Top Partenaires

Leatherland
Dusk Till Dawn
Fearwood
Serial Apocalypse
Salvatore Boarding School
Heroes and Vilains



 

Bienvenue sur le forum ♥️ Merci de privilégier les personnages masculins. Certains pv sont toujours libres : Liam Dunbar, Hayden Romero, Jordan Parrish, Jeremy Gilbert, Davina Claire, Kol Mikaelson etc... Concernant les vampires, merci de privilégier, Elijah et Rebekah Mikaelson comme créateurs. Nous manquons cruellement de Strix Wink

Partagez | .
 

 Power doesn't come without a little pain and struggle. [Orlane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Werewolf
I am an Alpha

avatar

▬ Messages : 74
▬ Points : 175
▬ Date d'inscription : 11/01/2016
▬ Localisation : Dans l'ombre
MessageSujet: Power doesn't come without a little pain and struggle. [Orlane]   Dim 30 Juil - 12:10

Power doesn't come without a little pain and struggle. #Orlane A. Turner / Peter Hale
Peter s'était levé le sourire aux lèvres, chose qui ne lui était pas arrivée depuis des années. Il était de nouveau l'alpha, en grandissant il savait pertinemment que ce rang était destiné à sa soeur Thalia. Peter l'avait prévenu pourtant, si elle continuait à apprivoiser les membres de sa meute au lieu de leur apprendre qu'ils étaient des prédateurs. Pas des proies, certainement pas des moutons à attendre patiemment qu'on vienne faire d'eux des descentes de lit. Est-ce qu'elle l'avait écouté ? Non et ça l'avait rendu littéralement fou quand Kate et un groupe de chasseurs les avaient piégés avant d'incendier leur maison.

Mais tout était sur le point de changer. Peter abattit sa main sur la table de nuit, faisant taire d'un geste brute et souple le radio réveil. L'alpha ne semblait pas décider à quitter son lit. Il savourait sa victoire en plus d'être le roi de la Nouvelle Orléans, d'avoir fait renaître sa nièce Laura qui avait rejoint ses rangs, l'alpha avait désormais un chien de l'enfer sous sa coupe. Il s'extirpa enfin du lit pour prendre une bonne douche et enfiler des vêtements propres, puis il se dirigea vers sa cuisine afin de se préparer un bon petit déjeuner. Il était au courant que Derek et Cora étaient là eux aussi. Et à sa façon, il tenait à eux. Mais il restait un monstre, et un monstre ce n'est pas censé se laisser attendrir par sa famille.

Mais l'alpha avait une autre idée en tête.
Le roi de la Nouvelle Orléans voulait une bashee et si Lydia Martin, celle qu'il avait transformé était hors limite, il en prendrait une autre. Ses recherches lui avaient offert un nom Orlane Turner. Il connaissait la famille Turner de nom et avait repéré la jeune Orlane sur les pages glacées des magazines people au kiosque à journaux. Il attrapa sa veste et sortit de chez lui en trombe, pour se rendre en ville. C'est là que l'alpha croisa la jeune femme, Julia Baccari avait raison les banshee étaient de dangereuses créatures à l'apparence magnifique.

Peter la suivit toute la journée espérant en vain tomber sur la jeune femme à l'oeuvre. Enfin. Enfin Orlane se dirigea vers sa voiture tel un zombie dans cet état second qui définissait les banshee. Un rictus sur le coin des lèvres il ne tarda pas à suivre la jeune femme. La devançant sur la scène de crime, Peter déchira son tee-shirt avant de sortir le canif qu'il gardait dans sa poche, son but était simple devenir la victime, faire croire qu'il était le seul survivant et qui pourrait contester sa version des faits. Il lâcha un hurlement en entaillant sa peau, certain que la jeune femme venait de l'entendre.

« Aidez-moi je vous en prie...  »



How Strong ?
“It’s funny how a tornado never understands the damage it has caused. Aren’t we all just tornadoes?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Others
Banshee, the wailing one

avatar

▬ Messages : 321
▬ Points : 217
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Power doesn't come without a little pain and struggle. [Orlane]   Dim 30 Juil - 22:38

Power doesn't come without a little pain and struggle.
La guerre pour le pouvoir était loin de m'intéresser ce que je voulais faire c'était aider les gens. Mes capacités de banshee me permettait de me retrouver sur les scènes de crimes, mais c'était bien trop tard. Depuis ma dernière rencontre avec un vampire les voix étaient calmes presque trop. J'étais tombé sur un vampire qui travaillait dans un hôpital et qui faisait la différence grâce à ses capacités.

Cette fois ci j'avais décidé de me promener seule dans la Nouvelle-Orléans, pas besoin de m'expliquer si quelque chose se tourner mal. Ce qui arriver souvent depuis quelque temps. Cette journée avait été épuisante, mais dans le bon sens. J'avais accumulé ce que l'on appelle de la bonne fatigue, j'avais passé la journée à observer les différents étals, observer les peintres installés dans les rues.

Les diseuses de bonnes aventures, parmi ses dernières se cacher de véritable sorcières qui vous offraient de précieux conseils, les autres n'étaient que de la poudre aux yeux. C'est donc le sourire aux lèvres que je m'apprêtais à rentrer chez moi, jusqu'à ce que je ne perde tout contact avec la réalité, je m'étais retrouvais derrière le volant et j'avais pris une direction qui m'étais inconnu, voilà comment je m'étais retrouvé au Jackson Square alors que la nuit commencer à tomber. Dans quelques pas je tomberais sur un ou plusieurs corps, émettant un soupir j'attrapais le téléphone qui se trouvait dans la poche de ma veste en cuir pourpre.

« Aidez-moi je vous en prie...  »

C'était une hallucination ? Je penchais la tête pour voir une vague silhouette se mouvoir, je me précipitais évitant de regarder le reste du carnage. L'homme était juste à quelques mètres de moi. Ses vêtements étaient déchirés et je pouvais voir du sang, je me précipitais passant un bras de l'homme autour de mes épaules alors que j'usais de mes forces pour le maintenir debout.

« Qu'est ce qui s'est passé ?  »

Je ne savais plus ou donné de la tête, d'abord je devais l'éloigner de là si jamais celui qui venait de faire ça était encore dans les parages. Ensuite je devais le conduire à l'hôpital et puis je devais également prévenir la police de ce qui c'était passé et sans doute prévenir Vanessa mon avocate... Pour l'instant cet inconnu me pesait légèrement sur les bras.

« Il faut vous conduire à l'hôpital et prévenir la police. »


Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.


Dernière édition par Orlane A. Turner le Ven 17 Nov - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Werewolf
I am an Alpha

avatar

▬ Messages : 74
▬ Points : 175
▬ Date d'inscription : 11/01/2016
▬ Localisation : Dans l'ombre
MessageSujet: Re: Power doesn't come without a little pain and struggle. [Orlane]   Jeu 9 Nov - 18:17

Power doesn't come without a little pain and struggle. #Orlane A. Turner / Peter Hale
Ravi, Peter était tout simplement ravi de prendre la jeune femme dans ses filets. Il lui fallait... Il voulait une banshee, certes il ne l'avait pas transformée lui même mais ça ne changeait rien à ses capacités. Orlane Turner, l'homme s'était renseignée sur la petite rouquine, elle avait un sacré tempérament. Si Peter s'y prenait bien elle serait une alliée redoutable alors il avait mis au point ce petit stratagème, celui du pauvre innocent blessé. Son manège était si bien orchestré qu'Orlane ne vit pas le sourire en coin de Peter qui aurait mérité un véritable oscar pour sa prestation d'homme inoffensif à l'agonie. Elle réussit péniblement à l'aider à se relever.

Inquiète la jeune femme lui demanda ce qui s'était passé. Son intuition était juste elle ignorait complètement que son corps frêle et fragile maintenait celui du roi de cette ville, Peter Hale hésita entre le coup que venait de prendre son ego et le bon déroulement de son plan. Orlane commença à entraîner le corps du loup garou loin de la scène du crime. S'inquiétant pour l'état de l'homme qu'elle pensait lambda elle reprit la parole.

Elle se pressa d'ajouter qu'il fallait le conduire à l'hôpital et prévenir la police de cette agression. Le rictus sur ses lèvres s'élargit, son plan fonctionner mieux que prévu. Peter aurait voulu que sa farce dure encore plus longtemps mais il sentait déjà les tissus de sa blessure se refermer peu à peu, bientôt il ne resterait aucune trace de l'attaque alors le loup garou ne tarda pas à se tenir droit comme i.

« Ca ne sera pas nécessaire mademoiselle Turner. »

Se redressant, il baissa le regard sur son tee shirt déchiré qui laisser apparaître ou dans ce cas disparaître les diverses blessures sous les yeux de la jeune femme. Au vu de sa nature elle devait bien se douter que l'homme lui faisant face n'était pas tout à fait humain. Peter savait qu'il devait faire attention, la voix de la jeune femme était une arme des plus redoutable, qui pourrait aisément se retourner contre lui à la moindre fausse note.

« J'ai un marché à vous proposer... »

Avant qu'il n'ait le temps de terminer sa phrase, l'homme sentit que la jeune femme lui échappait, Peter bondit en avant, avant d'attirer le corps frêle de la banshee contre le sien, sa main griffue sur sa gorge, il recula prudemment dans l'ombre. Peter rapprocha sa bouche de l'oreille de la jeune femme pour lui susurrer sa menace.

« Il serait dommage que je doive priver une banshee de ses cordes vocales. Nous sommes d'accord ? Bien. Reprenons... »



How Strong ?
“It’s funny how a tornado never understands the damage it has caused. Aren’t we all just tornadoes?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Others
Banshee, the wailing one

avatar

▬ Messages : 321
▬ Points : 217
▬ Date d'inscription : 31/05/2017
▬ Localisation : Perdue dans le coeur de la Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiante en criminologie
MessageSujet: Re: Power doesn't come without a little pain and struggle. [Orlane]   Ven 17 Nov - 15:22

Power doesn't come without a little pain and struggle.
J'ignorais encore comment je m'étais retrouvée dans cette situation à supporter le corps d'un homme blessé tel une béquille. Je tentais tout de même de garder une certaine distance avec sa blessure évitant que le sang ne dégouline sur ma tenue. Je n'osais imaginer ce que la presse à scandale irait inventer en voyant la fille du célèbre Richard Turner couverte de sang. Cependant à mesure que je m'efforçais à l'aider, je sentais les voix se faire de plus en plus entendre, une cacophonie à laquelle je ne pouvais échapper qu'en lâchant un cri, ce qui n'était pas vraiment possible.

Je mordis ma lèvre inférieure, cet homme devait se rendre à l'hôpital le plus proche et faire soigner les lacérations que j'avais vu. Peu à peu je sentais l'homme m'échapper, ce dernier ne tomba pas au sol comme je l'avais anticipé mais il se tenait simplement devant elle. Je ne comprenais pas ce qui venait de se passer quand la voix de l'homme se fit entendre.

« Ca ne sera pas nécessaire mademoiselle Turner. »

Beaucoup de personnes lui auraient demandé comment il connaissait leurs noms, mais j'étais une personnalité publique grâce ou à cause de Richard Turner bien connu au sein de la population de la Nouvelle Orléans. Mon regard glissa sur l'estomac de l'homme complètement guéri, seul le sang à présent sec, confirmer ce que les voix se presser toute à me dire.

« J'ai un marché à vous proposer... »

En un claquement de doigts, j'avais fait demi tour prête à quittée cet endroit le plus vite possible. Mon but était simple je devais attiré l'attention. Seule j'étais en danger mais dans un lieu public, il ne pourrait rien faire sans révéler à toutes personnes présente sa véritable nature. L'homme était beaucoup plus rapide que je ne l'avais imaginé, d'un bond il plaqua son corps contre le mien m'attirant dans l'ombre, sa main pleine de griffes contre ma gorge.

« Il serait dommage que je doive priver une banshee de ses cordes vocales. Nous sommes d'accord ? Bien. Reprenons... »

Comment savait il ce que j'étais, les voix à l'intérieur de ma tête se tuèrent petit à petit, ça ne me rassura pas et de cette cacophonie mourante ne demeura qu'un léger souffle, m'indiquant un nom Peter Hale. J'opinais pour gagner un peu de temps et surtout un peu de distance. Mon plan était simple, j'allais jouer le jeu. Faire semblant d'être une petite chose fragile et l'attaquer au moment où il s'y attendrait le moins. Je levais les mains en signes de défense avant de prendre la parole.

« Qu'est ce que vous me voulez Peter Hale ? »



Codage par Libella sur Graphiorum


Tag you're itIt was abuse, plain and simple. So henceforth if you breathe, it's because i give your air. If you drink, it is because i poured your cup myself. And if you move, it is quietly, and with my blessing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Power doesn't come without a little pain and struggle. [Orlane]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Power doesn't come without a little pain and struggle. [Orlane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (aria) a queen will always turn pain into power
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Jackson Square-