Top Partenaires

Daearen
Fearwood
Salvatore Boarding School
Historia Pactum
Dust And Shadows
Imperium
Lost Angels

Sujets Libres

Sometimes the shape you take...



 

Bienvenue sur le forum Encore une fois (PV Camryn) 911916552 Certains pv sont toujours libres : Theo Raeken, Liam Dunbar, Damon Salvatore, Jeremy Gilbert etc... Nous manquons cependant de vampires, de membres du brotherhood et des membres du groupe Others

Partagez
 

 Encore une fois (PV Camryn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sarcasm is mine
The Descent Into Hell

Nick Alvez
Nick Alvez
Encore une fois (PV Camryn) 190218070720105423
▬ Messages : 234
▬ Points : 1478
▬ Date d'inscription : 17/02/2019
▬ Localisation : Quelque part dans son monde
▬ Emploi/loisirs : Policier
MessageSujet: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyDim 3 Mar - 20:36

Encore une fois
••••

Encore une fois le jeune homme se retrouvait aux urgences. Encore une fois il allait avoir le droit à tout un tas d'analyses. Encore une fois il s'était mis dans une situation délicate. Encore une fois il faisait parler de lui. Mais cette fois, ce n'était pas sa faute. Du moins, pour de vrai. En effet, cette affaire devait être une affaire des plus banale. Une simple histoire d'arrestation d'un ado soupçonné d'avoir placé des virus informatiques dans les PC de son lycée, et qui aurait causer pas mal de dégât dans le lycée même et chez certains étudiants. Bref donc lui et son partenaire du moment avaient été voir cet ado. Un gamin sans histoire et pas le genre gros dur. Nick ne s'était pas méfier, mais il aurait dut. Alors que son partenaire parlait avec la mère afin de la convaincre de la dangerosité de la situation, Nick avait décider d'aller parler au gamin. Celui-ci c'était donc fait passer pour la victime, le genre de gamin qui fait une grosse bêtise mais parce qu'il ne sait pas comment s'en sortir, et ça avait marcher...malheureusement. Nick avait donc eut pitié de lui et l'avait "convaincue" de la suivre sans lui passer les menotte. Arriver devant sa mère, la femme se mit à hurler et a crier, elle envoya voler tout ce qui était devant elle, jetant le tout sur les policiers devant elle et Nick réussit à esquiver des choses. C'est là qu'il vit le gamin se barrer par derrière, il se mit à le poursuivre. Et fallait dire qu'au jeu de la course Nick était vraiment balaise. Le gosse ne trouva rien de mieux que de lui faire tomber un échafaudage de peintre sur lui. Nick se retrouva au sol, son arme à terre et dans les mains du gosse en l'espace de deux secondes. Nick était donc à sa merci et le gamin en riait, lui expliquant ce qu'il allait lui faire, et ce qu'il ferrait croire à tout le monde. Nick était bloquer sous l'établie, sa cheville avait prit un mauvais coup et le policier retenait des cris de douleur. Alors que le gosse s'apprêtait à tirer, d'autres policiers arrivèrent, de suite, il changea alors son regard et prit le rôle typique de l'ado effrayé qui ne sait pas quoi faire. Nick en était malade. ON l'extirpa de là et on l'envoya à l'hopital. Malgré ses protestations. Mais là où Nick piqua une nouvelle crise, si on peut dire ça, c'était en apprenant que le gamin était ici. Visiblement choqué.

"Choqué de rien du tout ! C'est un psychopathe ce gosse ! Faut pas le laisser ici !"

Tout le monde tentait de le résonner et de le calmer. Il avait une belle foulure, et au vu de l'état de sa cheville, il serait en arrêt pour quelques semaines, ce qui ne l'arrangeait pas. Profitant que le médecin était partie, il se chaussa de nouveau, souffrant le martyre en forçant sur le bandage et sa rangers. Il boitilla et vit une infirmière qui lui demanda si il était Mr Alvez. Il sourit ded manière charmeur, bien que son regard était tout autre, et fit :

"Non, désolé. Je suis son partenaire, Rodriguez. Je l'attends justement."

Le croyant sur parole, elle s'en alla, le faisant promettre de lui faire signe quand Alvez reviendrait. Nick était plutôt fier de lui pour le coup. Il se dirigea vers l'accueil et chercha du regard comment interroger le gosse. Il fit un bon en sentant son portable vibrer. Il ne décrocha pas. Les flics avaient cas le chercher, il n'en démordrait pas, ce gosse était un fou furieux. Nick était sûr qu'il chercherait à faire d'autres soucies. Et l'hopital était le meilleur endroit pour en créer. Voyant des agents de sécurité, il se débrouilla pour vite rentrer dans une salle, sans prendre le temps de savoir ce que c'était. Il se retrouva nez à nez avec Camryn. Il l'aimait bien elle, mais est-ce qu'elle allait accepter de l'aider ? OU est-ce qu'elle allait le dénoncer ? Il observa. Elle était en soin d'un patient. Nick sourit comme un gosse qui vient de faire une connerie et il fait :

"Oh mince...je me suis tromper de chambre. Je cherche le gosse qui est arrivé...Adam Bronw...Tu sais où il est ?"

Son ton était purement faux. Et il n'était pas nécessaire d'être une lycan pour le savoir.


Encore une fois (PV Camryn) 190218070817150297Encore une fois (PV Camryn) 190218070808856669
Encore une fois (PV Camryn) 190309054910360048Encore une fois (PV Camryn) 190309054854960516
Revenir en haut Aller en bas

I'm Just A Beta
The Reckoning

Camryn Jensen
Camryn Jensen
Encore une fois (PV Camryn) Tumblr_mv8ss6Dxv21qhelx5o4_250
▬ Messages : 792
▬ Points : 2029
▬ Date d'inscription : 22/08/2017
▬ Localisation : mon temps se partage essentiellement entre mon travail et mon appartement mais vous me trouverez aussi dans les rues de la ville
▬ Emploi/loisirs : infirmière urgentiste

Feuille de personnage
Petit + : a la capacité de se transformer entièrement en loup
Créateur de votre lignée : mes parents, les Carter
Inventaire:
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyMer 17 Avr - 17:32

Encore une foisCamryn Jensen x Nick Alvez

Depuis presque une année ma vie a totalement volée en éclats. Je pensais avoir une existence tout à fait normale avec des parents plutôt cool, un diplôme qui m'ouvrait les portes du métier de mes rêves, une bande d'amis. Maintenant tout ce qui me reste c'est mon travail, c'est la seule chose qui soit restée normale et qui n'ait pas changée. Désormais mes parents sont morts et je me suis prit de plein fouet une révélation complètement dingue. Le surnaturel dont on entend parler dans les contes et les films existe bel et bien. Les vampires, les loups garous, les sorciers et plein d'autres espèces sont la sous nos yeux depuis toujours et la majorité du monde ne s'en doute pas. Et le plus étonnant c'est qu'en plus en j'en fais partie. Je suis une louve garou. Même dit intérieurement et pas à haute voix c'est complètement dingue. Bien évidemment au début je n'ai pas voulu y croire mais face à tout ce qui se produisait je n'ai pas eu le choix. Pendant un temps j'ai détesté Josh de m'avoir tout révélé, j'avais envie de lui faire très mal pour qu'il prenne conscience de ma douleur. Puis j'ai finalement compris que même sans lui tout m'aurais explosé à la figure quand même. Alors je lui suis reconnaissante car il n'a pas poursuivi son chemin comme si de rien était, il m'a aidée alors que j'étais perdue et terrorisée. Sans son aide j'aurais été repérée et exécutée depuis longtemps par les chasseurs. Alors voici une nouvelle phrase totalement absurde. Mon meilleur ami est un vampire. Si un jour j'écris un livre soit ça fera un best-seller dans la catégorie fantasy soit je me ferrais interner en psychiatrie par mes collègues. Enfin bref. Même si c'est risqué j'ai tenu à garder un semblant de normalité dans ma vie, et surtout à garder mon travail. Rien de tel qu'une activité normale pour se sentir comme tout le monde. J'arrive un peu mieux à canaliser mes facultés mais quand c'est trop dur je sais que je peux compter sur Josh ou sur Derek, mon mentor lupin.

C'est donc une journée assez classique à l’hôpital où je suis titulaire. Cette semaine je suis affectée ici, je ne sort pas avec les équipes en ambulance sauf cas d'urgence, eh oui il faut du personnel partout. Je suis en train de terminer le plâtre sur le poignet d'une fillette de huit ans lorsque la porte s'ouvre dans mon dos à la volée. Je me retourne et tombe nez à nez avec Nick. Il se met à me déballer une excuse qui sonne tellement faux que je suis sûre que ma jeune patiente pourrait mentir bien mieux que lui. J'indique à ce visiteur impromptu d'attendre quelques instants puis reporte mon attention sur la petite fille. Avec un sourire je l'aide à descendre de la table de soins et explique à sa mère les précautions à prendre pendant les deux semaines où sa fille devra garder le plâtre. Ensuite je les fait sortir puis referme la porte et regarde à nouveau Nick. Nous nous sommes connus à peine quelques jours après mon arrivée à la Nouvelle-Orléans, j'étais orpheline depuis peu et lui venait de voir sa vie bouleversée par l'arrivée d'un enfant alors qu'il ne savait pas qu'une aventure d'un soir aurait cette retombée. Nous étions tous les deux perdus et cela nous a rapprochés. Une relation épisodique de quelques semaines s'en est suivie où passer du bon temps ensemble nous a permis de mieux appréhender le futur. Il avait une place particulière dans mon cœur mais il n'est pas le genre d'homme fait pour se caser dans une relation de couple et ma vie partait dans tous les sens avec mes facultés qui se réveillaient alors nous avons mis fin à cette histoire. Désormais nous sommes des amis proches mais il ne sait pas ce que je suis, je ne veux surtout pas le mettre en danger.

En un coup d’œil je remarque sa crispation et le fait qu'il ne prenne pratiquement pas appui sur son pied droit. Mon regard se fait sévère et je lui indique la table de soins.

-Assis. Tout de suite.

Il me connait assez pour savoir que je ne plaisante pas et que si il veux mon aide il va d'abord devoir m'obéir. J'enfile une paire de gants stériles puis me tourne vers lui et ma bouche s'étire en un sourire vainqueur en voyant qu'il est sagement assis sur la table. Ignorant son air boudeur je retire délicatement sa chaussure et soupire en constant l'état de la foulure. Bravo Nick tu es dans le top trois des personnes les plus têtues que je connaisse. Je me redresse et lui tend un verre d'eau accompagné de deux cachets, l'un étant un anti-inflammatoire et l'autre un anti-douleur léger. Une fois qu'il a avalé le tout je nettoie en douceur une coupure sur sa tête, heureusement la blessure est légère. Ensuite je rive mes yeux aux siens.

-Alors? Pour les raisons de ta présence je suis sûre que c'est parce que tu t'es donné à fond dans ton boulot. Mais qui est ce gosse et pourquoi tu le cherches?

©️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas

Sarcasm is mine
The Descent Into Hell

Nick Alvez
Nick Alvez
Encore une fois (PV Camryn) 190218070720105423
▬ Messages : 234
▬ Points : 1478
▬ Date d'inscription : 17/02/2019
▬ Localisation : Quelque part dans son monde
▬ Emploi/loisirs : Policier
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptySam 27 Avr - 22:12

Encore une fois
••••

Adam Brown...le seul nom qui tournait en boucle dans la tête de Nick à l'heure actuelle. Le nom qui l'avait pousser à mentir, à fuir le médecin, à forcer sur sa cheville douloureuse et à se retrouver à faire une partie de cache cache dans l'hopital. Il avait même eut la surprise, heureuse ou non, tout dépend du point de vue, de tomber sur Camryn. Il ne savait pas réellement si il était content d'être tomber sur elle ou non. Ils étaient proche, pas autant que lui et Elie, mais c'était pas loin. Disons qu'elle était dans le top 3 des personnes les plus proches, et on ne compte pas Liam. Nick se fit tout petit en attendant que l'enfant et sa mère parte. Puis il expliqua à Camryn qu'il cherchait se fameux gamin, Adam Brown. La jeune femme repéra de suite sa cheville. Elle lui ordonna de s'asseoir et Nick tenta une esquive :

"Quoi ? ça ? Non t'en fais pas, c'est bon, le médecin à dit que ça allait et puis j'ai assez galérer à mettre ma ranger, alors si je pouvais éviter de la poser encore ça serait top tu vois."

Sous entendue, il avait un mal de chien en faite ! Mais il savait que ça ne servait à rien de jouer les têtues avec elle. Alors à contre coeur, il prit place sur la table, il s'attendait à ce qu'elle lui donne seulement un médoc. Mais non, ce fut un grand sourire qui se dessina sur son visage quand elle se retourna fièrement. Nick boudait lui par contre, vraiment pas content de la situation. Elle prit en main le fait de retirer sa ranger. Nick serra les dents et se crispa sur le matelas du lit. Bon sang ça faisait tellement mal ! Il soupire enfin de soulagement quand elle a finit de lui retirer la ranger. Son air sévère ne plait pas trop à Nick. Il lui dit alors :

"Oh ça va, c'est pas si terrible que ça une fois dans la ranger."


Elle lui donne ensuite un verre d'eau avec deux cachets. Comme si il était bête à ce point...

"C'est quoi tes cachets ?"

Elle lui expliqua alors que c'était un anti-inflammatoire et un anti-douleur. Bon dans ce qu'elle venait de dire, il n'y avait rien qui ressemblait à un somnifère. Alors il avala les deux cachets tout en buvant l'eau. Elle commença à nettoyer sa plaie à la tête. C'était rien de grave, presque bénin même. Mais Nick était sacrément secouer tout de même. Il en avait vécue des situations dangereuse, mais jamais il avait été menacer de mort par un enfant. Il n'entendit pas la question de Camryn. Voyant son regard dans le sien, il fit en haussant les épaules :

"Quoi ?"

Comprenant qu'elle lui avait parler, il fit :

"Désolé j'étais dans mes pensées."


Comme si le Nick Alvez qu'elle connaissait se perdait dans ses pensées. Il n'était pas dans son état normal. Par la suite, Camryn lui reposa alors la question, et Nick put enfin lui répondre :

"Ouais, je...j'ai eus un petit accident lors d'une arrestation...et je dois interroger le gosse."

Ouais enfin c'était sur qu'elle ne dirait pas oui et puis elle ne tarderait pas à voir Shayne débarquer si cela continuait, car il était certain que le partenaire de Nick allait le retrouver. Il le retrouvait toujours. A croire que Nick avait un émetteur intégré. Le jeune homme était impatient qu'elle est terminé pour sortir d'ici et trouver le gamin. Camryn ne savait pas que Nick avait manquer de se faire tuer par ce gosse. Nick avait le coeur qui battait très vite et très fort tellement il était en colère. Il pensait cacher assez bien ses émotions et ses sentiments mais ce n'était pas certain qu'il puisse les cachés aussi facilement à cette jeune femme.


Encore une fois (PV Camryn) 190218070817150297Encore une fois (PV Camryn) 190218070808856669
Encore une fois (PV Camryn) 190309054910360048Encore une fois (PV Camryn) 190309054854960516
Revenir en haut Aller en bas

I'm Just A Beta
The Reckoning

Camryn Jensen
Camryn Jensen
Encore une fois (PV Camryn) Tumblr_mv8ss6Dxv21qhelx5o4_250
▬ Messages : 792
▬ Points : 2029
▬ Date d'inscription : 22/08/2017
▬ Localisation : mon temps se partage essentiellement entre mon travail et mon appartement mais vous me trouverez aussi dans les rues de la ville
▬ Emploi/loisirs : infirmière urgentiste

Feuille de personnage
Petit + : a la capacité de se transformer entièrement en loup
Créateur de votre lignée : mes parents, les Carter
Inventaire:
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyLun 29 Avr - 15:46

Encore une foisCamryn Jensen x Nick Alvez

Dans la vie des médecins les patients changent continuellement, il n'y a que dans le cas des maladies longues durée ou pour une longue hospitalisation que nous développons une certaine relation avec eux. A force de faire un bilan de leur état toutes les semaines ou tous les jours nous finissons par bien les connaitre. Mais Nick est un cas à part, cliniquement il n'a absolument rien mais si je mettais en place un système de carte de fidélité il aurait déjà son nom dans le livre des records. Ou sur une jolie plaque dorée dans le hall de l’hôpital pour le classement des patients les plus casse-cous jamais vus. Et la je suis bonne pour rajouter une nouvelle page à son dossier médical déjà bien remplis. Il n'est ni cascadeur ni parachutiste ou quelque chose de ce genre. Non non il est policier, autant de blessures pourrait signifier qu'il est le roi des maladroits ou qu'il n'est pas à sa place sur le terrain et devrait rester derrière un bureau. Pourtant c'est tout le contraire, je pense qu'il est l'un des meilleurs policiers qui puissent exister. Il a un style bien à lui et, pour avoir croisé son supérieur quelques fois je pense que le latino a tendance à l'agacer. Mais c'est sa personnalité et comme enquêteur il est brillant. Les policiers qui se sont occupés de l'enquête sur l'accident de voiture de mes parents ne paraissaient pas vraiment concernés et ils auraient vraiment eu besoin d'apprendre le tact et la douceur. Ils ont conclu à une défaillance technique de la voiture qui avait causé l'accident. Pourtant le véhicule était passé au contrôle technique à peine une semaine avant cet accident, je l'ai dit mais personne ne m'a écoutée et l'affaire a été classée. Que quelqu'un soit responsable du drame ou que ce soit la faute à pas de chance ne les fera pas revenir mais j'aurais aimé qu'une enquête sérieuse soit menée. Bref, je me retrouve donc avec mon patient récurrent et à voir son état sa journée a été sportive.

Même si je me moque gentiment de lui parfois à propos de la paperasserie que je suis obligé de faire à cause de lui, Nick sait parfaitement qu'en cas de besoin il pourra toujours s'adresser à moi. Nous sommes plus des amis proches que des ex à proprement parler et il compte sans nul doute dans la liste des cinq personnes qui me sont les plus chères. Je sais qu'il fait son travail mais le voir arriver sur une civière m'inquiète, heureusement cette fois-ci cela semble juste être une grosse foulure. Pour un patient normal j'aurais préconisé des béquilles et une semaine de repos mais l'immobilité n'est pas quelque chose inscrit dans l'adn de monsieur Alvez. Lorsque je le somme de s'installer sur la table de soins il essaie de se défiler mais je n'ai même pas besoin de répondre à son commentaire qu'il s'exécute en ronchonnant. Il se donne un air méchant pour me dire que sa blessure n'est pas si terrible que ça et qu'il peut tout à fait se débrouiller mais je sais bien qu'au fond il n'est pas réellement énervé contre moi. D'une voix ferme mais douce je rétorque.

-Nick je te connais, je sais que ton boulot est très important pour toi mais pour bien le faire il faut que tu restes en bonne santé

Après lui avoir donné les cachets je nettoie la blessure sur sa tête, heureusement ce n'est pas grand chose. Du bout du pied je pousse sa chaussure pour qu'il ne puisse pas l'attraper avant la fin de cette conversation. Les cachets font faire un peu dégonfler sa cheville et je tiens à ce qu'il se repose au moins quelques minutes avant de repartir sauver le monde. Perdu dans ses pensées il n'entend pas la question que je lui pose alors je répète puis attend son explication. Je prend quelques secondes pour scruter son visage et je le trouve vraiment secoué, qu'est ce qui a bien pu se passer pendant cette intervention tout à l'heure? Nick n'est pas quelqu'un qui est facilement impressionné alors ça a du être costaud. Je me lève et jette les compresses utilisées pour nettoyer sa blessure à la tête ainsi que les gants. Je tape rapidement sur quelques touches de l'ordinateur posé sur le bureau dans un coin mais ne trouve pas la réponse à ce que je cherchais alors je retourne m'assoir à côté de mon ami.

-Je ne trouve rien sur Adam Brown, il n'a pas encore été entré dans la base de données. Je peux aller me renseigner si tu me promet de rester ici à te reposer jusqu'à ce que je revienne.

Je remarque sa mâchoire contractée et ses épaules crispées. Il s'est passé quelque chose qui l'a vraiment touché ce matin et le voir dans cet état de détresse me fais de la peine. Posant une main douce sur son bras je cherche à capter son regard avec le mien.

-Si tu as besoin de parler de quelque chose n'hésite pas, ça restera entre nous tu le sais. Je vois bien que tu n'es pas dans ton état normal et je voudrais simplement t'aider

:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas

Sarcasm is mine
The Descent Into Hell

Nick Alvez
Nick Alvez
Encore une fois (PV Camryn) 190218070720105423
▬ Messages : 234
▬ Points : 1478
▬ Date d'inscription : 17/02/2019
▬ Localisation : Quelque part dans son monde
▬ Emploi/loisirs : Policier
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyMer 1 Mai - 23:10

Encore une fois
••••

Nick avait finit par s'asseoir et même si il boudait il acceptait les recommandations de Camryn. Pas parce qu'elle était médecin, mais parce qu'ils avaient passé assez de temps ensemble pour arriver à se faire confiance. Le jeune homme savait que si elle lui disait un truc c'était pas seulement parce qu'elle était médecin, mais aussi parce qu'elle était son amie. Le jeune homme secoua la tête quand elle lui dit qu'il devait prendre soin de sa santé.

"Les Alvez ont pas besoin de ça, on sait très bien se débrouiller sans médicaments."

Ouais enfin en attendant, il avait une cheville foulé et une petite entaille au front. Heureusement il n'avait pas besoin de point de suture. Le jeune homme ne raconta rien à propos de l'affaire. Il savait très bien que personne ne le croirait. Comment on pouvait croire qu'un flic comme lui s'était fait avoir par un gamin et avait faillit se faire tuer par celui-ci ? Il la regarda taper sur l'ordinateur. Nick se pencha pour essayer de récupérer sa ranger et remarqua qu'elle l'avait envoyer loin de là. Il la regarda avec un air blasé, se demandant si elle était sérieuse. Il tenta de l'attraper avec son pied valide mais c'était perdue d'avance. Il reprit un air innocent, enfin faussement innocent, quand elle vint s'asseoir. Cependant la réponse ne lui plut pas du tout.

"Quoi ? Non c'est pas possible, ils ont dit qu'il devait voir un médecin pour soit disant un choc, tu parles, il a pas de choc ce sale gosse !"

Boudant et croisant les bras, il fit :

"En même temps tu veux que je parte où ? Tu as planquer ma ranger, et tu sais que je part pas sans elle."

Remarquant sa main sur son épaule et ce regard triste qu'elle lui adressa, il ne put rester boudeur plus longtemps. Il regarda dans le vide, puis au bout de quelques secondes, il fit à Camryn :

"Est-ce que tu veux bien aller voir où est ce gamin s'il te plait ? Si tu veux m'aider, faut vraiment que je sache où il est s'il te plait...Oh et si tu vois un docteur qui me cherche, lui dit pas que je suis là, et l'écoute pas, ils mentent tous."


Genre sur le fait qu'ils ne l'auraient pas vu ? Non, la dessus c'était lui qui mentait. Nick n'avait pas envie d'en parler. Il refusait d'impliqué Camryn dans cette histoire et pourtant à l'heure actuelle, elle était peut être l'une des rare personne à pouvoir le croire.

Lorsque Camryn fut partie, Nick ne l'écouta pas et tenta de se lever pour chercher sa ranger. Il la trouva par terre dans un coin de la pièce, elle l'avait sacrément bien envoyer balader. Il avança à cloche pied et se pencha comme il put pour la récupérer. Il sentit sa tête tourner légèrement. Il se redressa et sentit que la terre n'était plus plate. Il cligna des yeux et titubant, prenant appuis sur sa cheville il partie s'asseoir de nouveau sur le lit. Il se pinça l'arrête du nez et ferma les yeux. Bon sang, il avait faim, soif, froid et mal au crâne. Ce qu'il ne savait pas c'était qu'Adam et sa mère étaient déjà partie depuis longtemps. La sécurité en revanche était à la recherche de Nick, comme pas mal de médecins. Au retour de Camryn, Nick était allongé sur le lit, il tenait sa ranger dans les mains, comme si c'était la chose qui comptait le plus pour lui. Mais surtout, il dormait ! Son visage était plus ou moins reposer, et il semblait vraiment être serein. Comme un enfant rassurer. Mais c'était pas réellement pas ça dans sa tête. Au bout d'une bonne demi heure, il se réveilla en sursaut, abattus dans son rêve par une balle dans la tête. Il regarda autour de lui, un peu perdue, se demandant si Camryn était encore là.


Encore une fois (PV Camryn) 190218070817150297Encore une fois (PV Camryn) 190218070808856669
Encore une fois (PV Camryn) 190309054910360048Encore une fois (PV Camryn) 190309054854960516
Revenir en haut Aller en bas

I'm Just A Beta
The Reckoning

Camryn Jensen
Camryn Jensen
Encore une fois (PV Camryn) Tumblr_mv8ss6Dxv21qhelx5o4_250
▬ Messages : 792
▬ Points : 2029
▬ Date d'inscription : 22/08/2017
▬ Localisation : mon temps se partage essentiellement entre mon travail et mon appartement mais vous me trouverez aussi dans les rues de la ville
▬ Emploi/loisirs : infirmière urgentiste

Feuille de personnage
Petit + : a la capacité de se transformer entièrement en loup
Créateur de votre lignée : mes parents, les Carter
Inventaire:
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyLun 6 Mai - 19:53

Encore une foisCamryn Jensen x Nick Alvez

Ce qui est assez paradoxal avec Nick c'est qu'il prend soin de lui, il pratique régulièrement plusieurs activités physiques et il lui arrive de se vanter d'avoir un corps irréprochable. Et pourtant lorsqu'il est dans le feu de l'action dans son travail il ne fait pas toujours preuve de prudence, ce qui l'amène à se retrouver régulièrement sur ma table de soin à l’hôpital. Lorsqu'il a fait cette entrée fracassante dans la petite salle d'examen je ne sais pas si il me cherchait moi en particulier ou si c'est le fruit du hasard mais j'ai comme l'impression qu'il essayait de s'esquiver en douce. Le jeune homme n'est pas fan des hôpitaux et n'obtempère pas aux ordres qu'il juge stupides, pourtant il a assez confiance en moi pour rester sage le temps que je vérifie par moi-même qu'il n'est pas blessé gravement. Après ces quelques soins je tente de lui glisser un conseil amical pour le convaincre de faire preuve d'un peu plus d'écoute envers lui-même pour qu'il arrête de me fais ajouter des pages et des pages à son dossier médical. En plus comme il est un représentant des forces de l'ordre je dois à chaque fois écrire un rapport à son chef pour déclarer qu'il est apte au service. A la réponse de mon ami je ne peux m'empêcher de lui adresser un sourire taquin.

-Alors c'est juste pour mes beaux yeux que tu viens ici aussi souvent? C'est gentil mais ce serait tout de même plus simple que tu m'invites à boire un verre!

Il n'y a rien de tel qu'un peu d'humour pour faire retomber la pression. Nos caractères se ressemblent et nous avons un sens de l'humour presque identique, mais surtout je n'aime pas cet air soucieux sur son visage alors je tente de le dérider. Cette recherche qu'il me demande sur un jeune nommé Adam Brown m'intrigue. Est-ce un délinquant ou un témoin sous protection? Nick ne semble pas prêt à m'en dire plus et j'ai suffisamment confiance en lui pour attendre qu'il soit enclin à m'en dire plus. Par mesure de précaution je relance la recherche pour actualisé la base de donnée de l’hôpital mais aucun résultat n'apparait. Cela a pour conséquence de mettre Nick en rogne et j'essaie de le calmer en lui expliquant que si ce jeune est actuellement en soins le médecin n'a peut-être pas encore eu le temps de l'enregistrer dans l'ordinateur. L'autre solution est que, comme il est arrivé avec la police cette dernière a peut-être usé de son autorité pour que le véritable nom du patient soit placé sous silence pour une quelconque raison. Pour l'aider je propose d'aller poser quelques questions à mes collègues en échange de la promesse qu'il se repose ici pendant ce temps. Sa réponse fait naitre un nouveau sourire sur mes lèvres.

-J'utilise les solutions que j'ai à ma disposition, et estime toi heureux que je n'ailles pas cherches les sangles pour t'attacher à cette table!...Plus sérieusement je veux que ta cheville dégonfle un peu avant de remettre ta chaussure alors s'il te plait reste la.

Pendant quelques secondes un air outré vient sur son visage et nous nous défions du regard à propos de cette histoire de sangles. Non non ce n'était pas un jeu entre nous lorsque nous étions ensemble, la contention est utilisée avec les patients violents ou ceux qui ne veulent pas se laisser soigner alors que leur état nécessite des soins. Mais je ne ferrais pas une chose pareille à Nick, c'était plus une boutade qu'autre chose car jusqu'à présent il n'a jamais essayé de me fausser compagnie pour éviter que je le remette sur pieds. En même temps vu que je suis désormais une louve garou qui apprend petit à petit à utiliser ses facultés je pourrais sûrement le retrouver à la trace. Mais bien vite un pli soucieux revient sur son front et je m'inquiète de le voir aussi mal, sa carapace l'empêche de montrer tout ce qu'il ressent mais ça saute aux yeux qu'il n'est pas comme d'habitude. Avec douceur je lui rappelle qu'il n'est pas seul et que si il en éprouve le besoin il peut se confier à moi, les amis sont la pour ça après tout. Pendant un instant j'ai l'impression qu'il va me confier ce qui s'est passé mais finalement il n'en est rien. D'un signe de la tête j'acquiesce à sa demande puis dépose un petit baiser sur sa tempe pour le faire sourire et sort de la pièce en refermant la porte derrière moi.

Je visite tout d'abord les boxes de soin fermés par des rideaux mais je ne trouve pas d'adolescent. J'intercepte un collègue ambulancier pour lui demander si il a vu le fameux Adam mais il ne parvient pas à me renseigner. N'arrivant pas à le localiser je me rend à l'accueil des urgences et trouve les noms des infirmiers qui ont amenés deux policiers et un adolescent il y a presque une heure. L'une des deux vient de prendre sa pause et je la localise devant l'entrée en train de fumer une cigarette tout en consultant son téléphone portable. Prétextant avoir envie d'étudier de nouveaux cas puisque je suis nouvelle dans cet hôpital je lui demande si je peux l'assister pour l'adolescent qui est arrivé en état de choc avec les policiers. Heureusement elle ne trouve pas que mon intérêt soit louche et la discussion s'engage. Ayant obtenu l'information que je souhaitais je fais mine d'avoir reçu un message d'urgence et m'esquive rapidement. Dans les couloirs un collègue me demande si je n'ai pas vu un policier du nom d'Alvez car il s'est sauvé alors qu'il devait rester en observation. Avec un bon aplomb je répond avoir vu quelqu'un qui lui ressemble partir en taxi il y a quelques minutes, en bougonnant mon collègue s’éloigne et je poursuis ma route en étouffant un rire. Au pire si je me fais attraper pour faux témoignage je n'aurais qu'à dire que j'ai confondu avec quelqu'un qui lui ressemble, on ne va pas en faire tout un plat. Je me rend au distributeur de la salle de repos du personnel et y prend une barre de céréales et une bouteille d'eau puis retourne dans la salle de soins où j'ai laissé mon ami.

En entrant je suis quelques peu attendrie devant ce tableau insolite, un grand balèze latino avec plaque et étuis pour l'arme à la hanche serrant dans ses mains sa ranger un peu comme un doudou. Les traits de son visage sont détendus et il semble aller mieux que tout à l'heure, ce qui me fais bien plaisir. Sans bruit je m'installe devant l'ordinateur et établit un rapport à propos de la petite fille à qui j'ai plâtré le poignet tout à l'heure. Quelques minutes des bruits me parviennent depuis la table de soin et je me retourne, mon ami est réveillé et semble un peu désorienté. En deux enjambées je suis à ses côtés et maintient doucement mais fermement ses épaules pour qu'il reste allongé et ne tombe pas de la table.

-Nick tout va bien c'est moi Camryn

Lorsqu'il a retrouvé ses esprits et est plus calme je le lâche et me pose sur le rebord de la table sans le quitter du regard et lui donne la bouteille d'eau et la barre de céréales que je sors des poches de ma blouse, cela va le requinquer un peu.

-Comment tu te sens? En toute sincérité

:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas

Sarcasm is mine
The Descent Into Hell

Nick Alvez
Nick Alvez
Encore une fois (PV Camryn) 190218070720105423
▬ Messages : 234
▬ Points : 1478
▬ Date d'inscription : 17/02/2019
▬ Localisation : Quelque part dans son monde
▬ Emploi/loisirs : Policier
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyMer 8 Mai - 20:48

Encore une fois
••••

Nick sourit en l'entendant lui dire que si il venait pour ses beaux yeux, ça serait mieux qu'il l'invite à boire un verre. Qu'elle ne le cherche pas trop, il était capable de le faire devant tout le monde. C'est avec un sourire coquin que le jeune homme lui répondit immédiatement : "Non, ça serait trop commun, venir te voir pour que tu me soignes, ça c'est cool..." Même si au fond il n'avait pas vraiment envie de plaisanter. Mais tout les deux c'était comme ça. Et depuis très longtemps. Peut être que si ils étaient sortie ensemble dans d'autres circonstances, ils seraient encore ensemble, peut être. Ou peut être que peut importe les circonstances, ils étaient fait pour être ami et voilà tout. Nick se perdit dans ses pensées et il en oublia presque qu'elle était là elle aussi. Qu'elle était en train de le soigner et de le couvrir, car on pourra dire ce qu'on veut, elle aurait dut appeler un médecin et ne pas s'en occuper seul. Bref alors qu'il commence à râler sur le fait qu'il ne veut pas rester là, qu'il veut retrouver le gamin, qu'il veut sa chaussure, bref alors qu'il fait le gamin, Camryn lui propose de l'aider. Mais elle lui fait bien comprendre que si il tente quoi que se soit, elle va vite l'attacher avec les sangles. La tête de Nick quand elle lui dit ça faut tout les détour. Croyez moi ! Sourcil gauche arqué, l'autre froncé, petite grimace en mode "je ne comprend pas". Non c'est drôle à voir. Il roule des yeux et fait :

"Ok chef je bouge pas..."


Il se mit à bouder. Profitant qu'elle soit partie, Nick ne perdit pas de temps pour attraper sa chaussure. Il lui la fallait pour s'en aller. Mais son mal de crâne et sa tête qui se mit à tourner n'était pas prévue. Il finit donc par se remettre sur la table et s'allongea. Juste quelques minutes se dit-il. Et finalement il s'endormit. Au départ c'était juste pour quelques minutes, mais il finit par dormir une bonne trentaine de minutes. Bien qu'au départ ce fut un sommeil réparateur sans rêves ni cauchemars, très vite ça tourna au pire moment de la vie de Nick. Le visage du gamin, son arme, ses yeux se mirent à fixer le canon noir et d'un coup un coup de feu. Son coeur cessa de battre et ce fut comme un coup de point qu'il reçut dans l'estomac qui le réveilla en sursaut. Il en lâcha sa rangers, cherchant à se rassurer et à se rattacher à quelque chose de réel. Il agrippa la table et reprit difficilement son souffle. Carmyn arriva à ce moment là. Elle le calma et lui dit qu'elle était là et que tout allait bien. Il se calma et regarda ses pieds. Dans sa tête il se répétait en boucle le fait qu'il était en vie. Son amie lui demanda comment il allait et il devait être sincère. Le regard triste et perdue, il lui dit en la fixant :

"Je crois que ça va pas en faite... Il a voulut me tuer Cam...je sais que ça paraît vous...mais il voulut me tuer."

Nick avait finit par lui dire, il savait qu'il allait passer pour un taré, quel policier aurait peur d'un adolescent sans histoire ? Sérieusement ? Nick le savait pertinemment. Et pourtant il savait ce qu'il avait vu et ce qu'il avait ressentit. Ce gosse voulait le tuer.


Encore une fois (PV Camryn) 190218070817150297Encore une fois (PV Camryn) 190218070808856669
Encore une fois (PV Camryn) 190309054910360048Encore une fois (PV Camryn) 190309054854960516
Revenir en haut Aller en bas

I'm Just A Beta
The Reckoning

Camryn Jensen
Camryn Jensen
Encore une fois (PV Camryn) Tumblr_mv8ss6Dxv21qhelx5o4_250
▬ Messages : 792
▬ Points : 2029
▬ Date d'inscription : 22/08/2017
▬ Localisation : mon temps se partage essentiellement entre mon travail et mon appartement mais vous me trouverez aussi dans les rues de la ville
▬ Emploi/loisirs : infirmière urgentiste

Feuille de personnage
Petit + : a la capacité de se transformer entièrement en loup
Créateur de votre lignée : mes parents, les Carter
Inventaire:
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyVen 21 Juin - 12:01

Encore une foisCamryn Jensen x Nick Alvez

Tandis que je soigne Nick nous échangeons quelques plaisanteries, à la lueur qui passe dans ses yeux je devine qu'il ne va pas tarder à répliquer quelque chose. Et je ne me trompe pas puisqu'un sourire coquin vient étirer ses lèvres pour accompagner sa réponse. Un sourire étire le coin de mes lèvres et je lui adresse un air de défi puis répond du tac au tac.

-Vu le nombre de visites que tu viens faire ici j'en déduis que tu es accro, je suis flattée!

Contente d'avoir réussi à lui changer les idées pendant au moins quelques minutes je lui souffle un baiser puis m'esquive de la salle de soins pour le laisser se reposer pendant que je mène ma petite enquête. Nick est policier mais l’hôpital c'est mon domaine et je sais comment obtenir les informations dont j'ai besoin. Lorsque je suis arrivée je craignais d'avoir du mal à me repérer dans cet ensemble de bâtiments immenses mais maintenant je m'y sens vraiment comme chez moi et n'ai aucun mal à me diriger dans les couloirs. C'est presque trente minutes plus tard que je retourne dans la salle, assez contente de moi. Bon je n'ai pas pu ramener ce gamin que mon ami cherche mais au moins je sais où il est passé et j'ai pu détourner l'attention de l'infirmier qui était en charge du latino. C'est vrai que si un patient passait son temps à vouloir s'esquiver en minimisant ses blessures ça m'agacerais mais au moins le jeune homme a bien compris que peu importe les circonstances il pourra toujours venir me trouver si il a besoin d'aide. A mon retour je suis ravie de constater qu'il s'est endormi, le repos est ce dont il a besoin et au moins pendant ce temps-là il laisse sa cheville tranquille. Je m'installe devant l'ordinateur et poursuit mon travail. A peine quelques minutes plus tard mon patient préféré s'éveille et je retourne à son chevet.

Lorsque je lui demande comment il va je m'attend à ce qu'il me parle de l'état de sa cheville car il ne semblait pas décidé à me confier ce qui le tourmente tant. Puis finalement il laisse sa carapace se fendre et la détresse que je lis sur son visage me brise le cœur, ce n'est pas le genre d'émotions que je souhaite pour mes proches. Et quand il me dit ce qui s'est passé un peu plus tôt dans la journée j'en suis complètement soufflée. Cela parait totalement irréel une chose pareille, si ce jeune était un dangereux criminel ce ne sont pas deux policiers en civils qui auraient été envoyés mais une unité d'assaut! On pourrait penser que c'est le scénario d'un mauvais film d'action tant cela parait improbable. Pourtant pas une seule seconde je remet en question ce que Nick vient de dire. Une telle détresse ne s'invente pas, quelqu'un qui a frôlé la mort ne peut pas simuler aussi bien. Et puis il s'agit d'un de mes amis les plus proches et je sais qu'il ne me ferrais jamais une telle blague. Ses mains tremblent, agrippées à la table de soin et en cet instant je le sens totalement vulnérable. J'attrape ses doigts entre les miens et les serre pour lui manifester mon soutient. A cet instant je meure d'envie de lui dire ce que je suis réellement pour lui montrer que désormais il n'aura plus rien à craindre parce que je serais la pour le protéger. Oui une blessure par arme à feu doit faire mal mais il en faut bien plus pour stopper une louve garou. Pourtant je ne peux pas le lui dire. Déjà parce que cela le mettrait en danger et surtout parce que j'ai trop peur de voir l'horreur dans ses yeux et de le perdre. En tout cas maintenant ça devient une affaire personnelle et je compte bien retrouver ce Adam pour qu'il ne soit plus une menace. Il a failli tuer deux personnes aujourd'hui dont une qui est très chère à mes yeux et ça c'est impardonnable. Par contre ce qui me rend folle de rage c'est que la police a visiblement cru la version de ce gamin et l'a placé sous protection puisque son nom n'apparait pas dans la base de données des patients du jour. Qu'est ce qui s'est passé pour que ce soit sa version qui ait été retenue?

-Je te crois Nick je t'assure que je te crois. Est-ce que tu veux bien me raconter ce qui s'est passé?

Il y a tellement d'incertitude dans ses prunelles qu'on dirait qu'il s'est résigné à passer pour un fou qui a vu trop d'affaires sordides et se met à voir des choses qui n'existent pas. Pourtant je sais qu'il n'est pas fou, les malfrats qui se font passer pour des saints ça arrive tous les jours. Et je sais que c'est un bon flic qui fait consciencieusement son travail alors je voudrais juste l'aider pour qu'il puisse se remettre de ce qui s'est passé et parvenir à reprendre le dessus.

:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas

Sarcasm is mine
The Descent Into Hell

Nick Alvez
Nick Alvez
Encore une fois (PV Camryn) 190218070720105423
▬ Messages : 234
▬ Points : 1478
▬ Date d'inscription : 17/02/2019
▬ Localisation : Quelque part dans son monde
▬ Emploi/loisirs : Policier
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyVen 21 Juin - 22:09

Encore une fois
••••

Camryn était là présente pour lui, heureusement car au fond Nick avait la sensation de devenir fou, de perdre pied. Et pourtant il savait ce qu'il avait vu, il savait ce qui s'était passé. Il en était sur. Il l'avait vu pointer son arme sur lui, et sourire rien qu'en imaginant la balle atterrir dans la tête du porto ricain. Le jeune homme en avait fait un cauchemar. Il s'était imaginer mort. Il ne pouvait pas dire la raison pour laquelle le gamin avait fait ça, mais il savait ce qu'il avait vu. Camryn vint se mettre auprès de lui et tenta de la faire parler mais sur le coup Nick ne voulait rien dire. Puis il finit par lâcher le morceau, par avouer ce qu'il avait. Par dire que ce gamin avait essayer de le tuer. Il s'attendait à ce que Camryn lui dise qu'il était fou, ou qu'il disait n'importe quoi, que c'était dut au choc. Elle n'aurait surement pas tord. C'est l'air surprit que Nick regarda Camryn. Elle le croyait ? Vraiment ? Elle voulait qu'il lui dise tout. Le soucie c'était que tout était en un peu flou. Le jeune homme soupira et regarda droit devant lui, il plissa les yeux pour essayer de se souvenir mais certains détails étaient flous. Tout était encore en vrac dans sa tête. Ce qui se comprenait après tout.

"On était sur le point d'arrêter le gamin parce qu'il a fait une connerie à son lycée, et que ça a causer pas mal de dégât. Mais sa mère à pêter un plomb et nous a balancer des trucs dessus pour qu'il s'enfuit. Je suis partie à sa poursuite, et...je, je ne sais plus trop comment je me suis retrouver sous cette échafaudage. Mais ce gosse à prit mon arme et la pointa sur moi Camryn. Il avait ce sourire satisfait et sadique. Il avait envie de presser la détente..."


Marquant une pause, cherchant dans sa mémoire ce qui avait bien put se passer, il ne trouva aucune réponse. Pourtant c'était simple, le gamin avait attendue qu'il arrive et avait juste pousser l'échafaudage sur lui. Le policier était tomber au sol et Adam avait prit l'arme. Nick soupira et se frottant le front il fit à Camryn :

"Il a fait croire aux autres flics que j'avais essayer de le menacer et qu'il avait juste voulut se défendre en ramassant l'arme. Il a prit un air effrayer et choquer. Et voilà comment tout ça a finit. Rien est logique dans cette histoire, mais...Je ne sais pas, je crois que je suis en train de devenir fou Cam..."

Après tout ce qui s'était passé, c'était peut être normal que Nick ne soit pas clair dans ses propos et dans ses pensées. Le jeune homme ne savait même pas si c'était bien d'avoir parler à Camryn avant d'avoir parler à un flic. Il le savait dans la procédure il aurait dut parler à son chef, puis aux affaires internes et tout le reste. Mais là clairement il avait besoin de savoir si il était devenue cinglés ou non !


Encore une fois (PV Camryn) 190218070817150297Encore une fois (PV Camryn) 190218070808856669
Encore une fois (PV Camryn) 190309054910360048Encore une fois (PV Camryn) 190309054854960516
Revenir en haut Aller en bas

I'm Just A Beta
The Reckoning

Camryn Jensen
Camryn Jensen
Encore une fois (PV Camryn) Tumblr_mv8ss6Dxv21qhelx5o4_250
▬ Messages : 792
▬ Points : 2029
▬ Date d'inscription : 22/08/2017
▬ Localisation : mon temps se partage essentiellement entre mon travail et mon appartement mais vous me trouverez aussi dans les rues de la ville
▬ Emploi/loisirs : infirmière urgentiste

Feuille de personnage
Petit + : a la capacité de se transformer entièrement en loup
Créateur de votre lignée : mes parents, les Carter
Inventaire:
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyJeu 27 Juin - 14:06

Encore une foisCamryn Jensen x Nick Alvez

Je ne m'attendais pas à ce que Nick s'endorme dans la salle de soins mais c'est une bonne chose car même si ses blessures ne sont pas grave il a besoin de récupérer, on dirait que sa matinée à été éprouvante. Et puis il s'avère que cette petite sieste ne l'a pas vraiment reposé, au contraire les évènements de ce matin sont remontés à sa mémoire et ont été amplifiés par son subconscient et il s'est réveillé avec un air de terreur pure sur le visage. C'est à cet instant que j'ai compris qu'il s'était passé quelque chose de vraiment grave car déjà le latino est un excellent flic qui a déjà vu passer des centaines de dossiers et puis pour l'avoir côtoyé durant sa vie de tous les jours pendant quelques semaines alors que nous entretenions une certaine relation je peux affirmer que c'est un homme qui n'a pas peur de grand chose. Donc pour que la il me laisse voir sa peur c'est que ce Adam Brown a vraiment fait quelque chose d'inimaginable. Je m'efforce d'apaiser mon ami pour lui montrer qu'il est à l’hôpital et ne cours aucun danger, quelques minutes après il semble avoir vraiment besoin de se confier à une oreille attentive et m'explique ce qui s'est passé juste avant que lui et son collègue ne soient amenés aux urgences avec le jeune et une escorte policière. Ce qu'il m'annonce semble tellement incroyable qu'il s'est déjà résigné à ce que je lui dise qu'il est fou et qu'une telle chose n'a pas pu se produire. C'est pour cela que lorsque je lui dit que je le crois il affiche un air totalement surpris. Avec douceur je lui demande de me donner plus d'informations pour que je puisse avoir une vue d'ensemble des évènements et y apporter un regard neuf.

Mon ami me raconte donc tout ce dont il se souvient, son discours est parfois un peu heurté mais dans la journée ou demain au plus tard tout lui reviendra plus clairement car son esprit se sera calmé et analysera ces souvenirs comme de simples données et non plus comme un danger mortel. En tant que personne totalement étrangère à cette affaire ce que je comprend c'est que l'affaire initiale était une simple arrestation de routine, pour des dégradations dans un lycée le jeune ne devait pas risquer vraiment gros, probablement une amende et quelques heures de travail d'intérêt général pour réparer les dégâts. Peut-être que je lis trop de romans policiers mais si il s'est enfui et si sa mère a voulu ralentir les policiers en les frappant à l'aide d'objets ménagers c'est qu'il est possible qu'il y ait autre chose dans cette affaire. Peut-être qu'en creusant la police va s’apercevoir que le gamin traine dans quelque chose de plus louche. Mais je n'ai pas envie d'ajouter de la confusion à mon ami et de l'embêter avec mes théories loufoques, éventuellement je lui en parlerais dans quelques jours quand il ira mieux. J'analyse alors la suite de son récit. Donc le collègue de Nick reste dans la maison pour essayer de calmer la mère tandis que le latino poursuit le gamin. Et il se retrouve sous un échafaudage. Normalement ces structures ne tombent pas comme un jeu de quilles et sont arrimées solidement. Bien sûr les accidents arrivent mais soit Nick est porteur d'une sacré poisse aujourd'hui soit c'est un coup monté et c'est une personne qui a tout fait tomber sur lui pile au moment opportun. Mais la où ça se corse c'est qu'un gamin vraiment effrayé par la police aurait repris sa course pour aller se cacher quelque part, pourtant ce Adam est resté sur les lieux et a pris l'arme en main. Je ne suis pas psychologue mais visiblement il y avait une forte probabilité qu'il tire. Et cela fait froid dans le dos d'imaginer qu'à cette heure-ci je pourrais voir mon ami à la morgue et non pas dans ma salle de soins avec juste une foulure et une petite coupure.

Ce que je ne comprend pas c'est pourquoi les collègues de Nick ne l'ont pas cru, ils sont pourtant formés à détecter le moindre signe de mensonge sur le visage de quelqu'un et la ils sont tombés dans le panneau comme des bleus. Ou alors le gamin est bon comédien. Mais quand même je ne comprend pas. Si un collègue vient dire qu'un patient l'a agressé mais que ce patient dit le contraire, on a tous tendance à croire le collègue et on mène une enquête interne. Mais en aucun cas on traite un collègue de cinglé et d'affabulateur. Ma main vient se poser sur sa joue et, avec douceur mais également un peu de fermeté, l'oblige à tourner la tête vers moi et à ce que nos prunelles se croisent.

-Tu n'es pas fou Nick, choqué par ce qui s'est passé oui mais pas fou. Crois en l'amie et en la médecin.

Prenant la bouteille d'eau et la barre de céréales posées sur la table entre nous je les lui tend pour l'inciter à boire un peu et à manger quelques bouchées pour reprendre des forces.

:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas

Sarcasm is mine
The Descent Into Hell

Nick Alvez
Nick Alvez
Encore une fois (PV Camryn) 190218070720105423
▬ Messages : 234
▬ Points : 1478
▬ Date d'inscription : 17/02/2019
▬ Localisation : Quelque part dans son monde
▬ Emploi/loisirs : Policier
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyDim 30 Juin - 15:09

Encore une fois
••••

Camryn essayait de le rassurer de lui faire comprendre qu'il n'était pas fou, qu'il n'avait pas à ce sentir mal. Mais pourtant c'était le cas. Il avait la sensation d'avoir échouer quelque part. Ce gamin n'était pas un mauvais gosse, enfin c'était ce que Nick se disait au départ. Un gosse sans amis, sans attache, seul, blessé. Il avait certainement juste besoin d'aide. Il avait fait une connerie, une connerie qui avait nécessiter l'arriver de la police mais rien de bien grave. Enfin c'était ce que Nick c'était dit en franchissant les murs de la maison. Mais au final, c'était bien différent. Le gosse s'était avérer être un vrai sociopathe, une personne vraiment dangereuse. Et Nick l'avait apprit à ses dépends. Le policier gardait en mémoire ce visage, cet air qu'il avait eut en pointant l'arme vers Nick. Le policier en était sur, il aurait aimer appuyer sur la détende. La latino sentit les doigts de Camryn sur son visage et il tourna la tête vers elle. Elle lui assura une fois de plus qu'il n'était pas fou. Son regard fixa celui de la jeune femme. Comment pouvait-elle réellement savoir si il était fou ou non ? Comment pouvait-elle en être sur ? Le jeune homme la fixait toujours. Il baissa le regard afin de prendre la bouteille d'eau. Il l'ouvrit et en but une bonne gorgé. Etrangement ça ne lui fit pas du bien de boire. Il eut mal au ventre instantanément. Le stress le rendait tellement nerveux que rien n'arrivait à entrer dans son ventre. Le jeune homme soupira et rangea la barre de céréale dans sa poche.

"Merci pour la bouteille et la barre de céréale."


Pas de merci pour le fait qu'elle le croit et le rassure ? Parce qu'elle sait très bien que dire merci c'est compliqué pour Nick et encore plus quand il s'agit de ce genre de situation. Elle a vécue avec lui quelques semaines. Elle avait apprit le connaître. Le jeune homme la regarda et une furieuse envie de la serrer dans ses bras le prit au ventre. Il attrapa alors sa main et délicatement il la colla à lui, forçant le reste de son corps à venir dans ses bras. Son coeur battait si fort que Camryn n'avait pas besoin de se pouvoirs de loups pour le sentir. Le latino porta son regard de braise sur elle, et lentement, timidement presque, il vint porter ses lèvres sur celle de la jeune femme. N'y voyant aucun obstacle, il prolongea le baiser. Il avait surtout besoin de se sentir vivant, et aussi étrange que cela puisse paraître, même si ils n'étaient plus ensemble, c'était bien avec elle qu'il se sentait le plus vivant. Le plus vulnérable. Soudainement la porte s'ouvrit sur un flic et une infirmière. Nick détacha ses lèvres et regarda les deux intrus. Nick esquissa un bref sourire timide à Camryn et se leva difficilement, le flic l'aida à avancer et l'infirmière lui dit d'attendre dans la salle d'à côté, qu'elle lui apporterait une athèle. Et lui passerait un savon pour la faire tourner dans tout l'hopital depuis un long moment. Elle regarda la jeune louve avec un regard mauvais. Puis sortit, ne prenant même pas la peine de lui dire un truc.


Encore une fois (PV Camryn) 190218070817150297Encore une fois (PV Camryn) 190218070808856669
Encore une fois (PV Camryn) 190309054910360048Encore une fois (PV Camryn) 190309054854960516
Revenir en haut Aller en bas

I'm Just A Beta
The Reckoning

Camryn Jensen
Camryn Jensen
Encore une fois (PV Camryn) Tumblr_mv8ss6Dxv21qhelx5o4_250
▬ Messages : 792
▬ Points : 2029
▬ Date d'inscription : 22/08/2017
▬ Localisation : mon temps se partage essentiellement entre mon travail et mon appartement mais vous me trouverez aussi dans les rues de la ville
▬ Emploi/loisirs : infirmière urgentiste

Feuille de personnage
Petit + : a la capacité de se transformer entièrement en loup
Créateur de votre lignée : mes parents, les Carter
Inventaire:
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) EmptyDim 30 Juin - 17:05

Encore une foisCamryn Jensen x Nick Alvez

Lors de mes études de médecine je n'ai pas fait une spécialisation en psychologie mais j'en connais assez pour déceler si un patient souffre de folie ou d'un syndrome de choc post-traumatique ou est simplement totalement perdu après avoir vécu quelque chose de difficile. Puisque, en plus, je connais Nick et son fonctionnement je suis absolument certaine qu'il n'est pas fou, cela se serait vu depuis le temps. Enfin certains pourraient dire qu'il est fou à parfois foncer tête baissée sans se soucier du danger mais à ce compte la je pense qu'une grande majorité de la population mondiale aurait le même diagnostic. Il est chamboulé par ce qui s'est passé tout à l'heure car il a eu peur que sa vie s'arrête comme ça beaucoup trop tôt, dans les prochains jours je compte bien lui rendre quelques petites visites pour m'assurer qu'il va bien mais je pense que dans quelques jours il aura reprit son aplomb. Je tente de le rassurer et de lui apporter mon soutien pour qu'il comprenne qu'il n'est pas fou et n'a pas imaginé ce qui s'est passé mais pour l'instant il est encore sous le choc donc a du mal à me croire. Ce dont le jeune homme a besoin c'est de repos et j'espère qu'il suivra cette prescription. Par contre j'aimerais bien avoir un entretien avec ce fameux Adam Brown, cela pourrait se révéler très instructif pour mes connaissances en psychologie et même en psychiatrie. Il y a quelque chose de pas clair autour de ce jeune et je regrette que les collègues de Nick l'aient déjà fait rentrer chez lui car je n'ai pas l'autorité nécessaire pour le faire revenir passer des examens complémentaires. Mais puisqu'il est arrivé soi-disant en état de choc il doit forcément y avoir un rapport quelque part donc je compte bien chercher un peu après la fin de mon service ce soir.

Cette fois-ci mes paroles ne semblent pas avoir d'emprise sur le latino car lorsque je l'oblige à me regarder pour que je lui assure qu'il n'est pas fou ses yeux gardent ce voile d'incertitude et de doute. Peut-être imagine-t-il que je dis cela uniquement pour le rassurer puisque nous sommes proches mais c'est faux par je le pense réellement, que ce soir en tant qu'amie ou en tant que professionnelle du domaine médical. Je pourrais lui sortir tout un tas de termes médicaux pour appuyer ce que je dis mais cela ne ferrait que rendre la situation encore moins claire. Je pense qu'il a besoin de faire le point tranquillement et de se retrouver avec Liam, c'est quelque chose qui l’apaise toujours. Heureusement qu'il n'a pas de blessure physique grave car ça aurait inquiété l'enfant de voir son père rentrer ainsi du travail. Ensuite je tente de le convaincre de boire quelques gorgées d'eau et de prendre quelques bouchées d'une barre de céréales mais ce n'est pas difficile de voir qu'il a du mal. Je n'insiste pas et me contente de garder un œil sur lui. Ses remerciements peuvent paraitre cours mais nous nous connaissons suffisamment pour que je parvienne à lire entre les lignes et à entendre tout ce qui est contenu dans ces mots. Un petit sourire amical apparait sur mes lèvres.

-Je t'en prie. Si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas à appeler, quelle que soit l'heure. D'accord?

Oui les journées sont intenses et souvent je m'écroule sur mon lit quand à peine j'ai terminé de prendre ma douche mais si il y a bien une chose qui n'a pas changé malgré tout ce que j'ai traversé c'est mon dévouement envers mes proches. Un appel au beau milieu de la nuit ne m'exaspèrera pas et je ferrais tout pour être disponible. Le silence s'installe durant quelques instants et nous n'entendons plus que les bruits étouffés qui proviennent du couloir et des salles attenantes. Nos regards se rencontrent à nouveau et la main chaude de Nick vient attraper la mienne pour m'attirer contre lui. Sans hésiter je me rapproche de lui et mon buste se cale contre le sien tandis que ses bras m'entourent. Je n'ai pas besoin de mobiliser mes sens surnaturels pour entendre son cœur battre la chamade, tendrement mes bras enlacent son torse et nous restons dans cette bulle de calme. Puis son regard de braise vient heurter mes prunelles de plein fouet. Pour d'autres son regard est intimidant mais moi je trouve que cela le rend attirant. Lentement sa tête se rapproche de la mienne et il n'est pas difficile de deviner ses intentions. Nous ne sommes plus un couple mais l'attirance et les sentiments sont toujours la, ayant autant besoin de tendresse que lui je ne cherche pas à me dérober à cette étreinte. En gentleman Nick me laisse la possibilité de refuser mais je m'en abstient. Nos lèvres se rencontrent alors. Les premières secondes sont presque hésitantes vu ce qu'il a traversé ce matin et l'endroit où nous nous trouvons puis le baiser s'intensifie. Sans avoir cumulé les aventures sentimentales j'en ais tout de même eu quelques unes mais je crois que c'est avec Nick que ça a été le plus fort, je suis heureuse que nous soyons restés proches.

Brusquement la porte s'ouvre et nos lèvres se séparent à regret. Une infirmière et un policier apparaissent dans l'encadrement de la porte et leur mécontentement est flagrant. Je ne pense pas que ce soit le fait que nous nous embrassions qui les dérange, mais plutôt le fait que Nick ait faussé compagnie à l'infirmier qui l'a pris en charge à son arrivée à l’hôpital et qu'il soit demeuré introuvable pendant plus d'une heure. Nous échangeons un petit sourire timide puis notre étreinte prend fin, je me lève et attrape la ranger du jeune homme pour la lui rendre. Alors que je m'apprête à l'aider à tenir debout l'autre policier s'interpose avec un brin de brusquerie et entraine Nick dans le couloir sans nous laisser la possibilité d'échanger un mot de plus. Ma collègue me foudroie d'un regard mauvais mais je ne me laisse pas démonter et redresse la tête, qu'elle fasse un rapport si elle veux je m'en moque complètement. Elle repart en claquant la porte et je lève les yeux au ciel. Je termine de ranger la salle de soin puis reçoit les patients suivants, heureusement c'est assez calme et une petite heure après j'ai terminé. Je nettoie la salle puis rédige rapidement les rapports sur les cas traités ainsi que celui que je dois envoyer au supérieur de Nick pour indiquer qu'il doit avoir une semaine de repos pour que sa cheville se remette complètement mais que hors de cela le policier est apte au service. Comme il n'était pas censé me parler de l'affaire Brown je me retient de rajouter ma façon de penser et envoie le mail. Ensuite j'éteins l'ordinateur et prend mon téléphone pour envoyer à Nick un message avec mes recommandations pour le suivi de sa foulure et de la petite coupure sur son front. En ce qui concerne les bleus il a l'habitude vu son travail. Je fais ensuite une dernière tournée d'inspection auprès des patients dont j'ai la garde puis consigne mes observations pour l'équipe de nuit. Enfin je passe me changer au vestiaire et rentre chez moi.

:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Encore une fois (PV Camryn)   Encore une fois (PV Camryn) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore une fois (PV Camryn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: The Cauldron :: Hôpital-