Top Partenaires

Daearen
Fearwood
Salvatore Boarding School
Historia Pactum
Dust And Shadows
The First Nemeton
Imperium
Heroes and Vilains

Sujets Libres

Me voici en ville
Party till the daylight



 

Bienvenue sur le forum Trouble is everywhere i go. 911916552 Certains pv sont toujours libres : Theo Raeken, Liam Dunbar, Tristan de Martel, Damon Salvatore, Rebekah Mikaelson, Jordan Parrish, Jeremy Gilbert, Davina Claire etc...

Partagez
 

 Trouble is everywhere i go.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Trouble is everywhere i go. Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 359
▬ Points : 312
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyLun 2 Juil - 15:18

Trouble is everywhere i go.
Ma vie était plutôt animée en ce moment, Peter Hale m'avait attaqué dans l'espoir que je le rejoigne, Liv Valentyne s'était introduit chez moi pour que je lui vienne en aide et ma faculté de banshee qui me poussait à toujours me trouver sur les scènes de crimes avait attisé la curiosité d'un vampire Originel du nom d'Elijah qui m'était venu en aide afin de m'apprendre à contrôler ce don. Nos principaux échanges étaient liés à la mythologie, au surnaturel où à mes capacités de banshee qu'il m'aidait à développer.

Les cours venait tout juste de se terminer quand je me précipitais hors de l'université, cette journée avait été longue, non à cause de l'ennui, mais à cause de ma nature de banshee. Tous les sons étaient amplifiés et les voix sonnaient à mes oreilles comme une musique de fond qui montait crescendo au fil des heures. Je ne voulais qu'une seule chose que les voix se taisent et pour ça il n'y avait pas des milliards de solution, mais si je mettais à crier au beau milieu de l'amphithéâtre je n'allais pas passer inaperçue.

Sans réellement m'en rendre compte, je me retrouvais dans ma voiture. Une amie, Charlotte avec qui je devais passer la soirée était à mes côtés, je ne tardais pas à prendre une route que je ne connaissais pas. Plus je me rapprochai de cette destination qui m'était encore inconnue plus les voix semblaient s'apaiser. Je me laissais guider au volant de ma voiture jusqu'à ce que je ressente le besoin de m'arrêter. J'étais désormais à Algiers, je venais souvent dans ce quartier pour les galeries d'art où nous étions invités mon oncle et moi. C'est pourtant près de la rivière que les voix se stoppèrent soudainement.

Charlotte me demanda ce que nous faisions là mais je n'avais aucune réponse à lui donner, mon regard était rivé sur la ruelle et je savais ce qui allait se passer, ce n'était pas la première fois que ça m'arriver, j'allais devoir reporter un crime et expliqué à un policier comment j'étais tombé là dessus par hasard. Heureusement que j'avais une bonne avocate, Vanessa allait devoir me sortir une nouvelle fois de se mauvais pas. Je me tournais vers Charlotte, qui n'était qu'une simple humaine, sans aucune connaissance sur le monde surnaturelle et qui venait tout juste d'ouvrir sa portière.

« Reste dans la voiture, je reviens vite. »

J'entendis la portière claquer derrière moi alors que je m'avançais vers la ruelle songeant que rien de bons ne pouvaient arriver dans ce genre d'endroit, que ce soit de jour comme de nuit, mais rien. Il n'y avait rien et ça ce n'était pas normal, je ne me trompais jamais. J'émis un soupir avant de tourner les talons quand j'entendis la porte arrière d'un bar s'ouvrir, je m'avançais prudemment jusqu'à me retrouver à l'intérieur du bar désaffecté. Mon regard fut attiré par les différents corps qui jonchait le sol, tous arboraient des traces de morsures dans le cou, comme si je venais de tomber sur le garde mangé d'un vampire. Les fenêtres étaient toutes condamnés par des larges planches en bois, empêchant la lumière du soleil de les traversées.

Un bruit sourd résonna dans l'arrière salle du bar, je m'avançais vers le comptoir avant de déboîter le pied d'un tabouret, afin d'obtenir un pieu digne de ce nom. Plus aucun son ne sembla filtrer, la pièce vers laquelle je me dirigeais était plongée dans la pénombre jusqu'à ce qu'une jeune femme blonde n'en sorte en courant, je remarquais plusieurs traces de morsures sur ses poignets et dans son cou. Un homme ne tarda pas à surgir de l'ombre. Il la plaqua contre le mur le plus proche, visiblement insatisfait par son encas. J'usais de ma voix contre lui pour l'envoyer valser dans les poubelles les plus proches, alors qu'il se tenait encore la tête à cause du cri strident qu'une banshee pouvait faire, la jeune fille eu tout juste le temps de s'échapper alors que le vampire se tenait devant moi, mais avant que je n'ai le temps de faire quoi que ce soit il m'attrapa par la gorge et me balança contre le mur le plus proche, ma tête heurta ce dernier et en tombant mon téléphone portable glissa de la poche de ma veste, j'attrapais ce dernier espérant pouvoir contacter quelqu'un n'importe qui, alors que ma main libre agrippé encore le pieu que je m'étais fait, mais avant que je n'ai le temps de composer le moindre numéro ma vision se brouilla.


Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire,
I'm an Original

Elijah Mikaelson
Elijah Mikaelson
Trouble is everywhere i go. 3141668624_1_2_5ZnwRzzG
▬ Messages : 220
▬ Points : 332
▬ Date d'inscription : 16/02/2018
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptySam 28 Juil - 20:31



Elijah Mikaelson
Originel


Mes frères ma sœur et moi sommes les plus vieux vampires de l'histoire. Les Originels. Il y a trois cents ans nous avons participé à la fondation de la nouvelle Orléans. Nous y vivions, heureux, en famille. Chaque jour, un Loup Garou du nom de Peter Hale prend de plus en plus de l'assurance, s'assurant même le soutiens de quelques vampires plaidant sa pitié. Mon frère et moi avons dû nous allier au Brotherhood un groupe de chasseur, pour faire face à la meute de l'alpha.

***

J’aurai dû m’en douter qu’en suivant Klaus à la nouvelle Orléans, que les choses ne changeraient pas. Dans sa quête de récupérer son soi-disant royaume, il tenta de détrôner Marcel à plusieurs reprises, à coup de manipulation et de sournoiserie dont il avait le secret. Évidemment, ne mesurant pas les conséquences de ses actes, il s’était fait beaucoup d’ennemis. Tous ceux qui cherchèrent à protéger leur roi au péril de leur vie. Cette lutte de pouvoir se termina dans un bain de sang. Bien que j’aurais aimé qu’elle ne se termine que sur des paroles. Le dialogue sans action n’a jamais été le propre de mon frère.


Ne nous doutant de rien, nous avons fini par baisser notre garde. Un loup-garou du nom de Peter Hale réussi à détourner notre attention et à se proclamer nouveau roi de la nouvelle Orléans. Bien sûr, cela ne plut pas du tout à klaus qui proféra encore une fois des messages de menace et passa ensuite l’action pour récupérer son dû. Malheureusement pour nous, ce ne fut pas aussi facile. Nous dûmes s’associer avec Marcel pour combattre la nouvelle menace. Aussi difficile qu’a tuer qu’un cafard, Peter resta toujours debout et devenant de plus en plus fort à mesure que sa meute grandissait. Allant même à pousser certains vampires à servir sa cause, pour avoir un peu de protection. Peter ne possède pas seulement un charisme pour réunir les foules, mais s’est avérer être un excellent stratège surtout avec le coup orchestré dans le bayou dans sa tentative à vouloir éliminer chaque chef de faction. De notre côté, Klaus avait compris, que nous ne pourrons pas s’en sortir facilement et qu’il devait faire une autre alliance, cette fois-ci avec un groupe de chasseur de vampire.


Je dois tout de même admettre que je suis responsable de mon frère, ce qui fait de moi aussi une personne impliquée dans toute cette affaire. Je me retrouvais à présent, dans une maison abandonné. En train de traquer des vampires qui auraient rejoint le camp de Peter. Mains pleines de sang et je ne le dis pas au sens métaphorique du terme, je me retrouvais en train de brûler les corps de mes victimes. Malheureusement pour moi, je ne pus avoir grande chose sur les prochains méfaits de l’alpha. Tout ce que j’avais pu obtenir s’était une adresse. Bien que nous nous trouvions à l’extérieur de la ville, je ne pouvais que brûler ces corps, ce qui évitera d’attirer l’attention.


En quelques minutes, je me retrouvais dans la galerie d’art avec un bout de papier en main. Les dernières volontés d’un vampire que j’ai dû arracher le cœur. Connaissant la ville comme ma poche, peut-être pas aussi bien que Marcel, je n’eus pas de difficulté à me retrouver dans une ruelle lugubre. Bientôt, ma petite ballade fut interrompit par une odeur de sang suivi par un cri strident. Une Banshee ! Usant de ma vitesse vampirique, je pus rapidement constater qu’une femme était sur le point de se faire tuer. Sans même annoncer ma présence, ma main traversa son cœur, dans son dos. Il n’eut pas le temps de voir qui était responsable de sa mort. Lorsque son corps s'écroula, je remarquai qu’il s’agissait d’une vieille connaissance. Après avoir essuyé mes mains avec un mouchoir, je lui tendis la main.


-Laissez-moi vous aidez,
dis-je en l’aidant à se relever. Mon regard balaya la pièce et je comprenais rapidement la raison de sa présence. Dois-je conclure que ces voix qui résonnent dans votre tête en de nouveaux faits des siennes. Ajoutai-je tout en me baladant dans la pièce, main dans les poches.  



Originel

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Trouble is everywhere i go. Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 359
▬ Points : 312
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyMar 14 Aoû - 20:20

Trouble is everywhere i go.
Je reprenais peu à peu conscience, juste à temps pour voir une ombre se glisser derrière le vampire et extirper son cœur de sa cage thoracique. N'importe quelle personne normalement constituée aurait pousser un cri d'effroi face à cette vision mais pas moi, le surnaturel faisait parti de ma vie et au contraire je poussais un soupir de soulagement en voyant le teint du vampire tourner au gris et tomber lourdement au sol. Mon regard se porta sur mon sauveur, je ne pouvais le nier il avait fière allure, mais je l'avais déjà vu, sur les scènes de crimes auquel j'apparaissais sans la moindre raison, guidée par les différentes voix, seulement présente dans ma tête. La plupart du temps j'ignorais comment j'arrivais là, en tentant de l'arrêter Elijah Mikaelson de nom avait rapidement compris ma nature de banshee.

J'étais extrêmement soulagée de le voir devant moi et mon soupir força mes lèvres, j'appréciais l'originel dans l'ensemble on s'entendait bien et notre amour commun pour la mythologie nous avait aidé à nous rapprocher. Si bien qu'il décida de me prendre sous son aile en m'aidant à contrôler mes capacités. Depuis j' avais croisée le chemin de Peter Hale qui n'avait pas hésiter à me menacer pour me forcer à l'aider.

« Laissez-moi vous aidez »

Quand ma main toucha la sienne je fus impressionnée par la froideur de cette dernière, je fronçais les sourcils quand une goutte de sang tomba sur ma main, je relevais la tête pour voir que l' homme avait une trace de sang au coin des lèvres. Ce n'était pas la première fois que ça m'arriver, ce genre de vision était commune pour les banshee. Rapidement la vision s'estompa avant que son regard ne soutienne le mien.

« Dois-je conclure que ces voix qui résonnent dans votre tête en de nouveaux faits des siennes »

Le voyant balayer la scène du regard, je regardais à mon tour le carnage qui avait eu lieu, mais mes yeux rencontrèrent la chevelure blonde d'une jeune femme, celle que j'avais voulu aider, visiblement elle n'était pas partie très loin. Je n'avais pas besoin de demander à Elijah s'il entendait son coeur battre même faiblement, le sentiment que j'avais était suffisant pour répondre à cette question, le cœur aux bords des lèvres je pris la parole.

« Je pensais pouvoir la sauver. Qu'avec un peu de temps et de l'entraînement je réussirais à arriver à temps pour empêcher ça. »

Je pris une profonde inspiration, ses derniers temps étaient compliqués pour une créature surnaturelle, encore plus pour une banshee quand la ville était contrôlé par Peter Hale, entre ses coups bas et l'attaque de cette sorcière, mes nuits étaient courtes et mes journées remplis de stress. Je me tournais vers l'originel un sourire poli au coin des lèvres.

« Merci Elijah. »

Le remercier était la moindre des choses, sans lui je n'aurais plus à me m'inquiéter de Peter Hale ni d'une quelconque sorcière. Ce qui m'intriguait cependant c'était la rapidité de l'originel pour arriver là. Ce n'était pas une plainte de ma part mais aux dernières nouvelles les Mikaelson vivaient à l'opposé d'Algiers.

« Qu'est ce que vous faisiez dans le coin ? Vous êtes arrivez si vite... »



Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire,
I'm an Original

Elijah Mikaelson
Elijah Mikaelson
Trouble is everywhere i go. 3141668624_1_2_5ZnwRzzG
▬ Messages : 220
▬ Points : 332
▬ Date d'inscription : 16/02/2018
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyJeu 6 Sep - 18:00



Elijah Mikaelson
Originel


Un vrai garde à manger pour un vampire solidaire. Situé à l’abri des regards donnant lieu à une ruelle peut emprunter. Par sa façon de se nourrir et le nombre de victimes que je pouvais compter, cela devrait se traduire par une faim insatiable. Je dirais même que nous avons à faire un tout jeune vampire. Humm, quelque chose clochait. Il y avait beaucoup trop de corps pour un jeune vampire même affamé. Avec toute cette agitation dans le vieux carré et la prise de pouvoir de Peter, nous n’avons pas le temps de contrôler tous ces nouveaux né et j’en doute qu’ils fassent parti de la bande de Marcel.


Mon attention se porta de nouveau sur Orlane, elle avait visiblement des remords concernant la jeune femme qu’elle n’avait pas pu sauver. La pauvre. Pour avoir éviscéré mes victimes à une certaines époques, sans aucune raison. Guidé par ma seule et unique faim comme ce vampire. Je comprenais ce qu’elle ressentait. L’histoire ne retiendra juste que les débordements de Kol avec sa difficulté à se contrôler. Mais beaucoup l’ignoraient, c’est que j’étais pire que lui. J’ai préféré gardé mes secrets dans un coin reculé de ma tête, enfermé derrière une porte rouge. Chaque fois que je fermais les yeux, je revoyais le visage de mes victimes. Pour Orlane, s’était différent certes, mais je peux vous assurer avoir une capacité ou des voix dans votre tête qui vous guide inlassablement vers le lieu d’un crime n’était pas une chose aisée. Je m’approchai d’elle main gauche dans ma poche.


-Ce n’est pas de votre faute. Dis-je en lui serrant dans mes bras, elle en avait besoin. Vous aurez pu être tué si vous étiez venu un peu plutôt.


En effet, j’avais rapidement compris que ce jeune vampire n’était pas seul et que je me trouvais à la bonne adresse. Si ma piste  ne m’avait pas conduit par ici, elle serait morte à l’heure qui l’est. On devrait se préparer à d’autres crimes. Avec Peter aux commandes, la ville ne sera plus jamais tranquille. Nous aurons beau nous entraîner elle devra toujours tomber sur un cadavre. La situation actuelle ne permettait pas, que son apprentissage puisse se faire dans le calme. Contrôler ce pouvoir requiert énormément de temps, que nous n’avions pas. Malgré sa déception, elle trouva la force de me remercier.


-Vous me remercierez lorsque nous aurons quitté cet endroit. Le lieu n’était pas sûr pour elle.


Lorsque nous sortîmes du bâtiment nous nous dirigeâmes vers la ruelle bondée de monde. Je ne tenais pas qu’elle puisse rester encore une seconde de plus ici. Elle était sous ma protection et je lui avais fait une promesse. Lui tenir éloigné de ce qui se passait actuellement à la nouvelle Orléans. D’où le fait que je ne souhaitais pas lui dire la vérité sur ma présence de ce côté de la ville. Malheureusement, six vampires nous bloquèrent le passage. Avec des bagues de jour.


-Restez derrière moi. Fis-je en me tenant devant elle. Eh bien, messieurs que pouvons-nous faire pour vous, ajoutai-je avec un sourire taquin, mains dans les poches.


-Que faites-vous là ? Dis celui qui semblait mener les autres. Pas de doute, j’étais à la bonne adresse.



Originel

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Trouble is everywhere i go. Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 359
▬ Points : 312
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyMar 20 Nov - 11:26

Trouble is everywhere i go.
Je lui étais terriblement reconnaissante, il avait beau être un Mikaelson Elijah avait toujours été très attentionné avec moi. Les gens avaient pour habitude de s'intéresser à ma personne à cause de mon nom et de la famille adoptive qui m'avait recueilli pas pour ce que je m'étais réellement. Avec Elijah c'était tout le contraire, le vampire originel voyait en moi la banshee, la personne que j'étais réellement et ma nature ne lui posait pas de problème. Malgré tout je me sentais mal à quoi servait mes capacités surnaturelles si je ne pouvais aider personne.

« Ce n’est pas de votre faute. Vous aurez pu être tué si vous étiez venu un peu plutôt. »

Avec ses quelques mots le vampire me serra dans ses bras, toute la crainte et l'angoisse que j'avais pu ressentir quelques minutes se dissipa petit à petit, je m'en voulais toujours de ne pas être efficace. La dernière partie de sa phrase m'interpella, si seulement il savait... Peter Hale menaçait déjà ma vie alors perdre la face contre un vampire n'était guère différent au moins j'avais le choix. Elijah avait beau m'entraîner ça ne changeait pas grand chose pour le moment. Pour ce sauvetage je n'hésitais pas à le remercier après tout c'était la moindre des chose.

« Vous me remercierez lorsque nous aurons quitté cet endroit. »

Je fronçais les sourcils alors que nous brisions notre étreinte pour sortir du bâtiment. La rue était anormalement bondée et je suivais le vampire, ce dernier avait ignorer ma question mais j'imaginais qu'il avait une bonne raison de faire ça, mais au détour d'une rue six vampires nous bloquèrent le passage, rendant impossible toute progression sans affrontement.

« Restez derrière moi. Eh bien, messieurs que pouvons-nous faire pour vous ? »

Elijah se plaça devant moi alors qu'il prenait la parole pour échanger avec les vampires, je m'avançais légèrement restant toujours derrière le vampire, avant de faire un pas sur le côté et de poser ma main sur son avant bras. Mes yeux glissèrent sur les différents vampires quand l'un d'entre eux se détacha du lot pour s'adresser à nous.

« Que faites-vous là ? »

Je savais me défendre et je ne me considérais pas comme une demoiselle en détresse, c'est pour ça que j'avançais afin d'être au même niveau qu'Elijah. Peter Hale voulait que je prenne pars au combat à ses côtés, chose que je ne voulais pas du moins pas pour lui, mais me battre pour ma survie était une chose complètement différente et s'ils voulaient un affrontement alors c'est ce qu'ils obtiendraient.

« Allez vous me croire si je vous dis du tourisme ? Il va s'en dire que monsieur Mikaelson est un brillant historien et que ses lieux n'ont aucun secret pour lui. Il m'aide à apprécier cette ville à sa juste valeur. »

J'avais légèrement insisté sur le nom d'Elijah afin d'être certaine que les vampires comprennent à qui ils avaient affaire. Le nom Mikaelson était censé inspiré la peur mais j'ignorais ce que ses vampires voulaient réellement ni même ce qu'ils attendaient de nous. Je tournais la tête légèrement vers l'originel avant de reprendre la parole.

« Laissez moi deviner, ils sont la raison derrière votre présence ici n'est ce pas ? »

Elijah était une des rares personnes faisant partie de mon monde qui ne me mentait jamais et depuis que l'originel m'avait trouver, je m'étais retrouvé dans une sorte de bulle hors des problèmes surnaturels et rien que pour ne plus avoir Peter Hale sur le dos, c'était une solution qui m'allait... Du moins jusqu'à maintenant.

« A quel point la situation est grave ? »

Les voix reprirent le dessus assez rapidement se faisant entendre de plus en plus et mon attention se tourna vers l'un des vampires qui était le plus fébrile, ce dernier était clairement nerveux, beaucoup trop nerveux à mon goût. Je pris une profonde inspiration espérant rester assez longtemps en contrôle pour que l'on puisse se sortir de là.


Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire,
I'm an Original

Elijah Mikaelson
Elijah Mikaelson
Trouble is everywhere i go. 3141668624_1_2_5ZnwRzzG
▬ Messages : 220
▬ Points : 332
▬ Date d'inscription : 16/02/2018
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyVen 8 Fév - 12:25



Elijah Mikaelson
Originel


J’étais en effet à la bonne adresse et la présence de ses vampires en témoignait. Je pouvais voir de la surprise dans leur regard, se demandant comment j'avais pu découvrir leur repère pour ne pas dire leur nid. Content d’apprendre, que je n’avais pas perdu mon temps en torturant leurs compatriotes aux abords de la ville. Malheureusement, la présence d’Orlane m’empêcherait de m’exprimer. Je pouvais voir de la surprise dans leur regard, se demandant comment j'avais pu découvrir leur repère pour ne pas dire leur nid. C’est pour cela que je n'étais pas rassuré lorsqu’elle m’emboîta le pas, bien qu’elle maintenait une distance de sécurité la séparant des vampires en restant derrière moi. Je pouvais sentir son étreinte autour de mon avant-bras, ne perdant pas de vu mon objectif : le groupe de vampire. Gardant la même expression menaçante envers eux. L’un d’eux se détacha des autres pour ensuite briser le silence. Nous demandons, ce que nous pouvons bien faire dans cette ruelle. D’ailleurs, sa prise de parole n’était pas un excès de courage dû en ma présence.


La banshee n’était pas encore prête à se défendre. Jusqu’à preuve du contraire, car je me contentais de lui enseigner les bases rudimentaires de ses pouvoirs. Comme le fait de garder un contrôle sur ses visions et éviter toutes pertes de mémoire, à l’aide des exercices mental qu’elle devait effectuer chaque jour. Les quelques exercices de krav maga, que j’avais effectué avec elle, ne lui permettait pas de pouvoir se défendre au corps-à-corps. À moins qu’elle disposait de plus un tout dans son sac. À moins qu’elle disposait de plus un tout dans son sac. Le vampire n’appréciait pas sa provocation. Mais par l’évocation de mon nom famille, la peur vint s’ajouter à l’expression de surprise déjà présente sur leur visage. Bien que nous avons bâti une certaine réputation dans le monde du surnaturel et que notre blason faisait partie de l’histoire de cette ville, il n’en demeure pas moins que ces vampires ne s’inquiétait pas seulement pour ce que j’étais, mais pour les choix qu’ils avaient.


-En effet, répondis-je sans pour autant donné plus explication à Orlane.


Je ne souhaitais pas la mêler à nos problèmes. Notre famille était assez compliquée comme ça. Certains de nos problèmes étaient titanesques pour les petites épaules d’une banshee. J’avais promis de l’apprendre à maître de ses pouvoirs et cela s’arrêtait là. L’exposer au danger n’était pas mon intention. Orlane insista me demandant la gravité de la situation, mais je ne lui répondis pas. Détachant délicatement sa main de mon avant-bras. En quelques secondes, il se logea dans le thorax de leur chef. Tombant inerte me laissant son cœur sur la main. Les autres m’encerclaient rapidement. Sans les tuer cette fois-ci, je leur bottais le train les uns après les autres. Jusqu’à ce que l’un d’eux, pris par surprise Orlane la menaçant de lui arracher la tête si je persistais à me défendre.


-Qu’est-ce qu’un Mikaelson peu bien vouloir à des simples vampires ?
Questionna l’assaillant d’Orlane.




Originel

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Trouble is everywhere i go. Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 359
▬ Points : 312
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyLun 18 Fév - 18:01

Trouble is everywhere i go.
Je n'étais pas une personne qui cédait facilement à la peur ni même à la panique, le monde dans lequel j'évoluais été parsemés de danger et je ne comptais pas m'apitoyer sur mon sort et encore moins jouer à la demoiselle en détresse. C'est pour ça que je n'avais aucune crainte à savoir qu'Elijah faisait partie de ma vie. Certes pour m'apprendre à contrôler ce que j'étais et plus récemment pour m'apprendre à me défendre.
L'alpha responsable de ce que j'étais ne s'était pas donné la peine de me dire ce que j'étais devenu, s'il le savait lui même. Si je contrôlais à la perfection l'aspect inoffensif de mes pouvoirs comme entendre des souvenirs via des objets où ne jamais manquer ma cible le côté offensif n'était pas complètement acquis. J'avais beau en être persuadée je n'avais pas hésité une seule seconde à m'opposer à des vampires pour sauver une vie.

Il était inutile de préciser que j'avais lamentablement échouée et sans l'intervention d'Elijah l'un des vampires aurait eu du sang frais de banshee pour le dîner. Une fois hors de l'établissement d'autres vampires nous attendait à l'extérieur. Je n'avais pas hésité à intervenir et ma provocation sembla déplaire à l'un d'entre eux. Tant mieux, je n'avais pas le caractère pour m'écraser que mon opposant soit humain ou non. Je m'adressais à Elijah, lui demandant si sa présence était liée à ce groupe de vampire. La réponse fut sans attente.

« En effet. »

Je savais qu'aucune autre explication ne suivrait, Elijah n'était pas l'homme le plus bavard au monde, et c'était une chose que j'appréciais chez lui. Je repris la parole essayant de mesurer la gravité de la situation mais il ne répondit pas. Au lieu de ça il détacha avec précaution ma main de son bras et une part de moi se réjouissait de savoir comprenant très bien ce qui allait suivre. Sa main se logea dans le thorax de l'un d'entre eux. Il tomba au sol avant qu'Elijah ne se retrouve encerclé. Je sentis deux bras puissant m'attraper et me plaquer contre un corps que je ne connaissais pas. Voilà tout ce que je détestais devenir la demoiselle en détresse.

« Qu’est-ce qu’un Mikaelson peu bien vouloir à des simples vampires ? »

« Vous pensez vraiment que si je le savais je vous le direz ? Vous allez faire quoi me tuer ? Et après ? »

Un léger rire nerveux quitta ma gorge réalisant à quel point mon assaillant était naïf, j'ignorais ce qu'Elijah faisait ici, visiblement eux aussi. Mais jamais je ne l'aurais trahi, que ma vie soit en danger ou non. Mon regard se posa sur Elijah qui avait arrêter de se battre quand mon assaillant m'avait menacé. Il était absolument hors de question qu'il n'ait plus l'avantage par ma faute, je plongeais mon regard dans le sien espérant que le vampire comprendrait ma démarche.

« Vous pensez vraiment qu'une vie humaine à de l'importance quand il est question des Mikaelson. »

Le vampire qui me tenait sembla hésiter, comprenant que je n'avais pas tort et que ma vie ne faisait aucune différence, que je sorte de cette allée ou non. Je n'arrivais pas à croire que je me retrouvais sans défense, j'étais un poids pour l'originel qui devait penser à ma sécurité en plus de la sienne. Je sentais que le brouhaha que je pouvais entendre s'intensifier, contrairement aux autres banshee qui pouvait utiliser leurs voix, je n'en étais pas à ce stade je me contentais d'un sifflement. Ce dernier était bien trop aiguë pour toutes personnes qu'elle soit surnaturelle et humaine. Les fenêtres des voitures ainsi que les fenêtres du bâtiment que nous venions de quitter explosèrent en des débris de verres qui se logèrent dans les vampires, désireux de se battre. Je profitais de la surprise de celui qui me tenait pour lui loger un grand coup de coude dans l'estomac. Je plongeais ensuite la main dans mon sac pour rencontrer ce qui aurait dû être un spray au poivre mais qui n'en était pas un, à la place du poivre se trouvait de la verveine. J'observais que le spray soit dans le bon sens pour le mettre face à celui qui venait de m'attaquer.

« Je te déconseille de faire le malin. »


Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire,
I'm an Original

Elijah Mikaelson
Elijah Mikaelson
Trouble is everywhere i go. 3141668624_1_2_5ZnwRzzG
▬ Messages : 220
▬ Points : 332
▬ Date d'inscription : 16/02/2018
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyMar 14 Mai - 7:17



Elijah Mikaelson
Originel


L’ignorance est parfois une forme de sagesse, bien qu’elle n’y paraisse. Quant à la naïveté, elle est comparable à une bêtise que nous les êtres vivants, en particulier ceux doué d’une raison, avons du mal à comprendre. Certains trouvent le moyen d’aller encore plus loin en se réfugiant dans l’idiotie. Comme ce vampire, qui fit semblant de ne rien savoir, sur la raison de ma présence. Cela ne jouait pas en sa faveur. Surtout, il devrait éviter de me mettre sérieusement en colère. Les périodes de troubles que nous étions en train de traverser, ne faisaient pas ressortir de ce qu’il avait de bon en moi. Ma famille est de nouveau menacée et je n’allais pas rester statique devant le théâtre macabre que s’apprêtait à m’offrir le nouveau roi de la ville. Ce jeu de pouvoir s’éterniser un peu trop à mon goût. Agir dans la finesse et la dentelle n’était plus à l’ordre du jour.


Coupez la tête de l’hydre et une seconde repousse. À peine que je m’étais débarrassée du vampire en tête de file, qu’un autre s’était empressé de prendre sa place, tout en menaçant Orlane. De plus, ils se sont pris à deux. Gardant toujours une main dans la poche suivit de mon calme olympien, j’évitais de m’alarmer malgré la tournure que venais de prendre les évènements. Je doutais, qu’il puisse apprécier les méandres de ma colère. S’ils étaient sages, alors ils trouveraient le moyen d’éviter un bain de sang inutile. Orlane n’était sans doute pas une Mikaelson, mais elle faisait partie de mes amis intimes. Et dieu seul sait à quel point il était difficile de se faire des amis à travers les siècles, surtout à la nouvelle Orléans.


Malgré la situation, Orlane semblait également garder son calme prenant même la peine de répondre à son assaillant. Je pouvais entendre son cœur battre nerveusement. Mais ce qui était surprenant, c’est qu’elle ne dégageait pas l’odeur de la peur. En effet, le courage n’était pas l’absence de peur, mais plutôt la capacité à la dissimuler devant l’adversaire. On pouvait penser que j’avais perdu l’avantage, mais ce n’était pas le cas et elle devrait s’en rendre rapidement compte. Le regard que je lui lançais en retour, était un appel à l’apaisement. Qu’elle capta aussitôt.

Bien que trop présomptueuse, elle était passé dans l’art de la manipulation, on faisant comprendre au vampire qu’elle n’avait aucune importance pour les membres de ma famille. Elle marquait un point, mais ce n’était pas le cas pour moi et aujourd’hui ne serait pas le dernier jour de la banshee. Sans comprendre ce qu’il venait de se passer, j’ai dû me boucher les oreilles au son aigu qui mis à rude épreuve mes tympans. Je le reconnus que trop bien, car j’avais déjà en payé les frais par le passé. Quant au jeune vampire qui se tenait devant nous, ils furent surpris au point que l’un d’eux se retrouva le visage brûlant de verveine.


-Tu devrais écouter la dame, dis-je calmement, en logeant une nouvelle fois ma main dans le thorax du vampire en tête de file. En usant de ma vitesse, je me débarrassais des vampires de la même manière laissant particulièrement l’un deux en vie. Il se retrouva assis au sol le regard effrayé, prenant toute même son courage pour me regarder en face. À présent, sulfurai-je tout en m’accroupissant, je réclame toute ton attention. Ma famille et moi, avons des problèmes plus urgents à régler, cela concerne le nouveau régime politique en place. Alors, il ne sera plus question de diplomatie surtout envers ceux qui s’aligneront derrière ce nouveau mouvement. Tous ceux qui avaient eu l’audace de se ranger dans le camp de l’alpha allaient tous goûter au doux parfum de ma colère. Le plus dangereux des originels n’était pas mon frère, mais moi et je tenais à lancer un message fort. Il finit par prendre la fuite aussi rapidement qu’il pouvait. Je me relevais calmement, retirant un mouchoir de ma poche, pour essuyer le sang que j’avais sur les mains.


-Je vous recommanderais d’agir avec la plus grande prudence la prochaine fois. M’exprimai-je en me tournant vers la banshee, car je ne serais pas toujours là. Nous ne devrons pas rester là, les rues ne sont plus sûres.




Originel

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Trouble is everywhere i go. Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 359
▬ Points : 312
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyMar 21 Mai - 11:34

Trouble is everywhere i go.
Je venais clairement de mettre en garde le vampire contre Elijah, une partie de moi souhaitait lui faire du mal pour ce qu'il venait de me faire vivre, l'autre et bien disons que l'autre avait de meilleurs arguments. Avec une rapidité déconcertante pour quelqu'un comme moi la main d'Elijah se glissa avec un craquement sourd dans la cage thoracique du vampire. A ce moment là les voix recommencèrent à murmurer de plus belle jusqu'à ce que le moindre son ne devienne une torture. C'était un cri que je n'allais pas pouvoir contenir très longtemps. J'étais juste déterminée à laisser Elijah poser ses questions avant de craquer. Je fermais les yeux quelques secondes en les ouvrants de nouveau je pouvais voir deux vampires gisant au sol, seul un dernier restait là. L'originel reprit de plus belle ses interrogations.

« Je réclame toute ton attention. Ma famille et moi, avons des problèmes plus urgents à régler, cela concerne le nouveau régime politique en place. Alors, il ne sera plus question de diplomatie surtout envers ceux qui s’aligneront derrière ce nouveau mouvement. »

C'était pour ça que l'Originel se trouvait ici. A cause de Peter Hale, je baissais les yeux le souvenir d'une rencontre particulièrement déplaisante s'imposa à moi. Celle que j'avais partagée avec Peter Hale, le roi de la Nouvelle-Orléans que je ne connaissais que de nom à l'époque. J'avais vu Elijah à l'œuvre et si pour le moment je n'étais qu'une petite chose fragile je me demandais ce qu'il m'arriverait quand le vampire aurait vent de cette rencontre. Fatiguée d'être toujours en danger quand le vampire échappa à la garde d'Elijah, je pris une profonde inspiration pour réunir la concentration qui me restait. L'originel sembla changer d'idée concernant le vampire, les voix commencèrent à se réduire alors que je n'aurais besoin que d'un sifflement pour l'arrêter immédiatement dans sa course et le voir tomber au sol lourdement. Je comprenais sa démarche tué les autres sauf le messager envoyer un message. Ses intentions étaient plus que claire, et l'originel se tourna vers moi.

« Je vous recommanderais d’agir avec la plus grande prudence la prochaine fois, car je ne serais pas toujours là. Nous ne devrons pas rester là, les rues ne sont plus sûres.  »

J'étais au courant de la tournure que prenait cette ville en l'espace de quelques jours j'avais été attaqué par le loup-garou en chef mais aussi par une sorcière. Elijah ne pouvait pas me protéger tout le temps j'en étais consciente. Seulement mes capacités de banshee me poussant à me trouver sur les lieux de crimes ne me faciliter pas la tâche. Et alors qu'il commençait à s'avancer je repris la parole voulant mettre cartes sur table.

« Peter Hale ? C'est pour lui que vous faites ça ? »

Je savais pertinemment que si l'originel juste devant moi présenté bien, il n'en était pas moins dangereux. Le fait qu'il soit après Peter n'avait rien de rassurant, la peur sembla m'envahir en repensant à ma dernière altercation avec le roi de la Nouvelle-Orléans. L'homme m'avait piégée pour s'entretenir avec moi et il me fallait partager cette expérience avec Elijah.

« Vous devriez savoir qu'il m'a proposé un marché. »

Un tremblement parcouru mon corps et ma main se porta instinctivement à mon cou, là ou sa main griffue s'était posé pour me forcer au silence, menaçant mes cordes vocales si je tentais la moindre chose contre lui. Je n'étais pas comme toutes ses créatures mon contrôle était limité, là où ils avaient une vitesse et une force surhumaine, j'avais une voix défaillante et un spray à la verveine. Je n'étais pas donnée gagnante.

« Peter m'a promis de m'aider pour progresser, qu'avec lui plus personne ne serait en mesure de me faire du mal, j'ignore si c'est réellement possible vu ce qu'il vient de m'arriver. »

Mon regard se posa sur une des briques qui avait un défaut, ignorant comment Elijah prendrait la nouvelle, pas bien je l'imagine, mais je refusais de lui mentir ou de lui cacher ce genre de chose. Si on devait se faire confiance il était temps qu'on soit honnête l'un envers l'autre. Si le vampire n'était pas prêt pour ça, j'allais devoir lui forcer la main avant que d'autres usent ses révélations contre nous.

« Il veut que les vampires arrêtent de persécuter les créatures comme lui et moi. Il a ressuscité sa nièce dans ce but et elle l'a rejoint. Faire des loups garous les prédateurs qu'ils étaient. »

Je précisais ce que je savais ignorant les informations que le plus secret des Mikaelson refusait de me donner. S'il était déjà au courant tant mieux, s'il ne l'était pas et bien ce n'était désormais plus le cas. Je posais ma main sur l'avant-bras de l'originel pour qu'il me fasse de nouveau face.

« Je n'ai pas prévu de passer à l'ennemi si ça vous inquiète, mais il est grand temps que vous me mettiez dans la confidence. Si vous pensez que rien dire me protège c'est faux. »

J'indiquais la ruelle où gisait encore les corps des vampires, la ville devenait de moins en moins sûre. Marcel avait exilé les loups hors de la ville, interdit aux sorcières de faire de la magie. Niklaus n'avait pas fait mieux servant ses intérêts au détriment des autres créatures, puis Peter Hale qui se faisait entendre, tuant la sorcière avec laquelle il avait travaillé pendant plusieurs mois.

« En l'espace de quelques mois j'ai été attaqué par Peter Hale, une sorcière et maintenant des vampires. Et quelque chose me dit que ce n'est que le début. »

Je m'étais résignée, me plaindre de mon sort n'était d'aucune utilité si je devais me battre je le ferais. Je n'étais qu'une humaine plongée dans des drames dont je n'avais pas encore connaissance, on m'avait dit de me méfier des problèmes de la famille Mikaelson si eux s'en sortaient, les autres qui gravitaient autour d'eux n'avait pas cette chance. Je n'étais pas dupe, je savais très bien ce qui m'attendait si les proches des Mikaelson étaient menacés.

 « Je n'ai pas votre puissance, mais si on continue comme ça un fossé se créera entre nous. Et vous avez raison, vous ne serez pas toujours là pour me protéger. »

Elijah m'avait entraînée à me battre et à utiliser ma voix pour me défendre et me protéger, mes progrès étaient minces sans doute parce que je craignais ce dont j'étais réellement capable. Peur que ce pouvoir l'emporte et que je me retrouve submerger et que je blesse les personnes qui m'étaient chère, qu'il le veuille ou non l'originel en faisait désormais parti.

« Vous avez été humain, vous devez vous souvenir de ce que ça fait. De n'être que ça. Parlez moi sinon il ne me reste plus qu'à me jeter au cou de n'importe quel vampire et qu'on en finisse. »

Ma voix n'était plus qu'un murmure pourtant ma pensée était réelle, je ne voulais pas rejoindre Peter Hale mais même la protection d'un Mikaelson avait des limites. Si je devenais une potentielle menace je serais éliminée, par Peter Hale, le camp adverse ou toute autre personne cherchant le pouvoir.

Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire,
I'm an Original

Elijah Mikaelson
Elijah Mikaelson
Trouble is everywhere i go. 3141668624_1_2_5ZnwRzzG
▬ Messages : 220
▬ Points : 332
▬ Date d'inscription : 16/02/2018
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyMar 18 Juin - 23:17



Elijah Mikaelson
Originel


Je fronçais les sourcils, lorsqu’elle m’interrogea sur mes actions. D’un simple regard, je pouvais lire la peur qui se dessinait sur son visage et dans ses yeux, suivit des battements de cœur qui en résultait. Qu’avais-je dit, pour lui mettre dans un tel état ? L’évocation de ce nom lui faisait sans doute peur, pour qu’elle puisse m’envoyer tant de signaux à la fois. Il n’en demeure pas moins, que le loup-garou s’était taillé une sacrée réputation dans la ville. Bouleversant inéluctablement la géolocalisation du pouvoir. Malheureusement ma famille et moi, nous avions commis l’erreur de le sous-estimer. Captivé par la sorcière qui avait tenté de s’en prendre aux miens, me rendant aveugle face à ses agissements. Opportuniste, il a su jouer sur le désastre qui s’était abattu en ce temps-là tout en plaçant ses pions, juste comme il le fallait. Aujourd’hui, il avait accédé d’un excellent doigté sur le dit trône, élevant les loups au sommet de la chaîne alimentaire. Comme si cela ne suffisait pas, certains vampires avaient décidé de revoir leur alignement, de peur de ne pas se retrouver à subir la sentence de l’Alpha. Malheureusement, Klaus et moi, nous étions décidés à lancer un message clair. D’où ma petite altercation avec ces jeunes vampires.


Maintenant, je comprenais la peur qui se lisait sur le visage d’Orlane, lorsqu’elle me parla d’un marché avec le canidé. Elle Tremblait comme une feuille, lorsque je la saisissais délicatement par le bras, dans l’optique qu’elle puisse me suivre. Je l’amenais dans un coin, pour ensuite la plaquer soigneusement contre le mur, pour que nos regards se croisent à nouveau. Aucune animosité de ma part, juste une personne curieuse d’entendre la suite. J’avais même arrêté de la toucher, gardant mes mains dans les poches tout étant détendu.


Contrairement à mon frère, j’avais développé la patience et l’esprit d’écoute. Cela n’avait rien à voir avec notre sens développé de l’ouïe. Éviter de couper la parole à une personne, pouvais vous révéler bien des choses. Comme le regard évasif qui tentait d’échapper aux miens. Ou encore le contact corporel qui mesurait le niveau de confiance entre nous. Franchement, je ne savais quoi penser suite à toutes ses révélations. Je n’avais aucun tort à lui faire, bien qu’elle ait mis du temps avant d’en venir m’en parler. Elle devait sûrement redouter ma réaction. Aujourd’hui elle savait de quoi j’étais capable et ce que je pouvais faire pour ma famille.


Trouver le courage de me faire de telles révélations après avoir vu ce dont j’étais capable relève d’un profond respect. D’un autre côté, avoir une banshee comme alliée, ne serait pas de trop. Au contraire, elle pourrait nous donner un avantage certain. Je n’en doute pas, que Peter n’ait pas eu la même idée. Qu’a cela ne tienne, ma décision était prise, et même si elle parla de mon humanité, cela ne changeait rien.


-Je ne vous blâmerais pas, de m’avoir caché que Peter Hale ait tenté de vous convaincre de le rejoindre. D’ailleurs, vous n’êtes pas la seule. Les Vampires qui ont tenté de vous tuer, ont sont la preuve. Vous aviez fait le choix de me faire confiance, soit, j’en ferais de même à l’avenir.


Mes paroles fussent sincères et j’en pensais chaque mot. Bien que je gardais à l’esprit qu’elle ne devrait pas servir les intérêts de l’Alpha, mais plutôt les nôtres. klaus serait forcé de constater qu’elle peut s’avérer redoutable. Notamment, si nous appliquons d’avantage sur son entraînement.


-Nous redoublerons d’effort pour que puisez être prêt. Je serais incapable de vous dire quand et comment cette guerre va se terminer, mais vous vous en doutez qu’elle ne sera pas sans victime de chaque côté. Êtes-vous décidez tout même à nous suivre dans cette guerre ?


Après qu’elle est donnée sa réponse, je la tendue la main pour qu’elle puisse m’emboîter le pas, pour sortir de la ruelle. Désormais, nos membres s’agrandissaient. Les chasseurs, puis une Banshee. Orlane était sous ma protection et je serai incapable de lui faire le moindre mal.

HRP:
 


Originel

Revenir en haut Aller en bas

Banshee The Wailing One
Confort In Chaos

Orlane A. Turner
Orlane A. Turner
Trouble is everywhere i go. Tumblr_pzapvjT6S61qch0kpo3_540
▬ Messages : 359
▬ Points : 312
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. EmptyVen 30 Aoû - 21:55

Trouble is everywhere i go.
Je me retrouvais à raconter tout ce qui s'était à Elijah de but en blanc. La rencontre avec Peter Hale et tout ce qui s'en était suivi. Maintenant que je savais que le vampire en avait après le chef de meute et le nouveau roi de la Nouvelle Orléans c'était plus simple. Enfin plus simple pour m'exprimer à ce sujet. Je lui racontais le marché proposer par l'homme quelque temps plus tôt.

« Je ne vous blâmerais pas, de m’avoir caché que Peter Hale ait tenté de vous convaincre de le rejoindre. D’ailleurs, vous n’êtes pas la seule. Les Vampires qui ont tenté de vous tuer, ont sont la preuve. Vous aviez fait le choix de me faire confiance, soit, j’en ferais de même à l’avenir. »

J'affichais un léger sourire, ses paroles étaient sincères tout autant que mon engagement à ses côtés. Je ne m'étais jamais posé la moindre question quand j'avais choisi de lui faire confiance. C'était comme une évidence. Comme si c'était ce que je devais faire et j'avais l'impression d'être désormais à ma place. J'ignorais si Elijah avait vu mon arrivée dans sa vie de la même manière. J'avais appris à concentrer et canaliser mon pouvoir même si j'avais encore du travail à faire. J'avais la sensation d'être sur la bonne voie.

« Nous redoublerons d’effort pour que puisez être prêt. Je serais incapable de vous dire quand et comment cette guerre va se terminer, mais vous vous en doutez qu’elle ne sera pas sans victime de chaque côté. Êtes-vous décidez tout même à nous suivre dans cette guerre ? »

« Que j'y participe ou que je ferme les yeux cette guerre aura lieu. Autant que je prenne mon destin en main tant que je le peux encore. »

J'observais les gestes d'Elijah et sa main tendue dans ma direction. Je baissais le regard sur cette dernière avant de la saisir délicatement. Le vampire originel m'entraîna à ses côtés. Je n'avais plus qu'une envie quitté cette ruelle macabre.

Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Trouble is everywhere i go.   Trouble is everywhere i go. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Trouble is everywhere i go.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ☴ oh dear, we are in trouble
» SHAE △ united for justice, gathered for trouble
» ELEJAH - tell me more about it
» Nuit Trouble [Pv Mao et Eowen Sauloon]
» If I were you, I would not look me in trouble. (Nuage de Cobra) END

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Algiers-