Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Merci de privilégier les personnages masculins.
Nous manquons de membres du brotherhood et d'hérétiques.

Partagez | .
 

 Sometimes the heart sees what is invisible to the eye. Ft. Svetlana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 51
▬ Points : 120
▬ Date d'inscription : 29/06/2017
MessageSujet: Sometimes the heart sees what is invisible to the eye. Ft. Svetlana   Mar 11 Juil - 4:20

Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
Jackson & Svetlana



Cela faisait déjà plusieurs semaines que Jackson était installé dans la ville de la Nouvelle-Orélans après être parti de l'Angleterre. S'il avait décidé de ne pas retourner vivre à Beacon Hills, c'était pour aller dans une meilleure école, mais aussi surtout pour ne pas recroiser tout le monde. La famille Argent, Scott McCall et son copain qui le suivait toujours comme une véritable sangsue. Ils avaient toujours la fâcheuse tendance à s'attirer des emmerdes et Jackson était souvent au bout milieu de tout ce bordel.  Bon d'accord, c'était lui-même qui s'était attiré les ennuis en voulant absolument mordu par un loup-garou. Quand qu'il avait découvert l'existence de ses créatures, il avait tout de suite voulu le devenir pour avoir les bénéfices qu'avait eus Scott. La force, la rapidité et l'endurance incroyable qu'il avait acquises ... Bien évidemment, le jeune homme n'avait pas pensé aux conséquences comme le fait que la famille Argent était des chasseurs qui traquaient les créatures de ce genre. Sauf que lorsqu'il avait eu finalement la morsure, Jackson s'était transformé en quelque chose d'autre. En un autre métamorphe cette fois-ci reptilien, qu'on appelait le kanima. Sans en avoir conscience, Jackson avait été cette créature sous l'emprise d'une personne qui le contrôlait et avait tué plusieurs personnes. Même, un psychopathe de la famille Argent l'avait contrôlé. C'est après avoir repris conscience que Jackson avait été prêt à se laisser mourir pour arrêter ce massacre, mais finalement, il était revenu en loup-garou, ce qu'il avait tant souhaité. C'était après tous ses événements que l'étudiant avait quitté les États-Unis.

Tout roulait sur des roulettes pour lui depuis qu'il était revenu dans son pays natal. Enfin, Jackson avait recroisé Allison Argent en ville, ce qu'il ne lui avait pas vraiment plus. Pas parce qu'il l'aimait pas, mais parce que sa famille était complètement timbrée. Et que si elle était ici, les siens étaient tout près tout comme McCall. Lui qui avait voulu les éviter, il fallait croire que c'était son destin de les revoir.  Sauf que le jeune homme ferait tout son possible pour les éviter. À vrai dire, il voulait éviter tout ce qui concernait le monde occulte et tout ça. C'était peut-être une peu égoïste de sa part, mais il n'était pas comme Scott à vouloir aider tout le monde. Tout ce qui intéressait Jackson, c'était d'être un loup-garou et il l'était maintenant. Il ne voulait pas de meute ni rien de tout cela. Il ne voulait plus du tout être sous l'emprise de quelqu'un et se sentir étouffé. Il voulait vivre sa vie, tout simplement. Tout ceci, Jackson l'avait pour le moment. Le jeune homme continuait ses études en droits et était maintenant même dans l'équipe de football américain de l'école. Toujours aussi sportif, mais bien sûr, il ne profitait pas ses capacités physiques hors norme au maximum pour ne pas trop attirer l'attention ...

Aujourd'hui, l'étudiant s'était rendu à l'école avec sa voiture de sport, comme à son habitude. C'était tout à fait le genre de Jackson de se la péter un peu devant les autres avec son argent et sa luxure. Il était riche, très riche notamment depuis l'héritage qu'il avait encaissé de ses parents biologiques. Il avait un entraînement sur le terrain ce matin et avait prévu également d'aller chercher des notes de cours d’hier puisqu'il avait loupé un cours ... Ce n'était pas vraiment son genre, mais il avait senti qu'il perdait petit à petit le contrôle de son côté bestial hier, ce qui était assez rare. Quoi qu'il en soit après son entraînement, le jeune Whittemore fila sous la douche avant de retourner dans les couloirs de l'université. Alors qu'il marcha, c'est là qu'il vit l'une de ses camarades de ses cours, Svetlana. On ne pouvait pas dire qu'ils étaient vraiment amis, mais peu importe, la jeune femme avait sans doute les notes d'hier. De toute façon, c'était rare d'avoir de véritable ami surtout lorsqu'on est un loup-garou. Cette brune qui semblait avoir le même âge que lui, enfin c'était toujours difficile à donner un âge à quelqu'un, se tenait devant son casier. Plutôt mignonne, Jackson l'aimait bien d'une certaine façon même si parfois elle était aussi têtue que lui. Passant l'une de ses mains dans ses cheveux humides, le jeune homme s'approcha vers elle.  « Hey salut ... Tu pourrais me prêter tes notes d’hier ? »  Lança-t-il soudainement en accotant son bras sur le casier voisin de celui de la demoiselle comme pour se soutenir. Bien évidemment, il n'y avait aucun s'il vous plaît ni rien de ce genre, ce n'était pas du tout son genre d'être aussi poli. Néanmoins, un sourire se dessina sur ses lèvres pour se montrer gentil.

made by black arrow

_________________
I've decided to drop some of the dead weight in my life and you're about the deadest.
--- © Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 62
▬ Points : 35
▬ Date d'inscription : 17/06/2017

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Sometimes the heart sees what is invisible to the eye. Ft. Svetlana   Mar 11 Juil - 22:16

(Not) Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.Svetlana x Jackson
J'ouvrais lentement les yeux tandis que mon réveil vibrait contre ma table basse en bois, le bruit du vibreur résonnait dans le végétal, suffisant a me réveiller dés les premières secondes. J'admétais que le bruit était agaçant mais efficaces. Quelques minutes et j'étais déjà sur pied, la tête dans l'armoire a la recherche de mes habits du jour. L'université se trouvait seulement a quelques minutes de mon appartement, je prenais mon temps.
Quelques semaines que j'avais emménagé dans cette ville et j'avais déjà pris mes marques. Du moins, j'étais en bonne voie. La Nouvelle Orléant me plaisait et l'université m'avait paru accueillante. La fac de droit. Les soirées étudiantes...tout ça était nouveau pour moi mais j'avais appris a contourner les éternelles questions des étudiants qui faisait un pas vers moi. Cette fameuse question auquel je n'avais pas de réponse. Du moins si mais je préférai me taire ou mentir au risque de suciter un effarement total auprés de mon interlocuteur. Je ne perdais pas mon objectif de vue. Celui de changer de vie et d'en démarrer une nouvelle. Pour ça, je devais oublier mon passé. Du moins essayer. Etape difficile.
Cette question qui était donc "Parle moi en peu de toi, tu faisais quoi avant la fac ?"
Honnètement ?
Je n'ai jamais fais de réel étude. Avant ça je travaillais dans un cirque magique au service d'un oncle machiavélique qui a plongé le corps de mon frère dans le mien créant une double personnalité maléfique.
Pas assez convainquant ? Je pouvais écrire tout un livre dessus mais ce n'est clairement pas le genre de réponse que l'on attendait. Je le savais.
Ma nouvelle vie se basait alors sur un mensonge. Un énorme mensonge. J'avais commencé la construction de mon avenir sur des bases instables. Je priais pourtant pour que celles ci soit assez solide pour supporter mon nouveau départ.

Je sortis un jean a trou délavé de mon armoir avant de le jeter sur mon lit. Ces derniers mois étant particulièrement difficile, j'avais perdu du poids. Drogue, alcool...tout ce qui avait pu m'aider a m'en sortir psychologiquement, tout ce qui avait pu affaiblir ma double personnalité, m'avait également plongé en enfer. Un problème réglé était souvent suivit d'un autre. Un magnifique cercle vicieux dans lequel j'avais peiné a me sortir. Je commençais tout juste a voir le bout du tunnel. Cette même lumière farouche qui, cette fois ci, ne me voulait aucun mal. Je l'espérais.
Je fis une moue dubitative face au problème majeur sur mon lit. Il fallait que je reprenne du poids. Et la reprise du sport allait m'y aider.
Je dénichais une ceinture au fond de mon armoire ainsi qu'un débardeur simple de couleur noir puis d'une petite veste blanche qui faisait ressortir le vert émeraude de mes yeux.
J'avalais rapidement une tartine de beurre puis entrepris de me maquiller.
Quelques minutes plus tard j'étais dans la voiture, en direction de l'université. Musique en fond sonore, j'avais toujours une pensée sur cette façon que j'avais eu de m'en sortir. C'était irréel. Je me savais forte mais j'ignorais si j'étais prête a recommencer. Je préférais ne pas y penser. La vie m'avait offert cette chance de tout recommencer une nouvelle fois. Un sublime message du destin. Sublime mais effrayant par moment. Cette crainte que tout s'écroule était toujours présente en moi. Cependant le temps commençait a faire ses preuves. J'avais cessé d'épié sans cesse les environs a la recherche de Vladislav. Cessé d'écouter mon corps a la recherche d'une éventuel apparition de Luka. 9 mois que rien ne s'était passé. Il fallait vivre et cesser d'avoir peur. Je me rappelais cette fille que j'avais été. Avant. Que cette Svetlana là n'aurait jamais eu peur. Alors je fermait les yeux. Alors...je vivais.
Il y avait peu de chance qu'il m'ait oublié. J'aimai, pourtant croire, que j'avais mit assez de distance entre lui et moi.

Je me garai sur une place de parking libre sur le campus de la fac, coupant le moteur, apercevant un de mes camarade de classe qui faisait de même. Je jetais un coup d'oeil a sa voiture puis a sa façon de se pavaner ce qui me fit lever les yeux au ciel, agacée. Je ne savais pas grand chose sur ce Jackson mais assez pour qu'il rentre dans la catégorie des personnes ayant le pouvoir de me taper sur les nerfs.
Je finis par me diriger vers mon casier dans lequel je déposais quelques affaires. Me sentant observer, je levais un oeil par dessus l'ouverture de mon casier apercevant une tête familière.

- Hey salut ... Tu pourrais me prêter tes notes d’hier ?

Jackson avait posé son bras contre un casier. Sa façon de me demander mes cours me fit soupirer. Le genre de personne qui pense qu'un joli minois fait tout. Je devais bien avouer qu'il était mignon mais il pouvait revoir sa technique d'approche, ça ne marchait pas avec moi.
Tandis que je soutenais mon regard avec un petit sourire qui n'avait rien d'amical.

- Je suis sur que tu as plein de petites copines qui se ferrons un plaisir de te prêter les leurs.

Je réglais une dernière chose a l'intérieur de mon casier puis le ferma avant de reporter mon attention sur Jackson. Voyant qu'il n'avait pas l'intention de partir, je penchai ma tête sur le coté, m'adossant également contre mon casier, prenant cette fois un air malicieux comme je savais si bien le faire.

- Donnes moi une seule bonne raison pour que je te prête mes cours.

_________________
Who is in control ?
And I sat alone in bed till the morning, and crying "they're coming for me". And I tried to hold these secrets inside me. My mind's like a deadly disease. I can't help this awful energy. And I couldn't stand the person inside me. I turned all the mirrors around.
God damn right, you should be scared of me.
© sweet peach
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sometimes the heart sees what is invisible to the eye. Ft. Svetlana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sometimes the heart sees what's invisible to the eye [Jillana]
» (F/LIBRE) Freya Mavor • Sometimes the heart sees what is invisible to the eye
» (F) ASTRID BERGES-FRISBEY • Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
» Prune-Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
» FB - Sometimes the heart sees what is invisible to the eye - Stiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Algiers :: Université-