Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Merci de privilégier les personnages masculins.
Nous manquons de membres du brotherhood et de vampires engendrés par Rebekah.

Partagez | .
 

 Who the hell are you ? - Wiliam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 131
▬ Points : 522
▬ Date d'inscription : 26/04/2017
▬ Emploi/loisirs : Editrice / Chasseuse à temps plein
MessageSujet: Who the hell are you ? - Wiliam    Jeu 8 Juin - 16:03

You're not the hunter...



Tout ce ne se passait pas comme prévu depuis mon arrivée ici. A croire que j’aurais dû choisir une autre ville plutôt que de m’établir dans cette cité. Les tensions montaient, je pouvais le sentir et j’assistais, parfois impuissante à la mort de certains.
Assise sur mon canapé, je regardais, sans réellement le faire, le pull qu’avait oublié Aleksander à la salle de sport. Je l’avais récupérer, plus tard, pourquoi ? N’aurais-je pas pu simplement le laisser là et qu’il aille le rechercher seul ? Et pourquoi son odeur m’interpellait ? Et pourquoi ma main venait de se lever pour se saisir de se vêtement, le rapprochant de moi, me forçant à me souvenir de sa force, de sa puissance, de sa voix, de ses yeux et de tout ce qu’il dégageait ? Je pouvais lui montrer qu’il m’agaçait, force est de constater, que ça n’est que ça.  Comme je ne peux qu’admettre qu’il n’est pas juste le musclor que je laisse penser. Il est plus que ça. Une partie de moi veut le découvrir, une autre veut le fuir.
Pourtant, c’est son odeur que je respire et qui m’enveloppe, m’obligeant presque à fermer les yeux.
Je reposais rapidement ce bout de tissu sur la table basse avant d’aller vaquer à mes occupations, tentant de me le faire fuir de mes pensées. Il n’y avait aucune raison pour qu’il me hante de cette manière, il n’y avait aucune raison pour que son odeur déclenche quelque chose de si étrange en moi. Et pourtant, c’est bien quelques minutes plus tard que j’enfourche ma moto pour me rendre chez lui. Pas besoin d’une quelconque hypnose pour trouver l’adresse de quelqu’un, un jeu de rôle, se faire passer pour qui l’on est pas et j’arrivais en bas de son immeuble, regardant l’édifice à travers mon casque, avec cette soudaine envie de repartir, mais si je suis là, autant ne pas fuir, n’est-ce pas ? Je n’ai jamais fuis devant le danger, alors je ne vais pas fuir devant un homme.
Anxieuse, pour aucune raison apparente, je montais les escaliers, tenant mon sac à dos bien fermement. Son pull y trônait, entouré de mes armes défensives, parce qu’après tout, une chasseuse ne quitte jamais ses armes, non ? C’est ce qu’on mon père m’avait toujours répété et c’était un précepte que je suivais à la lettre. Mon casque dans une main, mon sac dans l’autre, j’approchais enfin de la porte et je m’obligeais à faire ralentir mon cœur avant de porter quelques coups discret à la porte.
J’attendis à peine quelques secondes et alors que je tournais le dos à la porte, elle fit par s’ouvrir. Si j’avais pu sourire, celui-ci disparut en voyant la tête d’un homme qui  n’était de toute évidence pas celui que je cherchais.
- Je…Excusez-moi, on m’avait donné cette adresse pour Aleksander Dawson et de toute évidence, vous n’êtes pas lui…
Je regardais les  autres portes d’appartement avant de reposer mon regard sur ce blondinet. Si je n’avais aucun sourire à faire perler sur mes lèvres, je n’étais pas encore hostile.
- Vous savez où il se trouve ? Il a oublié son pull à la salle de sport et on m’a demandé de lui ramener.
J’étais déçue et en colère contre moi-même qu’il ne soit pas ici, que je me sois visiblement trompé. Le plus rageant encore ? Que je ne puisse pas à nouveau poser mes yeux sur lui.




lumos maxima

_________________
On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 47
▬ Points : 110
▬ Date d'inscription : 13/05/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Etudiant en étude de cardiologie // Aime chasser, voyager
MessageSujet: Re: Who the hell are you ? - Wiliam    Ven 9 Juin - 16:30


Who the hell are you ?

William & Abi


Enfin une journée de repos. Oui, j'avais enfin un jour off, un jour où je n'allais pas dans ce bloody hôpital où tout le monde me prenait pour un souffre douleur, un jouet. Je ne doute pas qu'un jour, aux news, il y aura une édition spéciale sur un massacre à cet hôpital...Enfin, passons. Je me réveillais donc, pour une fois tard et décidais d'aller faire un tour en forêt, pour prendre mon petit-déjeuner. L'air était frais, moins qu'à l'aube, en effet, mais le soleil ne tapait pas fermement sur la ville.
Cette forêt était un endroit de plaisance pour les touristes et les promeneurs, mais elle était un vrai piège pour les créatures surnaturelles, comme moi. Je suis fortement convaincu qu'un chasseur attend sa proie à chaque croisement. Il était vrai que je risquais gros en allant me nourrir là-bas, en plein jour, mais une vie sans prise de risque est une vie très monotone non ? J'aimais être dans le danger, dans l'action.

Après ma petite balade meurtrière, je décidais de rentrer à l'appartement pour le ranger étant donné que le lieu ressemblait de plus en plus à une déchetterie chaque jour. Aleksander était déjà parti vaquer à ses occupations, comme à son habitude. A vrai dire, je ne le connaissais pas tellement, étant donné que l'on passait peu de temps ensemble. Je ne connaissais qu'une partie infime de sa vie et il faudrait que je change ceci car j'ai l'impression de vivre avec un total étranger.
Après avoir ramassé la dernière canette de bière au sol, je pris une petite pause pour aller au balcon, afin de prendre l'air. Je fermais les yeux pour profiter de la petite brise qui venait chatouiller mes cheveux. Cependant, je fus agacé lorsque j'entendis une moto arriver rapidement dans la rue. J'ouvrir alors mes yeux, et agrippait fermement la barrière du balcon en me penchant, pour observer mon semeur de tranquillité. Je contractais ma mâchoire lorsque je vis cette personne relever la tête pour regarder l'immeuble. Je voulais voir son visage mais il, ou elle, gardait son casque bien en place. Je n'attendais pas de visite, tout comme Aleksander, enfin, je pense...

Je me faisais vite des idées, c'est vrai. Après tout cette personne n'était peut-être pas venu pour venir dans mon appartement, mais j'étais presque sûr qu'elle avait regardé chez moi. Je quittais alors mon balcon, refermant fermement ma fenêtre et soupirait un grand coup. Il est clair que je détestais les visites à l'improviste. Je détestais ne rien contrôler, ne rien posséder.
J'avais donc raison, c'était bien mon appartement qu'elle regardait car après quelques secondes d'attentes, j'entendis toquer. J'étais déjà prêt à bondir alors je mis peu de temps pour ouvrir ma porte d'entrée. Devant moi, se trouvait une femme, brune, tenant son casque de moto dans sa main, son sac de l'autre. Mon doute se confirmait, je ne connaissais pas cette femme. Je gardais mon air froid, pour lequel je suis bien connu, attendant qu'elle se présente.

-Je…Excusez-moi, on m’avait donné cette adresse pour Aleksander Dawson et de toute évidence, vous n’êtes pas lui… 

Oh, donc elle était venu pour Alek, non pour moi, voilà qui me "rassurait" quelque peu.
-Vous savez où il se trouve ? Il a oublié son pull à la salle de sport et on m’a demandé de lui ramener. 

Je ne pus m'empêcher de laisser apparaître un fin sourire sur mes lèvres. Alors comme ça, Alek avait des fréquentations que je ne connaissais pas, intéressant. Cependant, je n'allais pas donner la localisation de mon ami si facilement. Après tout, cela pouvait être un piège pour lui, bien que je sentais que cette fille était humaine. Je croisais mes bras sur mon torse, observant la jeune fille de haut en bas, avant d'ancrer mon regard froid dans le sien.


-Et je peux savoir qui demande ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 131
▬ Points : 522
▬ Date d'inscription : 26/04/2017
▬ Emploi/loisirs : Editrice / Chasseuse à temps plein
MessageSujet: Re: Who the hell are you ? - Wiliam    Hier à 13:28

You're not the hunter...



J’avais été aimable, je m’étais même excusez, alors pourquoi ce gugusse me regarde avec…finalement la presque même expression que moi. Je n’avais pas aimé ne pas contrôler, être obligé de venir comme ça, sans réellement le vouloir, du moins, en trouvant une excuse qui n’était pas la simple envie de le revoir. Je n’avais pas aimé ne pas savoir que ça n’était pas l’adresse et tomber sur le rouquin avec cet air complètement apathique me donner juste une furieuse envie de le frapper. A dire vrai, la seule raison qui me mettait dans cet état, c’était que je ne verrais visiblement pas celui que j’avais, finalement, envie de voir. Il y avait quelque chose chez ce chasseur qui me donnait envie d’en savoir plus, de creuser, de le connaitre et de l’éloigner de tout le mal de ce monde. Une envie presque…protectrice.
Son attitude changea du tout au tout. Il s’arma d’un sourire léger, un petit rictus sur ses lèvres avant de se redresser, de croiser les bras comme s’il voulait se montrer supérieur et son regard, une fois de plus. Il n’avait pas peur, non, il ancrait bien son regard dans le mien et s’il pensait de moi que j’étais une de ces filles faibles qui se font toutes petites, il allait voir qu’il s’était lourdement trompé.
J’arquais un sourcil, pour lui montrer que son attitude machiste ne fonctionnait aucunement avec moi, avant de croiser les bras, à mon tour, casque d’un côté, sac de l’autre, pour le toisait du regard, un rictus sur les lèvres.
- Tu peux, mais ce n’est pas dit que je le dise.
Je levais les yeux au ciel, agacé par l’attitude antipathique de cet homme qui détonnait clairement avec l’attitude d’Aleksander. Il était d’un naturel souriant et presque adorable, alors que lui, était aussi agréable qu’une porte de prison. Je risquais un regard derrière lui, avant de planter mon regard dans le sien, bien décidé à ne pas me laisser démonter par lui.
- On en revient au sujet initial. Il habite ici ? Il est ici ? J’ai autre chose à faire que discuter avec son chien de garde.
Je ne voulais pas montrer de respect, mais je n’aimais pas que les choses ne se passent pas comme je veux, déjà que c’est assez exaspérant que l’on ne met pas donné la bonne adresse où qu’il ne soit visiblement pas là. Je décroisais les bras, jouant nerveusement avec mon casque et la furieuse envie de lui envoyer en plein crâne, laissant à la vue ma bague frappé de « BH » et la garde de mon couteau à ma ceinture. Je soupirais grandement avant de poser sac et casque au sol et me pencher en avant pour ouvrir mon sac, sortant le pull d’Aleksander, cette odeur qui fit accélérer mon cœur sans que je ne puisse avoir un quelconque contrôle dessus. Un pieu s’était même prit dans les mailles du pull et je pris soin de ne pas arracher le bout de tissu, me moquant de montrer le pieu de bois à l’autre énergumène, parce que s’il était comme nous, il saurait, s’il était humain, je trouverais une explication s’il venait à me poser une question. Il ne pouvait être que chasseur ou humain, n’est-ce pas ? Je finis par me relever et lui tendre le pull, malencontreusement, imbibé de verveine quand je l’avais posé sur ma table que je n'avais pas bien ressuyer quand j'avais mis de la veine de venus sur mon couteau.
- C’est à lui.
J’étais profondément agacée de baisser les armes, mais j’étais venu pour rendre le pull, alors pourquoi ne pas le faire ? Ah oui…Pour tenter de le revoir. Non, ça c’était couru d’avance, ça faisait deux fois qu’on se croisait par hasard, il y aurait forcément d’autre fois. J’aurais aussi bien pu me rendre à son travail…Et croiser Raphael ? Non, c’était impossible, je n’en étais pas capable.





lumos maxima

_________________
On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Who the hell are you ? - Wiliam    

Revenir en haut Aller en bas
 

Who the hell are you ? - Wiliam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: A place to hide :: Les Appartements-