Les Top

Leatherland
Blazing Star
Mystic False
Fearwood
Teens Wolves RPG



 

Bienvenue sur le forum ♥ Pensez à faire un tour sur la chatbox ♥ Le forum souffle sa première bougie ♥

Partagez | .
 

 I search the thruth [PV Elijah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


▬ Messages : 57
▬ Points : 157
▬ Date d'inscription : 20/08/2016

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: I search the thruth [PV Elijah]   Jeu 1 Sep - 18:15

Ashley&Elijah ₰ La vérité n'est jamais amusante, sinon tout le monde la dirait - Michel Audiard

I'll find you somewhere, I'll keep on trying until my dying day. I just need to know whatever has happened, The truth will free my soul.▲ Somewhere, Within Temptation


Ashley essayait de trouver un peu de fraicheur en agitant les quelques feuilles de papiers qu'elle tenait dans une de ses mains. L'été était chaud et lourd dans cette partie du monde. Et la jeune femme venant d'Ecosse, n'était guère habituée a de telles températures. Elle avait systématiquement l'impression d'être dans une serre ou bien un sauna. A cet instant, elle aurait donné n'importe quoi pour un peu de pluie rafraîchissante.

Il était bientôt 16h00 et la chaleur n'était pas prête de s'en aller. Ashley devrait faire avec, c'est ce qu'elle se répétait constamment. Franchement, la belle se demandait bien ce que son frère avait bien pu trouver d'attrayant dans cette ville. Certes, c'était une sorte de "paradis" pour faire la fête. Bourbon Street était tout le temps noir de monde, il y avait presque tout le temps des fêtes, les différents bars et restaurants jouaient chaque soir quelques morceaux de jazz entrainant. L'humaine avait également découvert le passé historique et chargé de cette ville et cela serait mentir que d'affirmer qu'elle détestait cette ville. Non c'était même tout le contraire. Cette ville était comme un coeur palpitant, la vie était très présente et c'était tout à fait le type d'ambiance qu'elle adorait.

Mais ce qui gâchait son plaisir, en dehors de son enquête, c'était les températures insoutenables et les insectes. Cependant, Ashley était une petite dure à cuire qui n'allait pas baisser bras pour si peu. La jeune femme attendit encore une heure avant de rentrer dans un premier bar. Elle voulait attendre que les lieux soient plus fréquentés pour avoir plus de chance d'obtenir des réponses. Vers 17 heures, les gens commençaient à affluer dans les bars et les restaurants. C'était donc le moment pour elle de continuer ses recherches. Cela faisait déjà quatre jours qu'elle écumait les boutiques de souvenirs, les restaurants et les bars et elle n'avait pas encore fait la moitié de tous les commerces qui se trouvaient dans cette ville.

Chaque jour, Ashley montrait les photos de la morsure au cou qui avait certainement été la cause de la mort de son frère jumeau Angus. Lorsqu'elle lui avait dit au revoir à la morgue, l'humaine avait profité de ce moment de solitude avec sa moitié pour prendre quelques clichés de la morsure qui trônait sur le cou froid et raide du mort. Vive les téléphones portables. Le médecin légiste avait parlé d'une attaque d'animal qui avait engendré une hémorragie massive. Cependant, Ash' n'avait pas du tout été convaincue par cette histoire. On avait retrouvé la dépouille d'Angus dans une ruelle en pleine ville. Quel animal était capable de passer inaperçu en pleine ville? Quel animal sauvage craindrait si peu les hommes qu'il pousserait le vice à pénétrer sur leur territoire et chasser dessus? Un ours? Il n'y en avait pas dans cette région. Un puma? Il n'y en avait pas non plus. Un chien? Impossible, la morsure aurait été beaucoup plus moche et dans tous les cas, on aurait remarqué sur le corps de multiples hématomes, fractures et lésions cutanées profondes. Hors ici rien...juste une morsure propre et nette à la base du cou.

C'était pour cela qu'Ash s'était lancée dans cette croisade. La belle regarda encore une fois la plaie imprimée en couleur sur papier blanc. Cela faisait sans doute dix mille fois qu'elle la regardait, mais elle ne pouvait s'empêcher de l'examiner encore et encore...espérant qu'un flash, une idée, un soupçon lui vienne en tête et l'aiguille enfin sur une piste. Mais rien...c'était le néant dans sa tête. Jamais elle n'avait vu une blessure pareille. Elle soupira un moment avant de se rendre vers un énième bar, espérant cette fois-ci obtenir un début d'indice. En franchissant le seuil de la porte, elle détailla un peu l'assemblée. Il y avait des gens d'à peu près toutes les tranches d'âge. Des touristes au fort accent allemand, des étudiantes ricanant comme des pies, des gens venant simplement s'abriter de la chaleur et du soleil cuisant. Ashley s'approcha du bar et salua le barman.

C'était un jeune homme qui ne devait pas avoir plus de 35 ans. Il avait la barbe mal taillé et des épaules aussi larges qu'une armoire à glace. Ashley ne le trouvait pas franchement accueillant, mais elle devait aller à sa rencontre pour lui montrer les feuilles et lui demander si jamais ce genre de plaie lui disait quelque chose. S'il y avait déjà eu des attaques similaires dans le coin etc etc.

"Bonjour. Je peux vous poser une question?"


Le barman la regarda et finit par lui sourire chaleureusement. Finalement, il était moins effrayant que ne le laissait penser sa carrure. Terminant d'essuyer le bar, il plaça son chiffon sur une de ses épaules et prit appuie sur ses grosses mains.

"Bien sûr, qu'est-ce que je peux faire pour vous?"


Le type pensait certainement être tombée sur une jeune fille un peu paumée qui cherchait un renseignement quelconque. Et son sourire disparut presque aussitôt lorsque la belle exposa la feuille de la blessure ainsi que la photo de la carte d'identité de son frère.

"Est-ce que vous le connaissez? Il s'appelle Angus MacTavish et vivait pas loin d'ici. Il a eu un..accident et on a retrouvé son corps avec cette blessure au cou."

Le barman se raidit et retourna la feuille pour que les clients n'aient pas à voir cela.

" Vous voulez choquer les clients mademoiselle?"

La jeune femme essayait de parler moins fort pour respecter la clientèle du jeune homme, mais elle se sentait un peu offusqué du ton hautain que prenait ce dernier à son égard. Elle enchaîna alors:

"Non pas du tout, je ne veux pas vous causer de tort, mais je cherche juste ce qui a pu arriver à mon frère. La police dit que c'est une attaque d'animal...mais est-ce que vous avez déjà entendu ce genre de choses? Ou même vu? Y'a des bêtes sauvages qui peuvent faire ça ici à votre avis? S'il vous plait...je cherche juste des réponses."

"Ecoutez mademoiselle, croyez-bien que je suis navré pour votre frère. Mais en dehors de ça je ne sais pas du tout ce qui a pu lui arriver. J'ai...jamais vu ce genre de choses dans le coin. Vous devriez faire confiance à ce que la police vous à dis. Vous savez y'a les bayous pas loin et là-dedans y'a pleins de bêtes dangereuses...elles s'aventurent fréquemment hors des marécages. Maintenant je ne veux pas vous brusquer, mais, soit vous consommez quelque chose, soit vous partez."


Ashley resta quelques secondes, interdite par la réaction du gérant. Pourquoi est-ce qu'il évitait son regard, est-ce que ses questions l'embarrassaient? Les épaules de la jeune femme s'affaissèrent et elle reprit ses affaires et les rangea dans son sac à main. Visiblement cela ne sera pas ce soir qu'elle apprendra quoi que ce soit.

"...Un diabolo fraise s'il vous plait."


Puis elle alla s'installer à une table en attendant que sa commande arrive. Il faisait encore trop chaud dehors et l'écossaise avait besoin de faire une pause. Elle s'affala sur sa table en sifflant un juron comme elle en avait le secret. Lorsque son verre arriva, elle le regarda comme si c'était la première fois qu'elle voyait ce genre de boisson. Elle était comme hypnotisée par le rouge de la boisson. On aurait pu croire extérieurement, que la jeune femme était en pleine introspection. Mais en réalité pas du tout! Ashley était juste encore victime du "jetlag" et supportait pas très bien la chaleur. Mais lassitude ou pas, Ash' était bien déterminée faire la lumière sur la mort de son frère.

"Raaah...cette chaleur va me tuer..."


©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 247
▬ Points : 265
▬ Date d'inscription : 14/08/2015
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Garder Klaus dans le droit chemin

Feuille de personnage
Petit + : Bague de jour
Créateur de votre lignée : Moi 8)
MessageSujet: Re: I search the thruth [PV Elijah]   Mer 21 Sep - 16:04


Looking for the truth
Feat Ashley MacTavish


La Nouvelle-Orléans se transformer peu à peu en terrain de jeu pour créature surnaturelle. Les différentes s'affrontant tour à tour pour une seule et même chose : le trône sur lequel mon frère était assis. Nous avions aidé à bâtir cette ville, c'était notre ville. Et maintenant que nous étions de retour, ce n'était pas prêt de changer. Marcel avait rapidement était écarté du pouvoir avant d'être chassé, à cause de sa rébellion. Nous étions la famille originelle. En cas de guerre chaque lignée protégerait son créateur de l'ennemi. Et pourtant je n'étais pas confiant. L'arrivé des Strix ne m'avait pas dérangé, celle de Lucien et d'Aurora par contre... Non pas que je regrettais ce que j'avais fait par le passé, nous devions nous enfuir, j'étais en colère contre Niklaus alors j'avais agi en conséquence, passant notre famille en premier lieu, pas juste la survie de mon hybride de frère mais celles de Finn, Rebekah et Kol. Depuis peu nous avions retrouvé Freya, qui m'avait affirmé qu'Henrik avait également survécu. Notre famille au complet pourrait régner ensemble sur cette ville que j'avais tant aimée par le passé.C'était cette idée, ce plan qui me poussait à continuer d'y croire. Niklaus était récupérable, l'arrivée de Hope me l'avait prouvé, ainsi que celle d'Aaren, vampire qui restera un appui et une source d'information intéressante pour notre famille, même si leur relation est des plus chaotique. Et si un homme comme lui pouvait s'offrir le luxe de la rédemption. Nous n'avions plus rien à craindre. C'était étrange de tous se retrouver comme la grande famille que nous étions, vivant tous sous le même toit.

Je me méfiais cependant, songeant que cette période de calme ne pourrait pas durer, les loups-garous avaient gagné en puissance et pour les contrer les sorcières avaient fait appel à des hérétiques, des êtres mi-vampires mi-sorciers. Leur retour avait fait beaucoup de bruit. Je me demandais comment s'en sortirait la faction humaine si un combat devait éclater. Ils n'avaient pas de super pouvoirs, au mieux ils pouvaient faire l'acquisition de quelques armes, mais ça serait loin d'être suffisant.C'est dans cet état d'esprit pensif que j'avais rejoint dans le premier bar qui avait croisé ma route, j'avais commandé un verre avant de m'installer au piano, aucune partition ne se trouvait pas à moi je suivais juste mon inspiration, jouant plus pour moi que pour un public. Mon attention ne tarda pas à se focaliser sur le bar, où une jeune femme venait de montrer une photographie au propriétaire des lieux en plein service. Si jusque ici, la situation me paraissait normale, le rythme cardiaque de l'homme s'accéléra et j'usais de mon ouïe de vampire pour suivre leur conversation.

« Est-ce que vous le connaissez? Il s'appelle Angus MacTavish et vivait pas loin d'ici. Il a eu un..accident et on a retrouvé son corps avec cette blessure au cou.
- Vous voulez choquer les clients mademoiselle ? »

Blessure au cou à la Nouvelle-Orléans ? Victime d'un vampire plutôt. Le barman lui conseilla de fouiller dans le bayou, voulait-il que la jeune femme y passe également ? Des bêtes dangereuses qui s'aventurent hors des marécages... J'émis un soupir en terminant mon morceau de musique ainsi que mon verre avant de m'avancer vers le bar. Me plaçant à côté de la jeune femme. Je déplaçais mon verre sur le comptoir afin que le barman me serve de nouveau et je pris la parole. Je devais la convaincre d'abandonner sa petite enquête pour sa propre survie.

« Je suis désolé pour votre perte. Mais si la police à conclu à un accident c'est que ça doit être vrai. Vous ne croyez pas ? »

crackle bones

_________________
I lose it all
Right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 57
▬ Points : 157
▬ Date d'inscription : 20/08/2016

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: I search the thruth [PV Elijah]   Sam 1 Oct - 23:55

Ashley&Elijah ₰ La vérité n'est jamais amusante, sinon tout le monde la dirait - Michel Audiard

I'll find you somewhere, I'll keep on trying until my dying day. I just need to know whatever has happened, The truth will free my soul.▲ Somewhere, Within Temptation


Les yeux dans le vague, Ashley tournait le sirop de fraise mis dans son verre à l'aide de sa paille. Elle se faisait tout un film dans sa tête, imaginant, retournant, examinant la scène décrite dans le rapport de police. Les conclusions des enquêteurs, elle imaginait le médecin légiste ouvrir son frère comme on ouvre un poisson et cette vision lui serra le coeur. Heureusement, le thanatopracteur avait fait du bon travail pour rendre son frère présentable lors de son enterrement.

Mais c'était une bien maigre consolation en fait. La douleur de sa perte était encore fraiche et lui faisait l'effet de tessons de verres qui lui hacher le coeur. La jeune femme avait néanmoins encore assez de force en elle pour ne pas imposer son chagrin aux gens présents dans le bar, ce n'était pas du tout son style d'afficher comme ça son désarrois. C'était plutôt l'inverse. C'est alors qu'une voix avec un accent distingué la sortie de sa rêverie. Tournant la tête vers l'auteur de la phrase, les yeux de Ash' découvrirent un homme très distingué portant un costume très élégant et impeccablement bien taillé.

La jeune femme trouvait que le contraste était violent entre l'élégance de l'individu et l'ambiance vraiment très décontracté qui régnait ici. Mais ce n'était pas pour lui déplaire, car le bon gout et la classe semblaient être en voie de disparition....un peu comme les pumas. Apparemment, l'homme avait entendu quelques bribes de leurs conversations. La jeune écossaise laissa échapper un petit sourire un peu amusé en l'entendant dire que ce que disait le policier était parole d'évangile. Ash lui aurait bien recommandé de ne pas être si naïf mais cela aurait été impolie. Elle but un peu de son diabolo fraise avant de prendre son verre, ses feuilles et de rejoindre le bar ainsi que l'élégante personne.

"Hum, mais vous savez, ce n'est pas parce que un homme en uniforme m'a dit quelque chose que c'est forcément la vérité. Enfin...je suis pas complotiste mais on m'a toujours appris à réfléchir par moi-même et ce que j'ai découvert c'est des incohérences."

Elle déplia les feuilles montrant l'image de la blessure au cou et pointa du bout de l'ongle les bordures extérieurs de la plaie.

"Regardez...ça c'est une morsure. Y'a aucun doute là-dessus. Mais là où ça cloche, c'est quand on me dit que c'est une attaque d'animal sauvage. Vous pouvez me dire quel animal sauvage tue quelqu'un sans créer plus de dégâts? D'ordinaire il y a des traces de griffures, des os cassés, des hématomes et même d'autres morsures. Hors il n'y a aucune traces de tout ça. Mon frère n'a même pas essayé de se défendre! En plus, la plaie est bien trop propre. Un jour j'ai vu un gamin se faire mordre...la peau avait été arrachée à plusieurs endroits... là c'est...Trop nette, trop propre."


Le gérant du bar lança un regard agacé à Ashley celle-ci leva la main pour dire qu'elle était désolée et qu'elle allait baisser le ton de sa voix pour n’écœurer personne.

"Et puis je me suis renseigné, il n'y a pas de grands fauves ici. Il n'y a pas de panthères, de lion, d'ours...les seuls animaux à grandes dents ici sont les alligators et les barmans qui forcent les jeunes filles désoeuvrées à consommer plutôt que de répondre gentiment à leurs questions."

Ça c'était une belle pique lancée à l'encontre du gérant du bar qui n'avait pas voulu lui répondre et qui l'avait obligé à prendre une boisson sans quoi, elle devrait partir.

"Et vous? Est-ce que vous avez déjà vu quelque chose comme ça?"

Ashley regardait l'homme en costume les yeux pleins d'espoirs. Peut-être que lui saurait quelque chose? Il avait l'air plus distingué, moins bourrue que la moyenne dans cette ville.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 247
▬ Points : 265
▬ Date d'inscription : 14/08/2015
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Garder Klaus dans le droit chemin

Feuille de personnage
Petit + : Bague de jour
Créateur de votre lignée : Moi 8)
MessageSujet: Re: I search the thruth [PV Elijah]   Mer 16 Nov - 17:41


Looking for the truth
Feat Ashley MacTavish


J'avais décidé d'intervenir, les fouineurs à la Nouvelle-Orléans ne survivaient pas. Et la jeune femme posée bien trop de questions pour son propre bien. Je ne la connaissais pas mais je voulais la mettre en garde. La dissuader, elle était encore jeune. Sa vie n'avait pas à se terminer là où cette autre personne dont elle portait la peine, s'était finie. Alors je décidais de me ranger du côté du rapport de police, le doute était peut-être mince dans son esprit, je pouvais rectifier ce trouble sans avoir recours à l'hypnose.

« Hum, mais vous savez, ce n'est pas parce que un homme en uniforme m'a dit quelque chose que c'est forcément la vérité. Enfin...je suis pas complotiste mais on m'a toujours appris à réfléchir par moi-même et ce que j'ai découvert c'est des incohérences.
- Si vous ne croyez pas les hommes en uniformes, penser à lire la presse. La Nouvelle-Orléans subie, une période noire en matière de fait divers, meurtre, vol, agression... Faites votre choix. »

Elle déplia les feuilles pour me montrer ses potentielles preuves. Je pouvais voir que la morsure ressemblait étrangement à celle d'un vampire et on ne connaissait que trop l'excuse de l'attaque d'animaux sauvages. Mais c'était une raison de plus pour pousser l'inconnue à ne pas poursuivre cette route dangereuse. Je n'avais pas beaucoup d'options pour l'arrêter. Deux s'offraient à moi, la convaincre que ses soupçons étaient infondés ou l'hypnotiser pour qu'elle reprenne sa petite vie tranquille, tout en faisant son deuil sans se poser trop de questions.

« Regardez...ça c'est une morsure. Y'a aucun doute là-dessus. Mais là où ça cloche, c'est quand on me dit que c'est une attaque d'animal sauvage. Vous pouvez me dire quel animal sauvage tue quelqu'un sans créer plus de dégâts? D'ordinaire il y a des traces de griffures, des os cassés, des hématomes et même d'autres morsures. Hors il n'y a aucune traces de tout ça. Mon frère n'a même pas essayé de se défendre! En plus, la plaie est bien trop propre. Un jour j'ai vu un gamin se faire mordre...la peau avait été arrachée à plusieurs endroits... là c'est...Trop nette, trop propre.
- Et puis-je savoir qui vous êtes pour contester les propos des forces de l'ordre et d'un expert médical ? Vous êtes jeune et je sais par expérience que l'on a tendance à crier au complot un peu trop facilement. Savez-vous le nombre d'animaux sauvages pouvant attaquer à la gorge quand ils sentent acculés ? Des tas d'agressions correspondent à celle de cet homme. »

L'homme derrière le bar sembla s'énerver voyant la jeune femme continuer à embêter ses fidèles clients avec des images qui était loin d'être ragoutante. Elle leva la main comme pour s'excuser avant de reprendre la parole. Je continuais d'écouter patiemment la jeune femme prêt à mettre en pièces le moindre argument dans le seul but de la faire douter. C'était la meilleure solution pour elle.

« Et puis je me suis renseigné, il n'y a pas de grands fauves ici. Il n'y a pas de panthères, de lion, d'ours...les seuls animaux à grandes dents ici sont les alligators et les barmans qui forcent les jeunes filles désoeuvrées à consommer plutôt que de répondre gentiment à leurs questions.
- C'est que vous êtes mal renseigné. Nous avons une réserve naturelle de loups dans le bayou situé pas très loin d'ici. Si vous pensez que ce n'est pas animal, c'est donc forcément humain... Vous pensez réellement que la police où même les journalistes laisseraient passer une histoire pareille ? »

Si la presse avait eu la moindre preuve d'attaques de vampires ils en auraient fait les grands titres. Hors ce n'était pas le cas, la presse se voulait rassurante afin de s'assurer que des touristes s'arrêtent encore ici. Partageant cette ville en deux mondes, celui des humains et celui des créatures surnaturelles.

« Et vous? Est-ce que vous avez déjà vu quelque chose comme ça?

- Oui. J'en ai d'ailleurs perdu le plus jeune de mes frères. Et je peux vous assurer que c'était bien un animal sauvage. »

Henrik, je m'en souvenais comme si c'était hier, le corps de notre jeune frère en sang dans les bras de Niklaus... Il n'avait pas été tué par un vampire mais bien par un loup-garou ce qui correspondait à la requête de la jeune femme, à mille ans près.
crackle bones

_________________
I lose it all
Right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I search the thruth [PV Elijah]   Aujourd'hui à 3:05

Revenir en haut Aller en bas
 

I search the thruth [PV Elijah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ELIJAH - topic de lien v2 - MAJ le 06-05-13
» ELIJAH ■ Il fut un jour où 69 était un simple chiffre et il fut un temps où tu pouvais manger une banane tranquillement…
» Always & Forever • Elijah
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]
» Elijah Mikaelson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Rues, Ruelles :: Bars, Restaurants-