Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥ Pensez à faire un tour sur la chatbox ♥ Le forum souffle sa première bougie ♥

Partagez | .
 

 Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Sam 12 Nov - 15:07


Rosaline de Beauregard
“L'amour, la haine, vous n'avez qu'à choisir, tout couche sous le même toit, et vous pouvez doublant votre existence, caresser d'une main et frapper d'une autre.”

Rosaline a vu le jour au cours du XVIe siècle. Si son pouvoir n'égale pas celui des régents de la Nouvelle Orléans ou des sorciers millénaires, elle n'en reste pas moins une redoutable sorcière. Délicatesse, élégance et cruauté constituent l'essence même de sa personnalité. Elle a un goût très prononcé pour la mode victorienne.   Elle ne manque jamais une occasion d'affirmer son haut statut social. La dernière fois qu'elle a été vue en colère date d'il y a plusieurs siècles.   Régulièrement, elle kidnappe 27 jeunes femmes, les fait tuer - souvent dans d'atroces souffrances - puis vider de leur sang afin de s'y baigner. Ceci lui valut le surnom de "Vicomtesse Rouge". La jeunesse et la beauté l'obsèdent. Le sang aussi. Rosaline est la dernière d'une famille très ancienne de sorciers. Elle réside dans un somptueux manoir laissé par son dernier époux en date.  Précisons qu'elle a empoisonné Monsieur car elle se lassait de lui. Malgré tout, Rosaline est une femme avec un grand intellect et très cultivée.  Elle a un don inné pour la manipulation.  Elle est hétérosexuelle et a cessé de fréquenter les hommes depuis un certain moment.  Elle est toujours hantée par le fantôme de Vladimir Blackwood.    Elle doit avoir eut plus d'une centaine de maris. Ses cheveux noirs corbeaux sont une de ses grandes fiertés.  Elle affectionne les couleurs comme le pourpre, le violet et le noir. Elle éprouve une fascination pour les poisons et leurs effets sur l'être humain.   C'est quand même une vraie sadique. Prendre le thé est une des activités favorites de Rosaline.   Elle a procédé à un rituel sacrificiel réunissant l'ensemble des membres de son coven, et tous ceux de sa famille, faisant d'elle l'une des - si ce n'est la - plus puissantes sorcières de l'ancienne Angleterre.   Rosaline possède dans son grenier un vieux miroir qu'elle a ensorcelé afin de lui conférer des propriétés qu'aucun autre ne possède jusqu'à aujourd'hui.

Je recherche :

Une compagne de médisance : Il s'agit là de la seule et unique personne que Rosaline estimerait vraiment. Régulièrement, elles se réuniraient afin de prendre le thé, dire du mal des gens de cette ville, et discuter des dernières actualités, comme deux vilaines mauvaises langues. Ce serait bien que ce soit une sorcière, mais ce n'est pas obligatoire.

La vieille connaissance : Tout est dans l'intitulé. Il s'agirait d'une vieille connaissance du passé, retrouvée complètement par hasard à la Nouvelle-Orléans, avec qui Rosaline n'aurait entretenu un lien ni négatif ni positif, et qui justement se construirait dans notre présent.  

 Un(e) ennemi(e) : Nous avons tous quelqu'un que nous aimerions voir pourrir au fond d'un ravin après lui avoir arraché la tête.  

 Le rancunier :  Quelqu'un à qui Rosaline aurait fait énormément de mal avant la Nouvelle-Orléans. L'idée serait que l'une des jeunes femmes ayant servi au  bain de sang de la Vicomtesse en ait été une personne très proche. Ainsi cette "victime" porterait une haine sans pareille à Rosaline et chercherait à tout prix un moyen de se venger d'elle.

 La relation étrange, ambiguë, sur laquelle on a du mal à mettre des mots : Une relation d'entre deux. Ni positive, ni négative. On ne saurait pas sur quel pied danser.

Un(e) "employé(e)" : Une personne d'une autre espèce qui pour une raison ou une autre "travaillerait" pour Rosaline et lui fournirait régulièrement des informations sur ledit groupe.

Un "protecteur" : Parce qu'une charmante dame ne peut sortir seule et se doit d'être escortée, surtout dans une ville aussi tumultueuse que la Nouvelle-Orléans. Il s'agirait d'une personne qui se serait prise de sympathie pour Rosaline, et qui - pour une raison ou une autre - serait toujours disponible, n'hésiterait pas à l'accompagner lors de ses sorties. Je pensais surtout à un homme, plus imposant physiquement, qui saurait bien se battre. En fait, ce serait même plus qu'un simple protecteur, ce pourrait carrément être un allié dans cette ville.


Et je pense que c'est tout, si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas. ♥


© CODAGE PAR LITTLEHARLEEN
BANNIÈRES PAR MERMAIDBLUE

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.


Dernière édition par Rosaline de Beauregard le Mer 15 Mar - 17:30, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Sam 12 Nov - 15:08



Iriacinthe Ravensworth
La regrettée mère de Rosaline.
Toi, tu savais quelle souillure avait infecté le sang de ta famille. Tu savais que votre lignée était maudite, et tu savais également les persécutions que tu risquais si l'on apprenait que tu étais une sorcière. Au départ, tu avais fait voeux de n'user que d'une magie pure et bienfaisante, mais tu as fini par renoncer à tes dons pour te consacrer à ta vie de famille. Le bien de ta fille était ta première préoccupation, et c'est pour cela que tu as essayé de la préserver de sa propre magie, en vain...
Si tu n'avais pas été tuée par ton époux, peut-être la vie de Rosaline n'aurait-elle pas pris un tel tournant. Peut-être serait-elle restée sur le droit chemin ? Nous ne le saurons jamais.
Mrs Meadowwood
La tutrice
Comme Iriacinthe, tu as joué un rôle majeur dans la vie de la Vicomtesse rouge. Tu ne la connaissais pas et pourtant tu partageais les mêmes valeurs qu'elle. Le sort a fait en sortes que l'éducation inachevée de Mrs Ravensworth se poursuive grâce à toi. Tu as pris Rosaline sous ton aile lorsqu'elle a fui de la maison. Recluse, tu vivais seule, en marge de la société, à ton propre compte, des propres fruits de ton agriculture. Et tu t'es occupée d'elle comme si ce fut ta propre fille que tu retrouvas. Tu l'as élevée, avec tout ton amour, en la préservant des dangers extérieurs. Car toi, tu ne comptais pas lui faire oublier sa condition de sorcière, mais tu savais que si cela venait à se savoir, vous seriez toutes les deux pendues ou brûlées vives.
A ta mort, tu l'as laissée entre les mains du Vicomte de Blackwood.  



Comte d'Ormonde
Le "père".
Toi, tu as appris à Rosaline, de la pire des manières, ce qu'était la violence. Tu lui as montré, alors qu'elle n'était qu'une enfant encore, que le monde n'était pas aussi beau que sa mère avait voulu lui faire croire. Tu l'as d'ailleurs tuée, celle-là, lorsque tu as découvert qu'elle était une sorcière. Une prêcheuse du Diable, mais comment avais-tu pu tomber aussi bas ! Il avait fallu que tu te rattrapes, en l'éliminant de tes propres mains. C'est pour ça qu'un matin, au moment où elle s'y attendait le moins, tu t'es approché et l'as égorgée.
Rosaline est plus tard revenue, pour que tu paies pour ce que tu as fait. Elle s'est assurée de te faire connaître une mort douloureuse et infinie.
Vladimir Blackwood
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.


Dernière édition par Rosaline de Beauregard le Sam 25 Mar - 22:49, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Sam 12 Nov - 15:08



Allison Argent
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Bonnie Bennet
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.



Freya Mikaelson
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Vanessa Morehead
La magie noire est en nous
Tu es la Régente du coven auquel la dame aux belles manières appartient. Oh, tu dois sans doute être l'une des seules dans cette ville a avoir vu clair dans son jeu. Toi, tu sais de quoi elle est capable. Toi, tu n'es pas sans savoir les actions qu'elle a commises. D'ailleurs, il n'est pas surprenant que tu t'en méfies. Après tout, elle est l'une des raisons pour lesquelles ta communauté de sorcières et de sorciers a si mauvaise réputation. On ne compte plus le nombre de disparitions et de meurtres pour lesquels vous êtes soupçonnés. Bien sûr, aucune preuve suffisante n'a pu être utilisée contre Linerose, et elle a toujours pu s'en sortir. Elle maintient parfaitement son masque d'innocence. Aussi, tu as pensé à l'avertir. Si elle est sur une très mauvaise pente, tu ne souhaites pas que ceux de ton coven l'y suivent.Tu as songé à la mettre en garde et tu espères qu'elle n'exercera aucune mauvaise influence sur les autres membres de votre congrégation.

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.


Dernière édition par Rosaline de Beauregard le Dim 5 Mar - 5:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Sam 12 Nov - 15:09



Scott McCall
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Elijah Mikaelson
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.



Lorenzo St John
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
J. Maddox Claws
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.



Malachai Parker
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Henrik Mikaelson
un mot
Toi, tu es le bras droit de Vanessa. La sanglante Miss de Beauregard a une certaine considération pour toi. Après tout, tu es un sorcier d'une puissance rare, même supérieure à la sienne. Enfin, ce n'est pas étonnant, lorsque l'on voit la lignée dont tu es issu. Quel dommage que tu sois du côté "lumineux", elle aurait adoré te compter parmi ses alliés. Mais elle sait que tu n'aurais aucun intérêt à te ranger de son côté, et elle sait également que tu es bien trop attaché à un certain nombre de valeurs morales pour adhérer à sa vision. Tout comme Vanessa, tu restes vigilant.

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.


Dernière édition par Rosaline de Beauregard le Dim 5 Mar - 6:04, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Sam 12 Nov - 15:10

A vous. ♡

A faire : - Ajouter toutes les descriptions manquantes.
- Changer certains avatars.
- Ecrire - enfin - le rp d'arrivée de Rosaline à la Nouvelle-Orléans.
- Ajouter Flynn L. Thorpe.
- Changer de codage.

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.


Dernière édition par Rosaline de Beauregard le Lun 20 Mar - 1:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 231
▬ Points : 456
▬ Date d'inscription : 18/08/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Étudiante en histoire de l'art

Feuille de personnage
Petit + : Chaîne de pied contenant de la verveine et une bague pouvant tromper la mort (5/5)
Créateur de votre lignée : Chris Argent
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Sam 12 Nov - 15:51

Hello helloo,
Je viens chercher mon lien Smile!

_________________
everybody's got a dark side.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 258
▬ Points : 319
▬ Date d'inscription : 26/10/2015
▬ Localisation : Into Darkness
▬ Emploi/loisirs : Leader du Coven de l'Expression - Avocate
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Mer 16 Nov - 14:47

Intéressée pour un lien ? Smile

_________________
Lost in darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Mer 16 Nov - 17:21

Helloooooo. ♡ Alors pour commencer, je suis désolée pour le retard Allison, c'est impardonnable.  
Donc, pour ce lien ! ( Contente que tu passes sur ma fiche au passant, ça nous fait gagner du temps ! ) J'avais bien envie de quelque chose avec Eleanora qui remonterait à avant la Nouvelle Orléans ! Car si je me rappelle bien, elle est assez âgée,  et ça pourrait être intéressant. Mais il faudrait voir. Pour tes deux personnages, ce serait possible que tu me fasses un petit résumé, histoire que je les cerne bien toutes les deux ? ( Shame on me, je ne regarde pas Teen Wolf, du coup Allison est un mystère pour moi.   )

Vanessa > Of course ! En plus d'être intéressée, cela s'impose grandement, puisque nous sommes du même coven. Juste histoire de voir les différents profils un peu des sorcières du rpg, j'ai essayé de lire quelques fiches. J'ai retenu que Vanessa n'était pas quelqu'un de foncièrement mauvais qui avait surtout souffert de la perte de sa mère, c'est bien ça ? Du coup comme elle n'est pas aussi glauque ( si l'on peut dire ) que Linerose, je ne sais pas trop si elles seraient quand même sur la même longueur d'onde. Mais je ne fais que supposer, après tout je n'ai pas une véritable connaissance d'elle. Dis-moi, quelle serait sa vision du personnage qu'est Linerose ? Déjà, serait-elle au courant sur ses pratiques ou est-ce que ce serait mieux qu'elle n'en ait pas connaissance ? ^^

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 231
▬ Points : 456
▬ Date d'inscription : 18/08/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Étudiante en histoire de l'art

Feuille de personnage
Petit + : Chaîne de pied contenant de la verveine et une bague pouvant tromper la mort (5/5)
Créateur de votre lignée : Chris Argent
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Ven 18 Nov - 16:21


Coucou ma jolie  I love you !

Ce n'est pas grave ne t'inquiètes pas Wink. Alors pour Eleanor, non malheureusement elle n'est pas âgée, j'aurais aimé par contre.   J'avais dans l'idée qu'elles pourraient être très proches. Je cherche une bonne amie à Eleanor et le profil de ton personnage correspond bien, de plus je l'adore grâce à Lana   . Elles pourraient s'être connues à l'Abattoir si tu y vas, sinon nous pourrons chercher un autre lieu de rencontre Wink.

Si tu veux un lien avec Allison aussi je vais te mettre en contexte Wink. Allison est arrivée au tout début de la série. Elle ne savait rien du surnaturel et Scott non plus. Il avait déjà été mordu par contre. Ils sont devenus un couple et Allison a appris l'existence des loups-garous en même temps que sa tante lui a annoncé qu'ils étaient des chasseurs de monstres depuis des générations. Cela l'a bouleversée au début, elle est restée en couple avec Scott malgré sa nature. Puis sa mère s'est fait mordre par Derek Hale et a dû se suicider afin de respecter le code des chasseurs. Suite à ça, Allison est devenue dingue et avide de vengeance car elle avait été trompée par son grand-père (tout le monde est cinglés dans la famille d'Allison). Ensuite elle est retournée dans le camp de Scott, après s'être rendue compte de la tromperie, afin de les aider dans la saison 3. Elle est décédée à la suite d'un combat contre un Oni. Scott a recherché une sorcière pour la ressusciter, Davina, et tout le monde est arrivé à la Nouvelle-Orléans. Vois-tu une possibilité avec ce personnage ?    

_________________
everybody's got a dark side.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 258
▬ Points : 319
▬ Date d'inscription : 26/10/2015
▬ Localisation : Into Darkness
▬ Emploi/loisirs : Leader du Coven de l'Expression - Avocate
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Ven 18 Nov - 16:31

Effectivement, elles ne sont pas du tout sur la même longueur d'ondes. ^^ Vanessa n'a pas de penchants "sadiques" on va dire, elle peut se montrer vraiment très sombre oui, si une personne cherche à s'en prendre à elle, à un de ses proches ou bien à un des membres de son coven. Mais elle ne prendra pas de plaisir à faire souffrir ou tuer quelqu'un qu'elle ne connaît pas, qui ne s'est pas mis en travers de son chemin, ou bien qui ne mérite tout simplement pas de châtiment, ce n'est pas dans sa nature.
Pour ce qui est des pratiques de Linerose, est-ce que tu penses qu'elle garderait ça pour elle ou qu'elle ne s'en cacherait pas au sein du coven ? ^^
Dans un cas comme dans l'autre, je pense que Vanessa percevrait Linerose comme une sorcière vraiment puissante et dont elle pourrait avoir à se méfier. Linerose est plus "âgée", elle a pu voir, apprendre et expérimenter beaucoup de choses quand même (Enfin dans le cas où elle ne se cacherait pas de son âge véritable ?). Après si on part du principe que Vanessa ne sait rien de ses pratiques -et de son histoire personnelle-, on pourrait plus ou moins en rester là ? Dans un espèce de respect mutuel entre deux sorcières puissantes, mais aussi de la méfiance de la part de Vanessa quand même (du fait que justement elle ne sache pas grand chose sur elle). Après si on part du principe que Vanessa est au courant de ses pratiques, là elle risque d'être plus que méfiante, elle sera vigilante. Elle pourrait même avertir Linerose de se tenir un minimum en faisant vraiment dans la discrétion, parce qu'elle ne voudrait pas que Linerose puisse véhiculer certaines idées au sein du coven qui pourrait pousser les autres à des actes plus "extrêmes".

Enfin voilà dis-moi, c'est un peu fouillis désolée mais c'est un lien qui donne à réfléchir xD

_________________
Lost in darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Sam 19 Nov - 17:05


Hello. ♥

Alors alors alors. Dans ce cas, je n'ai rien dit concernant Eleanor, autant pour moi. Je me demande d'où m'est venu cette idée, haha. M'bon. Honnêtement, je ne sais pas si Linerose pourrait vraiment être amie avec quelqu'un, parce qu'elle ne voit en les autres que des marionnettes ou des outils pour mieux parvenir à ses fins. Elle n'aime personne à part elle-même. Pour vraiment s'entendre avec, il faudrait être dans une pensée similaire et dans une vision assez noire du monde, tout comme elle. Si Eleanor a des tendances sadiques, et correspond un peu au profil, pourquoi pas ! Dans le pire des cas, on ferait un rp - dès que j'aurai un emploi du temps moins chargé - afin de voir comment leur relation se formerait.

Pour Allison, je dirais un peu la même chose. Mais je pense que leur relation serait très négative. N'oublions pas que Madame adore se baigner dans le sang des jeunettes pour conserver sa beauté et sa jeunesse. Inutile de préciser que Allison ça aurait pu lui arriver... Alors je pense que la demoiselle serait très méfiante à l'égard de Linerose, et que toutes ses petites manières lui auraient fait mauvaise impression. Je vois assez rarement mes liens d'emblée, j'aime bien jouer au feeling et les développer au cours des rps. Donc on pourra toujours partir d'une base qu'on filera tranquillement. :3

Vanessa > C'est bien ce que je pensais ! Je trouve ça intéressant, parce que les deux ont chacune un passé compliqué, et elles en sont ressorties très différentes. Je pense que Linerose, ses pratiques seraient secrètes même pour son coven. Mais comme Vanessa est la leader, et qu'elle doit sans doute avoir un minimum d'informations sur chacun des membres de sa congrégation - enfin là encore je suppose, il est tout-à-fait possible qu'elle sache pour Linerose ( autant son âge que ses pratiques ), mais ce serait la seule. Parce que Linerose est tout de même assez énigmatique et discrète, donc pour les autres, ce ne devrait pas être plus que "la dame maniérée au goût très prononcé pour la mode du dix-huitième siècle qui est très très très bizarre". Tu vois ce que je veux dire ? I love you Si tu veux, Vanessa peut même avoir une petite connaissance de la Vicomtesse Rouge. Enfin, si ça peut te servir. Donc je pense qu'on va aller vers ta dernière proposition, où elle serait vigilante par rapport à Linerose et lui demanderait de faire attention, tout ça tout ça.

C'est toujours un peu fouillis au début. Pour moi-même ça l'est avec ces liens qui sont encore en train de se construire dans ma tête. Il n'y a pas de problème. ♥

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 231
▬ Points : 456
▬ Date d'inscription : 18/08/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Étudiante en histoire de l'art

Feuille de personnage
Petit + : Chaîne de pied contenant de la verveine et une bague pouvant tromper la mort (5/5)
Créateur de votre lignée : Chris Argent
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Dim 20 Nov - 13:04


Linerose a écrit:
N'oublions pas que Madame adore se baigner dans le sang des jeunettes pour conserver sa beauté et sa jeunesse.

Oui oui oui Twisted Evil ! Madame Élisabeth Báthory .
J'aurais pensé que même avec les différences elles auraient pu être amies, mais il est vrai que ce n'est pas évident lorsque notre perso est solitaire ou utilise les autres... Alors je veux quand même vraiment un lien avec toi .
Pour Eleanor, c'est une hybride qui ne veux pas perdre son humanité donc elle déteste tuer. Un beau contraste que l'on peut exploiter. Est-ce que Linerose est arrivée récemment en ville ? J'ai une petite idée derrière la tête. Eleanor suit sa quête personnelle, sans trop le laisser paraître aux yeux de Klaus, elle aurait pu vouloir faire affaire avec une sorcière et peut-être Linerose, arrivée il y a peu, aurait été le choix d'Eleanor comme Klaus n'aurait pas mis son attention sur elle encore. Ainsi, Linerose voyant une hybride voulant garder son humanité, aurait pu prendre ça comme un défi de l'inciter à devenir sanguinaire et vouloir en tirer quelque chose ? Nous pouvons effectivement exploiter ceci en Rp si tu le désires plus tard .

Pour Allison, nous pouvons faire cela plus simple sans rp. Linerose aurait pu vouloir enlever Allison à des fins de rester jeune. Celle-ci ne sachant pas que l'humaine est une chasseuse, Allison aurait pu réussir à se sauver des griffes de Linerose sans pourtant l'attaquer comme elle ne veut pas l'affronter sans en savoir plus sur les capacités de la sorcière. Qu'en penses-tu ?

_________________
everybody's got a dark side.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 258
▬ Points : 319
▬ Date d'inscription : 26/10/2015
▬ Localisation : Into Darkness
▬ Emploi/loisirs : Leader du Coven de l'Expression - Avocate
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Dim 20 Nov - 22:22

Je vois tout à fait ce que tu veux dire oui. Pour tous les autres membres du coven elle resterait seulement quelqu'un de très atypique. Donc on part là-dessus, ça marche pour moi ^^
Si tu ne vois rien d'autre à y ajouter du coup je rédigerais le lien sous peu I love you

_________________
Lost in darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Lun 21 Nov - 16:38

Hi. ♡

Allison. > Hm hm. Ton idée est pas mal ! Ce que je peux te proposer pour Eleanor - si tu as vraiment envie d'être un peu copine avec Linerose - c'est que la damoiselle, après des circonstances auxquelles je n'ai pas réfléchies ( huhu ), aurait trouvé une "amie" et "confidente" en Linerose, par laquelle elle pourrait être en quelques sortes... fascinée ? Fascinée par ce qu'elle dégage, etc. De là, elles auraient pu nouer une relation particulière. Linerose de son côté, qui resterait elle-même, en profiterait pour exercer une assez mauvaise influence sur Eleanor, en la tirant vers le "mal" et la malveillance, etc, tout en ayant à l'idée qu'elle pourrait tirer partie de la condition d'une hybride. Du coup, on mixe un peu le tout. Linerose serait un peu "l'amie" qui tenterait de la pourrir. Qu'en penses-tu ? Ah et Linerose est en ville depuis un bon moment déjà, mais j'espère que ce n'est qu'un détail qui ne va pas entraver l'idée.

Et pour Allison, ça me va. Comme Linerose kidnappe les jeunes femmes en masse, Allison aurait pu bénéficier de l'aide des autres et même de leurs mises en garde, ainsi elle aurait fui Linerose avant même que celle-ci ne la kidnappe.  

Vanessa. > Henrik serait-il éventuellement au courant, puisqu'il est le bras droit de Vanessa ? A part ça, je n'ai rien à ajouter. I love you

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 258
▬ Points : 319
▬ Date d'inscription : 26/10/2015
▬ Localisation : Into Darkness
▬ Emploi/loisirs : Leader du Coven de l'Expression - Avocate
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Lun 21 Nov - 22:15

Ah tout à fait ^^ Je la vois bien le mettre dans la confidence oui Smile

_________________
Lost in darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Mar 22 Nov - 0:07

C'est une excellente idée pour Eleanor, j'ajoute ce lien I love you.

Pour Allison, je suis également d'accord avec le lien, je l'affiche à ma fiche. On verra ensuite comme elle est une chasseuse, peut-être préparer un plan de sa part pour mettre des bâtons dans les roues de Linerose sera à prévoir. Nous pourrons en reparler. ♥ Smile

Si tu veux un Rp avec Eleanor, je suis partante si tu n'as rien de mieux à faire pour mettre en forme notre lien Wink.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Jeu 24 Nov - 0:24

Vanessa > Héhé, je pense à tout. I love you

Eleanor >Parfait. ♥ Il faudra qu'elle fasse attention à elle dans ce cas, car Linerose répliquera très certainement - et pas de la manière la plus sympathique qui soit - si Allison cherche à l'empêcher d'avoir ses petits plaisirs.  

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 1326
▬ Points : 897
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis peu.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Mar 29 Nov - 20:45

Je peux ? Lana c'est trop la femme de ma vie. (bon ok, ex aequo avec Florence Welch mais ça compte quand même, non ?)
J'avoue que je n'ai âs d'idée très précise en tête mais vu les deux opposés que s'avèrent être Linerose et Scott, leurs rencontres risquent d'être épiques. Pour l'instant je pensais surtout à une rencontre qui serait développée par la suite puisque comme toi, j'aime faire évoluer mes liens au fil des rps sans que tout ça orchestré d'avance. Smile Donc voilà mon idée: lorsque Scott utilise sa vision de loup (ses yeux deviennent alors rouges) il peut voir si quelque chose émane des gens. C'est pas très compréhensible dit comme ça donc je vais expliquer. Razz Lorsqu'une personne s'avère être d'une nature surnaturelle, avec ses yeux de loup, il peut le voir de façon a distinguer les humains des "autres" alors je me dis qu'il aurait pu à une quelconque occasion observer Linerose et avoir vu quelque chose autour d'elle qu'il n'aurait ni reconnu ni réussi à expliquer. De là serait née une curiosité qui au fil du temps pourrait devenir de plus en plus vorace voire maladive au point qu'il ne pourrait plus vraiment gérer la situation. Il serait obsédé par le fait de savoir ce qu'elle est, ce qu'elle fait, comment elle l'est devenue quitte à faire des recherches sur elle (la suivre pourquoi pas si ça peut donner matière à un rp amusant) et à se faire involontairement remarquer par celle qu'il observe. Qu'est-ce que tu en pense ? Si ça ne convient pas on peut parfaitement réfléchir à autre chose, je suis tout ouïe. Very Happy

_________________
family never gives up
:. i'ts okay .:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Mer 30 Nov - 0:11

Oooooh, Scoooott. I love you Oooooh, Tyler Posey. I love you

Franchement ? Je suis à cent pour cent pour cette idée. J'aurais même pu le mettre dans mes recherches de liens, parce que ça correspond carrément à des choses que j'aimerais développer avec Linerose. Je ne vois, du coup, rien à redire. Faudra juste que Scott fasse attention à lui, parce que se lancer dans une enquête sur Linerose risque d'être à ses risques et périls. Je pense que si elle découvrait que quelqu'un était vraiment intrigué par elle, elle en jouerait un maximum et transformerait ça en jeu. Parce que bon, qu'on s'intéresse à elle, Lineline elle adore ça huhu. Si tu veux, on pourra le mettre en rp, oui, comme ça le lien se filera tout seul. I love you

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 1326
▬ Points : 897
▬ Date d'inscription : 16/11/2016
▬ Localisation : nouvelle-orleans depuis peu.
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine vétérinaire, bénévole au refuge.
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Mer 30 Nov - 23:27

Oh ce n'est pas un problème, je pense qu'il aurait parfaitement conscience qu'il est en train de se mettre dans une situation périlleuse mais ce serait plus fort que lui, il ne pourrait tout simplement pas arrêter. Laughing en tout cas ravi que le lien te plaise autant qu'à moi, ça offre de belles possibilités de rp futurs je crois. Je t'ajoute rapidement à ma fiche, tu n'auras qu'à me faire signe quand tu seras disponible pour qu'on puisse inaugurer le lien dans un premier topic. I love you

_________________
family never gives up
:. i'ts okay .:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Jeu 1 Déc - 0:00

Ah bon, alors s'il en a conscience, tant mieux... Laughing

Bien oui le lien me plaît vu que c'est un personnage que j'aime bien, déjà, et aussi parce que c'est un loup-garou alpha. Et comme actuellement, les loups-garous sont au coeur de la Nouvelle-Orléans avec Peter Hale, ça risque de vraiment intéresser Linerose.

D'accord, je te ferai vite signe.

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Lun 27 Fév - 5:47

Début de la MàJ le 27/02/2017.
Dites-moi si j'ai oublié quelqu'un. ♥   

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 70
▬ Points : 70
▬ Date d'inscription : 21/02/2017
▬ Localisation : Nouvel Orléans , the place to be

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Lun 27 Fév - 17:31

Un lien entre nos sorciers ?

_________________
Psychopathe && Sociopathe , vous pouvez me suivre sur tweeter ¤ CobraKai1972
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 692
▬ Points : 516
▬ Date d'inscription : 29/10/2016
▬ Localisation : Nouvelle Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Lorsque l'on est une aristocrate de cette hauteur, on ne travaille pas voyons. On se contente de jouir de sa fortune en admirant le bas-peuple s'esquinter au labeur.

Feuille de personnage
Petit + : « I wanna be forever young. »
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Lun 27 Fév - 18:36

Of course Kai. Je suis certaine que c'est le titre qui t'a intrigué.

Une idée ou envie particulière ?  

_________________


    I thought that I found it; the beauty I was searching for. I thought that I found it; the freedom I was fighting for. I thought that I found it; the happyness I could only write about. I thought that I found it, and that it would stay forever without a doubt. I thought that I found it but it just happened to be a black rose. Justin van Weerden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 70
▬ Points : 70
▬ Date d'inscription : 21/02/2017
▬ Localisation : Nouvel Orléans , the place to be

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   Lun 27 Fév - 18:54

Disons qu'il est assez évocateur en effet

J'imaginai pouvoir trouver quelque chose d'assez positif , puisque de ce que j'ai compris , Linerose semble a priori adepte de la magie noir ? Donc , ce n'est pas franchement une gentille sorcière Razz

_________________
Psychopathe && Sociopathe , vous pouvez me suivre sur tweeter ¤ CobraKai1972
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Journal de Lady de Beauregard - « Le temps n'a décidément aucun respect pour la beauté ! » [MàJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» FLASH GORDON
» Tableau des poses de maison de guilde
» ATTENTION UN NOUVEAU COUP D'ETAT EN PREPARATION EN HAITI...
» Décidément, les temps comme les oeufs sont durs [libre]
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome among us :: Let's Talk :: Liens-