Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Nous manquons de membres du brotherhood et d'hérétiques.

Partagez | .
 

 Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 191
▬ Points : 652
▬ Date d'inscription : 08/05/2017
▬ Localisation : On est à la Nouvelle-Orléans non ?
▬ Emploi/loisirs : En école de journalisme
MessageSujet: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Dim 14 Mai - 18:58

Kol ∞ Autumn
Shelter Us from the Rain darling.


La Nouvelle-Orléans était agréable. Plus que ça en fait. Depuis que Kol était revenu ici il trouvait que cette ville avait un charme tout particulier. En plus d'être de nouveau mortel et d'avoir retrouvé ses pouvoirs il était plus qu'heureux de pouvoir être à nouveau proche de la magie et tout ce qui y toucher. La veille, il était même parti en pleine forêt pour y trouver des herbes pour un sort. C'était un bonheur que de pouvoir être celui qu'il était 10000 ans auparavant, en plus de pouvoir profiter des nouveautés de cette ère. En cette soirée où la pluie s'était invitée sur la capitale de la Louisiane, Kol s'était réfugié dans un bar chaleureux où se trouvaient une vingtaine de passants qui avaient accouru pour s'abriter de la tempête qui s'annonçait. Le sorcier s'était donc assis au bar, commandant un verre quelconque et scrutant chaque personne présente. Il espérait peut-être repartir accompagner ce soir. Il se disait que s'amuser était la première chose à faire maintenant, tout simplement parce que la vie n'était plus infinie.

Les études, la jeunesse, l'inactivité et pouvoir dormir jusqu'à pas d'heure ce ne serait plus possible désormais. Il savait qu'il allait devoir se bouger. Pourtant, il avait encore du mal à s'accommoder à tout ça. Ne plus devoir se nourrir de n'importe qui, ça par contre c'était une envie qui lui était vite passée, fort heureusement.
Son pied frappant le sol au rythme de la musique qui passait dans le bar, le son légèrement caché par les dialogues des individus présents, le Mikaelson fini tranquillement son verre, en recommandant un autre. Il n'était pas pressé ce soir-là, bien au contraire. Il avait un objectif précis en tête, même si le mauvais temps ne semblait pas jouer en sa faveur. Pourtant, quand il arriva à la moitié de son deuxième verre, une silhouette entra en trombe dans le bar, venant sans aucun doute de recevoir des torrents d'eau sur la tête. Le sourire de Kol s'étira quand il regarda en coin la silhouette féminine et apparemment parfaite de celle qui venait d'entrer. Puis il disparut progressivement quand celle-ci retira sa capuche, dévoilant un visage qu'il reconnut immédiatement.

Des flashs de sa nuit précédente, dans les bois, lui firent comprendre que celle qui venait d'entrer, aussi parfaite soit-elle physiquement, était également une créature à laquelle l'originel ne s'était jamais confronté. Alors qu'un éclair traversa le ciel et que le tonnerre se mit à gronder, la femme s'assit au bar. Kol était beaucoup trop intrigué pour ne pas s'imposer dans la vie de cette jeune femme. Il connaissait son visage mais il ne s'arrêterait pas là. Il voulait en savoir plus. Une soif de curiosité dévorante qu'il ne pouvait assouvir quand allant directement à sa rencontre. Il se leva rapidement, un pas rapide et se retrouvant vite aux côtés de la femme.

«Je paye le verre de la demoiselle.» s'empressa-t-il de dire en s'asseyant sur le tabouret se trouvant juste à côté d'elle.

Il tourna rapidement le visage vers sa convoitise de la soirée. Il se mit à sourire, pas de façon hypocrite mais plutôt malicieuse. Elle devait tout aussi bien savoir que lui qu'il était. Ils avaient eu le temps de voir le visage de l'un et de l'autre le soir précédent, malgré la pénombre.

«Alors chéri, tu fais la tournée des bars ou tu te planques parce que t'as peur que ton autre toi prenne le dessus comme hier soir ?» lança le brun en la fixant droit dans les yeux. «Ne t'inquiètes pas ton secret est bien gardé avec moi, je suis un homme de parole.»

code by Silver Lungs

_________________
That's the problem with people this days, they ve lost faith and in that loss they no longer know who they should fear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 278
▬ Points : 408
▬ Date d'inscription : 06/05/2017
▬ Emploi/loisirs : Policière, agent d'infiltration
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Dim 14 Mai - 21:17

Shelter Us from the Rain darling.LA curiosité est sans doute un bien vilain défaut, mais le jeu rend tout ça encore plus amusant. Sang, trace étrange et piste multiple commençaient à me monter à la tête. Les abords de la tranquillité de la Nouvelle-Orléans étaient troublés depuis le règne de Peter et au poste, ça se ressentait. Meurtre, par dessus meurtre. Aux yeux des simples humains innocents, ils ne voyaient que des animaux sauvages parcourant les ruelles le soir et tous semblaient terrifiés, mais pour l'autre moitié de la population, c'était une tout autre vérité. Quelque chose de beaucoup plus terrifiant, beaucoup plus sanglant et ayant une faim dévorante... À ma simple pensée, je soupçonnais des nouveaux dans le monde surnaturel, mais le problème est qu'ils ne semblent pas avoir un alpha, un maître ou autre... ou alors est-ce un message d'une menace éventuelle?! C'était trop tôt pour le dire.
À plusieurs reprises, j'avais fais appelle à Hélios pour faire disparaître ceux qui était beaucoup trop dangereux pour la population humaine, mais ils avaient tous ce point en commun; ils ne voulaient rien entendre. Puis bon, les mauvaises graines finissent par se faire dévoré comme on dit et ici, c'est un plan totalement digestif croyez moi!

J'avais déposé Charlie chez son amie et profitent de ce moment de solitude, j'avais prévue de me retirer dans ce fameux bar ou j'avais l'habitude d'aller. J'avais essayé plusieurs établissements, mais on dirait que les vieilles habitudes reviennent et puis, quoi de mieux en ce fameux vendredi soir. J'avais besoin de prendre une pause, de me retirer toutes ces enquêtes de la tête et de tous ces casse-têtes indéfinis pour simplement déguster de bons alcools. Puis, qui sait peut-être me taper une bonne discussion pour embellir cette soirée.
D'un pas accéléré, je rentrais dans l'établissement afin de me sauver de la pluie qui faisait rage à l'extérieur. Et d'un rapide coup d'œil, j'observais les gens qui étaient dispersés un peu partout dans le bar. Cette foutue habitude de flic qui ne pourra jamais me quitter, et ça, même si je décide de prend une année sabbatique. C'est en retirant mon capuchon que je sentis cette odeur familière se dissimuler subtilement à travers les milliers d'autres odeurs et c'est en scrutant les lieux que je finis par poser mon regard sur ce brun, cet homme que j'avais rencontré la veille. Je lançais aussitôt un regard incertain, car il faisait tout de même noir dans cette forêt, mais mon flair ne me manquait jamais... Prise d'une envie soudaine d'en savoir davantage sur son cas me foudroyait, mais mon côté futé m'incitait à y aller doucement. C'est que j'étais prudente et encore plus quand il s'agissait d'une personne aux facultés qui m'était inconnue.

La veille, j'étais sur une nouvelle piste, ou un soit disant Windigo qui faisait des ravages un peu partout dans la ville et de façon beaucoup trop ouverte à mon goût. Suivant les pistes que je réussissais à obtenir d'un côté et de l'autre, je m'étais retrouvé la veille en pleine forêt pour renifler des traces quelconques. Mais ma balade nocturne avait dévié en rencontre des plus improbables. Ces sous mon œil avertit, que je tombai sous cet homme qui s'était mis à utilisé cette magie et ça l’eu don d'attiré mon attention. Sa façon de contrôler son environnement avait éveiller une certaine curiosité mal habille qui, en un craquement de branche, une rencontre. Au départ sous mon allure de coyote dans la lueur de la lune et de mon regard d'un bleu azur, je crois qu'il en fut tout aussi intrigué que moi. Une rencontre bref, qui lui dévoila mon allure d'humaine et ce côté surnaturel qu'était ma nature. Cette simple penser d'avoir attirer son regard s'agrippa à mes lèvres, mais qui serais-je en allant directement à ça rencontre?! Voyez-vous, j'adore me faire désiré, me faire approché et ces en m'installant au bar, que le brun vint à ma rencontre. À ma vue, le barman me connaissant bien m'apportait cette boisson typiquement féminine que j'avais l'habitude de commander au début de ma soirée. «Je paye le verre de la demoiselle.» Il me tira un sourire soudainement et je me tournais légèrement vers lui en plaçant mon manteau de cuire sur le dossier de ma chaise haute. '' Quel gentleman,  totalement charmant! C'est sans doute la première fois qu'un homme est aussi pressé de me payer une consommation.'' Finis-je par dire beaucoup trop rapidement pour que mon esprit puisse retenir quelconques paroles. Ayant ce petit brin de malice dans mes paroles, je lui lançais un regard tout aussi intrigué que je pouvais l'être et jeu sans attendre ma consommation.

N'étant guère habitué d'entendre des légers surnoms, le -chérie- m'arracha un frémissement qui vint se loguer au creux de mon dos. Non par amusement, mais plus par une sorte d'irritation profonde. Il ne le savait pas, évidemment, mais la dernière personne qui m'avait nommé de la sorte c'était au court d'une couverture et le mec c'était retrouver avec un sal coup dans la gueule. Mes collègues dans mes oreilles avaient plaint le mec d'avance, car il connaissait ma façon d'agir et surtout à quel point me faire passer pour une simple minette pouvait m'énerver. Je sentais que cette rencontre allait être amusante. '' Peur de ma nature?... Elle fait partie de moi depuis ma naissance. Je la contrôle aussi bien que tu peux jouer avec tes doigts de fée. '' Dis-je pour ensuite glisser délicatement ma paille entre mes lèvres alors que je soutenais son regard. Prenant une gorgée de ma boisson, je la reposais contre le bar.  Je me penchais doucement vers lui pour lui dire à voix basse ''Vous n'avez guère à dire quoi que se soit, car j'en sais tout autant sur vous. Nous avons donc une entente. '' Sous ce petit jeu que j'acceptais d'embarquer, je lui adressais un clin d'œil et revint à ma place initiale. Déposant mon coude sur le bar, je vins glisser mes doigts sous mon menton m'incitant à redresser légèrement la tête  et lui dis '' Deux soirs de suite à ce croisé, je vais commencer à croire qu'il y a presque une raison à autant de coïncidence. Mais vu le peu de paroles que nous avons échangé la veille... Puis-je connaître le prénom de mon compagnon de beuverie?  Ça nous lancerait sur de bonnes bases un peu ratées de la veille.''

© 2981 12289 0

_________________

   
   
'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant...(skins) ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 191
▬ Points : 652
▬ Date d'inscription : 08/05/2017
▬ Localisation : On est à la Nouvelle-Orléans non ?
▬ Emploi/loisirs : En école de journalisme
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Lun 15 Mai - 23:15

Kol ∞ Autumn
Shelter Us from the Rain darling.


Elle semblait entrer dans le jeu du sorcier, alors celui-ci maintenu son regard. Ses yeux étaient ancrés dans ceux de la brune et ce sourire malicieux restait plaqué sur ses lèvres alors que ses yeux légèrement plissés donnaient cet air affreusement charmeur propre au Mikaelson. Ses sourcils se haussèrent quand la brune glissa sa paille entre ses lèvres. Et quelles lèvres ! Il regardait attentivement chaque petit geste qu'elle pouvait glisser, chaque action. Ses nouvelles études lui obligeait. Il s'était dirigé dans le journalisme car il trouvait que ce métier lui collait à la peau. Kol n'avait jamais eu vraiment la chance de faire des études, principalement à cause de ses frères qui étaient trop cruels pour le laisser en vie plus de cent ans sans lui planter une dague le plongeant dans un sommeil éternel. Il était peut-être la Belle au bois Dormant masculin ?

«Oh crois-moi, il n'y a pas que les doigts qui sont féériques chez moi.» lança le brun en attrapant son verre.

Il en but une gorgée, finissant d'ailleurs son deuxième verre de la soirée. L'alcool ne lui montait pas encore à la tête, tant mieux pour lui. Pour elle par contre.. ce ne serait pas sa faute si elle succombait au bout d'une dizaine de verre. Il était gentleman, il ne comptait pas en rester à un seul verre payé, il en prévoyait bien plus, pour la simple et bonne raison qu'il voulait avant tout connaître la nature de cette femme.
Mine de rien, elle l'intriguait vraiment. Il connaissait les loups-garous, les sorciers, les vampires, oui tout ça il savait qu'il y en avait partout. L'animal qu'il avait vu la nuit précédente par contre était tout autre. Avec toutes les choses qui existaient, il n'était pas surpris de savoir qu'il y avait bien plus que quelques espèces surnaturelles. Le monde regorgé de nombreux secrets encore inconnus pour le sorcier. Maintenant qu'il avait retrouvé ses pouvoirs il allait pouvoir s'atteler à la tâche de tout découvrir en commençant par cette femme. Pas désagréable à regarder en plus alors que demandait le peuple ?

En recevant le clin d'œil, ce dernier ne changea pas d'expression. Elle jouait exactement le même jeu que lui. Elle avait l'air d'avoir soif de connaissance également, en plus de vouloir en savoir plus sur l'être en lui-même. Elle n'allait pas être déçue ! Kol se faisait déjà une joie de pouvoir se présenter. Il espérait que la pluie dure encore longtemps et que la soirée perdure pendant de longues heures. Des rencontres comme celle-ci, il n'en faisait pas à tout les coins de rues. Il était heureux de voir qu'il y avait un peu de nouveauté. Il avait l'impression que depuis sa reprise de mortalité, beaucoup de choses nouvelles s'offraient à lui. Il était plus que satisfait de ça. Ayant parcouru le monde, il était toujours étonné de voir que celui-ci lui cachait encore des choses.

«Et qu'est-ce que tu pourrais dire sur moi ? Que je ramassais des herbes en pleine nuit ?» il haussa les épaules après avoir dit ça et leva le bras en direction du serveur pour que celui-ci lui redonne un verre. Après avoir déposé des billets sur le bar, il redirigea son visage vers la femme. «Je ne crois pas vraiment au hasard tu sais.»

Il prit une gorgée.

«Kol. Compagnon de beuverie et pas que.» dit-il en reposant délicatement son verre.

code by Silver Lungs

_________________
That's the problem with people this days, they ve lost faith and in that loss they no longer know who they should fear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 278
▬ Points : 408
▬ Date d'inscription : 06/05/2017
▬ Emploi/loisirs : Policière, agent d'infiltration
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Mar 16 Mai - 16:36

Shelter Us from the Rain darling.LA curiosité est sans doute un bien vilain défaut, mais le jeu rend tout ça encore plus amusant. Je ne sais pas si ce côté joueuse que je possédais venait tout simplement de moi-même ou de mon côté coyote. C'était d'ailleurs dur à dire vu que ce genre de créature surnaturel a souvent des tours dans leur poche. Puis nous sommes l'espèce entre le loup et le renard touchant d'un côté et de l'autre certaines caractéristiques de chacun nous influençaient. Alors, pourquoi ne pas utiliser certaines de ces capacités pour simplement attirer l'oeil. Je crois que peu importe la réponse à cette question intérieure, l'influence d'en savoir davantage sur lui me poussait à entré dans son manège, de jouer ce jeu inoffensif auquel il avait tout fait démarrer. Faisant une allusion vague sur son côté ''féérique'', j'arquais un sourcil instinctivement en signe de questionnement, d'intrigue face à ces mots qui avait soulevé une certaine curiosité supplémentaire. '' Intéressant à savoir, j'en prends bonne note.'' Ajoutais-je pour simplement piquer davantage dans cette allusion à plusieurs facettes. Je n'avais guère peur de me brûler; il avait certainement une adversaire de taille face à lui.
Je connaissais ce monde surnaturel, mes parents m'ayant initié depuis que j'étais toute jeune, je connaissais l'existence des espèces, des légendes qui se disaient, mais je n'avais jamais réellement fait toute leur connaissance. Certain, était plus facile à trouver que d'autre par leur odeur, ce sens qui m'était offert facilement, mais un sorcier c'était plus dur à déceler, car ils sont à la base humain. Leur magie les rend d'ailleurs plus uniques, plus intrigants, mais ils ont une odeur presque identique à ceux qui ont la normalité incrustée dans leur âme. La seule et infime différence était cette odeur subtile et unique d'herbe fraîche qui cueillissent. Intéressant, mais les sorciers ne courent pas les rues non plus, alors pourquoi ne pas en savoir davantage? Ça serait presque un crime en soi.
Il m'arracha un léger rire, délicat et inoffensif d'amusement à ces mots. Je baissais légèrement la tête suite à ce léger rire et revint à lui en disant '' Je t'ai observé un long moment dans cette forêt et certaine agissement, n'était guère des plus... normal si on peut dire. '' Je l'avais détecté bien avant que cette foutue branche se mette à craquer sous mes pattes. L'ayant vue usée de cette légère touche de magie pour des agissements qu'il aurait pu utiliser la normalité des choses. '' Rien n'échappe à mon œil chasser-le. '' Ce n'était guère une menace, seulement une affirmation bien simple. Certes, j'avais laissé divagué mes pensés à le suivre à voir ce qu'il était capable, ce qui m'avait légèrement distraite suite aux bruits que j'avais surgi brisant ce silence de la forêt, mais bon... Ça lui avait permis de faire, ma brève connaissance.

'' Donc... je vous suis sans réellement m'en rendre compte? Vous m'avez jeté un sort dit-moi? '' C'était qu'une simple taquinerie bien innocente, mais assez marrante. Je ne crois pas qu'il avait fait en sorte de créer ce moment des plus propices, mais bon je devais surligner ce détail qui m'avait vaguement traversé l'esprit. Il fallait bien en rire malgré tout, car cette soit hasard était bien charmante. À mon regard, je lui laissais comprendre que c'était une unique blague, sans réellement le croire sinon qui serait-il pour faire une chose pareille? Une sorte de pervers qui s'introduit de force dans la vie des gens simplement pour jouer avec ceux-ci? Certes, ce sorcier avait dans son regard, un léger fond dangereux, mais je ne croyais pas qu'il ferait une chose pareille, sinon, il jouait bien son jeu. Je terminais mon mojito et déposais le verre sur le comptoir, jetant un bref regard au serveur, ce dernier revint vers nous et apporta mon nouveau verre et me préparait un rhume sur glace. Aucune parole échangée et il connaissait déjà ce que je voulais, puis ce fameux Kol paya instinctivement mon verre une seconde fois. Je sentais que j'allais drôlement m'amuser, surtout s'il continuait à finir ces verres comme ceux-ci. Savait-il qu'il m'en fallait un peu plus qu'un simple humain normal pour sentir les effets? Je ne crois pas. '' Merci, encore une fois. Mais vous savez, qu'à force de cette soirée, ça vous toutes une certaine fortune pour mes consommations? '' Finis-je par dire à ce gentleman un peu innocent face à ma résistance.

'' C'est un plaisir cher Kol compagnon de beuverie et pas que, moi c'est Autumn. '' Je glissais mon verre à mes lèvres finissant par tacher le rebord avec mon léger rouge à lèvres. Ce petit clin d'œil à ces mots était bien subtil, mais savait-il que ça me donnait davantage envie d'en savoir davantage? Soif de sa connaissance je demandais, car curiosité ce questionnement qui me brûlait les lèvres depuis la veille. '' Mais que faisiez-vous avec toutes ces herbes ramasser dans cette forêt? Est-ce qu'elles ont une certaine influence ? '' Toutes questions avaient son lot de pertinence et sincèrement, je crois que tous deux, nous avions besoin d'avoir davantage de renseignements sur l'autre.


© 2981 12289 0

_________________

   
   
'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant...(skins) ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 191
▬ Points : 652
▬ Date d'inscription : 08/05/2017
▬ Localisation : On est à la Nouvelle-Orléans non ?
▬ Emploi/loisirs : En école de journalisme
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Mer 17 Mai - 19:47

Kol ∞ Autumn
Shelter Us from the Rain darling.


Kol ne faisait que sourire, ce sourire si habituel sur ses lèvres. Il l'avait souvent en permanence, sauf quand il dormait et à ce moment précis il savait qu'il ne s'effacerait pas pour la simple et bonne raison qu'il avait trouvé une occupation digne d'intérêt à ses yeux pour cette soirée qui s'était pourtant annoncée ennuyeuse à mourir. Oui, la Nouvelle-Orléans était exquise sur certains points et incroyablement intrigante. Cette femme, en face et dont il ne connaissait même pas encore le nom en était la preuve même. Ses pensées l'obligeait à croire à bien plus de choses. Il allait s'amuser comme un petit fou ici et à commencer par cette soirée et peut-être même plus encore. Il était déjà excité de connaître la suite des évènements. Elle se défendait, parfait, il allait continuer dans ces cas-là, celles qui se défendaient étaient toujours les meilleures.
Ses pensées se stoppèrent immédiatement. Oui, il n'avait pas encore perdu toutes ses habitudes de vampires. 1000 ans d'existence de la sorte ce n'était pas rien. Il n'allait pas se réhabituer à être un sorcier du jour au lendemain. Oui, il ne voulait plus goûter de sang mais il était forcé d'y penser parfois, c'était tout naturel et logique, enfin au sens de Kol. Se reprenant, il se mit à racler sa gorge, baissant donc les yeux.

Alors comme ça elle l'avait observé un long moment. C'était encore mieux que c'est qu'il pensait. Un sourcil se souleva sur le visage de l'originel alors que son sourire se déplaça en coin et que son regard devint plein de sous-entendus. Qu'il aimait ce genre de jeu de regard !

«Observé un long moment ?» il eût un léger rire, très discret. «Vous êtes sûr qu'il s'agit de ma magie qui vous a attiré ? Parce que moi non.»

Puis il se mit à boire de nouveau dans son verre.

«Vous inquiétez par pour les consommations. J'ai..» il posa plusieurs billets sur la table avant de continuer sa phrase, «les moyens de tout vous payez. Ça me fait plaisir. Mais il faudra m'en dire plus sur vous par contre.»

Et elle venait enfin de lui dire son nom. Doux mais en même temps amer. Voilà ce qu'il entendait et ce qu'il ressentait à l'entente de son prénom. Au fil des années et avec les nombreuses, très nombreuses même, rencontres qu'il avait faites, Kol avait appris à analyser les prénoms. Chaque personne avait quelque chose, chacun était différent et le nom était très important dans cette étape d'identification. Il pouvait déjà cerner un peu plus la jeune femme.

«Autumn ? Comme la saison ?» lança le brun avec un ton rempli de moquerie. Ce n'était pas méchant, bien au contraire, il trouvait ça drôle et il savait qu'elle ne le prendrait pas mal.
À quoi avez donc pensez les parents en nommant leur fille ? Il n'en savait rien et puis c'était la nouvelle génération, rien d'étonnant. Les prénoms étaient maintenant tous plus originaux les uns que les autres.

Après son questionnement sur ses activités de la veille, Kol se mit à la regarder une nouvelle fois droit dans les yeux, son verre en main. Il voulait faire de ce moment un suspense insoutenable pour la jeune femme, la pousser à bout. Alors il ne répondit rien avant un très long moment.

«Est-ce que vous pensez qu'elles ont une certaine influence ?» demanda-t-il avec son regard charmeur.

Puis il finit son troisième verre, se sentant encore bien sobre. Il attendrait tout de même avant d'en recommander un, pour ne pas faire trop d'un coup. L'autre par contre avait l'air de très bien tenir. Il savait que les loups tenaient mieux l'alcool que le commun des mortels. Sa nature était clairement une dérivation de celle du loup, Kol était assez intelligent pour savoir ça. Il voulait cependant en savoir plus et il le saurait, au moment venue.

«Disons que j'utilisais ces plantes pour concocter un philtre d'amour, que vous êtes justement en train de boire. Je vous ai dit, je ne crois pas vraiment au destin.»

Kol était bel et bien conscient de l'absurdité de ce qu'il était en train de dire, sa préoccupation était surtout de savoir si sa compagne de beuverie aller le croire ou non. Et il était presque sûr que oui, elle n'avait pas vraiment l'air experte sur la magie et ceux qui pouvaient la manipuler.

code by Silver Lungs

_________________
That's the problem with people this days, they ve lost faith and in that loss they no longer know who they should fear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 278
▬ Points : 408
▬ Date d'inscription : 06/05/2017
▬ Emploi/loisirs : Policière, agent d'infiltration
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Mar 23 Mai - 4:07

Shelter Us from the Rain darling.LA curiosité est sans doute un bien vilain défaut, mais le jeu rend tout ça encore plus amusant. La soirée s'annonçait beaucoup plus amusante que je l'aurais cru à mon entrée ici. N'étant venue pour seulement prendre un verre ou deux, me voilà que j'étais tombé sur LE sujet particulier. Ce sujet qui avait ce petit quelques choses qui pimentait le tout, avec qui je sentais que nos côtés joueur se liait doucement et qui ne cessait d'agacer l'autre, incitant à enchérir peu importe le sujet de discutions que nous avions. J'avais tendance à tombé sur des purs idiots qui faisait que posé les yeux sur moi afin de se faufiler comme un serpent fourbe attraper et enjoliver la première proie appétissante qui se trouvait à leurs yeux, mais jouer à la nunuche c'était guère mon genre. Mes traits exotiques attiraient tous ces cons qui souhaitais que finir dans un lit ou simplement m'extirpé dans les toilettes, mais c'était beaucoup plus difficile d'attirée mon attention. Ce genre d'homme, enfin je veux dire; gamins, je leur retirais le tapis des pieds et les retournaient sans grande attention, mais quand j'étais bien intrigué, pourquoi laisser passer un  sujet aussi attrayant? Ça pourrait être classé comme un pêché pour certains, donc je me laissais divertir autant par son regard qui en disait bien long sur l'amusement que je lui apportais, mais également ce sourire qui devait en faire fondre plus qu'une. Je ne succombais pas, je supportais son regard brun avec le mien sans mal, comme si le premier qui allait interrompt cela serait sans doute le pire des perdants. Après une gorgée, je lichai ma lèvre supérieure pour y goûter ce côté encore sucré, mais si fort de ma boisson, mais sans doute aussi pour le déstabilisé davantage avec mes dires appuyez. '' Humm... Bien des options reste encore à vérifier, je dois dire... Mais pour votre part, je dois admettre qu'apercevoir une femme à moitié nue qui était un coyote juste avant, cela devait être des plus... intriguant... '' peut-être essayais-je d'extirper un rire de ces lèvres, ou seulement le faire dévier son regard un bref instant, je ne sais trop entre les deux.

Il ne fallait plus que ça, un joueur qui à la fâcheuse tendance a montré sa richesse potentielle. Pour certaine, ça aurait incité plus d'une, mais pour ma part, la vantardise n’était guère très charmante. Sauf que malgré tout, je laissais voir un regard incertain, interrogatif et penchais légèrement la tête et lui disent avec des mots bien simples, mais avec cette touche de dangerosité '' Est-ce que vous êtes en train de m'acheter en ce moment? '' Hum... Il devait certainement faire attention à ces paroles, car j'en avais mordu plus d'un pour bien peu à comparer de ces paroles et je laissais voir ce léger fond de dangerosité. Peut-être souhaitaient réellement acheter mes informations, mais qui serai-je sans lui donner une sorte de piège et de le testé bien comme il le fallait?... '' Si tel est votre intention, je ne suis guère ce genre de fille qu'on achète si facilement... '' Dis-je pour bien me faire comprendre. Jouer au riche, ne ferait que m'irriter plus qu'autre chose.

Lui annonçant mon prénom, je le sentais, comme tous les autres me juger, mais je le portais avec fierté, car c'était ma mère qui l'avait choisi sans possibilité d'autres options. Ces après une nouvelle gorgée de ma boisson, que je déposais ce dernier pour lui dire simplement '' Exactement... Ma mère était une poète dans l'âme... je ne peux lui en vouloir.'' Puis comment pourrais-je alors que j'avais abrégé ces souffrances sous les pleures incessants d'une enfant beaucoup trop jeune privée de sa présence... Mais grâce à mon regard bleu, elle sera à jamais marquée à mon âme. Je pris une bouffé d'air, car je n'avais guère tendance de parler de celle-ci, n'y de mon père qui était, lui aussi mort. C'était un sujet douloureux que je finissais toujours par dévier. Je détestais relever le passé brutal qui me liait à eux. Je baissais un bref instant mon regard.

En reposant les yeux sur lui, j'apportais l'un de ces nombreux questionnements qui m'avait surgi la veille et sous cette envie délicieuse d'avoir des réponses, il se délectait de mon attente presque impatiente face à sa réponse. Il relevait un suspense entre nous qui palpait l'air. Mais avec mon métier, j'étais du genre patiente... Certes, il y avait des limites, mais je savais que je l'intriguais beaucoup trop pour partir soudainement. Je le regardais, je l'analysais lui et ce regard charmeur qui m'étira qu'un simple sourire en coin. Regard dans le sien, je le soutenais encore une fois et lui dit '' Pour un sorcier, on dit que certain d'entre elles oui... '' patient, mais mon regard souhaitant en savoir davantage, je tentais de retenir cette curiosité qui me brûlait les lèvres en approchant le verre de nouveau de mes lèvres et sous ces secondes paroles je décollais mes lèvres du verre et baissais les yeux un instant sur l'alcool. Je la regardais, je la sentais, mais elle semblait n’avoir rien de bien différent de d'habitude. Je glissais de nouveau ma langue contre mes lèvres incertaines de la sûreté de mes pensées, mais je repensais à tout ça et je me disais que si tel était le cas, j'aurais certainement  senti quelques choses de bien différent, mais non... Puis j'étais rendu à la fin. J'apportais mes iris à lui, j'étais beaucoup plus intelligente que ça quand même. '' Faux... Sinon j'en sentirais déjà l'effervescence de ce cocktail d'amour. Je ne suis peut-être guère renseigné, mais ce truc de jeune fille, je n'y crois pas réellement... J'espère que ce genre de parole n'est pas votre façon d'entrer la quelconque fille dans vos filets, car c'est mal jouer.'' Avec ce soupçon d'amusement, ce soupçon de pincement juste ce qu'il faut pour piquer son orgueil d'homme sans pour autant lui faire du mal. Je n'y vais guère d'une main morte comme on dit.  

© 2981 12289 0

_________________

   
   
'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant...(skins) ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 191
▬ Points : 652
▬ Date d'inscription : 08/05/2017
▬ Localisation : On est à la Nouvelle-Orléans non ?
▬ Emploi/loisirs : En école de journalisme
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Sam 27 Mai - 13:17

Kol ∞ Autumn
Shelter Us from the Rain darling.


Bien sûr que la soirée de la veille avait été intrigante, pour que ce soit pour lui ou pour elle probablement. Heureusement qu'il n'était plus vampire, elle aurait probablement pris peur en le voyant. Il le savait, il n'avait pas été très bon dans ses nombreuses années en tant que créature de la nuit. Au moins il avait eu la jeunesse éternelle, l'un des seuls bons points parce qu'il avait aussi fini endormi, plusieurs fois, morts, plusieurs fois et affamé, un nombre incalculable de fois. Les gens ne pouvaient pas comprendre tant qu'il ne l'avait pas vécu. Cette faim... en y repensant il avait juste envie de montrer sa colère en brisant tout ce qu'il pouvait trouver. Il plaignait les vampires désormais, peut-être parce qu'il n'en était plus un. Il avait souffert et il savait que ses frères et soeurs également, mais lui plus encore. C'était une réflexion égoïste mais il n'avait jamais affirmé ne pas l'être.

«Intriguant effectivement. Et tout ce qui m'intrigue m'attire profondément, de façon presque obsessionnelle, vous allez donc devoir m'en dire plus sur vous.» affirma le sorcier en souriant.

Toutes les femmes aimaient être achetées, voilà pourquoi Kol jouait sur ce tableau, tout en restant prudent néanmoins. Il y en avait certaines, ou même certains, qui étaient différentes des autres. La femme en face avait l'air de l'être. Ce n'était pas pour lui déplaire, ça caractérisait un caractère fort et donc une discussion d'autant plus amusante. Elle résisterait le plus possible probablement, jusqu'à ce qu'elle craque pour lui, ce qui arrivait la plupart du temps avec les femmes de sa trempe. Il en avait l'habitude, il les connaissaient bien.

«Je ne vous achète pas, je vois ça comme de la galanterie. Vous n'en avez pas l'habitude, pas vrai ?» souffla le brun avant de boire à nouveau. Il allait tenir, il lui en fallait un bon paquet, il avait déjà été jusqu'à ses limites en tant que mortel.

Des poètes, il en avait rencontré un bon paquet. Autre avantage de l'immortalité, les rencontres. Même s'il n'y avait pas vraiment besoin de vivre éternellement pour rencontrer de bonnes personnes, la preuve avec sa rencontre actuelle. Il qualifiait ça plus comme une rencontre intéressante et instructive en fait. Bon point pour la brune, elle avait l'honneur d'avoir une conversation privilégiée avec le grand Kol Mikaelson et en plus il s'intéressait un minimum à elle.
Elle semblait maligne la jeune femme. Il espérait que cela l'amuse car le sorcier comptait continuer sur cette lancée. Elle avait l'air de s'amuser oui, alors autant poursuivre dans cette direction. S'amusant avec son verre, le faisant glisser entre ses deux mains, Kol releva le visage, regardant une jeune femme tout aussi magnifique que son interlocutrice. Cruel dilemme.

«Alors, qu'est-ce que vous voudriez savoir sur.. moi ?» déclara le brun en alternant son regard entre Autumn et sa nouvelle cible de la soirée.

code by Silver Lungs

_________________
That's the problem with people this days, they ve lost faith and in that loss they no longer know who they should fear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 278
▬ Points : 408
▬ Date d'inscription : 06/05/2017
▬ Emploi/loisirs : Policière, agent d'infiltration
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Mar 30 Mai - 18:23

Shelter Us from the Rain darling.LA curiosité est sans doute un bien vilain défaut, mais le jeu rend tout ça encore plus amusant. Je possède un fort caractère, c'était bien vrai, mais ceci avait été forger au cours des années, faisant face à plusieurs dilemmes, peine douloureuse et décès qui m'avaient énormément touché. C'était entre autres pourquoi aujourd'hui, je me protégeais face à toute personne qui m'approchait de trop près. Peut-être que c'était pour ça que je n'avais jamais laissé un homme interagir avec ma vie familiale, mais certes, c'était un autre sujet. Étant de nature italienne, j'avais pourtant ce feu ardent en moi, cette flamme de désir et de sensualité à satisfaire qui pouvaient se montrer voraces face à cette amplification de mon côté animal qui m'habitait. Autant par curiosité ou alors par envie, je venais ici pour mon tableau de chasse sachant que certain cherchait, tout comme moi, rien de vraiment solide, juste un partage d'un soir rien de plus. Mais, je ne prenais guère n'importe qui, sinon ça serait beaucoup trop facile et bien moins amusant!

Le côté obsessionnel de mon interlocuteur créa un sourire en coin des plus amusés... Pourquoi ne pas jouer avec ce jeu alors? Pourquoi rendre cette rencontre beaucoup trop facile alors qu'on peut accentuer cette tension entre nous. Sur son envie d'en savoir plus sur moi, je glissais mes doigts sur le rebord de mon verre pour caresser ce mouvement circulaire tout en lui demanda '' Alors que voulez-vous savoir? Je répondrais à vos moindres interrogations Kol... '' je laissais souffler ce petit air d'accent italien que je possédais par mes origines et accentuait notre regard jusqu'au moment ou il tentait, de façon charmeuse, de m'acheté en quelque sorte, mais disons que ce genre de chose, ce n'était guère une façon de me faire craquer et je lui informais. '' Vous me rassurez, je croyais que vous tentez ce genre d'approche de la vieille école.''

''Tout d'abord, qui êtes-vous en réalité? Est-ce que vos capacités sont aussi... sans limites qu'on le dit? Jusqu’où vont-elles? '' Je ne pus me retenir de remarquer son regard qui s'accrochait à quelque chose d'autre. Me retournant afin de comprendre qu'est-ce qui venait d'animer son attention, je vis cette autre jeune femme que j'avais déjà croisée dans ces lieux. Habituellement, elle n'était jamais réellement seule, mais je compris qu'elle accrochait sûrement sa curiosité sous sa beauté également flamboyante. Je revenais à lui et laissant légèrement entendre un son d'amusement. Il entrait dans ce magnifique cliché masculin ou aussitôt qu'autre chose attire leur attention, ils s'envolent sautant sur une et l'autre de leur proie. C'était assez amusant quand on y pensait. '' Je vois que vous avez une faim de loup on dirait. '' Jalouse, moi? Ça, c'était carrément impossible, car je n'avais pas de propriété sur cet homme, donc il pouvait bien faire ce qu'il désirait, mais partir tout bonnement comme ça alors qu'il titille ma curiosité, ça, c'est autre chose. Sur le banc, je terminai mon verre et décroisant mes jambes pour glisser l'une de celles-ci caresser légèrement la sienne sur son passage. J'observais légèrement sa réaction alors que je me mis à mordues légèrement ma lèvre pour capter davantage son attention. '' Mais la question qui subsiste est; est-ce que vous allez choisir celle qui semble si facile à embarquer dans votre jeu de séduction et qui risque de vous suivre dans l'espace de 7 minutes. Ou alors, celle qui semble davantage résister à votre jeu, mais qui vous intrigue depuis la nuit dernière?'' Je lui offris une seconde fois se regard des plus intenses et en une légère fraction de seconde, je laissais voir ce ton azure de mes yeux, ce regard sauvage et mystérieux tout en accentuant mon sourire d'amusement. Puis je quittais ces yeux alors que le mien était redevenu normal, je fis signe au serveur et demanda de remplir celui du beau brun. Payant à mon tour, je dis '' Hummm, c'est sans doute un choix assez déchirant, mais tout dépend de votre malice dans tout ça... Je vous l'offre. ''


© 2981 12289 0

_________________

   
   
'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant...(skins) ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 191
▬ Points : 652
▬ Date d'inscription : 08/05/2017
▬ Localisation : On est à la Nouvelle-Orléans non ?
▬ Emploi/loisirs : En école de journalisme
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Lun 5 Juin - 11:11

Kol ∞ Autumn
Shelter Us from the Rain darling.


Il décidait de ne pas répondre quand elle posa la question de savoir ce qu'il voulait savoir sur elle. Il aimait laisser du suspens, ne pas tout dévoilé au détour d'un verre dans un bar, garder une part de mystère qu'il savait absolument attirante et craquante pour toute personne qui s'approchait de lui. Il se demandait parfois si, trainait dans des bars à choper la première venue, était la bonne solution. Nouvelle vie pouvait aussi vouloir dire stabilité et pourtant il n'en était rien pour le moment. On ne pouvait pas dire qu'il n'en avait pas eu l'occasion. Cependant, il n'en voulait pas, là tout de suite, ou alors il faudrait qu'il fasse une rencontre digne de ce nom ce qui n'allait probablement pas arriver avant un bon moment. Mais pour l'instant il était avec elle, cette Autumn et il ressentait cette curiosité plus puissante que tout. Pas seulement pour savoir ce qu'elle était, mais pour en savoir juste plus sur elle, même s'il savait pertinemment que ce n'était pas elle qui allait le faire arrêter ses escapades nocturnes. Elle, pour le moment, n'était qu'une femme intéressante et charmante qu'il voulait voir tomber sous son regard charmeur et son sourire digne d'une pub de dentifrice.

Son sourire s'élargit quand elle commença par lui demander de quoi étaient capables ses capacités. Elle n'était pas une connaisseuse alors s'il le voulait il pouvait lui dire tout et n'importe quoi, se faire passer pour un dieu vivant. Pourtant, il avait cette envie de sincérité. Ça, c'était depuis qu'il était redevenue humain et mortel, il se sentait presque obligé de dire la vérité tout le temps, sous peine de se sentir coupable et il n'aimait pas ce sentiment. Ça lui rappelait trop qu'avant, il mentait sans vergogne, tout le temps, pour embarquer n'importe qui dans ses histoires. Là c'était différent.
Il lâcha un petit ricanement, toujours aussi léger.

«Eh bien.. c'est compliqué.» entama le brun. «J'aimerais d'abord ce qu'on vous a dit sur moi avant de monologuer sur mes capacités.»

Il se mit à jouer avec son verre jusqu'à voir cette sublime créature entrer dans le bar, mettant Autumn au second plan désormais. Ce n'était pas contre elle, mais depuis qu'il était redevenu humain, il se sentait obligé de parler avec toutes sortes de personnes sans avoir envie de leur arracher la jugulaire. La faim, celle qui avait disparu, c'était l'un des meilleurs avantages d'êtres humains. Il souhaitait bon courage à tous les nouveaux vampires en tout cas, lui, il avait subi pendant 1000 ans.
Faim, bien sûr qu'il avait faim. Il savait qu'il était l'homme que personne ne rêvait d'avoir, excepté pour son corps, mais pour le moment c'était comme ça et rien ni personne ne pourrait le changer, pour la simple et bonne raison qu'il aimait ça.

Alors qu'il écoutait à peine Autumn, sa tirade vint piquer tout de même la curiosité du sorcier. Ses yeux bifurquèrent tout à coup vers la brune qu'il avait vue la nuit dernière. Il était vrai qu'il ne pouvait pas laisser passer une occasion pareille, une femme qui depuis la veille l'intriguait était beaucoup plus intéressante qu'une femme choisie à la volée, par pure envie. Elle était convaincante cette Autumn donc d'autant plus intéressante.

«On dirait que vous m'avez convaincu.» répondit le brun avec un sourire amusé.

code by Silver Lungs

_________________
That's the problem with people this days, they ve lost faith and in that loss they no longer know who they should fear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 278
▬ Points : 408
▬ Date d'inscription : 06/05/2017
▬ Emploi/loisirs : Policière, agent d'infiltration
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Dim 9 Juil - 17:20

Shelter Us from the Rain darling.La curiosité est sans doute un bien vilain défaut, mais le jeu rend tout ça encore plus amusant. Cette question était, pour le moins, difficile à répondre. La seule autre personne que je connaissais qui avait le don de la sorcellerie était l'une des plus puissantes; Linerose De La Rosai. J'avais assisté à plusieurs de ces envies de resté jeune, quelques fois j'avais vu ces capacités sans pour autant en voir la totale puissance, mais je savais quelle était pour le moins... Assez puissante. Pourquoi une telle alliance? Et bien, en étant dans la police, nous avons besoin de toute alliée possible pour avoir des informations quelconques ou pour une protection adéquate. Mon travail avait tendance à me plonger dans des situations pour le moins... ambivalente et surtout risqué à un point ou j'avais besoin d'options en tout genre. Plus nous avons d'alliances et plus nous savons presque tout dans cette ville qui a plusieurs facettes.

La cerise plongée dans mon verre je l'attrapais doucement pour apporter ce fruit confit entre mes lèvres et y détacher la queue de celle-ci. Geste innocent, mais qui laissait passer encore plus de sensualité entre cet air t'autant plus électrisant et intéressant entre moi et ce fameux Kol. Tout est bon pour attirer l'oeil par vrai? '' Je dirais que le nom Mikaelson à une grande réputation dans cette ville et que celui-ci est sans doute la famille dans lequel vous appartenez... '' c’était sans doute assez pour mentionner que j'en savais sûrement légèrement plus que ce que je croyais. Leur histoire ne restait guère un secret, mais sur lui, j'en savais que très peu comparé à son fameux frère Niklaus . Un bref sourire caressait la lignée de mes lèvres et je finis simplement par dire '' Et puis, comme le reste de votre famille, votre apparence reste sans doute trompeur sur votre véritable âge, alors votre don est sans doute... Indéfini et influençable sur toutes les formes... Ou du moins, avez-vous un élément que vous contrôlez en particulier?''

Je connaissais ce genre d'homme et il fallait dire que rien ne pouvait faire en sorte de les garder dans le rang. Il chassait les belles femmes pour accumuler ce nombre à leurs compteurs et surtout pour se spécialiser davantage sur les nombreuses façons de les faire succomber à leur charme. Sauf qu'il me titillait et sincèrement, le laisser aller de sa sorte, ça risquerait d'amplifier mon envie d'en savoir davantage. Ce qui était également sûr, c'était que s'il manquait sa chance présente avec moi, elle ne pourrait revenir une deuxième fois et il risquerait de rester affamé sur son désir d'avoir davantage d'information. Je suis comme ça, sans attache, sans double chance, il n'en a qu'une et s'il le veut vraiment, il doit poursuivre notre conversation, sinon je risquerais de me faire davantage désirer. Peu d'hommes avaient une seconde chance et ceux qui en avaient la chance se comptaient sur une seule main, ce qui signifiait leur importance à mes yeux sans pour autant avoir l'avantage d'entrée complètement dans ma vie. Dure, mais si tentatrice à la fois, ma souche italienne ne pouvait être des plus servis.
C'est sous un peu d'insistance que j'attirais de nouveau son attention et je retirais mes cheveux bouclés sur le côté et glissais mes doigts le long de mon col pour effleuré l'ouverture de mon haut sur ma poitrine et ce petit geste suffis pour dévier mon collier à sa place et je poursuivis avec ce sourire au bout de mes lèvres. '' Vous m'en voyez ravi. Ça aurait été bien dommage d'écourter cette conversation qui à des risques d'allés bien loin... '' Je glissais mon verre de nouveau à mes lèvres afin de prendre une gorgée et finis par lui demander. '' Malgré votre attirance pour la chair fraîche, qu'est-ce que vous voulez savoir? Si j'ai la même capacité que les loups-garous? Comment puis-je prendre forme animal alors qu'eux ne peuvent guère ou alors très rarement? '' Chaque créature a leur capacité unique et différente tout comme les sorciers qui ont des spécifiques différents... Enfin je crois du moins.
 


© 2981 12289 0

_________________

   
   
'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant...(skins) ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 191
▬ Points : 652
▬ Date d'inscription : 08/05/2017
▬ Localisation : On est à la Nouvelle-Orléans non ?
▬ Emploi/loisirs : En école de journalisme
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   Hier à 20:52

Kol ∞ Autumn
Shelter Us from the Rain darling.


Kol se mit à sourire avec malice quand il entendit les paroles de la brune. Apparemment, pour lui qui voulait faire profil bas, ce n'était pas possible. Sa famille était si réputée que ça ? Bien sûr qu'il l'avait deviné mais il ne s'attendait pas à ce que ses prédictions soient véridiques. En un sens, ça le faisait se sentir important et il adorait ce sentiment d'être supérieur aux autres. Il s'excusait mentalement envers Autumn pour être supérieur à elle, ce n'était pas sa faute, au moins elle était jolie, ça la rendait un peu plus importante.
Il eut un rire nerveux suite aux questions d'Autumn. Décidément, elle était vraiment curieuse, au moins ça divertissait le brun qui la trouvait plus ou moins mignonne à poser toutes ces questions. S'il n'aurait pas eu cette foutue culpabilité humaine d'abuser d'elle, il l'aurait probablement invité à passer la nuit ensemble. Il était quasiment sûr qu'elle aurait dit oui.

«Effectivement, je fais partie de cette famille.» il ne cacha pas son désespoir face à son appartenance, il avait beau aimer quelques membres de sa famille, elle ne faisait pas l'unanimité dans son cercle privés de "personne qu'il devait protéger", qui n'était composé que de deux personnes pour le moment. «Et effectivement j'ai un peu plus de 1000 ans.» répondit le sorcier avant de prendre une gorgée de son verre.

Il ne devait clairement pas abuser de la boisson, la dernière fois ça avait mal fini. Il était humain, plus vampire et avant il aurait pu se permettre d'enchaîner verre sur verre pendant toute la nuit jusqu'à l'épuisement même de son interlocutrice. Ce temps était révolu, il devait se limiter, sinon il finirait bourré et il ne voulait pas montrer cette image clairement inférieure à ce qu'il essayait de montrer à Autumn depuis leur rencontre dans ce bar. Avant de répondre aux questions de la brune, il essaya d'écouter si la pluie tombait toujours qu'il y eut un blanc dans la salle. Oui, il pouvait entendre les gouttes claquées.
Il reporta son attention sur la brunette.

«C'est un peu plus complexe que ce vous pensez.» commença Kol en jouant avec ses yeux, lançant un regard particulièrement charmeur à Autumn. «Nous utilisons l'environnement pour influencer nos capacités. C'est plus difficile à manipuler que ce qu'on peut croire, même si vous êtes probablement en face du sorcier le plus compétent de cette ville. Pareil concernant "l'élément en particulier", il n'y en a pas. Au final, la magie c'est quelque d'assez coopératif, appartenir à un clan, ce genre de chose.»

Après son explication, il finit enfin son verre. Effectivement, elle l'avait convaincue et il était heureux de voir que ça la satisfaisait, si ça n'avait pas été le cas, en plus d'être déçu et d'en prendre un coup dans sa fierté, il serait probablement parti, la laissant seule et ne lui laissant par le choix pour payer les consommations.

«Bien loin je vous le fais pas dire...» sourit Kol en se redressant légèrement. Il espérait ne pas être trop dragueur avec la brune, il ne pouvait pas faire autrement. Il s'éclaircit la gorge, «Entre autres.» répondit-il à la brune. «J'avoue que je ne suis pas expert des loups, même si mon frère Niklaus a un rapport important avec cette race... longue histoire de famille dont je vous passe les détails. J'ai été forcer de m'y intéresser un minimum mais j'aimerais en connaître plus.»

Elle lui avait envie d'en savoir beaucoup trop même et pas que sur sa forme animale. Le brun était devenu avide de savoir et pas que.

code by Silver Lungs

_________________
That's the problem with people this days, they ve lost faith and in that loss they no longer know who they should fear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shelter Us from the Rain darling. • ft. Autumn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche de Rain Maniko
» MILLA ♣ set fire to the rain
» AZS Ҩ Nobody, not even the rain has such small hands
» Présentation de Blue Rain
» JUN KANG ► Bi Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Rues, Ruelles :: Bars, Restaurants-