Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Nous manquons de membres du brotherhood et d'hérétiques.

Partagez | .
 

 what's going on there ft. oliva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 2437
▬ Points : 1593
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: what's going on there ft. oliva   Jeu 19 Jan - 11:07

       
olivia & scott

C'était la première fois depuis son arrivée en ville que Scott avait fait escale dans ce bar. Ce n'était pourtant pas faute d'être passé devant l'enseigne à plusieurs reprises mais il avait avant tout concentré son energie à l'amènagement de son appartement. Maintenant que Stiles et lui s'étaient bien faits à leur nouveau chez-eux, il s'autorisait plus à sortir et aller à la rencontre des différents commerces, des gens en général. Il suffisait de croiser des gens dans la rue pour voir à quel point la population d'ici était différente de celle de Beacon Hills, à ses yeux en tout cas. Il n'excluait pas le fait que cela vienne seulement de lui qui, dans sa ville natale, ne se sentait jamais vraiment en sécurité conscient de ce qui se passait depuis sa transformation. Quand on a affronté tant de choses surnaturelles qui ont blessé et tué des gens, il devient difficile de perdre l'habitude de regarder par dessus son épaule lorsqu'on marche dans la rue. Ici cependant, Scott s'était senti comme libéré d'un poids qu'il avait porté pendant trop longtemps. C'était d'ailleurs plutôt ironique lorsqu'on pensait que depuis son arrivée il avait découvert l'existence de nouveaux êtres surnaturels tels que les sorciers et les vampires. Le fait était qu'hormis un soir au bayou et concernant la résurrection d'Allison, Scott n'avait pas été témoin ou mêlé à quoi que ce soit de surnaturel ce qui lui allait parfaitement.

Dans l'établissement les clients étaient de tous genres: des travailleurs en bleu de travail qui venaient probablement de finir leur journée, des jeunes qui n'avaient pas l'air d'avoir l'âge légal de boire ce qui trônait néanmoins sur leur table et deux personnes âgées qui discutaient confortablement installés dans des fauteuils éloignés du bar. Ici les gens n'avaient pas peur de vivre, de sortir de chez eux la nuit tombée au contraire: ils ne semblaient attendre que ça. Ils riaient à gorge déployée, échangeaient des photos, se faisaient des blagues. Et pour la première fois depuis son déménagement, Scott se sentit tout simplement bien, détendu. Son année scolaire était bien enregistrée et commencée, il n'avait eu aucun problème d'administration vis à vis des cours ni de son appartement et il avait même pu emmener sa bécane avec lui. Pour une fois, les plans qu'ils avaient si longtemps élaborés avec Stiles -surtout Stiles en fait- allaient comme sur des roulettes. Il n'y avait rien à propos de quoi s'inquiéter, plus rien à regretter puisqu'il avait tous ses amis pour l'entourer à nouveau.

Un seul hic. Une seule fausse note. Sans le vouloir ses oreilles captèrent les retentissements d'un rythme cardiaque beaucoup plus lent que les autres et éloigné. Le loup pose son verre sur sa table et observe; rien n'a changé si ce n'est que l'une des filles du groupe d'adolescent n'est toujours pas revenue des toilettes pour dames. Peut-être avait-elle consommé trop d'alcool et faisait-elle un malaise? Personne ne semblait cependant s'en soucier. L'étudiant laissa passer quelques secondes supplémentaires puis se décida à aller voir par lui-même. Veillant à ce que personne ne l'observe, il entrait dans les toilettes des femmes et découvrait l'instant d'après le corps de cette fille, étendu par terre. Du sang coulait de sa gorge par ce qui semblaient être deux trous bien distincts.  « Mince, mince, mince, mince ! » Sans attendre d'avantage Scott redressa la fille en position assise et entendit son pouls, faible mais toujours présent. Elle semblait cependant souffrir de sa blessure et c'est donc instantanément qu'il prit sa main dans la sienne, ferma les yeux et lui prit sa douleur. Comme lors de chaque procédé similaire, les veines de sa main et de son bras devinrent d'abord plus sombres puis complètement noir. Il gramaça même légèrement bien que la douleur n'était pas atroce fort heureusement pour la victime. Ce qu'il ne savait pas cependant, c'est que le boureau observait tout et ne tarderait pas à le lui faire savoir.

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 473
▬ Points : 1262
▬ Date d'inscription : 23/12/2016
▬ Emploi/loisirs : Bibliothécaire, mais comme elle est toujours en retard et repart toujours avant, on peut dire Touriste de Bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Mordue par Aaren Morgen, donc Klaus Mikaelson est mon Originel
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Ven 27 Jan - 21:12




Un loup quoi ?


Feat Scott McCall




Le bruit des quelques goûtes de soda au fond du verre, essayant d'entrer dans la paille, faisait bien rire Olivia. Intérieurement bien sur, beaucoup de monde l'aurait prise pour une folle si jamais elle s'était mise à éclater de rire rien qu'en entendant ce petit bruit... En 80 ans il s'en était passé des choses, et même après ces quelques mois passé dans ce nouveau monde, la Foster avait toujours du mal avec beaucoup de choses - surtout l'heure - et riait pour des choses si insignifiantes aux yeux des humains. Enfin... pas tous humains, elle le savait ! Des sorciers étaient présents en ville, puisqu'ils avaient fait sortir de cette prison magique tous les hérétiques comme elle. Et du coup, il y avait forcément quelques vampires dans le coin. Elle en avait entendu parler, entendu parler aussi de plusieurs rivalités entre clan, mais elle s'en fichait totalement. Elle avait une vengeance à accomplir, vengeance qu'elle avait montée au fil des années dans cette maudite prison magique.

La veille, la blonde avait trouvé une jolie robe et elle s'était empressée d'hypnotiser le vendeur pour se la procurer. Bien sur, ce genre de robe ne se met certainement pas pour aller boire un verre dans un bar mais ça, notre sorpire s'en fichait royalement ! Déjà qu'elle avait du mal avec ces nouveaux vêtements... Surtout les pantalons ! Elle ne comprenait pas comment les femmes pouvaient en porter mais... peut-être qu'un jour elle essayera, un jour lointain...

Son ouïe se porta alors sur autre chose que les goûtes de soda - goûtes qui l'avaient occupé depuis minimum deux heures - et elle balaya du regard le bar, bien plus rempli que lorsqu'elle y était rentré. Elle remarqua alors une tête chevelue disparaître derrière la porte des toilettes des femmes. Bien sur, le soda c'est bien, c'est même très amusant, mais il n'y a rien de plus amusant que de torturer quelqu'un et de le vider lentement de son sang. Oui, on lui disait souvent quand elle était jeune et une sorcière sans pouvoir qu'elle ne devait pas jouer avec la nourriture. Mais maintenant qu'elle était une sorcière bien plus puissante qu'autrefois et qu'en plus elle était immortelle, les conseils de ses parents - qu'elle avait d'ailleurs froidement assassinés - elle ne les écoutait plus.

La porte des toilettes n'eut donc pas le temps de se refermer que sa main se glissa dans la faible ouverture pour la rouvrir. En s'engouffra dans l'espace et attendit patiemment devant le miroir. Quand sa proie quitta la cabine, elle lui sourit et en quelques secondes l'hypnotisa, afin qu'elle ne dise pas un seul mot. Et d'ailleurs, quand les crocs de la vampire s'enfoncèrent dans la chair tendre de sa proie, la demoiselle ne poussa aucun cri.

Malheureusement le jeu allait devoir se terminer même avant de commencer. La porte des toilettes s'ouvrit, et utilisant sa vitesse vampirique la sorcière disparu derrière une porte des cabines. Du coin de l’œil elle observa la personne qui entrait : un homme ? Déjà, elle trouva étrange de voir un homme dans les toilettes des filles, mais elle trouva encore plus étrange de ne pas le voir crier ou partir en courant à la recherche d'aide ou même pour sauver sa peau. Toujours en silence, cachée derrière la porte, elle observa le jeune homme - parce que oui, en fait il faisait jeune - redresser lentement sa proie et... attendez... un truc étrange sembla se produire. Les veines du garçon, au niveau de sa main, devinrent noir, et même si la fille n'émettait aucun son de douleur, Olivia pouvait clairement percevoir qu'elle se sentait mieux, comme-ci...

Bien décidée à ne pas se laisser voler son repas, elle ouvrit la porte de la cabine à la volée, la décrochant d'ailleurs de son emplacement initiale, et observa le jeune homme, ses dents pointues bien visible.

Comment osez-vous voler mon repas ? Allez donc chercher de la chair fraîche ailleurs.

Bien sur, Olivia ne savait pas vraiment si on allait lui voler son repas ou non, elle ne savait pas non plus qu'elle se trouvait face à plus fort qu'elle... Sa faim l'emportait encore un peu trop souvent sur son contrôle, et elle n'aimait vraiment pas que l'on touche à sa nourriture...







_________________

Si seulement tu savais...

©Ready
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2437
▬ Points : 1593
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Dim 26 Fév - 16:02

olivia & scott

Scott se trouvait dans une impasse. Il n’avait aucune idée de ce qu’il devait faire et pire encore, ce qu’il allait faire. De l’autre côté de cette porte plusieurs groupes de personnes sirotaient un verre, un barman travaillait dans l’exercice de ses fonctions… Autrement dit, aucun moyen de sortir d’ici sans se faire remarquer. Et ce n’était pas les minuscules fenêtres à barreaux qui se trouvaient en hauteur et semblaient donner sur la rue qui allaient lui donner une solution. Ni lui ni elle -dans l’état dans lequel elle se trouvait actuellement- ne seraient capables de s’y faufiler. En plus de ça ce n’était pas n’importe quelle inconnue solitaire du bar qu’il tenait dans ses bras mais bien une adolescente que ses amis attendaient probablement, installés confortablement à leur table. Mauvaise nouvelle sur mauvaise nouvelle, il pouvait néanmoins se féliciter de l’avoir privée de sa douleur. La fille en question commençait à peine à cligner des yeux à nouveau et à mouvoir un peu les lèvres lorsque la porte de l’une des cabines s’ouvrit dans un bruit fracassant. Pris de panique -il fallait avouer que Scott et les surprises, ça faisait trois- l’étudiant agrippa le corps de la jeune femme qui reprenait ses esprits et recula de quelques mètres pour les éloigner tous les deux de l’élément perturbateur. « ‘‘Repas’’ ? Qu’est-ce que c’est que cette conner… » Bafouilla-t-il alors que son rythme cardiaque atteignait des sommets dans sa poitrine.

Ses yeux se posèrent finalement sur la source de ce rebondissement et il n’en fallu pas plus pour qu’il laisse à son tour apparaître ses crocs ainsi que ses yeux d’alpha. « Tu es dans un bar, demande donc des cacahuètes au barman si tu as un petit creux. » C’est la première fois qu’il entendait une telle absurdité. Depuis quand manger des humains lorsqu’on avait faim était devenu une alternative ? Elle avait l’air jeune, très jeune et pourtant sa manière de s’exprimer allait en parfaite contradiction avec ce qu’elle laissait voir. Les yeux du jeune homme se froncèrent alors qu’il continuait d’observer la blonde. Il était maintenant bien redressé et lui faisait face, lui bloquant le passage dans le cas où elle tenterait une riposte pour atteindre à nouveau sa proie. Ses crocs ne ressemblaient en rien à toutes celles que Scott avait déjà pu observer sur différentes créatures. Était-elle seulement quelque chose de surnaturel ? Et si oui, quoi exactement ? L’étudiant espérait de tout cœur qu’il ne se retrouvait pas face à quelque chose de cannibale qu’il serait incapable de gérer et qui finirait par lui manger un membre ou une oreille. « Qu’est-ce que tu es ? » Demanda-t-il finalement franco. Quoi de plus efficace pour être fixé que de lui poser directement la question? « Et qu’est-ce que tu lui as fait ? » Son ton était dur, presque menaçant. Lorsque la vie d’une humaine était en jeu il n’était plus question de rire ou de la jouer à la cool.

Voyant qu’elle ne tentait rien pour récupérer ce qu’elle avait l’air de considérer comme son bien, Scott se détendit légèrement. Ils n’allaient probablement pas s’affronter ce qui était une bonne nouvelle. Déjà l’endroit était étroit ce qui ne leur aurait pas facilité la tâche et puis vu l’isolation dont était pourvu le bar, c’était déjà un miracle que personne ne soit venu voir ce qui se tramait dans ces toilettes. Il avait déjà le corps à moitié inerte d’une femme sur les bras alors s’il pouvait éviter d’avoir les questionnements et la surprise d’il-ne-sait-combien de clients et d‘un barman, ça l’arrangeait d’autant plus. « Quoi que tu comptais faire, c’est fini. » La prévint-il alors que son visage reprenait une apparence humanoïde. Il n’allait tout de même pas fermer les yeux sur ce qu’il allait vu, tourner les talons et reprendre le cours de sa vie comme si de rien n’était. Elle allait devoir trouver autre chose que cette fille pour se nourrir que ça lui plaise ou non.

PS: encore désolée pour l'attente de fou, ça n'arrivera plus.  
PS2: y'a 666 mots, si c'est pas un signe ça..  

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 473
▬ Points : 1262
▬ Date d'inscription : 23/12/2016
▬ Emploi/loisirs : Bibliothécaire, mais comme elle est toujours en retard et repart toujours avant, on peut dire Touriste de Bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Mordue par Aaren Morgen, donc Klaus Mikaelson est mon Originel
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Lun 6 Mar - 21:45

HRPG:
 




Un loup quoi ?


Feat Scott McCall




Scott : (...)


Un petit sourire apparu sur le visage d'Olivia lorsqu'elle entendit le coeur du garçon battre beaucoup plus vite. Oh oui, elle adorait faire peur au monde entier, et si en plus d'une humaine ce soir elle pouvait manger une autre créature, alors ça lui allait. Mais finalement la Foster chassa cette idée de sa tête quand elle aperçue les yeux rouges et les crocs du garçon. Donc oui, elle avait bien la confirmation qu'il s'agissait d'une créature, mais il était loin d'être un Hérétique, loin d'être un Vampire et encore plus loin d'être un Sorcier. Alors quelle genre de créature était-il ? Ça elle n'en savait rien, alors la blonde préféra reprendre son calme et oublier son repas, du moins tant qu'il serait là.


Scott : (...)


La Sorpire l'avait écouté en silence, sans rien dire. Oh bien sur elle avait des tas de choses à dire, elle lui aurait d'ailleurs remonté les bretelles depuis longtemps face à son insolence, si seulement elle avait eu plus de pouvoirs magiques... Parce que oui, malgré ces 80 ans enfermées, Olivia gardait encore pour le moment sa manière de parler très... ancienne, du siècle dernier quoi.


Lorsque le visage du garçon retrouva forme humaine, la Foster se décida à ranger elle aussi ses canines, à regret... Elle aurait aimé les manger tous les deux, les vider lentement, mais il fallait avouer que ce garçon, malgré son jeune âge, lui fichait un peu les jetons... Il faut dire, elle ne savait pas quel genre de créature il était, et elle n'était pas folle pour tenter de le tuer sans connaître son point faible.


Ce que je suis ne regarde que moi, tout comme ce que vous êtes ne regardes que vous, monsieur le mal poli. Si vous voulez bien, je vais réparer mon casse croûte histoire qu'il me resserve un peu plus tard.


Olivia s'approcha du garçon, le détaillant de haut en bas, et le poussa pour s'approcher de la demoiselle. Elle fit apparaître dans sa main droite un foulard et l'enroula autour du cou de la demoiselle, pour cacher les traces de canines. Elle lui attrapa ensuite la tête et croisa son regard avec le sien.


Vous allez ressortir d'ici comme-ci de rien n'était, en oubliant que vous nous avez vu. Si quelqu'un vous demande d'où vient ce foulard, dites simplement que quelqu'un l'avait oublié et que vous le troubiez joli autour de votre cou.


Olivia lâcha le visage de la demoiselle a contre coeur et la regarda se lever pour partir. La jeune femme se releva et se tourna vers le garçon avant de plisser les yeux. Certes, cet homme devait avoir des questions après ce qu'elle venait de faire, mais elle aussi elle en avait. Et puisque Monsieur Mal Poli avait commencé, alors elle allait continuer.


Alors dites moi Monsieur qui intervient pendant mon repas. Je ne connais pas de vampires ayant les yeux rouge. Êtes-vous réellement un vampire ou êtes vous quelque chose d'autres ? Un Fantôme ? Un démon ?


Bien sur Olivia avait encore bien d'autres créatures à citer, mais elle préférait avoir une réponse rapide, bien qu'elle aimait de temps en temps montrer ses nombreuses connaissances.







_________________

Si seulement tu savais...

©Ready
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2437
▬ Points : 1593
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Sam 11 Mar - 16:21

olivia & scott

Le sourire qui apparut sur les lèvres de la blonde ne signifiait rien de bon. Comment pouvait-elle agir de façon aussi désintéressée alors qu'il s'agissait de la vie d'une personne ? Pire encore, comment pouvait-elle être amusée par la situation ? La mâchoire du loup se serra, laissant apparaître pour la première fois ce qui ressemblait à du mépris. Finalement, il ne trouverait peut-être pas la paix qu'il était venu chercher ici. Après tout, il avait bien rencontré une sorcière capable de ramener des morts à la vie alors espérer ne rien croiser "d'autre" avait surement été un espoir beaucoup trop optimiste. Si Stiles apprenait cette mésaventure -et cela arriverait forcément un jour ou l'autre- il ne se gênerait sans doute aucunement pour faire savoir à son meilleur ami qu'il continuait de croire ce qu'il espérait être vrai et non la réalité. Plus facile à dire qu'à faire, de changer une éducation vieille de dix-neuf ans basée sur la positivité. Et puis bon sang pourquoi restait-elle là à le fixer sans mot dire ? Cela ne faisait ni avancer la situation ni diminuer la montée d'adrénaline du loup qui tentait toujours de décrypter la personne face à qui il se dressait. La seule chose qui permit de le rassurer un tant soit peu fut de voir qu'elle aussi, reprenait visage humain. Au moins la guerre ne serait pas pour tout de suite.

« Mal poli ? » Répéta l'étudiant, consterné. Sa bouche resta entrouverte l'espace de quelques secondes comme pour exprimer le sentiment qui le traversait sur le moment. Venant d'elle, c'était l'hopital qui se foutait de la charité. « Tu viens d'essayer de manger  une fille dans les toilettes d'un bar, je me passerai de tes leçons de politesse. » La fin de la phrase de cet être surnaturel n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd, contrairement à ce qu'on aurait pu croire. Si elle pensait vraiment qu'il partirait sans se soucier de ce qui arriverait à cette fille pour le restant de la nuit, elle se trompait. « Ce soir je crains que tu ne restes le ventre vide. » Répliqua alors le jeune homme, la détaillant à son tour de la tête aux pieds avant de libérer le chemin un peu -beaucoup- contre son gré. Scott restait néanmoins à proximité, veillant au moindre geste de la blonde afin de vérifier qu'elle ne lui faisait pas plus de mal qu'elle n'en avait déjà fait. La surprise ne manqua pas de déformer son visage lorsqu'il vit apparaître au creux de sa main un foulard. Une sorcière ? Avec des crocs ? Cela n'avait strictement aucun sens. Après toutes ces émotions, cette attente, il méritait bien d'avoir quelques réponses à ses questions.

Elle n'eut qu'à prononcer quelques mots, yeux dans les yeux, pour que la jeune femme retrouve complètement la maîtrise d'elle-même, se lève comme si de rien n'était et sorte de la pièce. Inutile de dire que là, Scott était définitivement perdu. Comment avait-elle fait ça? En plus du tour de passe-passe avec le foulard. Il ouvrit la bouche pour formuler tous les questionnements qui prenaient d'assaut sa tête mais n'eut pas le temps de concrétiser cette envie, l'inconnue lui coupant l'herbe sous le pied. « Tu as bien dit "vampire" ? » Réagit-il d'abord, les sourcils froncés et les bras maintenant croisés sur son torse. « Et puis je t'ai posé la question en premier. » Enfantin ? Immature ? Certes, mais il s'en fichait bien. L'un comme l'autre ne connaissaient pas leurs natures respectives et étaient de ce fait, au point mort. Il faudrait bien que quelqu'un se lance en premier pour qu'ils démêlent ensemble ce qui était toujours de l'ordre de l'inconnu mais Scott ne voulait pas brûler la seule carte qui avait l'air d'empêcher la jeune femme de l'étrangler. « C'est ce que tu es ? Un vampire ? Parce que j'ai vu beaucoup de films sur eux et ils ne font pas apparaître de lapin sous un chapeau en claquant des doigts! » Non eux leur truc c'était plutôt... Vider des corps entiers de leur sang, semant la mort partout où ils allaient. Ce qui n'était pas franchement mieux d'ailleurs.

HS: pas de souci t'inquiètes pas.  I love you

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 473
▬ Points : 1262
▬ Date d'inscription : 23/12/2016
▬ Emploi/loisirs : Bibliothécaire, mais comme elle est toujours en retard et repart toujours avant, on peut dire Touriste de Bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Mordue par Aaren Morgen, donc Klaus Mikaelson est mon Originel
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Dim 12 Mar - 21:15




Un loup quoi ?


Feat Scott McCall




Scoot : (...)


Olivia fronça les sourcils. Ainsi il ne connaissait pas l'existence des vampires ? Très étrange pour quelqu'un de surnaturel qui vit dans la ville... Mais bon, après tout, il n'était peut-être pas là depuis longtemps, et puis elle était mal placée pour le critiquer de ne pas connaître les vampires, puisqu'elle même n'était pas humaine et ignorait la nature de l'homme en face d'elle.


Scoot : (...)


La réaction et la posture qu'il prit firent pencher légèrement la tête d'Olivia sur la droite. C'était ce genre de tête pensive qu'elle faisait quand elle ne comprenait pas la réaction de quelqu'un et... elle ne comprenait pas pourquoi il réagissait comme ça. Certes, il avait posé la question le premier et la Foster n'avait pas voulu y répondre mais... elle était une dame, et déjà que cet inconnu la tutoyé, il pouvait prendre la peine de répondre le premier... M'enfin, les règles de politesses semblaient s'être perdues avec le temps, et la blonde allait devoir s'y faire, tout comme elle devrait bientôt se mettre à porter des pantalons pour se fondre dans la masse.


Scoot : (...)


Je ne suis pas qu'un Vampire, en effet. Je suis aussi une Sorcière et je ne suis pas de ce siècle. Par là je veux dire que... je suis née il y a maintenant bien longtemps... On donne un autre nom aux personnes comme moi mais... ce n'est pas mon genre de dévoiler des informations sur ma véritable nature. Inutile que je vous apporte mes faiblesses sur un plateau pour que vous puissiez me tuer par la suite.


Elle fit un sourire presque gentil, sourire qui pour n'importe quel abruti qui ne l'avait pas encore vu à l'oeuvre aurait pu être interprété comme un sourire amical, le sourire d'une personne normale qui veut simplement créer un lien... Mais pour Olivia se sourire signifiait juste qu'elle attendait quelque chose en retour maintenant.


Me ferez-vous l'honneur de m'expliquer d'où viennent ces crocs et ces yeux rouges ?


Bien sur, si il ne souhaitait pas lui dire quel genre de créature il était, ou même si il tentait de lui mentir, elle trouverait un moyen de découvrir sa véritable nature. Parce que oui, on trouve de tout dans les livres de la Bibliothèque, et puisqu'elle y travaillait et avait un bon contrôle sur son patron, il lui serait simple de trouver le livre qu'elle souhaitait.








_________________

Si seulement tu savais...

©Ready
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2437
▬ Points : 1593
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Dim 19 Mar - 19:09

olivia & scott

La situation ne pouvait tout simplement pas être plus bizarre. L'un comme l'autre semblait marcher sur des œufs dans l'attente d'en savoir davantage et en même temps, ils continuaient de se tenir tête. Comment pouvait-il en être autrement alors que la blonde ne renonçait pas à son idée de faire de cette pauvre fille son prochain repas ? Scott ne pouvait faire partie de ces gens qui se fichaient du sort des autres, fermant simplement les yeux sur les atrocités du monde. Il avait ses valeurs, ses états d'âme et plus fort que tout : le regret facile. Pour lui ne rien faire pour empêcher le pire -ou échouer à le faire- revenait à contribuer à la catastrophe imminente. Depuis sa transformation en loup il ne connaissait que trop bien ce sentiment et voulait, comme il l'avait promis à sa mère quelques semaines avant son départ, être un meilleur ''tout''. Homme, étudiant, fils, meilleur ami... Alpha. A son tour, et ce en échos à ce que la jeune femme venait de faire, l'étudiant pencha la tête sur le côté. Ils devaient avoir l'air fins, comme ça. Si cette fille ne représentait pas un tel mystère pour lui -en plus d'un danger-, Scott aurait certainement un peu ri de la situation... Avant qu'elle ne lui apprenne qu'elle n'était pas ''que'' un vampire. Avalant difficilement sa salive suite à cette annonce, ce fut finalement des yeux écarquillés qui se posèrent à nouveau sur son interlocutrice. Pour le coup il s'était une fois encore mis tout seul dans une situation pas possible et ne voyait pas vraiment de porte de sortie. Pour le moment en tout cas.

« Une vampire sorcière.... » Répéta Scott, ébahi. Il n'en croyait ni ses yeux ni ses oreilles et pourtant, elle se trouvait bien devant lui avec ses crocs et ses tours de foulard magique. « Qui ne vient pas de ce siècle en somme... » Ce détail était certainement celui qui le surprenait le moins puisqu'il expliquait pas mal de choses à commencer par sa manière de parler. Néanmoins, cela faisait un peu beaucoup d'informations à digérer en même temps. Si Scott ne doutait habituellement pas de sa force et des pouvoirs que lui offrait sa stature de loup, il n'était ici plus très sûr d'être à la taille de son adversaire. Il n'avait pour commencé jamais fait face à un vampire, quant aux sorcières, il avait entrevu ce dont Davina était capable et cela ne l'aidait pas franchement à regagner confiance en lui. Ramener les gens d'entre les morts, les y envoyer.... La frontière était très fine et il ne tenait pas vraiment à vérifier par lui-même si cette équation inquiétante était juste ou non. « Contrairement à vous je ne cherche pas à tuer les gens, moi. » Répondit-il d'une voix plus neutre, moins provocatrice et sévère. Il se devait de tempérer un peu les choses s'il ne voulait pas que cela dégénère à nouveau et qu'ils se mettent tous les deux en danger. « Sauf s'ils me donnent une bonne raison de le faire. » Rectifia-t-il néanmoins afin qu'elle ne pense pas qu'elle aurait carte blanche une fois cette conversation terminée, lorsqu'ils reprendraient tous les deux leurs vies.

Sa première réaction face au sourire de la jeune sorcière-vampire fut de froncer les sourcils en continuant de l'observer. Quelque chose lui disait que cela ne signifiait rien de bon et qu'il avait plutôt intérêt à rester sur ses gardes. Dans tous les cas, danger ou non, elle avait accepté de jouer le jeu en lui dévoilant ce qu'elle était alors il lui paraissait tout à fait normal de le lui rendre. « Je comprends mieux pourquoi tu n'as pas deviné tout de suite ma nature. » Avait-il plus ou moins pensé à voix haute sans le vouloir. Avec le peu qu'elle lui avait donné, elle avait réussi à l'intriguer. Malgré tout , cela ne changeait pas le fait que le monde avait changé, évolué et que c'était à elle de s'adapter à lui et non l'inverse. Si à son époque elle pouvait se permettre de se nourrir de personnes bien vivantes et innocentes dans les toilettes d'un bistro, ce n'était plus le cas aujourd'hui. « Je suis un loup. Garou. Un loup-garou, je veux dire. » Dire ça lui semblait toujours aussi étrange même si c'était loin d'être une première maintenant.  « Un alpha pour être plus précis, d'où les yeux rouges. » A nouveau, il pencha la tête sur le côté en observant ses mimiques. Comprenait-elle seulement ce qu'il s'évertuait à lui expliquer ? « On pourrait peut-être en discuter autour d'une table qu'est-ce que tu en dis ? Avec une vraie boisson, pas de sang provenant de la gorge du premier venu. » Proposa Scott en désignant la porte qui menait à la salle. Ils n'allaient tout de même pas traîner dans les toilettes jusqu'à la tombée de la nuit d'autant plus alors que n'importe qui pourrait entrer et surprendre leur conversation.

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 473
▬ Points : 1262
▬ Date d'inscription : 23/12/2016
▬ Emploi/loisirs : Bibliothécaire, mais comme elle est toujours en retard et repart toujours avant, on peut dire Touriste de Bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Mordue par Aaren Morgen, donc Klaus Mikaelson est mon Originel
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Lun 3 Avr - 14:43




Un loup quoi ?


Feat Scott McCall




Quand ce garçon se mit à pencher la tête sur le côté, Olivia se demanda quelques instants si il ne se fichait pas d'elle. Parce que oui, elle avait horreur des gens qui osaient se foutre d'elle, et elle se ferait un plaisir de le remettre à sa place. Mais l'air sérieux qu'il avait lui fit comprendre que non, il ne semblait pas reproduire bêtement ses mimiques du visage.


Scott : (...) (...)


La Foster remit sa tête dans le prolongement de son corps et croisa ses mains derrière son dos. Si elle pouvait faire un tour de magie pour sortir une arme et tuer ce garçon pour pouvoir goûter à son sang, elle le ferait... mais étant donné que sa magie commençait dangereusement à s'épuiser, elle allait faire attention. Et pourtant, un flot magique semblait se dégager du jeune homme, ce qui était normal au vu de sa non-humanité.


Scott : (...) (...)


Intérieurement, cette phrase fit sourire la blonde. Cela voulait dire qu'elle devait se tenir à carreau, elle venait de comprendre le sens de cette phrase. Bon après, personne ne pourrait dire qu'elle le ferait, surtout que ce gamin ne lui faisait pas peur... Mais pour aujourd'hui elle n'avait pas envie de lui faire face. Peut-être un peu plus tard, quand sa magie serait plus puissante, donc quand elle aurait tué beaucoup de créatures. Ce qui ne risquait pas d'être un soucis vu la ville dans laquelle elle était tombée... les humains se faisaient rares...


Scott : (...) (...) (...)


Un Alpha ? Olivia ignorait ce que le mot Alpha voulait dire. Pour elle, Alpha était la première lettre de l'alphabet Grec et c'était tout... Alors est-ce qu'il existait des Loup-Garous Bêta, Gamma, Delta et de toutes ces autres lettres Grecques ?


Scott : (...)


Si vous n'avez encore jamais goûté au sang, vous ne pouvez pas comprendre pourquoi c'est si vital pour nous d'en boire. C'est chaud, ça a un gout sucré et le mieux c'est quand vous prenez les dernières goûtes d'un corps et que vous sentez le coeur s'arrêter.


Tout en parlant, Olivia avait fermé les yeux, levé la tête et ramené ses deux mains près de sa bouche. Elle finit par rouvrir les yeux, reposa son regard sur le garçon en remettant ses bras le long de son corps et un petit sourire apparu sur son visage.


Mais un verre d'alcool m'ira parfaitement pour l'heure qui suit.


Elle tourna les talons en direction de la porte, l'ouvrit à la volée et reparti s'asseoir à la table qu'elle avait occupée avant de se faire couper dans son repas. Elle attendit patiemment que le garçon s’assoie et que les verres furent servi pour continuer l'interrogatoire.


Que signifie le Alpha ? Existe-t-il seulement 24 Loup-Garous dans le monde entier, chacun portant une lettre Grecque ? Ce que je veux dire c'est que... mes livres ne parlaient à l'époque pas de Loup-Garou... Du moins pas des Loups dans votre style... Ils étaient plus poilus et sanguinaires.








_________________

Si seulement tu savais...

©Ready
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2437
▬ Points : 1593
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Dim 16 Avr - 19:50

olivia & scott

Le regard qu'elle posa sur lui suffit à lui faire prendre conscience qu'elle ne voyait pas où il voulait en venir. Certes on ne pouvait pas dire qu'il y avait mis du sien pour lui expliquer mais uniquement parce qu'il estimait que le lieu n'était pas idéal pour. N'importe qui pouvait encore les surprendre en train de parler de choses bien trop compliquées et qui devaient impérativement demeurer secrètes pour leur sécurité à tous. Le monde avait déjà connu sa chasse à la sorcière, une ère que Scott avait pu étudier pendant ses cours d'histoire et à laquelle il ne voulait pas personnellement prendre part ou voir renaître de ses cendres. Scott la laissa terminer son argument concernant le besoin de sang -elle lui avait déjà suffisamment fait comprendre qu'elle le trouvait mal-poli- bien que cela ne l’empêcha pas pour autant de lever les yeux au ciel. Pendant combien d'années ou de siècles avait-elle du se cacher derrière cette excuse pour effacer toute trace de remords de son cœur et le dire ici avec un tel naturel ? Ils étaient ce qu'ils étaient et l'étudiant ne pouvait que le comprendre. Lui aussi devait jours après jours faire avec son instinct animal, ses pulsions, ses humeurs notamment la colère multipliée parfois jusqu'à dix. C'était un combat perpétuel que de garder le contrôle et de ne blesser personne simplement en se laissant submerger par tout ce qui ne demandait qu'à éclater. Évidemment pour le pouvoir il fallait commencer par le vouloir et il semblait que la blonde manquait cruellement de cette motivation, tout simplement. « Il y a certainement d'autres moyens d'en boire que d'en tirer directement à la source dans la carotide d'un innocent. » Répliqua-t-il dans un premier temps l'air à nouveau légèrement plus sévère. Il voulait bien faire un effort pour laisser une chance à la discussion, à la compréhension mais il ne fallait pas qu'elle abuse de son calme. « Le café aussi c'est chaud et tu sais quoi ? Quand tu ajoutes du sucre.... C'est sucré. » Murmura-t-il comme une fausse confidence qu'il lui faisait, affichant un sourire tout aussi mensonger. Il se doutait bien que la discussion ne mènerait à rien entre eux mais il devait tout de même se donner la peine d'essayer. Dans le pire des cas, il aurait au moins réussi à la distraire quelques précieuses minutes. Qui sait combien d'innocents elle aurait pu vider de leur sang, d'ici là.

Scott se permit de l'observer avec plus d'attention lorsque cette dernière ferma les yeux et remonta ses mains à ses lèvres comme si rien que cette pensée suffisait à lui mettre l'eau à la bouche. Un instant, le loup garda le silence et baissa les yeux en se perdant dans ses pensées. Il avait lui aussi à une reprise fait couler bien trop de sang et ce, sans aucun regret. Aujourd'hui encore il le regrettait et faisait d'autant plus son possible pour se racheter de ce moment d'égarement. Il se considérait chanceux que contrairement à elle, ses états d'âme étaient toujours suffisamment forts pour lui éviter de commettre l'irréparable lorsque le contrôle lui filait entre les doigts. Sûrement ne se rendait-elle même pas compte de l'atrocité de ses actes simplement parce qu'elle avait toujours vécu de la sorte. La distinction du bien et du mal n'avait jamais été un fait universel, chacun la déterminait selon son parcours et ses besoins. C'est pourquoi ce qui paraissait tout à fait normal à la vampire heurtait violemment tous les principes avec lesquels le loup avait grandi et évolué. Ce n'est que lorsque la jeune femme reprit la parole pour accepter son offre que Scott reprit enfin ses esprits et, dans un automatisme, lui rendit son sourire. Ce dernier disparut presque instantanément lorsqu'il prit conscience de sa bêtise mais la jeune femme lui avait déjà tourné le dos et était sortie sans pouvoir en faire le constat. Prenant une grande bouffée d'air comme pour se donner du courage pour la suite, Scott finit par suivre les pas de l'inconnue pour rejoindre la table à laquelle elle s'installa. Il ne manqua d'ailleurs pas de remarquer le regard suspicieux du barman qu'il lui rendit sans mal... Avant de comprendre quelle en était la raison. Deux personnes qui sortent des toilettes après y être restés plusieurs minutes durant, la situation pouvait porter à confusion. Mal à l'aise, c'est le regard fuyant et les pommette légèrement rosées que le loup prit place en face de la vampire. Un serveur ne tarda pas à leur ramener deux verres avant de s'effacer à nouveau, leur donnant l'occasion rêvée de reprendre là où ils s'étaient arrêtés. La blonde fut la première à reprendre la parole afin de rassasier sa soif d'informations. Scott devait peser ses mots et ne pas trop en dire tout en respectant cet espèce de contrat qu'il s'était imaginé: lui dire ce qu'il était.

Bien malgré lui, et ce alors qu'il avait pincé les lèvres pour le contenir, un petit rire s'échappa de sa bouche après toutes ses questions. « Pardon, c'est juste que je n'ai pas pour habitude d'expliquer en quoi ça consiste. »  Au même instant, il releva les yeux et lui offrit un regard plus sérieux pour lui prouver qu'il ne se moquait pas d'elle. Inutile de la froisser involontairement -volontairement encore moins d'ailleurs- alors qu'elle avait accepté d'opérer une trêve à laquelle elle n'était pas forcée. Si elle y mettait du sien il n'avait aucune raison de ne pas le lui rendre. La dernière remarque de la jeune femme eut au moins l'avantage de le détendre, le faisant même sourire avec sincérité. « Lorsque je me transforme j'ai également une certaine....... pilosité. Et en ce qui concerne le fait d'être sanguinaire, j'évite. » Dit-il sur une note plus légère. Il lui avait déjà dit qu'il ne tuait pas lorsqu'ils se trouvaient encore dans les wc, elle ne serait donc pas surprise d'apprendre qu'il n'était pas de ceux qui laissaient parler leurs pulsions et tuaient tous ceux qui se trouvaient sur leur chemin. « Alpha correspond en fait à un rang. Il y a une certaine hiérarchie chez les loups pour savoir qui se place où et dans quelle meute se trouve un individu. On trouve d'abord l'oméga communément appelé 'le solitaire' puis le bêta qui fait partie de la meute et enfin, l'alpha qui la dirige.  » Il se tut après cette brève explication afin d'observer sa réaction, deviner ses émotions. Scott en profita pour s'emparer du verre et boire une longue gorgée de ce qui se trouvait à l'intérieur, grimaçant au passage. L'alcool fort, ce n'était pas vraiment dans ses habitudes surtout alors qu'il n'avait absolument aucun effet sur lui à cause de sa condition de loup. « Tu le devineras, ces rangs sont plutôt une question de force en réalité . A toi maintenant, comment peux-tu être les deux ? » Demanda-t-il du tac au tac. Après tout ils n'avaient pas toute la journée et il avait répondu à ses questions, elle pouvait bien lui rendre la pareille.

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 473
▬ Points : 1262
▬ Date d'inscription : 23/12/2016
▬ Emploi/loisirs : Bibliothécaire, mais comme elle est toujours en retard et repart toujours avant, on peut dire Touriste de Bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Mordue par Aaren Morgen, donc Klaus Mikaelson est mon Originel
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Mar 18 Avr - 13:42




Un loup quoi ?


Feat Scott McCall




Olivia porta son verre à ses lèvres et le vida en deux secondes. L'alcool avait moins de goût que du sang humain, mais ça faisait tout de même du bien là où ça passait. Elle reposa son verre au moment où son compagnon de table lâcha un petit rire. Tournant vivement la tête, les yeux affichant une effroyable envie de meurtre, vers son colocataire de table elle se radoucit bien vite quand il s'excusa. Ok, la Foster avait un peu de mal avec ce nouveau monde mais ce n'était pas une raison pour se moquer d'elle... M'enfin, Scott se rattrapa plutôt bien en lui annonçant que lui aussi avait une certaine pilosité quand il se transformait. Dommage qu'il ne soit pas tombé du côté sanguinaire, la blonde en aurait bien fait son camarade de chasse...


Scott: (...)


Oméga, Bêta, Alpha... Voilà qui était très intéressent. Il valait donc mieux s'en prendre aux Oméga, qui étaient seul, plutôt qu'à des Bêtas que leur Alpha pourrait vanger...
Et si jamais elle s'en prenait à un Alpha, tel que Scott, cela voulait-il dire qu'elle devenait chef de la meute par la suite ? Cette idée pourrit être très intéressante... Avoir des petits loups à son service et leur voler leur magie quand bon lui semblait...


Scott: (...)


Donc il vaut mieux que j'évite de vous provoquer, ok c'est noté !


Olivia fit un petit sourire et chassa l'idée de tuer Scott de sa tête. Finalement ce garçon lui paraissait plutôt sympathique, elle ne le tuerait donc pas tout de suite. Il pourrait peut-être lui apprendre encore plus de choses sur les loup-garous... Mais si elle voulait en apprendre encore plus, il valait mieux pour elle qu'elle donne aussi certaines informations. Mais lesquelles étaient intéressante sans trop en dévoiler ? Voilà qui était une excellente question...


La Foster appela le barman d'un geste de la main. Il ramena deux nouveaux verres d'alcool, prit le verre vide d'Olivia et repartit. La sorcière s'empara d'un premier verre qu'elle vida à nouveau d'un traite et prit le deuxième. De tout façon son compagnon de table n'avait pas encore terminé son premier, alors il n'y verrait aucun inconvénient.


Au début, j'étais une sorcière... Mais une sorcière bizarre...
Je ne peux pas créer ma propre magie, je pouvais juste la voler aux autres sorciers. Un jour, les gens du Coven ont découvert qui j'étais réellement et j'ai décidé de m'enfuir, plutôt que de me faire tuer. J'ai vécu 5 longues années seule dans la forêt jusqu'à ce qu'une vampire me trouve. C'est là qu'elle m'a proposé de me transformer. Mais quand une sorcière normale se fait transformer, elle perd ses pouvoirs... J'ai donc demandé à cette vampire de me transformer, quitte à en mourir, et j'ai survécu en gardant ma capacité de voler la magie des personnes. La vampire m'a aidé à contrôler mes pouvoirs et c'est comme ça que je suis devenue les deux.


Olivia tourna la tête vers Scott et fit un faible sourire avant de regarder le verre qu'elle tenait dans les mains. Elle le vida à nouveau aussi vite que les deux précédents puis se tourna à nouveau vers Scott.


Comment fais-tu pour ne pas te nourrir de... tu vois quoi...


Allez savoir si c'était l'alcool qui commençait enfin à l'atteindre ou si c'était de la sympathie, mais il était rare de voir Olivia, du moins depuis son retour de prison magique, tutoyer quelqu'un. Scott devait même être le premier avec qui elle tentait de parler normalement... Il faut dire que son petit numéro de charme et de puissance n'avait pas très bien fonctionné et elle se retrouvait face à quelqu'un de plus puissant qu'elle. Ça elle l'avait déduit par ce que le garçon lui avait révélé... Mais finalement il pouvait très bien n'être qu'un misérable loup-garou oméga non ?


Toujours est-il qu'Olivia voulait savoir comment il faisait pour ne pas se nourrir d'humain. Pour le moment, penser à ne plus se nourrir de sang était totalement inenvisageable.
Du sang à la source bien sur, les poches de sang ce n'était pas trop son truc.
Peut-être que plus tard, lorsque le Coven bénéfique serait entièrement détruit,
elle tenterait d'arrêter... mais encore fallait-il qu'elle y arrive à tous les exterminer...







_________________

Si seulement tu savais...

©Ready
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2437
▬ Points : 1593
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Dim 7 Mai - 15:44

olivia & scott

Pour une fille qui avait des manières un peu vieux jeu sa descente, elle, n’avait apparemment pas besoin d’une mise à jour. La sorcière enchaînait les verres sans trop que Scott comprenne comment sa gorge pouvait ne pas la démanger avec l’ingestion d’alcool pur feu à une telle rapidité. Pour lui qui n’avait l’habitude que de vulgaires bières, l’expérience était bien différente. Il tentait d’y aller à son rythme mais se sentait complètement idiot à côté d’elle. L’étudiant prit alors une grande inspiration et saisit son verre avec une détermination toute nouvelle. Si elle pouvait le faire, il le pouvait aussi après-tout. Et puis il ne voulait pas avoir l’air complètement stupide, déjà que son opinion de lui n’avait pas l’air franchement fameuse. Il espérait seulement qu’aucune maladresse ou autre ne viendrait gâcher ce -faux- nouvel air fier qu’il tentait d’aborder. Ca non plus, ce n’était pas franchement son fort: mentir mais aussi se donner un genre. Portant le verre à ses lèvres, il en vida le contenu d’une traite et reposa le verre sur sa table…Avant de se mettre à tousser et de porter l’une de ses mains à son torse pour tapoter dessus. Certes ça n’avait aucune utilité mais au moins il ne restait pas là à rien faire et surtout, ne voyait pas le regard de sa compagne de table. Quelle classe. Il avait avalé de travers et en plus de ça, il avait maintenant la bouche en feu. Honteux, il se saisit d’une serviette en papier disposée sur la table pour la porter à ses lèvres une fois que la petite toux fut totalement dissipée. « Je suis plutôt bière….. » Argumenta-t-il en levant un regard tout aussi honteux en direction de la sorcière. Avec Stiles ou n’importe qui de la meute, il aurait certainement rit aux éclats mais elle… Il ne se sentait déjà pas à la hauteur et n’avait franchement pas besoin de ça pour empirer les choses.

« C‘est une conclusion assez…. Bonne, oui. » Répondit-il à la réflexion de la jeune femme en se grattant l’arrière du crâne avec une nervosité toute relative. Au moins la trêve avait l’air d’être prolongée et ça, c’était un point positif inestimable. Il n’avait aucune envie de se battre encore moins sans savoir à ce à quoi il avait affaire. Entre temps deux verres supplémentaires avaient été amenés par le barman de tout à l’heure et dont Olivia se délecta sans aucun mal. Scott qui avait encore le goût amer du verre précédent sur la langue et les papilles en feu se contenta de remercier l’homme en question -qui semblait d’ailleurs non seulement avoir assisté à la scène du semi étranglement mais en être assez amusé également- et reposa son regard sur Olivia en écoutant ses explications. La gêne d’antan était totalement disparue, laissant place à de la curiosité et une grande attention. Il avait déjà de la chance qu’elle respecte le pseudo contrat qu’ils avaient passé alors il n’allait pas se risquer à lui demander de se répéter. « Tu as du en baver… » Murmura Scott, subjugué par ce qu’elle lui racontait et submergé par l’empathie. C’était dans sa nature; même s’il ne tolérait pas ce qu’elle faisait aujourd’hui cela ne signifiait pas qu’elle avait toujours été mauvaise et méritait ce qu’elle était devenue. « Qu’est-ce qu’un coven ? » Demanda-t-il néanmoins. Avoir des explications d’accord mais s’il ne comprenait pas les mots les plus importants, ça ne servait plus à grande chose. « Ca risque de te paraître débile mais… Tu peux marcher au soleil et manger de l‘ail ? » Evidemment il avait parlé à voix basse et s’était légèrement penché afin que personne n’intercepte ces paroles bizarres, sorties de leur contexte. Après tout il ne connaissait rien de plus de ce qu’il avait vu dans les films et il commençait sérieusement à se demander si un simple plat de spaghettis carbonara pouvaient la tuer à cause de la présence d’ail dans la crème.

Se remettant bien droit sur sa chaise, il fit un nouveau signe au serveur en voyant que son verre et ceux d’Olivia étaient vides. Il en avait bu un et avait survécu -non sans mal certes mais bon- alors il pouvait survivre à un deuxième. D’autant plus alors que la question des effets négatifs de l’alcool ne se posait pas pour lui dont les gênes étaient trop rapides à se régénérer. C’est un visage stupéfait qu’il tourna alors à nouveau en direction de son interlocutrice. Pas à cause de la question qu’elle lui avait posée en soi mais plutôt le tutoiement qu’elle avait employé pour. Un nouveau pas en avant venait d’être fait après celui d’ avoir décidé qu’ils ne s’entretueraient pas dans ces toilettes. « Les premières transformations ont été vraiment difficiles… J’ai essayé de tuer mon meilleur ami. » Commença-t-il en se stoppant néanmoins subitement à l’arrivée du serveur. Une fois reparti et suffisamment éloigné, l’étudiant reprit : « Mais avec le temps j‘ai appris à me contrôler et j‘ai trouvé la chose qui permettait à mon côté humain de reprendre le dessus sur le loup. » Il releva les yeux à ce moment afin d’observer le visage de la jeune femme et émettre un sourire discret. « Nous les loups, notre alimentation ne change pas lorsqu’on se transforme. On mange peut-être un peu plus mais c‘est tout. » Il faut bien s’adapter à cette toute nouvelle stature. « Et toi, tu n’as pas d’autres alternatives ? » Demanda-t-il en se sentant un peu plus à l’aise. Sur ces mots il s’empara de son verre et en but une gorgée. Sa gorge s’était visiblement adaptée puisque cela lui semblait moins amer et sec mais il ne trouvait pas ça bon pour autant.

HJ: même si tu m'as dit que c'était ok.... encore désolé pour le retard. I love you

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 473
▬ Points : 1262
▬ Date d'inscription : 23/12/2016
▬ Emploi/loisirs : Bibliothécaire, mais comme elle est toujours en retard et repart toujours avant, on peut dire Touriste de Bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Mordue par Aaren Morgen, donc Klaus Mikaelson est mon Originel
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Lun 8 Mai - 22:16

HRPG:
 




Un loup quoi ?


Feat Scott McCall




Alors qu'Olivia attendait une réponse, Scott s'empara de son verre et le vida d'un coup. Si il souhaitait jouer à ce jeu là, il ne pourrait pas gagner... Depuis son retard la Foster ne buvait que du sang et de l'alcool alors... elle était certaine de gagner si il souhaitait se lancer dans ce jeu là. Bien sur si gagner apporter de nouvelles précisions - voir toutes les précisions - sur la nature des Loups et la façon de les tuer voir même de contrôler leur meute, ça pouvait être un bon défit à lui proposer...
Seulement le garçon à ses côtés sembla... virer du mauvais côté. S'étranger avec de l'alcool ? C'était la première fois qu'elle voyait ça, depuis qu'elle était venue au monde... Mais il y avait une première fois à tout non ? Cette journée était la journée de première fois ! Première rencontre avec un loup-garou, première vraie discussion avec quelqu'un qu'elle ne videra pas de son sang après, première vraie... soirée d'humaine, enfin presque humaine si on oubliait le pourquoi de leur rencontre. Première vraie soirée tout court finalement parce qu'avant d'être enfermée, elle n'avait jamais réellement passé de soirée avec des personnes de son Coven... Seule sa soeur partageait ses soirées avant de partir avec un homme.


Quand Scott lui montra de l'empathie, la sorpire ne sut réellement comment réagir. C'était la deuxième personne à lui montrer de l'intérêt... Bon la première, Aaren, Olivia ne comprenait toujours pas pourquoi elle avait osé lui montrer de l’intérêt... Bien sur si elle se retrouvait face à elle de nouveau elle serait obligée de lui rendre les services qu'elle lui avait promis à sa transformation... Il faut dire qu'avant d'être enfermée, la blonde n'avait pas eu l'occasion de payer sa transformation...


Scott : (...) (...)


Pas aussi débile que mon alphabet Grec ! Olivia fit un petit sourire moqueur. Les sorciers, ont vit un peu comme vous. On appelle pas ça une meute mais un Coven. Chaque Coven a une magie particulière, certains maîtrisent mieux la magie de la nature, d'autres les soins. Et mon statut de sorcière me permet donc de me balader au soleil comme tous les humains. Après l'ail j'avoue que... je n'en ai pas mangé depuis ma transformation. En tout cas je sais que ma créatrice m'a dit de me méfier de la verveine.


En disant ce mot,
Olivia s'en voulu. Elle venait d'annoncer sa plus grosse faiblesse... Bon, peut-être que Scott ne l'utiliserait pas contre elle, et s'il l'utilisait sur d'autres vampires elle s'en fichait - tant qu'il ne s'en prenait pas à Aaren - ça lui ferait des ennemis en moins sans se salir les mains.
Le Loup commanda de nouvelles boissons et se décida alors à répondre aux questions qu'elle venait de lui poser.


Scott : (...)


Olivia l'écouta attentivement, buvant ses paroles comme elle venait de vider les 3 précédents verres et comme elle s'apprêtait à vider le 4ème. Tenter de tuer son meilleur ami... Il fallait vraiment perdre totalement le contrôle. Enfin, Olivia n'avait jamais eu de meilleur ami au masculin comme au féminin alors finalement, elle ne pouvait pas trop comprendre mais... c'était presque comme tuer un frère non ? Parce que si ça y ressemblait, alors elle savait ce que ça faisait de tuer un être que l'on aime plus que tout.
Son verre encore plein à la main, la Foster ravala une larme qui s'était formée au coin de son œil et vida son verre à nouveau d'une traite, comme pour faire disparaitre le visage de sa soeur de son esprit. Oui, il allait disparaitre quelques temps, mais une fois que Scott serait parti et qu'elle prendrait la direction de son logement, le visage d'Angélique reviendrait la hanter, comme il le fait depuis toutes ses années.


Le sang humain me permet d'être puissante et de voler plus facilement la magie aux créatures. Tant que je n'aurais pas terminé ma vengeance, je ne pourrais pas m'en passer, je ne peux pas être faible.


Son ton était déterminé, et même le plus gentil des loups garous ne pourrait certainement pas lui faire oublier ce qu'on lui a fait subir il y a cela bien des années, 80 ans pour être exact.
Finalement, la sorpire n'avait pas retenu ses mots, puisqu'elle avait parlé de voler la magie aux créatures. Or, Scott était une créature mais... pour ce soir,
l'idée de lui voler sa magie ne lui avait pas traversé l'esprit, pas encore, et cette idée ne lui traverserait peut-être jamais l'esprit.


Ton meilleur ami c'est... un humain ?


Il fallait changer de sujet, tenter d'oublier... Et puis finalement, ça intriguait Olivia. Plus elle parfait avec ce loup, plus sa nature lui semblait étrange.







_________________

Si seulement tu savais...

©Ready
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2437
▬ Points : 1593
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Mer 24 Mai - 15:14


olivia & scott

Contrairement à ce à quoi le loup aurait pu s'attendre, il n'entend aucun rire moqueur échapper des lèvres de la sorcière. Cette constatation avait effacé un peu de la gêne du jeune loup mais n'avait cependant pas suffit à faire disparaître les rougeurs qui s'étaient emparées de ses joues quelques secondes auparavant. Quelque chose au fond de lui commençait à lui faire croire que la situation avait évoluée entre eux. Ils n'en étaient plus au stade de la méfiance ou du moins, pas comme ils l'avaient été dans ces toilettes. Ils ne se lançaient plus de piques non plus. L'entretien était normal, presque... amical ? A les voir on aurait certainement pu dire qu'il s'agissait de deux vieux amis qui se retrouvaient autour d'un verre après le boulot. Le seul sentiment qui ne se dissipait pas au fur et à mesure était la curiosité que Scott ressentait vis à vis d'elle. Comment en était-elle arrivée là ? A la Nouvelle-Orléans, à se nourrir dans les toilettes d'un bar encore fréquenté. Si les questions se multipliaient dans son esprit, il les gardait pour lui. L'étudiant s'estimait déjà heureux qu'elle accepte sa proposition et qu'elle se livre de la sorte même si plusieurs mystères persistaient. Il était donc inutile de prendre le risque de l’assaillir de questionnements qui la feraient fuir. Le loup sourit à peine lorsqu'elle fit à nouveau allusion à l'alphabet grec et à sa théorie qu'il n'existait que vingt-quatre loups dans le monde. Il était bien trop concentré sur la suite de ses paroles pour exprimer plus longuement son bref amusement. Il avait beau avoir eu affaire avec Davina plus d'une fois, maintenant qu'il y pensait, il ne lui avait jamais posé la moindre question sur la magie. Peut-être était-ce parce que la mission qui les avait réunis l’obsédait trop ou alors parce qu'il lui en demandait déjà suffisamment en la faisant ramener quelqu'un à la vie. Le fait était que les seules informations qu'il avait à ce sujet, il les obtenait de l'hybride qui se trouvait en face de lui.

« Oh. Donc, chaque sorcier a sa spécialité ? D'après les mythes je pensais plutôt que leurs pouvoirs n'avaient pas vraiment de limites. » Commença-t-il, songeur. Tout ça était encore si nouveau pour lui, tout ce qu'il était capable de faire était de retenir ces informations qu'il tenterait d'ingérer plus tard. « Mais comment ça se passe alors, c'est héréditaire ? Je veux dire, un sorcier naît en étant plutôt en communion avec la terre ou c'est un choix qui lui appartient ?  » Il posait beaucoup de questions -bien que ce n'était rien en comparaison de ce qui se passait réellement dans sa tête à cet instant- mais ces dernières restant assez vagues, il espérait qu'Olivia lui en donnerait les réponses. Après tout à quoi cela pouvait-il bien lui servir de savoir si les sorciers étaient « natifs » d'un domaine ou s'il s'agissait d'un choix ? Pendant un instant, Scott eut envie de lui demander si elle avait un reflet dans le miroir mais il se ravisa tout aussi vite. Si elle pouvait marcher au soleil grâce à sa condition de sorcière, il en allait certainement de même avec les autres caractéristiques dont il avait entendu parler dans les films. « La verveine ? » Répéta-t-il en fronçant légèrement les sourcils. Il n'avait jamais entendu ce mot auparavant mais apparemment, il ne représentait rien de bon pour la nature de la blonde. « Qu'est-ce que c'est ? » Avec ses expériences passées Scott émit l'hypothèse que comme les loups, les vampires devaient avoir une plante capable d'atteindre à leurs jours. S'il y avait bien une chose qu'il avait appris auprès de Deaton c'était qu'il ne fallait pas sous-estimer le pouvoir des végétaux ou plutôt, du nectar qu'ils comportaient. La verveine devait certainement ressembler à ce qu'étaient pour les loups l'aconite tue loup ou encore le guy ainsi que letharia vulpina.

Les pensées du loup furent interrompues par un sentiment bizarre. Ce dernier ne lui appartenait pas mais émanait de la personne qui se trouvait en face de lui. De la tristesse, en partie. Parfois avoir le pouvoir de ressentir la façon dont les gens autour de lui se sentaient vraiment était loin d'être une bénédiction. Le loup se sentait ici plus gêné qu'autre chose. S'ils n'étaient plus deux inconnus depuis que la conversation avait été lancée, ils n'en étaient pas des amis pour autant. Néanmoins soucieux, Scott ne put s'empêcher de poser la question à tout hasard : « Ça va ? » Quittant son verre des yeux il reposait son regard sur elle. Son visage était neutre afin de ne pas la brusquer ou la mettre, comme lui, mal à l'aise. « Et si tu bois du sang humain... sans que ce ne soit tiré à la source ? Par des dons ou je ne sais pas, ça change quelque chose ? » Après tout les hôpitaux n'étaient-ils pas remplis de poches ? Certes ils étaient censés bénéficier à des personnes dans le besoin, des humains n'ayant pas d'autres alternatives mais c'était déjà mieux que de planter des crocs dans la gorge du premier venu. Même si cette histoire de vengeance avait ravivé sa curiosité, Scott n'osa pas poser de question à ce sujet. Il devait toujours marcher sur des œufs et surtout, ne pas s’immiscer de force dans l'intimité de la jeune femme. L'étudiant hocha finalement la tête à la question de la sorcière avant de boire une nouvelle gorgée de son verre dans une grimace. « Exact. Il a pris beaucoup de risques en me soutenant lorsque j'ai été transformé. En fait, c'est lui qui m'a fait comprendre ce que je devenais. Moi je ne voulais pas y croire. » Commença-t-il avant de reprendre : « Pendant un moment il ne l'était plus. Enfin, en quelque sorte... Il a été possédé par un nogitsune. » Ca y est, il se mettait à nouveau à trop parler. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien en avoir à faire ? « Je les ressens toujours. Cette colère et ces pulsions qui nous rendent capables de tuer. Qui nous donnent même envie de le faire parfois. » Reprit Scott sur un ton plus sérieux. « C'est un combat de chaque instant même si je parviens mieux à le gérer aujourd'hui. Alors je peux comprendre ce que tu vis. Je crois.  »

HJ: un jour je te répondrai sans qu'il ne s'écoule mille ans, promis.  Razz

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 473
▬ Points : 1262
▬ Date d'inscription : 23/12/2016
▬ Emploi/loisirs : Bibliothécaire, mais comme elle est toujours en retard et repart toujours avant, on peut dire Touriste de Bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Mordue par Aaren Morgen, donc Klaus Mikaelson est mon Originel
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Dim 28 Mai - 21:25

HRPG:
 




Un loup quoi ?


Feat Scott McCall




Scott : (...)


Je ne sais pas comment ça fonctionne... En réalité je n'ai fais que voler les pouvoirs de ma soeur. Les siphons comme moi... ne sont pas bien vu des Covens.
Et quand tu deviens un hérétique, mi-sorcier mi-vampire, c'est encore pire.

Bien sur Olivia en savait un peu plus qu'elle ne le laissait sous entendre par ses paroles mais...
l'heure de la confidence n'était pas encore arrivée, ce n'était pas encore le moment de transmettre les secrets de sorciers. Bien sur, la Foster en ignorait tout de même pas mal, sa condition de siphon ne l'avait pas aidé durant son enseignement auprès de la vieille du Coven. Mais elle savait qu'elle arrivait maintenant à prendre son pouvoir de la nature, du moins lorsque ses réserves magiques n'étaient pas à sec. Un jour elle apprendrait plus, beaucoup plus, mais ce jour n'était pas encore arrivé.


Scott : (...)


Je ne pourrais pas te la décrire mais... c'est une plante qui nous brûle, un peu comme le soleil. Sorcière, j'en utilisais pas mal pour des expériences mais aujourd'hui, j'avoue avoir un peu peur de l'utiliser, bien que je ne sais pas si elle a un effet sur les gens comme moi.


Oui, depuis sa transformation la blonde n'avait pas eu l'occasion de toucher de la verveine. Est-ce que ça avait réellement le même effet que sur un vampire normal ou sa capacité de sorcière lui permettait d'y résister, tout comme elle résistait au soleil sans bague de jour ?



Scott : (...)


La sorpire ne regarda pas Scott, elle se contenta de regarder ailleurs. Pourquoi lui posait-il la question au moment précis où elle n'allait pas bien ? Elle n'en savait rien mais elle n'était pas bête pour autant. Son esprit de déduction venait de supposer que les loups-garous avaient la possibilité de ressentir les émotions. Voilà quelque chose qui pourrait être intéressant si elle apprenait à le faire !


Je vais bien, merci.


Son ton n'était pas aussi amicale que depuis tout à l'heure mais c'était un moyen de faire comprendre poliment à Scott que ça ne le regardait pas. Angélique et les pensés qui suivaient toujours ce prénom ne le concernait pas, il n'avait pas besoin de savoir ce qui était arrivé.



Scott : (...)


Je ne sais pas, j'ai jamais essayé... Mais j'ai un petit faible pour jouer avec la nourriture...


En disant ces paroles, elle se sentit quelque peu honteuse. Dire ça, banalement, devant quelqu'un qui semblait s'efforcer de faire le bien autour de lui, ce n'était peut-être pas la meilleure des solutions mais... c'était sorti sans qu'elle ne le contrôle et de toute façon, Olivia n'aimait pas mentir sur sa vraie nature. Elle était un prédateur, c'était tout.



Scott : (...)


Décidément, il y avait des créatures vraiment très étranges dans ce monde... Les nogitsunes...
Un esprit qui possède des humains... La Foster n'en avait jamais entendu parler mais elle se promit de se renseigner sur ce genre de choses.


Scott : (...)


J'ignore combien de personnes tu as tué depuis ta transformation mais pour te rassurer, j'ai exterminé la moitié de mon Coven en une journée et je ne m'arrêterais pas aujourd'hui. J'ignore d'ailleurs pourquoi toi et moi on se parle.
Tu pourrais me tuer et sauver la planète d'un monstre, je ne t'en voudrais pas.


Si elle pensait ce qu'elle venait de dire ? Totalement. Scott portait l'étiquette "sauveur" alors qu'elle portait plus l'étiquette "monstre assoiffé de sang". Elle ne s'en cachait absolument pas, et c'était pourquoi elle avait émit cette hypothèse. Si finalement elle devait mourir, peut-être qu'elle préférait mourir de la main de cet alpha plutôt que torturée par son Coven pour avoir tenté de les exterminer jusqu'au dernier.








_________________

Si seulement tu savais...

©Ready
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2437
▬ Points : 1593
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Dim 25 Juin - 11:36


olivia & scott

A sa réponse, et bien que la trouvant vague, l'étudiant hocha la tête pour signifier qu'il comprenait. Après tout elle ne pouvait rien y faire si elle n'était pas vraiment à la page niveau magie après ce qu'elle avait vécu. Il ne fallait pas être Einstein non plus pour comprendre que si Scott voudrait en apprendre davantage par la suite, il devrait faire ses propres recherches ou peut-être s'adresser directement à Davina malgré sa jeunesse. Il était déjà quasi inconcevable que les deux créatures soient assises à cette table en partageant des verres après leur rencontre plus qu'insolite alors imaginer que cela se reproduirait ? Jamais. Olivia faisait sans doute profil bas afin, tout comme Scott d'ailleurs, de ne pas avoir à aller jusqu'à la confrontation mais cela ne faisait pas vraiment d'eux des amis ou même des connaissances positives. Simplement des personnes raisonnables qui avaient probablement évité un bain de sang et un traumatisme à des humains qui n'avaient jamais rien demandé de tout ça. « Et ce n'est pas possible d'être un sorcier.... oméga ? » Certes la phrase était maladroite mais puisqu'il avait expliqué tout à l'heure ce dont il s'agissait, elle comprendrait suffisamment bien : un sorcier ne pouvait pas être solitaire et sans coven ? Aux dernières nouvelles et ce même s'il ne lui avait jamais posé la question Davina n'en avait aucun. Sinon elle aurait forcément du rendre des comptes à quelqu'un lorsqu'elle avait ramené Allison à la vie et cela n'avait pas eu l'air d'être le cas. « C'est peut-être parce que les hérétiques sont plus forts qu'eux et qu'ils ont peur. » Répondit simplement Scott sans être totalement sûr de son affirmation. Il était d'autant plus bien placé pour savoir que c'était vrai : plus nous sommes puissant, plus nous effrayons et plus ça sent mauvais pour nous. Il suffisait de voir combien valait sa tête à l'époque où une liste circulait encore à Beacons Hills dont il avait d'ailleurs manqué de ne pas réchapper. Sorcier en plus de vampire, le cocktail doit forcément être explosif. Les pouvoirs, la rapidité, la force, l'hypnose d'après ce qu'il avait vu dans ces toilettes tout à l'heure... Ce n'est qu'en disant ça qu'il se rendit lui-même compte du danger dans lequel il s'était fourré. Si elle n'avait certes peut-être pas de pouvoirs a disposition pour l'instant elle finirait par en avoir un jour ou l'autre et pourrait décider de se venger de lui pour l'avoir empêché de... déjeuner.

Buvant ses explications quant à la verveine, le loup se saisit de son verre mais le délaissa tout aussi rapidement en s'en rendant compte. Un automatisme qu'il devrait laisser tomber pour ce soir s'il ne voulait pas faire davantage de maladresses et passer encore pour un idiot. Encore une fois il ne put s'empêcher de penser que le fait de ne pas pouvoir sentir les effets de l'alcool était dommage : après tout ce qu'il venait d'apprendre, cela ne lui aurait certainement pas fait de mal. Il avait donc quitté une ville pleine de créatures pour emménager dans une autre avec les mêmes caractéristiques. Génial. A la différence que cette fois il n'aurait même plus le bestiaire pour s’aiguiller et savoir quel angle d'attaque prendre si toute fois les choses allaient jusqu'à là avec l'une de ces  créatures qu'il découvrait seulement. « Si tu peux aller au soleil je ne vois pas pourquoi elle agirait sur toi, ta partie sorcière doit t'en protéger aussi. » Il avait répondu tout naturellement comme s'ils n'étaient que deux amis qui discutaient d'un sujet lambda auquel ils s'y connaissaient. Certes il ne pouvait rien avancer mais quelle serait la logique d'être immunisé à l'un des travers les plus handicapant à la vie vampirique et pas à un autre ? Et même s'il s'était retenu de le dire de peur de la froisser Scott n'en pensait pas moins : pourquoi attendre dans la crainte d'en avoir le cœur net plutôt que de vérifier une fois pour toute à défaut de se faire un petit peu mal ? Ne pas savoir ce qui pouvait nous atteindre ou pire, nous tuer, était certainement l'un des meilleurs moyens à faire que cela arrive. Impossible d'être totalement en confiance et prêt au combat en sachant seulement quels étaient nos points forts et pas toutes nos faiblesses. Exactement comme lui lorsqu'il avait appris que l'argent pouvait lui être fatal ainsi que l'aconite à trop forte dose. Le ton qu'elle employa finalement pour répondre à sa question suffit à refroidir l'inquiétude qu'il avait ressentie quelques instants plus tôt. Elle ne tenait pas à en parler, bien. Le message était reçu cinq sur cinq et contrairement à la situation semblable qu'il avait vécue avec Nicole quelques jours avant, il n'insisterait pas. Qui sait, peut-être avec cette question venait-il de titiller une ligne rouge qu'il s'efforçait d'éviter depuis le début de leur échange. A nouveau le loup planta un regard neutre mais surpris sur son interlocutrice suite à ce qu'elle venait de lui répondre.

C'était ainsi qu'elle voyait tous les humains ? Comme de la nourriture en free service ? Et avec laquelle elle pouvait se permettre de 'jouer' en somme. Avalant sa salive avec difficulté il se saisit de son verre et le vida d'une traite, sans sourciller cette fois. Il lui fallait au moins ça, cette sensation de brûlure dans la gorge pour estomper celle qui s'était faite ressentir au creux de son estomac au moment où elle lui avait répondu avec tant de désinvolture. Comment pouvait-on en arriver là ? Même après des dizaines, des cinquantaines et des centaines d'années ? Considérer les humains comme des jouets à manipuler, à tuer et à manger lorsque le désir s'en faisait ressentir. Il ne savait pas vraiment comment réagir ni quoi dire, se contentant de se remémorer les mots exacts de la blonde encore et encore. « Et le reget ? » Demanda-t-il finalement en plantant à nouveau ses yeux dans les siens après avoir laissé son regard vagabonder plusieurs secondes durant dans la salle du bar. Ne ressentait-elle rien à ôter la vie, à toute la peur que pouvaient ressentir ses victimes avant qu'elle ne se nourrisse ? Les vies que cela pouvait briser autour d'elle ? Scott lui en était conscient. Pour avoir manqué de peu de perdre Stiles mais également Lydia attaquée par Peter ou encore Danny et plus déchirant encore, Allison. C'était peut-être la raison pour laquelle il ne voulait jamais faire d'une fin quelque chose d'irrémédiable en tuant. Chaque personne aussi mauvaise pouvait-elle être devait avoir de la famille et des êtres chers. A l'image de cet homme complètement effrayé et sans défense qu'il avait presque tué quelques mois plus tôt. C'était la première fois pour lui qu'il prenait une forme aussi avancée et animale et à l'instant où ses griffes avaient atteint la peau en dessous de son gilet par balle, il avait eu peur lui aussi. De ce pouvoir qu'il ressentait, de cette envie de tuer. Il s'était arrêté à temps mais n'avait jamais oublié les giclées de sang qui perlaient à son visage ainsi que son reflet au moment où il l'avait aperçu dans un morceau de verre.

« Aucune. » Répondit-il aussitôt sans laisser le temps au silence de faire son œuvre. Sortant de ses pensées, il la regarda à nouveau puis reprit : « Comme je te l'ai dit tout à l'heure, j'évite d'en arriver là et je n'ai jamais eu à le faire jusqu'à présent. Même si j'ai failli. » Se corrigea-t-il en toute honnêteté. « Je crois fermement aux deuxièmes chances ainsi qu'au fait que les gens peuvent changer, qu'ils leur suffit d'un peu de... motivation. » Etait-il en train de dire qu'il voulait ça pour elle ou le comprendrait-elle toute seule ainsi ? Il n'en avait aucune idée mais l'optique ne le dérangeait pas. « Ce que tu as pu faire par le passé ne me concerne pas, moi ce qui m'intéresse c'est le présent. » Ajouta l'étudiant plein de sincérité. Après tout les mauvaises personnes ne l'étaient pas à la racine. Elles l'étaient devenues avec le temps et les épreuves à franchir. Leurs histoires ainsi que leurs choix avaient faits d'eux ce qu'ils étaient et cela ne voulait pas dire qu'ils étaient pour autant irrécupérables. « Quand je te regarde ce n'est pas ce que je vois, moi. » Il préférait parler de personne perdue qui n'avait jamais connu qu'un seul moyen de vivre ou plutôt de survivre mais qui pouvait encore aujourd'hui changer et adapter un mode de vie plus.. doux. « On fait tous des choses qui peuvent nous valoir d'être qualifiés de monstres, le plus important c'est comment on décide d'y réagir. Continuer dans cette voie et leur donner raison, ou leur prouver qu'ils ont tort. » Si Scott n'était pas spécialement doué en psychologie ou même en logique, il était plutôt fier de lui sur ce coup là. « Je pourrais t'aider ; je n'y connais rien en hérétiques mais je sais qu'avec un peu de temps et d'adaptation, ça pourrait marcher. » Certain de ses propos, ses yeux avaient nouveau accrochés ceux de la blonde sans s'en défaire. Il lui tendait une main, restait à savoir si elle allait la saisir ou non.

(c) naehra.


_________________

SOMETIMES I TELL MYSELF I'M OKAY.
I repeat it, like a mantra. Because I'm afraid if I stop, even for a moment, I will drown in all the reasons I am not.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 473
▬ Points : 1262
▬ Date d'inscription : 23/12/2016
▬ Emploi/loisirs : Bibliothécaire, mais comme elle est toujours en retard et repart toujours avant, on peut dire Touriste de Bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Mordue par Aaren Morgen, donc Klaus Mikaelson est mon Originel
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   Dim 25 Juin - 22:15





Un loup quoi ?


Feat Scott McCall


Scott : (...)

Être un sorcier oméga ? Voilà une drôle de question, à laquelle Olivia n'avait pas de réponse. Mais étant donné qu'elle avait vécue de longues années seule dans la forêt, être un sorcier oméga était envisageable. Mais au fond, le Coven Bénéfique devait payer ce qu'ils avaient osé lui infliger. Peut lui importait si aujourd'hui les personnes qui l'avaient fait souffrir étaient morte, pendant 80 ans elle avait planifié sa vengeance et il était hors de question qu'elle ne la réalise pas.

Quand il lui parla de la verveine et du fait que ses pouvoirs de sorcières pourrait l'aider à s'en protéger, la Foster se jura d'essayer une fois qu'elle mettrait la main sur cette plante. Scott avait raison, tant qu'elle n'essayait pas, elle ne pourrait pas savoir si ça fonctionnait. Bien sur il lui avait fait comprendre indirectement d'essayer, et la blonde suivrait donc son conseil.

Quant il parla du regret de tuer, la sorpire ne réagit pas. Non, elle n'avait aucun regret à tuer des innocents... Certes, elle pourrait se défendre en disant que c'est dans sa nature de vampire de se nourrir, d'être méchante et d'être crainte mais... certains vampires arrivaient à se contrôler, pourquoi ne pourrait-elle pas ? Il en fallait l'envie, et pour le moment Olivia n'en n'avait aucune envie. Faire une croix sur le sang humain, c'était faire en même temps une croix sur la puissance vampirique, et elle ne pouvait pas se le permettre. Devenir faible, c'était impensable, du moins tant qu'elle n'avait pas exterminé le Coven en entier.

Scott : (...)

Olivia observa la main que lui tendait le garçon. Intérieurement, elle rêvait de s'en emparer pour essayer de lui voler sa magie de loup mais au fond d'elle, quelque chose l'en empêchait. Est-ce que Scott avait réussi à toucher un point sensible au fond d'elle ? Peut-être, mais il était hors de question qu'Olivia accepte de ne plus être un monstre, du moins pas pour le moment.

J'apprécie les efforts que tu fais pour tenter de me convaincre de ne plus être un monstre mais... j'ai besoin de l'être, du moins jusqu'à ce que j'arrive à mon but final. Je te sauve en ne te serrant pas la main, je n'ai pas envie de voir si je peux voler de ta magie de loup garou. En tout cas cher inconnu, peut-être qu'on se recroisera un de ces quatre. Je te souhaite bon courage et je sais que toi, tu arrivera toujours à contrôler le monstre en toi et je t'admire pour ça.

Olivia fit un sourire et se leva. Elle déposa quelques billets sur la table et parti en direction de la porte du bar. Si elle souhaitait revoir Scott un jour ou l'autre ? Bien sur ! Mais ce jour là elle aimerait le voir d'une autre manière. Elle aimerait se pointer devant lui en lui disant "j'ai arrêté" mais au fond, pouvait-elle vraiment arrêter ?






HRPG:
 

_________________

Si seulement tu savais...

©Ready
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: what's going on there ft. oliva   

Revenir en haut Aller en bas
 

what's going on there ft. oliva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Rues, Ruelles :: Bars, Restaurants-