Top Partenaires

Leatherland
Fearwood
Serial Apocalypse
Heroes and Vilains



 

Bienvenue sur le forum ♥️ Merci de privilégier les personnages masculins. Certains pv sont toujours libres : Liam Dunbar, Hayden Romero, Theo Raeken, Jordan Parrish, Jeremy Gilbert, Davina Claire, Kol Mikaelson etc...

Partagez | .
 

 Pas de ma faute, il m'a piqué ma figurine ! [Simon Williams & Samuel Keller]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 19
▬ Points : 45
▬ Date d'inscription : 07/04/2018

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Pas de ma faute, il m'a piqué ma figurine ! [Simon Williams & Samuel Keller]   Lun 9 Avr - 19:30


Le samedi après-midi était synonyme de sortie, les parents emmenaient leurs marmots faire une petite promenade dans un parc pour que ces derniers puissent se dépenser en jouant avec les autres, tout en étant couvé du regard de leurs parents. Simon savait ce que le samedi était censé signifié, ce n'était pas pareil que les autres. Le samedi, sa mère devait tout le temps aller rejoindre un monsieur pour reprendre ses doses d'héroïnes et autres drogues. L'enfant n'aimait pas rester avec elle, surtout pour la voir faire des sous-entendus qui n'étaient absolument pas de son âge à l'homme qu'il trouvait vraiment malsain.

Cette fois-ci ne faisait pas exception, le rendez-vous était au Jackson Square. Simon était habillé de vêtement trop grand pour lui. Un haut à manches longues marron qui lui recouvraient sans cesse les mains, un jean avec des trous et des baskets blanches assez abîmées. Simon avait suivi du regard des enfants courir jusqu'à l'endroit où une cabane de jeu avait pris place. On pouvait y accéder par le biais d'un mur d'escalade et pour y ressortir, on pouvait soit passer par le toboggan soit par la barre de pompier. Tandis que le sol qui entourait l'air de jeux était fait de petit cailloux blanc. Simon avait fait une petite moue, il voulait y aller lui aussi.

L'enfant avait regardé sa mère se coller d'un peu trop près au monsieur. Simon avait humé l'air dans leur direction, une grimace avait élue domicile sur ses traits. Beurk quoi ! Cela sentait les hormones et comme tout enfant qui voyait une scène d'adultes s'embrassant, Simon avait qu'une envie s'était de partir à l'opposé.

<<- Maman ? Je vais jouer dans la cabane.>>

Sachant que sa mère ne comptait n'y prêter attention à ses paroles, ni lui donner une quelconque autorisation ou refus, Simon s'était mit à marcher dans la direction de la fameuse cabane. Un petit couinement s'était échapper de ses lèvres, parce que mine de rien, cela faisait mal que sa mère puisse s'en foutre de ce qui pouvait bien lui arriver. Une fois arriver vers la cabane, un petit sourire avait franchi ses lèvres. Le loup-garou avait escaladé le petit mur d'escalade sans grande difficulté, arrivant à l'étage. Ici un petit groupe de trois enfant jouaits avec des figurines de super-héros et de super-vilain.

Loin de manquer d'assurance, Simon avait demandé s'il pouvait jouer, chose qui avait vite été accepté. Après tout il en restait pas mal de figurine ! L'enfant avait fouillé dans la boite, sortant un Superman en position de vol. Le petit garçon s'était mit à attaquer des figurines de méchants avec l'aide des autres super-héros interpréter par ses camarades de jeux qu'il venait de rencontrer. Tout se passait relativement bien, enfin mise à part la dispute entre Benoît et Théo qui n'étaient pas d'accord sur un des pouvoirs de spider-man, Simon avait tranché dans le vif, non il ne savait pas voler, mais il pouvait voler en montant sur le dos de Superman. Problème réglé. Jusqu'à ce qu'un dénommé Arthur avait décidé qu'il ne voulait plus être Batman car il était trop nul et qu'il voulait Superman. Sans rien demandé, il s'était contenter de prendre la figurine des mains de Simon.

Simon avait regardé ses mains vides, puis celle d'Arthur. Il avait repris sa figurine et Arthur lui avait repris. N'aimant pas, mais alors là pas du tout, le comportement d'Arthur, Simon avait vu rouge. Ses yeux marron avait pris leur couleur jaune, ses crocs avaient poussé tout comme ses griffes, sa pilosité prenant place, le loup-garou avait pris sa vraie forme sous les yeux ahurit des petits humains. Son grognement sinistre était sorti de sa gorge, faisant fuir Benoît et Théo de la cabane. Ces deux-là criaient qu'il y avait un monstre enrager dans le parc. Arthur était, quant à lui, pétrifié sur place. Simon n'avait pas tardé à sauter sur l'enfant, le mordant sauvagement au bras droit. L'enfant s'était mit a crié en pleurant. Simon avait relâché la pression de sa mâchoire et Arthur était parti de la cabane par le toboggan, saignant du bras.

Le loup-garou avait léché ses babines, plus pour se nettoyer que par goût du sang. Puis, se calmant de sa colère passagère, ses traits étaient redevenus humain. Simon avait soupiré de frustration, car maintenant il n'avait plus de compagnon de jeu. Il entendait les gens alentour étant paniqué, fuyant l'endroit tel que l'on fuyait la peste. Simon avait sorti la figurine de Loki pour que Superman puisse se battre contre lui. Un duel étrange qui s'était fini par les deux figurines en train de s'embrasser entre elle avec un Simon en train de faire un bruitage de bisou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

▬ Messages : 237
▬ Points : 52
▬ Date d'inscription : 02/02/2018
▬ Localisation : A l'hôpital, à mon domicile (maison flottante), dans les rues de la Nouvelle Orleans
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Pas de ma faute, il m'a piqué ma figurine ! [Simon Williams & Samuel Keller]   Mar 10 Avr - 22:24




Pas de ma faute, il m'a piqué ma figurine !
(feat. Simon Williams)

.



Aujourd'hui, c'est samedi après midi et je suis, pour pas changer, débordé à l'hôpital, je sais plus ou donner de la tête tellement les patients défilent et se bousculent, c'est pleine lune ou quoi ?!, après, je bosse aux urgences, service qui est rarement vide et calme, surtout dans une ville comme la Nouvelle Orléans, bref, le temps passe, ayé, fin de service arrivé, pas trop tôt, je retire fissa ma blouse et part, Dieu que ça fait du bien de prendre l'air, la suite ?, n'ayant pas envie de rentrer immédiatement chez moi, je décide de me ballader dans les rues de la ville, tiens, un jardin public, j'y entre et balaie l'endroit du regard; joli parc !    

So, je reprend ma marche et observe les beautés de Jackson Square au fil de la succession de mes pas, je croise quelques jeunes femmes qui me dévorent du regard mais je n'y fais pas plus attention que ça et poursuis mon chemin; le temps s'écoule. Tiens, un banc, je décide de m'asseoir, non, je ne suis pas du tout fatigué, j'ai juste envie de faire un arrêt dans ma promenade, je continue d'observer ce qui m'entoure, les gens, le paysage, le ciel bleu, il fait beau, une brise se met souffler; c'est agréable.

Les minutes s'écoulent paisiblement mais cela, comme toute chose, prend fin car je suis soudain tiré de mes pensées par des enfants criant au monstre enragé dans les parages.

*What the Hell ?!?*

me dis je intérieurement, avec une expression faciale interrogative.

La suite ?, je me lève fissa de mon banc et part à la recherche des gamins, je ne met pas longtemps à les repérer, ils ont déjà rejoint leurs parents lorsque je ne suis pas loin d'eux, j'écoute discrètement ce qu'ils racontent à leurs géniteurs respectifs, ce que j'entend me surprend un peu puis, soudain, un nouveau cri enfantin résonne, je fixe des yeux l'endroit d'où semble provenir le hurlement et je ne tarde pas à apercevoir un troisième enfant, celui ci sort terrorisé et blessé d'une cabane; c'est quoi ce délire ?!?

Mon prochain mouvement ?, devinez, banco, je fonce vers le petit, lui demande ce qui est arrivé, l'écoute, regarde aussi sa blessure -je suis médecin après tout- et reconnaît une morsure de lycan, les parents de la jeune victime se pointent, je leur dit d'aller à l'hôpital, crie, après, à tout le monde d'évacuer le secteur puis, enfin, j'approche, avec prudence et couteau en argent en main, de la petite construction de jeu, après quelques secondes je me décide à regarder à l'intérieur et...je me retrouve face à face avec un quatrième enfant jouant avec des figurines de super héros, il sursaute en me voyant subitement apparaître derrière lui, es ce lui le loup ?, si c'est le cas il est très jeune et a déjà repris une apparence normale, je reste, malgré sa gueule d'ange, sur mes gardes; les louveteaux n'ont peut être pas autant de force que les adultes mais il n'en sont pas moins dangereux pour autant car ils ne savent pas encore se contrôler.

"Reste calme, tout va bien; je ne te ferais aucun mal !"    

Es ce vrai ?, bonne question, en plus je dis ça en ayant toujours ma lame en main; no comment !


BesidetheCrocodile




Dernière édition par Samuel Keller le Lun 16 Avr - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 19
▬ Points : 45
▬ Date d'inscription : 07/04/2018

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Pas de ma faute, il m'a piqué ma figurine ! [Simon Williams & Samuel Keller]   Mer 11 Avr - 17:23


Simon était concentré sur son jeu avec ses figurines de Loki et de Superman, de ce fait il n'était pas attentif à ce qui l'entourait. En tout cas, il n'était pas sur le qui-vive, étant seulement dans sa bulle. Un loup-garou adulte aurait repéré sans grand mal l'humain qui s'approchait de la cabane de jeu, grâce à l'odeur qui émanait de l'homme et de ses battements de cœur. Ainsi, la créature n'aurait pas sursauté et encore moins été surpris de voir apparaître comme par magie un individu derrière lui. Simon, dans sa bulle, n'avait pas fait attention, donc avait sursauté en sentant la présence de quelqu'un derrière lui. Chose que tout le monde pouvait sentir, étant donné l'ombre qui avait plané à l'intérieur de la structure de jeu.

Simon s'était retourné avec l'espoir de trouver sa mère qui était venu le chercher pour x raison. Mais son espoir avait volé en éclat en voyant un homme qu'il ne connaissait pas. Pourtant, le petit garçon n'avait pas peur des inconnus, parce qu'il n'avait pas besoin d'avoir peur. Simon ignorait que des chasseurs existaient, il savait que des gens étaient bizarre, que des gens pouvaient tuer d'autres gens, que des enfants pouvaient se faire kidnapper. Mais, il était assez grand, selon lui, pour ne pas se faire kidnapper aussi facilement. De plus, il pouvait très bien se défendre tout seul avec ses capacités de loup-garou.

L'odeur qui émanait de l'adulte était de la méfiance. De la méfiance envers qui ? Envers Simon ? Pourtant il n'avait rien fait ! Le petit garçon avait montré sa figurine de Loki à l'homme, engageant la conversation avec l'adulte comme s'il le connaissait. Peut-être que l'inconnu était méfiant envers tous les enfants ?

<<- Dit, tu savais que le dieu Loki, ba c'est un Jotun et non un Asgardien ? Et que les Jotuns sont tous des garçons et qu'il n'y a pas de fille ? C'est des garçons qui peuvent avoir des bébés dans leur ventre comme les mamans, parce qu'ils sont her-ma-phro-dite. Je sais parce que je l'ai lu sur internet. Et et, il y a des gens qui disent que et bin Loki, il est amoureux de Thor ! Moi je dis que Loki et ba il est amoureux de Superman. Superman, lui, il doit faire des bébés parce qu'il est le dernier de son espèce, tu vois ? Donc, il peut être avec Loki pour faire des bébés.>>

Pendant son explication, l'enfant avait fait de grand geste avec ses deux figurines, un air sérieux de placarder sur le visage. Simon trouvait cela dommage que les garçons dans la vraie vie ne puissent pas avoir de bébés comme les Jotuns. Cela serait tellement plus simple et équitable ! Comme ça, il n'aurait même pas peur et de difficulté pour se trouver un amoureux. Ses yeux marron étaient tombé sur une des mains de l'homme qui tenait un couteau en argent. Simon ne roulait pas sur l'or, donc il n'avait jamais eu l'opportunité de comprendre que le matériau était son point faible puisque à la maison on utilisait que des couverts bas de gamme. Néanmoins, l'enfant se demandait pourquoi l'adulte se baladait avec un couteau et surtout ce qu'il comptait en faire. L'idée que l'inconnu pouvait s'en prendre à lui par le biais de l'arme ne lui était pas venu à l'esprit en priorité.

<<- Tu fais un pique-nique ?>>

Le petit bout de chou avait montré d'un geste du menton le couteau dans sa main. Ba oui, les gens pouvaient très bien pique-niquer avec des couverts en argent, voyons ! L'enfant avait penché la tête sur le côté, d'un air curieux, posant une nouvelle question à l'inconnu.

<<- Tu t'appelles comment ? Moi, c'est Simon !>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

▬ Messages : 237
▬ Points : 52
▬ Date d'inscription : 02/02/2018
▬ Localisation : A l'hôpital, à mon domicile (maison flottante), dans les rues de la Nouvelle Orleans
▬ Emploi/loisirs : étudiant en médecine

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Pas de ma faute, il m'a piqué ma figurine ! [Simon Williams & Samuel Keller]   Lun 23 Avr - 15:19




Pas de ma faute, il m'a piqué ma figurine !
(feat. Simon Williams)

.



Alors que je me repose, après une longue garde à l'hôpital, en prenant l'air à Jackson Square, des cris de panique se mettent soudain à raisonner, c'est pas vrai, y a pas moyen de souffler un peu ne serait ce qu'une heure ma parole, je serais rentrer direct chez moi si j'avais su, il n'y a pas de repos pour les braves comme on dit, bref, je me lève, je vais voir/me renseigne, il y a apparemment un lycan pas très discret dans le coin et qui attaque en plein jour, pas malin de sa part, anyway, i have work to do; allons y !

So, la suite ?, j'approche avec précaution de la cabane, lame en argent à la main puis je regarde à l'intérieur, je me retrouve alors face à...un gosse, âgé de 6 ans si je ne me trompe pas, qui s'amuse avec des figurines de super héros, moi qui m'attendais à me confronter à un loup adulte et agressif, ma réaction ?, je suis troublé là et ne sais pas trop comment agir; je reste cependant méfiant envers le gamin.          

"-Dit, tu savais que le dieu Loki, ba, c'est un Jotun et non un Asgardien ?, et que les Jotuns sont tous des garçons et qu'il n'y a pas de fille ?, c'est des garçons qui peuvent avoir des bébés dans leur ventre comme les mamans, parce qu'ils sont her-ma-phro-dite, je sais parce que je l'ai lu sur internet et il y a des gens qui disent que et bin Loki, il est amoureux de Thor, moi je dis que Loki et ba il est amoureux de Superman, Superman, lui, il doit faire des bébés parce qu'il est le dernier de son espèce, tu vois ?, donc, il peut être avec Loki pour faire des bébés."

"Euuu... !"

Dis je, bêtement, quoi ?!, je suis pas expert en super héros moi; le discours du petit change ensuite de sujet, il se met à parler de mon arme de manière...naïve.  

"-Tu fais un pique-nique ?"

"Heins ?...non !...je..."    

J'allais poursuivre mais le gamin pose fissa une nouvelle question puis attend la réponse en rejouant avec ses figurines; je dis...

"Sam !"

Nahmé, c'est une blague ?, si je demande c'est parce que c'est la première fois que je croise un enfant lycan aussi...comment dire...inconscient de ce qui risque de lui arriver, sans parler du fait qu'il est seul/sans surveillance, si c'est pas le cas, c'est que ses parents sont super négligeant... , bref, la suite ?, histoire de connaître la nature de l'enfant avec qui je discute; je dis...

"J'aimerais faire un petit test, tu permets ?"

What next ?, je pose l'un des côtés plat de ma lame en argent sur la peau de mon mini interlocuteur.    


BesidetheCrocodile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pas de ma faute, il m'a piqué ma figurine ! [Simon Williams & Samuel Keller]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pas de ma faute, il m'a piqué ma figurine ! [Simon Williams & Samuel Keller]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Jackson Square-