prenant un premier coup dans l'estomac l'alpha émit une grimace avant de plier malgré lui du genou suite à deuxième coup de pied dans le flan. Il encaissait plutôt bien les coups puisque ceux-ci, s'ils l'affaiblissaient d'un point de vue physique, ne faisaient qu'augmenter sa motivation. Soufflant un instant et retenant même un petit grognement, Scott releva les yeux vers la louve puis s'élança pour l'agripper à son tour. D'un mouvement de la jambe il était parvenu à exercer une certaine force poussant Malia à poser à son tour un genou à terre. « Qu'est-ce que ce sera quand on sera au top de nos capacités. » Reprit-il avec un nouveau sourire, une main toujours posée sur son ventre légèrement endolori. Il avait beau être essoufflé il tentait de s'en cacher. La louve ne devait pas considéré ce bataille comme gagnée d'avance et Scott ne comptait pas lui faciliter les choses. « Tu tiens vraiment à me chercher ?  » Les yeux de Scott qui avaient alors retrouvé leur marron habituel depuis quelques instants, le temps de retrouver ses esprits se remirent à virer au rouge vif. « Parfait. Pas de quartier. » Se redressant, il avait retrouvé une position de combat et un air plus impassible, combatif. Elle voulait de l'action ? Elle allait en avoir. Faisant quelques mouvements de tête et d'épaules pour ne pas laisser le temps à son corps de refroidir, il s'était finalement lancé. Son attaque se fit frontale mais en parfaite connaissance que la coyote parviendrait à le contrer, il s'était abaissé au dernier moment pour la saisir aux jambes afin de l'empêcher de bouger. Puis dans un mouvement tout aussi fluide  il était parvenu à se glisser dans son dos en profitant pour la pousser en avant. Certes ce n'était pas vraiment un coup et elle n'était pas tombée non plus mais il avait au moins réussi à l'atteindre sans qu'elle n'y parvienne en retour. Satisfait de lui, il se redressa et se remit en position. Il était certain qu'elle ne tarderait pas à lui rendre les coups et à se venger de ce petit tour de passe-passe qu'il lui avait fait.

HJ: I love you

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: exutoire ft. malia   

Revenir en haut Aller en bas
 

exutoire ft. malia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Malia Hale ~ The werecoyote
» Venez, je ne mort pas... Enfin je crois... [Malia]
» ain't no sunshine when she's gone - malia
» Malia La Lionne Du Desert..
» L'Ombre - Chroniques du Fantôme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: We like to travel :: Le reste du monde :: Etats-Unis-