Top Partenaires

Leatherland
Fearwood
Serial Apocalypse
Salvatore Boarding School
Heroes and Vilains



 

Bienvenue sur le forum ♥️ Merci de privilégier les personnages masculins. Certains pv sont toujours libres : Liam Dunbar, Hayden Romero, Jordan Parrish, Jeremy Gilbert, Davina Claire, Kol Mikaelson etc... Concernant les vampires, merci de privilégier, Elijah et Rebekah Mikaelson comme créateurs. Nous manquons cruellement de Strix Wink Le rang alpha n'est plus disponible.

Partagez | .
 

 Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Witchcraft
White magic is my gift

avatar

▬ Messages : 2576
▬ Points : 4371
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Sam 9 Sep - 16:50





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes


Cette journée promettait d'être magnifique. Un beau ciel bleu, un soleil brillant mais pas brulant, pas de catastrophe à l'horizon et rien d'urgent dans mon emplois du temps. Autrement dit une journée où je vais pouvoir faire ce qui me plait durant quelques heures. Une fois un léger petit déjeuné avalé, une douche revigorante prise et des vêtements revêtus et me voila dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Je décide de marcher au hasard des rues pour laisser l'imprévu décider des activités que je réaliserais au cours de cette belle journée. Le hasard aurait pu me mener devant un cinéma, un magasin, un parc ou que sais-je d'autre mais au lieu d'un de ces lieux c'est tout autre chose qui est prévu pour moi.

Brusquement je sens simultanément un petit courant d'air et une piqure au cou. Dans ce monde où le surnaturel se croise à chaque coin de rue il est facile de penser tout de suite que quelque chose de sordide se trame encore alors je me force à rester calme, il serait idiot de s'emballer pour ensuite se rendre compte que ce n'est rien du tout! Seulement au bout de quelques secondes une vive douleur se fait ressentir dans mon cou et quelqu’un attrape mon bras pour ensuite m'attirer dans une ruelle. Et voila comment une journée normale qui promettait d'être calme devient périlleuse. Comment je peut dire cela? Ho c'est simple, je l'affirme car devant moi se tient Merwen accompagné d'une vingtaine de vampires. Une femme s'avance aux côtés de cet homme détestable et agite la main pour que je remarque l'un de ses doigts orné d'une bague à dard. Il n'est pas difficile ensuite de déduire qu'elle a imbibé cette bague de poison avant de me la planter dans le cou, ce qui expliquerait que je me sente pas très bien. On dirait que je l'ai sous-estimé en fin de compte. Je me doutais que Merwen finirait par s'en prendre à moi mais je pensais qu'il lui faudrait plus de temps pour s'organiser. Merwen veux utiliser mon meilleur ami Raphaël comme jouet personnel et je ne suis pas du tout d'accord avec cela. Et cet ignoble vampire a bien compris que tant que je serais dans les parages il n'aura aucune chance de s'en prendre à mon vampire adoré alors il tente de me mettre hors course. Pour la journée tranquille je pourrais repasser.

Le poison qui m'a été injecté doit être assez virulent car j'ai la tête comme prise dans un étau et ma vue commence à se brouiller. En lâche qu'il est Merwen reste en retrait tandis que ses vampires passent à l'attaque. Malgré les effets du poison qui brouillent mes sens je me sers de divers sors pour mettre les vampires au tapis. Et même si je suis une Originelle je ne suis pas invincible. Ma magie est assez conséquente et m'aide beaucoup mais le poison qui se répand dans mon organisme m’affaiblis et les vampires en profitent pour me causer des blessures physiques comme des morsures et des coups, heureusement pas de fractures pour l'instant. Heureusement aucun passant innocent ne se retrouve pris dans cette bataille mais malheureusement pour moi personne ne vient à mon secours. Du sang se met à couler de mon nez et je suis prise d'une quinte de toux qui finit par me faire cracher du sang. Sous l'effet de la peur qui commence à monter mon cœur bat plus fort ce qui répand plus vite le poison dans mes veines. Même si je suis immortelle il est possible de me tuer. En effet dit comme ça c'est étrange mais les sorcières gardent un corps d'humaine même si elles ont la longévité propre aux immortels. Il faut que cette attaque prenne fin avant que le poison avance trop. Je ne veux pas mourir.

Il n'y a plus que dix vampires qui attaquent mais dans mon état c'est déjà trop. La sueur causée par la fièvre perle sur mon front et je me redresse en puissant dans mes dernières forces. Les bras tendus et tremblants je hurle quelques paroles nécessaires à mon sors et nous tombons tous au sol. Les vampires car ils sont assommés et moi car je suis à bout de forces. Il faudrait que je me relève mais mon corps ne m'obéit plus. Pourtant il faut absolument que je bouge avant le réveil de mes agresseurs sinon ils n'auront aucun mal à me faire rejoindre mes ancêtres. La fraicheur des pavés contre mes bras et mon visage me fais un peu de bien. Je perds la notion du temps et ne sais ps trop combien de temps je reste ainsi. Une petite voix retentit à mes oreilles en me poussant à me battre encore et à me lever. C'est peut-être la fièvre qui me fais délirer mais je jurerais que c'est la voix de mon père. Je bats des paupières et regarde autour de moi. Il n'y a personne d'autre de plus que ces vampires et moi.

Aller je ne vais pas mourir ainsi, il faut que je me lève. Je ne veux pas abandonner avant que ce soir vraiment la fin. Eh oui ce bon vieil orgueil, c'est presque un membre à par entière de la famille Mikaelson. Après beaucoup d'efforts je parviens à tenir sur mes jambes. Le manoir familial est trop loin d'ici et je ne pourrais pas l'atteindre avant que le poison ait raison de moi. Le cimetière. Même si je ne suis pas membre du coven ancestral je sais que les esprits des sorcières ne laisseront pas des personnes animées de mauvaises intentions me trouver. La marche pour m'y rendre me semble interminable, comme si ma destination reculait au fur et à mesure que j'avance. A bout de forces j'arrive jusqu'aux grilles du cimetière. Je ne sais pas quelle force me permet de tenir encore debout et pourtant j’atteins le caveau que j'ai annexé, il appartient à la famille d'une sorcière dont ma mère était proche et comme leur lignée s'est éteinte il y a quelques années je l'ai fait transférer à mon nom pour qu'il ne soit pas détruit. A peine le seuil franchi mes jambes me lâchent et je tombe au sol. Pour atteindre la petite table cachée derrière le repli d'un mur je suis obligée de ramper. Lever les bras pour attraper quelques sachets et un mortier est une torture. Tout me parviens à travers du brouillard et je ne vois pas à plus de quinze centimètres devant mes yeux. Par moments je tousse du sang et tout mon corps me fait mal. Mes muscles se paralysent de plus en plus alors je mélange vite les herbes et le broie puis me force à avaler ce mélange infect. Le mortier me glisse des mains et roule sur le sol tandis que le noir se fait devant mes yeux et je m'écroule sans connaissance sur le sol. Mon cœur se ralentit et c'est maintenant à mon corps de luter pour survivre. Espérons que les vampires ne retrouvent pas ma trace avant mon réveil sinon la partie est terminée pour moi.








C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Werewolf,
Omega, the lone wolf

avatar

▬ Messages : 3139
▬ Points : 832
▬ Date d'inscription : 30/01/2017
▬ Localisation : La Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Agent de probation

Feuille de personnage
Petit + : Peut se transformer complètement en loup, adore les tartes & le rock des années 70
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Sam 30 Sep - 22:47





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes


Quelle affreuse semaine, pourquoi ?, 1) ma chienne adorée est décédée, je suis énormément peiné... et 2) deux personnes, au boulot, que je suis, ont refait des conneries..., ces crétins ont choisi leur moment, cela n'a évidemment pas plus à mon boss et il me l'a bien fait comprendre, j'ai eu beau me défendre, il a rien voulu entendre, une chance, que dire, un miracle pour ces derniers que je parvienne toujours à garder mon self control, espérons que cela dure, bref; une vrai semaine de merde donc.  

Je vous entend d'ici : "la période de cinq jours travaillés est terminée, je vais pouvoir souffler/me reposer un peu", c'est malheureusement faux car l'incinération du corps de ma chienne est prévue pour aujourd'hui, inutile de vous dire de quelle humeur je suis, je pense que c'est évident et le temps magnifique qu'il fait dehors n'y change absolument rien.

So, une fois sorti du lit, je file sous la douche puis me sèche et m'habille, j'essaye ensuite de manger un morceau mais sans succès, l'absence de ma chienne adorée se fait cruellement ressentir, cette épreuve est déjà dure pour un humain, elle est pire pour un lycan, bah ouais, étant mi animal, nous comprenons davantage/sommes plus en phase avec notre animal de compagnie, notre lien avec celui ci s'en retrouve alors renforcé/est plus profond, résultat c'est cent/mille fois plus douloureux que pour un humain lorsque notre best friend à quatre pattes nous quitte. Anyway, il est l'heure de partir pour le crématorium; le temps passe.

Ayé, arrivé, je me gare puis entre dans l'établissement, une personne ne tarde pas à m'accoster, nous échangeons quelques paroles puis elle me conduit auprès de ma chienne pour un dernier tête à tête seul avec elle, à peine ai je posé le regard sur le corps sans vie de ma chienne que l'envie irrépréssible de pleurer se manifeste, j'essaye de résister mais en vain, bref, la suite ?, je la caresse/lui parle une dernière fois, je prélève même une mèche de poils en souvenir d'elle que je placerait probablement dans un pendentif; les minutes passent.

La personne de tout à l'heure réapparaît, je passe rapidement ma main sur mon visage pour effacer mes larmes puis j'autorise l'employée à amener ma chienne dans la pièce d'à côté et placer le corps de celle ci dans le four, vision dure à encaisser mais bon, what next ?, après avoir réglé la facture; j'attend patiemment, en me remémorant les bons moments passés avec mon amie quadrupède, la fin de l'incinération; le tout en affichant une expression faciale sombre...

Quelques heures passent. Ayé, crémation terminée, je récupère l'urne que j'ai sélectionné au préalable et contenant les cendres de mon animal adoré puis retourne doucement vers mon véhicule, qui est garé à une certaine distance par manque de place libre plus près. Ayé, enfin de retour auprès de mon "bébé", j'ouvre la portière côté passager, dépose l'urne sur le siège puis referme la porte, une nouvelle et forte envie de pleurer se fait ressentir, je me retiens de craquer; j'aime pas trop faire ça en public.

So, une fois l'envie de me laisser aller passée, je fais le tour de mon véhicule pour me réinstaller derrière mon volant, es ce que je me rassied aux commandes de ma chérie motorisée ?, finalement pas car je sens soudain que Freya est en détresse, comment je le sais ?, je ressens les ondes d'angoisse et d'embarras qui émane d'elle et elles sont costaud; comment ça se fait ?, un truc de lycan, cherchez pas, bref; je m'inquiète sans tarder pour mon amie sorcière puis pars illico à la recherche de celle ci.

Je remonte donc la piste de miss Mikaelson, mes pas finissent par me mener à un cimetière, celui de Lafayette, j'y rentre et...plus d'ondes, merde !, je ratisse le lieu d'enfouissement des morts en m'inquiétant davantage et en criant le prénom de la sexy jeteuse de sort qui m'a, dans le passé; sauvé la vie dans le bayou.

-Freya !...FREYA !

Pas de réponse, ça ne me rassure pas; je reprend ma recherche en appelant toujours mon amie sorcière et en priant pour la retrouver vivante. Après x pas, je stoppe soudain devant un caveau, pourquoi ?, parce que je sens l'odeur de Freya, c'est sans tarder que je me précipite à l'intérieur et ma recherche prend enfin fin car Freya est là, inconsciente, sur le sol; je me met à flipper sévère je vous raconte pas.

-C'est pas vrai, Freya !

Dis je, super inquiet.

La suite ?, je m'agenouille près d'elle, la prend dans mes bras, l'observe, seigneur mais qu'es ce qui lui est arrivé ?!?, j'écoute ses constantes (cœur, pouls), celui ci bat toujours, thanks God; je tente par la suite de la réveiller en la secouant un peu et en disant...

-Freya, pour l'amour du ciel, réveille toi, tu m'entends ?!, ouvre les yeux !

La sorcière reprend connaissance ?, nope, elle est toujours inerte, non, non, non, je viens de perdre un être cher, hors de question que cela recommence ! Après mes problèmes de boulot et le décès de ma chienne, ça; l'expression "jamais deux sans trois" se confirme encore. Anyway, je retente une fois de plus de ranimer ma précieuse amie en la stimulant/lui parlant à nouveau.

-Freya, je t'en prie, réveille toi, tu m'entends ?

Celui/ceux qui l'a/l'ont mis dans cet état va/vont regretter d'être né !







©️️ by anaëlle.



Dernière édition par Shayne Campbell le Sam 28 Oct - 3:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Witchcraft
White magic is my gift

avatar

▬ Messages : 2576
▬ Points : 4371
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Mer 25 Oct - 17:41





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes

Je me sens flotter, je ne sais pas où je me trouve car autour de moi tout est noir. Brusquement des images défilent mais c'est trop flou et je ne distingue rien. Garder les yeux ouverts est trop dur alors je les referme. Je ne sais pas combien de temps s'écoule mais quand j'ouvre à nouveau les yeux je me trouve allongée dans la neige. Je me redresse et regarde mon corps, c'est l'apparence que j'avais vers mes quinze ans. Six enfants arrivent vers moi et même si quatre d'entre eux me sont inconnus je sais qu'il s'agit de ma fratrie au grand complet. Le temps défile et nous voila tous plus âgés en grande discussion avec nos parents. Je n'ai jamais oublié leur visage. On dit toujours qu'on ne peut pas ne pas aimer notre mère car c'est elle qui nous a donné la vie mais pourtant je déteste ma mère, quand je vivais à ses côtés elle était assez tendre mais elle m'a brisée en mille morceaux en m'abandonnant, jamais je n'oublierais son visage et sa voix et je compte bien la retrouver pour lui faire payer tout ce que Henrik et moi avons du endurer par sa faute, c'est une promesse solennelle. Ensuite je regarde Mikael, mon père adoré. Lui non plus je n'ai jamais oublié son visage ni sa voix car je sais qu'un jour je le reverrais. Les premiers mois de ma captivité je tenais le coup en me répétant mentalement qu'il viendrait me chercher parce qu'il m'aimait. Et puis après j'ai réalisé à quel point Dahlia était dangereuse et même si ça me brisais le coeur je priais de tout mon cœur pour qu'il ne vienne pas parce que je savais qu'il serais alors en grand danger. Sept ans c'est tôt pour apprendre le sacrifice. Ma mère ne m'a jamais manqué mais mon père chaque jour. Mikael était l'un des plus terribles Vikings de son clan sur un champ de bataille mais il aurait préféré s'ôter lui même la vie plutôt que de faire du mal à sa famille c'est pour cela que c'est pendant qu'il était parti à la guerre que Esther m'a abandonnée. Papa je ne cesserais pas de te chercher, nous seront une vraie famille et pourront rattraper tous ensemble les mille ans qui nous ont été volés. Le noir m'entoure à nouveau.

Les images reprennent forme autour de moi. La neige est toujours la mais j'ai maintenant l'allure de mes dix huit ans. Une silhouette s'approche mais je ne distingue pas ses traits pourtant je ne ressent aucune peur. Il arrive devant moi et je reconnais Matthias. Sa main caresse ma joue et cela semble tellement réel que l'émotion me serre le cœur. Lui non plus je n'ai jamais oublié son visage, sa voix et la chaleur de ses bras. Mis à part Henrik il était celui qui me comprenait le mieux et pas une seule seconde il a eu peut de ce que ma magie peut faire. Un sourire étire ses lèvres et sa voix s'élève, il me dit qu'il me souhaite beaucoup de bonheur pour ma nouvelle vie. Il s'éloigne et je tente de le rattraper mais je n'arrive pas à bouger. Ma bouche s'ouvre et je tente de hurler son prénom pour le faire revenir mais aucun son ne sort de ma gorge. Je me sens à nouveau happée par un tourbillon et des images défilent autour de moi. Des images de mon enfance, ma rencontre inconito avec Rebekah et Kol, des moments avec Dahlia, des moments avec Henrik, des moments avec Raphaël et Gabriel, des moments avec mes frères et ma sœur, des moments avec Shayne, avec Hayley, Olivia, Lysandre, Mina...tant de visage que je connais depuis plus ou moins longtemps et qui font partie de ma vie. Peu à peu les images de mes rêves s'estompent et le noir revient. Je me sens à la fois brulante de fièvre et incapable de faire le moindre geste. J'entends une voix qui me parle de très loin et je finis par reconnaitre la voix de Shayne, un charmant homme loup que j'ai rencontré il y a quelques mois dans le bayou, nous sommes devenus de bons amis. Me concentrer sur ce qu'il me dit me semble être un effort insurmontable. Je finis par ouvrir doucement les yeux.

Au début je ne distingue que des formes floues puis je reconnais le beau brun penché sur moi. Il est visiblement inquiet et je me demande ce qu'il se passe. Je murmure.

-Shayne...

Autour de nous je reconnais le caveau que j'ai annexé pour pratiquer la magie et je me demande ce qu'il s'est passé. Brusquement tout me reviens en mémoire, l'attaque de Merwen et de ses vampires, le poison et l'antidote que j'ai tenté de me préparer. Je me redresse assise en une seconde mais un vertige me prend et je m'écroule à nouveau. Je porte une main à mon cou et même si la blessure faite par la bague empoisonnée est toujours enflée elle semble en bonne voix de guérison. L'odeur du sang empli mon nez et me donne envie de vomir, comme j'ai forcé sur ma magie du sang a du couler de mon nez en protestation à l'état dans lequel j'étais. Je me sens brulante à l'intérieur à cause de la fièvre qui n'est pas encore partie mais le contact des dalles de pierre contre mon corps me fais frissonner de froid. Je reporte mon attention sur mon ami métamorphe.

-Qu'est-ce que tu fais ici? Tu as croisé des vampires?

Normalement nous sommes en sécurité dans ce caveau et Merwen et ses sbires ne peuvent pas nous atteindre mais comme ma magie est hors service jusqu'à ce que j'ai repris un peu de forces ce serait bien qu'ils ne soient pas en embuscade. Que Shayne soit à mes côtés m'apaise et je me sens un peu mieux. A cet instant des pas se font entendre et la silhouette de Merwen et de cinq de ses amis arrivent dans l'encadrement de la porte d'accès au caveau. Non pas ça! Je n'ai pas retrouvé mes forces et ces types sont sans scrupules. Un sourire sadique étire les lèvres de Merwen.







C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Werewolf,
Omega, the lone wolf

avatar

▬ Messages : 3139
▬ Points : 832
▬ Date d'inscription : 30/01/2017
▬ Localisation : La Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Agent de probation

Feuille de personnage
Petit + : Peut se transformer complètement en loup, adore les tartes & le rock des années 70
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Ven 10 Nov - 23:08





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes


Décidément, la série noire continue car en plus de mes problèmes au travail et le décès récent de ma chienne adorée, voilà que je retrouve Freya plus morte que vive dans un caveau du cimetière Lafayette, je me demande ce qui s'est passé et inutile de dire que je flippe sévère en voyant dans quel état elle se trouve, j'ignore qui a bien pu s'en prendre à elle comme ça mais il(s) perd(ent) rien pour attendre, il(s) va/vont payer; je vous le garantis.

Anyway, en attendant de croiser le(s) responsable(s), je retire fissa mon blouson et couvre mon amie sorcière avec, je tente également de lui faire reprendre conscience, j'y parviens, Freya entre ouvre les yeux, thanks God elle est en vie, je vais, par contre, devoir encore attendre avant d'avoir une explication concernant sa condition physique actuelle, pas grave, qu'es ce que j'aimerais que mon sang puisse guérir autrui comme celui des vampires; c'est malheureusement pas le cas et c'est frustrant. Enfin bref, la représentante de la famille Mikaelson se met à parler; je l'écoute puis lui répond...

-Oui, c'est moi !
-T'en fait pas, je vais m'occuper de toi !


Alors que j'entoure mon amie sorcière de mes bras pour la mettre ensuite en position semi allongée, celle ci se redresse subitement d'un coup, elle manque de peu de me donner un coup de boule mais ça n'arrive heureusement pas grâce à mes bons réflexes, je la fixe un instant de manière surprise puis...Freya s'écroule à nouveau, je la rattrape avant qu'elle ne percute le sol puis l'amène doucement contre moi et la serre; j'ajoute aussi...

-Hey; hey, hey, t'évanouis pas, résiste; reste avec moi !

Miss Mikaelson reprend par la suite la parole; je l'écoute encore puis dit...

-J'étais dans le coin, j'ai soudain senti que t'étais en détresse; j'ai alors remonté ta trace et je t'ai trouvé !

-Des vampires ? Nope, j'en ai pas croisé ! Comme ça ce sont des sangsues humaines qui t'ont mis dans cet état ?! Ils vont regretter d'être né, je vais les étriper !


Dis je, en continuant de la tenir et avec un regard/un ton de voix colérique, quoi ?, personne s'en prend à ceux que je tiens sans en subir les conséquences; les vampires en question ont du souci à se faire.

La suite ?, j'agrippe davantage Freya dans les bras puis me redresse, tiens, des bruits de pas venant dans notre direction, des visiteurs venus se recueillir sur une tombe non loin ?, je ne sais pas; maybe, la réponse ?, elle se fait pas attendre car lorsque je me tourne vers l'encadrement de la porte du caveau, j'observe que l'entrée de celui ci est bloqué par un groupe de mecs et l'un d'eux me fixe avec un regard sadique, les agresseurs de miss Mikaelson je suppose; quelque chose me dit qu'on va avoir un peu de mal à sortir !

La suite ?, je balaie mon regard sur l'ensemble du groupe de types qui obstruent la sortie puis le fixe sur celui qui a un rictus qui donne envie de lui foutre un coup de pied dans les joyeuses; l'envie de leur dévisser la tête me démange mais impossible de faire ça avec la sorcière dans les bras, bref, par la suite et avec un regard/ton explicite; je dis...

-Laissez nous partir si vous tenez à la vie !

La réaction du groupe de vampires ?, ils se regardent un instant en souriant jusqu'aux oreilles puis ils nous fixent à nouveau de manière hostile, encore un groupe de mort-vivants qui se la joue caïd, génial; ils riront moins quand je leur montrerais ma vrai nature.

Anyway, celui qui semble être le chef de groupe s'approche puis me dit...

-Ecoute, elle et moi avons un différent à régler qui ne te concerne pas, laisse nous la fille et tu pourras partir, dans le cas contraire...

A cela, je répond...

-On a un problème alors car c'est hors de question de vous la livrer !

Le dialogue se poursuit.

-Ha bon ?!? et pourquoi ?, ayé, j'ai trouvé, tu fais parti de la catégorie "Bon Samaritain" qui ne peut pas s'empêcher de venir en aide aux autres !

-Pas faux mais pas que, Freya est également une amie et j'ai pas pour habitude d'abandonner mes amis aux mains de trous de balle dans votre genre !

Certains vampires, après avoir entendu l'insulte, veulent se jeter sur moi mais mon interlocuteur fait un geste de la main pour les retenir, après un bref silence; il dit...

-J'ai l'impression que tu réalises pas à qui tu as affaire !

Le gars, après avoir dit cela, montre ses dents pointues et son regard noir de suceur de sang, les autres tardent pas à faire de même, pas du tout impressionné; je réplique en disant...

-C'est plutôt vous qui ne savez pas à qui vous avez affaire !

J'affiche mes yeux de lycan juste après avoir dit ça.

La tête des vampires quand ils réalisent qu'ils sont face à un loup-garou, ils ont perdu leur sourire confiant en une seconde, ils la ramènent plus autant qu'avant; épic ! So, après avoir posé Freya au sol, dans un coin et un instant de silence; je refais face aux cadavres ambulants et j'ajoute...

-Pour la seconde fois, laissez la et partez ou vous le regretterez !

Dis je, yeux/griffes... sortis, sur un ton de voix on ne peut plus explicite et sûr de moi.

What next ?, le leader des vampires reprend la parole et dit...

-J'avoue que je m'attendais pas à tomber sur un lycan mais ça ne change rien car tu es seul alors que nous six; je doute que tu puisses venir à bout nous tous à toi seul !

Alors que les autres sangsues humaines m'encerclent, je réponds...

-J'ai connu pire comme affrontement !

-Si tu le dis !

Et maintenant ?, après un signe du chef vampire, un fight commence entre moi et ses sbires, les coups pleuvent des deux côtés; je me bat comme une vrai bête sauvage.







©️️ by anaëlle.



Dernière édition par Shayne Campbell le Lun 20 Nov - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Witchcraft
White magic is my gift

avatar

▬ Messages : 2576
▬ Points : 4371
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Lun 20 Nov - 12:09





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes

J'ai l'impression que ma tête est prise dans un étau et qu'elle va exploser d'une seconde à l'autre. Cependant même si c'est douloureux je préfère cela plutôt qu'être morte. Je vais être couverte de bleus et d'hématomes mais cela vaut aussi mieux que de ne plus être de ce monde. Quand j'arrive enfin à ouvrir les yeux je découvre mon ami Shayne penché sur moi avec un air inquiet. J'ai de la chance qu'il m'ait trouvée, je ne sais pas trop comment il a fait mais j'ai eu de la chance. En voyant que je tremble de froid il se montre gentlemen et enlève sa veste pour me couvrir avec. D'une voix encore un peu pâteuse je le remercie et resserre les pans de la veste sur moi. Avec ma main j'essuie le sang qui a coulé de mon nez. Je tente de me redresser mais ma tête tourne tellement que je m'écoule à nouveau. Grâce à ses réflexes le loup garou me rattrape et m'évite une bosse puis m'attire contre son torse. Je me laisse faire et me blottie volontiers contre lui, la chaleur de son métabolisme différent du mien m'apaise et je me détend, maintenant je n'ai plus rien à craindre.

-Je suis là...merci

Je commence à me dire que maintenant tout va bien aller en compagnie du brun et que quand je me sentirais un peu mieux il m'aidera à rentrer au manoir familial où je pourrais prendre un bon bain et me reposer pour permettre à mon corps de finir de guérir. En apprenant que ce sont des vampires qui m'ont mise dans cet état Shayne s'énerve et je le sens se crisper. Il est adorable de vouloir me venger mais je ne l’enverrais pas au devant du danger. Je pense qu'il est assez fort pour vaincre Merwen mais ce vampire est fourbe et ne respecte aucune règle, c'est ce qui le rend dangereux. Quand j'aurais repris des forces et rechargé les batteries de ma magie je m'occuperais de son cas à ce parasite et il fera moins le malin quand sa bague de jour disparaîtra mystérieusement, si il a de bon réflexes il survivra mais au moins ça lui fera un avertissement avant qu'il dise adieu à la vie pour aller expier tout ce qu'il a fait. Avant que j'ai pu tenter de l'éloigner de cette idée de vengeance Shayne m'attrape dans ses bras comme une princesse et nous relève tous les deux sans le moindre effort. Je passe un bras autour de sa nuque et cale ma tête contre son épaule le temps que mon mal de crâne s'estompe un peu, quand ça va mieux je lui explique en quelques mots ce qu'il s'est passé.

-Ce n'était pas une bande de vampires qui voulait défier les Originels, j'ai un vieux compte à régler avec leur chef

Nous nous apprêtons à sortir quand des silhouettes viennent bloquer la sortie. Ho non voilà ce que je redoutais, Merwen et ses copains m'ont retrouvée. Un sourire mauvais étire ses lèvres et son regard supérieur m'irrite. Le regard que Shayne pose sur lui est tellement haineux que je n'aimerais pas qu'il me soit adressé. Cela a pour conséquence d'accentuer le sourire du vampire qui s'avance devant nous et ordonne à mon ami de me livrer à eux si il veux sortir vivant d'ici. Les bras du loup resserrent leur prise autour de moi et il lui réplique que c'est hors de question. La tension grimpe d'un ton et atteint son paroxysme quand Shayne dévoile sa véritable nature en faisant briller ses yeux de cette magnifique lueur ambrée. J'adresse un grand sourire à Merwen.

-Eh bien Merwen, où sont passés tes autres pantins? Vous étiez plus nombreux tout à l'heure, ah oui c'est vrai ils se sont pris la raclée de leur vie et tu as voulu venir prendre la tienne? C'est beau la solidarité

Il pose sur moi un regard brulant de haine, il devait espérer que je tremble de peur mais au contraire je souris de plus belle. Il se donne des grands airs mais au fond il me craint c'est pour ça qu'il est venu avec des acolytes et je suis sûre qu'il va envoyer ses amis se battre contre Shayne tandis que lui va rester de côté, il a peur et le cache par de l'arrogance. Shayne se détourne du vampire et va délicatement me poser assise contre un mur puis s'interpose entre eux et moi tout en sortant ses griffes et ses crocs de loup pour bien leur faire comprendre ce qu'ils risquent si ils continuent dans cette voie. Comme je m'y attendais Merwen reste en retrait pendant que les cinq autres vampires encerclent mon ami. Le combat ne tarde pas à éclater et je peux vous assurer qu'ils ne font pas semblant. Shayne est impressionnant et même si il prend des coups il semble avoir le dessus même si il est en infériorité numérique. Je me demande si il sait que sa morsure condamne les vampires à une agonie très douloureuse. Profitant que mon protecteur soit occupé Merwen s'approche de moi et agrippe mon bras et me relève sans aucune douceur. Je trébuche et manque de tomber mais sa poigne se resserre sur mon bras et me tient sur mes pieds. Ma grimace de douleur le fait sourire. Même si je ne suis pas au top de ma forme je ne vais pas m'avouer vaincue. Je lui envoie un coup de genou bien placé de toutes mes forces et en grognant de douleur il me lâche mais avant que j'ai pu m'éloigner de lui il me gifle tellement fort que je tombe au sol comme une brindille. Le goût métallique du sang envahi ma bouche à cause de ma lèvre qui vient de se fendre sous le choc de sa main. Je crache le sang et mon regard tombe sur une dague que je garde ici et qui est tombée tout à l'heure. J'étends mon bras et arrive à l'attraper et poignarde le vampire avec quand il m'attrape pour me relever. Il grogne de douleur et brise les os de ma main pour me forcer à arrêter. Mon cri de douleur raisonne dans tout le caveau et je manque de m'évanouir en voyant trente-six chandelles. Il plante ses canines dans mon cou et s'abreuve pour reprendre des forces. L'une de ses mains vient attraper ma nuque et il n'est pas difficile de deviner que quand il aura assez bu il me brisera la nuque. Mes forces me quittent et c'est comme si je me déconnectais de tout ce qu'il se passe, je sens de moins en moins la douleur. Mon regard dévie sur le combat entre Shayne et les vampires, deux sont à terre. Brusquement la rage me ramène à la réalité, personne ne s'en prend à mes proches. La lueur battante revient dans mes yeux et je hurle.

-ÇA SUFFIT!!!!

Une onde de choc part de mon corps et propulse violemment tous les vampires contre les murs en pierre. Vidée de mes forces je m'écroule au sol alors que du sang se remet à couler de mon nez. Shayne se replace devant moi pour me protéger et son grognement est tellement sauvage et féroce que le temps semble s'arrêter quelques secondes. Merwen regarde le loup avec amusement.

-La prochaine fois qu'on se croise le loup mes vampires vont bien s'amuser avec toi et quand tu seras mort elle te rejoindra très vite

Et ils partent de leur vitesse vampirique, de peur de passer sous les crocs du loup. Quand Shayne vient vers moi je prend sa main dans la mienne et le regarde inquiète.

-Est-ce que ça va? Tu n'es pas blessé?







C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Werewolf,
Omega, the lone wolf

avatar

▬ Messages : 3139
▬ Points : 832
▬ Date d'inscription : 30/01/2017
▬ Localisation : La Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Agent de probation

Feuille de personnage
Petit + : Peut se transformer complètement en loup, adore les tartes & le rock des années 70
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Sam 25 Nov - 19:12





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes


Comme si j'étais pas assez abattu par la mort de ma chienne, vlà ti pas que je retrouve Freya, en sang et plus morte que vive, allongée dans un caveau du cimetière du coin, je vous laisse imaginer mon angoisse en la voyant sur le sol froid de la crypte, je me précipite auprès d'elle/la redresse doucement et lui demande ce qui lui est arrivée, j'apprend que c'est un groupe de vampires qui l'a mis dans cet état; je m'énerve illico envers les responsables sus cités en apprenant cette info.

"-Ce n'était pas une bande de vampires qui voulait défier les Originels, j'ai un vieux compte à régler avec leur chef."

-Je vois !
-Mais...comment une bande de vampires a bien pu avoir le dessus sur toi alors que tu es l'une des sorcières les plus puissante ? ça n'a pas de sens !


Dis je, avec un air étonné.

J'écoute la nouvelle réponse de mon amie mal en point et cela me permet de mieux comprendre la situation actuelle. Anyway, c'est bien de papoter mais la sexy sorcière a besoin de soins et d'être au chaud et c'est pas ici qu'elle va pouvoir recevoir tout ça, faut que je la ramène au manoir Mikaelson; je me redresse alors en portant Freya dans mes bras

Alors que je m'apprête à sortir du caveau avec la jeteuse de sort, les vampires qui ont agressé celle ci nous bloquent le passage, crap, la situation se complique, la suite ?, après un petit échange verbal -j'apprécie d'ailleurs la pique que Freya a lancé à Merwen- arrive ce qui arriva, c'est à dire une belle bagarre vampires/lycan, moi qui veut venger Freya, le fight est violent et sanglant, les coups pleuvent des deux côtés, je me bat sans retenir ma force, idem chez les suceurs de sang, et deux vampires de moins sur Terre, plus que trois; au suivant.

So, le combat rapproché se poursuit, Merwen observe dans son coin, en me voyant me battre avec hargne...; il s'amuse à dire...

-Quelle enthousiasme au combat, on dirait que tu te bats pour défendre la femme de ta vie; comme c'est mignon !

-... !

-Tu ne répliques pas, serais je tombé juste ?

Dit il, avec, toujours, son sourire mauvais/moqueur, je le fixe un instant mauvais et genre "n'importe quoi !" puis je look Freya qui est toujours assise dans un coin, j'espère, intérieurement, qu'elle est suffisamment dans les vaps pour pas avoir entendu ce que ce type vient de dire, pourquoi ?, Merwen a t il raison ?, eu...joker !, bref; je me remet ensuite à puncher mes assaillants qui reviennent à la charge.

La suite ?, le chef des vampires profite que je sois occupé avec ses hommes pour s'en prendre de nouveau à miss Mikaelson, je tente évidement de l'en empêcher mais ses sbires réussissent à me retenir, l'un me tient fermement pendant que l'autre me tabasse et me blesse, j'encaisse tant bien que mal, ce n'est que lorsque je vois Merwen planter ses crocs dans le cou de Freya et boire son sang que j'ai un regain d'énergie/de force qui me permet enfin de me libérer et reprendre l'avantage, comment ?, en repoussant puissamment avec les pieds celui qui me frappe et en mordant l'une des mains de celui qui me retient, il se reprend aussi une puissante droite dans la tronche qui le fait tomber au sol.

So, prochaine étape, éloigner de force Merwen de Freya et lui faire sa fête bien comme il faut avant que les autres suceurs de sang bloquent une fois de plus la fenêtre d'action qui m'est offerte, cela arrive ?, nope car mon amie sorcière, dans un sursaut d'énergie, émet une onde de choc qui propulse violemment tous les vampires contre les murs; moi aussi au passage mais je suis apparemment moins affecté car je me redresse plus rapidement que nos agresseurs. En voyant de nouveau la jeteuse de sort évanouis au sol, je dis avec de la peur dans la voix...

-FREYA !

What next ?, je rejoins fissa ma pote, je l'observe mais brièvement car les morts-vivants se rapprochent à nouveau de nous, je refais alors vite fait le bouclier protecteur en me plaçant à nouveau entre eux et la Mikaelson puis, avec mes yeux de lycan sortis, j'émet le grognement le plus sauvage et féroce de toute ma vie pour leur faire bien comprendre que je suis encore assez en forme pour un second round, Merwen et sa clic remettent ça ?, nope, il nous menace, à ce qu'il me dit; je répond...  

-C'est ça, je vous attend de pied ferme !

-...!

Les adeptes de Dracula fuient ensuite, pas trop tôt; j'aurai pas pu feinter plus longtemps, oui, je faisais semblant d'être encore en forme car en réalité..., bref, après avoir repris quelque peu mon souffle, je retourne auprès de Freya et m'assied près d'elle en grimaçant de douleur pour récupérer, celle ci tarde pas à me prendre la main, je la regarde plus ou moins; l'écoute puis dis...

-Je survivrais !
-Les vampires...quelle plaie !


Dis je, entre deux grimaces, bin quoi ?, c'est vrai, bon, pas tous, je vous l'accorde mais y en a quand même un bon paquet qu'ils le sont, anyway, j'ajoute peu après...

-C'est pas la grande forme toi, par contre !

dis je, en la regardant avec un nouvel air bien inquiet.

La suite ?, j'active mon auto guérison puis attend qu'elle fasse effet en restant près de ma pote jeteuse de sort; le temps passe. Ayé, c'est bon, je suis suffisamment remis, je me relève alors, reprend Freya dans mes bras et nous sortons enfin de ce fichu caveau, je porte ensuite mon amie jusqu'à ma voiture, l'installe dedans puis prend la direction de...chez moi, je vais pas au manoir Mikaelson ?, nope bien que ce soit ce que je souhaite faire, pourquoi ?, parce que Freya refuse tout bonnement d'y aller, pour quelle raison ?, alors là, aucune idée, elle appréhende peut être que ses frères me croient responsable de l'état dans laquelle elle se trouve actuellement et que j'en prenne plein la gueule, tout ce qu'elle me dit c'est que mon domicile est plus proche que le sien, un point pour elle, let's go à ma tanière du coup; j'ai l'impression que le trajet dure une éternité.  







©️️ by anaëlle.



Dernière édition par Shayne Campbell le Jeu 30 Nov - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Witchcraft
White magic is my gift

avatar

▬ Messages : 2576
▬ Points : 4371
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Jeu 30 Nov - 17:08





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes

Même si je baigne dans le surnaturel depuis ma naissance je n'ai pas l'habitude d'une telle situation. Oui j'ai quelques ennemis mais jamais personne encore n'avait essayé de me tuer, même Dahlia ne ferrait jamais ça car elle a trop besoin de ma puissance magique. Mes frères et ma sœur ont déjà du affronter une situation semblable des centaines de fois depuis mille ans mais pour moi c'est une grande première, on peut ainsi dire que je fais maintenant vraiment partie de ce monde. Après les évènements qui viennent de se dérouler je suis soulagée d'ouvrir les yeux et remercie intérieurement mon ange gardien pour avoir pu me fabriquer un remède et l'avaler à temps. Et l'autre bonne nouvelle est que mon regard se pose sur Shayne lorsque j'émerge des limbes de l'inconscience, voir un visage ami me rassurer et me tranquillise. Il s'inquiète de savoir pourquoi je suis dans cet état et je lui explique brièvement de quoi il retourne, ce qui cause sa surprise d'apprendre qu'une sorcière Originelle a pu être sérieusement blessée par une bande de vampires. La confiance qu'il a en mes capacités me fais sourire et me touche.

-L'un d'eux m'a empoisonnée en me plantant une bague recouverte de poison dans le cou...

Quand mon ami loup garou me prend dans ses bras je me dis que maintenant c'est terminé et que je n'ai plus rien à craindre, que j'ai suffisamment malmené les vampires de Merwen pour qu'il ne fasse pas une autre tentative aujourd'hui pour m'éliminer et que Shayne va me ramener chez moi où je pourrais tranquillement me reposer et reprendre des forces. Hélas ce n'est pas du tout ce qu'il se passe car le vampire revient à la charge avec ceux de ses complices qui tiennent encore debout. En même temps venant de lui j'aurais du m'en douter, il a du se dire que vu mon état je ne serais pas en état de me défendre encore bien longtemps et que c'était le moment idéal pour arriver enfin à ses fins, à savoir m'envoyer de l'Autre Côté. Par contre ce qu'il n'avait pas prévu c'est que j'aurais le temps de me préparer un antidote et surtout il n'avait pas imaginé que quelqu'un viendrait à mon secours et l'affronterait. En plus un loup! Capable de le tuer en une seule petite morsure de rien du tout. Et pourtant il a quand même voulu attaquer, je ne sais pas encore si cet homme est dingue ou si il malgré toutes les horreurs qu'il a commises son ange gardien ne l'a pas abandonné. La bataille éclate et évidemment c'est loin d'être une promenade de santé. En voyant Shayne autant enragé je pourrais presque plaindre les vampires. Presque. Après tout eux ne se sont pas gênés pour essayer de me tuer alors pourquoi aurais-je pitié d'eux? Leur chef reste évidemment en retrait, envoyer ses hommes à la mort ne lui fait rien mais lui tient à la vie. Son air suffisant et sûr de lui est horripilant et je n'ai qu'une envie c'est le lui enlever du visage mais pour l'instant ce n'est pas possible. Fidèle à lui même il tente de déstabiliser Shayne mais voyant que ça ne fonctionne pas il décide de passer à l'action et tente de m’emmener de force. Quand le buveur de sang commence à me vider de mon liquide vital je ne réagit pas au début mais j'ai des circonstances atténuantes après avoir été empoisonnée, avoir pris des coups et avoir eu la main brisée non? Mon regard finit par dériver vers Shayne qui est solidement maintenu par les trois autres vampires. Je le regarde mais c'est comme si j'étais déjà loin. Puis ses prunelles accrochent les miennes pendant un instant et c'est comme si le temps se suspendait pendant un moment mais cela ne dure qu'une seconde ou deux et tout deux tous défendons à nouveau notre peau.

A bout de forces je me retrouve une nouvelle fois au sol et lutte pour garder les yeux ouverts, je veux à tout prix m'assurer que mon ami s'en sort en vie. Le grognement sauvage de Shayne résonne à mes oreilles et elles bourdonnent pendant quelques secondes alors qu'un petit sourire étire mes lèvres, il est encore assez en forme pour reprendre la bataille alors que les vampires ont bien perdu de leur superbe. Je ne sait combien de temps s'écoule car je perd un peu la notion du temps et c'est quand le beau brun revient à mes côtés que je ré ouvre les yeux. Sans m'en rendre compte je les avaient fermés et me laissais doucement couler dans l'inconscience pour la deuxième fois de la journée. De ma main valide je prends l'une des siennes comme pour m'assurer qu'il n'est pas un mirage mais non il est bel et bien la. Je donne quelques indications à Shayne pour qu'il prenne certaines affaires que je garde entreposées ici et il les met dans la sacoche que j'ai laissée sur un banc. Avec tout ça je vais pouvoir nous concocter une petite potion de guérison rapide car la ma magie a besoin de repos. Une nouvelle fois il me soulève dans ses bras et ce coup-ci il n'y a pas d'interruption intempestive. Je cale ma tête contre son épaule et me laisse faire en confiance. Nous arrivons à sa voiture et il m'installe sur le siège passager puis se met au volant. D'une voix fatiguée je lui demande de ne pas me conduire chez moi, là-bas j'aurais droit à tout un interrogatoire et même si le sang de vampire me serais utile j'ai envie de calme et non pas de me retrouver en plein conseil de guerre pour organiser une vendetta contre Merwen. Ceci est mon combat et je compte bien lui faire payer. Quand je serais rétablie il faudra que je raconte à Raph ce qu'il vient de se passer, je sais qu'il va s'inquiéter mais je ne peux pas lui cacher ça et en plus l'autre fourbe pourrait le lui apprendre pour le déstabiliser alors autant que ce soit moi qui le fasse, ainsi il sera mis au courant en douceur et il verra que je vais bien. J'ai une irrépressible envie de dormir mais la douleur atroce dans ma main remonte dans tout mon bras et s'assure de garder mes yeux bien ouverts. Quand on arrive au domicile de mon ami j'ai l'impression qu'une éternité s'est écoulée alors que cela doit faire seulement une quinzaine de minutes que nous sommes partis du cimetière. Il me porte à nouveau dans ses bras et va me déposer sur le canapé. Je le regarde avec reconnaissance.

-Shayne merci...sans toi...

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire que je termine cette phrase, nous savons tous deux ce qu'il se serait passé si il ne m'avais pas trouvée tout à l'heure. Bien évidemment je ne serais pas morte car le sors de sommeil se serrait enclenché mais une nouvelle fois j'aurais tout perdu et peut-être même que Merwen aurait volé mon corps. Un frisson me parcours et je tente de chasser toutes ces pensées puis indique à mon ami quoi faire avec les ingrédients que je lui ais demandé de prendre. Quand les mixtures sont prêtes j'insiste pour qu'il boive d'abord la sienne puis je prend la mienne. Le goût n'est pas fameux mais c'est efficace et c'est le plus important.

-Comment tu te sens?








C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Werewolf,
Omega, the lone wolf

avatar

▬ Messages : 3139
▬ Points : 832
▬ Date d'inscription : 30/01/2017
▬ Localisation : La Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Agent de probation

Feuille de personnage
Petit + : Peut se transformer complètement en loup, adore les tartes & le rock des années 70
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Ven 1 Déc - 0:49





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes


Je suis déjà pas fan des cimetières en temps normal alors retrouver Freya, une très bonne amie, à moitié morte dans un caveau de l'un d'entre eux, va certainement pas améliorer mon envie de mettre les pieds ce genre d'endroit, enfin bref; je m'occupe d'elle/lui parle quand je la découvre.

"-L'un d'eux m'a empoisonné en me plantant une bague recouverte de poison dans le cou..."

-Je vois ! ... le bâtard, il a de la chance de pas être face à moi là car je lui ferais regretter son geste !

Dis je, sur un ton/avec une expression faciale toujours colérique.

Calm down Shayne, ce serait con de faire involontairement mal à la sorcière sous le coup de l'agacement; elle est suffisamment amochée comme ça.

So, étape suivante ?, je m'apprête à quitter le caveau avec miss Mikaelson dans les bras mais j'en suis empêché car les agresseurs de celle ci font leur apparition, moi qui voulait faire regretter à Merwen ce qu'il a fait à Freya, j'ai été exaucé, anyways, la suite ?, une bagarre éclate, la bataille est violente, mon amie jeteuse de sorts et moi même morflons bien mais les vampires en prennent aussi plein la gueule car j'en tue deux et j'en condamne un troisième suite à la morsure que je lui ai infligé, qui gagne au final ?, à notre grande surprise : nous, grâce à l'intervention de Freya; l'instinc de survit a encore frappé.  

Bref, après l'abandon du combat par les suceurs de sang, avoir récupéré un temps près de l'experte en magie et rassemblé certaines affaires que Freya me demande de prendre, je parviens enfin à sortir celle ci de la nécropole et je la conduis chez moi, je fais en sorte, pendant le trajet jusqu'à mon domicile que je trouve interminable, que ma passagère ne perde pas connaissance; le temps passe.  

Ayé, enfin arrivé, pas trop tôt, je sors vite mon amie occultiste et l'allonge le plus confortablement possible dans mon lit, ayé, c'est fait; Freya tarde pas à reprendre la parole.

"Shayne merci...sans toi..."

-...
-De rien, c'est fait pour ça les amis !


Dis je, en lui prenant la main, avec un regard amical/tendre et un léger sourire.

What next ?, Freya me demande de créer des mixtures, j'accepte et les fabrique en suivant les indications de la belle blonde alitée, une première pour moi; le temps s'écoule encore et toujours. Ayé, elles sont prêtes, je les apporte sans tarder à celle dont je suis secrètement amoureux, je ne tarde pas à apprendre de la bouche de la convalescente que l'une des potions est pour moi, je lui demande alors l'effet du produit, miss Mikaelson me répond que c'est un remède de guérison, je la remercie puis lui rappelle gentiment que je suis doté d'un processus accéléré de cicatrisation et que je n'ai donc pas besoin du "médicament", mon interlocutrice réagit en insistant et pas qu'un peu, je finis par céder ?, oui, j'avale donc la substance liquide, Freya fait de même peu après, gosh; quel goût atroce !   

"-Comment tu te sens ?"

- Et bien...

Je ne termine pas ma phrase car je me sens soudain bizarre puis...mal et cela empire rapidement car je me met soudain à tousser et suffoquer, mon problème respiratoire me force à me pencher en avant/grimacer, je pose une main sur ma gorge, je fixe Freya avec peur, elle flippe aussi évidemment, aurai je fait une erreur de dosage dans la réalisation de la mixture médicinale ?/suis je allergique à l'un des ingrédients ? aucune idée mais le fait est que, bref, je continue de manquer d'air... puis finis par perdre connaissance et m'écrouler au sol. Le silence règne à présent dans la pièce, il est, cela dit, vite brisé par Freya qui se remet à m'appeler de façon méga inquiète, je ne vois pas la tête qu'elle tire mais j'imagine qu'elle doit avoir une expression faciale bien angoissée. Les secondes passent, bon, allez; j'arrête de faire le vilain et cesse de faire semblant.

-Je t'ai bien eu !

Dis je, en regardant d'un œil et avec un grand sourire sur le visage, Freya; je me redresse/me met en position assise ensuite puis ajoute...

-Je suis bon acteur tu trouves pas ?!

Dis je, en la fixant toujours du regard en souriant.

Je me relève tout en observant la tête de mon amie, son expression faciale est épic, elle tarde pas non plus à me dévisager avec des yeux révolver, je reconnais qu'elle en a tout à fait le droit vu la blague de mauvais goût que je viens de faire, j'aurai pas dû mais c'était trop tentant, en me rapprochant de nouveau d'elle; je dis...

-Relax, deep breath ! ... regarde, je vais bien; très bien même !

Freya répond en m'évitant du regard et en boudant; je m'assied sur le bord du lit puis reprend en disant...

-Je m'excuse, j'aurai pas dû faire cette blague, c'était stupide de ma part; sorry !

Dis je serieusement, avec un air désolé.







©️️ by anaëlle.



Dernière édition par Shayne Campbell le Jeu 18 Jan - 17:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Witchcraft
White magic is my gift

avatar

▬ Messages : 2576
▬ Points : 4371
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Ven 8 Déc - 14:13





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes

Tout semble enfin s'arranger et nous arrivons chez Shayne sans encombres. Avant que Merwen et les vampires qui sont à sa solde ne nous retrouvent j'ai eu le temps d'expliquer à mon ami ce qu'il s'est passé et comment j'ai failli être vaincue, toute sorcière Originelle que je suis. Ses prunelles ont brillées d'une telle rage que j'en ais eu un frisson, je n'avais jamais vu un loup garou se battre avec autant de férocité et il m'a beaucoup impressionnée. Mais son attitude m'a également touchée, très peu de personnes se sont battues pour moi et cela me montre que notre amitié est belle et bien solide. Je suis vraiment contente que nos chemins se soient croisés et qu'il soit entré dans ma vie. Pendant le trajet en voiture l'adrénaline qui boostait mon organisme retombe doucement et je n'ai qu'une envie c'est de fermer les yeux pour sombrer dans le sommeil mais afin que je ne me perde pas dans les limbes de l'inconscience Shayne n'arrête pas de me parler et m'oblige à garder mon attention en éveil. Garder les yeux ouverts est difficile mais j'y parviens et suit soulagée quand il se gare devant son appartement. Dans quelques minutes les remèdes seront prêts et toute cette histoire ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Afin que je sois bien installée pour reprendre mes forces le beau brun me dépose en douceur sur la couette moelleuse qui recouvre son lit. Étant donné qu'il est plus en forme que moi je lui donne les indications nécessaires à la préparation de deux potions de guérison car il est trop tôt pour que j'utilise ma magie. C'est un bon élève qui se montre appliqué et avec un peu de pratique je suis certaine qu'il ferrait un très bon apprenti sorcier! Enfin pour cela il faudrait qu'il ait des facultés magiques mais il pourrait être herboriste mais je ne crois pas que ce soit quelque chose qui le tente. Les mixtures sont bientôt prêtes et il m'en tend un verre mais j'insiste pour qu'il se soigne d’abord. Si mes blessures ont raison de moi je sombrerais dans un siècle de sommeil et perdrait tout mais je survivrais, si lui meure il faudra une quantité phénoménale d'énergie pour le ramener à la vie alors arrêtons les scénarios catastrophes au moins pour aujourd'hui. En gentleman Shayne souhaite que je prenne ma potion tout de suite car lui n'en a pas besoin vu sa condition de loup garou. On dirait que finalement tu ne me connais pas totalement cher Shayne! Si j'arrive à faire prendre du repos à Klaus après une bataille ce n'est pas toi qui va me résister. Je me montre ferme car je m'inquiète pour sa santé et je pense qu'au fond il le sait puisqu'il finit par boire son verre en entier. Bon loup! Je lui adresse un sourire taquin.

-Tu vois tu recommence comme à notre première rencontre, tu fais exprès de te blesser pour que je te soigne!

Je sais c'est un peu l’hôpital qui se moque de la charité puisqu'il à été blessé en se battant pour me sauver la vie après je j'ai frôlé deux fois la mort en moins d'une heure (record battu très cher Niklaus) mais théoriquement ce n'est pas lui qui me soigne c'est la potion même si il a parfaitement bien préparée la potion sus nommée. Enfin bref je pose le verre maintenant vide sur la table de chevet et esquisse une grimace, eh non on ne s'habitue jamais au gout immonde de certaines préparations. Enfin si c'est le prix à payer pour vivre je veux bien en boire une carafe entière. Bien évidemment je m’enquiers de l'état de Shayne car sa guérison rapide de loup combinée à cette mixture devrait le soigner totalement en quelques minutes, il ne lui manquera plus qu'une bonne nuit de sommeil ce soir pour être plus en forme que jamais. Moi même je sens le breuvage faire effet et mes blessures se referme jusqu'à n'être plus que des égratignures qui auront disparues dans deux jours et je sens mon organisme reprendre ses forces, pour moi aussi une bonne nuit de sommeil me remettra sur pieds. Brusquement le beau brun a du mal à respirer et s'écroule au sol. Je me redresse dans le lit.

-Shayne!!

Il ne parvient pas à me répondre et s'évanouit. D'un bond je quitte le lit et me précipite à genoux à ses côtés et le secoue.

-Shayne!!! Shayne je t'en prie ouvre les yeux!!

J'étais à moitié morte mais je suis certaine de lui avoir donné les bonnes indications et les bonnes mesures pour les potions. Et j'ai surveillé tous ses gestes pour être sûre qu'il ne se trompait pas! La seule explication possible est une allergie foudroyante mais ce sont des plantes que j'utilise depuis toujours et il n'y a jamais eu de problème. Est-ce particulier sur lui? La peur me tord le ventre et accélère mon cœur. Je le secoue avec un peu plus de force tout en continuant de l’appeler. Pitié Shayne ouvre les yeux et parle moi. Tu ne peux pas mourir! NON!! Brusquement ses yeux s'ouvrent et un immense sourire éclaire son visage. Je reste interdite quelques secondes et quand il avoue aller très bien et avoir fait tout ça pour me faire une blague je tombe le derrière sur le sol. Non mais il est sérieux??! Mes mains tremblent légèrement et je le pousse de toutes mes forces sur son torse et grâce à l'effet de surprise j'arrive à le faire tomber de la position assise à la position allongée alors que mes yeux le regardent avec colère.

-Idiot!!!

Je me relève et retourne m'assoir sur le lit en tournant délibérément le dos à cet idiot complètement cinglé. Mon cœur bat encore la chamade tellement j'ai eu peur pour lui. En quelques mois cet homme est devenu un ami précieux et le perdre aurait vraiment été une tragédie. Il tente de s'excuser mais je l'ignore royalement alors il vient s'assoir à mes côtés et reconnais que sa blague était très mal venue après la matinée que nous venons de vivre. Je finis par poser un regard furieux sur lui et m'exclame.

-Oui c'était vraiment stupide!! Comment tu peux plaisanter sur quelque chose comme ça?!

Puis mes yeux se radoucissent pour arriver à une lueur presque tendre et ma voix se calme jusqu'à presque murmurer sans quitter son beau visage des yeux.

-Tu es un ami pour qui j'ai beaucoup d'affection et te perdre aurait été atroce...








C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Werewolf,
Omega, the lone wolf

avatar

▬ Messages : 3139
▬ Points : 832
▬ Date d'inscription : 30/01/2017
▬ Localisation : La Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Agent de probation

Feuille de personnage
Petit + : Peut se transformer complètement en loup, adore les tartes & le rock des années 70
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Lun 1 Jan - 18:37





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes


Cela fait maintenant plusieurs mois que je connais Freya Mikaelson et je dois avouer que les sentiments amicaux que j'éprouvais, au départ, pour elle, ont fini par muer en sentiments amoureux, es ce que la charmante sorcière est au courant ?, je suis plus ou moins attentionné à son égard, ce qui peut éventuellement éveiller des soupçons mais à part cela, absolument pas, pourquoi n'ai je pas encore déclaré ma flamme ?, 1)par appréhension/timidité/précaution, j'ignore si c'est réciproque ou pas, du coup j'hésite, 2)le bon moment pour lui dire s'est jamais présenté et 3)c'est pas le genre de domaine dans lequel je suis le plus à l'aise, participer à un combat/jouer le médiateur dans un conflit entre deux personnes... pas de problème mais quand il s'agit d'ouvrir mon cœur...là...j'ai soudain plus de mal.

Bref, ou j'en étais, ha oui, je suis de retour chez moi, accompagné de Freya cette fois, elle n'est pas au meilleur de sa forme cette fois et pour cause, notre charmante sorcière s'est battue et a failli se faire tuer par une bande de vampires dirigée par un dénommé Merwen qui ne se bat pas à la loyal, un bel enfoiré quoi, j'étais, par chance pour elle, dans les parages, je suis donc intervenu et j'ai affronté, avec rage, les buveurs de sang pour sauver ma chère amie, on a gagné ?, bah oui, enfin, nous sommes parvenus à faire temporairement renoncer Merwen, je l'attend de pied ferme, j'espère également être encore dans le coin quand il s'en prendra à nouveau à notre sexy jeteuse de sort; le côté positif de la confrontation avec les vampires c'est que ça m'a donné une bonne occasion de me défouler et extérioriser ma colère/mon chagrin d'avoir perdu ma chienne.

Anyway, après avoir installé miss Mikaelson dans mon lit -nope, c'est pas ce que vous croyez- je m'atèle, sous la supervision de Freya, à la fabrication de deux potions de guérison, je suis appliqué, c'est que je ne veux pas me planter et créer du poison, ça me rappelle l'époque ou j'observais puis aidais mon père druide à réaliser des remèdes et autre, c'était le bon temps.

So, je met donc au point les mixtures puis les apporte à mon invitée, j'apprend rapidement que l'une d'elle est pour moi, je tente de convaincre mon interlocutrice que, de part ma capacité de guérison accélérée, je n'ai pas besoin de la potion mais Freya insiste, commence alors une joute verbale entre nous ou chacun essaye d'avoir le dernier mot, qui gagne ?, miss Mikaelson, oui, j'ai fini par céder, pourquoi ?, parce que ça aurait été sans fin avec deux têtus comme nous et on a mieux à faire puis parce que j'ai pas envie qu'elle s'inquiète inutilement, bref, j'avale donc le liquide, gosh; le goût est infecte ! La suite ?, Freya reprend la parole, elle me taquine, en souriant; je répond...

-C'est ça, fait ta maligne !
-Normal avec une infirmière top et sexy comme toi !


dis je, avec un sourire taquin aussi.

What next ?, je fais le con en faisant une mauvaise blague à mon amie, je reconnais, après coup, que c'était idiot de ma part, n'empêche, la tête que Freya a faite sur le moment était géniale, la suite pas trop par contre car elle me fait la gueule et bien, je m'en veux un peu; qu'es ce que je peux être crétin parfois ! Je m'empresse de m'excuser puis continue de subir les foudres de la représentant de la célèbre famille de vampires, avec des puppy dog eyes désolé; je dis...

-Je...je l'ignore, j'ai pas réfléchis, pardonne moi !

Es ce que je reçois, ensuite, une belle et puissante gifle de mon amie ?, nope, Freya se contente de me fusiller encore un peu du regard puis les yeux et la voix de celle ci finissent par s'adoucir, nous nous dévisageons un instant puis mon interlocutrice s'exprime à nouveau, je l'écoute et...je ressens soudain une petite boule à l'estomac et mon cœur s'accélère, je fais cependant comme si de rien n'était, serait elle en train d'essayer de me dire qu'elle a des sentiments plus qu'amicaux pour moi ?, il semblerait, c'est ça ou mon désir qu'elle soit autant amoureuse de moi que je le suis d'elle me fait comprendre la scène actuelle complètement de travers, bref, suite aux paroles de la belle jeteuse de sort; je répond...

"-Tu es un ami pour qui j'ai beaucoup d'affection"

-J'ai également énormément d'affection pour toi !

"-...et te perdre aurait été atroce..."

-Idem !...Atroce comment ?

Quoi ?, j'ai bien le droit de tenter d'obtenir davantage de précision, histoire de voir si Freya éprouve ou non plus qu'un sentiment amical envers moi; appelez cela de la prudence.  







©️️ by anaëlle.



Dernière édition par Shayne Campbell le Sam 13 Jan - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Witchcraft
White magic is my gift

avatar

▬ Messages : 2576
▬ Points : 4371
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Sam 13 Jan - 16:15





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes

La matinée à été riche en émotions et il s'en est fallu de peu pour que je sois obligée d'enclencher le sors de sommeil qui aurait réparé mon corps mais m'aurais plongée dans le sommeil pendant cent longues années et m'aurais à nouveau coupée de tout. En plus je n'ose pas imaginer ce que ces misérables auraient fait de mon corps. Heureusement tout cela n'est pas arrivé grâce à Shayne qui a volé à mon secours en affrontant les vampires dans un violent combat au corps à corps. Tout cela est maintenant derrière nous et nous voilà parfaitement remis sur pieds. Sa petite provocation en réponse à la mienne me fais sourire et mes joues se colorent légèrement de rouge. Mais rapidement mon air taquin revient et je le regarde.

-Décidément tu e fais rien comme tout le monde! Je t'ai dit qu'on pouvait se voir sans que tu ais besoin de te blesser!

C'est également ce que j'aime avec Shayne, on peut plaisanter sur quasiment tous les sujets et parfois j'ai l'impression de le connaitre depuis toujours. Cependant dans un coin de mon esprit il y a une pensée qui n'est jamais loin. Malgré toute sa gentillesse et toute sa compréhension je suis certaine qu'il ne voudrait plus jamais avoir affaire à moi si il découvrait ma part d'ombre. Et au fond de moi cela me fais un peu peur, suis-je carrément devenu un monstre? Toutes ces interrogations ne se reflètent pas sur mon visage et je refoule tout cela au fond de mon esprit.

-Cela dit nous devons être faits pour le danger car il faut bien admettre que tu es assez sexy en sauveur protecteur..

Un léger sourire flotte sur mes lèvres et je finis par détourner les yeux de ses iris pétillants. Après ce retour au calme Shayne se met à faire l'idiot comme si il avait été empoisonné par le remède. Évidemment je prends un coup au cœur et me précipite à son secours pour au final comprendre que ce n'est qu'une blague. L'envie de lui mettre une gifle pour lui remettre les idées en place me démange mais je m'en abstient et me contente de lui adresser un regard noir hérité de mon père. Cette charmante blague était peut-être dans le but de détendre l'atmosphère mais je persiste à dire que le timing était mal choisi. Finalement mon ami me présente ses excuses et vient s'assoir à mes côtés. Je ne cherche pas à détourner mon regard de ses beaux yeux bruns et lui répond doucement.

-Je ferrais l'impossible pour te ramener à la vie car tu ne mérite pas de mourir...

Ses prunelles deviennent graves et l'air amusé quitte son visage qui retrouve alors un grand sérieux. Face à l'intensité de son regard je frissonne légèrement, rares sont les personnes à m'avoir regardée ainsi. Cela fait maintenant plusieurs mois que nous nous connaissons et il règne une bonne ambiance entre nous. Notre amitié s'est rapidement ancrée, un peu comme avec Raph. En sa présence je me sens bien et il m'accepte telle que je suis sans avoir d'à priori à propos de mon nom de famille. Même si notre rencontre à été rocambolesque je suis heureuse d'avoir fait sa connaissance. Au fil des semaines je pense avoir plutôt bien cerné la personne qu'est Shayne Campbell. En toute objectivité je dois bien admettre qu'il a toutes les qualités pour faire un petit ami idéal mais ce n'est absolument pas ce que je recherche chez un homme. Mathias à été mon premier amour et il n'y aura plus aucun autre homme dans ma vie désormais, je ne suis pas faite pour cela, ce qui plane sur ma tête me l'interdit. Je sais ma réponse à sa question à été succincte mais l'essentiel à été dit et je suis pas la plus douée pour exprimer ce que je ressens envers mes proches, que ce soit face à des amis ou face à ma famille, sans doute une caractéristique qui colle à la peau de tous les Originels car nous sommes tous atteints du même mal.








C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Werewolf,
Omega, the lone wolf

avatar

▬ Messages : 3139
▬ Points : 832
▬ Date d'inscription : 30/01/2017
▬ Localisation : La Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Agent de probation

Feuille de personnage
Petit + : Peut se transformer complètement en loup, adore les tartes & le rock des années 70
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Ven 26 Jan - 22:18





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes


L'expression "à quelque chose, malheur est bon" se vérifie une fois de plus, bah oui, si ma chienne adorée n'était pas décédée, je n'aurais pas été présent dans les environs du cimetière Lafayette, je n'aurais alors jamais porté secours à Freya et celle ci serait probablement morte à l'heure ou je parle, God, ça me glace le sang rien que de penser à cette éventualité, j'encaisse déjà très mal la disparition de ma best friend canine alors perdre Freya dans la foulée..., enfin, bref, ce n'est pas arrivé, réjouissons nous et passons à autre chose.

So, après être rentré, je m'atèle à la confection de remèdes de guérison, miss Mikaelson et moi discutons pendant la réalisation de ceux ci, nous nous taquinons aussi pour pas changer, je me demande d'ailleurs comment elle trouve encore la force de parler vu l'état actuel dans lequel elle se trouve, je me plains pas; je suis juste étonné. Anyway, ayé, les "médicaments magiques" sont prêt et...rebelote, Freya et moi avons une nouvelle et gentille confrontation verbale car je refuse d'avaler la boisson, qui gagne ?, notre belle sorcière, j'avale donc le liquide, yerk !; quel goût horrible ! What next ?, la conversation reprend, mon interlocutrice tarde pas à me chambrer à nouveau, alors que je range le matériel et ingrédients magiques; je répond...
 
"-Décidément tu ne fais rien comme tout le monde !"

"T'es pas la première à me dire ça !"

Dis je, en souriant.

"-Je t'ai dit qu'on pouvait se voir sans que tu ais besoin de te blesser !"

"Hey, j'y peux rien si tu te mets dans des situations périlleuses, cela étant dit, c'est toujours un plaisir de servir de bouclier !"

Dis je, toujours avec un petit air taquin et un sourire amusé.

Bah quoi ?!, c'est vrai, elle se fourre toujours dans des situations pas possible, après ce n'est pas sa faute, elle...comment dire...paye le fait de se nommer "Mikaelson"; ce nom attire les ennuis comme un aimant. Bref, après un petit silence, notre sexy jeteuse de sort reprend la parole, elle dit que je suis "sexy en sauveur protecteur"; je réplique en refaisant un sourire et en disant...

"Merci pour le compliment, toi aussi t'es sexy en sorcière badass !"

Nouveau petit moment de flottement puis je fais une mauvaise blague à mon amie envers qui je suis secrètement amoureux, elle réagit mal, je reconnais, après coup, que c'était pas malin de ma part, je m'excuse alors rapidement, Freya les accepte ?, oui, par la suite, lorsque celle ci cesse de me fusiller du regard..., nous nous avouons une grande affection réciproque, comme je craque pour elle, je me demande si elle est pas en train de me faire une déclaration, j'en profite pour lui avouer mes sentiments à son égard ?, nope, je poursuis la discussion pour tenter d'obtenir davantage de précision afin de savoir si je me fais ou non un film, bref; Freya tarde pas à me répondre à nouveau.  
 
"Je ferais l'impossible pour te ramener à la vie car tu ne mérites pas de mourir..."

"..."

Woah, je reste sans voix là ! Mon regard et air amusé que j'affiche jusqu'à présent, deviennent, suite à ces nouvelles paroles, sérieux et grave, y a de quoi, c'est pas tout le monde qui vous dit qu'il est prêt à tout pour vous ressuciter si vous passez l'arme à gauche; je crois que j'ai ma réponse concernant les sentiments qu'éprouve Freya à mon égard là. So, la suite ?, je dévisage un instant miss Mikaelson avec une certaine intensité, j'en profite aussi pour lui déclarer enfin mon amour pour elle ?, la réponse est....non, l'envie me démange pourtant mais j'ai encore un blocage; tout ce que je trouve à dire c'est...

"Je suis très touché, merci !"

"Idem !"
 

Dis je, tout en continuant de la fixer sérieusement, droit dans les yeux.

Un nouveau petit silence suit et...je la regarde toujours, j'essaye, par ce biais, de lui faire comprendre que je craque pour elle ?; maybe. What next ?, j'ai une furieuse envie d'embrasser ma charmante amie mais je préfère, au final, m'abstenir une fois de plus, j'ai déjà fait une gaffe, tantôt, avec ma blague, inutile d'en refaire une autre si je me trompe sur ce que Freya ressent pour moi, comment ça c'est un prétexte bidon pour me défiler encore ?, ouais, bon; peut être. Bref, je fini par détourner le regard de Freya et je dis...

"Il est temps que je te laisse te reposer, je suis dans le salon si tu as besoin de quoique ce soit !"

Je me lève ensuite du lit, me dirige vers la porte puis, avant de refermer celle ci derrière moi; j'échange un dernier et rapide petit regard et sourire amical avec ma chère invitée. La suite des évènements ?, une fois dans le couloir, je peste un instant et de manière à ce que Freya n'entende rien, contre moi même pour mon manque de courage, j'occupe ensuite le temps en faisant diverses choses.

Un temps indéterminé passe, j'essaye actuellement de travailler sur des dossiers de personnes dont j'ai la charge mais je n'y arrive pas, j'ai l'esprit ailleurs, je repense à ce qui s'est passé/la discussion que j'ai eu après avec mon amie sorcière, la dernière phrase qu'elle m'a dit aussi..., bref, je suis loin d'être concentré. Comme je ne parviens à bosser, je décide de me lever, me place devant ma porte fenêtre et cogite en regardant la nature; le temps s'écoule encore.

Tiens, j'entend la porte de la chambre faire du bruit, Freya qui sort ?, un intrus qui a pénétré chez moi et qui entre dans la pièce de repos pour s'en prendre à nouveau à la puissante jeteuse de sort ?, je jette un œil dans la direction du panneau mobile sus cité et ne tarde pas à avoir ma réponse, c'est miss Mikaelson qui arrive dans le salon; je suis soulagé.

"Hey !...Comment va ma Mikaelson préférée ?"

dis je, un petit sourire au coin des lèvres.

J'écoute la réponse de Freya tout en me rapprochant d'elle puis la conversation se poursuit. Blablabla, nous nous écoutons/répondons réciproquement, je me tâte toujours aussi, dans le même temps, pour décider si je lui avoue ou non mon amour pour elle; les secondes s'égrènent. Ayé, j'ai enfin pris ma décision, je vais me jeter à l'eau et advienne que pourra, faut bien que je me lance un jour ou l'autre; j'espère que la réaction de Freya sera celle que j'attend. Avec une attitude très sérieuse, je dis...

"Freya, il faut que je te parle de quelque chose ! Voilà...Cela fait maintenant plusieurs mois que l'on se connaît, le courant passe assez bien entre nous, on s'apprécie mutuellement, les épreuves qu'on a traversé nous on rapproché..."

Je fais une petite pause, observe l'expression faciale de Freya, elle attend la suite, et si t'arrêtais de tourner autour du pot Shayne; je prend ses mains dans les mienne; la fixe droit dans les yeux puis me remet sans tarder à parler.

"...Je t'aime Freya ! Cela fait quelque temps que c'est le cas ! J'ai rien dit parce que j'étais pas, jusqu'à présent, certain que ce soit réciproque mais ce qui me pousse surtout, aujourd'hui, à t'avouer enfin mes sentiments c'est ce qui s'est passé au cimetière, t'avoir vu, une fois de plus, frôler la mort, manquer de peu de te perdre, a été comme un électrochoc, ça m'a fait réfléchir et prendre conscience qu'il était plus que temps que je te dise la vérité avant...qu'il ne soit trop tard ! Je suis fou amoureux de toi Freya, tu es ma raison de vivre; je n'imagine pas la vie sans toi à mes côtés !"

Dis je, avec un ton et un visage les plus sérieux que j'ai jamais eu.

Et maintenant ?, j'observe toujours Freya, celle ci affiche une expression faciale de stupéfaction totale, ce qui est compréhensif, j'attend aussi, avec un peu de crainte, sa réaction/ce qu'elle va me répondre suite au secret que je viens de lui avouer, je prie pour que ce soit positif, suspense; suspense.  







©️️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Witchcraft
White magic is my gift

avatar

▬ Messages : 2576
▬ Points : 4371
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Sam 10 Fév - 19:40





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes

Le pire est passé et maintenant que nous sommes tous les deux tirés d'affaire au moins pour cette journée une ambiance plus chaleureuse revient et Shayne me fais retrouver le sourire. Merwen savoure ta liberté car tu ne va plus en bénéficier longtemps. D'une façon ou d'une autre je pense que mes frères et ma sœur apprendront ce qu'il s'est passé mais ça c'est mon combat, l'ultime confrontation avec ce cinglé je l'attends depuis un siècle et il est temps qu'il paie l'addition. C'est surtout Raph que je vais devoir protéger, si il apprend que Merwen s'en est pris à moi il va faire une syncope et je ne veux surtout par qu'il se mette en danger pour me protéger. Enfin il n'est pas temps de songer à tout cela. Les taquineries ne tardent pas à fuser entre Shayne et moi, cet homme a le dons d'arriver à me faire sourire alors qu'il y a cinq minutes l'envie de lui coller une gifle suite à sa blague me démangeais. Mais je crois que je ne l'aurais pas fait, il m'a fait frôler la crise cardiaque mais je ne peux pas me fâcher pour de bon contre lui et surtout pas pour ça finalement. Son compliment tinté d'une petite lueur charmeuse me fais sourire une nouvelle fois. Notre discussion prend un tour plus sérieux lorsque le beau brun me demande à quel point son trépas me peinerais. Ma réponse semble lui causer un choc car durant quelques secondes il reste comme interdit et je me demande alors si j'ai dis une bêtise. Son regard devient tellement intense qu'un léger frisson parcours mon dos et je me sens comme paralysée par ce regard d'une telle profondeur. Il finit par reprendre la parole sans pour autant lâcher mes prunelles qui restent prisonnières des siennes et semblent m'enlever toute volonté. Il semble sur le point de me parler de quelque chose de très sérieux alors je reste silencieuse pour ne pas le freiner mais alors qu'il ouvre la bouche un voile de tristesse résignée couvre ses pupilles et il m'invite à me reposer pour reprendre des forces. L'envie de savoir ce qui le troublait tant me démange mais face à son air tellement résigné je m'en abstiens, peut-être voudra-t-il m'en parler plus tard. Je le remercie de mettre ainsi son appartement à ma disposition puis je m'allonge et rabat la couverture sur moi. Je culpabilise tout de même de ce qu'il s'est passé, être parmi les amis d'un Originel ou d'une Originelle peux vous rapporter son lot d'ennuis et de risque et cela vient encore de se vérifier. Dois-je rompre mon amitié avec le jeune homme afin de lui épargner tout cela? Je me promet de demander conseil à Raphaël car il est le meilleur à pouvoir me conseiller à se propos puis je sombre dans un sommeil réparateur.

Lorsque je me réveille je suis un peu déboussolée en ne reconnaissant pas ma chambre puis je me rappelle ce qu'il s'est passé et me souviens être chez mon ami Shayne même si c'est la première fois que j'entre dans sa chambre. Je reste quelques instants allongée puis me redresse et regarde l'heure sur son réveil, j'ai dormi presque deux heures. Je me lève et remet mes chaussures puis sort de la chambre et trouve mon sauveur dans le salon, évidemment avec son ouïe il m'a entendue et m'accueille avec un de ses beaux sourires dont il a ale secret. Mes lèvres s'étirent elles aussi en un sourire amical.

-Coucou! Merci de m'avoir prêté ton lit, la sieste m'a fais beaucoup de bien. Et toi comment te sens-tu?

Délaissant ce qu'il faisait pendant ma sieste réparatrice le beau brun vient vers moi et la conversation s'engage à nouveau, nous nous posons quelques questions sur des banalités comme par exemple si j'ai récupéré mes forces et savoir si il est parfaitement remis de son combat. Puis nous discutons comme nous avons pris l'habitude de le faire ces derniers mois depuis qu'une amitié à réellement pris forme entre nous. Puis son attitude redevient très sérieuse et grave comme si il s'apprêtait à me révéler quelque chose de terrible. Le loup garou commence à parler puis se stoppe et l'appréhension me gagne. Que veux-t-il me dire? Souhaite-t-il mettre fin à notre amitié car il ne veux pas être mêlé à des combats qui ne le concernent pas? Mais si c'est cela pourquoi avoir discuté avec moi de façon si naturelle jusqu'à il y a encore une minute? Non ce doit être autre chose. S'apprête-t-il à me demander une faveur après m'avoir sauvé la vie? Il n'y a pas grand chose que je pourrais lui refuser. Je l'encourage à continuer et il prend mes mains dans les siennes. Un léger frisson s'empare de moi, un frisson de bien-être. C'est arrivé quelques fois lorsque nous nous promenions qu'il mette son bras autour de mes épaules pour me faire bénéficier de la chaleur naturelle qui émane de son métabolisme lupin et à chaque fois j'ai ressenti ce léger frisson. Je met cela sur le compte du bien-être car en sa présence je me sens bien, je me sens proche de celle que j'aurais pu être si je n'avais pas grandit avec Dahlia. Comme je le ferrais avec mon frère de cœur Raph je serre tendrement les doigts de mon ami et lui adresse un léger sourire tendre également pour l'encourager à poursuivre sa phrase.

Ses premiers mots me coupent le souffle et c'est en retenant ma respiration que j'écoute sa déclaration. Mon sourire se fane au fil de ses paroles et chacun de ses mots me glace. Sa dernière phrase me plante un poignard dans le cœur et je sens mon palpitant louper un battement puis s'accélérer. Quasiment toute femme rêve d'entendre de tels mots un jour de la bouche d'un aussi merveilleux que Shayne mais pour moi c'est une malédiction. Mon destin n'est pas d'être aimée et d'aimer en retour. La Freya qui croyait à la magie de l'amour est morte en Norvège il y a six siècles et pour survivre j'ai du m'endurcir et ériger une forteresse autour de moi. A bout de souffle je prend une grande inspiration. Le contact auparavant si doux des mains de Shayne qui tiennent les miennes de façon si tendre se met à me brûler et je rompt le contact. Mes bras tremblent mais je me prend compte que je tremble toute entière. Je me force à me maitriser et recule de plusieurs pas. Le regard du jeune homme parvenait jusqu'à présent à me rassurer et à oublier les atrocités que j'ai connues et commises au cours des siècles. Dans son regard je devenais juste une femme parmi tant d'autres qui savoure une amitié qu'elle n'aurait pas cru possible. Mais maintenant son regard tellement intense et amoureux me fais mal. Mes larmes pourraient se mettre à couler tellement j'aimerais remonter le temps et ne pas avoir à faire ce que je m'apprête à faire mais je ne relâche pas la maitrise de mes émotions et aucune larme ne monte à mes yeux, ce n'est pas le moment, plus tard elles pourront couler librement. Je vois bien qu'il est sérieux et ne se moque pas de moi, son amour pour moi est bel et bien réel et je meure d'envie de savoir comment il a pu tomber amoureux de moi mais il ne faut pas que je le lui demande car ça lui donnerait de l'espoir et ça me ferrais mal. Depuis que je me suis écartée de lui mon regard est resté fixé sur le sol mais je dois affronter ses prunelles pour qu'il ne puisse pas douter de ce que je vais dire. Lorsque mes yeux se relèvent ils accrochent immédiatement les siens qui n'ont pas du me quitter une seule seconde. J'ai l'impression de me prendre une claque en pleine figure. Si je n'avais pas eu cette vie oui j'aurais pu être aussi amoureuse de toi que tu l'es de moi mais vu celle que je suis devenue c'est inenvisageable. La dernière fois que je me suis autorisée à aimer j'ai surestimé mes forces et je pensais pouvoir gagner mais au final j'ai tout perdu et cette blessure ne sera jamais entièrement refermée. Je prend une seconde pour le regarder et mon cœur s'emballe, je suis sûre que je pourrais être heureuse à ses côtés mais la question ne se pose pas puisque ce n'est pas possible. Je prend une inspiration puis m'oblige à faire ce qui est nécessaire.

-Shayne si à un moment je t'ai donné l'impression que quelque chose était possible entre nous j'en suis vraiment désolée car ce n'est pas le cas. C'est d'un mirage que tu es tombé amoureux, au fond tu ne soupçonne même pas qui je suis parce que sinon tu serais parti en courant depuis longtemps. Le mieux pour toi c'est que tu oublie ces sentiments et ils s'effaceront vite parce qu'ils ne sont pas réels. Je ne ressens absolument rien pour toi.

Mon attitude est froide, toute lueur tendre est partie de mes yeux et je croise les bras sur ma poitrine comme pour l'empêcher de me toucher. J'ai craché ma dernière phrase avec dédain mais en réalité mon cœur s’effrite mais ça il ne le saura jamais. Je vois son regard changer et se teinter d'incompréhension et de douleur, de colère aussi je suppose. Mes paroles étaient calculées pour lui faire le plus mal possible, lui faire subir cela n'est pas quelque chose que je fais de gaieté de cœur mais c'est nécessaire pour le protéger. Sa haine sera plus supportable que sa mort. Maintenant il faut que je m'en aille au plus vite. Je me doute qu'il va se dire que cette attitude ne me ressemble pas et qu'il va vouloir en savoir plus. Mais pourtant si cette attitude je suis capable de l'avoir. La vie que j'ai eu à faite que je suis capable de le regarder droit dans les yeux sans trembler pour lui briser le cœur sans qu'il puisse soupçonner que mes paroles me font aussi mal qu'à lui. En réalité je ne sais pas si j'éprouve pour lui plus qu'une affection amicale et il ne faut surtout pas que je me pose cette question car ce serait repenser à Mathias, repenser à Aaron et interroger véritablement mon cœur et je ne pense pas pouvoir en supporter plus pour ce soir. Ne pose surtout pas cette question Shayne, ne me pousse pas à me demander ce que je ressens vraiment pour toi car je pourrais m'écrouler. Toute muraille a des limites à ce qu'elle peux encaisser en quelques minutes. A cet instant j'aimerais énormément avoir la vitesse surnaturelle des vampires ou même des loups garous pour me sauver loin d'ici et ne pas endurer encore son regard. Évidemment je pourrais me téléporter mais ma magie est encore en train de recharger ses batteries. Je rend mon regard le plus froid possible puis passe devant lui et attrape la poignée puis ouvre la porte en essayant le plus possible de maitriser les tremblement de mes jambes et de mes mains puis sors et m'apprête à courir pour partir.








C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Werewolf,
Omega, the lone wolf

avatar

▬ Messages : 3139
▬ Points : 832
▬ Date d'inscription : 30/01/2017
▬ Localisation : La Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Agent de probation

Feuille de personnage
Petit + : Peut se transformer complètement en loup, adore les tartes & le rock des années 70
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Jeu 22 Fév - 0:04





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes


On dirait pas, en nous voyant, Freya et moi, en pleine taquineries, qu'on a bien failli mourir y a encore peu de temps et pourtant, enfin bref, nous avons, une nouvelle fois; échappé à la grande faucheuse alors je me concentre sur le moment présent. So, une fois n'est pas coutume, elle et moi plaisantons entre nous puis, à un moment, je dis...  
 
"Au fait, comme je viens de te sauver la vie, on est quitte maintenant, cela dit; je suis prêt à remettre ça n'importe quand !"

J'affiche un petit sourire après avoir dit cela.

La suite ?, la conversation se poursuit, plus sérieuse cette fois, j'ai aussi, une fois de plus, envie d'avouer mes sentiments à l'égard de miss Mikaelson mais je me dégonfle encore puis laisse la demoiselle sus citée se reposer en quittant la chambre, je m'occupe et cogite pas mal également pendant que Freya pique un somme; un temps indéterminé passe.

Tiens, j'entend du mouvement, pas de panique, ce n'est que Freya qui a fini sa sieste, qui est sortie de la chambre et qui me rejoint dans le salon, nous nous saluons à nouveau en souriant puis la discussion entre nous repart.

"-Coucou! Merci de m'avoir prêté ton lit, la sieste m'a fais beaucoup de bien. Et toi comment te sens-tu?"

"Je t'en prie !...Tant mieux !...En pleine forme !"

La conversation continue par la suite, je m'approche d'elle entre temps, les secondes s'écoulent et pendant notre nouvel échange verbal je décide, enfin, de me jeter à l'eau et de lui faire ma déclaration d'amour, oui; le moment est finalement arrivé. So, j'avoue donc, avec une attitude très sérieuse et grave, mes sentiments envers mon amie sorcière ici présente, elle tarde pas à passer d'une expression faciale souriante à une complètement stupéfaite, ce qui est parfaitement compréhensible, what next ?, j'observe Freya tout en étant dans l'attente de sa réponse, celle ci ne se fait pas attendre, ma précieuse amie retire soudain ses mains des miennes et s'écarte de moi de plusieurs pas avec un regard fuyant, c'est évidemment pas la réaction que j'attendais de sa part, après m'être levé à mon tour et avec un air étonné/interrogatif; je dis...

"Qu'es ce qui ne va pas ?...j'ai dit quelque de mal ?...Si tu penses que je blague comme tout à l'heure, je t'assure que ce n'est absolument pas le cas; je suis plus sérieux que jamais cette fois !"

Dis je, en ne la quittant pas du regard une seconde.

Un silence suit puis, tout en continuant de dévisager mon interlocutrice, je finis par m'approcher de nouveau d'elle, j'ai envie de reposer une main amicale sur Freya mais elle me fait signe de m'abstenir; à la place je reprend la parole et ajoute...

"Parle moi...s'il te plaît !"

Le regard de Freya fini par recroiser le mien, enfin, cela dit, je remarque que le sien est soudain devenu froid et à perdu toute tendresse; je sens que je vais pas aimer ce qui va suivre.

"-Shayne, si, à un moment, je t'ai donné l'impression que quelque chose était possible entre nous, j'en suis vraiment désolée car ce n'est pas le cas. C'est d'un mirage que tu es tombé amoureux, au fond tu ne soupçonnes même pas qui je suis parce que sinon tu serais parti en courant depuis longtemps."

"WHAT ???...mais...tout à l'heure...Un mirage ?...de quoi tu parles ?...Partir en courant loin de toi ??"

Dis je, les yeux écarquillés.

J'avais raison, je déteste ce que je viens d'entendre, à mon tour de rester sans voix et d'alterner tantôt mes yeux entre elle et le sol avec une expression faciale stupéfaite/d'incompréhension totale/décomposée/de douleur aussi et pas qu'un peu, j'ai l'impression de recevoir un coup de poignard en plein cœur, je comprend pas là, j'étais certain/j'aurais mis ma main à couper qu'elle m'aime également, bref; Freya reprend la parole et ce que j'entend par la suite continue de pas me plaire.  

"...Le mieux pour toi c'est que tu oublie ces sentiments et ils s'effaceront vite parce qu'ils ne sont pas réels"

En entendant ces nouvelles paroles, de l'agacement/de la colère viennent s'ajouter aux sentiments précédemment cités; ma réaction/réponse ne se fait pas attendre.

"What ?!? attend, j'ai bien entendu ?!? oublier mes sentiments et ils s'effaceront vite car ils ne sont pas réels ?!?, c'est quoi ce discours ?!?, tu me prends pour un idiot ? tu crois que je ne sais pas faire la différence entre un simple béguin et le véritable amour ?, tu te trompes, je sais parfaitement faire la différence, je t'aime réellement, du plus profond de mon être, chaque minute passée loin de toi est une torture, c'est pas demain la veille qu'ils disparaîtront, jamais tu m'entends, pas tant que je serais en vie !"

Dis je, cette fois, en venant me planter devant Freya et en la fixant droit dans les yeux avec un regard et un ton un peu colérique.

"...je ne ressens absolument rien pour toi."

"..."

Nouveau coup de poignard là, elle tient vraiment à me briser le palpitant, j'aurai jamais pensé qu'elle oserait me faire une chose pareille; avec une expression sombre sur le visage; je dis...

"Vraiment ?!?...ose me redire ça pour voir !"

Je la défis ?, oui, es ce que la sexy jeteuse de sort le relève ?, oui, le truc c'est que j'écoute son cœur et...celui ci s'emballe comme pas possible/sa trachée se contracte... lorsqu'elle se répète, preuves qu'elle me ment, inutile de dire que j'apprécie pas qu'elle me prenne pour un con, anyway, ma conviction première était donc bonne, je ne m'étais pas trompé, cela dit, c'est quoi ce délire ?, pourquoi me mentir et tenter de me convaincre qu'elle n'éprouve rien envers moi ?, de quoi peut elle bien avoir peur pour agir de la sorte ?    

La suite ?, Freya me lance son regard le plus froid qu'elle a jamais fait, je le soutient puis elle se précipite vers la porte d'entrée, l'ouvre et sort de l'appartement, je reste un instant immobile à cogiter/me retenir de mettre le salon sans dessus dessous puis décide finalement de la rattraper à vitesse lycan et la stoppe en lui agrippant un bras, hors de question qu'elle s'en tire aussi facilement; je reprend ensuite fissa la parole en disant...

"Cesse de jouer la comédie et de me prendre pour un abruti tu veux !  

Dis je, sur un ton explicite.

Freya me demande de la lâcher, ce que je fais puis elle se remet à marcher en faisant semblant de ne pas comprendre et en persistant dans son discours, je me plante alors de nouveau devant elle pour l'arrêter une fois encore, la plaque ensuite contre le mur, prend appuie avec mes mains contre ce mm mur, de chaque côté d'elle, pour "l'encercler" avec mes bras tendus puis j'ajoute...

j'ai écouté ton cœur, il s'est emballé comme jamais auparavant, preuve que tu me mens depuis tout à l'heure, alors maintenant tu arrêtes de me prendre pour un con et tu me dis la vérité, ce que tu ressens vraiment pour moi et pourquoi tu refuses mon amour; je ne te laisserais pas partir avant d'avoir ces réponses !  

Dis je, sur un ton et avec un visage toujours quelque peu colérique et déterminé; je déteste lui parler de la sorte mais elle ne me laisse pas le choix.

Freya me fuit une fois de plus du regard, je lève un instant les yeux au ciel puis, sur un ton un peu plus calme cette fois; reprend en disant...

C'est quoi le problème ?, j'ai le droit de savoir, c'est parce qu'on est pas de la même espèce ?, tu redoutes des réactions négatives de la part de tes frères et de Rébékah ?, c'est à cause des mes dernières pertes de contrôle ?, si c'est ça je m'excuse encore et je ferais davantage d'effort pour refouler mon côté bestial pour que ça n'arrive plus; je te le jure !"

Un nouveau silence suit, j'espère qu'elle va me répondre en me disant la vérité cette fois, et si c'est pas le cas ?, bin...je l'assomme et je la retiens chez moi jusqu'à ce qu'elle crache le morceau, je déconne; quoique !







©️️ by anaëlle.



Dernière édition par Shayne Campbell le Ven 2 Mar - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Witchcraft
White magic is my gift

avatar

▬ Messages : 2576
▬ Points : 4371
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Lun 26 Fév - 18:36





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes

Si quelqu'un m'avais dit ce matin ce qui allait se passer dans la journée je ne l'aurais pas cru. Enfin l'attaque de Merwen et de ses vampires ça je l'aurais cru et cela ne m'aurais pas surprise car les attaques contre un membre de la famille Mikaelson sont monnaie courante. Pendant un millénaire je suis reste dans l'ombre et très peu de mon savait qui j'étais alors maintenant je rattrape le retard des coups fourrés que j'ai par rapport à mes frères et à ma sœur. Par contre si on m'avais dit ce qui allait se passer avec Shayne et la déclaration d'amour qu'il allait me faire la j'aurais bien rit car je pensais cela impossible. Oui nous sommes devenus des amis proches au fil des semaines et des moi mais j'étais vraiment à mille lieues d'imaginer qu'il allait éprouver de tels sentiments pour moi. Déjà lors de mon aventure avec Mathias j'avais du mal à comprendre comment j'avais pu attirer son attention. Je me disais qu'il était une exception, mon exception et qu'aucun autre homme ne pourrait jamais me voir avec le même regard que lui. Et voilà que six cent ans plus tard l'impossible se produit. Je n'ai rien vu venir et je n'ai rien tenté pour le séduire. Évidemment ses mots me touchent au plus profond de mon cœur mais je m'interdis de me demander ce que j'éprouve réellement pour lui. Je n'ai pas le droit de le mettre en danger et de lui faire risquer la mort juste pour mon plaisir. Et puis de toute façon il n'y a pas de question à se poser. Mathias est le seul et unique amour de ma vie, éprouver des sentiments pour un autre homme reviendrait à trahir Mathias et Aaron.

Après sa déclaration je recule comme si ce simple geste allait me protéger et faire remonter le temps pour qu'il ne dise pas cela, protection dérisoire. Le beau brun tente de venir vers moi et se veux rassurant comme quoi le temps des blagues est terminé et qu'en cet instant il est plus sérieux que jamais. Je le vois bien que tu es sérieux Shayne, je vois la force de tes sentiments pour moi et ça me fais horriblement mal que tu gâches ta vie ainsi. Face à mon air horrifié il finit par renoncer à s'approcher de moi. Je sens qu'il se pose mille et une questions alors en reprenant la totale maitrise de moi-même je fais ce qui est nécessaire. Mes paroles pourraient être beaucoup plus dures pour te marquer au fer rouge mais malgré moi je n'arrive pas à te dire les mots qui te ferraient sortir de tes gonds et me détester instantanément. En voyant la colère sur son visage je pense que la partie est gagnée pour moi mais Shayne réplique avec des paroles qui me coupent le souffle. Pendant un quart de seconde une vague de douceur enrobe mon cœur tellement ce qu'il me dit est empli de passion. Mais le retour à la réalité est encore plus dur. Comme il ne veux pas lâcher l'affaire je me montre plus cruelle puis commence à partir pour fuir cela. Comme pour être sûr que tout ceci n'est pas une vaste blague le loup-garou me défie de lui redire cela en face. Je me retourne lentement et lui adresse un regard aussi dur et froid que les falaises de mon pays natal.

-Tu ne représente rien pour moi alors arrête de t'accrocher, tu es vraiment pathétique

Il a l'air plus sonné que par un uppercut et je profite de sa surprise pour partir. Je marche le plus vite que mes jambes le peuvent. Mon cœur tambourine dans ma poitrine et résonne à mes oreilles. Je n'entends rien d'autre et peine à reprendre mon souffle. La douleur me déchire à l'intérieur de moi et la peur m'envahis. Ce coup-ci ce n'est pas la peur de causer des problèmes à Shayne qui me rend malade, c'est la peur de reconnaitre cette sensation. Non! Non je n'ai pas le droit d'éprouver de l'amour pour lui. Je ne peux pas trahir Mathias. Un petit courant d'air frais fait voleter quelques mèches de mes cheveux et la main de Shayne se referme sur mon bras pour m'empêcher de partir. Paradoxalement cela me fais du bien qu'il crie sur moi, si il est en colère il arrivera plus facilement à me haïr et à prendre ses distances avec moi. Hélas il ne me crois pas malgré les phrases tranchantes que je lui ais assénées. La peur afflue dans mes veines et je lui hurle de me lâcher immédiatement. Sans doute surpris par ma rage il obtempère et je m'empresse de me sauver. Il faut à tout prix que j'arrive au manoir familial, là-bas il n'osera pas entrer de force. Mais Shayne est aussi têtu que moi et semble ressentir lui aussi de la rage. Jamais encore je ne l'avais vu ainsi. Il me pousse jusqu'à ce que mon dos soit bloqué par un mur puis se dresse de toute sa hauteur face à moi pour m'empêcher de m'esquiver à nouveau et ses bras se posent contre le mur de part et d'autre de moi. Nous savons tous les deux que ma force humaine n'est pas assez puissante pour le repousser mais aussi que jamais je n'oserais utiliser ma magie pour le blesser. Même avec les traits déformés par la douleur et la colère il reste l'un des plus beaux hommes que j'ai jamais vu. Mentalement je me met des claques pour arrêter d'avoir de telles pensées. Il exige d'avoir des réponses et face à son insistance une première défense cède en moi et je me questionne sur ce qu'il représente réellement à mes yeux. Je revois tous les moments que nous avons passés ensemble depuis que nous nous sommes rencontrés. Il a toujours été attentionné et dans ses yeux je redevenais juste une femme normale. Peu à peu sa présence m'est devenue indispensable et je me rend compte que ce n'est plus seulement une profonde amitié que je ressens à son égard. Le sentiment que je ne devais plus jamais éprouver est quand même arrivé jusqu'à moi. Mais c'est bel et bien cela car quand je repense à la terreur qui m'a envahie quand les sbires de Merwen ont voulu le tuer je me rend compte à quel point j'aurais été dévastée si il était mort. Une vague de culpabilité m'envahis toute entière et je tremble. Je serre les poings de toutes mes forces et me ressaisie un peu quand mes ongles s'enfoncent dans mes paumes. Oui je t'aime Shayne, je t'aime au moins autant que j'ai aimé Mathias et j'ai envie de céder à cette attraction et cette alchimie qu'il y a entre nous. J'ai envie de sentir tes bras autour de moi et de me blottir contre toi mais tout cela est impossible car j'ai peur de trahir mon premier amour, je ne veux pas l'oublier. Pourquoi la vie continue-t-elle d'être aussi cruelle en me faisant tomber amoureuse de cet homme merveilleux alors que je n'ai pas le droit de l'aimer et d'être avec lui? Je cherche à fuir son regard et espère qu'il va finir par se lasser et partir. Mais quoi que je fasse pour le dégoûter de moi cela ne fonctionne pas et il s'accroche. Sa voix reprend un peu de douceur et me met au supplice. Malgré moi j'ai presque envie de rire en entendant ce qu'il énonce. Déjà je ne pense pas que ce soit une priorité pour mes frères et ma sœur de savoir si je suis amoureuse ou non. Bien sûr je pense qu'ils veulent que je sois heureuse mais je ne pense pas qu'ils soient du genre à me faire la morale sur la personne que mon cœur choisit. Que nous ne soyons pas de la même espèce n'est pas du tout quelque chose qui me rebute car d'ailleurs Mathias était humain. Je dirais même que le fait qu'il soit un loup-garou lui apporte un charme supplémentaire. Enfin il ne faut pas que je pense maintenant à toutes ses qualités et à son charmes. Des pertes de contrôle il n'en a pas tant que ça et ce n'est certainement pas cela qui va me faire peur, comparé à moi il est un ange. Mes prunelles de jade se fixent à nouveau sur les siennes si belles et pourtant si interdites.

-Réfléchit deux secondes Shayne! Je suis une Mikaelson! J'ai fais des choses pire que Klaus. Si l'envie m'en prenais je pourrais rayer la Nouvelle-Orléans de la surface de la Terre en quelques minutes à peine. Tu ne sais pas qui je suis alors si tu as un minimum d'intelligence tu vas rester loin de moi. Je n'ai pas besoin d'un petit loup à ma botte, c'est clair?!

Je me mord l'intérieur des joues pour ne pas flancher et le repousse de toutes mes forces en appuyant mes mains sur son torse. Je pense que sans la surprise et le choc que viennent de lui causer mes paroles je n'aurais jamais pu lui faire reculer ces deux pas. Mais c'est suffisant pour que j'échappe à son emprise.

-Trouve toi une fille que tu intéresseras parce que tu n'a aucune chance avec moi

Je me détourne de lui et commence à partir une nouvelle fois. Si c'était possible j'aimerais aller me blottir dans ses bras mais il ne faut pas que j'ai une telle pensée. Évidemment je m'en veux de le briser car je ne vaux pas mieux qu'Esther et Dahlia mais sur le long terme c'est ce qu'il y a de mieux pour lui. Je vais refouler cet amour que j'ai pour lui et faire mon possible pour veiller sur lui de loin. Mon cœur bat la chamade et ma gorge est comprimée par la tournure que cette après-midi a prise. Si je lui disais pourquoi aucun amour n'est possible entre nous soit il ne me croirais pas soit il comprendrait le monstre que je suis. Bien sûr il ne le sait pas mais oui je l'aime. Je n'ai aucun droit de rendre cet amour possible mais l'imaginer avec une autre femme me rend folle de rage. Le blesser me brise le cœur mais je dois le faire pour le protéger. Tous ceux qui m'approchent de trop près finissent par le payer au prix fort. Mes résistances sont mises à rude épreuve et j'ai de plus en plus de mal à ne pas trembler. Je me doute qu'il entend mon cœur battre follement et de façon désordonnée mais je n'arrive plus à garder le contrôle la-dessus aussi. Pour l'instant je lutte pour ne pas laisser éclater ma souffrance mais si il insiste encore je ne sais pas combien de temps je pourrais tenir.








C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Werewolf,
Omega, the lone wolf

avatar

▬ Messages : 3139
▬ Points : 832
▬ Date d'inscription : 30/01/2017
▬ Localisation : La Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Agent de probation

Feuille de personnage
Petit + : Peut se transformer complètement en loup, adore les tartes & le rock des années 70
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Lun 19 Mar - 16:21





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes


Ayé, je me suis enfin jeté à l'eau envers Freya, comprenez par là que je lui ai enfin avoué les sentiments que j'éprouve à son égard et...la réaction de mon amie sorcière, suite à ma déclaration, est à l'opposée de ce que j'espérais, son comportement/ses paroles, jusqu'à maintenant amical et chaleureux, deviennent soudain hostile et glacial vis à vis de moi, ma stupéfaction est évidemment énorme surtout que je suis certain que Freya est amoureuse de moi, mon instinc me trompe rarement, l'expression "jamais deux sans trois" se confirme encore, bah oui, incinération de ma chienne adorée, l'attaque de miss Mikaelson par les vampires de Merwen et maintenant celle ci qui me rejette; journée plus merdique on peut pas !

La suite ?, mon expression faciale de stupeur cède, au fil du speech de mon interlocutrice, la place à une grosse douleur, je suis bien sonné et à de la colère aussi, pourquoi de la colère ?, parce que Freya me prend pour un crétin en disant 1)que je ne sais pas faire la différence entre un simple béguin et un véritable amour ressenti et 2)en me mentant honteusement en prétextant de pas m'aimer alors que c'est apparemment tout le contraire, comment je le sais ?, parce que le coeur de mademoiselle bat la chamade comme jamais, preuve indéniable de mensonge manifeste, bref, what next ?, Freya tente de fuir; je refuse cependant de la laisser s'en tirer comme ça et la rattrape dans la rue pour poursuivre la "discussion".

So, je met peu de temps à rejoindre la représentante du clan Mikaelson, la stoppe, la plaque contre un mur, l'encercle de mes bras puis repars à la charge sans tarder, désolé miss, ça ne me plaît pas d'agir ainsi envers toi mais je suis pas du genre à lâcher l'affaire si facilement, surtout quand on se fou de ma gueule, je veux des réponses et je compte bien les obtenir, vous allez me dire que pousser à bout la sorcière la plus puissante est risqué voir suicidaire et vous n'avez pas tort mais Freya, en jouant la comédie comme elle le fait depuis tout à l'heure, ne me laisse pas le choix, va t elle finir par s'en prendre physiquement à moi ?, y a une chance sur deux et si c'est le cas bah...tant pis, j'ai l'habitude de m'en prendre plein la tronche; alors un peu plus ou un peu moins... Bref, la suite ?, c'est repartis pour une nouvelle joute verbale entre Freya et moi.


"Réfléchit deux secondes Shayne! Je suis une Mikaelson!"

-Et alors ?!?...moi je suis même pas humain !...écoute, je suis parfaitement conscient des risques que le fait de vous côtoyer peut entraîner et si c'est le prix à payer pour être auprès de la femme que j'aime; j'accepte de les prendre sans hésiter !  

"...J'ai fait des choses pire que Klaus."

-What ?!?...c'est ça et moi je suis le président des Etats Unis !...impossible que tu sois pire que lui et même si tu as fait des choses dont tu n'es pas fière, bienvenue au club, c'est le cas de tout le monde ici bas, tu crois peut être que je suis blanc comme neige ?, tu te goures !

Dis je, sur un ton agacé...; je fais ensuite une pause de quelques secondes puis reprend, sur un ton un peu plus calme; en disant...

-Ecoute, quoique tu ais pu faire dans le passé, je m'en fou royalement, c'est de l'histoire ancienne, une époque révolue, tu es, aujourd'hui, une personne différente de celle que tu étais à l'époque et c'est de celle ci dont je suis amoureux fou, tu as droit au bonheur comme tout le monde; cesse donc de vivre dans le passé !

Nouvelle pause, Freya cogite puis fini par reprendre; je la réécoute évidemment.

"Si l'envie m'en prenais je pourrais rayer la Nouvelle-Orléans de la surface de la Terre en quelques minutes à peine."

A cela; je répond...

-Et alors ?!?, tu crois que ça me fait peur ?!...que TU me fais peur ?!?, j'avoue que tes capacités m'impressionne beaucoup mais je vais certainement pas renoncer à toi parce que tu peux raser une ville; c'est complètement stupide !

Freya repart, hélas, à la charge et poursuit sur sa lancée; elle aime manifestement être ridicule.

"Tu ne sais pas qui je suis alors si tu as un minimum d'intelligence tu vas rester loin de moi."

-Et ?...Je te signale que tu es loin de me connaître aussi mais c'est pas pour autant un obstacle à une liaison amoureuse entre nous; y en a qui se marient à peine 3 mois après s'être rencontré !

"Je n'ai pas besoin d'un petit loup à ma botte, c'est clair?!"

-... ! what ?!? t'es sérieuse là ?!

"Pas besoin d'un petit loup à sa botte" ?!?, Freya est gonflée de dire ça car 1)je ne suis à la botte de personne et 2)elle semble avoir la mémoire courte et avoir oublié ce qui lui est arrivée à laFayette, la reconnaissance est vraiment en voie d'extinction dans ce bas monde, bref, vexé/en colère/en la regardant droit dans les yeux; je dis... !

-Pas besoin de...?!?...primo je ne suis à la botte de personne et deuzio c'est pas l'impression que j'ai eu tantôt au cimetière mais j'ai manifestement mal interprété la situation, navré, dans ce cas; d'être intervenu !

Je ne cesse de fixer mon interlocutrice droit dans les yeux après avoir dit ces paroles puis...Freya, je ne sais comment -peut être l'ai je inconsciemment voulu ou c'est dû à l'impact de son speech sur moi- parvient à me repousser en appuyant ses mains sur mon torse, je recule alors de quelques pas et la regarde à nouveau avec un air d'incompréhension/triste...  

"Trouve toi une fille que tu intéresseras parce que tu n'as aucune chance avec moi"

Je lève les yeux au ciel puis refixe miss Mikaelson et ajoute...

-Hors de question, c'est toi l'élue de mon cœur; personne d'autre !
-Aucune chance tu dis ?!...ton cœur qui ne cesse de battre à tout rompre et ton langage corporel indiquent pourtant tout le contraire !


Et toc, je me demande ce qu'elle va bien pouvoir répondre à cela, hâte de la voir sa réaction, elle tarde pas, Freya...dit rien, prend, après m'avoir encore fusillé du regard, une fois de plus ses jambes à son cou et s'éloigne, je fixe le sol méga peiné/le coeur brisé/dépité/toujours en pleine incompréhension puis, la colère revenant; je relève la tête puis reprend en disant...

-Tu as dit que tu n'as besoin de personne...très bien, j'ai compris; oublie mon numéro dans ce cas et ne recroise plus jamais ma route !

Je ne pense absolument pas ce que je viens de dire et ça me fait encore plus mal de lui dire ça qu'elle de l'entendre mais la comédie que Freya me joue depuis ma déclaration me tape on ne peut plus sur les nerfs, c'est fou ce que la colère nous fait dire comme vilaines choses, à moins...que je dise cela dans le but de provoquer un électro choc chez la belle demoiselle afin qu'elle baisse enfin sa garde...hum...y a un peu des deux je crois, bref, ça fonctionne ?, nope car après un bref arrêt, Freya se remet à marcher, je l'observe, en proie à une immense chagrin/un abattement profond, s'éloigner puis...ne pouvant finalement pas me résoudre à la laisser partir; je la rattrape/la stoppe une fois de plus et je dis...  

-Désolé, je peux pas te laisser partir, cela peut pas se terminer de la sorte entre nous, je refuse, hors de question que je te perde, si tu tiens un tant soit peu à moi/notre amitié, dit moi une bonne fois pour toute ce qui te bloque/ce qui te fait si peur, je ne te laisserais pas en paix avant; je ne plaisante pas !

Dis je, avec un ton/un regard à la fois on ne peut plus déterminé et aussi super triste, puppy eyes power lol, j'espère que Freya choisira la bonne option/videra enfin son sac; j'ai le droit de connaître la vérité après tout !  







©️️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Witchcraft
White magic is my gift

avatar

▬ Messages : 2576
▬ Points : 4371
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + : sorcière Originelle
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   Mer 16 Mai - 16:02





Freya Mikaelson & Shayne Campbell


Il est temps d'abattre ses cartes

Pendant mes années de captivité auprès de Dahlia je me suis préparée à tout affronter. Je savais qu'un jour j'arriverais à retrouver mes frères et ma sœur et je me suis préparée à l'éventualité qu'ils me rejettent. Je me disais que je pourrais affronter n'importe quelle situation après avoir vécu tout ce qui s'est passé dans ma vie. Et pourtant face aux révélations de Shayne je suis totalement démunie. A ma décharge comment est-ce que j'aurais pu prévoir qu'un jour un homme tomberait amoureux de moi? Je pensais que Mathias était le seul qui pouvait faire ça. Et voilà que le destin met sur mon chemin un homme exceptionnel. Shayne a tout pour lui et tout pour plaire mais il a développé des sentiments pour la seule femme qu'il ne peux pas avoir. Pourquoi la vie est-elle aussi cruelle parfois? Je pensais que ma capacité à aimer un homme s'était éteinte avec Mathias mais quand je vois la peine sur le visage du beau brun en face de moi la culpabilité m'étreins le cœur et ce n'est pas uniquement parce que son amitié m'est précieuse. Être de mes proches déjà amicalement parlant comporte son lot de risques mais ce n'est pas pour rien que peu d'Originels entretiennent des relations sentimentales durables. Jusqu'à présent j'étais totalement persuadée que c'était uniquement de l'amitié qui existait entre le beau brun et moi, je n'imaginais pas une seule seconde qu'il puisse y avoir autre chose. Et pourtant l'insistance avec laquelle il me force à me poser des questions et la douleur qui serre le cœur lorsque je me force à être horrible avec lui font que je finis par m'interroger intérieurement pour savoir ce que je ressens. Et la peur me glace lorsque je me rend compte qu'il est possible qu'il soit plus qu'un simple ami. Ce constat me terrorise car j'ai l'impression de trahir Mathias et Aaron, comme si leur vie et leur mort n'avait plus aucun sens. Et puis même si je voulais donner une chance à cet amour qu'il m'offre je ne saurais pas du tout comment faire, déjà à l'époque c'est mon premier amour qui avait guidé notre histoire et je m'étais juste laissée bercer par cet amour qui remplissait le vide laissé dans mon cœur.

Pour l'épargner je m'oblige à le dégouter de moi car je ne veux pas qu'il souffre, je sais que c'est paradoxal vu qu'actuellement c'est moi qui le fait souffrir mais je veux lui éviter d'endurer pire que ça. Et je suis bien obligée de l'avouer, c'est également par peur que je le repousse. Mes mots sont aiguisés comme des lames et chacun fait mouche en lui et la culpabilité m'envahit tout entière ainsi que le dégout de moi-même car à faire exprès de le blesser j'ai l'impression de devenir comme Esther et Dahlia. Ce jeu est déséquilibré car si Shayne ne connait que peu de choses sur moi lui s'est un peu plus ouvert à moi et je sais quoi dire pour lui faire mal, c'est atroce comme moyen mais dans l'immédiat je n'ai pas d'autre option. Je sais que quand cette discussion sera terminée il sortira de ma vie pour toujours alors je grave chacun de ses traits dans ma mémoire pour ne jamais l'oublier. En plus de toutes ces émotions qui se débattent en moi je ressens également un grand froid au fur et à mesure que notre dispute nous éloigne. Peu à peu la colère vient remplacer la tristesse dans ses beaux yeux et je l’accueille avec plaisir, c'est plus facile de le voir furieux. Dans un premier temps je suis tellement abasourdie que je tente de lui faire comprendre que c'est juste une petite attirance qu'il ressent à mon égard vu que nous avons passé pas mal de temps ensemble dernièrement mais il ne veux rien entendre. Je prends la fuite mais il use de sa vitesse surnaturelle pour me rattraper et exige des explications. Je lui rappelle que je suis une Mikaelson et que ce nom en fait trembler plus d'un et à demis-mots j'essaie de lui faire comprendre que je ne suis pas forcément quelqu'un de bien car j'ai commis des actes pas toujours très glorieux. Je pourrais lui dire quel est le fardeau le plus lourd que je porte car j'ai assez confiance en lui mais quelque part je me dis qu'il me verrais instantanément comme un monstre et voir un tel dégout dans son regard serait vraiment dur à supporter. Il s'applique à contrer chaque argument que j'avance et le plus douloureux est de voir qu'il est vraiment sincère, tout en lui montre qu'il éprouve de forts sentiments pour moi. Il commence sûrement à se douter que je ne suis pas insensible à son charme car la violence de ma réaction n'est pas habituelle, il m'a déjà vue en colère contre des chasseurs mais il ne m'a jamais vu m'en prendre à un innocent. Pendant un instant j'ai envie d'abandonner ce duel et de me blottir dans la chaleur de ses bras pour tout oublier. Mais la seconde d'après le visage de Dahlia revient devant mes yeux et j'entends encore à mes oreilles sa menace d'utiliser tous les moyens pour me faire payer ma trahison alors tout mon corps se raidi et je reprend l'affrontement.

Il se montre tellement compréhensif que j'ai envie de hurler et de le secouer de toutes mes forces pour qu'il arrête d'être un homme aussi parfait. Pour une fois j'aimerais tellement que des chasseurs ou des ennemis de ma famille arrivent pour faire diversion afin que j'ai un moyen d'échapper à l'emprise que le métamorphe exerce sur moi. Mais évidemment quand on a besoin d'eux ils ne sont jamais la. Même Merwen je l'accueillerais avec un immense plaisir en cet instant. Mais il ne montre pas le bout de ses canines. On ne peux même plus compte sur ses ennemis, où va le monde?! Presque par désespoir je tente la carte insultante du "je n'ai pas besoin d'un petit loup à ma botte". Je sais que ce n'est pas glorieux mais je n'ai pas été préparée à affronter une telle situation et j'utilise tout ce qui me passe par la tête. Sans le quitter des yeux je réplique du tac-au-tac avec hargne.

-En effet tu aurais mieux fait de t'abstenir d'intervenir tout à l'heure! Ça ne te concernait pas et ce n'était vraiment pas malin! J'aurais tout à fait pu m'en sortir sans toi mais tu as voulu jouer les héros qui volent au secours des opprimés. Mais je ne suis pas une femme en détresse, on est pas dans un conte!

J'arrive enfin à le repousser et échappe à sa poigne, bien évidement il ne me faisais pas mal physiquement car même maintenant qu'il est furieux et blessé jamais il ne perdrait le contrôle ou me blesserais volontairement, il est quelqu'un de trop bien pour s'abaisser à ça. Je suis dos à lui quand il me répond que je suis l'élue de son cœur et que personne ne pourra me ravir ce titre. Pour rester droite et ne pas tressaillir je me mords l'intérieur des joues de toutes mes forces et ferme un instant les paupières puis me retourne face à lui une fois que j'ai repris mon air froid et méprisant.

-Il bat fort parce que je suis en colère et que tu m'énerves! Lâche moi, tu es de plus en plus pathétique à chaque seconde qui passe!

Oui je suis en colère. Je suis en colère contre moi d'être aussi méchante envers lui. Et je suis en colère contre Dahlia qui a tellement régenté et brisé ma vie que je suis incapable de savoir comment réagir quand un homme merveilleux pour qui j'ai l'impression d'avoir des sentiments me déclare son amour. La seule réponse que je connaisse c'est l'attaque. Dans l'espoir de clore cette discussion je m'éloigne à nouveau. Il capitule en me disant que dans ce cas-là je n'ai qu'à l'oublier et ne plus jamais croiser sa route. Sans broncher je continue ma route sans un regard derrière moi comme si ça ne m'atteignais pas le moins du monde. Pourtant les larmes envahissent mes yeux et la douleur m'empêche presque de respirer. Après avoir tourné à l'angle de la rue j'inspire un grand coup et retrouve une vision normale. Je ne devrais pas ressentir ça mais pourtant oui c'est de l'amour que je ressens pour lui car je retrouve les sensations que je croyais mortes en Norvège. Mais la je n'ai plus peur de cet amour car comme Shayne vient de tirer un trait sur moi il ne saura jamais que je l'aime et c'est uniquement ma conscience qui aura à porter cela. Ce n'est plus la peine que je me demande si ces sentiments sont une trahison envers mes deux premiers amours. J'accélère le pas et me crois enfin en sécurité. Quand brusquement tout s'écroule à nouveau. J'entends un bruit de course et la seconde d'après le beau brun se dresse devant moi et m'empêche de continuer mon chemin. Il exige des réponses et je vacille en me rendant compte qu'il n'a pas du tout lâché l'affaire et que je n'ai plus aucun argument à avancer pour le faire fuir. A part la vérité. Je garde mes lèvres serrées mais plus il insiste plus un poignard me déchire le cœur. A bout je le repousse de toutes mes forces et lui hurle à pleins poumons.

-J'ai tué mon propre enfant et son père!!!!!!

La douleur me submerge et en cet instant je lui en veux de m'avoir poussée au delà de mes retranchements. Je ne voulais pas qu'il apprenne cette facette de moi ou alors qu'il ne l'apprenne pas ainsi. Un silence de mort tombe et il reste cloué sur place comme une statue. Mon souffle est saccadé et les larmes me piquent les yeux. La culpabilité de l'avoir blessé verbalement s'envole et il ne reste que la douleur en moi. Sans le quitter des yeux je reprends la parole avec une voix plus proche de celle que j'ai d'habitude.

-Je ne sais plus ce que tu représentes pour moi je suis complètement perdue mais ce qui est certain c'est que tu mérites bien mieux qu'un monstre alors oublie moi Shayne

Et profitant de l'effet de surprise je pars pour ne plus voir l'horreur que ses yeux affichent lorsqu'il me regarde.








C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et que la vie t'apporte ce que tu as toujours désiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est temps d'abattre ses cartes [Freya et Shayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nous sommes riches aussi de nos misères [Freya :3]
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Le cimetière Lafayette-