Les Top

Leatherland
Fearwood
Heroes and Vilains



 

Bienvenue sur le forum ♥️

Merci de privilégier les membres du brotherhood.

Partagez | .
 

 Intrigante rencontre [Freya et William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 1464
▬ Points : 2046
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Intrigante rencontre [Freya et William]   Jeu 18 Mai - 11:56





Freya Mikaelson & William Henkom


Intrigante rencontre


Cette nuit c'est la pleine lune, c'est un évènement céleste dont les sorciers et les sorcières se servent pour donner de la puissance à leurs sors. Cependant ce n'est pas pour la magie que je me suis rendue dans le Bayou ce soir. En effet Hayley devait organiser une rencontre avec les loups ayant accepté son autorité et je suis allée m'occuper de faire un peu de "ménage" pour que l'endroit soit sur et qu'ils ne soient pas interrompus au milieu de ce dont ils ont à discuter. Maintenant que c'est fait me voici presque revenue au manoir familial pour une petite soirée tranquille. Juste avant d'arriver devant la porte je remarque une silhouette qui semble observer la forteresse. Je m’apprêtais à aller voir qui est cette personne et ce qu'elle peut bien vouloir à ma famille lorsque je me stoppe et secoue la tête avec un petit sourire. Il s'agit très probablement d'un passant qui regarde une vieille bâtisse. Il faut vraiment que je me détende, le seul ennemi que je craint vraiment c'est Dahlia et elle n’enverrait pas quelqu'un espionner ses cibles, ce ne sont pas ses méthodes. Si ça continue ainsi je vais vraiment finir par devenir parano. Aller Freya ne devient pas aussi cinglée que ta tante et laisse ce pauvre passant tranquille. Je passe la porte d'entrée et la referme derrière moi. Je salue ceux que je croise puis monte prendre une bonne douche. Je passe ensuite par la cuisine et me confectionne un rapide sandwich qui m'a l'air appétissant. Ayant envie d'une petite soirée paisible j'emporte l'assiette contenant mon repas et vais m'installer sur mon lit. Me voila calée dans les coussins, je mord dans mon sandwich et le trouve délicieux, comme quoi les repas les plus simples sont parfois les meilleurs! Je prend la télécommande et branche la télé sur un film du siècle dernier que je regardais souvent avec mes deux meilleurs amis vampires Raph et Gab. Tout est réuni pour que je passe une bonne soirée mais rien n'est toujours parfais et des moustiques viennent tourner autour de moi. En grognant de mécontentement face à ces irritantes petites bêtes volantes j'essaie de les faire fuir d'un mouvement de la main mais rien y fait. Je me lève pour aller fermer la fenêtre et au moment de tirer les rideaux je remarque que la silhouette que j'ai aperçue en rentrant tout à l'heure est toujours la. Je suis persuadée que c'est la même personne, aussi sur que deux et deux font quatre. J'abandonne donc mon délicieux repas et chausse des ballerines puis descend dans la cours et passe par la porte "secrète" de la forteresse afin de me retrouver devant cette mystérieuse silhouette.

▬ Bonsoir, je peux vous aider?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Mar 23 Mai - 19:38

<>

Une rencontre intriguante


"I like danger guys"




Une semaine s'était maintenant écoulée après mon arrivée à la Nouvelle-Orléans. Durant cette semaine, j'ai pu découvrir avec attention cette ville à l'architecture à la fois moderne et ancienne. J'avais trouvé la Nouvelle-Orléans très belle, et très joyeuse, notamment avec ses nombreux festivals de jazz. Mais je n'étais pas venu ici en tant que touriste, loin de là. J'avais examiné avec attention les Mikaelson. J'avais un avantage considérable, c'est qu'ils ne me connaissaient pas alors que moi...je m'étais énormément renseigné à leur propos. Je détestait cette maudite famille depuis que Rebekah Mikaelson m'avait transformé en vampire, à Boston. Je voulais donc les éradiquer de Terre, même, si apparemment, ils étaient immortels. Etant donné que je ne laissais jamais rien tomber, je n'allais pas perdre espoir dans ma recherche de quelque chose qui pouvait les tuer, ou au moins les affaiblir. Voilà pourquoi, en ce soir de pleine lune, j'avais décidé de me rendre devant leur immense demeure, sans doute la plus grande de la ville, pour tenter de m'infiltrer chez eux. Mettant mon sweet noir, je ramenais ma capuche sur ma tête dans le but de cacher au maximum mon visage. La manoir me paraissait paisible,vide. J'étais là depuis maintenant une quinzaine de minutes, mais, étant un homme très observateur, j'observais attentivement chaque fenêtre, chaque porte pour me représenter mentalement le manoir au cas où je devais sortir d'urgence. Cependant, j'entendis des bruits de pas arriver vers moi. Je ramenais un peu plus ma capuche sur ma tête et faisait style de marcher devant le manoir, pour faire croire que je n'étais qu'un simple passant. Je regardais le sol, tout en marchant, mais relevait des yeux noirs sur une jeune femme, que je reconnus immédiatement. Freya Mikaelson rentrait à l'instant dans le manoir. Je savais qu'elle était une sorcière, et donc, beaucoup plus vulnérable que Niklaus, par exemple. Une fois rentrée à l'intérieur, je me détendais et vit les lumières s'allumer dans les différentes pièces du manoir. Certes, je pouvais rentrer maintenant, surtout qu'à présent, j'entendais l'eau de la douche couler. Elle serait donc occupée pendant mon intrusion. Cependant, je ne préférais prendre aucun risque, pour une fois, et décidait de remporter mon intrusion une autre fois. Perdu dans mes pensées, je n'avais pas vu le temps passer très rapidement. Je n'avait pas non plus vu que Freya l'avait vu pour une seconde fois. Alors que j'allait partir, je vis une porte, qui, malgré mon sens de l'observation, n'avait pas vu. Je me retrouvais en face de Freya, mais ne perdait pas son sang froid pour autant. La lune éclairait que la partie gauche de mon visage, laissant l'autre partie dans l'obscurité. J'analysais ses traits avec attention, avant qu'elle ne prenne la parole.

-Bonsoir, je peux vous aider ? Me dit-elle si poliment.
Je baissais alors le regard, ne laissant paraître aucune émotion sur mon visage. Je répondis qu'une voix froide en plantant mon regard ténébreux dans son regard.

-Je ne pense pas en avoir besoin, merci.

Je n'en dis pas plus, car je n'avais pas l'intention d'engager une conversation avec Freya là maintenant, surtout que le reste de ses frères pouvaient arriver d'un moment à l'autre. Je n'avais pas peur, loin de là, mais je ne tenais pas à tomber sur tous les Mikaelson, d'un seul coup. Les rencontrer un à un était parfait.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas


avatar
▬ Messages : 1464
▬ Points : 2046
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Dim 28 Mai - 16:00





Freya Mikaelson & William Henkom


Intrigante rencontre


Lorsque j'interpelle le jeune homme qui est prêt du QG de ma famille depuis maintenant au moins une trentaine de minutes il reste silencieux pendant un moment. Il a rabattu sa capuche sur son visage donc je ne peut pas le distinguer clairement, je ne peut voir qu'une partie de ses traits grâce à la lumière de la lune mais cela ne me suffit pas pour l'identifier, il ne me semble pas que je le connaisse. Ses yeux accrochent les miens avec dureté et sa voix s'élève, froide et inamicale pour me dire qu'il n'a pas besoin d'aide. Ravie de l'apprendre mais je voudrais surtout savoir pourquoi il tourne autour de ma famille. Est-il la par hasard ou y a-t-il une raison à tout cela? Si il est un ami et plus si affinité de ma sœur Rebekah elle me l'aurait dit et surtout elle ne le ferrait pas attendre ainsi dehors, de même si cet homme est l'un des informateurs de mes frères. Le jeune homme ne me donne pas plus d'informations et reste silencieux. Je m'avance vers lui et perçois son aura, cet homme est un vampire, assez jeune de ce que je peut percevoir.

▬ Que faites vous ici? Vous attendez quelqu'un? Vous êtes perdu?

Sa posture est fermée et le message est clair, il ne souhaite pas approfondir cette discussion avec moi. Pourtant tu as tord de le prendre ainsi jeune vampire, roder autour du manoir de la famille Originelle peut te valoir un aller simple pour l'Autre Côté suivant sur quel membre de la famille tu tombes. Tout ce que je désire savoir c'est ce que tu fais à roder autour de notre demeure. Mes frères et ma sœur sont tout à fait capables de se défendre par leurs propres moyens mais il est de mon devoir en tant qu'ainée de la fratrie de veiller sur eux. De plus avec Hope qui dort dans l'une des chambres et cette folle furieuse de Dahlia qui finira tôt ou tard par me retrouver je suis parfois un peu à fleur de peau et veille sur ma famille comme une lionne veille sur ses petits. En tout cas si cet homme entretient une rancœur à l'encontre de ma famille et souhaite nous attaquer il est très mauvais en stratégie. Ou alors suicidaire. Ou alors c'est tout autre chose qui l'a amené à faire le pied de grue dans la rue. Aller jeune homme répond à ma question que je puisse savoir si je peut aller continuer mon sandwich et mon film ou si un nouveau contre temps fait son apparition. Afin de lui montrer que son attitude renfrognée ne me décourage pas et ne m'effraie pas je m'approche jusqu'à être à deux pas de lui.

▬ Qui êtes vous?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Mer 31 Mai - 15:53

[quote="William Henkom"]<>

Une rencontre intriguante


"I like danger guys"




Malgré le regard persistant de l'aînée originelle en face de moi, je ne perdais pas mon habituelle froideur que j'avais. Il fallait que je gagne du temps pour trouver une excuse à la fois quelque peu mystérieuse et valide. Je vis Freya s'approcher un peu plus de moi, et j'avais l'impression qu'elle lisait dans mes pensées, ou quelque chose comme ça. Je continuais néanmoins de fixer ses prunelles, comme un loup ferait pour observer sa proie.

-Que faîtes vous ici ? Vous attendez quelqu'un ? Vous êtes perdu ?

Un éclair d'amusement apparu dans mes prunelles alors que je déviais enfin le regard de cette sorcière, pour regarder autour de moi, sentant le vent monter. Perdu ? Oh non, j'étais loin de l'être. Attendre quelqu'un ? Oui, c'était plus probable. J'aurais aimé rencontrer Rebekah ce soir, mais décidément, Freya semble plus intéressante. J'eus un petit rictus sur le coin de mes lèvres sans pour autant perdre ma froideur lorsque je repensa aux nombreuses questions qu'elle m'avait posée. Cependant, alors que j'allais répondre, elle s'approchait encore plus de moi et je fus assez captivé par cet acte de courage pour tourner ma tête vers elle. Il est vrai que les Mikaelson n'avaient pas peur du feu, de se mettre en danger mais...moi non plus. Cependant, je reculais d'un seul et unique pas, non pas parce que je ressentais de la peur, mais parce que être aussi proche d'une Mikaelson pouvait s'avérer très dangereux, et j'aimerais garder un œil sur elle pour analyser chaque mouvement qu'elle faisait. J'étais souvent connu des chasseurs comme une personne très prudente et très observatrice et voilà pourquoi je me faisais que très rarement attrapé par eux. Cependant, les Mikaelson étaient bien plus expérimentés que de simples chasseurs humains, il fallait donc que je prenne le plus de précaution possible pour ne pas perdre ma vie...disons, là maintenant, tout de suite.

-Qui êtes-vous ? Me dit-elle d'une voix beaucoup plus ferme qu'avant, je voyais qu'elle commençait à s'impatienter.

Qui j'étais ? Bonne question. Je me demandais encore pour moi même, si je devais lui dire la totale vérité sur mon identité, où si je mens, au risque qu'elle découvre la vérité plus tard. Je me raclais la gorge, retirant ma capuche noire, révélant ainsi mes cheveux roux, bien que leur vrai couleur ne se voyait pas du à l'obscurité.

-Je suis William, et je cherche l'une de vos sœurs, Rebekah Mikaelson qui a pris quelque chose de moi il y a bien longtemps. Je m'avançais vers elle, retrouvant la distance entre elle et moi d'avant., et je veux le récupérer dès à présent, est-ce clair ? Maintenant, je rendais ma voix plus dangereuse et grave, dîtes moi où est-elle.

J'attendais sa réponse calmement, ne me laissant pas distraire par mon vœu de voir Rebekah au plus vite, pour prendre ma vengeance. J'étais bien conscient de n'avoir donné presque aucun détail, et que cela , n'était pas favorable pour une confiance de la part de Freya, mais je n'étais pas une personne qui dévoilait tout au premier contact. Je me doutais qu'elle allait me poser davantage de questions, mais si elle s'apprêtait de faire ça, je devrais partir. Cela faisait déjà bien trop longtemps que j'étais devant cette battisse. Ce n'est jamais bon de rester trop de temps dans un même endroit, de plus, étant dans le quartier où les Mikaelson habitaient. Si l'hybride originel et l'un de ses frères, ou l'une de ses sœurs, venaient à arriver, je me retrouverai dans une situation très particulière, et je déteste les imprévus. Pour l'instant, tout se passait à ma manière, comme je l'avais prévu.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
▬ Messages : 1464
▬ Points : 2046
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Mar 13 Juin - 11:13





Freya Mikaelson & William Henkom


Intrigante rencontre


Tandis que j'avance vers lui le jeune vampire n'a aucune réaction, ses prunelles ne bougent pas, il n'avance pas, ne fait pas mine de reculer, il reste aussi impassible qu'une statue de cire. Son corps semble inexpressif mais ses yeux restent fixés sur moi et surveillent chacun de mes mouvements comme si il était aux aguets. Sait-il que je suis une sorcière? Est-ce ça qui cause son attitude froide et mystérieuse? Je lui pose de nouvelles questions et comme précédemment son corps ne bouge pas d'un millimètre et il y a uniquement ses yeux qui esquissent un mouvement. Ses prunelles quittent les miennes et le coin de ses lèvres se met à bouger légèrement. Comme pour lui montrer que je ne partirais pas sans un minimum d'explications quand à sa présence ici je continue d'avancer vers le jeune homme. En me voyant ainsi avancer il se recule d'un pas alors je garde un petit espace entre nous afin de ne pas causer chez lui une envie de fuir grâce à sa vitesse vampirique. Pendant un instant je me demande si il ne s'agit pas d'un vampire hypnotisé par mes frères ou ma sœur afin de me faire une farce mais j'écarte bien vite cette hypothèse. En effet Henrik et Kol sont des sorciers tout comme moi et ne disposent donc pas de la faculté d'hypnotiser. Je ne vois pas non plus Finn, Rebekah et Elijah faire cela. Il ne reste plus que Klaus mais c'est très improbable. Cet homme est donc la de son plein gré et j'aimerais beaucoup savoir pourquoi. Si il est à la solde de notre tante il va très rapidement comprendre qu'il n'a pas choisi le bon camp. Ma voix se fait plus ferme pour lui demander à nouveau qui il est et cela semble le faire réagir puisqu'il retire la capuche qui cachait son visage. Je peut maintenant voir ses traits mais il ne me sont pas familiers, c'est sans équivoque, je n'ai jamais vu cet homme. J'apprends donc que son prénom est William et qu'il cherche ma sœur car elle lui a dérobé quelque chose qu'il souhaite récupérer. William tente de m'intimider en avançant vers moi et en prenant une voix plus dure. Si vous souhaitiez vraiment me faire peur Monsieur William c'est loupé. En tout cas si ma petite sœur lui a en effet volé quelque chose sa requête est tout à fait légitime et en tant qu'ainée de la fratrie il est de mon devoir de lui prêter une oreille alternative. J'aime ma sœur mais je sais que la famille Originelle ne s'est pas toujours illustrée dans le bon sens du terme alors je n'ai aucune raison de ne pas le croire. Je m'avance moi aussi vers lui et le regarde.

▬ Bonsoir William, je suis Freya. Qu'est ce qui vous a été dérobé? Et êtes vous certain que ma sœur en est la responsable?

Rebekah n'a pas mauvais fond mais il lui est déjà arrivé de se montrer un peu impatiente pour obtenir quelque chose qu'elle souhaite avoir. Cependant je ne vois pas ce que cet homme aurait pu détenir de si important pour elle. Enfin, peut-être que tout cela va s'éclaircir avec les prochaines paroles du jeune homme.






_________________

[center]C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et devient merveilleux
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Sam 17 Juin - 19:29

[quote="William Henkom"]<>

Une rencontre intriguante


"I like danger guys"






Freya portait sur son visage une sympathie naturelle. Il est vrai que c'était la moins pire des Mikaelson. Elle semblait comme m'écouter bien qu'elle ne perdait pas cet air déterminé qu'elle affichait devant moi. J'admirais secrètement sa franchise et son courage. Sans me vanter, bon nombre de sorcières, comme de vampires se sont souvent enfuis face à mon regard qui pouvait en perturber plus d'un. Certes, elle était une Mikaelson, mais ce n'était pas pour autant qu'elle était dans une sorte de conflit, elle cherchait plutôt à me comprendre, à découvrir pourquoi j'étais venu ici. Je ne la fixais presque plus, ne cherchant plus à être intimidant. Certes, elle restait toujours l'une de mes ennemies, mais je pouvais peut-être communiquer avec elle pour qu'elle comprenne mon message, et ma haine envers les Mikaelson. Logiquement, je ne devrais détester que Rebekah, mais ayant un grand esprit de vengeance, je voulais qu'elle voit ses frères et ses sœurs tomber un par un devant elle, pour la rendre davantage triste que moi, quand elle m'a transformée. Perdu dans mes pensées, j'entendais Freya qui me demandait si c'était bien Rebekah qui avait pris quelque chose de moi...

J'eus un léger ricanement qui s'agrandit rapidement pour laisser place à un rire froid, dévoilant toutes mes dents blanches, et mes canines particulièrement pointues. Si j'étais sûr ? Je ne pense que je ne peux pas l'être davantage. Rebekah a pris ma vie, et je ne pourrais l'oublier pour rien au monde. J'arrêtais alors mon rire, qui par ailleurs, venait de résonner dans la ruelle vide, pour reprendre mon sérieux.

-Votre sœur, peu importe si vous l'aimez, si vous êtes prête à mourir pour elle, peu importe si vous allez me tuer après ce que je vais dire, est sur ma liste d'ennemis. Voyez-vous...je contournais Freya pour m'asseoir sur l'accoudoir d'un banc, disposé derrière ellevotre sœur, a volé mon humanité, a volé ma vie. Comment suis-je devenu un vampire à votre avis ?

Je ne répondis pas à ma propre question, laissant Freya comprendre ce que je voulais sous-entendre. Je fixais un point fixe au sol, et me perds, une nouvelle fois dans mes pensées. Quand je dis que Rebekah a pris ma vie, je ne dis pas ceci à la légère. Je repensais au jour où j'avais tué mes propres amis, de sang froid. Je les avais connus lors de ma première année de lycée, à la rentrée, alors que j'étais encore humain. On s'était juré, comme chaque groupe d'amis fait, de ne jamais se quitter, et de toujours se soutenir peu importe ce qu'il arrive. Il était clair que je tenais mes promesses, et donc j'ai aidé quelques potes qui venait de se faire larguer par leurs petites amies, j'ai aidé d'autres camarades, dont leur parents n'avaient pas assez d'argent pour finir la fin de mois, j'ai été un soutient moral lorsque ma meilleure amie avait vu mourir son père dans un accident de voiture..J'ai fait tout mon possible pour qu'ils soient heureux, et vice versa.
Malheureusement, une fois arrivée à l'université, et que mon côté humain s'est envolé...Je ne pu me retenir et voilà pourquoi j'ai vidé chacun de mes amis...chacun...un par un. Je les entendais crier, pleurer, se demandant ce qu'il m'arrivait, mais cela ne me faisait aucun effet, absolument aucun. Ce n'est que lorsque le dernier corps vient tomber sur mon pied, que je réalisais l'énorme erreur que je venais de faire. J'étais seul, sans soutient, sans aide, complètement seul.

La petite brise qui venait de passer dans mes cheveux me fit sortir de mes souvenirs, et je réalisais que j'avais eu comme une absence devant Freya, qui par ailleurs était toujours la. Je devenais donc secrètement énervé contre moi-même par mes manques d'inattention qui pourraient me faire tomber face à un ennemi, ou à un chasseur. Je me raclais la gorge, me levant de cet accoudoir, et remis ma capuche sur ma tête.

-Enfin, je devrais y aller, Rebekah n'est pas ici apparemment.

Je marchais vers Freya, sans perdre son regard de vue, et passait à côté d'elle en remettant mes mains dans mes poches. Je saluais rapidement la sorcière d'un signe de tête, ne m'attendant pas à ce qu'elle m'interpelle.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
▬ Messages : 1464
▬ Points : 2046
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Ven 30 Juin - 11:48





Freya Mikaelson & William Henkom


Intrigante rencontre


Au fur et à mesure de notre discussion William perd peu à peu cette attitude qu'il veux intimidante, il semble avoir compris que je souhaite juste comprendre ce qui l'a amené ici devant la demeure Mikaelson. Ce qu'il m'apprend quand au motif de sa visite ne manque pas de piquer ma curiosité et je m'empresse de lui demander plus d'explications. Après tout peut-être qu'il s'agit d'un malentendu et que ma petite sœur n'a rien à voir avec ce qui lui a été dérobé. Le ricanement qui sors de sa gorge me laisse penser qu'il est au contraire certain que Rebekah est la coupable. Je m'attendais à ce qu'il reprenne la parole afin de me fournir plus d'explications mais au lieu de cela il se met à rire, mai pas un rire comme quand un ami fait une blague, la c'est un rire froid limite cruel. Ses canines de vampire apparaissent, lui donnant un air plus sadique puis son rire s'arrête aussi vite qu'il avait commencé" et la ruelle sombre reprend son calme. William commence par me prévenir que ma sœur est sur sa liste d'ennemis, il semble certain que dans quelques secondes je vais mettre un terme à sa vie pour avoir osé dire cela. Pourtant je ne tente rien contre lui. Si je devais tuer tout ceux qui entretiennent une animosité à l'encontre de ma famille il y aurait une sacrée chute démographique. Vouloir attaquer une Mikaelson est déjà du suicide mais en plus venir au QG familial pour le clamer sur les toits c'est au delà de ça, cet homme me donne l'impression d'être un condamné à mort en sursit et j'en ais de la peine pour lui. Qu'est ce que ma sœur à bien pu lui dérober? Lorsque le jeune homme se met à me contourner je pivote lentement pour pouvoir garder mon regard sur lui. Il s'installe assis sur l'accoudoir du banc situé à proximité de nous et je m'avance un peu pour me placer à nouveau face à lui. Il poursuit ses explications et je comprend donc que ma sœur l'a transformé en vampire et qu'il ne considère pas cela comme une libération à l'instar de Raph mais plutôt comme une malédiction comme mon frère Finn. Il n'ajoute rien de plus et se plonge dans ses pensées, surement ses souvenirs de sa vie d'avant ou ses souvenirs de sa transformation. Je ne l'interrompt pas dans ses réflexions et vais m'installer sur l'autre accoudoir du ban afin d'être mieux installée et lorsque William sort de ses pensées je prend la parole d'une voix douce.

▬ William, quelles sont les circonstances de votre transformation?

En effet j'aime ma sœur mais il est également évident qu'elle a parfois commis de mauvaises actions alors c'est mon devoir en tant qu'ainée de remettre de l'ordre dans tout cela. Klaus à transformé des humains en vampires juste pour son plaisir parce que ça l'amusait mais ce n'est pas le genre de Rebekah alors pour l'instant je veux croire qu'elle l'a transformé parce qu'il était en train de mourir. Comme si il regrettait de s'être laissé allé à discuter avec la sœur de celle à qui il reproche tant William se lève et cache à nouveau son visage avec sa capuche puis me salue brièvement de la tête avant de partir. Je ne veux pas le laisser partir ainsi alors je me lève du banc et le rattrape, heureusement il n'est pas parti avec sa vitesse vampirique.

▬ Attendez!

Je me place face à lui pour le stopper dans sa marche et avoir son attention.

▬ Je n'ai pas l'intention de vous tuer. Il est évident que vous souffre de votre condition de vampire. Si je pouvais vous rendre humain je le ferrais mais c'est impossible. Cependant j'aimerais vous faire découvrir les avantages que vous pouvez en retirer.






_________________

[center]C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et devient merveilleux
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Mar 4 Juil - 14:30

Une rencontre intriguante


"I like danger guys"






J’allais m’en aller, de toute manière je perdais mon temps à rester discuter avec cette sorcière, bien que je devais avouer que je m’étais trompé à son égard. Elle n’était pas aussi arrogante et manipulatrice que ses frères et sœurs. En effet, elle semblait plus calme, et plus compréhensive à mon égard. Son rôle d’aînée devait certainement jouer un rôle dans tout ça. Je pouvais comprendre sa position. Etant moi-même grand frère, je me devais de montrer l’exemple à Rose, même si, à présent, elle était assez mature pour savoir ce qui était bien ou mal, ou ce qu’il fallait faire et ne pas faire. Mais être l’ainée était loin d’être une tâche facile.

Je fus néanmoins méfiant lorsque Freya me coupa la route, en se mettant devant moi. Vraiment ? Qu’avait-elle à me dire de si important, encore ? Moi qui pensais avoir été clair…Elle m’informait qu’elle ne voulait pas me tuer, est-ce le moment où je dois sauter de joie ? C’est plutôt moi qui devrait lui dire ceci, étant donné que j’étais, de base, venu ici pour prendre ma revanche, du moins, pour la commencer.
Cependant, je fus intrigué lorsqu’elle évoqua son désir de me rendre humain. Ferait-elle vraiment ça pour moi ? Sans rien demander en retour ? Les Mikaelson étaient les spécialistes pour la négociation et s’arrangeaient pour que ce marché soit à leur avantage.

Justement, en parlant d’avantage, Freya voulait me faire découvrir les avantages d’être vampire. Je ne sais pas comment réagir face à cette proposition. Elle n’avait jamais été cette espèce, alors je ne vois pas comment elle pourrait me faire changer d’avis par rapport à ma condition.

Je haussais les sourcils, avant de racler ma gorge pour lui dire mes quatre vérités, à cette « jeune » sorcière.

-Les avantages ? Freya, vous vivez peut-être entouré de vampire, comme moi, mais je peux vous assurer que vous ne savez rien à propos de cette espèce. Il n’y a aucun avantage à tuer ses propres amis de sang-froid car on est incapable de contrôler sa soif de sang. Vous pensez vraiment que c’est un avantage ?

Je mettais ma main gauche sur ma hanche, plissant les yeux à cause d’un autre souvenir sanglant qui me venait à l’esprit. Il peut y avoir des avantages à être vampire en effet, comme l’immortalité, le renforcement de nos sens, de nos forces, le fait de pouvoir hypnotiser presque tout le monde. Oui, il y avait bien des avantages, mais les inconvénients étaient bien plus nombreux. Je reprenais la parole sur un ton plus froid, plus sombre car je ne m’étais toujours pas pardonné cet acte que j’avais fait il y a bien longtemps.

-Je vais vous raconter quelque chose pour que vous vous rendiez compte. Un soir, à Boston, alors que je venais de sortir de la bibliothèque universitaire, une petite fille, âgée d’une dizaine d’année, est tombé sur le béton, et s’est ouvert le genou droit. Je passais par la même rue pour retourner à mon petit studio, et sa mère, m’a demandé où se situait l’hôpital car ils étaient des touristes. Cela faisait une semaine que votre sœur m’avait transformé, juste pour s’amuser, alors qu’elle m’avait fait croire que j’étais devenu son meilleur ami, et je n’avais pas encore contrôlé ma soif de sang.

Je marquais une pause pour fixer le sol, me perdant de nouveau dans mes pensées. Je revoyais cette atroce scène dont j'étais le responsable.

-J'ai tué cette fillette sous les yeux de sa mère, qui criait désespérément à l'aide dans une rue vide. Je me suis ensuite chargé de tuer cette dernière, et croyez-moi Freya, quand on a la soif de sang, on savoure chaque goutte de ce liquide, peu importe qui sont les victimes. Vous pouvez remercier votre sœur de ma part, sincèrement.

Je ne dis plus rien après cette révélation, laissant comprendre à Freya qui j'étais vraiment, la laissant comprendre mon passé..de monstre. J'espère qu'elle pourrait à présent comprendre la haine que j'éprouvais envers Rebekah, et sa famille.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
▬ Messages : 1464
▬ Points : 2046
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Mer 12 Juil - 10:53





Freya Mikaelson & William Henkom


Intrigante rencontre


Si William est venu dans le but de se venger de ma sœur pourquoi est-il venu comme ça tout seul sans aucune autre arme que ses aptitudes surnaturelles? Est-il venu avec l'intention de ne pas en ressortir vivant? Est-il venu en repérage pour mieux connaitre ses ennemis? A-t-il en sa possession une arme capable de vaincre les Originels? Sa présence soulève beaucoup de questions et même si il est venu pour nous détruire je ne le lui reproche pas. Il est perdu et n'a pas choisi ce qui lui est arrivé. Heureusement qu'il n'est pas tombé sur mes frères car en apprenant les projets du jeune homme je pense qu'ils n'auraient pas hésité à l'éliminer afin de nous protéger. Quand je le retient pour qu'il ne parte pas ainsi sans que j'ai pu tenter de lui apporter mon aide la surprise et la réticence du jeune brun reviennent. Dans un premier temps je tente de le rassurer en lui assurant que je ne vais pas du tout chercher à le tuer, chacun est libre d'avoir son opinion sur les gens. Mais cette tentative le laisse de marbre, peut-être si dit-il que c'est le monde à l'envers puisque c'est lui qui venait avec des idées de meurtre et de vengeance mais même si je ne doute pas de tes capacités tu reste un jeune vampire face à une sorcière ayant dix siècles d’existence mon ami. Par contre lorsque j'abats ma deuxième carte en lui proposant de lui montrer quels avantages il peut retirer de sa condition de vampire on dirait que j'ai déclenché une bombe. C'est comme si j'avais LA phrase qu'il ne fallait pas prononcer en sa présence car il s'empresse de me remettre à ma place. Il est vrai que je n'ai jamais été vampire mais je pense avoir assez de connaissances sur le sujet pour lui apporter mon aide. William ne me laisse pas le temps de me rattraper après cette formulation malheureuse et me raconte un évènement sanglant de son passé dont il à été le principal protagoniste. Sa voix est aussi froide que la glace de mon pays natal et il n'est guère difficile de voir qu'il ne se pardonne pas cet accident. Cette histoire est atroce mais il en a conscience alors ça veux dire qu'il a toujours eu son humanité. Énormément de jeunes vampires perdent le contrôle durant les premiers mois si personne n'est la pour les aider et les guider. Je tend doucement la main jusqu'à toucher son bras dans une petite marque d'affection puis, pour ne pas le déranger, laisse mon bras retomber le long de mon corps.

▬ William, cet accident n'est pas de votre faute! Je suis tout à fait d'accord pour dire que ma sœur a fait une grosse erreur en vous transformant sans votre accord et si je pouvais réparer cela je le ferrais mais ce n'est pas possible.

Dès demain matin j'aurais une bonne discussion avec Rebekah d'abord puis avec mes frères qui sont vampires. C'est terminé les transformations abusives, chacun est libre de choisir l'orientation que prendra sa vie. Esther les a transformés sans rien leur dire alors ils devraient savoir que le libre arbitre est quelque chose de précieux. En réalité il pourrait peut-être exister une solution pour que William redevienne humain. Le remède au vampirisme qui coule dans les veines d'Elena Gilbert. Mais cela ne me semble pas réalisable pour deux raisons, déjà je suis quasiment certaine que Klaus refuserait et ensuite cela condamnerait William à l'errance et à la solitude pour le reste de sa vie car bon nombre de personnes le traqueraient pour ces quelques millilitres de sang aux particularités si...particulières.

▬ Certes je n'ai jamais eu à affronter ce que vous vivez mais je pense tout de même pouvoir vous aider. Oui le fait de boire du sang et d'avoir des émotions exacerbées qui peuvent faciliter la perte de contrôle sont une malédiction mais il y a aussi des avantages. Avec quelques gouttes de votre sang vous pouvez soigner n'importe quelle blessure. L'immortalité peut vous permettre de vivre des expériences que vous pensiez ne jamais connaitre, vous pouvez choisir votre vie et devenir qui vous voulez. Je comprend la colère que vous pouvez avoir contre ma famille mais l'un de mes frères est comme vous, il n'aime pas être un vampire. Mais maintenant vous ne pouvez plus changer ça alors il faut que vous trouviez en vous l'envie d'avancer et de faire avec. Le contrôle c'est comme tout ça s'apprend, il y a des vampires qui travaillent comme médecins! Ça vous paraît insurmontable mais je suis certaine qu'avec un peu de temps vous y arriverez.






_________________

[center]C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et devient merveilleux
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Dim 16 Juil - 11:08

<>

Une rencontre intriguante


"I began to like Freya"






Je ne savais pas si elle était totalement sincère ou si elle était totalement hypocrite. Je me demandais si cette espèce de compassion qu'elle éprouvait à mon égard était totalement vraie. A vrai dire, n'étant pas ami de la famille, elle pouvait prétexter me comprendre pour que je vois les Mikaelson d'un bon œil. Cependant, plus la conversation avançait, plus je voyais qu'elle faisait tout son possible pour m'aider, pour trouver une solution à mon cas qui semblait presque désespéré. Elle était pour moi comme la psychologue de la famille, et contrairement à ses frères, elle n'usa pas de violence lorsque je clamais haut et fort des menaces envers sa sœur. J'avais plutôt l'impression qu'elle en voulait à sa sœur pour ce qu'elle avait fait, et je devais avouer que cela me laissait sans voix.

Rebekah était étrangement appréciée dans le monde surnaturel et, lorsque je racontais son acte envers moi, de nombreuses personnes s'étaient juré de me tuer si j'osais la toucher. J'étais doublement surpris que Freya, sa propre sœur, ne réagisse pas comme ces stupides vampires que j'ai rencontré. Non, elle était différente, presque spéciale, et ma confiance se développait petit à petit. Cependant, lorsqu'elle posa sa main sur mon bras, mon regard se dirigea sur cette zone, pour observer son geste. J'avais pris cette fâcheuse habitude de rester constamment sur mes gardes, et cette habitude se manifestait même, avec ma propre sœur, celle en qui j'avais une confiance aveugle. C'était comme mon inconscient qui agissait à ma place, qui prenait le dessus sur ma conscience pour me protéger lorsque celle-ci était dans un autre monde.
J'allais enlever, délicatement, sa main mais Freya le fit d'elle-même, ce qui me fait relever mon regard sur elle.

"William, cet accident n'est pas de votre faute"
Vrai. En effet, elle avait raison, mais elle avait également tord. Certes je n'ai pas su me contrôler. On dit souvent que notre inconscient agit à notre place, montre nos désirs refoulés, comme dans nos rêves par exemple. Alors, est-ce qu'une partie (cachée) de moi voulait tuer mes propres amis ? Peut-être que je voulais les tuer depuis ma première rencontre. Comme beaucoup disent, on croit se connaître, mais on se trompe toujours...

Freya se lançait à son tour dans un long et précis monologue, durant lequel, elle semblait tout comme moi s'ouvrir. Il était vrai (et normal) qu'au début de notre conversation, elle était très méfiante, voir menaçante avec moi, tout comme moi je l'étais avec moi. La tension était cependant retombée à chacune de nos paroles, et j'avais plus l'impression de parler avec une amie, qu'à une étrangère.
Freya me faisait explicitement comprendre ce que j'avais compris depuis ma transformation. Je ne pouvais pas changer ma nature. J'étais comme condamné à rester ce monstre pour toucher, jusqu'à mon propre suicide, ou mon meurtre.

Voilà pourquoi, comme elle venait de me le dire, je m'étais engagé dans une carrière médicale. Lorsque je compris que mon propre sang pouvait soigner n'importe type de blessure, je me dirigeais instantanément vers cette voie. Je pouvais guérir des blessures par balle, des hémorragies internes, des arrêts cardiaques..même des cancers, même si le processus demeurait légèrement plus long que les autres. Le nombre de décès de la Nouvelle-Orléans avait nettement baissé depuis mon arrivée, et j'étais perçu comme un "héros" à l’hôpital du coin. Beaucoup de chasseurs, auxquels j'avais eu affaire, pensent encore et toujours que je suis un monstre. Malheureusement pour eux, ils ne savent pas les "miracles" que je fais à l’hôpital, mais, j'avais peu de temps de leur expliquer ceci lorsqu'ils braquaient immédiatement un fusil sur moi.

-Je travaille à l’hôpital du coin, dis-je tout simplement en hochant légèrement la tête

Comme à mon habitude, je formulais mes phrases en esprit avant de les dire, pour ne pas énoncer des choses fausses, ou compromettantes qui pouvaient servir d'argument pour mes ennemis.

-J'ai décidé qu'après les nombreux meurtres que j'avais fait, essentiellement à Boston, il fallait que je me rachète. Dès mon plus jeune âge, je prenais soin des autres, je prenais soin de ma sœur chaque jour. Je me précipitais vers elle lorsqu'elle tombait dans la pelouse du jardin de mes parents, je paniquais presque lorsque je voyais son genou saigner due à une égratignure. Alors, à chaque fois que je sauve une personne, je me dis que cela compense mes meurtres, bien que je sais que j'ai laissé de nombreuses familles en deuil suite à mon geste. Et quand je donne mon sang à un patient en difficulté, quand je vois sa famille sourire, se prendre dans leur bras quad je leur annonce qu'il est sorti d'affaire, je me dis effectivement qu'être vampire est la plus belle chose du monde, mais je ne le dis qu'à ce moment là. Les autres moments, je me dis que c'est une pure malédiction Freya.

Comme je l'ai dit, de nombreux chasseurs veulent ma mort, mais, il faudrait qu'ils passent une journée à mes côtés, à l’hôpital, pour voir que le monstre qu'ils voient en moi, n'existe pas vraiment.  
Revenir en haut Aller en bas


avatar
▬ Messages : 1464
▬ Points : 2046
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Mar 25 Juil - 16:48





Freya Mikaelson & William Henkom


Intrigante rencontre


Au fur et à mesure que nous parlons William semble se détendre et se rendre compte que je ne suis pas ma sœur et qu'en aucun cas je suis responsable de la situation qu'il est obligé de vivre. En même temps j'ai surtout l'impression qu'il ressent beaucoup de surprise. Au début je me demande pourquoi il est si surpris que je prenne le temps de discuter avec lui puis je me rappelle les rumeurs plus ou moins fondées qui courent sur ma famille. En effet ce qu'on dit le plus souvent sur ma famille c'est que ses membres utilisent tous les moyens, et notamment la violence, pour parvenir à leurs fins et obtenir ce qu'ils veulent. Certes c'est arrivé mais ce n'est pas une généralité, William découvre que ce n'est pas ce qui me caractérise et si la situation était différente et qu'il connaissait mieux mes frères et même ma sœur il se rendrait compte qu'ils ne sont pas les monstres dépeints par tant de personnes. Enfin ce n'est pas le sujet actuellement, pour l'instant nous en sommes à parler de la transformation brutale que Rebekah lui a infligée et des solutions envisageables pour adoucir sa peine.
Comme je l'avais anticipé le fait que je pose ma main sur son bras même brièvement le met mal à l'aise alors je vais m'en abstenir afin de ne pas lui donner une raison supplémentaire de demeurer sur ses gardes. Je ne suis pas si naïve, je sais que ni moi ni rien ni personne ne lui fera réellement aimer la condition de vampire mais si je peut l'aider à s'accepter tel qu'il est maintenant cela rachètera un peu ce qui lui a été imposé. Quelqu'un avec moins de tact que moi lui aurait demandé de but en blanc pourquoi il a achevé sa transition ou pourquoi il ne s'est pas planté un pieu dans le cœur si il déteste tant être un vampire. Mais au grand jamais je ne lui poserais cette question car cela risquerait de lui donner de très mauvaises idées ou de lui rappeler de mauvais souvenirs car il a forcément dû y penser à un moment ou à un autre et puisqu'il ne l'a pas fait vu qu'il se tient devant moi c'est qu'il a tout de même le désir de vivre et c'est une excellente chose.
En me lançant dans une longue explications sur ce que le vampirisme peut lui apporter j'avais peur de braquer William et qu'il pense que je cherche à tout prix à le convaincre que ma sœur lui a fait un cadeau et qu'il devrait la remercier au lieu de la détester. Ce n'est pas du tout le but que je poursuis, cet homme et son histoire m'ont touchée et je cherche seulement à lui apporter un peu d'aide. Heureusement c'est le contraire qui semble se produire puisque le jeune homme brun semble touché par mes paroles. Dès que je termine mon explication il me confirme que j'ai tapé juste et que même si il n'aime pas ce qu'il est devenu il est tout de même conscient des avantages que cela peut apporter même si il ne le formule pas du tout ainsi. En effet William m'apprend qu'il est devenu médecin pour se racheter des morts qu'il a sur la conscience et que quand il parvient à sauver un patient, et surtout quand il voit la joie des familles, il se dit qu'il est utile d'être un vampire.

▬ Oui les autres moments sont durs mais il existe des alternatives afin de gérer au mieux les désagréments. Pour la soif de sang vous pouvez boire le sang des animaux ou des poches de sang. Et surtout le plus important c'est de rester tout de même proche de votre famille et de ceux que vous aimez, ce sont eux et leur présence qui vous aidera à garder le contrôle.

Garder un lien avec son humanité c'est la le plus important, c'est la clé permettant de rester du bon côté de la barrière, c'est le seul moyen de ne pas devenir un boucher sans émotions. Oui il lui sera parfois dur d'arriver à se contrôler en présence de personnes humaines et il aura peur de blesser ses proches mais c'est ce qui lui donnera la force de luter. Je peut voir son âme et j'y vois une grande force, lorsqu'il aura trouvé en lui la motivation de se battre tout lui semblera plus facile et il ne sera plus aussi en colère.

▬ Vous n’êtes certainement pas un monstre William, être devenu un vampire n'a pas fait de vous quelqu'un de mauvais. Votre âme est restée pure et ce n'est pas donné à tous. Avez-vous des proches à qui vous raccrocher?

Afin que nous soyons plus à notre aise pour discuter je lui propose que nous allions à nouveau nous installer sur le banc à proximité. Évidemment nous bénéficierions de plus de confort en allant dans le manoir familial mais jamais William n'acceptera d'y mettre un doigt de pied, ce que je peut comprendre vu la motivation qui l'a amené devant notre repère en cette heure nocturne. Le jeune homme accepte mon offre et nous retournons nous assoir sur le banc. Tout à l'heure je lui avais posé une question à laquelle il n'avait pas répondu alors je vais la lui reposer afin de disposer d'un peu plus d'éléments.

▬ Vous voulez bien me dire quelles sont les circonstances de votre transformation s'il vous plait? Comme cela s'est-il fait?

Par la je voudrais savoir si Rebekah l'a transformé pour lui éviter la mort définitive ou si il était au mauvais endroit au mauvais moment.






_________________

[center]C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et devient merveilleux
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Dim 30 Juil - 11:19

>

Une rencontre intriguante


"I began to like Freya"






La vie est pleine de surprise comme on entend souvent. En effet, j’en avais la preuve ce soir. Si on m’avait dit que j’allais passer le début de soirée tranquille avec une Mikaelson, j’aurais sans doute eu un fou rire. Mon objectif était de les tuer, pas de sympathiser avec eux. Parmi mes congénères, j’étais vu comme un abruti qui allait signer son arrêt de mort pour certains, et un jeune homme ambitieux, et prêt à tout pour arriver à ses fins. Il était vrai que, malgré mon jeune âge, je n’avais pas froid aux yeux, et j’étais prêt à combattre ceux plus forts que moi.

Freya était juste comme une sucrerie. Douce, et agréable. Elle était la douceur qui vivait au milieu de gens stupides, violents, et incapable de se tenir correctement en public. A vrai dire, je ressentais de la pitié pour ces Mikaelson. Ils ne savaient pas vivre un mois sans une violente dispute familiale, sans une trahison qui leur coûtait de précieux amis. Pour être honnête, ce n’est que grâce à leur âge très avancé qu’ils sont toujours en vie, car s’ils n’étaient que des vampires banals, leur enterrement aurait déjà eu lieu depuis des millénaires.  Freya était donc cette petite étoile qui brillait au-dessus du manoir pour pousser l’obscurité de ses frères et sœur, elle était la lune qui donnait une lumière rassurante mais froide pendant les sombres nuits.

Je la trouvais mignonne lorsqu’elle me rappelait que je pouvais boire du sang d’animal pour limiter les victimes. Elle agissait comme une grande sœur qui cherchait des solutions pour aider son petit frère désespéré. Il était vrai que ce détail là, je le savais, je buvais moi-même du sang d’animal. Le problème, est qu’il limite nos forces. Le sang humain améliore, renforce notre force. C’était assez utile lorsqu’un chasseur décidait de m’attaquer, ou qu’un loup-garou souhaite en découdre avec moi. A croire que j’étais LA cible à abattre pour certain. Je craignais fortement le jour où quelqu’un arrivera à me faire souffler mon dernier souffle, où il arrivera à planter un pieu brut dans mon cœur si fragile. Cela allait arriver, j’en suis persuadé…Je devrais alors laisser ma sœur vivre par ses propres moyens, vivre sa propre vie sans que son grand frère vienne lui faire la morale.

J’espérais secrètement qu’elle se souviendra de toutes mes remarques qui pourraient éventuellement lui sauver la vie face à une créature surnaturelle. Pour être honnête, je veux qu’elle parte avant moi, après avoir vécue une vie plus ou moins heureuse, car je sais très bien qu’elle ne supportera pas ma mort. J’étais un pilier pour elle, une aide à laquelle elle pouvait s’accrocher lorsqu’elle perdait pied dans ce monde de fou.

Ma famille, justement, était devenue la nouvelle préoccupation de Freya. Bien sûr que j’avais des proches auxquels me raccrocher, et heureusement d’ailleurs, car j’aurais sans doute sombré dans l’obscurité si ma petite sœur n'était pas là.  Je souris inconsciemment en pensant à mes nombreux souvenirs avec Rose. Je fixais le sol en ne perdant pas ce sourire innocent qui habitait mes lèvres, comme si j’étais à nouveau plongé dans mon enfance.

-J’ai cette formidable petite sœur, nommée Rose. Fort heureusement pour elle, elle est encore parfaitement humaine, et je relevais enfin mon regard pour le poser sur Freya aussi ironique soit-il, elle est une chasseuse. Mais ce n’est pas ça qui me pose un problème, elle sait que je ne lui ferai jamais de mal, comme je sais qu’elle ne me fera rien, malgré ma nature.

Je perdais ensuite petit à petit mon sourire, pour retrouver mon visage neutre. J’avais mes parents, mais entre eux et moi, la relation était plutôt distante. On ne s’appelait qu’une fois par mois, et encore. Ils étaient juste heureux que je réussisse ma vie, ici à la NOLA, et ne cherchez pas à prendre davantage de nouvelles.

-J’ai également mes parents, mais ils ne sont pas très proches de Rose et de moi. A vrai dire je pense qu’ils ont mal vécu le fait que Rose vienne me rejoindre ici, à la Nouvelle-Orléans, les laissant seuls à Salt Lake City. En tout cas la seule chose que je sais, c’est que si je ne leur téléphonais pas une fois par mois, ils ne prendraient jamais de mes nouvelles. Mais, hé j’eus alors un léger rictus ce n’est pas moi qui doit me plaindre de mes parents, quand on voit les vôtres…

Je pense qu’Esther et Mikael Mikaelson étaient les pires parents sur Terre. Entre l’une qui force ses enfants à devenir les pires créatures du monde, et l’autre qui veut à tout prix tuer Niklaus car il est différent, l’ambiance ne devait pas être au beau fixe.

Freya me proposait d’aller nous installer sur le banc, près de la demeure. Je la suivais en gardant ce petit rictus. Elle commençait donc à me connaître. Il était évident que je n’aurais pas accepter de rencontrer dans ce manoir. J’aurais exposé mon odeur à tous ces Mikaelsons et cela était évidemment trop dangereux. Enfin, je faisais confiance à Freya, qui dit qu’elle n’irait pas tout répéter à sa famille et qu’elle jouait à la fausse gentille ? De toute façon, il était déjà trop tard, alors je décidais de suivre mon instinct, et de répondre à cette fameuse question.
Je pris une profonde inspiration en regardant un passant, sans doute alcoolisé passer devant nous.

-J’étais à l’université de Boston, pour préparer mon diplôme de médecine. Quand j’étais encore humain, j’avais énormément de confiance en moi, et j’étais comme le plus populaire de l’université. J’avais de nombreuses personnes qui se prétendaient être mes amis, mais en réalité, je savais que j’en avais que quelqu’un, des vrais, pas des hypocrites. Il s’avère que votre sœur était elle aussi à Boston, dans mon université. Sans surprise, ma popularité l’a attiré dans mon groupe d’amis, et elle essayait de gagner mon amitié chaque jour. Chose réussie. Je me laissais influencé par elle, je séchais les cours pour parcourir la ville avec elle. Nous étions rapidement devenus les meilleurs amis du monde Freya. Il me faudrait plus d’une journée pour vous raconter la totalité de nos fous rires, de nos expéditions nocturnes ensemble. Cependant, un soir, après avoir dîner au restaurant ensemble, elle m’a emmené dans une ruelle sombre. Naïf comme j’étais je me laissais faire car je pensais qu’elle allait m’embrasser. En réalité, elle en a juste profité pour planter ses crocs dans ma chair, me forcer à boire de son sang et...me tuer.

Je marquais une pause. Cette scène, que je revivais presque quotidiennement, me hanter chaque soir, au moment d'aller dormir. Dès que je fermais les yeux, j'entendais et voyait son grand rire à mon réveil. "Ne m'en veux pas, on sera ensemble pour toujours" m'avait-elle dit. Sans doute la chose la plus stupide que j'ai entendu...

-Rebekah, amicalement parlant, m'aimait tellement, qu'elle ne voulait pas se séparer de moi, mais elle ne m'a jamais demandé mon avis avant de me transformer. Et, à présent, je la haïs.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
▬ Messages : 1464
▬ Points : 2046
▬ Date d'inscription : 31/01/2017
▬ Localisation : la plupart du temps au QG des Mikaelson mais ça peut aussi être au cimetière, dans le bayou, en ville, un peu partout à la Nouvelle Orléans en résumé!
▬ Emploi/loisirs : pratiquer la magie, fuir Dahlia et retrouver ma famille

Feuille de personnage
Petit + :
Créateur de votre lignée : Esther Mikaelson et Mikael Mikaelson
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Ven 18 Aoû - 12:52





Freya Mikaelson & William Henkom


Intrigante rencontre


Parfois je me demande si c'est le nom que je porte qui m'amène à ne pas avoir de soirée banale ou si c'est juste le hasard qui m'a à la bonne. En effet qui aurait cru que je me prendrais d'affection pour un vampire venu espionner la demeure familiale dans le but d'exterminer les Originels? Au début de notre échange je me suis dit qu'il devait être soit totalement fou soit extrêmement sur de lui pour clamer haut et fort face à moi qu'il souhaite nous envoyer rejoindre nos ancêtres. Mais sous sa menace une grande détresse semblait presque l'étouffer alors mon instinct m'a poussée à en savoir plus et je ne le regrette pas. William fait parti de ces personnes qui ont souffert à cause du surnaturel alors qu'il était étranger à tout cela. Une fois sa colère, légitime, tombée il se révèle être un jeune homme sympathique et j'aimerais l'aider à avancer sans qu'il soit étouffé par ses regrets et sa fureur. Je ne prétend pas être parfaite, nous avons tous une part d'ombre et j'ai déjà tué des personnes sans en avoir de remords. Ce n'est pas le fait de tuer ou de ne pas tuer qui défini si une personne est bien ou non. Par contre je suis fière de n'avoir tué aucun innocent, ceux qui ont trépassé par mon intervention le méritait pleinement. Exception faite de Mathias et d'Aaron mais cela concerne une toute autre histoire et n'a aucune incidence sur la situation actuelle. Étant l'enfant ainée de cette famille je me sens responsable de ce que font mes frères et ma sœur et même si je n'ai pas grandit en leur compagnie je prend mon rôle de grande sœur très au sérieux. Demain à la première heure je compte bien avoir une discussion très sérieuse avec Rebekah pour lui ouvrir les yeux sur ce qu'elle a imposé à ce jeune homme. C'est une chose que je ne comprend pas, la transformation en vampire leur à été imposée et au plus profond d'eux ils ont tous un jour regretté cette transformation et surtout regretté de ne pas avoir leur mot à dire alors pourquoi imposent-ils la même chose à d'autres?

William me fait vraiment penser à Finn. Il tient à la vie et est content de ne pas être mort mais donnerait tout ce qu'il a pour redevenir humain. En retrouvant le premier de mes frères j'ai été très contente pour lui qu'il ait pu retrouver un corps de sorcier pour abandonner le vampirisme, j'avais l'impression de le voir revivre. Quand il a été tué lors de l'attaque des loups de Peter je n'ai pas supporté de voir son corps sans vie mais le retour à la vie l'a ramené dans son corps de vampire, il m'a totalement pardonné cela et je fais tout ce que je peut pour l'aider à accepter le vampirisme. Aujourd'hui mon frère va mieux et si je peut offrir le même cadeau à William j'en serais heureuse. Tout naturellement j'en viens à lui parler du sang animal. C'est vrai que c'est moins nourrissant et ne donne pas beaucoup de forces mais je veux lui montrer qu'il y a une alternative si il ne désire pas prendre le liquide vital des humains. Nous nous mettons à parler de sa famille et lorsque William parle de sa petite sœur un sourire pur éclaire son visage, il est évident que c'est elle son pilier. Je souris, voila une famille qui prouve que l'amitié entre surnaturel et chasseur est totalement possible.

▬ De ce que vous me dites je vois que votre sœur vous aime tel que vous êtes, peu importe que vous soyez humain ou vampire. Essayez de vous voir à travers ses yeux. Vos capacités sont différentes...vous êtes devenu différent tout en étant resté le même. Laissez la vous prouver que la vie en vaut la peine.

Je ris un peu. C'est vrai que niveau stabilité familiale on peut tous les deux faire mieux. Voila une autre chose que je ne comprend pas. Comment des parents peuvent ils se comporter ainsi avec leurs enfants? Ayant moi même été enceinte je sais que jamais je n'aurais abandonné mon enfant et même si je me reprocherais sa mort jusqu'à la fin de ma vie je sais que je lui ait épargné une vie de malheurs.

▬ Vos parents savent que vous êtes devenu un vampire? En ce qui concerne mes propres parents Esther est en effet un monstre et je connais les rumeurs qui courent sur Mikael mais je vous assure que quand j'étais petite il n'était pas du tout comme ça, il était dur comme tout guerrier viking mais c'était un père aimant qui aurait tout fait pour ses enfants.

Quand William commence à me raconter sa transformation je me rend compte que c'est une manière de me montrer qu'il m'accorde sa confiance et ça me touche. A la fin de son récit je pose doucement une main sur son épaule pour lui manifester mon soutient. Je ne cherche pas à excuser ma sœur mais j'ai compris comment elle fonctionne. Être vampire c'est voir ses proches mourir de vieillesse. Elle passait son temps à fuir avec Elijah et Klaus et elle voulait avoir un ami à ses côtés.

▬ William je suis navrée...

Après une pause je le regarde à nouveau et tente de lui changer les idées.

▬ Maintenant que vous êtes dans une nouvelle ville avec votre sœur vous avez des projets? Des rêves?






_________________

[center]C'est lorsque tu ne t'y attend pas que tout change et devient merveilleux
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   Lun 28 Aoû - 11:32

Une rencontre intriguante


"I like danger guys"






La nuit commençait à arriver petit à petit, plongeant le manoir l’obscurité. Les lumières allumées à l’intérieur rendaient l’endroit encore plus mystérieux et perdu que d’habitude. Les lampadaires n’éclairaient qu’à présent qu’une partie de mon visage ainsi que celui de Freya. La nuit est comme la vie. Elle arrive soudainement, est inévitable, et nous aveugle, tout comme nos premiers pas dans notre expérience personnelle. Etre seul en pleine nuit peut s’avérer dangereux, comme cela peut s’avérer dangereux d’être seul dans la vie, sans support, sans aide extérieure. Les chances sont multipliées par 2 si une autre personne est à nos côtés.

Je crois que je venais tout juste de trouver cette deuxième personne. Freya. J’avais ma sœur, mes amis, quelques fois mes parents, mais je n’avais jamais vraiment parlé sincèrement de mon mal-être en tant qu’être surnaturel. Ma sœur en savait quelques brides, mes amis aussi, mais ils ne savaient pas tout mon ressenti. Freya le savait. Une étrangère me connaissait mieux que ma propre famille, ironique non ? Cependant, d’une manière inexpliquée, nous réussissons à nous exprimer davantage avec les autres qu’avec les siens. Peut-être la peur du jugement faisait effet. Je reverrais toujours ma sœur, mes amis, mais peut-être pas Freya. Elle pouvait penser ce qu’elle voulait sur moi, ça m’était presque égal si je perdais contact avec elle. Sauf que…Je ne voulais pas la perdre de vue…Elle me comprenait, m’aidait à sa manière. Elle été une perle rare dans ce monde.

Je fermais mes yeux, de soulagement, en repensant à ma sœur. Freya avait raison, elle m’aimait comme j’étais, et, heureusement. Elle était mon seul pilier auquel je pouvais me raccrocher quand je suis arrivé à la Nouvelle-Orléans, ma seule aide et ma seule compagnie. Si elle s’était retournée contre moi, j’aurais sans doute sombré dans l’alcool, dans la violence et le sang. Je ne serais peut-être plus de ce monde pour ainsi dire. Pour ça, j’étais reconnaissante envers elle, et, peu importe ce qu’il pouvait se passer entre nous deux, je serais toujours le premier à l’aider, le jour où elle a en besoin.

-Vous savez Freya, même si je déteste ce que je suis au jour d’aujourd’hui, je ne pourrais pas mettre fin à mes jours, en sachant que ma sœur a besoin de moi. Elle a besoin de moi, elle compte sur moi, et si je pars, je pense qu’elle ne s’en remettra jamais. La famille est très importante pour moi, je pense que vous pouvez me comprendre, étant donné votre nombre de frères et sœurs.

Je lui adressais un fin sourire, me tournant un peu plus vers elle. La seule chose que j’enviais aux Mikaelson était leur esprit de famille. Certes, c’était loin d’être rose tous les jours, mais, plus une famille est nombreuse, plus elle est forte, surtout dans le monde surnaturel. Encore faut-il que tout le monde s’entende bien. Ma famille pouvait se résumer qu’à Rose, car le reste demeurait en silence radio. Je n’avais jamais plus entendu parler de mes grands-parents depuis mes 3 ans. J’avais bien compris que mes parents étaient comme soulagés, heureux que je parte à Boston, non pas pour me féliciter de mon entrée à l’université de Boston, non, mais pour avoir un enfant en moins à charge. A vrai dire, JE les appelais une fois par mois pour entretenir le contact avec eux, mais j’avais décidé de mettre fin à tout ceci, pourquoi faire des efforts alors qu’ils ne s’intéressent qu’à eux-mêmes à présent ?

-Mes parents ? Je laissais échapper un léger rire. Mes parents ne pensent qu’à une chose : Économiser le plus possible pour aller passer leur fin de vie dans l’un des appartements bourgeois de la capitale française. Autrement dit, ils veulent partir le plus loin possible de moi et de Rose. Alors croyez-moi, ils ne savent qu’à peine 10% de ma vie.

J'étais bien loin d'avoir la famille idéale, ça, je le savais, mais ce n'était pas pour cette raison que je me lamentais dessus. J'avais Rose, c'était tout ce qui comptait. Je me levais à présent de mon banc, l'heure était pour moi de partir. J'avais passer assez de temps aux abords de cette demeure, et mon appartement m'attendait avec impatience.

-Freya, à ma grande surprise, ce fut un plaisir d'avoir cette conversation avec vous, mais je pense vous laisser. Passez une bonne soirée, et prenez soin de vous. Dis-je en finalisant mes paroles avec un léger sourire, avant de me retourner pour reprendre la route, me fondant, à chaque pas, un peu plus dans l'obscurité de la nuit.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Intrigante rencontre [Freya et William]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigante rencontre [Freya et William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» William Delacroix [ Voleur ]
» William Sanders
» Nouvelle Garde [William]
» William Saule [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: A place to hide :: Les Demeures-