Les Top

Leatherland
Fearwood
Heroes and Vilains



 

Bienvenue sur le forum ♥️ Merci de privilégier les personnages masculins. Certains pv sont toujours libres : Derek Hale, Liam Dunbar, Hayden Romero, Theo Raeken, Jordan Parrish, Jeremy Gilbert, Davina Claire, Tristan de Martel etc...

Partagez | .
 

 My sister, my family [Freya & Rebekah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 52
▬ Points : 272
▬ Date d'inscription : 10/09/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Libre / Vivre le plus humainement possible
MessageSujet: My sister, my family [Freya & Rebekah]   Dim 24 Sep - 5:13

My sister, my family !


Les dernières semaines ont été quelque peu compliquées je dois dire. Moi, après l'approbation de mon frère, Klaus, qui m'avais autorisé à retrouver ma liberté, j'étais partie, avec l'espoir d'avoir ce que j'ai toujours voulu. C'était bien parti d'ailleurs, j'avais commencé à m'installer dans une petite ville, c'était tranquille, calme, je n'y avait que très rarement croisé l'ombre d'un vampire ou d'un loup-garou. En d'autre terme, c'était le rêve, le mien tout cas ! Je m'y voyais déjà passer les prochains siècles, construire ma vie là bas.. Mais forcément, ça ne pouvait pas durer bien longtemps, on le sait, quand ma famille a besoin de moi, je ne suis jamais bien loin. Ma famille avant tout ! Et là c'était le cas, Hayley venait de donner naissance à ma nièce, Hope, mais sa vie était en danger, les sorcières voulaient la sacrifier, à la demande des ancêtres. Mon frère a alors voulu la faire passer pour morte en me la confiant, c'était le plan parfait !

Sauf que bien évidemment, chez nous il y a toujours quelque chose qui ne se déroule pas comme ça le devrait ! Je me suis retrouvée en plein dans une embuscade, puis j'ai été kidnappée, pour ensuite me réveiller dans un autre corps, à l'asile des sorcières. Déjà qu'elles sont folles de base, alors je vous laisse imaginer là bas... Et puis ce corps de sorcière, d'accord j'étais humaine, mais c'était pas vraiment le moment, je ne pouvais pas me défendre, je ne pouvais rien faire ! La plupart des filles enfermées y avaient réellement leur place, elles étaient complètement timbrées, il y avait aussi ceux qui se prenaient pour les chefs, ça c'était le pire, je le sais j'ai eu plusieurs fois l'occasion de tester leurs méthodes assez peu conventionnelles ! J'y ai même rencontré une des filles de la moisson, une traîtresse !! J'avais prévu de m’échapper, je savais même comment faire et lui avait proposé de partir avec moi, sauf qu'au moment de me rejoindre, elle s'est ramenée avec les autres ! Je ne sais pas trop ce qui me serait une nouvelle fois arrivée si elle m'avait pas aidé, cette fille, celle du cercueil.. Elle m'a faite sortir de l'asile, c'était la seule qui semblait capable de contrôler ses pouvoirs. Puis elle me dit qu'elle s'appelle Freya, Freya Mikaelson, ma sœur, celle qu'on pensait tous morte. Visiblement non, l'histoire de sa mort due à la peste était fausse, elle avait été enlevée par notre tante, Dahlia. C'est tout ce que j'ai pu apprendre d'elle.

Ma grande sœur, j'avoue que j'ai du mal a m'y faire, et surtout un peu de mal à y croire ! C'est vrai, si ce qu'elle m'a dit était la vérité, pourquoi elle n'a jamais éssayé de nous retrouver, nous sa famille ? Et puis, ce n'est pas une vampire, pourquoi elle est toujours en vie après plus de mille ans ? A part qu'elle soit restée dans le cercueil tout ce temps.. Non mais il y a  quelque chose de pas logique dans tout ça ! Pourtant malgré tout j'ai envie d'y croire, moi qui ai toujours voulu une sœur, savoir que j'en ai peut-être une, bien en vie, je sais pas ça me fait bizarre, même si je n'ai aucun souvenir passé avec elle, enfin, on a jamais construit de lien fraternel.. Et si elle n'était pas de notre côté, qu'elle voulait nous tuer ?

Je décide d'arrêter de me poser des question, et me dirige plutôt dans le séjour afin de me servir un petit bourbon, histoire de me détendre un peu ! Alors que j'allais pour m'installer confortablement dans un fauteuil, j'entends quelqu'un sonner à la porte. Je soupir, me demandant qui pouvait bien venir me déranger dans un moment de réflexion comme celui-ci, puis me résous à finalement aller ouvrir, mon verre toujours à la main. Je reste quelques secondes un peu bloquée face à la situation, face à Freya qui se trouve devant moi, je ne sais même comment je suis censée réagir, je dois être contente, ou inquiète de la raison qui la pousse à venir ici ? Peut-être même les deux en fait ! J'esquisse un léger sourire, pas très sûre de moi, avant de dire simplement :

« - Hey... »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

   

Kill a demon today, face

the devil tomorrow.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2224
▬ Points : 3266
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: My sister, my family [Freya & Rebekah]   Mer 25 Oct - 12:54

My sister, my family. Feat Freya Mikaelson et Rebekah Mikaelson

Ces derniers jours ont étés intenses. Alors que le sors de sommeil était toujours actif j'ai perçu la présence d'une femme qui sortait du lot de tous ces dingues enfermés à la maison des sorcières. Et en me rendant compte que cette présence n'était autre que ma sœur Rebekah j'en ais été vraiment contente, enfin j'étais tout près d'une partie de ma famille! Mais étant endormie je ne pouvais pas aller vers elle et cela me désespérais alors j'ai utilisé ma magie pour pouvoir communiquer un peu avec elle. Et quand j'ai enfin pu m'éveiller et que je l'ai vue en chair et en os devant moi ma joie à été immense, elle n'avait pas son corps d'origine mais c'était bel et bien son âme que je voyais. Ma quête était enfin terminée, je les avait enfin retrouvés, car si Rebekah était ici il y avait fort à parier que nos frères ne seraient pas très loin. Sortir de cette maison à été un jeu d'enfant pour moi et après seulement quelques minutes en sa compagnie je suis partie en lui promettant que dans très peu de temps je viendrais me présenter officiellement à toute notre famille. Je voyais l'incrédulité dans ses yeux car depuis qu'elle était née elle entendait tout le monde lui répéter que j'étais morte mais dans ses prunelles il y avait bien sûr de la surprise face à cette rencontre complètement inattendue mais il y avait aussi de la joie et cela m'a mis du baume au cœur après toutes ces épreuves pour les retrouver. L'avoir laissée la dans cette rue en pleine nuit n'était peut-être pas la bonne méthode mais après un siècle de sommeil j'avais besoin d'un peu de solitude pour être plus présentable et surtout pour tenter de savoir où était Dahlia afin de m'assurer qu'elle ne s’apprêtait pas à débarquer. Et puis il fallait aussi que je définisse la meilleure approche pour rencontrer ma famille. Il est certain que ce moment sera un peu compliqué pour eux car ils ont toujours été entre eux en croyant que j'étais morte, à part Finn aucun d'eux ne pouvait mettre un visage sur mon nom alors il est normal qu'au fil des années je ne sois devenue qu'un nom qu'on oublie, je ne leur reproche pas, c'est Esther la seule fautive. Eux ne soupçonnaient pas mon existence jusqu'à cet instant mais moi je n'ai pas cessé de vouloir savoir quelle vie ils menaient. Mon entrevue avec Rebekah date maintenant d'une semaine et je ne cesse de me poser des questions sur comment elle va m'accueillir. Est-elle aussi contente que moi à la perspective d'avoir une sœur ou au contraire est-ce qu'elle n'en veux pour rien au monde? Les questions fusent dans ma tête et me donnent le tournis.

Ce matin en me réveillant je prends ma décision. Il faut que j'aille la voir pour lui parler. Pour les membres de notre famille les périodes de calme ne sont jamais bien longues et si il se passait quelque chose et que je perde à nouveau leur trace alors qu'ils sont si près de moi et savent que je suis la ce serait atroce, je ne me le pardonnerais jamais. Je me prépare donc puis quitte la petite chambre que je loue dans un hôtel basique du quartier touristique de la Nouvelle-Orléans. Pour aller à la maison où ils ont élu domicile je décide de marcher et si mon corps ne laisse rien paraitre je suis intérieurement en ébullition. En arrivant devant la porte je ressens évidemment une petite appréhension car si ils me rejetaient après tant de péripéties m'en relever serait dur et la déconvenue serait douloureuse. Je soupire puis me calme et toque à la porte. Je sens une présence s'approcher et quand la porte s'ouvre je me retrouve face à ma petite sœur. Elle n'est pas à l'aise mais j'ai l'impression qu'elle éprouve plus de surprise que de répulsion. Je lui sourit un peu.

-Bonjour Rebekah...comment vas-tu depuis l'autre jour? Serais-tu d'accord pour que nous discutions un peu?


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 52
▬ Points : 272
▬ Date d'inscription : 10/09/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Libre / Vivre le plus humainement possible
MessageSujet: Re: My sister, my family [Freya & Rebekah]   Dim 19 Nov - 13:40

My sister, my family...


Toujours aussi étonnée de voir ma sœur ici, chez moi, j'écoute chacune de ses paroles. Enfin, c'est plutôt mon subconscient qui l'écoute, moi je l'entends mais je n'y réagis pas pour autant, comme si je n'étais pas là, en face d'elle. En réalité, la seule chose qui occupait mon esprit actuellement était le fait que je doive lui faire confiance ou non. Enfin, quand elle m'avait libérée, elle m'avais dit qu'elle viendrai voir mes frères, déjà elle avait tenu parole mais et alors ? Est-ce que ça faisait d'elle quelqu'un de confiance ? C'est ma sœur oui mais, et après ? Je n'ai pas grandit avec elle, je n'ai rien partagé avec elle, je la croyait même morte ! Sur une vingtaine d'années ce ne serait rien, mais sur une existence de plus de 1000 ans c'est différent. Et durant ces siècle, j'ai pu apprendre qu'il fallait se méfier de tout le monde, parfois même de sa propre famille. Mikael nous a trahi en faisant de nous des vampires et en essayant de nous tuer ensuite, Ester nous a trahi aussi en voulant nous tuer. On s'est même trahit entre frères et sœurs...  Alors qui pouvait me dire si était de notre côté ou non ? Nous ne savons rien d'elle, nous ne savons pas ce qu'elle a fait pendant toutes ces années... Elle m'a dit avoir été élevée par Dahlia, la sœur de Ester, une sorcière aussi, c'est sûrement pour cela que ses pouvoirs sont aussi puissants, mais elle connaissait notre existence, à Klaus, Kol et moi, elle savait que nous étions là, quelque part, alors pourquoi n'a-t-elle jamais voulu nous retrouver ? Je crois que c'est cette question qui me perturbe le plus, moi si j'avais su que j'avais une famille quelque part, j'aurai tout fait pour la retrouver.. Et si... et si c'était une ruse, que ce n'était pas Freya.. Peut-être qu'elle se fait passer pour elle afin d'approcher la famille et de nous piéger.. ? Non non non, Rebekah, stop arrête ta parano ! C'est bien ta sœur, pour l'instant il reste juste à savoir pourquoi maintenant, et peut-être essayer d'en apprendre plus sur elle, sur la vie qu'elle a eu...
Je réalise alors qu'elle attend certainement une réponse, à trop penser j'en avait oublié la réalité qui se trouvait face à moi. Je lui répond,  plus à l'aise que précédemment :

« - Je vais bien merci, et toi ? Oui bien sûr... entre ! Tu veux un verre ?

J'ouvre grand la porte afin de la laisser entrer, puis la referme derrière elle. Je lui souris puis repars vers le séjour avant de m'arrêter net en chemin et me retourner pour lui faire face. Non, finalement j'allais lui poser maintenant cette question !

« - Freya, euh... Pourquoi ? Pourquoi avoir attendu plus de 1000 ans ?

Je la regarde, haussant légèrement les sourcils, plus par curiosité qu'autre chose. C'est vrai j'avais envie de savoir ce qu'on était pour elle, comment elle nous considérait. Pour nous, la famille est ce qu'il y a de plus important, il fallait que l'on sache ce qu'il en était pour elle, et si elle risquait pas, à la moindre occasion, de nous enfoncer un couteau dans le dos.. enfin, façon de parler, pour nous ce serait plutôt un pieux !
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

   

Kill a demon today, face

the devil tomorrow.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2224
▬ Points : 3266
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: My sister, my family [Freya & Rebekah]   Jeu 23 Nov - 22:03

My sister, my family. Feat Freya Mikaelson et Rebekah Mikaelson

Quand la porte s'ouvre sur Rebekah je n'ai qu'une envie c'est la serrer dans mes bras mais je me retiens car il est encore trop tôt pour cela. Elle a été surprise de faire ma connaissance mais sur le moment j'ai eu l'impression qu'elle en était plutôt contente cependant nous devons apprendre à nous connaitre et à nous apprivoiser. Durant les secondes que la porte met à s'ouvrir je retiens mon souffle et les premières secondes de notre face à face mon cœur bât si vite que j'ai l'impression qu'il va sortir de ma poitrine, pour elle qui a une ouïe surnaturelle ce doit être quelque chose d'assourdissant. Pendant quelques secondes je craint qu'elle me ferme la porte au nez mais malgré le fait qu'elle ne semble pas tout à fait à l'aise elle m'invite à entrer. Avec un sourire je la remercie puis entre et la laisse refermer la porte.

-Je vais bien merci et je veux bien un petit verre s'il te plait

Ma résistance à l'alcool n'est pas aussi élevée que celle des vampires, des loups garous ou des hybrides mais la un petit verre m'aiderais à reprendre un peu d'aplomb pour cette rencontre officielle avec ma petite sœur. Je la suit jusqu'à la cours intérieure et regarde un peu la maison avant de reporter mon attention sur elle quand elle me pose LA question. Je savais que cela allait venir sur le tapis, c'est la question centrale que toute ma fratrie va me poser. Je vais vers elle mais m'arrête à quelques pas d'elle pour ne pas forcer le contact et ne surtout pas la brusquer.

-Rebekah j'aurais tellement aimé pouvoir grandir avec vous, ce sera toujours l'un des plus grands regrets de ma vie. Notre tante Dahlia m'a enlevée et Esther n'a rien fais pour me garder auprès d'elle. Et on échappe pas aussi facilement à Dahlia mais il ne s'est pas passé un jour sans que je pense à vous. Depuis que j'ai réussi à m'enfuir je n'ai pas arrêté de vous chercher...Je sais que tout cela peut te paraître dur à croire mais c'est la vérité.

Pour lui laisser le temps de digérer les informations que je viens de lui donner je me dirige vers la table et nous sert deux verres de bourbon puis lui en tend un. Je suis issue d'une famille nombreuse mais je ne connais que deux de mes frères, et encore je n'ai connu Finn que durant un peu moins de deux ans avant que ma vie ne soit brisée. Le point commun que nous partageons tous est une profonde rancœur envers la femme qui est censée être notre mère. La dernière fois que j'ai vu Rebekah nous ne nous sommes parlées que pendant une minute mais elle m'a fais une bonne impression et surtout je n'avais eu aucun mal à lui parler alors que la je suis impressionnée face à elle et surtout face à la réaction qu'elle pourrait avoir. Au quinzième siècle c'était plus simple car elle ne savait pas qui j'étais et pouvais donc avoir une opinion tout à fait objective de moi. Il m'étais impossible de les retrouver plus tôt mais le petit pincement de la culpabilité est la comme si je les avait abandonnés alors que c'est totalement faux. Boire une gorgée de mon verre pour tenter de me détendre un peu m'aiderais peut-être mais j'attends de voir comment elle réagit à ce que je viens de lui annoncer.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 52
▬ Points : 272
▬ Date d'inscription : 10/09/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Libre / Vivre le plus humainement possible
MessageSujet: Re: My sister, my family [Freya & Rebekah]   Mar 2 Jan - 13:20

My sister, my family..


Alors qu'elle avait, un peu plus tôt, accepté un verre, il m'est impossible de faire le moindre pas, l'empressement de savoir mélangé à l'inquiétude ayant prit le dessus. Je savais qu'elle viendrait, elle me l'avait dit, et je savais aussi qu'on devrait avoir cette conversation, mais malgré tout j'avais quand même était surprise de la trouver sur le pas de ma porte, peut-être que j'aurais aimé que mes frères soient là, du moins Elijah, il a toujours été le plus raisonnable d'entre nous, alors l'avoir avec moi pour affronter ce moment ensemble aurait été bien plus simple !
Je ricane légèrement quand elle me dit que notre tante l'a enlevé, et qu'elle regrette de ne pas avoir grandit auprès de nous. Pourquoi ? Pour devenir comme nous, des vampires ? Ou alors peut-être pour supporter la colère et les idées tordues de notre père ? Elle n’avait peut-être pas eu son mot à dire dans tout ça, mais Dahlia était – elle vraiment pire que nos parents ?
Étant resté à ma place, et perdue dans mes pensées, je ne remarque son absence que quand elle revient avec deux verres, dont un qu'elle me sert et que m'empresse de vider à moitié.
Je soupir doucement, puis commence alors à marcher à travers le séjour, faisant les cents pas, en reprenant :

- « Mais tu n'étais pas là. Je ne doute pas de la vie que tu a dû avoir avec notre tante mais.. mais tu n'a pas vécue la même chose que nous. Regarde toi aujourd'hui, tu pourrai avoir une vie normale... »

Ce n'était bien sûr pas de la jalousie, je n'aurais pas plus aimé être a sa place qu'à la mienne, c'est certain ! Non, en réalité je lui en voulais. Premièrement, de nous avoir laissé à des parents comme les notres, je sais que c'était pas ce qu'elle voulait mais c'est notre sœur aînée, elle aurait dû être là pour nous, comme une famille... Et deuxièmement, et je crois que c'est ce qui justifie le plus ma réaction, tout cela est à cause d'elle. Pas de elle au sens littéral, mais sa disparition, si notre père ne l'avait pas cru morte, il n'aurait peut-être pas été le père violent, sadique et horrible qu'il a été. Et par dessus tout, il n'aurait pas fait de nous des vampires.
Même si je ne m'en rends pas vraiment compte, je sais que ma réaction est complètement exagérée, mais j'avais besoin de rendre quelqu'un responsable de ce que la vie avait fait de nous...
Après avoir fini les cents pas, je me dirige vers ma sœur, captant son regard, alors que je clignais des yeux pour tenter de retenir les larmes qui menaçaient de couler.

- « Tout ça c'est.. c'est ta faute.. A cause de ta disparition Mikael est devenu fou ! Et après il... il nous a changé en monstres Freya !

J'avais pas dit ça méchamment, mais plutôt sur un ton désespéré, plus le temps passait, moins je supportais ma vie de vampire et tout les sacrifices que cela imposait. Bon, j'avais la vie éternelle, un corps qui ne vieillissait pas, je pouvais obtenir toute les choses supperficielles que je voulais, je pouvais avoir n'importe quel homme ou femme en un ordre, mais à quel prix ? Je ne pourrai jamais avoir d'enfants, je ne pourrais jamais rien envisager avec un simple mortel, tout simplement parce que moi je ne le suis pas !
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

   

Kill a demon today, face

the devil tomorrow.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 2224
▬ Points : 3266
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: My sister, my family [Freya & Rebekah]   Mar 2 Jan - 18:52

My sister, my family. Feat Freya Mikaelson et Rebekah Mikaelson

Nous commençons à discuter et je débute cet échange en assurant à Rebekah que j'aurais vraiment préféré grandir avec eux. Il est vrai que si cela avait été le cas je n'aurais sûrement pas connu Mathias mais que voulez vous on ne peux pas tout avoir, hélas. Le petit ricanement qui lui échappe ne me paraît pas méchant, mon instinct me souffle qu'elle fait référence au fait que si j'avais grandis à leurs côtés je ne serais plus une sorcière à l'heure actuelle mais une vampire tout comme elle. C'est probablement vrai et la magie m'aurais énormément manquée mais nous nous serions tous épaulés. Ou alors les choses auraient été totalement différentes et nous serions tous morts après une longue vie humaine. Ou alors encore nous aurions tous été des sorciers et nous aurions utilisés la magie pour accroitre notre longévité. Plusieurs possibilités s'offrent à notre imagination mais il est impossible de réécrire le passé. Elle saisi le verre que je lui tend et l'avale d'un trait. J'aimerais pouvoir faire la même chose sans avoir à craindre les effets de l'alcool qui ne manqueraient pas d'arriver si je faisais cela. Avaler un verre d'alcool m'aiderais sûrement à affronter cette rencontre mais il est préférable que j'ai les idées claires pour répondre à ses questions alors je me montre sage en ne buvant qu'une petite gorgée puis je garde le verre dans mes mains comme pour m'y raccrocher. Elle se remet à marcher dans la cour intérieure et je la suit des yeux. Un léger sourire vient sur mes lèvres.

-Tu sais aussi bien que moi que lorsqu'on s'appelle Mikaelson on ne peux pas avoir une vie normale.

Une appréhension sourde monte en moi comme si je sentais qu'il allait se passer quelque chose. Je la laisse marcher à sa guise et ne la presse pas pour lui laisser le temps de rassembler ses pensées et de décider quelles questions elle souhaite me poser. Après quelques minutes elle s'immobilise face à moi et rive ses yeux dans les miens. Ce qu'elle dit m'atteint en plein cœur et me fais plus de mal qu'un coup de poignard. Mon cœur semble rater un battement mais j'arrive à rester droite devant elle sans faiblir. Elle a prononcé exactement les mots que je redoutais de leur part à tous et je sais déjà que sa prochaine prise de parole sera pour me dire qu'elle ne veux pas de moi dans sa vie car je ne suis rien pour elle. Pourtant quand je l'ai sortie de la maison des sorcières elle semblait plutôt contente de faire ma connaissance et d'apprendre que je suis sa sœur. Peut-être étais-ce dans l'euphorie du moment. Ou alors c'est moi qui ait idéalisé ce moment tellement j'avais envie d'être reconnue comme l'une des leurs. Une part de moi à envie de protester que rien de tout cela n'est de ma faute car je n'étais qu'une enfant de cinq ans qui à été enlevée et réduite en esclavage. Dahlia m'a appris à canaliser toute ma puissance mais en dehors de cela elle m'a tout prit, je n'avais aucune liberté à ses côtés. J'ai voulu mourir pour enfin échapper à tout cela, j'ai tout perdu, j'ai enduré les coups de notre tante pour qu'elle laisse Henrik tranquille. J'aimerais expliquer tout cela à Rebekah pour qu'elle comprenne mais je n'y arrive pas. J'ai envie de hurler la souffrance que j'ai endurée pendant mille ans mais dès mon enlèvement j'ai appris à cacher mes émotions pour ne pas être réprimandée et croyez moi mille ans d'expérience ne s'effacent pas d'un claquement de doigts. Et puis évidemment une autre partie de moi pense la même chose que ce que ma petite sœur vient de me lancer au visage. Au fond de moi cela fait longtemps que je me reproche de les avoir abandonné. Le reproche de les avoir abandonné à une mère totalement cinglée et dénuée d'amour. Et quand Henrik m'a appris que Mikael mon père adoré était devenu un être totalement différent je me le suis aussi reproché. Quand elle dit que c'est à cause de ma disparition que Mikael est devenu odieux avec eux une part de moi est émue car cela veux dire que mon père m'aimais de tout son cœur. Mais d'une autre part je culpabilise. Je lutte de toutes mes forces contre les larmes et soutient son regard.

-Je suis totalement d'accord avec toi sur le fait que vous auriez dû pouvoir avoir le choix, le libre arbitre est quelque chose de capital. Mais j'ai connu le vrai Mikael et je suis certaine que à sa manière il voulait vous mettre à l'abri du danger pour ne pas connaitre à nouveau la douleur de perdre un enfant.

Je me décale et vais poser le verre sur la table basse puis la regarde une nouvelle fois puis me détourne et marche vers la porte. A quelques mètres de la sortie je m'immobilise mais reste dos à elle et murmure, sachant parfaitement qu'elle va entendre mes paroles.

-Je me suis vraiment battue pour échapper à Dahlia mais j'avais cinq ans Rebekah...je n'étais qu'une enfant..! Et puis elle a ramené Henrik et j'ai tout encaissé pour le protéger...je ne pouvais pas l'abandonner aux mains de Dahlia. Si tu savais tout ce que l'on a vécu...excuse moi pour cette visite impromptue et pour...pour tout le reste...je ne vous dérangerais plus.

Puis je hâte le pas jusqu'à la porte, les larmes menaçant de se mettre à couler et le cœur en miettes.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: My sister, my family [Freya & Rebekah]   

Revenir en haut Aller en bas
 

My sister, my family [Freya & Rebekah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F/FAMILY) Kristina Romanova - dear sister tell me how to lie
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» REE ϟ la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: A place to hide :: Les Demeures-