Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Merci de privilégier les personnages masculins.
Nous manquons de membres du brotherhood et d'hérétiques.

Partagez | .
 

 Clap Your Hands If You Believe [Feat. Happy G. Vladimov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 1098
▬ Points : 95
▬ Date d'inscription : 17/10/2016
▬ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
▬ Emploi/loisirs : Officiellement ? Lieutenant de Police. Officieusement ? Chasseur

Feuille de personnage
Petit + : I've lived, I've really really lived. I've failed. I've been devastated. I've been broken. I've gone to hell and back. And I've also know joy. And passion. And I had a great love. See ? Death is'nt scary to me, it's just the end of a beautiful trip.
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikaelson
MessageSujet: Clap Your Hands If You Believe [Feat. Happy G. Vladimov]   Ven 16 Juin - 12:31



Clap Your Hands If You Believe
Feat. Happy G. Vladimov

Aujourd'hui je voulais profiter de ma journée de congé pour travailler sur des dossiers d'affaires non résolues et continuer les recherches sur le vampire qui était responsable de la mort de ma mère, puis de celle de ma femme et ma fille. Bien que j'essayais de me reconstruire une nouvelle vie ici, je n'abandonnais pas pour autant. Je n'abandonnerais jamais. Cela me prendra peut-être du temps mais il semblerait que j'aie toute l'éternité devant moi.

Je n'ai pas arrêté de sept heures à plus de onze heures. Et puis finalement j'en ai eu marre, je devrais profiter de ma journée pour me détente un peu, me changer les idées. Et puis soudainement j'ai réaliser que je ne t'avais jamais invitée chez moi pour manger depuis mon emménagement. Je décidais alors de réparer cette erreur et je t'envoyais un message, pour te demander si tu étais disponible et si l'idée te plaisait. Je te proposais de choisir si tu préférais commander quelque chose, ou que je fasse à manger moi-même.

J'étais ravi de voir quelques minutes plus tard que tu acceptais mon invitation. Je suis sûr que cela nous fera énormément de bien de passer du temps ensemble. Je rangeais alors rapidement les dossiers et mes recherches, prenant soin de ne rien laisser traîner, en particulier le dossier qui contenait mes recherches sur le meurtrier de notre mère. Je ne t'avais jamais rien dit à ce sujet, jamais je ne t'ai mentionné que c'était un vampire le responsable. Je te gardais à l'écart de toute cette folie, pour te protéger. J'ai toujours pensé et je le pense toujours d'ailleurs, que c'était la meilleure chose à faire. Moins tu en savais, plus tu serais en sécurité. Et je ne pouvais pas prendre le risque de te perdre toi aussi.

Je prenais toutes les précautions nécessaire pour que tu ne tombes sur rien, les dossiers étaient rangés dans une armoire sous clé. Les poches de sangs n'étaient pas dans le frigo de la cuisine mais dans un mini-frigo dans ma chambre. Et il n'y avait aucune raison pour que tu ailles dans celle-ci. Après avoir tout rangé je mettais la table et je n'avais plus qu'à t'attendre. Et finalement la sonnette a retenti et je suis rapidement venu t'ouvrir.

"Salut !" Je te souri. "Entre, je t'en prie."

J'attendais que tu entres afin de fermer la porte derrière toi et de te prendre dans mes bras.
© By Halloween sur Never-Utopia


_________________

  
I've learned
I think it's important to take the time
To tell the people you love
How much you love them
While they can
hear you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 78
▬ Points : 158
▬ Date d'inscription : 12/06/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans. Encore et toujours.
▬ Emploi/loisirs : Professeur pour les petits.
MessageSujet: Re: Clap Your Hands If You Believe [Feat. Happy G. Vladimov]   Dim 25 Juin - 23:14





HAPPY & DIMITRI


CLAP YOUR HANDS IF YOU BELIEVE


   Les jours s'enchainaient, les mois aussi et les années. Deux ans que j'étais à la Nouvelle-Orléans et j'avais pris mes bonnes vieilles habitudes. Du coup, ce matin et ce comme chaque matin, je me levais avec le sourire, en essayant de me persuader qu'il s'agirait d'une bonne journée. Attrapant mes lunettes posées sur ma table de chevet, je regarde rapidement le livre positionné à côté de celles-ci. Il s'agissait d'une histoire d'amour à mourir d'ennui mais que j'adorais quand même. Je souriais légèrement, me rappelant que la deuxième place qu'offrait mon lit était toujours vide. J'enfilais mes chaussons, passer par la cuisine pour récupérer mon petit-déjeuner, déjeuner, partait me laver, préparer mes affaires donc mon sac en cuir typique des professeurs et sortait de mon appartement en me disait que demain je pourrais faire la grasse matinée. Nous étions vendredi.

Je montais dans ma voiture, saluant au passage mon voisin qui entrer dans la sienne, puis rouler en direction de l'école. Je n'avais pas à dire, ma classe de cette année était gentille, tous les enfants avaient une tête adorable et excepté le petit Mikaël, je n'avais aucun souci. De plus, depuis l'arrivée de mon grand frère en ville, je me sentais beaucoup plus à l'aise et mieux dans mes baskets. J'avais un sentiment de protection permanent. Le retrouver après plusieurs années, ça faisait du bien, il avait vécu assez de choses traumatisantes dans sa vie. J'espérais juste que cet endroit serait parfait pour qu'il puisse souffler et reprendre une nouvelle vie. En le connaissant, je savais déjà que c'était peine perdue mais l'espoir était une ligne de conduite que je me devais de suivre.

Je sortais, regardant le lieu de mon travail avec un grand sourire et m'engouffrais dans la bâtisse en briques rouges. Je saluais la plupart de mes collègues, certains étant ici depuis une heure au moins. Je n'avais jamais compris pourquoi la plupart repoussaient les corrections de leur copie au dernier moment. J'avais faits ça la veille, histoire de pouvoir avoir une plus longue nuit de sommeil et arriver à la bonne heure. J'étais du genre organisé, c'était dans ma nature. Après avoir bavardé un peu vint la sonnerie. Les élèves avaient l'air agités aujourd'hui. Je les saluais avec un sourire avant de les conduire vers la classe. J'avais déjà tout le programme de la matinée en tête. Celui-ci se déroula d'ailleurs sans encombre et tous avaient l'air attentifs. C'était probablement parce que nous étions encore le matin ça, ils étaient encore à moitié en train de dormir. Quoi qu'il en soit, alors qu'ils étaient tous en train de faire un exercice de géométrie, je venais de sentir mon téléphone portable vibré dans la pochette avant de mon sac. Je sortais celui discrètement, souriant en voyant le destinataire. Comment pouvais-je refuser un dîner avec mon frère ? Je répondais rapidement, devenant impatiente que la journée se termine.

Celle-ci fut rapide au final. La pause de midi arriva, puis vint ensuite l'après-midi et la fin de journée. Je montais dans ma voiture, direction le supermarché pour acheter une bouteille de vin pour le dîner. Je n'étais pas très experte quant aux alcools, donc je choisissais celui qui avait une étiquette avec des bordures dorées et un nom à la française. Je ressortais du magasin avec un sourire, satisfaite de mon cadeau. Je rentrais, prenait une douche, choisissait une tenue un peu plus convenable puis remarqua qu'il était déjà l'heure d'y aller. Je prenais tout le nécessaire, tout en répétant à haute voix les objets que je ne devais pas oublier comme les clés de mon appartement par exemple.
Je montais dans ma voiture, direction l'appart de Dimitri.

J'arrivais cinq minutes plus tard, replaçant correctement mes lunettes avant de toquer à la porte.

«Dimi' !» m'exclamais-je quand celui-ci m'ouvrit la porte.

J'entrais, mon frère me prenant ensuite dans ses bras. J'avançais finalement seule dans son appartement pour rejoindre la table qu'il avait préparée pour ce soir. Je me tournais vers lui, avec un sourire et lui tendit le sac plastique dans lequel se trouvait la bouteille de vin.

«Tient.» soufflais-je «C'est un petit cadeau, en quelque sorte. J'espère que je l'ai bien choisi parce que moi et les vins ça fait deux...»

   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 1098
▬ Points : 95
▬ Date d'inscription : 17/10/2016
▬ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
▬ Emploi/loisirs : Officiellement ? Lieutenant de Police. Officieusement ? Chasseur

Feuille de personnage
Petit + : I've lived, I've really really lived. I've failed. I've been devastated. I've been broken. I've gone to hell and back. And I've also know joy. And passion. And I had a great love. See ? Death is'nt scary to me, it's just the end of a beautiful trip.
Créateur de votre lignée : Niklaus Mikaelson
MessageSujet: Re: Clap Your Hands If You Believe [Feat. Happy G. Vladimov]   Lun 3 Juil - 10:14



Clap Your Hands If You Believe
Feat. Happy G. Vladimov

Ces derniers temps je me suis pas mal demandé ce que ça fait d'avoir une vie normale, d'ignorer totalement l'existence du surnaturel. Vous savez, une vie paisible sans proche tués sauvagement par une créature lambdas. Ne pas avoir peur de ce que la nuit peu réservé. J'imagine que cela ne doit pas être mal, ne pas se demander si chaque personne que l'on rencontre n'est pas secrètement un être surnaturel, ne pas se poser de questions sur une personne ayant une attitude plus qu'étrange, ne pas avoir à se méfier de toutes les personnes que l'ont croise. Une vie tranquille rythmée par les journées de travail, les week-ends en famille et les repas de fêtes de fin d'années et d'anniversaires divers que tout le monde préférerait éviter ! J'imagine que c'est la vie que j'aurais pu avoir si ce vampire n'était pas intervenu, deux fois.

C'était cette idée d'une vie ordinaire qui m'avait poussé à te cacher la vérité. Je voulais que toi tu puisses avoir cette chance. J'aurais aimé ne jamais avoir à te mentir, j'aurais aimé que tu aie la vie rêvée où tu aurais grandi élevée par nos deux parents et pas par moi, ton frère ainé. Je voulais tellement que tu sois heureuse, puisque tu le mérites tellement ! Je n'avais aucune envie que tu découvres à quel point le monde est compliqué et envahi par les ténèbres.

Pourtant j'ai tout de même peur que cela arrive, surtout depuis que tu habites à la Nouvelle-Orléans, il faut dire que cette ville est un peu la capitale du surnaturel ! C'est à se demander s'il n'y a pas plus de créatures que d'êtres humains dans cette ville. Alors oui j'avais peur qu'un jour tu vois quelque chose d'étrange et que tu te mettes à poser des questions, à vouloir en savoir plus. Qu'est-ce que je ferais dans ce cas-là ? Probablement essayer de te dissuadé, de te faire croire que tout cela est impossible, que ce n'est que des histoires pour enfants. Je me voyais très mal te dire que le monde est bien plus vaste que ce que tu imagines. Oh et sans oublier le fait que je devrais alors te dire que je suis un vampire, donc immortel. Hum. On va éviter !

Je ne sais pas pourquoi je me pose autant de questions ce soir, à croire que je sens une catastrophe arriver ! Je me prends beaucoup trop la tête. Dieu merci tu arrives au bon moment pour me tirer de mes pensées. Je me dépêche de venir t'ouvrir et je te prends dans mes bras dès que tu es entrée. Bien sûr, tu me rends mon étreinte puis nous sommes allés dans la salle à manger. Là tu m'as tendus un sac en plastique, que je prenais alors, te lançant un regard interrogatif alors que tu expliquais que c'était un cadeau. Cela m'a fait sourire.

"Oh merci beaucoup ! Mais tu sais, tu n'étais pas obligée d'acheter quelque chose." Je marque une pause avant d'ajouter, pour rire. "Mais si tu fais ça à chaque fois je vais t'inviter plus souvent !" Je me suis mis à rire.

Je te proposais alors de t'installer à table, pour que l'on puisse discuter. Ce sera plus confortable que de parler debout ! J'allais alors rapidement chercher de quoi ouvrir la bouteille pour ensuite nous servir un verre à tous les deux et m'asseoir après en face de toi.

"Cela fait un petit moment que l'on n'a pas pris le temps de se voir. Raconte moi tout ce que j'ai loupé ! Par exemple si tu as rencontré quelqu'un ? Et comment s'est passée ta journée ?"Je te souriais.

© By Halloween sur Never-Utopia


_________________

  
I've learned
I think it's important to take the time
To tell the people you love
How much you love them
While they can
hear you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 78
▬ Points : 158
▬ Date d'inscription : 12/06/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans. Encore et toujours.
▬ Emploi/loisirs : Professeur pour les petits.
MessageSujet: Re: Clap Your Hands If You Believe [Feat. Happy G. Vladimov]   Ven 7 Juil - 23:43





HAPPY & DIMITRI


CLAP YOUR HANDS IF YOU BELIEVE


Mon frère. Lui tout craché. Bienveillant, tout souriant alors que notre vie n'était pas la plus simple. Nous nous ressemblions beaucoup en fait, dans un sens bien sûr. Venir chez lui, c'était toujours un bonheur. Il était ma seule famille, en plus de m'avoir élevé et d'être encore là pour moi aujourd'hui. Toujours présent, jusqu'à ma mort apparemment. Depuis ces terribles évènements j'espérais juste qu'il retrouve le bonheur, dans les bras de quelqu'un d'autre, n'importe qui. Ce n'était pas facile et je savais que ce ne serait pas demain la veille que ça arriverait, mais j'espérais, toujours. L'espoir, c'était ce qui animé ma vie alors j'étais forcé de m'y raccrocher. Le voir, ça me donnait de l'espoir, parce que je savais qu'il ne s'était pas encore laissé abattre. Il allait bien à première vue. Donc j'allais bien aussi. Gardant mon sourire sur mes lèvres, je lui souriais toujours, ricanant même à sa plaisanterie. J'étais sensible à tout type d'humour ! Me faire rire, c'était ce qu'il y avait de plus simple. Facile donc pour ceux qui venaient à ma rencontre. Pour mon frère encore plus. Le pire c'était que mon rire était affreux, à mon sens, maintenant je me contentais donc de simples ricanements ou de sourire. Les fous rires en abondance c'était il y a deux ans.

«Je t'aurais invité avant que tu m'invites si on s'offre des cadeaux à chaque fois, crois-moi.» répliquais-je en riant légèrement. Depuis combien de temps n'avais-je pas eu de cadeaux d'ailleurs ? Trop longtemps.

Je me dirigeais vers la table qu'avait préparée Dimitri lorsqu'il partit ouvrir la bouteille et prendre les verres. Curieuse comme j'étais, je ne pouvais m'empêcher de regarder chaque recoin de l'endroit de mes yeux, heureusement que j'avais des lunettes finalement. C'était chaleureux, on s'y sentait bien en fait. C'était pour ça que les repas avec mon frère me manquaient, j'aimais bien être en sa compagnie, je me sentais comme en sécurité, rassuré par sa présence. La Nouvelle-Orléans était parfois assez étrange, alors je me méfiais. J'évitais d'ailleurs de me balader seule dans les rues la nuit. J'avais très bien compris que des gens étranges s'y baladaient, voir un type presque sur le point de m'agresser une fois m'avait totalement suffi.
En voyant le verre, je souriais. J'espérais juste que la boisson soit bonne, sinon je me sentirais très bête. Je pouvais déjà deviner ce qu'allait faire Dimitri, me faire croire que ce que j'avais rapporté était bon pour ne pas me décevoir. Des fois, il me voyait encore comme cette petite fille de laquelle il s'occupait. C'était mignon, mais j'avais grandi.

Je me mise à ricaner à nouveau. Ma vie amoureuse était probablement au point mort et ma vie totalement monotone alors les nouvelles allaient vite être raconté.

«Hum...» je fis semblant de réfléchir, ça donnait toujours l'impression qu'il y avait beaucoup de choses à dire alors que non. «Tu sais la routine. L'école, les collègues, les copies, tout ça. Je n'ai rencontré personne, mais mieux vaut être seule que mal accompagnée comme on dit !» répondis-je presque pour me convaincre moi et pas lui.

«Et toi ? Dis que ta journée était plus passionnante que la mienne.» demandais-je en ricanant, attrapant mon verre pour goûter ce que j'avais offert.






_________________
Having somewhere to go is HOME. Having someone to love is FAMILY. Having both is a BLESSING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Clap Your Hands If You Believe [Feat. Happy G. Vladimov]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Clap Your Hands If You Believe [Feat. Happy G. Vladimov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Clap Your Hands [James & Pollo]
» Curtis & Ty's Happy Birthay Party feat Cutis, Joy & Alex
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: A place to hide :: Les Appartements-