Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Nous manquons de membres du brotherhood et d'hérétiques.

Partagez | .
 

 Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 202
▬ Points : 515
▬ Date d'inscription : 29/04/2017
▬ Localisation : Là ou je te prendrais par surprise
▬ Emploi/loisirs : Chasseur
MessageSujet: Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis   Lun 22 Mai - 21:41

Well, i have to admit. I need help I'm sure it's hard, seeing the ugly truth at every turn. It must make it hard to trust anyone.( Alan Walker  → Faded )
Il avait finalement fini par se rendre a l'évidence.
Que faire lorsqu'un vampire disparait des écrans radars et joue a cache cache avec la police et les chasseurs. Les chasseurs. Xander, plutôt. Et si il y avait bien une chose dont il avait horreur, c'était de ne pas arriver a ses fins. Le vampire en question avait beau se montrer d'une discrétion a toute épreuve, Xander pouvait faire de même du point de vue patience. De quoi lui donner encore un peu plus d'inspiration sur la façon dont il allait mettre fin a ses jours.
Parlant d'inspiration, le chasseur était actuellement assis a son bureau, observant par écrit les dernières traces du vampire, une fléchette a la main.
Parfaitement, une fléchette. Ses collégues de travail avait fini par s'y faire ou du moins y avait été obligé. Xander ne faisait jamais rien comme tous le monde et regorgeait d'inspiration pour s'occuper l'esprit.  
Une cible sur le mur d'en face, dangereusement proche de la porte d'entrée de son bureau semblait déjà avoir fait les frais de la fameuse inspiration du jeune homme.
Il s'apprétait justement a retenter sa chance, lançant la fléchette qui passa a quelques centimètres du regard horrifié d'un de ses collégues qui venait d'entrer sans frapper. Mauvaise idée. Trés mauvaise idée.
Xander lui jeta un coup d'oeil, a la fois amusé et décu.

- Vous seriez venu quelques minutes avant, vous auriez pu voir un meilleur résultat. Vous m'avez fait rater mon dernier tir. Il soupire. J'espère que vous avez au moins une bonne nouvelle.

Xander se laissa aller sur son siège, un sourire en coin en voyant le visage de son collégue qui était passé par toutes les couleurs. Il renonça pourtant a le sermonner, sachant pertinnement qu'il n'aurait aucun résultat. L'homme vint donc déposer une adresse sur le bureau de celui ci puis prit la parole.

- Vous persistez a refuser toute aide pourtant ce vampire est toujours introuvable. Je vous ai parlé de cette sorcière...elle serait capable de le localiser.  Il pointa du doigt le morceau de papier sous le regard renfrogné de Xander. Elle sera a cette adresse, ce soir. C'est notre...votre dernière chance.

Sur ses mots, il tourna rapidement les talons et disparu comme ci la présence du chasseur le dérangeait. Compréhensible.
Xander n'avait aucune envie de demander de l'aide a qui que ce soit. Encore moins une sorcière. Cependant, il fallait se rendre a l'évidence. Un sort de localisation lui serait d'une grande aide.
Il resta planté là, face a l'adresse posé sous ses yeux comme ci ces quelques mots avait un sens caché.  

- Merde.

"Je vais devoir briser une de mes régles, ne jamais faire confiance en un surnaturel" aurait certainement été plus courtois mais venant de Xander, la courtoisie était une option grandement mise a l'écart.
Le chasseur attrapa donc ses affaires personnels, grimpa dans sa voiture et se dirigea vers le cimetière Lafayette.
Quelques minutes plus tard, Xander se garait devant l'entrée, prenant bien soin de charger son arme qu'il accrocha a sa ceinture, avant de pénétrer dans le cimetière, ignorant son coeur qui se serrait.
Entrer dans ce genre de lieu lui faisait toujours cet effet. Non pas qu'il éprouvait du remords pour toutes ces pauvres âmes mais que chaques tombes lui rappelait l'affreuse vérité. Celle qui lui criait depuis combien de temps n'était il pas allé sur la tombe de sa propre mère ?
La distance n'était pas un problème, il n'en avait simplement pas le courage ni la force mentalement. Il craignait plus que tout de voir s'effondrer cette carapace qu'il s'était forgé.
Cette vérité qui éclatait en lui a chaque fois qu'il mettait les pieds dans un cimetière.
Lâche.
La lacheté avait quelque chose de fascinant et effrayant. Peut être parcequ'elle ne connait pas de limite, contrairement au courage.
Il entreprit donc de marcher a travers le cimetière, chassant ses idées noires, attendant l'arrivée de la fameuse sorcière.



© 2981 12289 0

_________________
They were right about me. I'm a monster∆
Dans chaque épreuve que l’on traverse, il y a forcément un sens caché. Un tas de choses à apprendre. Et chaque larme abrite l’évidence. Mais souvent pour le comprendre, il faut quelques années de prise de distance. Il faut laisser le temps aux blessures. Un jour elles se mettent à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 536
▬ Points : 322
▬ Date d'inscription : 10/09/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans en colocation avec Lorenzo
▬ Emploi/loisirs : Journaliste
MessageSujet: Re: Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis   Mar 6 Juin - 12:36



Well, i have to admit. I need help

Les loups-garous avaient pris le pouvoir mener par un certain Peter Hale, et je vivais en collocation avec un vampire, j'avais donc passé la soirée et une bonne partie de la nuit à travailler sur des sorts de protections refusant que Lorenzo ne se fasse mordre par un loup, le seul remède connu étant le sang de l'hybride originel, ce n'était pas chose aisé que de s'en procurer même si d'après Lorenzo il s'entendait plutôt "bien" avec Klaus Mikaelson, chose qui ne me rassurait pas. Et ce n'était pas un risque que j'étais prête à courir.

Je m'étais donc couché tard et je ratais par la même occasion la douce mélodie du réveil qui se composait d'une série de "bips" tous plus insupportable les uns que les autres. Une fois réveillée je me préparais en quatrième vitesse, enfilant ce qui me tomber sous la main, le café devra attendre que j'aille au journal.

Rien de bien extraordinaire ne c'était produit, pas aux yeux des humains du moins, et certaines fois leur ignorance me tapait sur le système, il préférait se réfugier dans des mensonges comme les attaques d'animaux sauvages plutôt que d'affronter la réalité. Et le pire dans tous ça, c'est qu'en devenant journaliste en quête de vérité je me trouvais à couvrir ce que je voulais que tout le monde découvre.

Je n'étais que la journaliste un peu étrange qui travaillait avec les forces de l'ordre dès que l'enquête contenait des symboles occultes ou dès que le crime était assez étrange, Vincent Griffith, un autre membre du coven ancestral le faisait aussi et si lui voulait continuer de plonger sa tête dans le sable ce n'était pas mon cas.

Pour l'instant, ma journée était d'une monotonie affreuse, et le tic-tac de l'horloge avait le don de me rendre dingue, si bien que j'émis un énième soupir avant de récupérer mes affaires et de me glisser à l'extérieur du bâtiment, j'interpellais un taxi pour qu'il me dépose au cimetière Lafayette. Je payais le chauffeur avant de me glisser derrière la grille et de prendre le chemin de la crypte de mon ancêtre. Le coven se réunissait souvent, en partis pour nous rappeler l'importance de nos ancêtres, et de ne pas intervenir dans l'affrontement opposant les loups aux vampires.

Finalement cette sortie était tout aussi ennuyante que mon travail au journal, et je regrettais presque le temps où j'enquêté, fouinant un peu partout pour obtenir des informations sur la sorcière surnommée le Satan de la Nouvelle-Orléans.
Mais alors que je m'apprêtais à rejoindre la sortie je remarquais un homme, qui avait assez perdu, je doutais qu'il soit l'un des nôtres, peut-être chercher t'il seulement l'emplacement d'une tombe ? Je m'avançais vers l'homme en question avant de prendre la parole.

- Je peux vous aider ?

J'aurais aimé lui demander s'il se sentait bien mais je ne le connaissais pas assez pour me le permettre, parvenant à maîtriser ma curiosité, je choisis de m'abstenir de toute remarque en attendant d'en savoir plus.
AVENGEDINCHAINS

_________________
    You were good all along. Maybe that's my problem
    I used to see beauty in people. But now I see muscle and bones. So I'm saying my goodbyes. Goodbye to my good side. It only ever got me hurt. And I finally learned. It's a cruel, cruel world ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 202
▬ Points : 515
▬ Date d'inscription : 29/04/2017
▬ Localisation : Là ou je te prendrais par surprise
▬ Emploi/loisirs : Chasseur
MessageSujet: Re: Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis   Sam 10 Juin - 18:01

Well, i have to admit. I need help I'm sure it's hard, seeing the ugly truth at every turn. It must make it hard to trust anyone.( Alan Walker  → Faded )
Il marchait a travers les tombes, tentant de ne pas se laisser distraire par celle ci, se promettant de ne pas rester trop de temps. Si la sorcière se faisait attendre, hors de question de rester planter là. Xander ignorait déjà qu'elle mouche l'avait piqué pour qu'il accepte de venir s'aventurer ici, courir aprés une créature magique. Il du se faire violence pour ne pas rebrousser chemin instantanément aprés cette pensée. Cette minuscule part de lui qui trépignait d'envie de retrouver ce vampire, attendait la fameuse aide de la sorcière. Encore fallait il la trouver.
Encore fallait il lui demander son aide.
Ca, c'était une autre histoire.
Le chasseur laissa ses pieds le guider a travers le cimetière, jettant parfois des coups d'oeil curieux aux tombes qui l'entourait, se surprenant a lire, parfois, les mots écrits sur celle ci ou s'amusant a deviner si un tel ou une telle avait un jour été sa proie. Peut être. Impossible de se souvenir de tous les noms des créatures maléfiques qu'il avait envoyé en enfer.
Le cimetière n'était pas immense, tant est si bien que le policier eut vite fait le tour. Ne voyant personne a l'horizon, il décida de revenir sur la sortie, tournant a l'angle d'une tombe ou il s'arréta, attiré par le petit mot écrit en dessous d'une photo représentant une jeune femme.
Un ange parti trop tôt.
Son coeur se serra.
Cette tombe aurait pu être celle de sa mère.
Le mot aurait pu être le sien.
A une différence prés, la sienne n'était pas aussi fleuri. Les fleurs semblait d'ailleurs fraiches, probablement déposées hier...ou aujourd'hui.
Il eu la douloureuse idée de s'imaginer a quoi pouvait ressembler la tombe de sa mère, a Philadelphie. Triste.
Morne.
Personne pour déposer une pensée a travers des fleurs. Personne pour venir la pleurer. Abandonnée jusqu'au bout.
Elle lui avait donné l'amour d'une mère. Il lui avait donné la mort et la solitude.
Xander sentit une légère fissure en lui. Celle de sa carapace émotionnelle...

- Je peux vous aider ?

Il faillit sursauter puis se renfrogna devant cette femme qui avait réussit a le prendre par surprise. Dans sa mélancolie, il ne l'avait pas vu arriver.
Le chasseur se tourna vers elle, la sondant de son regard glacial.
Vous venez de le faire...
L'emprise de ses émotions qui s'était envolé au son de sa voix.
Xander la dévisagea de haut en bas, cherchant a savoir si elle pouvait être cette fameuse sorcière...en vain.
Il finit par s'éclaircir la voix, prenant la parole de sa voix grave.

- Peut être. Glacial. Un coup de vent fit valser sa mèche qu'il replaça sur le dessus de son crane. Je suis a la recherche de... Il tâta sa poche a la recherche du papier ou était inscrit le nom de la sorcière, il y jeta rapidement un oeil avant de répéter machinalement ce qui était écrit. Lysandre Borealis.



© 2981 12289 0

_________________
They were right about me. I'm a monster∆
Dans chaque épreuve que l’on traverse, il y a forcément un sens caché. Un tas de choses à apprendre. Et chaque larme abrite l’évidence. Mais souvent pour le comprendre, il faut quelques années de prise de distance. Il faut laisser le temps aux blessures. Un jour elles se mettent à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 536
▬ Points : 322
▬ Date d'inscription : 10/09/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans en colocation avec Lorenzo
▬ Emploi/loisirs : Journaliste
MessageSujet: Re: Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis   Mar 11 Juil - 13:04



Well, i have to admit. I need help

Certaines fois, les guides touristiques se plaisaient à conduire quelques touristes dans le cimetière. Entretenant le mythe de la sorcière, ses dernières vendaient toute sorte de filtres, des attrapes nigauds en quelques sortes aux touristes dans la boutique la plus proche, le jardin gris. Si une sorcière pouvait se fournir en herbes de la débutante à la plus experte, vous n'étiez pas à l'abri de croiser un touriste se faisant arnaquer en achetant un filtre d'amour, ou une quelconque décoction pour faire revenir un amour perdu. Certains d'entre eux étaient amusés par cette idée, d'autres étaient tellement désespérés qu'ils tentaient le tout pour le tout.

Quand je m'approchais de l'inconnu pour prendre la parole, gardant tout de même une certaine distance, l'homme face à moi sursauta, visiblement il ne m'avait pas entendu arriver ou alors il était bien trop captivé par ses pensées, mais c'est son regard qui m'interpella, ce regard froid qui vous donne la sensation de vous transpercer. L'homme me faisant face me dévisagea de la tête aux pieds, ajoutés à ça son arme et vous obtiendrez une combinaison qui ne me rassurer guère.

- Peut être. Je suis a la recherche de...

Il sembla fouiller ses poches, visiblement à la recherche de quelque chose. La brise ne tarda pas à me faire frissonner et je frictionnais mes bras en espérant me réchauffer un peu, mon trench-coat blanc cassé me semblant bien trop fin. Je relevais les yeux vers l'inconnu qui reprenait tout juste la parole.

- Lysandre Borealis.

J'arquais un sourcil, ça, c'était une première. Qu'est-ce qu'il pouvait bien me vouloir ? J'étais pourtant sûre de ne l'avoir jamais rencontré, ce regard je n'aurais pas pu l'oublier. Je croisais les bras sur ma poitrine, si je ne voulais pas paraître sur la défensive, c'était raté, mais ces derniers temps, je me méfiais de tout et de tout le monde sans faire la moindre exception.

- Vous l'avez devant vous, je peux savoir qui vous êtes et ce que vous me voulez ?

A en juger par le papier et le fait qu'il ne me connaissait pas, quelqu'un l'avait envoyé me voir et quelqu'un qui savait où me trouver. Ce n'était pas vraiment difficile, si on voulait vraiment me mettre la main dessus, il n'y avait que trois endroits possibles : mon appartement, le journal et le cimetière. Vu que j'habitais avec un vampire la première option était dangereuse, mais en tant que membre du coven ancestral, je me trouvais au beau milieu de mes ancêtres et de ceux des autres sorcières et sorcier du coven. Ici, j'étais protégée. Est-ce qu'au moins il savait ce que j'étais ? D'un geste de la main j'indiquais le petit papier entre ses doigts.
AVENGEDINCHAINS

_________________
    You were good all along. Maybe that's my problem
    I used to see beauty in people. But now I see muscle and bones. So I'm saying my goodbyes. Goodbye to my good side. It only ever got me hurt. And I finally learned. It's a cruel, cruel world ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 202
▬ Points : 515
▬ Date d'inscription : 29/04/2017
▬ Localisation : Là ou je te prendrais par surprise
▬ Emploi/loisirs : Chasseur
MessageSujet: Re: Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis   Dim 16 Juil - 11:32

Well, i have to admit. I need help I'm sure it's hard, seeing the ugly truth at every turn. It must make it hard to trust anyone.( Alan Walker  → Faded )
Je dépassais d'une tête la jeune femme qui semblait tenir a garder ses distances avec moi. J'avais vu son regard dériver rapidement vers mon arme. Sa petite lueur inquiète dans son regard ne s'était pas attardée longtemps mais assez pour me faire comprendre quelle n'était pas a l'aise en ma présence. J'aimai donner ce genre de réaction. Celle qui me certifiait malgré mes relachements émotionnelles que le Xander que l'on craignait était encore actif. Parfois endormi mais toujours actif.
Je m'amusais a me comparer avec un volcan. Dangereux, il prend par surprise et peine a laisser des survivants lorsqu'il rentre en action. Il peut parfois rester endormi de long jours, attendant son moment.
Le volcan Syrus. J'attendais une réponse de mon interlocutrice tandis que la terre tremblait sous nos pieds. Menaçant, bouillonnant. Prêt a entrer en action. Même si j'ignorais l'issue de cet entretien.
Finalement la violence est semblable a un poison. Une fois installé en nous, il ne cesse de nous ronger. Cette homme que j'étais qui vouais un culte fanatique a la destruction pour que le monde souffre avec moi. J'avais beau, parfois, essayer de revenir en arrière, j'étais confronté encore et toujours a la nature de ce poison.
Une fois installé en nous, il ne cesse de nous ronger...

- Vous l'avez devant vous, je peux savoir qui vous êtes et ce que vous me voulez ?

Mon regard se figea tandis que j'exécutais un mouvement de tête sur le coté.
Bingo.
Alors c'était elle la fameuse sorcière qui pouvait soit disant m'aider sur cette enquète. Je fis un pas vers elle tout en restant sur mes gardes. Peut être même un peu plus que précédement. Je connaissais mieux que personne la ruse des sorcières. Leurs mécanisme de fonctionnement était semblable a un scorpion. Un peu de peur injecté dans leurs organismes et ils nous piquaient sans le moindre remord. Il en était de même pour les sorcières. Sauf que la magie remplaçait le dard. Et c'était parfois tout aussi mortel. Mon expérience me disait de me méfier. Je prenais la parole, choisissant mes mots.

- Alors, soyons clair entre vous et moi. Je n'ai aucune envie d'être associè a une sorcière cependant j'ai besoin de quelque chose que seul un être comme vous pouvez détenir. Un coup de vent souffla entre nous deux. Un sort de géolocalisation.

Je me mis a faire quelques pas, tournant le dos a Lysandre.

- Je travaille dans la police, j'enquête sur un dangereux vampire. Mon équipe et moi avons perdu sa trace et il nous reste peu de temps avant qu'un nouveau massacre survienne. Je jetai un regard en biais en direction de la sorcière. Plus vite le sort sera boucler, plus vite nous pourrons nous séparer.

Je revins vers elle, me rappellant que la jeune femme ne connaissait toujours pas mon prénom. Sans dire un mot, j'ouvrais ma veste, sortant mon badge de police et lui tendit en guise de présentation.



© 2981 12289 0

_________________
They were right about me. I'm a monster∆
Dans chaque épreuve que l’on traverse, il y a forcément un sens caché. Un tas de choses à apprendre. Et chaque larme abrite l’évidence. Mais souvent pour le comprendre, il faut quelques années de prise de distance. Il faut laisser le temps aux blessures. Un jour elles se mettent à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 536
▬ Points : 322
▬ Date d'inscription : 10/09/2016
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans en colocation avec Lorenzo
▬ Emploi/loisirs : Journaliste
MessageSujet: Re: Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis   Ven 28 Juil - 18:31



Well, i have to admit. I need help

Même les policiers s'aventuraient rarement dans le cimetière Lafayette et pourtant, il était venu chercher quelqu'un en l’occurrence moi, et il savait visiblement où me trouver. Quelqu'un que je connaissais l'avait envoyé ? En apprenant que j'étais la personne qu'il cherchait l'homme s'avança légèrement vers moi avec une certaine retenue. Ce qui termina de me convaincre, il savait que j'étais une sorcière. Et ses propos me donnèrent raison.


- Alors, soyons clair entre vous et moi. Je n'ai aucune envie d'être associè a une sorcière cependant j'ai besoin de quelque chose que seul un être comme vous pouvez détenir. Un sort de géolocalisation.

J'arquais un sourcil ? Il n'avait pas envie d'être associé a une sorcière ? Ca ne réduisait pas les champs des possibles concernant sa nature, mais ça m'apprenait une chose, soit il n'aimait pas les êtres différents soit il n'aimait pas les sorcières. Mais là encore pourquoi je devrais me plier en quatre et aider un type qui ne connaissait visiblement pas le mot s'il vous plaît ? S'il compter me menacer avec son arme pour me faire accepter, l'homme se retrouverait rapidement en territoire ennemi. L'homme me tourna le dos, s'éloignant de quelques pas. Je m'avançais également le regard sur la distance qui me restait encore à parcourir avant de le rejoindre.

-Je travaille dans la police, j'enquête sur un dangereux vampire. Mon équipe et moi avons perdu sa trace et il nous reste peu de temps avant qu'un nouveau massacre survienne.

Je relevais le regard en l'entendant dire qu'il était dans la police m'arrêtant sur-le-champ, comme si je venais de recevoir une décharge électrique, avait-il travaillé avec Damien ? Non, je ne pouvais pas lui demander ça. J'aurais peut-être plus de chance quand je connaîtrais son nom.

- Plus vite le sort sera boucler, plus vite nous pourrons nous séparer.

- Un policier qui demande de l'aide à une sorcière ça, c'est nouveau...  

Je m'interrompis en le voyant fouillé à l'intérieur de sa veste, l'homme en sortit son badge qu'il me présenta. Xander Syrus ? Ce nom ne me disait rien. Mais jusque-là il ne m'avait pas menti et d'après ce qu'il disait nous devions traquer un vampire. Sur papier son plan était bon mais j'espérais qu'il n'était pas venu les mains dans les poches, le sort je pouvais le réaliser sans problème mais j'avais besoin de quelque chose en échange.

- Très Bien. Vous avez quelque chose qui appartient à ce vampire ? Un peu de sang peut faire l'affaire. Si je dois traquer tous les vampires de la Nouvelle-Orléans on va perdre un temps considérable.

Un couple nous passa à côté, j'émis un léger sourire poli en attendant qu'il passe leurs chemins, si pour eux, c'était un lieu de recueillement ce n'était pas vraiment le cas pour les sorcières, enfin ce n'était pas que ça. Une fois le couple passé, je brisais l'espace qui me séparait de l'homme pour émettre une nouvelle requête.

- Je vais avoir besoin d'une carte aussi.

Je ne tardais pas à fouiller à l'intérieur de mon sac pour en sortir un bocal rempli de sable noir. Ce dernier nous indiquerait avec le sort ou le vampire se trouve, enfin une fois que j'aurais la carte en main. La dernière étape était de trouver un lieu pour le sort, j'étais tenté de proposer la crypte de mon ancêtre, mais le policier ne semblait pas très à l'aise en ses lieux.

AVENGEDINCHAINS

_________________
    You were good all along. Maybe that's my problem
    I used to see beauty in people. But now I see muscle and bones. So I'm saying my goodbyes. Goodbye to my good side. It only ever got me hurt. And I finally learned. It's a cruel, cruel world ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 202
▬ Points : 515
▬ Date d'inscription : 29/04/2017
▬ Localisation : Là ou je te prendrais par surprise
▬ Emploi/loisirs : Chasseur
MessageSujet: Re: Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis   Sam 5 Aoû - 13:41

Well, i have to admit. I need help I'm sure it's hard, seeing the ugly truth at every turn. It must make it hard to trust anyone.( Alan Walker  → Faded )
L'insigne vint briller dans la nuit, créant un léger éclair de lumière qui s'interposa entre la sorcière et moi. Comme ci celle ci n'avait pas peur de cet écart entre elle et moi. Je n'avais pas peur. Simplement méfiant. J'avais suffisement appris de mes erreurs. Le venin du serpent n'était jamais loin, je préférais calmer la bête sans pour autant perdre de ma dangerosité de chasseur. Je la savais pourtant bien moins imposante que les capacités de l'être magique en face de moi. Je gardais la tête froide et mes neurones en place. Si la situation dégénérait au vu de la tension qui régnait dans ce petit périmètre ou nous étions, je savais pertinemment que rien ne pourrait me laisser l'avantage. Et clairement, je ne voulais créer aucun conflit ce soir. Retrouver le vampire que je cherchais était plus important que mes désires d'eradiquer toutes traces de surnaturels. Alors, je fermais les yeux.
Pour ce soir.
Mon regard chercha a analyser celui de Lysandre lorsqu'elle se pencha au dessus de mon badge.
Xander Syrus. Ma folie meurtrière commençait a se répandre telle une maladie dégénérative dans la ville. Certains vampires vomissait mon nom en guise d'effets secondaires, d'autres commençait tout juste a entendre parler de moi. De ce chasseur intrépide guidé par une soif de vengeance aux différentes nuances de folie.
Ce fameux chasseur psychopathe qui se trouvait en ce moment même en face de Lysandre. Une Lysandre dont le visage ne révélait absolument rien qui pouvait m'indiquer quelle avait eu vent de moi et de mes exploits. Si on pouvait appeler ça ainsi.
Lorsque mon nom s'insinuera dans chaques failles de cette ville, elle pourrait enfin mettre un visage sur ce nom encore trop peu connu a mon gout. D'autres était là depuis plus longtemps que moi. Je m'armais de patience. Elle est toujours récompensée.
Presque.

- Un policier qui demande de l'aide à une sorcière ça, c'est nouveau...

Je ne pu m'empêcher de sourire.
C'est nouveau et ça ne se reproduira plus. Pourtant ce n'est pas les paroles qui sortent de ma bouche.

- Croyez moi que si j'avais eu le choix, je ne serais jamais venu vous trouver.

J'appuyais sur le "jamais" avec un peu trop d'insistance mais celle ci ne se démonta pas.

- Très Bien. Vous avez quelque chose qui appartient à ce vampire ? Un peu de sang peut faire l'affaire. Si je dois traquer tous les vampires de la Nouvelle-Orléans on va perdre un temps considérable.

J’acquiesçais lentement avant de suivre le mouvement de tête de Lysandre envers les passants auquel je ne prétais guerre attention. Je restais silencieux attendant qu'ils soient suffisamment loin pour éviter qu'ils ne se mèlent involontairement a notre conversation surréaliste.
Je sortais une nouvelle fois de la poche intérieur de ma veste, dans une poche plastifiée, un morceau de tissue noir déchiré qui appartenait au vampire en question. Je remerciais intérieurement la présence d'esprit de mon collègue de ne pas m'avoir laissé partir les mains vides. Il connaissait ses pratiques, peut être avait il déjà eu affaire a Lysandre ?

- J'espère que ça suffira, c'est tout ce que nous avons de lui.

Je revoyais intérieurement ma flèche enduite de verveine froler son ventre avant de se planter dans le mur derrière lui, emportant ce même morceau de tee shirt avec elle. Sa rapidité vampirique avait eu raison de mes capacitées de chasseur. Je l'avais laissé s'enfuir, nous n'avions plus aucune trace de lui, a présent.

- Je vais avoir besoin d'une carte aussi.

Je lève les yeux au ciel tandis que la sorcière sort un bocal remplit d'une sorte de sable noir. J'ignorais quel était son réel contenu et, a vrai dire, je n'avais pas envie de le savoir.
Mon collègue ne m'ayant pas mentionner de carte, je sortis mon portable et ouvrit une carte interactif de la ville aprés quelques manipulations. Je lui tendis sans un mot.





© 2981 12289 0

_________________
They were right about me. I'm a monster∆
Dans chaque épreuve que l’on traverse, il y a forcément un sens caché. Un tas de choses à apprendre. Et chaque larme abrite l’évidence. Mais souvent pour le comprendre, il faut quelques années de prise de distance. Il faut laisser le temps aux blessures. Un jour elles se mettent à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis   

Revenir en haut Aller en bas
 

Well, i have to admit. I need help | Lysandre T Borealis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage d'Eden, If life was more sweet, we would never to admit something that hurts us|| 12 Jan.
» Admit it... For you, I'm more than a friend ? Ft. Johnny Test
» It takes courage to admit fear » jackson.
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» Stand up all Night Long! [Dante & Lysandre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Le cimetière Lafayette-