Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Merci de privilégier les personnages masculins.
Nous manquons de membres du brotherhood et de vampires engendrés par Rebekah.

Partagez | .
 

 It's time to party [Scott & Stiles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 777
▬ Points : 786
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiant en criminologie & travaille à temps partiel à la bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: It's time to party [Scott & Stiles]   Dim 11 Déc - 21:02

Il y avait quelques semaines maintenant que Stiles était arrivé à la Nouvelle-Orléans. La perspective de venir ici et de pouvoir enfin commencer à vivre comme n’importe quel autre étudiant loin des dangers que Beacon Hills semblait attirer régulièrement s’annonçait parfaite pour lui. Et s’il avait hésité au départ avant de laisser le sheriff, celui-ci l’avait vite rassuré et Stiles avait pu accepter de suivre la meute ici pour ce qui s’annonçait être une année tranquille. Tout du moins il l'espérait. Il n’était pas non plus fâché de mettre de la distance entre lui et le Néméton car une part de lui était toujours terrorisée à l’idée qu’il puisse être à nouveau possédé. Et Stiles pouvait aussi compter ici sur la présence d'Allison, même si Stiles avait passé pas mal de temps à l’éviter, se sentant toujours coupable de ce qui lui était arrivé. Lui qui avait été dès le départ contre le plan de Scott de faire confiance à une sorcière pour ramener Allison à la vie, s’attendant déjà à ce que ça tourne mal, il avait finalement changé d’avis lorsqu’il avait vu Allison en vie, identique à ce qu’elle était auparavant. Comme si elle n’avait jamais été tuée par les Onis.

Mais, bien qu’il soit là depuis quelques semaines, et que ses cours aient déjà commencé, il n’avait pas encore fait connaissance avec beaucoup de monde ici. Il n’était pas seul, il savait qu’il pouvait compter sur Scott, Lydia et les autres mais il était plutôt hésitant à l’idée de se lier avec les autres étudiants. Avec la chance qu’il avait eu par le passé, il s’attendait déjà à ce que l’un d’entre eux se révèle être un sorcier adepte des sacrifices rituels, un loup-garou psychopathe voire même un kanima. Même s’il espérait pouvoir mener une vie tranquille ici, c’était plus fort que lui, Stiles ne pouvait pas s’empêcher d’être méfiant à l’égard de tous ceux qu’il rencontrait dans cette ville.

Malgré ça, il avait été invité à une fête, comme quasiment tout le campus si on en jugeait par les invitations distribuées un peu partout. Rapidement Scott et lui avaient décidé de se rendre à cette soirée qui s’annonçait déjà comme une bonne occasion de faire connaissance avec d’autres étudiants en plus de pouvoir s’amuser, ce qu’ils n’avaient pas eu beaucoup l’occasion de faire lorsqu’ils vivaient encore à Beacon Hills. Il n’y avait pas vraiment de dress code pour cette soirée donc il enfila un jean et une de ses chemises à carreaux qu’il affectionnait tant avant de quitter l’appartement qu’il partageait avec Scott et de monter dans sa Jeep pour se rendre à la fête. Scott l’avait prévenu qu’il avait eu un souci de dernière minute et devait donc le rejoindre directement sur place. Il ne mit pas longtemps avant d’arriver devant la maison indiquée sur l’invitation. La fête semblait déjà battre son plein si l’on en jugeait par la musique qui parvenait jusqu’à lui. Il descendit de sa voiture et décida d’attendre l’arrivée de Scott près de l'entrée avant de rejoindre la fête.

_________________
I don't wanna be Robin all the time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2035
▬ Points : 1267
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Mer 21 Déc - 13:41

       
stiles & scott

Lorsqu'ils avaient entendu parler d'une fête au sein du campus, les deux meilleurs amis s'étaient de suite montrés optimistes pour s'y rendre. Après tout ils vivraient ici pour les prochaines années à venir durant leurs apprentissages respectifs. Ils avaient beau avoir leur propre bande, cela n'empêchait pas la possibilité de faire de nouvelles rencontres et pourquoi pas se lier d'amitié ou autre avec d'autres étudiants. Après tout ils s'étaient également éloignés de Beacon Hills pour fuir les morts, les problèmes et en général le surnaturel. Quoi de plus naturel pour deux étudiants censés être normaux que d'aller à une fête de leur faculté et de faire la connaissance de personnes comme eux, dans un contexte plus neutre ? Probablement rien. En fait, Scott n'avait plus été aussi excité à l'idée de se rendre à une fête depuis bien longtemps. A Beacon Hills chacune d'entre elles avait été rythmée par un contexte particulier : l'anniversaire de Lydia où il était en froid avec Allison et avait fini par avoir des hallucinations, le concert où il fallait piéger le kanima, la fête fluorescente où ils avaient finis attaqués.. Tout ce qu'il voulait était une soirée normale. De la musique, de la danse, des rires. Pas d'interruptions, pas de danger.

Alors qu'ils devaient se préparer à l'appartement et partir ensemble à la fête, Scott fut contraint de prévenir son meilleur ami qu'il aurait un peu de retard et que par conséquent ce dernier n'avait qu'à l'attendre là-bas. En effet son professeur avait décidé de rallonger le cours de quelques minutes afin de mettre un point final au premier chapitre qu'ils avaient étudié. Dès qu'il fut libéré, l'étudiant se dépêcha de rejoindre son appartement pour se doucher et s'habiller. Il avait, le plus rapidement possible, enfilé le premier jean qui lui tombait sous la main ainsi qu'une chemise de couleur claire avant de prendre la route de la faculté. Il ne savait pas vraiment si cette soirée était organisée par une sororité ou un particulier quelconque mais d'après les flyers, elle promettait en tout cas d'être démente. Plus il approchait de l'endroit où se déroulait l'évènement, plus la musique semblait devenir forte. De plus, il n'était visiblement pas le seul à s'y rendre puisque des groupes d'étudiants entiers suivaient le même chemin que lui. Arrivé devant la résidence il n'eut aucun mal à apercevoir la Jeep puis juste après, Stiles à l'entrée. Par les fenêtres on pouvait voir des lumières de toutes les couleurs se balancer d'un mûr à un autre dans les pièces, des silhouettes se déhancher diablement au rythme de la musique. « Salut, encore désolé pour le retard ! » Commença-t-il en s'arrêtant près de son meilleur ami. « Ca a l'air plutôt prometteur, non ? » Demanda-t-il de façon plus rhétorique qu'autre chose, un sourire au coin des lèvres. « On y va ? » Ils n'allaient après tout pas rester sur le seuil de la porte toute la soirée.

ps: pardon pour l'attente.  I love you

(c) naehra.


_________________
:. yvon représente .:
 


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 777
▬ Points : 786
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiant en criminologie & travaille à temps partiel à la bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Lun 2 Jan - 22:02

Stiles n’attendait pas depuis longtemps devant la maison où la fête avait lieu mais il pouvait déjà voir qu’elle battait déjà son plein avec la musique qui raisonnait jusque dans la rue et les différentes lumières à l’intérieur. Sans compter les allées et venues des invités qui rentraient et sortaient de la maison régulièrement. De ce qu’il avait pu apercevoir pour l’instant, cette fête semblait tout à fait normale et quelqu'un qui n'aurait pas vu tout ce qu'ils avaient vécu, ne se serait pas douté de ce qu'il pouvait se produire. Mais Stiles savait mieux que ça. La plupart des fêtes auxquelles ils avaient assistées à Beacon Hills avaient mal tournées. Celle de Lydia avait fini avec les trois quart des invités drogués et la résurrection de Peter, fait dont ils se seraient tous bien passé. Sans oublier la soirée au Scandal durant laquelle ils poursuivaient un Kanima ou encore la fête dans le loft de Derek qui avait tourné court lorsqu’ils avaient été attaqués. Bref, ils n’avaient pas eu de chances par le passé et il espérait que cette fois tout se passe bien même s’il avait du mal à ne pas s’inquiéter à l’idée de ce qu’il pourrait se produire. Même s’il avait quitté Beacon Hills avec la meute pour être tranquille durant leurs études universitaires, il était difficile pour lui d’imaginer qu’ils allaient réellement pouvoir vivre une vie normale ici. Il faut dire aussi que par le passé, ça leur était toujours tombé dessus sans prévenir. Il avait dans l’idée que s’il prévoyait le coup il avait peu de chance de voir quelque chose débarquer. C’est pour ça qu’il avait déjà décidé d’ailleurs de demander à Scott lorsqu’il arriverait d’utiliser ses sens pour s’assurer que rien d’anormal ne se cachait dans un coin. Probablement inutile mais Stiles préférait prévoir au cas où plutôt que de se retrouver face à un nouveau problème.

Plutôt que d’entrer et d’être incapable ensuite de retrouver Scott, il avait décidé d’attendre dehors et de s’occuper avec son portable en attendant l’arrivée de son meilleur ami. Il était curieux de savoir si les autres allaient venir aussi mais pour l’instant il n’avait pas reçu de réponses, ils devaient être occupés ce soir. Peut-être que Scott en saurait plus que lui quand il arriverait. Finalement lorsque son meilleur ami arriva, il balaya rapidement les excuses de Scott « C’est rien Scotty, je sais bien que c’était pas ta faute » Il savait bien que son meilleur ami ne lui aurait pas fait faux bond et qu'il n’avait pas choisi d’être en retard. Effectivement ça avait l’air prometteur, dans le bon sens du terme il l’espérait. Il jeta un coup d’œil à la maison avant de répondre à son meilleur ami « Oui, en espérant que cette fois-ci tout se passe bien. » lanca-t-il à son meilleur ami. Lorsque Scott voulut entrer, Stiles en profita pour lui demander ce qu'il avait en tête depuis son arrivée ici « Attends, avant qu’on rentre, je compte sur toi, garde les yeux et les oreilles grandes ouvertes, tu sais juste au cas où »


Désolé pour le retard aussi

_________________
I don't wanna be Robin all the time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2035
▬ Points : 1267
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Lun 9 Jan - 22:38

Comme Scott s'y attendait, son meilleur ami le pardonna quasi immédiatement après qu'il se soit encore une fois excusé pour son retard. Pour eux qui ne connaissaient aucun autre étudiant, le plus important était de rester unis et d'essayer de s'intégrer ensemble à cette nouvelle vie et cette nouvelle année scolaire. Comment pouvait-il en être autrement pour deux personnes qui ne s'étaient plus quittés depuis l'école élémentaire après tout ? C'était aussi la raison pour laquelle l'initiative de tous venir à la Nouvelle-Orléans était tombée à point: le groupe s'éloignerait du berceau surnaturel de Beacon Hills et resterait tout de même uni. « J'espère quand même qu'il ne va pas faire ça à tous les cours. » Rétorque le loup en levant les yeux au ciel avant de partager un sourire complice avec son meilleur ami. Maintenant qu'ils étaient étudiants dans le supérieur ET colocataires, ils trouveraient certainement des activités bien plus intéressantes à faire. Le seul bémol que Scott trouvait à tout ça était qu'ils ne joueraient plus à lacrosse et ne verraient plus le coach.  Ce dernier avait beau les avoir poussés dans leurs retranchements et s'être plus d'une fois gentiment moqué d'eux, il était indéniablement un des professeurs qui manquerait le plus à Scott. Suite à l'annonce de leur départ après l'obtention de leurs diplômes, le coach était resté comme à son habitude plutôt impassible mais le loup ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait été un peu attristé quand même. A part Greenberg, ils étaient certainement ceux après qui il avait déployé le plus de voix. Parlant de souvenirs, Stiles ne manqua pas de mentionner qu'il espérait que la soirée se passerait bien cette fois ce à quoi Scott hocha brièvement la tête. Maintenant qu'il était là, devant le bâtiment, il s'inquiétait un peu moins que plus tôt de la tournure que pouvaient prendre les choses. Il fallait rester optimiste, il n'y avait pas de raison que quoi que ce soit se passe mal.

« Faudrait vraiment qu'on soit maudits sinon.. » Ironisa-t-il avant de faire quelques pas en avant jusqu'à l'intervention de Stiles. « Toi aussi  ! » Après tout ce n'est pas parce qu'il était loup qu'il était plus apte que Stiles à remarquer quelque chose au contraire, son meilleur ami était souvent celui qui s'arrêtait sur les plus petits mais importants détails. L'instant d'après les deux garçons suivirent un groupe de trois qui entraient dans la battisse. La musique devint alors beaucoup plus forte et les jeux de lumières, presque aveuglant jusqu'à ce qu'on s'y habitue. Une fille et un garçon qui avaient l'air un peu plus âgés attendaient, elle avec des bracelets fluorescents dans la main et lui avec des cintres. Apparemment c'était le moment de se dévêtir un peu. Scott fut le premier à retirer sa veste et à la confier audit étudiant laissant la fille lui accrocher un bracelet autour du poignet. Cette dernière tenta de parler aux deux meilleurs amis mais les seuls brides que Scott put entendre furent "peinture" "là-bas" et "amusez-vous". « Par là ? » Demanda Scott en se penchant vers Stiles pour que ce dernier l'entende et approuve. Ils seraient bien forcés de passer par la case "peinture sur soi" s'ils voulaient passer inaperçue et s'intégrer au mieux au restant des étudiants.


(c) naehra.


_________________
:. yvon représente .:
 


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 777
▬ Points : 786
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiant en criminologie & travaille à temps partiel à la bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Jeu 19 Jan - 22:26

Stiles n’avait pas attendu longtemps l’arrivée de Scott et qu’il soit en retard parce qu’il avait été retenu par un professeur semblait tellement normal, tellement commun comparé à Beacon Hills. Là-bas Stiles aurait sûrement sauté aux conclusions et attribué ça à une urgence surnaturelle. Mais ici non, et ça faisait un bien fou de pouvoir simplement vivre alors que pendant des années ils n’avaient fait que survivre, phénomène surnaturel après phénomène surnaturel.  « Ça vaut mieux que d’avoir un autre professeur Harris, Scotty » lança Stiles à son meilleur ami lorsque celui-ci se plaignait de son professeur et joignant sa remarque d’un clin d’œil. Même si Stiles devait admettre qu’il n’avait pas mérité ce qu’il lui était arrivé quand il avait fini par devenir un sacrifice pour le Darach, le professeur Harris avait vraiment essayé de rendre leur vie impossible, toujours à leur mettre des heures de colle et à leur faire des remarques en cours. Il n’avait jamais caché alors à quel point il n’aimait pas Scott et Stiles qui il faut bien l’avouer le lui rendaient bien. Donc le professeur de Scott était encore loin d’Harris et ici au moins il y aurait très peu de chances qu’il subisse le même sort. « maudits » avait dit Scott sûrement pour plaisanter mais c’est vrai que Stiles y avait pensé, il le reconnaissait. Après tout ce qu’ils avaient vécu à Beacon Hills comment ne pas croire que la ville elle-même était maudite ? Même Deaton leur avait dit que le Németon attirait toute sorte de créatures. Même s’il voulait tourner la page et mener une vie aussi normale que possible, c’était difficile de chasser les anciennes habitudes comme celle de s’attendre à tomber sur un autre monstre de la semaine, même ici.  « Je compte le faire aussi mais je n’ai pas tes oreilles ou ton nez » lança-t-il à son meilleur ami avec un haussement de sourcils appuyé. Il avait probablement l’air ridicule à essayer de communiquer de la sorte avec Scott sans vraiment s’expliquer mais il savait que son meilleur ami comprendrait. Il ne voulait pas mentionner la lycanthropie de Scott en pleine rue quand n’importe qui pouvait entendre. Stiles voulait vraiment profiter la nouvelle vie qui s’offrait à lui ici sans avoir besoin de s’inquiéter du surnaturel., même s'il savait qu'il n'y échapperait jamais vraiment en faisant partie d'une meute. Pourtant Stiles ne pourrait jamais tourner le dos à Scott, Lydia et les autres juste dans l'espoir de mener une vie totalement normale.  Mais pour lui, c’était plus facile à dire qu’à faire  que de vouloir vivre normalement car il était anxieux par nature, plus au point de faire des attaques de panique maintenant, heureusement, mais il avait toujours tendance à s’inquiéter, c’était plus fort que lui. Ils suivirent ensuite les étudiants qui rentraient dans la maison pour prendre part à la fête. Et si à l’extérieur la fête semblait battre son plein, à l’intérieur c’était encore pire avec la musique et les lumières. Sur le moment Stiles se félicitait de ne pas être un loup parce qu’avec le volume à l’intérieur de la maison, les oreilles de Scott devaient vraiment le faire souffrir.  Mais le loup n’en laissait rien paraître. Une fois à l’intérieur, il tendit sa veste à un des deux étudiants qui accueillaient les invités près de l’entrée. Il hocha la tête en direction de son meilleur ami lorsqu’il lui indiqua la direction pour la peinture sur soi. Tout ça lui rappelait la fête au loft de Derek où la plupart des invités étaient passés par cette étape de peinture sur soi. Stiles ne s’y attendait pas tellement ce soir, mais il devait reconnaître qu’il s’était amusé lors de la soirée de Danny alors il avait hâte de voir ce que la soirée allait leur réserver.

_________________
I don't wanna be Robin all the time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2035
▬ Points : 1267
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Dim 29 Jan - 15:31

« Ou une Mme Blake. » Admit Scott avec un petit rictus amusé. Qui aurait pu croire en la voyant qu'elle était en fait le Darach à l'origine de tous ces affreux meurtres? Certes elle avait d'abord été sacrifiée d'où son envie de vengeance mais cela n'excusait pas tout. Les problèmes qu'avaient causés ces deux personnes allaient au de-là du possible de l'imaginaire. Le nom de Mme Argent avait également résonné dans son esprit en pensant à tous ces professeurs qui avaient bien caché leur jeu mais la concernant, la situation était différente. Elle avait seulement suivi un code qu'on lui avait toujours inculqué et avait voulu, tout comme Scott et les autres protéger les humains du surnaturel. Persuadée que les loups étaient de dangereux prédateurs, elle avait même préféré mettre fin à ses jours plutôt que de devenir l'un d'entre eux et de briser ses convictions. Sans oublier qu'elle n'était pas n'importe qui mais la mère d'Allison. « Remarque, sur quoi on pourrait bien tomber de pire ? » Ils avaient déjà eu le kanima, le darach, la meute d'alphas et tant d'autres ennemis.... Difficile d'imaginer pire. Aucune envie d'imaginer pire non plus. Même s'ils évitaient de dire quoi que ce soit qui pourrait attiser la curiosité ou l'incompréhension autour d'eux, les garçons se comprenaient sans effort. « Et moi j'ai clairement pas ton cerveau, on fait bien la paire. » Répondit Scott avec un grand sourire en donnant une tape amicale et très modérée dans le dos de son meilleur ami. Même si cela avait été dit de façon amusée cela n'en restait pas moins vrai. Stiles était le cerveau, lui les muscles, cela leur avait été prouvé plus d'une fois. Sans Stiles le loup aurait certainement déjà perdu plus que des poils dans certaines batailles.

Une fois la peinture mise les deux amis eurent enfin l'occasion de rejoindre la salle principale où se déroulait l'essentiel de la fête. A peine eurent-ils d'ailleurs fait deux pas qu'un homme muni d'un plateau leur avait chacun mis un verre dans la main. Pas vraiment rassuré à l'idée de ce que pouvait bien contenir ce verre, le loup se tourna vers son meilleur ami l'air perplexe. Il rapprocha ensuite le verre de son nez et pu distinguer divers mélanges qui n'allaient d'ailleurs pas forcément ensemble : « Fraise.... vodka... soda et.. rhum! » annonça-t-il efin que Stiles soit préparé et ne subisse pas la mauvaise surprise. Ou peut-être la trouverait-il bonne, au final. C'était une chose que Scott regrettait un peu: pouvoir apprécier le goût d'un brevagealcoolisé sans pour autant en avoir les contre parties. Pas d'effets secondaires, pas de légéreté et d'envies étonnantes. Pas d'excuses pour avoir agit comme un abruti. Il n'avait jamais connu ça ayant été trop jeune lorsqu'il avait été transformé et ne le connaitrait donc jamais. Malheureusement cela ne signifiait pas qu'il trouverait ce mélange aux airs douteux bon même s'il esperait le contraire. Comme pour se donner du courage il trinqua avec son meilleur ami et bu une gorgée. Etrange, un peu acide... mais pas forcément ma uvais. Finalement vu le dosage d'alcool être un loup n'était peut-être pas une si mauvaise chose. S'ils avaient servi ça à tout le monde ça expliquait que certains invités aient déjà l'air ailleurs. « T'en pense quoi ? » Leurs avis échangés les deux étudiants firent quelques pas pour dégager le passage de l'entrée et aller dans un coin de la grande pièce. Ici Scott serait plus en mesure de "regarder" si quelque chose était suspect.

« Bon je vais jeter un oeil. » Prévint-il afin que Stiles essaye au mieux de le couvrir sans pour autant lui bloquer la vue. Un instant Scott ferma les yeux et lorsqu'il les rouvrit, ce fut ceux de l'alpha qui commençèrent à balayer la salle. Pour l'instant il n'avait rien à signaler, tout était des plus normal. Enfin, si on considérait qu'une fille qui commençait littéralement a grimper au rideau était normal. « Ca m'a l'air bo..... » « Woah, énormes les lentilles ! » Mer*e. Une fille venait d'arriver dans le dos de Stiles sans que Scott ne l'ait vue venir. Ca lui faisait de belles jambes maintenant. « Tu les as achetées où ? » « Oh euh... » Comment dire ? Scott qui ment ce n'est déjà pas très glorieux de base mais alors Scott qui doit mentir parce qu'il a été pris par surprise, encore moins. « C'est dingue ce que ça a l'air vrai. » Elle fit un pas supplémentaire vers lui comme pour voir de plus près mais Scott eut le reflexe de se tourner et de baisser la tête pour se protéger. Lorsqu'il se retourna enfin vers elle ses yeux étaient à nouveau normaux. « C'est joli mais c'est vraiment pas agréable avec toutes ces lumières... » Le loup émit un sourire qui ressemblait plus à une grimace, pour être hônnete. « Et donc, tu les as d'où ? » L'étudiant tourna alors la tête vers son meilleur ami comme dans l'espoir qu'il réussise à se débarasser d'elle. Stiles était bien plus qualifié que lui pour ça d'après leurs expériences.

PS: encore une fois pardon pour le temps.  


(c) naehra.


_________________
:. yvon représente .:
 


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 777
▬ Points : 786
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiant en criminologie & travaille à temps partiel à la bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Ven 10 Fév - 21:05


« Ah non, ne me parle pas d'elle. »
lança Stiles à son meilleur ami avec une grimace. Même si Jennifer Blake avait de bonnes raisons de vouloir de venger de la meute d’Alphas, elle avait sacrifié des gens pour ça sans compter qu’elle avait enlevé son père avec la mère de Scott et le père d’Allison pour qu’ils soient son ultime sacrifice. Après ça toute sympathie que Stiles aurait pu ressentir pour elle s’était évanouie. Il se souvenait encore de la crise de panique qui s’était emparé de lui quand il avait réalisé qu’elle avait enlevé son père. Il avait fallu que Lydia l’embrasse pour qu’il puisse réguler sa respiration et respirer à nouveau normalement. « Sérieusement Scotty ? Tu sais très bien qu’avec la chance qu’on a eu dans le passé, dire ce genre de choses ça va juste attirer autre chose par ici. »  C’était vrai qu’à chaque fois qu’ils pensaient s’être débarrassés d’une menace, c’était pour devoir faire face à autre chose. Même si beaucoup d’entre elles étaient venues à Beacon Hills, attirées par le Nemeton, Stiles avait du mal à envisager que ça soit différent ici. Il s’attendait déjà à ce que tôt ou tard quelque chose d’autre débarque ici. A ce point Stiles ne serait même pas surpris d’apprendre que l’existence des vampires était une réalité après tout ce qu’ils avaient déjà vécu à Beacon Hills. Il avait l’impression maintenant que plus rien ne pourrait le surprendre. « Peut-être mais il faut bien que je compense mon manque de super-pouvoirs. Et moi j’ai tendance à être plus méfiant alors forcément il m’arrive de voir des choses que tu ne vois pas. Toi, Scotty je t’adore bro mais tu fais confiance à tout le monde.»  C’était vrai que Stiles avait tendance à voir les choses avant Scott mais pas parce qu’il était plus malin, plus parce qu’il hésitait toujours avant d’accorder sa confiance, contrairement à Scott. Stiles lui avait été élevé par le shérif alors forcément il avait toujours tendance à observer les faits avant de décider si la personne était digne de confiance ou pas.

L’étape de la peinture passée, ils purent rejoindre le cœur de la fête et ils n’eurent même pas le temps de réfléchir à ce qu’ils allaient boire, qu’ils se retrouvaient déjà avec un verre dans la main. Stiles, après la mauvaise expérience d’avoir été drogué à une fête précédente qui l’avait carrément fait halluciner, préféra s’assurer que rien n’avait été ajouté dans les verres. Il se tourna alors vers Scott pour qu’il puisse lui dire s’ils ne risquaient rien à boire ça. Lorsque Scott lui indiqua ce qu’ils contenaient, il lui fit un signe de tête en remerciement. Ils trinquèrent tous les deux puis il regarda alors son verre avant de se décider à en boire une gorgée. Il ne put retenir une petite grimace au goût. « C’est un peu fort pour moi mais pas mauvais » lança-t-il en réponse à la question de son meilleur ami « Et toi tu trouves ça comment ? » lui demanda-t-il à son tour.  Peu après ils se dirigèrent vers un coin de la pièce. De là il serait plus facile pour Scott d’observer les autres invités afin de détecter quelque chose d’inhabituel. Stiles jeta un coup-d’ œil rapide dans la pièce pour vérifier s’il ne voyait pas quelque chose d’anormal. Même s’il n’avait pas les sens de Scott, il était suspicieux par nature donc si quelqu’un agissait de façon étrange, il n’aurait pas de mal à le remarquer. Lorsque Scott fut prêt à jeter un œil, il se retourna vers Scott pour essayer de le dissimuler au mieux, qu’il puisse utiliser ses sens sans éveiller les soupçons. Mais c’était avant qu’une fille ne remarque les pupilles rouges dans les yeux de Scott. Stiles soupira, déjà ennuyé par elle car elle commençait à réclamer des explications. Son meilleur ami se tourna alors vers lui pour rattraper le coup et Stiles n’allait pas le laisser tomber. Il ignora la fille qui avait les yeux fixés sur Scott attendant une réponse avant de s’adresser à son meilleur ami, espérant qu’il aille avec son plan « Scotty ! T’aurais pu me dire que tu les avais reçues !»  lança-t-il faussement ennuyé à son meilleur ami avant de se tourner vers la fille pour tenter de lui expliquer au mieux. « Elles sont cool, hein ? On les a vu en ligne il y a quelques mois et on les a commandé pour nos costumes d’Halloween. Cette année on a décidé d’aller avec le look vampire, ça va être super avec ces lentilles.»  Dès qu’il eut terminé son explication, il reprit une gorgée de son verre, ne pouvant retenir une autre grimace au passage parce que décidément ce qu’on lui avait donné était fort. Il voulait paraître occupé et couper court à la conversation afin que la fille ne leur pose pas de questions supplémentaires. Avec un peu de chances, elle serait satisfaite par sa réponse et irait voir ailleurs.


ps:
 

_________________
I don't wanna be Robin all the time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2035
▬ Points : 1267
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Lun 6 Mar - 15:32

La réaction de son meilleur ami ne manqua pas d’amuser un peu plus l’étudiant. Sa grimace résumait assez bien ce qu’ils pensaient tous les deux : plus jamais. Elle avait beau avoir vécu l’horreur, cela ne justifierait jamais ce qu’elle avait tenté de faire. « Justement… » Commença Scott en cherchant de quelle manière formuler ses mots. « On a eu tellement de malchances jusqu’ici que je me dis, je sais pas… Peut-être que c’est le tour de quelqu’un d’autre.  »  Certes, c’était dit de façon très maladroite et cela pouvait sembler très égoïste, mais il gardait espoir. Lors de leurs années de lycée les pires choses leurs étaient arrivées à commencer par sa transformation impromptue en loup-garou. Des batailles, des pertes et dans un contexte plus humain, Scott avait aussi manqué de redoubler à cause de tout ça. Les galères ils en avaient eu assez et aujourd’hui, Scott estimait qu’ils devaient avoir droit à un repos bien mérité. Ne serait-ce que quelques semaines. Et puis quand bien même quelque chose leur arrivait effectivement ici aussi, ils le combattraient et gagneraient, comme à chaque fois. Après tout ils étaient le même noyau dur, tous réunis. Le lieu était certes moins avantageux que Beacons Hills qu’ils connaissaient comme leur poche mais il s’agissait du seul désavantage qu’ils avaient. « Pas besoin de super pouvoirs quand Stiles Stilinski a une batte en mains. » Répondit Scott dans un grand sourire en bousculant doucement  son meilleur ami. Certes, ils s’étaient fait pas mal de frayeurs inutiles avec cette dernière mais il n’empêche qu’elle restait un de leur objet emblématique. Concernant ce que dit Stiles pour conclure, Scott se contenta d’hausser les épaules dans un petit sourire. Il n’avait pas tort et le loup le savait: il avait tendance à accorder sa confiance un peu trop facilement et s’il essayait de changer ce trait de sa personnalité depuis longtemps, c’était sans grand succès. « J’ai envie de croire que chaque personne qu’on rencontre n’est pas forcément un tueur potentiel. » Admit-il. Et puis ils formaient le parfait duo, du coup: celui qui se méfie, celui qui fait confiance. Un juste milieu.

Le moment fatidique de gouter ce qu’on leur avait fourré dans les mains était arrivé. La bonne nouvelle c’était qu’aucune mauvaise surprise de type médicamenteuse n’était à attendre: si ce n’était de l’alcool et des mélanges hasardeux, il n’y avait rien de regrettable dans leurs gobelets. Contrairement à ce à quoi il s’attendait en voyant la grimace de Stiles, ce dernier lui apprit qu’il appréciait assez malgré la dose d’alcool qui prônait un peu sur tout le reste. « T’inquiètes pas, je te ramasserai si tu t’effondres. » S’amusa une nouvelle fois le loup en lui offrant un grand sourire idiot. C’était un avantage indéniable d’être le meilleur ami d’un loup qui ne pouvait ressentir les effets de l‘alcool: boire sans avoir à se soucier de qui s’occuperait de nous et nous ramènerait en toute sécurité. D’autant plus maintenant que les deux garçons étaient désormais colocataires. « Un peu amer mais je m’attendais à pire vu les odeurs que j’avais détectées. » L’observation de Scott concernant les invités ne put durer très longtemps puisqu’une jeune fille, sortie d’on-ne-sait-où d’ailleurs, commença à lui poser mille questions en rapport avec ses yeux rouges. Comme s’ils avaient besoin de ça. Heureusement pour lui, son meilleur ami était toujours présent et motivé à lui sauver la mise lorsqu’il était incapable de le faire lui-même. « Bah… je voulais t’en faire la surprise tu sais… Elles sont arrivées ce matin… seulement..  » La façon dont il répondait n’était clairement pas convaincante, d’autant plus alors que son rythme cardiaque s’évertuait à un grimper à cause du stress que lui infligeait cette fille trop curieuse. En voyant que Stiles s’en sortait comme un chef, le loup s’autorisa à souffler en se grattant la nuque. Qu’est-ce qu’il ferait sans lui? « Je crois que y’a quelqu’un qui te demande venir par là-bas! » Renchérit Scott dans l’espoir qu’elle ne continue pas à converser avec Stiles.

Avant qu’elle ne puisse demander qui, le loup désigna le premier garçon qu’il vit du doigt. Il n’en fallut pas plus pour qu’elle s’excuse et parte aussi vite qu’elle était arrivée. « Faut vraiment que tu me donnes des cours. » Lâcha-t-il avant de boire une longue gorgée de son verre. Un instant, l’étudiant se frotta les yeux avant de reposer son regard sur son meilleur ami. Il n’avait pas vraiment menti en disant que ce n’était pas très agréable pour les yeux. « Je pense qu’on va laisser tomber pour un petit moment, l’observation lycanthrope. » Certes il ne l’avait pas dit à voix basse mais avec la musique, le brouhaha ambiant et les gens qui ne leur donnaient aucune sorte d’importance, Scott estimait ne rien risquer.  « Merci en tout cas, pour elle. Espérons qu‘elle tienne sa langue ne le raconte pas à tout le monde. » Servir un mensonge à une personne ayant aperçu quelque chose qu’elle n’aurait jamais du était une chose, mais à tous les invités d’une telle fête en était une autre. Surtout lorsqu’on avait les capacités de menteur d’une grenouille plongée dans le coma.

PS: je te pardonne si tu me pardonnes. Laughing


(c) naehra.


_________________
:. yvon représente .:
 


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 777
▬ Points : 786
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiant en criminologie & travaille à temps partiel à la bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Jeu 23 Mar - 18:45


Stiles ne pouvait pas en vouloir à Scott d'espérer, de vouloir tourner la page à tout ce qu'ils avaient vécus auparavant maintenant qu'ils avaient quitté Beacon Hills. Et c'était justement à cause de ça que ça semblait beaucoup trop beau pour être vrai. L'idée de passer d'un extrême à l'autre où ils passaient du monstre de la semaine à chasser où l'un d'entre eux semblait toujours attirer le prochain derrière lui à strictement rien du tout c'était peu probable. Surtout pour Stiles qui avait toujours tendance à chercher ce qui reliait les événements les uns aux autres pour comprendre et résoudre le problème. «Tu y crois sincèrement Scotty ? Parce que c'est pas pour te saper le moral mais à chaque fois qu'on croit que tout est terminé et qu'on va être tranquille, il y a toujours autre chose qui débarque.» Il marqua une pause avant de continuer  «Je sais pas je me dis que si on s'attend à ce quelque chose débarque, justement rien ne se produira tu vois ?» Avec un peu de chance en s'attendant à ce que quelque chose débarque, il serait peut-être surpris justement parce que rien ne se produirait comme pour leur donner tort. «Enfin ça dépend parce que contre un alpha elle ne fait pas un grand effet ma batte.» lâcha-t-il avec un petit rire. Il avait encore le souvenir d'avoir voulu frapper les jumeaux avec et sa batte n'avait pas résisté. Et batte ou pas batte, il avait dû être sauvé pour pouvoir s'en sortir vivant. Si sa batte pouvait lui rendre service et qu'il ne s'en séparerait pas, la gardant toujours dans sa jeep, il savait aussi ne pas surestimer l'aide qu'elle pouvait lui apporter. «C'est pas ce que je dis non plus, je dis juste que vu tout ce qu'on a traversé, on doit être prudents, d'autant plus que tu es ce que tu es, donc ça intéresse aussi pas mal de gens.» Ce n'était pas la faute de Scott c'était surtout celle de Stiles pour l'avoir entraîné dans les bois cette nuit-là donc il se sentait aussi responsable de tout ce qui pouvait arriver à celui qu'il considérait comme son frère. Même s'il était humain, Stiles ferait tout pour protéger Scott.


Bientôt ils goûtèrent les boissons qu'on leur avait servi et si ce n'était pas mauvais, Stiles trouvait ça un peu trop fort pour lui. Il offrit un sourire à la remarque de son meilleur ami «Merci je savais que je pouvais compter sur toi bro.» Stiles n'avait pas l'intention d'abuser ce soir avec l'alcool car s'il avait Scott avec lui pour assurer ses arrières, il voulait aussi être responsable et ne pas briser la confiance que son père avait mise en lui en ne protestant pas pour qu'il vienne ici. Pire, il l'avait poussé à venir car il savait à quel point il se sentait inconfortable et mal à l'aise en restant près du Néméton après avoir été possédé. Et s'ils avaient tous les deux réussis à réparer leur relation après qu'il ait découvert ce que Stiles cachait, ce n'était pas pour tout gâcher maintenant en faisant l'idiot. Scott commença alors à balayer la salle pour voir s'il ne repérait rien de louche ce qui ne manqua pas d'attirer l'attention d'une fille qui commença à leur poser des questions sur les yeux rouges de Scott. Stiles n'hésita pas avant de tenter de trouver une excuse pour leur sauver la mise et satisfaire sa curiosité avant de pouvoir l'envoyer ailleurs. « Bon je te pardonne mais c'est bien parce que c'est toi» dit-il à son meilleur ami avec un petit sourire histoire de convaincre la fille. Bientôt Scott l'envoya plus loin et Stiles soupira soulagé. Ce n'était pas passé loin. «C'est un talent Scotty. Non mais sans blague c'est à force de tout ce que j'ai dû inventer pour mon père pour expliquer ci ou ça, ça m'a fait de la pratique. C'est peut-être aussi bien que tu n'aies pas ce talent, parce que ça veut dire que tu n'as pas eu à mentir aussi souvent à ta mère que moi.» lança -t-il à son meilleur ami avec un petit sourire. C'était vrai que ça lui avait pesé de ne pas pouvoir dire la vérité à son père, de voir qu'il le regardait différemment parce qu'il savait que Stiles lui mentait et pourtant il faisait semblant de croire ce qu'il lui disait. Il observa Scott se frotter les yeux et lui offrit un petit sourire «T'en fais pas. Je dois admettre que pour l'instant tout a l'air normal, une simple petite fête de campus, qui l'aurait crû ?» Pas lui ça c'était sûr mais pourtant depuis qu'ils étaient arrivés, la soirée s'était passé normalement, rien d'étrange à signaler. Peut-être que ce soir ils pourraient au moins passer une soirée tranquille, une vraie soirée normale pour changer. Il laissa échapper un petit rire en entendant la remarque de son meilleur ami. qui espérait que la fille ne raconte rien de ce qu'elle avait vu «Après ce que tu lui as dit, elle va sûrement être trop occupée à chercher toute la soirée celui qui voulait lui parler pour s'en souvenir.» lança-t-il amusé à son meilleur ami. Stiles n'était pas inquiet, elle n'avait pas eu l'air de douter de ses explications et elle pourrait toujours attribuer ce qu'elle avait vu ensuite à l'alcool si elle s'en souvenait après cette soirée. Pour une fois Stiles n'avait pas envie de s'inquiéter à cause d'elle et si elle revenait leur demander des explications, ils aviseraient. Ce n'était pas la première fois que quelqu'un s'apprêtait à découvrir la vérité et ils avaient toujours géré ça dans le passé. Et ils le feraient encore s'il le fallait.


ps:
 

_________________
I don't wanna be Robin all the time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2035
▬ Points : 1267
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Dim 9 Avr - 19:21

Si Scott avait longtemps considéré sa transformation en loup comme une malédiction, il avait fini par relativiser. Une chose en entraînant une autre c'était ce début qui l'avait mené là où il était aujourd'hui. Une nouvelle vie dans une nouvelle ville en tant qu'étudiant -presque- lambda. Cette situation était ce qui se rapprochait le plus à ses yeux du bonheur qu'il touchait pour la première fois du bout des doigts après une très longue observation, de loin. Certes tout n'était pas encore totalement parfait mais sa patience avait si souvent été mise à l'épreuve ces dernières années qu'il se sentait capable d'attendre le temps qu'il faudrait pour que les petits loupés se résolvent. Devenir un loup lui avait permis d'éradiquer l'asthme dont il avait souffert depuis sa plus tendre enfance. Et comme dans un cercle vertueux, ce changement lui avait donné la possibilité de rejoindre l'équipe de cross le faisant se rapprocher de Lydia, Jackson et Allison également d'une certaine façon. S'il n'avait pas été transformé rien de tout ça n'aurait été possible et ils ne formeraient pas aujourd'hui une bande aussi soudée. Du moins, pour ceux qui étaient toujours là. Et puis il y avait aussi toutes les rencontres humaines qu'ils avaient faites une fois qu'ils avaient percé le voile du surnaturel. Derek, Braeden, Kira, Malia et tant d'autres qui avaient, chacun à sa façon, influencé le cours de leurs vies. Ils avaient peut-être perdu beaucoup au change mais Scott voyait davantage de gain. Il s'était trouvé une deuxième famille sur laquelle il pouvait compter en toutes circonstances. « Je vois ce que tu veux dire. Après je me dis que c'est surtout l'occasion ou jamais d'en profiter tu vois. De ce calme, du fait qu'il n'ait pas l'air d'y avoir un grand méchant à abattre puisque comme tu le dis ça ne va peut-être pas durer.  » Répondit-il dans un premier temps en haussant les épaules et en regardant le sol un instant. « Vivre tout le temps sur nos gardes ce n'est pas vraiment une vie. » Ils en avaient que trop bien pris conscience dans leur ville natale. Ils avaient tous mérité un peu de répit même s'ils n'étaient pas maîtres de ce qui pouvait arriver ou non. Surtout Lydia qui avait fait bien plus de découvertes macabres en trois ans que certains policiers en toute une vie de service. « Mais si ça peut te rassurer, je fais le serment solennel de plus me méfier des gens dorénavant pour conserver notre nouvelle petite vie tranquille. » Promit Scott en pensant sincèrement ce qu'il disait. Stiles était un inquiet perpétuel et il ne voulait pas représenter une autre source d'angoisse parce qu'il accordait sa confiance trop rapidement. « C'est sûr... T'as déjà pensé à la troquer contre une poêle ? » Demanda l'étudiant en relevant des yeux interrogatifs vers son meilleur ami avant d'exploser de rire. Rien que d'imaginer Stiles se lancer dans une bagarre de loups, poêle à la main suffisait à le rendre d'autant plus hilare. Son colocataire avait beau se sous-estimer, il avait bien plus de ressources que ce qu'il n'avait l'air de penser. « D'ailleurs ce serait bien qu'on puisse se renseigner pour savoir s'il y a des meutes en ville. Tu crois que Davina pourrait nous renseigner ? » Après tout elle vivait ici depuis un certain bout de temps mais Scott ne savait absolument pas si les sorcières traitaient fréquemment avec les loups comme cette dernière avait accepté de le faire pour lui.

« Toujours.  » Répondit finalement l'étudiant avec un sourire bienveillant. Même s'il l'avait dit dans le contexte de la blague et de l'amusement, son meilleur ami pourrait certainement lire entre les lignes qu'il ne mentait pas. Ils avaient commencé tout ça ensemble et il était hors de question qu'ils se lâchent en cours de route pour n'importe quelle sorte de raison. Scott avait tenté une fois de mettre son colocataire à l'écart en faisant confiance à Deucalion pensant qu'il s'agissait de la meilleure option mais rien ne s'était finalement passé comme prévu. C'était d'ailleurs un peu l'histoire de sa vie s'il y réfléchissait bien. Ils avaient tous les deux suffisamment donné dans les plans foireux ce qui le faisait penser avec d'autant plus d'optimisme qu'ils méritaient une situation stable dépourvue de malheurs. Tout ce que le loup espérait était que ces songes ne tombent pas dans l'oreille d'un sourd et que son souhait soit entendu. « Une chance que le shérif de la ville ait été ton père parce que sinon je ne sais pas comment on aurait pu s'en sortir. » Certaines situations ou résultats sont difficiles à expliquer alors avoir quelqu'un du service de l'ordre dans leur poche pour apaiser les choses et donner une explication que tout le monde croirait les yeux fermés à cause de l'insigne, était un atout indéniable. « Imagine si on avait été à leurs places et que nos enfants avaient été à la notre.... On a de la chance de les avoir. » Pensa Scott à voix haute, l'air ailleurs. Stiles pouvait comprendre pour avoir également grandit avec un seul de ses parents : leur relation avec celui qui leur restait était bien plus privilégiées que celles que nous avons l'habitude de voir. D'autant plus avec ces histoires de surnaturel que leurs parents avaient été forcés d'intégrer et auquel ils avaient eux-mêmes été confrontés plus d'une fois. « J'ai peut-être parlé un peu trop vite. » Répondit instantanément Scott lorsque son meilleur ami mentionna une simple petite fête de campus. Fronçant les sourcils, l'étudiant n'ajouta rien écoutant ce que disait Stiles tout en reniflant autour de lui. Une odeur bizarre qu'il ne connaissait que trop bien avait l'air de se répandre peu à peu dans l'air mais il n'en était pas certain. « Je plains la personne qu'elle va aller voir et à qui elle va poser mille questions en tout cas. » Rétorqua l'étudiant dans un rire en regardant à nouveau son colocataire. Cette fille avait l'air un peu trop curieuse et bavarde à son goût. Lorsqu'il retrouva son sérieux, le loup renifla une nouvelle fois avant d'annoncer à voix basse : « Il y a une odeur de sang. » Très discrète, il pouvait lui-même à peine la sentir. Échangeant un regard qui entre eux voulait tout dire, les deux garçons suivirent la piste de cette odeur. Scott était prêt à se retrouver face à n'importe quoi, éloignant ses mains de ses cuisses au cas où il devait rapidement sortir et se servir de ses griffes. Si ses pas étaient lents afin de ne pas se faire repérer par leur bruit, ses efforts lui semblèrent tout d'un coup inutile une fois en face de l'odeur en question. « Eux, je pense qu'ils ont bu trop de ce mélange à la fraise et à la vodka. » Deux mecs en étaient apparemment venus aux mains. L'un d'eux avait ce qui semblait être un nez cassé quant à l'autre, il n'avait même pas l'air de remarquer qu'il lui manquait une dent. « Dieu merci, pas de kanima ou de darach. » Murmura Scott à l'attention de Stiles dans un nouveau sourire. Quoi de plus banal qu'une bagarre dans une soirée étudiante à cause de l'alcool ? Et Dieu seul pouvait savoir combien à cet instant, Scott appréciait cette banalité bien loin du surnaturel dont il était habitué.

ps: pas de problème. I love you


(c) naehra.


_________________
:. yvon représente .:
 


Dernière édition par Scott McCall le Jeu 8 Juin - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 777
▬ Points : 786
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiant en criminologie & travaille à temps partiel à la bibliothèque

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Ven 5 Mai - 23:05


Même si Stiles n’avait pas imaginé que sa vie tournerait de cette manière en entraînant Scott dans les bois cette nuit-là, il ne reviendrait pas en arrière. Malgré tout ce qu’ils avaient vus et traversés lorsqu’ils vivaient à Beacon Hills, le Kanima, le Darach ou la meute d’Alpha, ils avaient aussi fait la connaissance de personnes qu’ils n’auraient jamais rencontré autrement Malia, Kira, ou encore Derek. Et parlé à d’autres auxquels ils n’avaient jamais vraiment parlé auparavant comme Jackson, Isaac ou même Lydia qui était devenue depuis la meilleure amie de Stiles. Oui toutes ces épreuves au final leur avait permis de former un groupe soudé et de se construire une autre famille. Donc l’arrivée du surnaturel dans leur existence n’avait pas été aussi négative que ça au final. Malgré tout il était difficile de chasser les habitudes prises à Beacon Hills en s’installant ici même si cette ville semblait différente et ne pas attirer le surnaturel comme un aimant. « Oui je comprends mais c’est difficile quand on a vécu aussi longtemps sur ses gardes à attendre que quelque chose se produise et que finalement rien ne se passe. Et à Beacon Hills souviens-toi que quand on cherchait à profiter sans préoccuper de ce qu’il pourrait se passer, on se retrouvait toujours avec quelque chose à affronter donc c’est dur de se dire qu’il se passera rien ici. »  lança-t-il à son meilleur ami en haussant les épaules. C’était presque devenu une seconde nature que d’attendre que quelque chose se produise mais peut-être que comme Scott le disait il était temps d’essayer de profiter un peu ici, car la Nouvelle-Orleans n’attiraient sûrement pas autant de phénomènes surnaturels que Beacon Hills. Du moins Stiles se promettait d’essayer d’être moins sur ses gardes et de profiter un peu de la vie ici. Peut-être qu’il pourrait se concentrer uniquement sur ses cours et rendre son père fier de lui en lui montrant qu’ici il pouvait vivre une existence totalement normale enfin aussi normale qu’elle puisse être quand on faisait partie d’une meute et que votre meilleur ami était un loup-garou. Et Scott lui promettait aussi d’être plus prudent donc à deux ils trouveraient sûrement le juste milieu et pourraient profiter de la vie ici. « Ah ça, ça me va Scotty, tu sais que pas mal seraient intéressés par tes pouvoirs à commencer par Peter donc c’est aussi bien que tu sois plus prudent. Même si je serai toujours là pour te sauver la mise si besoin, j’aimerai bien ne pas en avoir besoin. »  lui lança-t-il sérieusement. C’est vrai que Stiles avait tendance à s’inquiéter pour les gens qui lui étaient proches et après le sheriff il pouvait dire que Scott était la personne qui comptait le plus pour lui et il aurait vraiment beaucoup de mal à le supporter s’il lui arrivait quelque chose, surtout si c’était lié au fait qu’il était un loup, car ce serait de sa faute. C’est lui qui avait convaincu Scott d’aller chercher un corps dans les bois ce qui avait conduit son meilleur ami à devenir un loup-garou. « Moque-toi mais je serai plus là sans elle. Et sérieusement Scotty tu oserais vouloir me séparer de ma batte ? Elle fait partie de moi, c’est comme ma Jeep, jamais tu me verras l’abandonner.» Plus d’une fois elle l’avait sortie d’un mauvais pas cette batte, à tel point qu’il la gardait constamment dans sa Jeep quand il allait quelque part. Elle se trouvait toujours dans sa jeep d’ailleurs même s’il espérait ne jamais avoir à s’en servir ici. « Oui ce serait bien, on pourrait faire une sorte de traîté de non-agression ou je ne sais pas comment ils appellent ça normalement avec eux ? Il faudrait demander à Davina s’il y a des sortes de coutumes et tout ça à respecter entre deux meutes qui veulent cohabiter, histoire de ne pas faire un faux-pas. Et puis ça ne ferait pas de mal à notre meute de se faire des alliés, tu sais au cas où ? »  lui demanda-t-il soudainement intéressé par cette idée d’alliance entre les deux meutes. A Beacon Hills ils n’avaient pu compter que sur eux-mêmes mais ici dans cette ville, avec une autre meute, ils pourraient s’entraider et s’allier en cas de besoin. Et puis sachant qu’une autre meute était installée ici, ce serait sûrement une bonne idée de leur dire que leur propre meute n’était pas hostile. « Tant mieux parce que t’es mon bro, à la vie à la mort Scotty » lui répondit-il du tac au tac sans avoir besoin de réfléchir. Ils avaient traversé tout ça jusque-là ce n’était pas pour se séparer comme ça maintenant. « Ouais c’est sûr même si on a dû l’impliquer dans pas mal de trucs » répliqua-t-il à son meilleur ami lorsqu’il mentionna la chance qu’ils avaient eu d’avoir le sheriff de leur côté. Même si Stiles avait essayé de le garder le plus longtemps possible éloigné du surnaturel, quitte à lui mentir pour le protéger mais au final ils avaient dû lui dire toute la vérité et son aide avait été précieuse ensuite quand ils en avaient eu besoin pour chasser le monstre de la semaine qui avait décidé de venir jusqu’à Beacon Hills.« On a eu une sacré chance, tu sais que je suis sûre que je dirai ça à mon père, il me dirait probablement que c’est vrai et qu’il espère qu’un jour j’ai un fils qui m’en fasse voir autant que moi je lui en ai fait voir. » lança-t-il en riant à son meilleur ami. Mais il perdit tout à coup son sourire lorsque Scott lui dit avoir parlé trop vite en évoquant une simple fête de campus. « Ah bon pourquoi, qu’est ce qui se passe ? » demanda Stiles en regardant son meilleur ami et en fronçant les sourcils. Même s’il s’était attendu à ce que quelque chose se produise, il aurait vraiment préféré que rien ne se passe au moins ce soir. Stiles regardait Scott en attendant qu’il lui en dise plus. « Ah tant que c’est pas nous, c’est pas grave et qui sait elle rencontrera peut-être quelqu’un et toi et moi on aura joué les cupidons pour eux deux. »  lança-t-il à son meilleur ami amusé par sa remarque. Le principal à ce moment-là c’était qu’elle arrête avec ses questions, celui sur qui elle tomberait se débrouillerait bien avec elle. Stiles hocha légèrement la tête à la remarque de son meilleur ami qui venait de dire avoir repéré une odeur de sang et il se mit à suivre Scott prenant soin de ne pas faire de bruit afin de découvrir où le sang allait les conduire. Il priait silencieusement pour que ce ne soit pas un cadavre. Mais il ne s’agissait pas de ça heureusement, seulement une simple bagarre entre deux types qui avaient visiblement trop bu. « Tu vois quand je te disais qu’il était fort » Devant la normalité de la chose Stiles fut tenté de rire même s’il n’en fit rien. Sûr que les deux qui en étaient venus aux mains n’apprécieraient pas et il n’avait pas envie non plus de se retrouver au centre d’une bagarre, même si Scott serait là pour assurer ses arrières. « Et c’est tant mieux on a déjà assez donné avec eux. » lança-t-il à son meilleur ami sur le même ton. Pour une fois que ce n’était rien d’anormal, il n’allait pas se plaindre au contraire. Il avait décidé ce soir de commencer à être un peu moins sur ses gardes et il comptait bien en profiter.
Spoiler:
 

_________________
I don't wanna be Robin all the time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2035
▬ Points : 1267
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis la fin de l'été dernier.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   Lun 19 Juin - 21:29

A la réponse de son meilleur ami, le loup se contenta de poser une main sur l'épaule de ce dernier en hochant la tête. Il comprenait parfaitement où il voulait en venir. Toute cette adrénaline, ce danger, ces mouvements constants. Même s'ils y avaient été grandement forcés, ils avaient fini par s'y habituer. Maintenant qu'ils étaient ici et que toutes ces histoires étaient derrière eux, leurs vies leur sembleraient certainement plus calmes mais vides également, selon Scott. C'était d'ailleurs la raison qui l'avait poussé à chercher un nouvel emploi dès son arrivée en ville -en plus de la nécessité de se faire un peu d'argent pour le loyer de son appartement- ainsi qu'à s'impliquer dans le refuge pour animaux qui se trouvait en ville. Il se disait que s'il remplissait suffisamment son emploi du temps il serait sûrement trop occupé à faire quelque chose pour songer à ce qu'il avait laissé derrière lui en quittant sa ville natale. Cela faisait partie de son optimisme légendaire.  Beacons Hills ne représentait pas que du mauvais à ses yeux et certainement, même s'il n'était pas encore prêt de l'admettre, certaines choses lui manqueraient beaucoup même d'un point de vue surnaturel. C'est dans les moments difficiles que la meute avait su se démarquer de toutes les autres. Une cohésion sans faille, une loyauté à toute épreuve. Néanmoins, il voyait où Stiles voulait en venir dans ses propos : après des années à ne pas faire un pas sans regarder au dessus de leurs épaules pour vérifier qu'ils n'étaient ni observés ni suivis, il leur serait difficile de se sentir en sécurité pour le moment.  « On peut au moins dire qu'il ne s'est rien passé depuis notre emménagement, c'est plutôt une bonne chose.  » C'était plus fort que lui : il fallait qu'il apporte un peu de lumière et d'allègement dans tous ces doutes qui allaient finir par les rendre cingler s'ils se laissaient trop envahir. Stiles n'avait encore une fois pas tort : s'il y avait une sorcière capable de ramener des gens à la vie, il pouvait bien se trouver d'autres créatures dans cette ville et pas des moindres. Mais le moment ne se prêtait pas à y penser.

« Peter... » Répéta le loup avec un arrière goût amer dans la bouche. Il avait encore du mal à concevoir qu'un être ayant fait de telles choses puisse être le père de Malia. Cela faisait maintenant un certain moment que Scott ne l'avait plus vu et n'en avait plus entendu parler et à son sens, une fois n'était pas coutume, cela ne présageait rien de bon. « Il sait que même s'il le voulait, il ne pourrait pas me prendre mon pouvoir de toute façon. » Tenta de se rassurer l'étudiant qui garda sous silence une vérité pas moins dérangeante : à défaut de pouvoir lui voler son pouvoir justement, le loup pourrait tout simplement décider de le tuer pour éliminer la menace. Un instant Scott eut du mal à avaler sa salive et tenta de le cacher à son meilleur ami en buvant une nouvelle gorgée de son verre. « On en a vécu des trucs, hein. » Répondit finalement Scott dans un sourire sincère en regardant celui qu'il considérait depuis toujours comme son frère. Malgré les épreuves et leurs différences, ils avaient toujours été là l'un pour l'autre, veillant aux arrières de chacun sans jamais défaillir. « Qui aurait cru quand on est entrés au lycée qu'on en arriverait là ?  » Ils étaient devenus des amis proches de la fille la plus populaire de leur promotion, avaient connu leurs premières expériences amoureuses, avaient intégré l'équipe de crosse du lycée et étaient à l'heure d'aujourd'hui toujours aussi unis et décidés à ne pas laisser leurs chemins se séparer. C'était un peu un rêve lointain comme devenu soudainement réalité. D'autant plus alors qu'Allison retrouverait possiblement sa place parmi eux. Oui, pour Scott ce changement de vie commençait définitivement très bien et personne ne lui ferait croire le contraire. « Continue comme ça et je vais commencer à être jaloux de ta relation avec cette batte. » Fit l'étudiant en fronçant les sourcils avant de rire de sa bêtise. Ils étaient les véritables indissociables, la jeep, la batte et la moto de Scott le concernant n'étaient que.... Les accessoires récurrents des super-héros qu'ils étaient.

« D'ailleurs, tu as pu faire les réparations que tu voulais dessus ? » Retrouvant son sérieux en évoquant ce sujet, le loup fixa son meilleur ami avant de laisser son regard replonger dans la salle. La musique avait changé et se rapprochait maintenant davantage des goûts de Scott qui commençait alors à bouger légèrement la tête dans le rythme. Une chance que grâce à son ouïe et à l'expérience acquise, il parvenait à mettre la voix de Stiles sur un pied d'égalité voire même un peu au dessus de la sono. « Une alliance ? J'approuve totalement et puis je ne serais pas contre rencontrer un autre alpha. » Même s'il en avait vu un certain nombre au cours de sa transformation, on ne peut pas dire que tous avaient représentés une bonne expérience. Derek était le seul dont il avait tiré une bonne leçon avec, forcément, les jumeaux qui avaient fini par rejoindre leur côté. Scott avait besoin de partager son expérience avec quelqu'un qui pouvait véritablement comprendre ce qu'il avait vécu, ce qui savait que d'avoir la responsabilité d'un pack sur les épaules. Surtout pour lui qui avait à un moment donné de son statut d'alpha constamment eu l'impression d'enchaîner mauvaise décision sur mauvaise décision. « Des coutumes du genre... Pacte de sang ou quelque chose comme ça ? » Demanda alors le loup dont les yeux étaient devenus ronds comme des billes à cette possibilité. Cela pouvait avoir l'air débile dit comme ça mais... Pourquoi pas ? Après tout les loups sont des bêtes sauvages alors peut-être que signer des traités entre meutes l'était aussi. Ou alors Scott avait tout simplement vu trop de films complètement débiles qui lui avaient embourbé l'esprit d'idées qui l'étaient tout autant. « Tu l'as dit ! » Répondit alors l'étudiant avec un enthousiasme criant, offrant une courte accolade à son colocataire au passage. Ils n'avaient pas pour habitude de se dire de telles choses mais cela ne lui déplaisait pas. Car s'il y réflechissait bien, il était vrai qu'ils s'étaient confiés sur leur lien surtout dans des situations critiques où l'un ou l'autre risquait quelque chose. Depuis ce temps là Scott avait pris de nombreuses résolutions à commencer par celle de montrer davantage aux gens qu'il aimait que c'était le cas. « Quand on pense que trois membres de la police avaient un lien direct ou non avec le surnaturel... Ton père, la sœur de Hayden et Parrish ! » Heureusement et ce malgré tous ça, ils avaient pu conserver leurs jobs même si le père de Stiles n'était pas passé loin d'une catastrophe à un moment donné.

Leur complicité n'en fut que plus flagrante lorsqu'ils partagèrent un rire qui fit retourner vers eux quelques têtes curieuses d'étudiants. « Tu t'en sortirais bien..... Je crois. Non en fait je suis pas sûr, t'es vraiment têtu et intrépide quand tu veux ! » Ajouta Scott avant de rire à nouveau puis de reprendre quelques secondes plus tard : « A défaut de pouvoir mettre nos parents ensemble, on pourra essayer avec nos enfants ! » Il plaisantait bien sûr bien que l'idée ne le choquait pas plus que ça. Stiles était une pièce importante du puzzle de sa vie et bien qu'ils ne partageaient pas le même sang, Scott le considérait comme un membre de sa famille. Mais l'atmosphère légère laissa place à la lourdeur et la suspicion lorsque le loup sentit une odeur qui lui était trop familière. Une fausse alerte heureusement car même si le fameux liquide acre avait coulé, ce n'était rien d'affreux ou d'irrémédiable. Seulement deux idiots dont les esprits s'étaient échauffés avec l'alcool. « C'est ça oui ! » Sourit Scott à l'idée farfelue que venait de formuler son meilleur ami. Trouver l'âme sœur grace à eux ? Peu de chances, surtout dans une fête universitaire où l'alcool coulait à flot. « Maintenant que tu le dis.... C'est vrai que t'avais l'air de tanguer un peu sur le chemin jusqu'ici. » Plaisanta à nouveau le brun en regardant Stiles, un sourire satisfait sur le visage. « Tu veux visiter ? Peut-être que y'a des trucs plus intéressant dans d'autres pièces ou au premier ! » Proposa finalement Scott, peu pressé de retourner dans la pièce principale où se passait la plus grosse partie de la fête. Là-bas au moins, à l'écart des autres, il pourrait pleinement se concentrer sur ses sens et ce que cet endroit lui faisait ressentir.

ps: un jour on y arrivera.   I love you


(c) naehra.


_________________
:. yvon représente .:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's time to party [Scott & Stiles]   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's time to party [Scott & Stiles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles et moments de vérités (Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee
» Loss of control × ft. Scott & Stiles
» Come Back [PV Derek & Stiles & Scott]
» Un symbole et des révélations, ça gaz Derek? [PV: Dédé et Stiles]
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: A place to hide :: Les Demeures-