Les Top

Leatherland
Blazing Star
Mystic False
Fearwood
Teens Wolves RPG



 

Bienvenue sur le forum ♥ Pensez à faire un tour sur la chatbox ♥ Le forum souffle sa première bougie ♥

Partagez | .
 

 Come on, come on, turn the radio on

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


▬ Messages : 131
▬ Points : 123
▬ Date d'inscription : 05/11/2015
▬ Localisation : Près de Hope always and forever
▬ Emploi/loisirs : Alpha to the crescent wolves
MessageSujet: Come on, come on, turn the radio on    Jeu 8 Sep - 12:51


Come on, come on, turn the radio on
Nevra feat Hayley.

 



Ce matin-là, comme beaucoup de matins désormais, je me réveillais seule. Je prenais ma douche avant de me servir un café, et c'est en faisant le moins de bruit possible que je décidais de boire le contenu de ma tasse fumante, à la fenêtre. Observant la rue, et toutes les formes de vies se déplaçant à l'extérieur. Certains semblaient en route pour leur travail, d'autres rentré juste après avoir passé une nuit agitée dehors. Mais c'est en entendant Hope commençait à se réveiller que j'usais de ma vitesse pour la rejoindre.
Passant autant de temps que possible avec elle. Avant de fixer de nouveau la fenêtre.
« Et si on se faisait une petite sortie, qu'est-ce que tu dis de ça ? » Cette dernière émit un petit sourire, en réponse à mon large sourire qui s'étirer sur mes lèvres. Je préparais donc cette dernière avant de la glisser dans la poussette et de laisser un petit mot, évitant ainsi la troisième guerre mondiale en prévenant tout le monde que je n'avais pas disparus avec l'enfant mais que nous faisions une petite sortie. Et si ma relation avec Klaus s'améliorer pour le bien de Hope, apprenant peu à peu à se connaître l'un l'autre et offrant à Hope ce que ni lui ni moi n'avions connu : une véritable vie de famille. Bien évidemment je savais que sa vie ne serait jamais normale. Mais ça ne voulait pas dire qu'elle n'aurait pas droit à une belle vie... Et que Dahlia vienne elle allait voir jusqu'où nous étions prêts à aller pour protéger Hope. Pour une fois j'étais satisfaire d'être une hybride, en cas de danger j'étais plus dangereuse qu'un nouveau vampire.

Mais ça s'était sans compter l'arriver de Lucien Castle, Tristan de Martel et depuis peu Aurora. Et si j'avais déjà rencontré Tristan je ne pouvais pas dire la même chose de sa sœur ni même de Lucien. Je continuais de pousser tranquillement la poussette profitant de ce moment de tranquillité et de calme. J'en profitais de ce petit moment partagé avec Hope. Par des moments pareils, je me devais bien de saisir chaque opportunité. Mais ce n'était pas la seule raison.

J'avais aussi besoin de faire le point. Et mon regard se posa où mon alliance était censé se trouver. Et sans même m'en rendre compte je poussais un soupir. J'avais épousé Jackson pour protégé Hope. Mais j'avais du mal à vivre cette mascarade. Même si Jackson et moi étions destinés à être ensemble, je n'étais pas Andrea Labonair mais Hayley Marshall. Et je ne partageais pas les mêmes sentiments que ceux de Jackson, je l'appréciais beaucoup. C'était un homme bien mais je ne pouvais pas dire que je l'aimais comme lui le voudrait...
Mais ce n'était plus d’actualité puisqu'il n'était plus en vie. Je me sentais plus coupable que jamais. J'observais Hope installée dans la poussette, avant de regarder par-dessus mon épaule. Ayant l'étrange sensation d'être suivie. Mise à part des passants je n'avais aucun souci à me faire. Puisque personne ne nous suivait. J'émis un soupir de soulagement avant de me tourner de nouveau vers Hope rivant mon regard sur le petit être.
« On va laisser la paranoïa à ton père


_________________
Are we really to blame


Dernière édition par Hayley A. Marshall le Mar 25 Oct - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 120
▬ Points : 75
▬ Date d'inscription : 17/10/2016
▬ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
▬ Emploi/loisirs : Officiellement ? Lieutenant de Police. Officieusement ? Chasseur

Feuille de personnage
Petit + : "That is only in the darkness of night that we can truly see the light"
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikaelson
MessageSujet: Re: Come on, come on, turn the radio on    Lun 17 Oct - 22:36



   
Come on, come on, turn the radio on
Hayley A. Marshall

Cela doit faire deux semaines que j'ai emménager dans le coin. Le changement de décor était radical en comparaison avec Seattle. C'était une bonne chose, j'avais bien besoin de changements. Je voulais recommencer à zéro et quoi de mieux qu'une nouvelle ville pour ça ? Surtout que j'ai eu de la chance de retrouver le même poste que j'occupais avant. A croire que le destin est avec moi puisque ce n'était pas la seule bonne nouvelle. Le vampire qui s'en était pris à ma mère, à ma femme Caitlin et à ma fille Melody n'était pas loin. Du moins à ce que j'ai compris, la dernière piste que j'ai trouvée à son sujet menait ici. Quelle coïncidence, non ? Et en plus de ça j'ai cru comprendre que la ville était légèrement envahie par les créatures surnaturelles. C'est sûrement pour ça que ce vampire est venu dans le coin. En tout cas en temps que chasseur je risque d'avoir du boulot si certains prennent plaisir à malmener les humains...

Enfin bref, aujourd'hui c'est mon jour de repos. Je n'avais rien de prévu alors je devrais profiter de mon temps libre afin de sortir histoire de repéré les lieux. C'est sûrement un comble pour un Lieutenant de police -tout comme le fait d'être pratiquement incapable de mentir- mais je n'ai pas un très bon sens de l'orientation, bien au contraire ! Alors apprendre à me repéré dans cette nouvelle ville ne me ferais pas de mal. J'enfilais alors ma veste et je quittais mon appartement, prenant soin de vérifier à deux reprises que j'ai bien verrouiller la porte. Je descendais les trois étages qui me séparaient du rez-de-chaussé pour finalement quitter l'immeuble et vagabonder dans le quartier.

Après un long moment, une heure peut être, je finissais par arrivé dans le centre commercial. J'entrais à l'intérieur et je continuais de marcher sans réel but. J'observais les gens autour de moi, certains parlaient au téléphone, d'autres se promenaient avec leurs amis ou leur partenaire, certains dévalisaient les boutiques et d'autres encore semblaient faire une sortie en famille. J'observais toute ces personnes, toute ces vies différentes de la mienne et j'éprouvais un étrange sentiment de paix. Je fût sortit de mes pensées en sentant que je venais de légèrement bousculé quelqu'un, je me tournais alors vers cette personne pour m'excuser. Une jeune femme qui se promenait avec sa fille, sans doute.

"Oh, excusez moi."
   
© By Halloween sur Never-Utopia

   


HRP:
 

_________________
Nevra Alexander Vladimov
At some point you just have to let go, move on. Because no matter how painful it is, it's the only way we grow.


       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 131
▬ Points : 123
▬ Date d'inscription : 05/11/2015
▬ Localisation : Près de Hope always and forever
▬ Emploi/loisirs : Alpha to the crescent wolves
MessageSujet: Re: Come on, come on, turn the radio on    Mar 25 Oct - 17:09


Come on, come on, turn the radio on
Nevra feat Hayley.

 



Depuis la menace Dahlia qui semblait peser sur nos têtes tel un aigle sur sa proie, j'étais sur les nerfs, paranoïaques sur les bords et facilement sur prenable, par le fait que je n'étais pas tranquille. Mais avec tout ce qui s'était passé dernièrement : le sacrifice de Jackson, l'assassinat de la sorcière, la montée des loups-garous au pouvoir et la trinité... Et bien j'avais besoin d'un peu de temps pour moi, et surtout de passer un moment avec Hope. Si les rumeurs étaient vraies et que vaincre Dahlia était impossible je me devais donc de profiter de chaque moment avant l'arrivée de cette peau de vache.

Mais ce n'était pas la seule chose depuis que j'étais une hybride je devais m'habituer à ce qui se passait à la façon d'un vampire, Aaren m'avait aidé à traverser cette épreuve, tout était amplifié, les odeurs, les sensations et même les sons, je pouvais entendre les conversations qui avaient lieu à l'autre bout de la rue. Chose qui n'aida pas à ma paranoïa, et alors que je regardais derrière mon épaule pour me rendre compte que nous n'étions suivis que par nos ombres j'émis un soupir, songeant que c'était Klaus qui me rendait si paranoïaque.

Je savais que les loups-garous étaient doués pour traquer des odeurs, j'avais donc tenté une autre tactique en empruntant le parfum d'Aaren, celui de Rebekah étant bien trop reconnaissable. On se réfugia à l'intérieur du centre commercial, je regardais les différentes vitrines face à moi. Et alors que mes pensées étaient occupées, je ne réalisais que trop tard que nous venions de percuter quelqu'un.
« Oh excusez moi

Je relevais les yeux vers l'homme qui se trouver face à nous, il ne semblait pas menaçant et je doutais qu'un sbire de Dahlia se donne la peine de s'excuser pour nous avoir bousculés. J'émis un sourire poli tout en essayant de me détendre. « Non c'est à moi de m'excuser je ne regardais pas où j'allais


_________________
Are we really to blame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 120
▬ Points : 75
▬ Date d'inscription : 17/10/2016
▬ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
▬ Emploi/loisirs : Officiellement ? Lieutenant de Police. Officieusement ? Chasseur

Feuille de personnage
Petit + : "That is only in the darkness of night that we can truly see the light"
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikaelson
MessageSujet: Re: Come on, come on, turn the radio on    Ven 25 Nov - 16:33



 
Come on, come on, turn the radio on
Hayley A. Marshall

Je ne savais jamais vraiment quoi faire de mes journées de congés. Souvent je restais enfermé dans mon appartement, à ne rien faire de spécial, à ne voir personne. Aujourd'hui j'avais décidé de changer cette habitude, j'étais allé au centre commercial. Juste comme ça, pour voir du monde, sortir un peu de ma solitude. Je regardais les gens, ils étaient tous plus ou moins occupés, tous avaient une vie bien différente de la mienne.

Une vie normale, faire partit de ces familles qui vont se promener juste pour le plaisir d'être ensemble, c'était ce que j'aurais aimé avoir. Pourtant ma vie était bien loin d'être normale et elle ne le sera probablement jamais. Enfant ma mère a été tuée par un vampire, bien des années plus tard ce fût au tour de ma femme et ma fille. Maintenant j'étais à nouveau à la poursuite de ce meurtrier mais les choses étaient différentes puisque j'étais devenu un vampire moi aussi.

J'avançais, complétement perdu dans mes pensées jusqu'au moment où je t'ai bousculée. Immédiatement je m'étais arrêté afin de m'excuser. Tu t'es tournée vers moi affichant un sourire poli avant de t'excuser, rejetant la faute sur toi. Je souris brièvement tout en répondant.

"Non non, c'est entièrement ma faute. Je ne faisais pas attention non plus."

Je regardais la petite qui se trouvais dans la poussette, lui souriant avant de reporter mon attention sur toi. Je me disais que je pourrais essayer de faire la conversation, ce serait plus agréable plutôt que de simplement m'excuser et m'en aller aussitôt. Et ça ne me ferais pas de mal de faire de nouvelles connaissance, surtout que je ne connais encore personne dans cette nouvelle ville.

"C'est votre fille ?" Ai-je demandé, affichant de nouveau un sourire.
 
© By Halloween sur Never-Utopia

 

HRP:
 

_________________
Nevra Alexander Vladimov
At some point you just have to let go, move on. Because no matter how painful it is, it's the only way we grow.


       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Come on, come on, turn the radio on    Aujourd'hui à 11:27

Revenir en haut Aller en bas
 

Come on, come on, turn the radio on

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Radio Minustah disponible sur Internet sur "minustah.or
» UNE PROVOCATION DE RADIO METROPOLE
» Raymond Piquion Pitit Kay animateur original de la radio Capoise est parti
» Anons (Entrevue avec Amaral Duclona - Radio Optimum)
» Le Sénat menacé d’autodissolution [Radio Kiskeya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Rues, Ruelles :: Centre Commercial-