Les Top

Leatherland
Blazing Star
Mystic False
Fearwood
Teens Wolves RPG



 

Bienvenue sur le forum ♥ Pensez à faire un tour sur la chatbox ♥ Le forum souffle sa première bougie ♥

Partagez | .
 

 Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


▬ Messages : 121
▬ Points : 310
▬ Date d'inscription : 24/08/2016
▬ Localisation : Mymy
▬ Emploi/loisirs : Agent de sécurité

Feuille de personnage
Petit + : Deviendra une banshee en cas de morsure.
Créateur de votre lignée : Personne, simple humaine.
MessageSujet: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Lun 29 Aoû - 22:32


DEREK & PEYTON
La journée a été longue, j'en avais ras les baskets. Une soirée très pénible. Ma soirée n'a pas été aussi calme que je ne l'espérais. Une boîte de nuit a surveillé, heureusement qu'on m'a remplacé avant que je ne pète un câble. Je ne supporte pas ses soirées où des sales types bourrer pensent avoir totale permission sur tout et n'importe quoi. L'un d'entre eux avait coincé une pauvre fille à l'extérieur. Elle avait beau se débattre, il insistait tout de même. J'ai dû lui coller une petite correction. Une femme qui lui botte le cul, ça a forcément dû lui faire changer d'avis sur les pauvres filles sans défense. Je suis sortie de cet enfer depuis à peine une demi-heure que j'ai subitement eue envie d'aller boire un verre. Je n'avais aucune envie de rester seule dans ma maison. J'avais choisi de m'isoler certes, cependant, parfois c'était pesant, je devais bien l'avouer.

Je suis rentrée chez moi, une bonne douche et des vêtements propres ne me feraient pas de mal. J'ai opté pour une tenue plutôt confortable, une paire de bottines, une paire de jeans et haut blanc. Les rues étaient particulièrement agitées, la chaleur poussait les gens à rester dehors plus tard que d'ordinaire. Je devais avouer que malgré l'heure tardive, la nuit s'annonçait chaude. Il ne m'a pas fallu longtemps pour arriver au seul bar que je connaissais. Je ne sortais pas énormément, j'avais opté pour cet endroit un soir comme celui-ci, un coup de tête. Le gérant est sympa, pas chiant pour un sou. Il me salue quand je passe la porte. Je lui commande une vodka bien fraîche. Ma boisson entre les mains je soupire et bois une gorgée. Le barman nettoie son bar en m'observant. " Dure journée la miss?" Je bois une nouvelle gorgée et soupire de nouveau. "Ouais on peut dire ça." Il sait que je ne suis pas vraiment bavarde. Il retourne à ses occupations pendant que je loge ma tête entre mes mains. L'alcool n'est pas le remède à tout c'est certain, mais ce soir ça m'aide à me détendre. Une ombre se place à côté de moi, je jette un œil et je dois avouer que je ne m'attendais pas à ça. Je ne connais pas son nom. Pourtant, j'ai réussi à être désagréable avec lui, alors qu'il ne souhaitait que m'aider. Je n'étais pas de bon poil ce jour-là. J'avais pensé à m'excuser, mais au fond je suis trop fière pour faire une telle chose. C'est un étranger rien de plus. Pourtant, je ne peux pas m'en empêcher. Je me tourne vers lui avec un léger rictus au coin des lèvres. " L'homme qui tombe à pic! Il n'y a pas de pauvre fille à sauver ce soir?" J'aurais pu faire mieux certes, la fatigue je pense. J'ignore pourquoi je le provoque, l'ennui certainement.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 491
▬ Points : 680
▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Localisation : Quelque part dans la Nouvelle-Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Envoyer chier tout le monde, c'est un loisir ?

Feuille de personnage
Petit + : Plutôt un conseil. Si vous connaissez la phrase "je ne mords pas", mettez vous dans le crâne qu'avec moi c'est absolument tout le contraire.
Créateur de votre lignée : La Hale family.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Mer 31 Aoû - 2:00

Peyton Collins ∞ Derek Hale

As we meet again !
À force de ne rien faire, j'ai tendance à tourner en rond. À faire tout le temps les mêmes choses. Je me dis que, peut-être, faire un boulot quelconque ne serait pas de refus. Pas pour l'argent – j'en ai bien assez pour me rouler les pouces, mais je ne suis pas quelqu'un qui aime en profiter ou bien le montrer –, mais simplement par plaisir. Mais maintenant, il faudrait savoir quoi comme boulot. Il y a tellement de domaines différents qu'au final, j'abandonne. J'ai bien suivi un cursus linguistique à l'Université mais je ne vois pas bien ce que je pourrais faire avec – Traducteur ? ouais non très peu pour moi – . Je suis peut-être pas fait pour travailler après tout. Enfin bref, tout ça pour dire que je m'ennuie terriblement. J'ai besoin de sortir, de me changer les idées pour ne pas rester cloitré dans cette putain de baraque – enfin loft, pour corriger ; arrêtez j'suis pas du tout maniaque bordel ! –. Mais si je veux sortir ce soir – bien que l'heure soit déjà bien avancée –, il vaut mieux que je m'habille convenablement – parce que c'est vrai que le pyjama c'est hyper sexy pour sortir la journée. Je commence d'abord par me prendre une bonne douche.
La serviette sur les hanches, je sors et entreprends de me laver les dents tout en regardant dans mon armoire et dans mes tiroirs. Comme d'habitude, je choisis un léger t-shirt avec le col en V couleur rouge bordeaux, un jean noir assez simple mais très confortable et classe et des converses noires. Je reviens dans la salle de bains et dépose le tout sur une petite étagère avant de me rincer la bouche et de revenir à mes habits. J'enfile d'abord un boxer puis me vêtis de mon t-shirt, de mon jean et de mes chaussures rapidement. Je me dirige vers la vasque et me lave le visage avec un peu d'eau. Je prends ensuite mon gel que j'applique dans mes cheveux pour les faire tenir en épis. Une fois fini je mets un peu de déodorant et quelques touches du parfum qui me plaît énormément – et qui sent bon évidemment, puisqu'il n'attaque pas mes cellules olfactives hyper développées –. Enfin prêt, je redescends et chope mon manteau en cuir noir allégé que j'enfile immédiatement puis prends mes papiers, mon téléphone portable et mes clés de voiture – associé à mes clés de maison – que je fourre dans l'une de mes poches de manteau. Là je suis vraiment plus que paré. Espérant qu'il ne me manque rien, je ferme le loft et descend au parking. Je démarre la Camaro et démarre en trombe l'engin en direction du centre-ville.

Il fait nuit et pourtant il fait vraiment chaud dans l'habitacle. J'ouvre ma fenêtre et regarde un peu autour de moi pour me trouver un bar sympa où passer la soirée – parce qu'à part ça, je ne vois pas bien où je pourrais aller pour m'ennuyer encore plus –. Cette soirée qui, d'ailleurs, plaît beaucoup aux gens de part sa chaleur douce puisque nombre de personnes se baladent à droite à gauche, dans des restaurants, ou de bars en bars. Je suis en train de me dire, heureusement que ces derniers restent ouverts tard, je n'imagine pas la clientèle fructueuse qu'ils vont avoir ce soir.
À force de regarder par le pare-brise, je remarque un bar qui m'a l'air bien accueillant et sympa. Je gare la voiture contre le trottoir, près de ce bar, avant de descendre tranquillement. En sortant, je me rends compte que je n'aurais sûrement pas besoin de mon manteau en ressortant, bien qu'il soit léger. Je lève doucement les yeux vers l'enceinte avant d'entrer. Mes yeux se ruent directement vers le bar, où j'observe une jeune femme de dos discuter avec le barman. Je crois que je ne la connais pas, mais en fait si. Son odeur me revient – non, on va dire que sa magnifique chevelure me revient sinon on dirait que je me prends pour un psychopathe ou bien un chien, même si techniquement j'en sois un en quelque sorte, dire ça est vraiment dégradant malgré que ce soit la vérité pure et dure – et je me rappelle donc que c'est la brune dont je ne connais pas le nom que j'ai sauvé d'un mec qui voulait méchamment l'agresser mais surtout qu'elle avait été odieuse avec moi en me gueulant dessus qu'elle aurait très bien pu se défendre toute seule et qu'elle n'avait pas du tout besoin de moi. Je la sauvais et voilà comment elle me remerciait ? Non mais j'hallucinais. Depuis, elle me reste en travers de la gorge celle-là. Enfin bref, je m'avance quand même d'un pas décidé et, à l'intention du barman, je demande :

« - Une bière s'il vous plaît. »

Puis je m'assois gentiment sur le haut tabouret à côté de la jeune femme alors que j'entends l'homme préparer ce que j'ai demandé derrière le bar. Je regarde d'abord son verre, qui pue la vodka. Mon nez se renfrogne légèrement mais je pose ensuite enfin mes yeux d'émeraude dans son regard charbonneux alors qu'elle me provoque, un sourire malicieux s'affichant sur son visage. Je la regarde froidement. Ses manières ne me plaisent pas vraiment mais, au fond, son attitude me fait rire nerveusement. Je réponds alors à sa pique.

« - Ce n'est pas parce que vous n'avez pas pu vous sauver toute seule la dernière fois que les autres ne peuvent pas non plus. »

Je la laisse doucement digérer mes paroles avant que le barman ne me donne ma bière. Je la prends dans la main tout en le remerciant puis j'en bois un coup en regardant la brune de haut. Si elle veut vraiment jouer à qui est le plus provocant de nous deux, alors on va jouer.
Finalement j'ai bien fait de venir. Avec elle je suis sûr de ne pas m'ennuyer, surtout vue ce qu'il s'est passé la dernière fois. Enfin, je dirais plutôt la première fois que je l'ai rencontré.
code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 121
▬ Points : 310
▬ Date d'inscription : 24/08/2016
▬ Localisation : Mymy
▬ Emploi/loisirs : Agent de sécurité

Feuille de personnage
Petit + : Deviendra une banshee en cas de morsure.
Créateur de votre lignée : Personne, simple humaine.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Mer 31 Aoû - 11:39


DEREK & PEYTON
Je l'aurais reconnu entre milles! Des visages comme le sien on ne les oublie pas. Il n'a visiblement pas digéré ma réaction de notre rencontre. Je sais que j'aurais pu tout simplement le remercier. Ma fierté en a pris un coup et je voulais absolument corriger ce type moi-même. Cela m'a énervé, tout simplement. " Vous avez enfin compris que les femmes savent se défendre toutes seules? Contente de rendre service!" Je laisse un sourire en coin se former sur mes lèvres. Il m'agace c'était certain, cependant j'étais moi-même étonnée de constater que sa repartie m'amusait. Il était assez froid et disant comme homme. Cela changeait des coureurs de jupons à trois sous qui pensent ramener n'importe quelle fille dans leurs lits. Je termine mon verre. Je fais signe au barman. " Un cocktail sans alcool s'il vous plaît." Il m'adresse un sourire et acquiesce d'un signe de tête. J'avais besoin d'un seul verre d'alcool. Je ne suis pas du genre à me saouler. À une époque j'en abusais un peu de trop en soirée. Je n'aimais pas les trous de mémoire de lendemain ou alors le fait d'être dans mon canapé à me tenir le crâne. Tout cela ce n'était plus pour moi. Mon verre arrive, il est sucré et il sent bon. Je remercie l'homme derrière le comptoir avec un grand sourire. Je bois une gorgée avec la paille.  

J'observe cet homme du coin de l’œil. Une jeune femme blonde débarque entre nous deux et commande des bières pour sa table. Elle se met à observer très intensément le samaritain. Je ne peux pas m'empêcher de sourire. Je suis curieuse de voir comment il va se sortir des griffes de cette femme. Elle était jolie, malgré le fait qu'elle soit clairement là pour attirer les hommes, à en juger sa tenue. J'attrape mon verre et me cale au fond de mon tabouret pour ne rien louper du spectacle. La blonde finit par rompre le silence. " Salut, c'est déprimant de voir un si bel homme tout seul, viens nous rejoindre." Elle désigne une table ou deux autres filles le mangent du regard. Je me retiens de rire. Le comportement des filles de ce genre est pathétique. Comment pouvait-elle se trimbaler fringué ainsi et aborder les hommes comme ça? Franchement, ça me dépasse.

Je serais incapable de venir parler un homme de cette manière. Je n'ai pas l'air comme ça, seulement, je ne suis pas capable de faire des avances aussi osé. Je n'ai pas vraiment confiance en moi question séduction. D'ailleurs la seule façon que j'ai de m'adresser à eux, c'est de les envoyer balader. Je n'ai eu qu'un seul petit ami, il a d'ailleurs disparu du jour au lendemain. Il m'a brisé le cœur. c'était certainement pour cela d'ailleurs que je ne les approchent pas. Je n'avais que très peu d'expérience. Je n'étais pas douée pour ce genre de chose. Non, ce n'était vraiment pas mon truc. Je ne rejette pas l'amour, mais je ne cours pas après. J'observe cette femme et mon voisin de bar. Je vais savoir à quelle catégorie appartient cet homme. Je bois une nouvelle gorgée, comme si je m'apprêtais à voir l'épisode d'une série télé ou le dénouement d'un triller. Pour ma part je parierais qu'il part avec cette fille. D'un côté cela m'embêtait, je n'aurais plus personne à vanner, mais de l'autre ça me donnerait matière à l'envoyer balader à notre prochaine rencontre, si cette dernière a lieu évidemment.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 491
▬ Points : 680
▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Localisation : Quelque part dans la Nouvelle-Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Envoyer chier tout le monde, c'est un loisir ?

Feuille de personnage
Petit + : Plutôt un conseil. Si vous connaissez la phrase "je ne mords pas", mettez vous dans le crâne qu'avec moi c'est absolument tout le contraire.
Créateur de votre lignée : La Hale family.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Lun 5 Sep - 22:31

Peyton Collins ∞ Derek Hale

As we meet again !
Je ne savais pas trop pourquoi, mais je savais au fond de moi – non, en fait j'en étais même sûr – qu'elle allait mal réagir à ma pique. Et j'ai eu bien raison de le penser car, à peine les mots étaient sortis d'entre mes lèvres que je sentais déjà de la colère émaner de chaque pore de sa peau. Un petit sourire satisfait et malicieux se ficha au coin de mes lèvres. Puis elle parla à son tour en faisant une déclaration sur les femmes et bla bla bla et bla bla bla...voilà tout ce que j'avais retenu en l'écoutant. Je soupirais en buvant une gorgée de ma pression tout en la fixant avant de reprendre la parole.

« - Sauf vous, étais-je obligé de répondre. Mais je suis sûr que vous savez faire la vaisselle, le linge, la cuisine...énumérais-je sur mes doigts en me moquant d'elle. »

C'est le stéréotype typique que les hommes ont sur les femmes et ça me fait bien rire de ressortir ça dans une situation pareille. Je la regarde alors en attendant une réaction de sa part qui, j'en suis sûr, ne serait pas des plus sympathiques. Mais ça me fait bien rigoler de l'embêter juste pour le plaisir et observer toutes ses réactions. Même si je ne la connais pas, je m'amuse de la façon dont elle se comporte avec moi et surtout celle dont elle réagit
Et comme je ne quitte pas mes yeux d'elle – bien que je la regarde en coin –, je l'observe ainsi finir son verre de vodka et prendre un cocktail sans alcool. Sage décision car je n'aurais pas été le gentil inconnu qui l'aurait ramassé à la petite cuillère. D'ailleurs, dès que son verre arriva près d'elle, une belle odeur parfumée et sucrée vient jusqu'à mes narines et je hume plusieurs fois l'air tellement cela sent bon. Mon nez frétille mais je fais en sorte de ne pas paraître trop louche alors je le plonge dans mon verre de bière rapidement.

Je continue de sentir l'odeur du verre que boit la brune à côté de moi avant de sentir un parfum beaucoup plus fort et carrément surdosée qui attaque mes cellules olfactives. Je plisse le nez et remarque alors une jeune femme blonde qui s'est glissée près de moi pour commander des boissons pour sa table. Elle est, je l'avoue, très belle mais un peu de maquillage en moins ne fera pas de mal à personne et puis je ne suis pas très friand des grands décolletés et des mini-jupes ras le cul. Soudain, son regard se pose intensément sur moi et je sens un petit sourire se former sur son visage. Je feins de ne pas la voir et continue de boire ma bière en fixant lassement le mur devant moi jusqu'à ce qu'elle m'interpelle en me faisant remarquer que c'est bête qu'un bel homme comme moi reste tout seul et que je ferais mieux de la rejoindre, elle et sa bande. Je trouve son compliment marrant mais je ne montre rien. Ensuite, je me tourne d'abord vers elle en plongeant mes yeux froidement dans les siens avant de les diriger vers son petit attroupement assis à une table qui me dévore du regard. Je soupire doucement en observant du coin de l’œil la brune qui n'attend plus que je réponde quelque chose en se retenant de rire – l'étincelle dans ses yeux montre à quel point elle trouve la situation amusante et je dois bien avouer que moi aussi – puis je pose mon regard sur la blonde qui, elle, attend que j'accepte son invitation. Comme je n'ai pas vraiment envie de jouer les gentlemans, je la prend un peu de haut en relevant légèrement le menton et en pinçant les lèvres puis je lui lance méchamment en montrant du regard ma copine de bar :

« - Ça se voit pas que je suis déjà avec quelqu'un ? Commençais-je par dire avant de faire un signe de tête vers ses amies et d'ajouter : Allez vous trouvez, toi et tes potes, des hommes plus cons et plus aptes à coucher avec vous pour passer la soirée. Je ne suis pas de ce genre, désolé, finissais-je sèchement. »

Je lui lançais des éclairs tout en observant sa réaction. J'y étais allé un peu fort en la traitant de "pute", enfin sous-entendu, mais je m'en fous. J'ai pas besoin de passer la soirée avec elle et de, j'en suis sûr, au final finir dans son lit. La brune était beaucoup plus amusante à m'envoyer valser – et inversement – que cette blonde.
code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 121
▬ Points : 310
▬ Date d'inscription : 24/08/2016
▬ Localisation : Mymy
▬ Emploi/loisirs : Agent de sécurité

Feuille de personnage
Petit + : Deviendra une banshee en cas de morsure.
Créateur de votre lignée : Personne, simple humaine.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Lun 5 Sep - 23:12


DEREK & PEYTON
J'ai cru que j'allais lui arracher les yeux quand il a parler de vaisselle et toute sorte de tâche ménagère que les machos attributs aux femmes. J'ai eu énormément de mal à me contenir. Mon regard noisette le foudroyait du regard. J'allais lui lancer une belle pique sanglante, cependant la blonde débarque entre nous et finalement sa proposition me change complètement sur les idées. Je fixe cet homme, je le regarde assez intensément, essayant de distinguer une réaction de sa part. Il pince les lèvres et son regard est glacial. Je m'installe dans mon siège, comme si j'allais enfin voir le final d'un épisode que j'attendais depuis des siècles. J'attrape mon cocktail et je coince la paille avec mes dents. Ce geste me donnait de la contenance. J'attendais avec impatience la réplique de mon compagnon de bar. Je sentais que j'allais rire. C'est incroyable ce mec m'était totalement inconnu, enfin presque et je m'amusais. Cela ne m'était jamais arrivé avec un étranger. Finalement, il remontait dans mon estime mine de rien. « - Ça se voit pas que je suis déjà avec quelqu'un.» Je n'ai pas pu me retenir d'afficher ma tête surprise. Je ne pensais pas du tout qu'il considérait être accompagné en ma présence. Pendant quelques secondes j'ai été flatter, étonnée et curieuse. Rapidement, je me reprends récupérant ma paille entre mes dents pour aspirer un peu de boisson. Lorsque ce dernier continu, je n'ai pas pu m'en empêcher. J'ai avalé ma gorgée de travers, je me suis mise à tousser pour finalement me mettre à rire à Gorge déployer. La blonde se tourne vers moi le regard méchant. Finalement, elle préférait retourner à sa table voyant que je ne pouvais plus m'empêcher de rire.

Cette femme ne doutait de rien, habillé de la sorte elle s'attendait à quoi? Ce n'est pas ainsi qu'elle allait obtenir le respect des hommes, mais je ne crois pas que ce soit cela qu'elle cherche chez eux. Je pose mon verre sur le bar et reprends mon calme. " Je l'avoue, elle est vraiment bien trouvée." Je me racle la gorge. Le fait d'avoir avalé de travers ma gorgée m'a un peu fait mal. Je me tourne vers lui. " Je vais peut-être finalement te faire un petit plat, mais pas de lessive, ni de vaisselle." Hop! petit clin d’œil pour sa réplique d'auparavant. Non, je ne l'ai pas oublié. Étrangement, cet homme je ne le voyais plus de la même manière. Je fixe mon verre quelques minutes avec l'envie de me remettre à rire de plus belle. " Peyton, je m'appelle Peyton." Je le regarde en levant rapidement mon verre. Je le termine et en commande un autre. " Un autre s'il te plaît, une bière pour le monsieur." Je me tourne vers la blonde et ses amis qui finalement préfèrent s'en aller. Elle m'a regardé d'un air tellement mauvais que s'en était réjouissante. Elle quitte le bar. Je me tourne de nouveau vers mon copain de bar. Je lui dois peut-être des excuses, mais je ne les lui ferais pas. Nous ne sommes plus des enfants, on ne va certainement pas rester là-dessus éternellement.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 491
▬ Points : 680
▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Localisation : Quelque part dans la Nouvelle-Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Envoyer chier tout le monde, c'est un loisir ?

Feuille de personnage
Petit + : Plutôt un conseil. Si vous connaissez la phrase "je ne mords pas", mettez vous dans le crâne qu'avec moi c'est absolument tout le contraire.
Créateur de votre lignée : La Hale family.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Jeu 15 Sep - 22:35

Peyton Collins ∞ Derek Hale

As we meet again !
Je venais de remballer la blonde qui semblait être très déçue de ne pas avoir réussi à attirer un "bel homme" dans son lit. Derrière elle, j'entendis la jeune brune avaler sa gorgée de travers. Je me décalais légèrement sur le côté et relevais un sourcil interrogateur, me demandant ce qu'elle faisait. Au final, elle toussa pour faire passer le cocktail du bon côté et se mit ensuite à rire très bruyamment, ce qui lui valu un regard froid de la part de la blonde, qui la fixa pendant quelques longues secondes avant d'aller se rassoir à sa table avec ses potes.

« - Même quand elle marche normalement – même si elle tord particulièrement du bassin – j'arrive à voir un bout de sa culotte ! Hurlais de rire ma conscience. »

J'avoue que sa tenue était quelque peu inconvenante et surtout très courte. Que ce soit d'en bas, d'en haut, de n'importe quel côté en fait. Elle aurait pu porter un maillot de bain que ça aurait fait le même effet – même si je sais bien que l'alcoolo au fond de la pièce assis tout seul dans son box n'aurait pas pu s'empêcher de baver comme un chien devant son os –. Mais bon, quoi qu'il en soit, je me retourne vers ma compagnie de ce soir qui est actuellement en train de se calmer en posant son verre sur le bar tout en me gratifiant.

« - Ce n'est que la vérité, ajoutais-je sérieusement. »

La brune se racla la gorge – avaler de travers et rigoler comme une pintade ça fait pas une bonne association – et se reprit en se tournant cette fois vers moi. Elle me proposa de me faire à manger si je comprenais bien, tout en plaisantant sur ce que j'avais dit tout à l'heure en ce qui concerne les stéréotypes sur les femmes par les machos. Je haussais un sourcil à sa proposition.

« - Seriez-vous en train de m'inviter à manger ? Demandais-je. »

Je l'observais quelques secondes puis me remettais à boire une gorgée de ma bière, que j'avais presque finie d'ailleurs, alors qu'elle m'annonça son prénom. Peyton. Elle s'appelait Peyton. Au moins, je pouvais enfin mettre un prénom sur sa tête, c'était déjà ça. Je fixais étrangement le mur devant moi. Je ne savais pas vraiment quoi dire, ou si je devais, à mon tour, lui donner mon prénom. Je soupirais un instant.

« - Derek. Moi c'est Derek, dis-je en buvant une autre gorgée de ma bière pour finalement la finir entièrement. »

Je tournais ensuite juste mon regard vers elle qui, ayant fini son verre comme moi, en redemande un autre en plus de commander une autre bière pour moi. Et bien dis donc, normalement ce devrait être moi celui qui paye et non elle. Enfin dans mon sens, c'est comme ça que ça se passe. Je rajoutais alors, juste ensuite :

« - Mettez-moi ça sur ma note. »

Je me retournais de nouveau vers Peyton et la fixais intensément. Je trouvais que depuis tout à l'heure, notre discussion avait quelque peu changée. Je ne saurais pas dire réellement dans quelque sens, mais je sais qu'elle est plus...fluide et moins parsemée de piques comme au début.
code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 121
▬ Points : 310
▬ Date d'inscription : 24/08/2016
▬ Localisation : Mymy
▬ Emploi/loisirs : Agent de sécurité

Feuille de personnage
Petit + : Deviendra une banshee en cas de morsure.
Créateur de votre lignée : Personne, simple humaine.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Sam 17 Sep - 1:12


DEREK & PEYTON
Je m'étais radoucie, enfin un petit peu envers cet homme. J'aimais beaucoup sa façon de répondre à mes piques. Il avait du mordant, c'était une qualité à mon sens, bien que parfois cela eût tendance à m'énerver. J'étais assez étrange finalement. J'avais eu du mal à reprendre ma respiration a force de rire et ma gorgée mal passée ne m'avait pas vraiment aidé. Je me tourne pour regarder de nouveau cette femme, enfin si je peux l'appeler ainsi. C'était honteux de voir une personne se vêtir et agir ainsi. Elle n'avait aucun respect pour elle. « - Seriez-vous en train de m'inviter à manger ? » J'attrape une mèche de cheveux que je remets négligemment à l’arrière de ma tête. Je le fixe droit dans les yeux et je fais semblant de réfléchir. " Humm, je n'invite pas les étrangers. Si ça se trouve vous êtes un serial killer." J'entends un rire aigu et trop surjoué parvenir à mes oreilles, je me tourne. La blonde a finalement trouvé de quoi s'amuser ce soir. Je le regarde en arquant un sourcil. Je me tourne vers le barman qui secoue la tête. Je le plains il doit certainement subir ce genre de cliente assez fréquemment. Je le regarde en haussant les épaules. " C'est à cause de ce genre de femmes qu'on nous prend encore pour des objets." Je lève les mains pour renforcer mes paroles. Mon interlocuteur acquiesce de la tête avant de retourner à nos cocktails. " - Derek. Moi c'est Derek." J'avais enfin un nom sur ce beau visage, bien qu'agaçant que pouvait être ce type, il était bel homme c'était indéniable. Je n'étais pas le genre de femmes à m'arrêter au physique. Il me fallait bien plus que cela.

Je venais de commander et lorsque je pensais que j'allais offrir un verre à Derek pour en quelque sorte l'avoir remercié de ce fou rire improvisé, il contourne la chose. « - Mettez-moi ça sur ma note.» Je me redresse soudainement. Derek est-il poli à ce point et assez gentleman où c'est sa fierté qui fait qu'il refuse mon invitation. Je me tourne vers lui en attrapant mon verre. " Ha un homme ne dois pas se faire offrir un verre, le coter masculin reprend ses droits. Je n'accepte pas de verre des inconnus" J'aimais bien l'agacer, ses réactions étaient rapides et spontanées, j'adorais. Je devais avouer je m'amusais à le chercher. Il y avait le risque qu'il en est assez et qu'il s'en aille, mais temps pis. Je ne comptais pas me montrer toute gentille et mielleuse, même avec un regard aussi troublant et ténébreux que le sien. J'étais douée pour ne pas me laisser impressionner par qui que ce soit. J'avais cette espèce de carapace qui donnait l'impression que rien ne me touche. Je ne suis pas de marbre plus, j'ai un cœur comme tout le monde, mais je le cache, je le protège. J'avale une gorgée de mon cocktail si délicieux.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 491
▬ Points : 680
▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Localisation : Quelque part dans la Nouvelle-Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Envoyer chier tout le monde, c'est un loisir ?

Feuille de personnage
Petit + : Plutôt un conseil. Si vous connaissez la phrase "je ne mords pas", mettez vous dans le crâne qu'avec moi c'est absolument tout le contraire.
Créateur de votre lignée : La Hale family.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Dim 18 Sep - 0:22

Peyton Collins ∞ Derek Hale

As we meet again !
Alors que je me demandais, enfin que je demandais plutôt à voix haute à Peyton si elle était en train de m'inviter à manger, elle attrapait une mèche de sa chevelure de jais et l'envoya balader à l'arrière de son crâne. Visiblement, ses cheveux la gênaient. Mis à part si elle essayait de se donner de la contenance en faisant des gestes qui paraissent anodins mais qui, au final, ont toute une histoire cachée derrière. Du coup, alors que nous nous regardions tous les deux fixement et qu'elle faisait semblant de réfléchir, je l'écoutais me dire qu'elle n'invite jamais les étrangers et que j'aurais très bien pu être un serial-killer.

J'allais répondre quand soudain un cri strident et crissant me fit presque saigner les oreilles – il avait beau paraître juste excessif et hypocrite pour Peyton mais pour moi, c'était tout autre chose : ça me faisait vriller littéralement les tympans –. Je soupirais bruyamment en regardant la blonde faire son petit manège avec le nouvel homme qu'elle venait d'attraper dans ses filets avant de me retourner vers la brune et le barman qui étaient en pleine discussion de sourds et muets. Pauvre gars. Je suis désespéré pour lui de voir que son bar, qui tourne plutôt bien pourtant, est fréquenté par ce genre de femmes excentriques. Mais j'écoute tout de même la remarque lancinante et plein d'humour de Peyton, qui renforce son jeu d'actrice en levant les mains. Du coup, je ne pus m'empêcher de faire une remarque sur la blonde qui était en pleine discussion de rendez-vous avec son nouveau jouet.

« - Elle est pathétique et le pire c'est qu'elle ne s'en rend même pas compte...soupirais-je une nouvelle fois. »

Nous échangions ensuite nos prénoms respectifs puis, alors qu'elle allait commander une autre bière pour moi tout en prenant de nouveau un vers pour elle, je demanda au barman de tout mettre sur mon compte. Je la sens se redresser brusquement. Ma politesse et ma fierté l'aurait-elle interloquée au point qu'elle en soit surprise ? Amusant. Surtout ces prochains mots, qui me décrochèrent, sans que je m'en rende compte, un petit  rire franc et chaleureux. Dès que le barman posa le cocktail sur le bar, je le poussa doucement vers Peyton tout en rétorquant :

« - Toujours, renforçais-je en passant ma main dans mes cheveux pour faire mine de les ramener en arrière. Oh là là, mademoiselle écoute et applique encore le conseil que tous les parents donnent à leur pauvre fille sans défense. Et puis, de toute façon, maintenant que tu connais mon prénom tu ne peux pas dire que je suis un inconnu, dis-je sérieusement. »

Je prenais dans ma main ma bière encore fraîche et la porta à mes lèvres tandis que je regardais du coin de l’œil la brune qui goûtait son cocktail, qui avait l'air délicieux. Un petit sourire malicieux vint se ficher au coin de mes lèvres.

« - Bah alors ? Je croyais que j'étais un inconnu ? »

Et voilà, encore une remarque désobligeante et plutôt agaçante de ma part. Mais bon, au final, la façon dont elle y réagit me fait bien rire. Alors je guettais sa réaction, sirotant encore un peu ma bière.
code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 121
▬ Points : 310
▬ Date d'inscription : 24/08/2016
▬ Localisation : Mymy
▬ Emploi/loisirs : Agent de sécurité

Feuille de personnage
Petit + : Deviendra une banshee en cas de morsure.
Créateur de votre lignée : Personne, simple humaine.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Mar 20 Sep - 18:59


DEREK & PEYTON
« - Elle est pathétique et le pire c'est qu'elle ne s'en rend même pas compte... » je soupire en regardant la blonde derrière moi. Il faudrait me payer extrêmement cher pour me ridiculiser de la sorte. Je secoue la tête de gauche à droite en me pinçant la lèvre inférieure. Je reporte mon attention sur cet homme ténébreux qui me cassait les pieds il y a quelques minutes, mais à présent je le trouve plutôt intéressant, dans le bon sens du terme. Il me fait rire, nous échangions des pics depuis un petit moment et pourtant je me surprends à apprécier notre jeu. C'était bien la première fois. C'était surprenant, ça m'intriguait vraiment. Comment ce type a pu faire me faire changer d'opinion sur lui aussi rapidement? Il a un don où c'est naturel? Je le saurais bien assez tôt. Quand ce cher Derek préfère m'offrir un verre, ce que je comptais faire bien avant lui. J'ai compris que sa fierté était certainement l'un de ses traits de caractère le plus présent dans sa personnalité, ou alors il était seulement un gentleman. Je devais avouer qu'il avait tout d'un chic type derrière son air froid et mystérieux. Premièrement il a tenté de me sortir des griffes d'un agresseur, ce que j'aurais dû apprécier, mais étant de mauvais poil ce jour-là le pauvre n'a reçu qu'une série de pics pas vraiment sympa. Il a refusé les avances de cette blonde pulpeuse avec panache , ce que de nombreux hommes n'auraient pas fait. La preuve elle n'a pas tardé à trouver un toutou affamé pour la soirée. De plus il tient à payer un verre à une jeune femme qui ne ce n'est pas montré particulièrement agréable avec lui. Il était assez surprenant.

"Oh là, mademoiselle écoute et applique encore le conseil que tous les parents donnent à leur pauvre fille sans défense. Et puis, de toute façon, maintenant que tu connais mon prénom tu ne peux pas dire que je suis un inconnu." Je le scrute un instant, s'il avait connu mon père il ne m'aurait certainement pas balancé ce pic-là. Mon paternel a tout fait pour que je m'endurcisse, alors me conseiller de ne pas traîner avec des inconnus, c'était pour les vraies familles tout ça, pas pour moi. J'ai du coup séché sur la manière de le renvoyer boulet, j'avoue que lorsqu'il s'agit de ma famille, j'ai le don de perdre la chique. Cependant, je ne vais pas m'avouer vaincue pour autant. " Mon père m'a appris a me battre alors que tu étais encore sous les jupons de ta mère Derek." J’appuie sur le prénom de ce dernier avec un léger sourire. Forcément quand je me mets à boire le verre que j'avais refusé deux secondes plus tôt, le beau brin ne tarde pas à me le faire remarquer. Je le regarde la tête pencher sur le coter en souriant. " Ce cocktail est trop bon pour que je refuse rien à voir avec le fait que tu me l'aies offert." Je fais semblant de faire l'indifférente avec une moue bien exagérer. J'attrape ma paille entre mes dents et j'aspire pour absorber une bonne gorgée de liquide fruité.

Ce verre était vraiment délicieux. Je ne peux m'empêcher de scruter Derek de temps à autre, il était vraiment intrigant, j'ignorais encore pourquoi. " Tu n'es pas si difficile que cela après tout, tu donnes ton nom et tu offres un verre à quelqu'un et paf vous n'êtes plus des inconnus." J'attrape ma lèvre inférieure avec mes dents pour m'empêcher de sourire. Il fallait que je prenne de la contenance, je ne serais pas crédible sinon. Ce petit jeu du qui aura le dernier mot m'amusait réellement. Je n'avais vraiment pas envie d'être ailleurs que sur ce siège de bar devant ce jeune homme à me fendre la poire sur ses répliques. " Ne compte pas sur moi pour une journée shopping ma belle je ne suis pas douée pour ça." Oui j'avais osé, je sentais que la repartie serait plutôt cinglante. Le plus étrange? C'était que j'avais hâte de voir ce qu'il allait répondre.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 491
▬ Points : 680
▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Localisation : Quelque part dans la Nouvelle-Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Envoyer chier tout le monde, c'est un loisir ?

Feuille de personnage
Petit + : Plutôt un conseil. Si vous connaissez la phrase "je ne mords pas", mettez vous dans le crâne qu'avec moi c'est absolument tout le contraire.
Créateur de votre lignée : La Hale family.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Jeu 22 Sep - 20:37

Peyton Collins ∞ Derek Hale

As we meet again !
Nous avions tout un débat sur les gens qu'on ne connaît pas : qu'il ne faut pas accepter le verre d'un inconnu, qu'il ne faut pas rentrer avec un inconnu, qu'il ne faut pas parler avec un inconnu, etc, etc. Mais, même si l'on se sermonnait l'un l'autre, on avait plus tendance à s'amuser qu'autre chose. Autant quand je m'étais fait accoster par la blonde à l'énorme poitrine, aux vêtements courts, au rire beaucoup trop éxagéré et au visage tombé dans un pot de peinture que quand elle me disait qu'elle ne voulait pas de verre de la part d'un inconnu. Je venais tout de même de lui payer un nouveau verre alors je ne voyais pas bien pourquoi elle devrait le refuser. Ce n'est pas comme si j'avais mis de la drogue dedans ou je ne sais quoi d'autre. Et puis, je pense qu'elle l'a bien remarqué, je ne suis pas ce genre de mec. Si nous ne nous étions pas rencontrés quelques jours plus tôt, je ne serais jamais allé vers elle alors il n'y avait pas de raison pour que cette soirée se passe mal pour elle. Enfin...du moins pas à cause de moi.

Je ne sais pas trop pourquoi, quelques secondes après avoir pensé ça, une bande d'hommes un peu bourru mais surtout bourré fit son entrée bruyamment dans le bar. Comme si cette endroit était un aimant à crétins. Je leur lançais un regard très rapidemment alors qu'ils s'installaient dans un box dans un coin de l'immense salle en émettant de drôles de bruits et en se chacaillant les uns les autres comme des gamins, avant de soupirer et de retourner mon regard vers Peyton. Je ne ressens pratiquemment rien émaner d'elle mais dès qu'elle me lance une pique sans s'en rendre compte, mon regard s'assombrit et devient un peu plus froid. Ce n'était pas de sa faute et elle ne pouvait pas savoir mais, en ce qui concerne ma mère, c'est un sujet quelque peu...sensible. Voire très sensible en fait. Elle est morte calcinée alors si vous voulez cela ne me fait pas trop plaisir qu'elle en parle de cette façon. Alors, sans m'en apercevoir non plus, je lui répondis sur un ton un peu plus méchant que précédemment. Bien sûr, je faisais en sorte de ne rien montrer. Hors de question que je montre ce qu'il se cache vraiment au plus profond de moi.

« - Comme quoi cela n'a pas servi à grand chose cette nuit-là, l'imitais-je en insistant bien sur le dernier mot comme elle l'avait fait avec mon prénom. »

Ensuite, tandis que je lui fais remarquer qu'elle est bien en train de boire le verre qu'elle n'était pas censé goûter puisqu'elle ne voulait pas se le faire payer par un inconnu, elle pencha lestement la tête sur le côté avec un sourire qui n'appartenait qu'à elle. Peyton me rétorqua donc que ce n'était pas parce que je lui avais offert qu'elle le buvait, mais plutôt parce qu'il était trop bon et qu'elle ne pouvait sûrement pas refuser, puis elle fit une moue amplifiée tout en attrapant la paille entre ses lèvres pour se délecter de ce cocktail qui avait l'air, effectivement, délicieux.

« - Mmmmh, mouais, bien sûr, fis-je avec méfiance pour plaisanter. »

C'est, par la suite, qu'elle me fit la remarque que je n'étais pas si compliqué que cela puisque je lui avais donné mon nom, offert un verre et par conséquent, je l'ai considéré comme une connaissance. Je la regardais se mordre délicieusement la lèvre pour s'empêcher d'éclater de rire, sinon elle n'aurait même plus de crédibilité face à moi.

« - Pourquoi, c'est en fait toi la serial-killeuse ? C'est ça ? Tu vas retrouver mon adresse grâce à mon prénom et venir me tuer chez moi ? Commençais-je en plissant un œil tandis je haussais le sourcil de l'autre côté, avant de me reprendre en croisant les bras sur mon torse, ma bière toujours dans la main. Et puis je te ferais dire que c'est toi qui a commencé. C'est toi qui m'a dit comment tu t'appelais avant même que je ne te le demande. »

Je décroisais ensuite les bras pour pouvoir encore une fois boire une gorgée de ma bière tout en laissant mon regard fixé sur Peyton. C'était quoi son histoire de shopping là ? Je fronçais les sourcils avant de laisser apparaître sur mon visage un autre de ces sourires sadiques que je savais si bien faire.

« - Mais tu es une fille, tu devrais savoir faire ça mieux que quiconque ! Mais bon, de toute façon, je ne suis pas très fan de ce genre de choses, finissais-je en m'asseyant bien confortablement au fond de mon tabouret avant de reprendre encore une fois un peu de bière. »

Je gardais ensuite mon sourire malicieux jusqu'à ce que des rires criards et horribles parviennent jusqu'à mes oreilles : c'était la bande de bourrés au fond de la pièce. Bizarrement, je sentais que soit ils allaient jouer aux cons en provoquant une baston, soit ils allaient se rapprocher de nous. Je sentais qu'un grognement n'allait pas tarder à sortir de ma gorge si jamais ils gâchaient ma soirée.
code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 121
▬ Points : 310
▬ Date d'inscription : 24/08/2016
▬ Localisation : Mymy
▬ Emploi/loisirs : Agent de sécurité

Feuille de personnage
Petit + : Deviendra une banshee en cas de morsure.
Créateur de votre lignée : Personne, simple humaine.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Jeu 22 Sep - 22:11


DEREK & PEYTON
Je ne suis pas quelqu'un de spécialement intelligente, cependant je sais reconnaître quand un changement d'attitude est flagrant. Ce fut le cas pour Derek lorsque j'ai mentionné sa mère. Ce n'était qu'une plaisanterie, mais j'ai compris que ce n'était pas un sujet à aborder. Nous avions donc un point commun finalement. C'était de plus en plus étrange cette soirée, du moins cette conversation avec ce mec. Il y a même pas une heure il m'aurait énervé rien qu'a sa trogne et finalement je me plais bien en sa compagnie. J'avais deux options, soit j'étais réellement une fille compliquée parmi tant d'autres, soit il avait un truc dont je n'avais pas encore cerné l'origine. Je fronce les sourcils à son ton assez froid. Cette fois-ci je ne comprenais pas vraiment où voulait en venir. J'avale une gorgée de mon cocktail et me tourne vers lui. " Non voilà pourquoi je t'ai envoyé balader." Je soupire, j'ai horreur de faire des excuses, mais il est sympathique, je vais donc faire une exception. " Même si c'était sympa quand même." J'ai grommelé ses mots à travers mes dents. J'attrape mon verre et bois une nouvelle gorgée comme pour effacer ce que je venais de dire. Il ne croyait pas a l'excuse du cocktail. Je n'ai pas pu m'empêcher de rire. Il retourna ma fausse méfiance de serial Killer dans la face. Je m'empêche de rire, cependant j'affiche un sourire amusé. " Ha justement c'est ma technique de rapprochement, qui se méfierait d'une petite brune dans mon genre?" Je me lève pour accentuer ma phrase tout en balayant mes mains du haut de mon corps jusqu'en bas. Il ne semblait pas vraiment d'accord pour le shopping. Sa vanne sexiste m'a fait éclater de rire. "Le contraire m'aurait étonné." Je voyais très mal Derek fan de shopping. Un spasme me prend en imaginant ce dernier dans un magasin. Un boucan d'enfer me fait tourner la tête. Je n'avais pas remarqué le groupe de mecs complètement bourré au fond du bar, mais là c'était fait. Ils braillaient comme des cinglés. Je les regarde en grimaçant, encore plus pathétiques que cette blondasse. " C'est la soirée des crétins ou il y a une réunion dans le coin?" Je regarde Derek en soupirant. Cette soirée était vraiment bien, j’espérais que ses derniers n'allaient pas la gâcher. Je bois une nouvelle gorgée de ma boisson.

J'entendais les bruits de ses types se rapprocher. Si ses derniers me cherchent des noises, je n'hésiterais pas à leur péter les rotules. Je n'avais vraiment aucune envie de me faire emmerder, encore moins maintenant. Je termine mon verre. Ma tête a clairement changé, je suis passé de la femme souriante et amusante à ma tête des mauvais jours. Surtout lorsque l'un d'entre eux s'accoude au bar a coter de moi. Je fais signe au barman de me servir de nouveau. Je ne comptais pas bouger d'ici. Je scrute Derek et je retrouve pratiquement le sourire. Ce mec avait un drôle d'effet sur moi, je venais tout juste de m'en rendre compte. C'était certainement un truc à lui, je ne sais pas. Je n'étais pas très douée pour cerner mes émotions, c'était un peu le bordel à ce niveau-là. Je défiais un psy de venir mettre de l'ordre dans ma tête, il y perdrait son latin. " Les filles ne pas que sont bonnes qu'à faire la vaisselle, à manger et du shopping. Les hommes eux par contre c'est regarder la télé vautrer dans le canapé et boire de la bière." Je fais cogner doucement, mais rapidement mon verre fraîchement arrivé contre sa bière. Je ne sais pas pourquoi j’accentuais toujours mes gestes à mes vannes, Derek était un homme futé, il l'aurait compris sans tout cela. En vérité je l'avais toujours fait, j'étais plutôt gestuelle comme personne, pas tactile par contre, seulement quand je connaissais bien et que j'appréciais la personne et encore c'était relativement rare.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 491
▬ Points : 680
▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Localisation : Quelque part dans la Nouvelle-Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Envoyer chier tout le monde, c'est un loisir ?

Feuille de personnage
Petit + : Plutôt un conseil. Si vous connaissez la phrase "je ne mords pas", mettez vous dans le crâne qu'avec moi c'est absolument tout le contraire.
Créateur de votre lignée : La Hale family.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Dim 25 Sep - 22:08

Peyton Collins ∞ Derek Hale

As we meet again !
À son froncement de sourcil je savais qu'elle avait remarqué ce qui n'allait pas chez moi à ce moment-là. En même temps comment ne pas remarquer que je passe d'un ton plaisantin à un ton carrément distant et froid – mis à part le fait que je sois lunatique, cela se remarque forcément non ? –. Non, franchement, elle avait réellement touché la corde sensible et, quand j'ai cru qu'elle allait me remballer comme à son habitude depuis la dernière fois que l'on s'est croisé, sa phrase allait dans le même sens que mes pensées négatives si l'on peut dire comme ça. Enfin je veux dire qu'elle venait d'admettre que, ce soir-, elle n'avait pas su se défendre et comme c'est moi qui l'avait fait, au lieu de me remercier elle m'avait envoyé paître. Au moins, maintenant, je comprenais et je ressentais que dans ses paroles elle sous-entendait des excuses, sans vraiment l'avouer. Franchement, cette fille ne cessait de me dérouter. Elle arrivait à me mettre le cerveau en vrac en un instant. Un coup elle m'envoie chier comme une merde et l'autre elle finit quand même par s'excuser – bien que j'ai dû mal à entendre tellement elle marmonne entre ses dents et qu'elle fait passer le tout en buvant encore de sa boisson étonnamment colorée et sucrée –. Bon, j'avoue que d'un côté elle a quand même réussi à me remercier alors c'est déjà bien de sa part. Mais, comme je suis un gros emmerdeur de première et que je ne veux pas que l'on reste sur cette ambiance que j'ai pourri tout seul, j'enchainais directement. Je tournais légèrement la tête en penchant l'oreille, ma main toute près de cette dernière. Je faisais mine de ne pas bien entendre pour qu'elle le répète.

« - Attends attends, qu'est-ce que tu viens de dire ? Ne serait-ce pas des remerciements que tu me fais là ? »

Son rire délicat me fit légèrement sourire, d'un sourire franche, dévoilant mes fossettes jusqu'alors cachées sous ma barbe. Mais c'est surtout le fait qu'elle morde à pleines dents dans notre petit délire à tous les deux qui me fait sourire de nouveau, mais plutôt d'un sourire en coin. Elle se leva même pour se reluquer des mains de haut en bas pour appuyer ses mots. Je ne pouvais la contredire, alors je hochais doucement la tête.

« - J'avoue que c'est plutôt une bonne technique. J'aurais peut-être marché, qui sait... Me mis-je à plaisanter. »

Juste après, elle se mit à rire franchement, ce qui me fit sourire de plus belle. Je ne suis absolument pas sexiste, mais je trouvais ça drôle depuis tout à l'heure de la taquiner de cette manière. Je haussais alors les épaules en remontant légèrement les mains vers le ciel.

« - Qu'est-ce que tu veux, sexiste un jour, sexiste toujours ! Dis-je avant de me faire obstruer l'ouïe par des rires rauques et exagérés. »

Peyton venait visiblement de remarquer ce groupe d'idiots sans cervelle et, vue la grimace qu'elle faisait, elle les appréciait déjà encore moi que la poupée Barbie de tout à l'heure. Elle se tournait vers moi et soupirait, alors je faisais de même et buvait un peu de ma bière au passage.

« - Ils ont dû se faire passer le mot... Comme quoi on trouve pas des glands que dans la forêt... Soupirais-je de nouveau. »

Là, j'avais juste envie de les foutre dehors à coups de pied au cul ou bien même de leur coudre la bouche mais je doute que cela soit très efficace vue dans l'état dément dans lequel ils sont. Et je vois bien que Peyton est dans le même état de véhémence que moi. Son regard noir en coin voulait tout dire. On aurait dit qu'elle avait envie de les tuer et que des rayons lasers sortaient de ses yeux. S'ils étaient vraiment réels, je suis persuadé qu'ils seraient déjà tous mort. Mais je pense qu'elle était tellement calée niveau sport de combat qu'elle pourrait tous les battre à plate couture – ou pas, vue ce qu'il s'était passé la dernière fois hé hé –. Enfin bref, trêve de plaisanterie, maintenant, nous n'étions pas content, ni l'un, ni l'autre. Surtout quand l'un d'entre eux vint se poster tout près d'elle, s'accoudant au bar pour commander quelque chose pour sûrement se déchirer la gueule. Mais, dès qu'elle se tourna vers moi et alors que je haussais un sourcil, son sourire s'élargit de nouveau et je la retrouvais aussi souriante que tout à l'heure. Je me radoucis alors immédiatement et paraît tout de suite moins froid, bien que la présence de l'autre abruti près d'elle me fasse légèrement me raidir. Mais ses paroles carrément sexiste, aussi bien sur un sexe que sur l'autre, me font me détendre légèrement. Je trinquais alors avec elle alors qu'elle approchait son verre du mien et continuais tout de même de surveiller le mec du coin de l’œil.

« - Je n'ai jamais dit le contraire ! La preuve. Il ne manquerait plus que la télévision et le canapé et le compte y serait bon, rétorquais-je en montrant ma bière avant de la porter à mes lèvres en souriant. »

De suite après, je remarquais le regard insistant de l'homme sur Peyton. Je tournais vivement le regard vers lui et plantais mes yeux noirs dans les siens comme pour le sommer de dégager vite fait ou j'allais lui mettre la raclée de sa vie. Mais il ne semblait pas bien comprendre. Alors, soit il était têtu, soit il était carrément et absolument con.
code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 121
▬ Points : 310
▬ Date d'inscription : 24/08/2016
▬ Localisation : Mymy
▬ Emploi/loisirs : Agent de sécurité

Feuille de personnage
Petit + : Deviendra une banshee en cas de morsure.
Créateur de votre lignée : Personne, simple humaine.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Lun 26 Sep - 19:34


DEREK & PEYTON
Forcément Derek était un emmerdeur de première et du coup ce dernier ne loupe pas l'occasion de me vanner sur mes excuses. Il joue le mec qui n'a pas bien entendu, je tente de me retenir de rire devant sa mine innocente qui je dois l'avouer est plaisante à regarder. Malheureusement, je ne contrôle jamais un rire et ce dernier sort de ma gorge. Je ris aux éclats en voyant sa tête, il était aussi bon acteur que moi finalement. Je pousse doucement sa tête en riant. " Ouais tu peux toujours courir, grave bien ses paroles dans ta mémoire beau brun tu n'es pas prêt des ré entendre." Derek m’étonne quand il admet que ma technique n'aurait pas été mauvaise et que ce dernier aurait pu se faire prendre, enfin peut-être. Le plus drôle c'est quand il en rajoute sur le côté sexiste de l'affaire, je laisse un léger rire m'envahir. Je m'étais trompé sur Derek, ma méfiance aiguiser et mon coter farouche a bien failli me faire passer à côté d'un chouette gars, du moins un type assez futé et avec un minimum de répartie pour captiver mon attention. Nous n'avions pas été d'accord sur grande chose ce soir installer à ce bar, mais nous faisions l’unanimité quand il s'agissait de cette bande de viandes saoules qui c'étaient installer juste derrière moi. Je préférais les ignorer, je n'avais pas le temps pour ses idiots, enfin sauf si ses derniers me faisaient perdre patience. J’espérais qu'ils passeraient leurs chemins sans trop de vague. Malheureusement, à peine avoir trinqué avec Derek que je remarque le regard de ce dernier. Je comprends rapidement que ses types, ou du moins l'un d'entre eux c'était mis en tête de nous emmerder. Je pose mon verre en soupirant et me tourne vers ce mec qui sentait l'alcool bon marché à pleins nez. " Salut beauté, je te paie un verre." Ce dernier ne doute de rien, j'arque un sourcil visiblement très agacer par cette interruption. "Non merci, je suis déjà accompagné et j'ai déjà un verre." J'allais me retourner quand ce dernier se met en tête de caresser mes cheveux. D'un geste rapide et habile je lui retourne le bras dans le dos pour finalement sauter de mon siège afin de coller la tête de ce dernier contre le bar. Je me retrouvais à présent dans son dos. J'approche mon visage de son oreille " Ne me touche pas c'est clair." Je resserre un peu mon étreinte tout en gardant à l’œil les autres. J'avais horreur qu'un inconnu me touche de la sorte et encore plus quand ce dernier était totalement bourré. Je recule forçant ma victime à me suivre, puis d'un coup de pied je le pousse. Ce dernier est bien trop bourré pour garder l'équilibre et s'étale au sol comme une merde. Je pense que le message doit être clair. Si ce dernier ne comprend pas, il aura tout simplement droit à une piqûre de rappel. Je me tourne vers Derek en attrapant mon verre. " Il y en a qui croit encore a la sainte vierge." J'écarquille les yeux pour accentuer mon dégoût pour ce sale type.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 491
▬ Points : 680
▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Localisation : Quelque part dans la Nouvelle-Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Envoyer chier tout le monde, c'est un loisir ?

Feuille de personnage
Petit + : Plutôt un conseil. Si vous connaissez la phrase "je ne mords pas", mettez vous dans le crâne qu'avec moi c'est absolument tout le contraire.
Créateur de votre lignée : La Hale family.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Dim 23 Oct - 0:07

Peyton Collins ∞ Derek Hale

As we meet again !
Pour la taquiner, je faisais exprès de ne pas avoir entendu ses excuses. Évidemment, elle l'avait bien compris. Je pensais que cela allait la faire se renfermer encore plus ou qu'elle allait bouder mais au final elle se mit à rire à gorge déployée, me poussant doucement tout en me disant que je n'étais pas prêt d'entendre cela une autre fois et qu'il fallait que je m'en rappelle. Je souriais en me replaçant bien dans mon siège. Franchement, cela faisait du bien de pouvoir déconner un peu. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas rit de cette façon et, à vrai dire, je ne m'en sentais pas capable à nouveau. Mais Peyton avait le bon mot et les bonnes répliques cinglantes pour animer ma soirée, ce qui me ravi complètement. Très peu de femmes avaient réussi à me faire aimer un petit moment comme celui-là, surtout que mon soit disant humour s'était fait la malle depuis longtemps lui aussi. Mais visiblement il avait décidé de refaire surface bien plus tôt que prévu.

Plus tard dans la soirée, après avoir eu affaire à une bande d'aguicheuses, voilà que des bourrés se trouvaient tout près de nous. S'il n'avait pas fait le moindre chahut, encore, cela ne m'aurait pas dérangé, mais un de ces abrutis avait décidé de prendre en chasse Peyton, ce qui ne me plu absolument pas. J'avais beau le regarder froidement pour l'avertir de ne pas venir vers nous, il n'en tint pas compte et vient se poster tout près de la brune. Celle-ci, l'ayant aussi remarqué, posa nerveusement son verre en soupirant avant de se tourner vers l'homme en question. Il la joue dragueur invétéré mais cela ne marche absolument pas et il se prend un stop monumental par Peyton, ce qui me fait légèrement pouffer. Elle allait se retourner vers moi quand le bourré voulut passer une main dans les cheveux de la demoiselle.

« - Fais pas ça...fais pas ça tu vas le regretter...me murmurais-je à moi-même en sachant pertinemment que Peyton allait en faire qu'une bouchée. »

Et j'avais bien raison car, à peine celui-ci voulu effleurer sa chevelure de jais, qu'il finit la main dans le dos, la tête collé contre le bar. Il avait vraiment une sale gueule mais Peyton le maitrisait parfaitement et, en rien de temps, il était par terre, éclaté comme la merde qu'il était.

« - Je te l'avais dit...dis-je pour m'amuser avant de me mettre à rire de façon presque sadique à son égard. »

Cependant, je m'arrêta presque immédiatement en apercevant Peyton se retourner vers moi et balancer une blague fusante. En fait non, je ne pus m'empêcher de rire de nouveau à ses paroles tout en en plaçant une.

« - Elle doit être sacrément sexy alors pour qu'ils y en aient encore qui tentent leur chance comme ça ! »

Je continuais de me marrer avec elle tout en gardant, au coin de l’œil, nos camarades bourrus. Un pas dans la direction de Peyton, et je leur ferrais bouffer leur barbe mal taillée à ces abrutis sans cervelle.
code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 121
▬ Points : 310
▬ Date d'inscription : 24/08/2016
▬ Localisation : Mymy
▬ Emploi/loisirs : Agent de sécurité

Feuille de personnage
Petit + : Deviendra une banshee en cas de morsure.
Créateur de votre lignée : Personne, simple humaine.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Dim 23 Oct - 21:00


DEREK & PEYTON
J'avais horreur d'être abordé de la sorte, vraiment horreur. Ce genre de type qui pensait ramener n'importe quelle fille chez eux par des belles paroles et quelques verres, je ne pouvais tout bonnement pas les sentir. J'étais en bonne compagnie, agréable même, je ne l'aurais pas imaginé il y a quelque temps, surtout avec Derek, mais j'étais vraiment bien en sa présence. Nous passions une bonne soirée, elle avait commencé assez brutalement entre nous, nous étions plutôt froids et a présenté c'était chaleureux et surtout très drôle. Je ne me souvenais plus la dernière fois où j'ai bien pu rire et m'amuser autant en compagnie d'un homme. J'avais une grande méfiance pour la gent masculine, mais le beau brin brisait cette méfiance.

Son attitude m'avait rapidement fait comprendre qu'il était différent, il n'était pas comme tous ses hommes qui se pavanaient avec une liste de conquêtes énormes à son actif, il n'était pas non plus un macho prétentieux, comme j'aurais pu le croire auparavant. Il avait du caractère et visiblement il ne semblait pas simple de l'aborder. J'étais étonnée de constater à quelle rapidité nous nous sommes rapproché, je n'étais pas non plus simple à aborder surtout pour les hommes. J'aimais qu'on me laisse tranquille, mais là tout de suite je ne voulais pas que ses yeux intenses quittent mon champ de vision. C'était perturbant de ressentir une telle chose pour un homme que je connaissais à peine. Je n'allais pas non plus le demander en mariage, mais il y avait quelque chose, je ne pouvais pas encore expliquer ce que c'était, mais je voulais encore profiter de sa présence.

Je l'entendais murmurer des mises en garde pour ce pauvre type, malgré ses vannes sanglantes et machistes, qui sont soi-disant passant très drôle, il ne me sous-estimait pas du tout et j'appréciais beaucoup. Je n'ai pas mis beaucoup de temps à me débarrasser du trouble-fête, en espérant que ce dernier comprenne tout de suite. Je pouvais entendre ses potes le charrier et rire, mais de là a ce qu'il lâche l'affaire, ce n'était pas vraiment certain. Je ne voulais pas lui accorder plus de temps qu'il ne m'en avait déjà pris, il ne le méritait pas. Je préférais de loin retourner vers mon compatriote de la soirée qui était de meilleure compagnie. Sa réplique à propos de la sainte vierge me fit rire à Gorge déployer. " J'ai toujours été certaine que cette Marie cachait bien son jeu!" Je lui adresse un clin d’œil en souriant puis j'absorbe une gorgée de mon cocktail. Je m'installe sur mon siège que j'ai préalablement légèrement rapproché de celui de Derek, puis je plante mon regard noisette dans celui du jeune homme. " Je crois bien qu'on est tombé dans la soirée je suis complètement con et je l'assume comme un con" Je regarde rapidement la blonde ricanant indécemment sur les genoux d'un ivrogne qui n'hésite pas à la peloter sans gêne, ce qui d'ailleurs m'arrache une grimace de dégoût, puis au type qui était debout l'air débité face au comptoir.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 491
▬ Points : 680
▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Localisation : Quelque part dans la Nouvelle-Orléans.
▬ Emploi/loisirs : Envoyer chier tout le monde, c'est un loisir ?

Feuille de personnage
Petit + : Plutôt un conseil. Si vous connaissez la phrase "je ne mords pas", mettez vous dans le crâne qu'avec moi c'est absolument tout le contraire.
Créateur de votre lignée : La Hale family.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Jeu 3 Nov - 22:12

Peyton Collins ∞ Derek Hale

As we meet again !
PLa soirée, malgré quelques interférances très pénibles, était plutôt agréable en présence de Peyton. Cela faisait longtemps que je n'avais pas rigolé et que je ne m'étais pas amusé à ce point. J'ai souvent tendance à me renfermer sur moi-même, à parler très peu et à envoyer chier quiconque commençait à me gonfler ou simplement à m'adresser la parole mais, comme par miracle, avec elle, j'étais beaucoup plus détendu et je m'amusais à plaisanter sur tout et n'importe quoi. Elle avait un sorte d'effet très bénéfique sur ma personne, ce qui n'était pas pour me déplaire. Comme dirait sûrement les gens qui me connaissent, ça me décoince puisqu'il semblerait que j'ai un balai dans le cul ! Enfin...pour une fois et en si peu de temps, je peux dire que j'apprécie Peyton. Peut-être un peu plus que je ne le voudrais d'ailleurs...

Pour ce qui est du bourré, on peut dire que la jolie brune n'en a fait qu'une bouchée. Ce crétin ne savait même plus où il était tellement il a été sonné et les rires de ses potes ne l'aident pas beaucoup à se remettre de ses émotions. Il peut rester par terre ou aller jouer avec ses copains, sinon c'est moi qui m'en chargerait à la place de Peyton et ça risque d'être moins sympathique pour lui ! Enfin bref, me voilà de nouveau bien installé et, à en juger par le rire que la brune n'arrive plus à quitter, je suppose que ma réplique devait être marrante. D'ailleurs, à mon tour, je ris à la sienne.

« - Les apparences sont parfois trompeuses ! M'enquis-je d'ajouter. »

A ce moment-là, je ne savais plutôt si je parlais de la Sainte Vierge ou bien de Peyton et moi. Avouons tout de même que cette histoire d'apparence joue aussi en notre faveur. Je ne pensais pas que je m'entendrais aussi bien avec la brune, et pourtant, quelques minutes même pas après l'avoir rencontré de nouveau, nous nous sommes mis à nous chercher des poux avant de rire en cœur. Franchement, c'est plutôt sympa je dois l'avouer. Pour agrémenter mon humeur "radieuse", je bus encore une gorgée de ma pression en observant Peyton se rassoir près de moi qui, sans que je m'en aperçoive, avait rapproché son tabouret du bien. Elle s'installe convenablement et me fixe intensément.

« - Rah qu'est-ce que tu veux... Il ne peut pas y avoir trop de gens civilisés comme nous au même endroit, répliquais-je avec le sourire avant que celui-ci ne disparaisse quand j'entendis la blonde rire nerveusement et excessivement pendant que l'ivrogne de tout à l'heure se demande toujours qu'est-ce qu'il fout là.
code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


▬ Messages : 121
▬ Points : 310
▬ Date d'inscription : 24/08/2016
▬ Localisation : Mymy
▬ Emploi/loisirs : Agent de sécurité

Feuille de personnage
Petit + : Deviendra une banshee en cas de morsure.
Créateur de votre lignée : Personne, simple humaine.
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Mer 16 Nov - 18:57


DEREK & PEYTON
Derek aurait été un type que j'aurais volontiers mis à terre, je ne pouvais pas le voir, mais là à cet instant, je l’appréciais réellement. J'en étais la première étonnée, mais c'était comme ça. Je n'avais jamais vécu une situation semblable, en général quand je n'aime pas une personne c'est définitif, la preuve qu'il y a toujours une exception. Nous avons bien rigolé, même si la blonde et ce sale type ivre avaient un peu gâché la soirée. Il semblerait que personne ne puisse gâcher ma bonne humeur et mon envie de taquiner Derek. La pauvre sainte vierge en prenait pour son grade, il ne valait mieux pas qu'un religieux nous entende, bien que je ne voie pas pourquoi il serait dans un bar. Je m'étais installé plus près de Derek, question de sécurité, enfin c'était ce que je m'entêtais à me dire. " Nous devrions avoir une médaille." Le rire de la blonde me fit grimacer, je ne la supportais plus. " Il devrait y avoir une loi pour que certaines personnes apprenant à la mettre en sourdine." J'attrape mon verre et le termine faisant signe au barman que j'en désirais un autre. " Tu connais des prises pour rendre les gens muets toi?" Je regarde Derek l'air innocent, comme si j'étais sérieuse dans ma question, un léger rictus au coin de ma lèvre pouvait me trahir. D'un côté j'aurais bien aimé put la rendre muette cette blondasse. Le type se relève enfin l'air bêta et décide de quitter le bar visiblement vexé suivit de ses potes qui le charrient à voix haute histoire que tout le monde les entend. " Vive les copains." Ils n'étaient pas vraiment sympas de rabaisser leur pote, pour ma part mes amis je les défends et même si je me moque je ne le fais jamais de cette manière. Le rire de la blonde se fait encore plus insistant et je la vois observer Derek du coin de l’œil à plusieurs reprises. " Je crois qu'elle n'a pas oublié que tu étais là." D'un signe de tête je lui montre la femme. " Mon pauvre j'en viendrais presque à te plaindre." Soi-disant passant mon prince complètement ivre n'était pas mal non dans son genre, la honte intégrale.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]   Aujourd'hui à 6:44

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme on se retrouve! [Derek & Peyton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Comme on se retrouve - with Ley' ♥
» Comme on se retrouve Mister Akane [Soma]
» Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones
» Comme on se retrouve ! Connard. ▬ Akemi & Alexi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Rues, Ruelles :: Bars, Restaurants-