Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Nous manquons de membres du brotherhood et d'hérétiques.

Partagez | .
 

 Nouvelle rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 719
▬ Points : 793
▬ Date d'inscription : 27/05/2017
▬ Emploi/loisirs : Guitariste et Chasseur

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Nouvelle rencontre   Jeu 1 Juin - 23:21


Nouvelle rencontre

Cela faisait quelques heures que j'étais allongé sur l'herbe, cigarette aux lèvres. Je m'étais installé sous un arbre à l'écart de la foule pour plus de tranquillité. Cela me permettait aussi d'avoir une vue d'ensemble et d'observer les gens. Je tirais sur ma cigarette et recrachais la fumée en essayant de faire des ronds. Avec le temps ça y ressemblait de plus en plus. J'avais tenté plusieurs fois d'arrêter de fumer sans vraiment y arriver. Les créatures surnaturelles, le boulot de chasseur et la capacité à me dédoubler n'ont pas vraiment aidé. Je prenais tout ce qui pouvait me détendre, ce qui n'aidait pas pour maitriser mon don. Enfin si on peut vraiment appeler ça "un don", je peux me retrouvais à deux endroits en même temps sans réussir à contrôler le deuxième moi! Je secouais la tête et écrasais la cigarette dans l'herbe. Je me levais, pris le mégot entre mon pouce et mon index et le jeta au loin.

▬ Allez, un petit essai! Tu peux le faire Jake!

Le jour commençait à tomber, je pouvais m'entrainer sans trop attirer l'attention. Je fermais les yeux pour me concentrais en expirant. Je me focalisais sur l'endroit où je voulais me dédoubler. Quand j'ouvrais les yeux rien n'avait changé. J'étais seul au même endroit. Après quatre ou cinq tentatives je perdais patience et m'énervais alors je décidais de stopper et marchais un peu en allumant une cigarette. La nuit était bien présente quand je traversais le parc afin de pouvoir rentré chez moi. J'habitais à plusieurs pâtés de maisons mais j'aimais beaucoup marchais. Ça permettait de faire le vide et de muscler un peu les jambes. Être un chasseur c'est bien sympa mais faut une bonne condition physique quand vous vous retrouvez face à une armoire à glace. Partir en courant n'est en aucun cas une option. Je rigolais à cette pensée.
Je tirais une taffe de ma cigarette en regardant autour de moi. La foule s'était dispersée, il ne restait plus qu'un groupe de jeune qui s'amusait. Il y avait aussi cette jeune femme qui n'avait pas l'air très rassuré et un homme qui la suivait. Je jetai ma clope par terre avant d'avançait discrètement eux.

En arrivant à leur hauteur j'apercevais le visage effrayé de la femme blonde qui tenait fermement son sac à main contre elle. Je ne voyais que la silhouette de l'homme qui s'approchait de la demoiselle avec un grondement sourd. Je me déplaçais pour être à quelques mètres d'eux.


▬ Hey Minus! Ce n'est pas bien de s'en prendre aux jolies jeunes femmes! Ta maman te la pas dit?

Le minus tourna sa tête vers moi, canine sortit et ses veines apparente! Ah! Super, un vampire. Je tâtais mes poches en priant pour ne pas avoir oublié le pieu chez moi. Et ben si! Je regardais autour de moi s'il pouvait y avoir quelque chose qui ferait l'affaire.

▬ Ta mauvaise mine mon pote. Tu es aller au soleil dernièrement?

Je faisais signe à la jeune femme qu'elle devait courir tout en m'approchant de l'homme qui n'étais pas si petit que ça. Il m'insultait tout en se jetant sur moi. J'ai pu éviter que le premier coup, le second me fît voler contre l'arbre.


_________________

Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound

   (c) crackle bones

666:
 


Dernière édition par Jake Callahan le Mar 13 Juin - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 175
▬ Points : 857
▬ Date d'inscription : 26/04/2017
▬ Emploi/loisirs : Editrice / Chasseuse à temps plein
MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Mar 13 Juin - 11:21

You're an idiot ?.



Il y a parfois des jours où je préfère de loin la marche à pied que de sentir ma moto entre mes cuisses ou le volant de ma voiture sous mes doigts. Préférant la sensation du vent sur ma peau, préférant le gazouillis des oiseaux au crépuscule de la journée, préférant me fondre dans la masse humaine majoritairement, faisant taire les lourdes pensées qui pouvaient pénétrer mon esprit. Ne plus exister dans l’immensité des gens, devenir quelqu’un d’autre, s’oublier, appréhender la fin quand on rentrera chez soi et que le silence se fera assourdissant.
L’avantage quand on connait les bonnes adresses, on peut aisément savoir où se procurer de l’eau…améliorée ? Je suis une passionnée de thé, malgré l’appréciation d’un bon café quand on est pas réveillé, un thé permet d’apaiser et j’avais fini par apprécier d’autant plus le thé à la verveine autre que pour son pouvoir protecteur face à ces suceurs de sang qui se balade un peu trop librement à mon gout.
Et comme souvent, mes pas me faisaient passer par Jackson Square. Ca n’était pas le plus rapide, mais c’était reposant en général. Voir ces couples, ces familles, ces gens qui vivent à l’abri mental d’une éventuelle menace qui pèse sur eux. Mes talons claquaient sur le sol, mes bras croisés sous ma poitrine devaient me donner un air un peu trop sérieux, tandis que mes cheveux voletaient au vent, me faisant parfois fermer les yeux. J’étais ce que l’on pouvait appeler une working girl aux yeux de tous et ma tenue, ma jupe et mon chemisier trahissait un métier de bureau. Moi, celle qui tue par mission, par héritage, travaille dans un bureau, préférant faire voyager son cerveau que travailler son corps.
Une scène finit par attirer mon attention. A dire vrai, c’était le cri de crécelle d’une blonde au visage apeuré qui me fit m’arrêter. Ils étaient tous les trois assez proches pour que je puisse et suivre la conversation et voir chacun des détails. En mon fort intérieur, se livrait une bataille hasardeuse. Devais-je intervenir ?  Non, c’était un problème humain et quelqu’un était déjà sur le coup. Mon corps décida pour moi, car déjà, je commençais à marcher dans leur direction, dans le pire des cas, je passerais sans m’arrêter. Dans le meilleur… Je vis le plus bavard des trois faire mine de chercher quelque chose, ce qui attira mon attention avant qu’il ne parle de soleil. Pourquoi ce petit mot m’interpella ? Parce que chercher quelque chose et parler de soleil, dans mon quotidien, c’est devenu routinier et qu’ici, c’est trop beau pour que ça soit un humain… Je voulais simplement rentrer chez moi…
Il se passa quelque chose, la blonde se mit à courir, ce qui m’agaça, parce que j’aurais bien voulu lui dire quelques mots après que celui que je définissais comme chasseur fut projeté plus loin par un vampire. J’aurais pu résonner cette fille, plutôt qu’elle ne parle autour d’elle de ce qu’elle avait vu. J’entendis l’arbre craquer quand le chasseur finit sa course dedans et le vampire se tourna vers moi, qui n’avais fait que se rapprocher. Je regardais autour de moi rapidement avant de lever un doigt vers mes lèvres, presque amusée de le voir me regarder de cette manière. Je n’avais pas peur, il le sentait.
- Ne parle pas, ce que tu vas dire va certainement m’ennuyer.
- Tu vas y passer aussi…
Je levais les yeux au ciel avant de m’approcher avant de laisser un sourire perler mes lèvres avant que la deuxième Abby venait d’atterrir derrière le vampire. Je la montrais du doigt, insistant bien qu’il devait surveiller ses arrières, mais à peine eut-il croiser mon regard, du moins, celui que la deuxième moi que les mains fortes de mon double se posèrent sur sa tête avant de faire craquer sa nuque, le faisant tomber dans un bruit sourd.
- J’avais dit que tu m’ennuierais si tu parlais…
Aussitôt, la deuxième Abby disparut et je tournais mon regard vers l’homme, toujours collé à l’arbre.
- C’est pas l’heure d’un petit somme, relève toi.
J’aurais pu lui demander s’il allait bien, j’aurais pu m’inquiéter, mais à dire vrai, j’en avais assez pour ce soir et je voulais rentrer chez moi. Je glissais mes cheveux sur le côté de mon visage avant de regarder autour de nous, espérant que mon petit tour de « magie » n’avait été vu par personne.



lumos maxima

_________________
On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
▬ Messages : 719
▬ Points : 793
▬ Date d'inscription : 27/05/2017
▬ Emploi/loisirs : Guitariste et Chasseur

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Jeu 15 Juin - 15:51


Nouvelle rencontre

J'étais toujours à terre contre l'arbre quand j'apercevais que le vampire se dirigeait ailleurs que sur moi. En tournant la tête une silhouette féminine se dessinait. Je n'avais pas eu le temps de bouger qu'une deuxième femme apparut par magie juste derrière le suceur de sang. Je me frottais les yeux pour être sûr que je ne rêvais pas. Les deux femmes identiques étaient bien là et l'une d'elles tua le vampire avant de disparaitre comme elle était apparu. Non je ne rêvais pas et je n'hallucinais pas. J'étais bien réveillé et mon dernier joint datais de la veille, c'était bien réel. Cette jeune femme avait le même "don" que moi et savait le maîtriser. La brunette se tourna vers moi en me demandant de me relevais. J'en avais presque oublier que j'étais encore à terre! D'un bon, je me mis sur mes deux pieds et m'avançai vers elle avec des grands yeux.

▬ Toi aussi tu peux faire ça?

J'étais fasciné par ce qu'elle avait pu faire alors que je n'arrivais qu'à faire apparaitre qu'une vulgaire ombre et encore, si j'y arrivais! Je secouais la tête pour sortir de ma rêverie et ma fascination fit remplacer par de l'agacement. J'en oubliais même la politesse mais vu comment la jeune femme m'avait parler je murmurais un merci entre mes dents avant d'ajouter.

▬ Mais c'était le mien, j'allais l'avoir!

Je fronçais les sourcils, elle semblait agacée et moi aussi. Je n'avais pas pu me défouler sur Minus, qu'une femme l'avait tué. Une femme! J'avais l'aire de quoi moi? Puis la blondasse c'était barré, généralement elles ne partent pas loin et se cachent. J'espérais pouvoir la retrouver. Je sortais mon paquet de cigarettes enfin d'en retirer une et de la mettre au bord de mes lèvres. Je sortais le briquet de ma poche et l'allumais. Je m'approchai un peu plus de la nana pour l'observait. Elle était plutôt jolie mais il lui manquait un sourire sur son visage.


_________________

Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound

   (c) crackle bones

666:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 175
▬ Points : 857
▬ Date d'inscription : 26/04/2017
▬ Emploi/loisirs : Editrice / Chasseuse à temps plein
MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Ven 23 Juin - 19:05

You're an idiot ?.



Il semblait étonné, mais quand il se mit à me répondre, je compris assez aisément que ça n’était pas d’avoir vu deux moi, enfin, d’une certaine manière oui, mais je n’arrivais pas à comprendre, à savoir si c’était parce qu’il était tombé sur une Brotherhood où si c’était simplement parce que nous avions un don que je savais maitriser. Aleksander, avec un don différent certes, ne savait pas le maitrisé, j’avais vu la même lueur dans le regard des deux hommes. Encore un novice ? Comment faut-il faire comprendre au monde et à ceux qui le dirige, que je ne suis pas Mère Theresa et que je n’ai pas envie de m’occuper de tous les brotherhood qui s’ignorent ? Je tournais mon regard vers lui, de plus en plus agacée avant de le détailler avec plus d’assurance, me moquant bien de la sensation de mon regard insistant sur lui.
- Fin observateur en plus de savoir prendre les coups. Tu m’excuseras, j’ai une blonde à trouver et à rassurer pour ne pas qu’elle ébruite ce que tu n’as pas su faire.
Certes, j’avais été dur, beaucoup trop dur, je ne savais même pas pourquoi j’avais pu être aussi froide avec lui alors que théorie, nous sommes dans le même bateau et que c’est notre rôle à nous, dans cette sorte de famille étrange, de nous aider. Son remerciement me fit sourire, je pouvais lire la même fierté que si le contraire avait été fait. Je relevais les yeux au ciel, l’agacement laissant place à l’amusement. Les émotions sont d’une stupidité…Et pourtant, elle régisse le monde, les personnes et malgré ce que je dis, je ne fais pas exception à cette règle. J’avais ouvert la bouche, pour lui répondre quand sa fierté masculine prit le dessus, ce qui ne fit qu’accentuer mon amusement, bien qu’aucun signe ne le montre. Mon sourire disparut, comme souvent, j’arborais un visage fermé de toute expression, une barrière facile pour dissuader les gens de m’approcher.
- Tu allais l’avoir ? Et quand ? Transformer en fantôme peut-être ?
Je pris une profonde inspiration avant de regarder droit devant, ne supportant que peu le regard insistant de ce chasseur. Je me tournais vers lui, bras croisé sous la poitrine, le plus sérieusement du monde…Après tout, pouvais-je faire autre chose ? Cette situation, cette vie était sérieuse et épuisante.
- Tu comptes faire quoi ? Rester ici à fumer et attraper un cancer où tu vas m’aider arranger ton problème en retrouvant Blondie ?
Je n’attendis pas sa réponse avant de commencer à marcher, main sur la hanche, du moins, sur la garde de mon couteau, prête à dégainer si besoin. Je marchais dans entre les buissons, à la recherche de la tête blonde que je voulais désespérément voir. Après quelques minutes, une tignasse blonde approcha de mon champ de vision. Je la trouvais, recroquevillé, apeurée et en train de pleurer. Je fis signe à mon accompagnateur d’attendre un peu éloigné, avant de m’approcher, un grand sourire aux lèvres.
- Je te trouve enfin ! Tu es partie précipitamment ! Tu vois mon ami ? En fait, c’était une vaste blague, une espèce de caméra cachée entre lui et son ami, je suis désolée que ça soit allé contre toi.
Ma voix était douce, presque amusée et mon sourire grand et franc, du moins en théorie. En pratique, j’étais agacée de devoir faire ce travail, que le chasseur n’avait pas fait. Il ne semblait pas connaitre les rouages de ce métier et je n’avais pas réellement envie d’être celle qui lui expliquerait, pourtant, si je ne le faisais pas, qui le ferait ? Je lui montrais le jeune homme derrière moi, tournant la tête vers lui pour qu’il sourie à cette jeune femme avant de retourner mon regard vers elle.
- Tu vois, c’était une vaste blague et ces deux crétins t’ont pris comme cible. Je suis désolée…
Je me relevais quand elle sembla me croire, avant qu’elle ne se lève à son tour et qu’elle ne vienne s’approcher du jeune homme à la cigarette et de le gifler en bougonnant. Cette fois, j’esquissais un sourire amusée avant de le regarder et de passer devant lui.
- C’est la seule version que j’ai trouvé, alors remercie moi d’avoir sauvé tes fesses.
Je levais les yeux au ciel en m’arrêtant devant lui, mon regard se plantant dans le sien.
- Et ton entrainement ? On ne t’a jamais appris à te battre ? A te défendre ? Et à assurer tes arrières ? On est sensé empêché que les humains aillent dévoiler la vérité !
Une fois encore j’étais froide, mais cette fois, j’étais obligée. Je devais le faire réagir, lui faire comprendre que son imprudence aurait pu causé la vie de Blondie, mais aussi la sienne.




lumos maxima

_________________
On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
▬ Messages : 719
▬ Points : 793
▬ Date d'inscription : 27/05/2017
▬ Emploi/loisirs : Guitariste et Chasseur

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Mer 28 Juin - 23:21


Nouvelle rencontre

En plus de m'empêcher de me défouler sur le vampire, elle se montrait désagréable. Je tirais une latte de ma cigarette avant de fronçait à nouveau les sourcils. Pas su faire ? Mais pour qui elle se prenait avec ces grandes aires ? Comme si je ne savais pas que les humains ne devaient en aucun cas apprendre l'existence du monde surnaturel. La blondasse aurait pu voir la brunette casser le cou du vampire et c'est ce que je voulais éviter. Elles partent toujours se cacher, elles ne vont pas loin. C'est plus facile de les trouver et leur expliquer une histoire débile sur des fausses canines que sur une personne décapitée ou enfoncée un pieu dans le coeur. Je recrachais la fumée avant de froncer de nouveau les sourcils.

▬ Pardon? Voir quelqu'un se faire briser la nuque c'est mieux?

Je lui montrais le pauvre Minus mort à ses pieds. Je regardais son cadavre en soufflant, j'allais devoir porter ce monstre. Heureusement qu'être un brotherhood à quelques avantages sinon j'aurais eu un peu de mal. Je relevais mon regard sur la jeune femme tout en fumant ma cigarette. Un petit rire nerveux sortait de ma bouche en même temps que la fumée.

▬ En fantôme ça aurait pu être cool! C'était que le début, lui faire croire qu'il peut m'avoir pour qu'il baisse sa garde!

Je la regardais fixement. Dans une situation différente j'aurais admiré son sérieux mais là ça m'agacé légèrement. Faller qu'elle se détente un peu la ptite! Enfin ptite ... façon de parler! J'avais tiré une dernière fois sur ma cigarette tout en écoutant la jeune femme. Voilà qu'elle trouvait une raison de plus de m'énerver. Je me contentais de lever les yeux au ciel avant d'écraser ma cigarette sur le dessous de ma chaussure avant de la jeter par terre! La brunette s'avançait à la recherche de l'autre nénette! Pour ma part je restais près du vampire en cas s'il se réveillait et qu'il prenait la fuite! J'aurais peu être ma chance de passer mes nerfs sur lui. En y repensant je n'ai toujours rien pour lui transpercer le coeur. Je fouillais les environs du regard en espérant trouver quelque chose qui ferait l'affaire. Une palette, du grillage, pourquoi pas des chaises! Je m'avançais un peu quand la jeune femme plus loin me stoppa d'un signe de la main. Je fronçais les sourcils avant d'apercevoir quelqu'un bouger dans les buissons. Elle l'avait donc trouvé, tant mieux, ça lui évitera de m'arracher la tête! Je remarquais que la brunette me montrait du doigt. Je ne sais pas pourquoi mais je fis un grand sourire en agitant la main comme si je saluais une vieille connaissance tout en étant content de la revoir.
Mon sourire s'effaçait quand je vis la blonde venir vers moi mécontente. Je n'avais pas eu le temps de dire quoi que ce soit qu'elle me giflait avant de s'éloigner. Je soufflais en secouant la tête avant de lancer un regard noir à la chasseuse. J'avais eu droit à un remontage de bretelle comme si je lui avais cassé sa poupée préférée.


▬ Mon entrainement ? Non, je n'ai pas eu le temps d'avoir tout ça! J'allais m'en occuper! Elles ne s'en vont pas loin! Et tu comptes aussi en finir avec lui histoire de bien foutre ma soirée en l'air!

J'avais essayé de rester le plus calme possible. J'avais serré les poings après avoir montré le Minus du doigt. Elle essaye peu d'être d'aider mais son comportement m'avait exaspéré et le fait qu'elle soit une fille ne m'aidais en rien! Et en plus elle voulait que je la remercie! La première fois avait été difficile, je ne lui offrirais pas une deuxième fois ce plaisir. Je lui avais tourné le dos pour revenir vers le vampire en respirant profondément pour apaiser ma furieuse envie de lui coller mon poing dans la figure.


_________________

Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound

   (c) crackle bones

666:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 175
▬ Points : 857
▬ Date d'inscription : 26/04/2017
▬ Emploi/loisirs : Editrice / Chasseuse à temps plein
MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Jeu 6 Juil - 17:44

You're an idiot ?.



Cette impression que chaque nouvelle rencontre se passe sur le même cheminement me donne un arrière gout désagréable. Pourtant, que l’on me dise comment je suis censé agir en face de quelqu’un qui se laisse surprendre de cette manière ? La prochaine fois, je ne ferais plus aucun détour. Non, métro-boulot 1-boulot2 et dodo. En face de moi, j’avais une forte tête et même si je pouvais cerner son âge à quelques années de plus que moi, je n’allais pas me défiler. Une Atkins ne se défile pas, se défile jamais.

- En soit, elle est partie avant, elle ne l’a pas vu. Parce contre je crois qu’elle t’a vu prendre la raclée du siècle.

Un rictus moqueur sur les lèvres dans ce combat de coq inutile. Je pouvais comprendre qu’il ne me supporte pas, moi qui avait intervenu alors qu’il était en mauvaise posture et qui n’avait eu aucun mot gentil. Le souci, c’est que dans notre monde, on n’a pas la place pour la gentillesse, alors pourquoi en faire preuve alors que la situation ne le méritait clairement pas ?

Il ne semblait pas plus apprécier la situation que moi et pourtant, aucun des deux ne semblaient lâcher les armes. Quand il m’avoua avoir fait exprès de s’être pris un coup, je ne pu réprimer mon rire moqueur. En plus, il se moquait de moi ? Non, c’était sa fierté de mal qui était en jeu.

- Ne me la fait pas à moi. Je t’ai vu, tu étais presque assommé.

J’avais été stupéfaite par la réaction de blondie, mais je pouvais comprendre. Elle avait prit mes paroles avec tellement de sérieux que c’était cet homme qui avait payé. En soit, j’avais rit, je trouvais cette situation assez cocasse, mais se faire gifler sans raison alors que l’on essaie de sauver quelqu’un.

A l’instant où je reprenais, ses paroles me firent un choc. Je fronçais les sourcils, tentant d’analyser la situation. Il n’avait pas eu le temps d’avoir un entrainement ? Il n’y avait que de cas possible, soit ses parents étaient morts, soit ils étaient partis. Une pointe de culpabilité naquit en moi et pendant quelques secondes, je ne su que répondre. Je connaissais la douleur de perdre ses parents et si tel était le cas, je n’avais aucun droit à le critiquer d’avantage.

- Il ne faut pas qu’ils partent.

Ma voix s’était faite un peu plus douce avant que je ne m’approche de lui, cherchant du regard quelque chose qui pourrait mettre un terme à la vie de ce vampire. Ne voyant rien de bien intéressant qui trainait, je lui montrais du doigt un arbre dont les bras étaient à porter de main et qui servirait de pieu d’appoint parfait.

- Ca pourrait t’être utile. Vas y, c’est le tien, je n’interviendrais pas.

Ma voix continuait avec le plus de douceur possible de s’adresser à lui et même si mon sérieux était de rigueur, je fis un pas en arrière, mon regard lui assurant un retrait total de ma part.

- Si tu veux mon avis, il ne va pas tarder à se réveiller, tu devrais finir ça très vite, un mauvais coup pourrait t’être fatal.

Un rictus en le regardant avant que je ne recule, m’apprêtant à partir et pourtant, quand mon oreille perçu un mouvement du vampire, je m’arrêtais net. Je devrais partir, je devrais le laisser se débrouiller, mais si réellement il n’avait d’entrainement, s’il ne savait pas utilisé son dos, il pourrait risquer sa vie et ça, je ne pourrais pas le permettre. Il était comme moi, je n’allais pas le laisser. D’un geste assez étonnant, je glisser la fermeture éclair de ma jupe sur ma cuisse avant de glisser ma main sur ma peau avant de sortir mon couteau. Il ne me quitte jamais, pas même dans cette tenue. Je ne le sentais même plus avec les années. Je remontais la fermeture éclaire avant de me tourner vers mon collègue. Le vampire était déjà debout, nous regardant tous les deux avec une aversion palpable. Mon cœur s’accéléra, sans l’adrénaline et pourtant, pour une fois je n’utilisais pas mon don, restant à ma place, dans une espèce de back up. Il voulait s’en charger seul ? Soit, qu’il le fasse. Il n’avait rien à me prouver, je n’attendais rien de lui, si ce n’est qu’une chose : Qu’il reste en vie. Le vampire regarda le chasseur avec un rire avant de se tourner vers moi, le regard noir, les veines apparentes.

- Je hais les brotherhood, vous vous pensez tellement supérieurs à nous, mais vous oubliez que vous n’êtes que des poches de sang aux plus exquis que les humains.

Je lui adressais un hochement de tête et un petit sourire pour le remercier de cette sorte de compliment serrant la main sur ma garde. S’il voulait agir, qu’il le fasse maintenant avant qu’il ne me reproche d’avoir tué son vampire.





lumos maxima

_________________
On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
▬ Messages : 719
▬ Points : 793
▬ Date d'inscription : 27/05/2017
▬ Emploi/loisirs : Guitariste et Chasseur

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée :
MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Sam 29 Juil - 16:12


Nouvelle rencontre

J'avais envie de fumer encore une cigarette mais je m'abstenais de le faire. Tout comme j'évitais de dire quelque chose sur les rélfexions de la jeune femme. Comment elle faisait pour m'enervé autant ? Je levais les yeux au ciel pour montrais que je n'étais pas amusé par sa phrase même si j'aurais pu en sortir une du même genre. J'esperais au fond de moi que tous les chasseurs n'étaient pas comme elle. A par mon défunt père, je ne connaissais pas vraiment de personnes comme moi ... comme nous. J'avais fait mon possible pour les évités pendant toute mon enfance et mon adolescence. Surement une terrible erreur de ma part mais on ne peux pas changer le passé ... malheureusement.
Je fronçais les sourcils quand la jeune femme se moqua en rigolant. À ce moment-là j'avais plus envie de la tapait elle, plutôt que le vampire. Mais mon agacement envers elle ne pouvait pas être la seule raison pour m'en prendre à elle. Elle ne faisait que son boulot en intervenant, néanmoins elle pouvait se comporter ... différemment. Elle avait aussi rigolé quand la blondasse m'avait giflé alors que j'étais là pour l'aider. C'est bien la première fois que je reçois un coup de la part d'une victime et j'espère que cela restera la seule et unique fois.


▬ Vas-y rigole!

Je levais à nouveau les yeux au ciel quand j'entendais la brunette dire une phrase que je ne comprenais pas. De quoi pouvait-elle parler ? Il ne faut pas qu’ils partent. Mais qui ça, ils ? J'avais froncé les sourcils en la regardant en lui faisant voir que je n'avais rien saisi de ce qu'elle avait dit.

▬ Quoi ? C'est moi qui reçois le coup et c'est toi qui divague ? Sympa!

La jeune femme, dont je ne connais toujours pas le nom, s'approchait de moi en montrant un arbre non loin de là. Quel con, je n'avais pas pensé à l'arbre. Ce n'était pas compliqué pourtant, pieu ... bois ... arbre ... logique! J'allais devoir la remercie à nouveau ... c'est vraiment une très bonne soirée. La brunette parlait de nouveau mais avec une voix plus douce qu'au début. J'avais l'impression d'avoir une autre personne devant moi. J'avais pris une inspiration avant de me racler la gorge.

▬ Merci ... C'est quoi ton prénom ?

Je n'attendais pas la réponse que je m'approchais de l'arbre que la jeune femme avait montré. Je pouvais l'entendre parler d'ici. Son avis ? Je n'en voulais pas et pourtant elle ne se gênait pas pour le donné. Je secouais la tête en lâchant le plus doucement possible pour qu'elle ne m'entende pas ▬ Bla bla bla. Sans la regardait je saisis une branche que je cassais avant de me retourner et apercevoir la brunette sortir une arme de sous sa jupe. Un sourire se fit sur mon visage. Comme quoi, les jupes ça pouvait être utile! Elle devait avoir l'habitude de combattre et n'a peut-être pas évité les entrainements comme je l'ai fait par le passé. Je m'approchais de la jeune femme puis du vampire en tenant ma branche d'arbre qui, je l'espérais, me servirais à le tuer. En plus d'avoir la pression de réussir à le tuer, je ne devais pas me louper et passer pour un nul devant "l'experte". Les gens disaient de moi que j'étais matcho et je l'étais dans certaines situations comme celle-ci. Je n'en étais pas très fière mais c'est difficile de changer les rayures d'un zèbre.

Je secouais une nouvelle fois la tête pour me concentrer sur l'homme en face de nous. La jeune femme ne faisait rien et attendait que je m'occupe de lui. J'avançais vers le vampire en rigolant nerveusement. Il était encore plus en colère que tout à l'heure avant que l'autre n'intervienne. Je pouvais le comprendre, moi non plus je n'aurais pas aimé que l'on me brise la nuque. Je grimaçais avant de donner un coup de poing, dans sa tête, avec la vide pendant que mon autre main, avec le bout de bois, lui transperçait le ventre. Je retirais la branche et lui donna un coup dans le visage qu'il arrêta. Avant que je ne puisse faire quelque chose, le vampire me donnait un coup qui me faisait reculer de quelques pas. Je l'avais encore plus énervé et son regard était encore plus sombre. Il grognait avant de s'avancer vers moi. Je levais les poings pour pouvoir encaissaient les coups et attendaient qu'il soit proche de moi avant de le stopper.


▬ Attends!

Le vampire s'arrêta surpris et me demandait si j'allais le supplier de me laisser en vie. Je hochais la tête avant d'enfoncer le bout de bois en plein coeur. Je souriais au vampire qui m'insultait.

▬ Tu rêves, jamais je ne supplierais ...

J'avais parlé dans un murmure comme si je parlais plus pour moi que pour lui. Je lâchais la branche et me reculais du vampire en le regardant tomber. J'en avais presque oublié la présence de la jeune femme.



_________________

Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound

   (c) crackle bones

666:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 175
▬ Points : 857
▬ Date d'inscription : 26/04/2017
▬ Emploi/loisirs : Editrice / Chasseuse à temps plein
MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Mar 8 Aoû - 11:03

You're an idiot ?.



D’à peu près mon âge, il semblait pourtant impulsif est cette idée que d’avoir été par une femme ne lui avait pas plus revenait de plus en plus. Que ça soit mon rire moqueur ou mon regard qui se voulait supérieur ne devait pas l’aider à apprécier ma présence. En toute franchise, je me moquais bien qu’il apprécie ou non ma présence à ses côtés. Je devais effectuer ma tâche, surtout en face d’un brotherhood qui semblait néophyte. Ca n’était pas le premier et je trouvais cela aberrant qu’ils n’aient pas souffert d’un entrainement. La raison semblait évidente et me rappeler à mon propre statut d’orpheline. Si seulement cette communauté pouvait se regrouper pour permettre d’entrainer ceux qui n’ont plus leurs parents…

Il ne semblait pas vouloir faire d’effort et je ne comptais pas en faire plus que de m’adoucir. Je ne jugerais pas quelqu’un qui n’a eu personne pour apprendre. Je n’étais pourtant pas la baby-sitter et si jamais il venait à ne pas se calmer, je le ferais pour lui et moi, la méthode douce, je ne connais pas.

- Les humains que tu sauves ? Tu ne veux pas suivre un peu ?

Même si ma voix se voulait plus douce, je ne pouvais pas m’empêcher d’être exaspérée quand à son manque d’expérience, de logique. Les uns, on les tues, les autres, on trouve des excuses. Trouver des excuses quand à sa vie, quand aux autres, quand à tout ce qui vous touche. Une vie de secret et de sacrifices que seuls les chasseurs peuvent comprendre. Ou ceux que l’on chasse. Parfois, la compréhension se trouve dans le regard de celui que l’on doit tuer.

Je lui lançais un petit signe de tête pour lui assurer qu’il n’avait pas besoin de me remercier. C’était mon monde, tout ce qui m’entourait devenait une arme potentielle, parce que c’était mon habitude depuis ma naissance. En soit, un arbre, c’était plus que logique, mais tout le monde ne peut pas avoir cet œil critique. Etonnamment, je n’essayais pas de passer pour la plus forte, avoir eu un entrainement faisait de moi une chasseuse hors pair, mais pas une garce envers ceux à qui il manquait ce petit quelque chose. Il me demanda mon prénom, mais déjà je le voyais partir. A quoi user de ma salive pour quelqu’un qui ne veut pas réellement savoir ?

Il devait visiblement oublier que nous autre, notre ouïe, comme notre force et notre rapidité est accru et que son petit commentaire. Je fronçais les sourcils en le regardant, profondément agacée, de nouveau, par le manque de respect qu’il faisait preuve à mon égard. Je détachais mon attention de lui, pour la reporter sur le vampire. En moi, naissait une envie folle d’attaquer, mais comme il me l’avait fait comprendre, ça n’était pas ma cible, alors, difficilement, je restais derrière.
Croisant les bras sous ma poitrine, mon couteau dans ma main, je fixais la scène avec attention. Les coups pleuvaient et j’arquais un sourcil sans comprendre. Pourquoi ne pas user de son don si lui aussi dispose du même que moi ? Pourquoi ne pas le tuer tout de suite ? Les coups étaient forts, mais restaient incertains. Le ventre et non le cœur. Je plissais les yeux, mon regard critique sur la scène qui se déroulait devant moi. Pour ma part, ça serait déjà fini depuis un moment. Je me redressais, faisant un pas quand le chasseur se prit un coup. La tournure des événements avait changé et je trépignais sur place pour intervenir. Pourtant, quand j’entendis la voix de mon acolyte, je penchais la tête sur le côté, étonnée qu’il demande une pause. Il ne tient donc pas la route ?

Pourtant, un sourire perla sur mes lèvres quand le pieu improvisé trouva sa place dans le cœur du vampire. Presque aussitôt, je rangeais mon arme, à sa place, satisfaite de la fin de se combat de testostérones. J’approchais de lui, m’installant dans son dos, mon regard posé sur le cadavre. Ma voix était plus douce, plus joueuse aussi. Il n’était pas si inutile finalement.

- Il va falloir te débarrasser du corps, tu sais faire ?


Je me retournais, regardant autour de nous, trouver un endroit où le cacher, pour qu’il revienne plus tard. C’était son défi, pas le mien, mais je ne devais pas pour autant l’abandonner.

- Au fait. Abigaëlle. Et toi ?

J’avais longuement hésité avant de lui donner mon prénom, mais je m’étais souvenu des rencontres avec Aleksander et l’idée même de subir les mêmes choses m’avait poussé à lui avouer mon identité. Après tout, il semblait avoir besoin d’aide et n’est-ce pas mon rôle que de l’aider ? Peu importe son âge, ce qu’il est, ce qu’il fait, ce qu’il a connu et subit.

- Tu semblais étonné que je puisse avoir ce don. Que tu as, je suppose ? Pourquoi ne pas t’en avoir servi ? Ca t’aurais évité de prendre des coups et ça aurait été plus rapide et sans doute, moins dangereux.

Ma voix, même si plus douce qu’au début, semblait dénaturer de toutes émotions. Malgré tout, je restais la même et si je voulais l’aider, en moi, il semblait ne plus rien y avoir. Peut-être qu’ils ont raison : Un robot sans émotion.





lumos maxima

_________________
On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Jackson Square-