Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Merci de privilégier les personnages masculins.
Nous manquons de membres du brotherhood et de vampires engendrés par Rebekah.

Partagez | .
 

 Meet a beautiful teenager in danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 89
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 28/04/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Ex-Soldat converti en flic d'infiltration

Feuille de personnage
Petit + : Batte électrifiée
Créateur de votre lignée : Ino Kira & Adam McGrath (Anciennement Joestar)
MessageSujet: Meet a beautiful teenager in danger    Lun 8 Mai - 20:22

Meet a beautiful teenager in danger
Ce soir-là , je revenais de ma journée de service au poste . Oui , tu sais , vu que je suis dans les forces de l'ordre , faut que je bosse nan ??

Je disais , cette nuit-là , vers 20h30-21h je revenais de ma journée .
J'étais arrivé à ma caravane au milieu d'un terrain plat à côté d'une petite rivière dans le bayou ...
J'ouvrais la porte avec mes clés et jeta mes affaires d'agent fédéral dans le placard prévu à cet effet .
J'enfilais un treillis militaire avec mon fameux t-shirt gris aux épaules noires avec des baskets rouges ... Ce soir , je comptais regarder la télé pour voir si je pouvais trouver un film intéressant ....
Puis l'envie soudaine de m'entraîner à la guitare me prit soudain !
Je sortis alors ma guitare sèche de son étui et sortit une chaise pliante que je dépliait à côté de la porte .

Je m'assieds alors et commence à jouer "La Camisa Negra" : Une des seules chansons hispaniques que je connaisse assez . Je commence alors à jouer les premières notes quand je sens une odeur particulière : C'était pas une odeur courante vu que c'était l'odeur du tir d'une arme à feu . J'entendis aussi le bruit qui retentit de l'autre côté de la rivière . J'enfilais à toute allure mon Poncho et laissait ma guitare sur la chaise et me mit à courir vers le bruit ...

Des minutes de recherches , mais rien . Ni les traces du présumé tireur , ou même sur quoi il tirait !
Mais , mon odorat était resté attentif , et grâce à cela j'ai pu remonter la trace de la cible du tireur : Une jeune coyote-garou perdue .
Comment je sais que c'est une coyote-garou ? Grâce à l'odeur . Chaque créature surnaturelle dégage une sorte d'odeur spécifique , pour cela que les loups-garous peuvent se reconnaître entre eux mais aussi les autres espèces garous .

J'attends alors de voir si la jeune fille semble hostile et dangereuse ... Mais au fond de moi , je sentais qu'elle avait besoin d'aide !
Alors j'ai marché sans alerter son poursuivant et posa ma main sur mon épaule en lui disant d'un ton calme et rassurant :
"T'inquiètes pas , petite . Je ne suis pas là pour te faire de mal .
Allez viens , je vais t'aider ."

Je m'ôtais mon Poncho pour lui passer autour des épaules et attendait de voir si elle avait besoin d'aide pour se relever et marcher ....

Mais je pense qu'on ne devait pas tarder , car j'entendais des bruits de pas dans la terre humide se rapprochait .... Je me place alors de façon à pouvoir protéger la jeune fille d'une balle perdue ou quoi .

Pourquoi risquer ma vie ainsi ? Je suis flic je te rappelle ! C'est mon devoir d'aider les innocents dans le besoin ! Et puis .... Une adorable jeune fille comme elle ne mérite pas d'être traquée comme un animal de foire , même si elle est une coyote-garou !

© CRIMSON DAY

_________________
Beast in a lawkeeper body
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 59
▬ Points : 50
▬ Date d'inscription : 15/04/2017
MessageSujet: Re: Meet a beautiful teenager in danger    Mar 9 Mai - 1:40

meet a beautiful teenager in danger.
Feat
Cole
Je pouvais sentir mon cœur frapper à grand coup dans ma poitrine. Si j’avais essayé de faire face à l’ennemie il y a de cela quelques minutes encore, j’étais actuellement en train de courir aussi vite que mes jambes me le permettaient. Comment j’en étais arrivée là ? C’était une longue histoire, une stupide histoire d’ailleurs. J’aurais sans doute dû mettre l’un de mes amis dans la confidence mais ils avaient tous dans l’idée de vivre une vie plus « normale » ici. Alors j’avais préféré faire mon bonhomme de chemin de mon côté. Disons que si j’allongeais aussi vite mes jambes ce n’était pas vraiment pour le plaisir du sport. En réalité j’avais à mes trousses deux chasseurs, il se peut que j’ai retrouvé la trace de ma mère et que je me sois un peu aventurer en terrain miné. Enfin bref, toujours est-il que j’étais poursuivi par deux chasseurs persuadé que j’étais celle qu’ils cherchaient. Mes jambes s’allongeaient autant que possible, jusqu’à ce que je ne me retrouver à quatre pattes pour continuer mon chemin à la recherche d’un endroit où me réfugier. Mais c’était sans compter sur la balle qui venait se logé dans ma cuisse. J’ai rugis, de douleur, bien entendu, pour finalement venir m’écraser au sol. A en jugé par la petite fumé violette émanait de la plaie, j’avais été touchée par une balle à l’aconit, cette petite plante violette tellement nocive pour nous. « Merde. », ai-je lâcher, serrant les dents sous la douleur. J’allais avoir du mal à cicatrisé avec cette balle spéciale. Le bruit des pas m’a fait relever la tête, arrivaient et je n’étais plus en état de courir. Par chance ou par miracle, je ne saurais le dire, il y avait une sorte de cabanon à l’abandon, je m’y suis donc réfugiée, derrière un tas de bois qui devait être là depuis un sacré moment visiblement. Dans un coin sombre, je m’asseyais, transpirante de douleur tandis que je serais les dents pour éviter de faire du bruit. Je crois que j’étais resté là de longues, très longues minutes. Dans un premier temps j’avais tenté de retirer la balle moi-même, mais elle s’était logée bien trop profondément. J’avais repris ma forme humaine et mes forces s’était amoindrit à cause de la blessure. Je crois avoir fermé les yeux un instant avant que la sensation d’une main sur mon épaule ne vient me sortir de mon demi sommeil. Je n’avais compris ni ce qu’il voulait ni qui il était, j’étais si faible que je n’avais entendu qu’une voix lointaine avant de sentir son bras me soutenir pour marcher. Bien difficilement, je me suis levé pour me laisser guider par ce parfait inconnu. Malgré mon instinct d’animal, je n’arrivais à rien, l’aconit devait résorber mes capacités m’empêchant de pressentir quoi que ce soit émanant de ce garçon. Nous avons marché un moment, avant que ce ne soit le trou noir pour moi. Ce n’est que beaucoup plus tard que mes yeux se sont ouverts. Ma vue était troublée, comme voilée par un filtre blanc. Je me suis redressé avant que ma main ne vienne toucher ma cuisse découverte en raison du short en jeans que je portais. Je n’avais plus rien, comment j’avais pu cicatriser ? J’avais vu la balle, ainsi que les vapeurs d’aconit.. C’est lorsque mon regard s’est poser sur le jeune inconnu que les choses se sont éclaircies. Penchant doucement la tête, j’ai fait briller mes yeux bleutés afin de lui faire comprendre que j’étais sur la défensive. Fronçant les sourcils, je ne l’ai pas quitté une seule seconde des yeux. « Qu’est-ce que je fais là ? Pourquoi tu m’as amené ici ? », lui adressais-je sans même prendre la peine de lui demander son nom ou même de le remercier. Je ne connaissais rien de cet homme et le fait qu’il me vienne en aide comme ça, sans raison ne faisait qu’attiser ma méfiance …

_________________

WERECOYOTE. SCOTT'S PACK.
soon.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 89
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 28/04/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Ex-Soldat converti en flic d'infiltration

Feuille de personnage
Petit + : Batte électrifiée
Créateur de votre lignée : Ino Kira & Adam McGrath (Anciennement Joestar)
MessageSujet: Re: Meet a beautiful teenager in danger    Mar 9 Mai - 18:01

Meet a beautiful teenager in danger
C'était évident que cette jeune fille était la cible de chasseurs .... Seulement , lorsqu'ils se sont approchés , j'ai tout de suite montré les crocs et énonçais :
"Que lui voulez-vous ?! Vous voyez pas que c'est une jeune fille ?!"
"Comment ça une jeune fille !? Patrick , je croyais qu'on chassait UN vieux loup-garou , pas une ado !"
"Qu'est-ce que j'en sais , moi ?! J'ai eu peur en voyant son ombre décamper ! Je pensais avoir affaire à notre loup !"
"Un vieux loup-garou dîtes-vous ? Est-ce qu'il semblait appartenir à une meute en particulier ?"
"Non , m'semble pas .... Cependant , un de mes amis qui lui a réchappé m'as dit qu'il portait une marque autour de la nuque ... Une 'spèce de tatouage ou j'sais quoi ..."
"Attendez ... Oui , il fait bien parti de cette satanée meute !
Décidément , y'en a combien dans leur club ??"

"Mais qui êtes-vous ??"
"Ah , j'avais oublié ... je suis l'agent Cole McGrath , agent de la paix de la ville de Nouvelle-Orléans .... Et surtout , je suis un jaguar-garou ."
"Un jaguar-garou ?! Alors ce n'étaient pas des légendes ...
Euh par contre , je crois qu'on va vous laisser repartir : Votre copine n'a pas l'air d'aller bien ...."

"Contrairement à moi , l'aconit lui fait mal ! J'ai de quoi retirer la balle chez moi ... Continuez votre chemin avant que je ne vous arrête pour tentative d'homicide sur une civile !"
"Hein , quoi !?"
"Je suis agent fédéral , je vous signale ... et il me suffit d'un coup de fil pour que vous passiez le reste de votre misérable vie en taule !
Alors passez votre chemin , et que je ne vous revois plus vous en prendre à des créatures innocentes !!"


Les deux vieux débris repartirent en grommelant dans leurs barbes ... Et moi je portais dans mes bras la jeune coyote évanouie jusqu'à mon camping-car ...
Dix minutes plus tard , j'étais arrivé chez moi . Je posais alors la jeune louve sur mon lit et pris la pince fine dans ma trousse de premiers secours .
Je ne suis pas doué en médecine , à l'armée j'ai appris comment retirer les balles des corps ...

Je fais alors attention à ne pas aggraver la situation et au bout de quelques manipulations , j'ai réussi à déloger la balle et la jeta par la fenêtre .
Je saisis des bandages de ma trousse et fit un garrot autour de la cuisse de la jeune fille .

près de 7 heures passèrent , et la fille était encore dans les pommes . Je quitte alors ma surveillance de la petite pour préparer deux diabolos orange pour nous .
C'est alors que je l'entends se réveiller et s'agiter dans tous les sens .
Au moins , elle s'est réveillée , ça m'a rassurée !
Mais je ne détournais pas le regard de la préparation des diabolos , même si la petite était assez sur la défensive ...
"Qu’est-ce que je fais là ? Pourquoi tu m’as amené ici ?"
"Je t'ai amené chez moi après t'avoir trouvée à moitié dans les vapes dans la forêt ... Les chasseurs qui t'ont tirés dessus t'ont prises par 'mégarde' pour un vieux loup-garou qu'ils chassaient ... Je me demanderais toujours pourquoi les vieux croûtons sont parfois les plus cons ...

Je t'ai enlevé la balle et soigné du mieux que j'ai pu : Ce n'est pas grand chose mais au moins mon service à l'armée me sert encore à quelque chose ..."

Je finissais donc mon dialogue en même temps que les deux diabolos . Je pris les deux verres et mit une paille dans celui de la donzelle .
Je m'assieds alors à côté d'elle et boit mon verre tout en lui parlant un peu .
"Moi c'est Cole .... Cole McGrath , je suis un agent fédéral ,
c'est pourquoi je me suis occupé de toi . Mais je peux savoir au moins comment tu t'appelles ?

Oh , et j'ai peut-être oublié de mentionner une chose ..."

Disais-je tout en changeant la couleur de mes yeux pour le violet typique du Nagual Bêta . Je reprenais mes yeux normaux avant de reprendre la conversation :
"Je suis un Nagual : un jaguar-garou si tu préfères .... Mon espèce est rare , je crois que la seule autre Nagual plus ou moins connue dans le monde surnaturel est Kate Argent ... Cette femme était d'une médiocrité ...
Elle n'était que l'ombre de ce que notre race peut faire .... Enfin bref , je te conseille de rester assise pendant disons 20 minutes le temps que ton corps se reprennent pleinement ..."


Soudain , j'entends un bruit de pas devant le camping-car . Je dis alors à la petite "Reste-là , j'en ai pour deux secondes ..." avant d'aller voir ce que c'était ....

BON SANG ! J'AURAIS PAS LA PAIX DEUX MINUTES ?! Devinez qui se pointe ?? Des membres de la meute que je traque qui veulent venger leur ami !

"Espèce d'ordure , t'as tué notre pote ! On va te faire souffrir !"

Ils n'étaient pas plus de trois , et l'un d'entre eux m'a tiré une balle dans l'épaule ... Je n'eut subis qu'un léger recul avant de reformer la plaie , extirpant la balle au passage , avant de me transformer :
"Vos balles ... N'ont aucun effet sur MOI !"
La radio bugue et se rallume sur Ich tu dir weh de Rammstein : Une de mes préférées !
Je fonds sur un premier que j'écrase aisément .
Il hurlait tellement fort mon petit surnom :
"C'est lui ! C'est La Bête !"
Après cela , on n'entendait que le bruit de sa chair et de ses os se broyer au fur et à mesure de mes coups .

Un des types est entré dans la caravane et a tenté de tirer sur la petite . Je lâche alors prise et fais un bond pour atterrir sur le gusse dans ma caravane ... Enfin , mes griffes dans sa nuque et son dos !

Je lui arrache alors la tête avant de la balancer derrière moi , dehors .
Je jette un regard sur la jeune fille , pendant quelques instants je ne pouvais pas m'empêcher de la quitter des yeux .... Et elle devait surement être sur le qui vive avec un monstre noir-bleu aux yeux violets et à l'air menaçant et dangereux la regarder ....

Mais le dernier connard a réussit à capter mon attention en tirant une balle qui était censé arriver dans ma nuque mais qui finit dans mon placard ....

Je lui lance alors un regard de la mort avant de fondre sur lui et de le déchiqueter pendant de longs instants ....

Ça y'est ... Ils étaient tous morts ... Mais je n'étais pas encore calme pour reprendre forme humaine : Je restais alors à genoux quelques secondes en hurlant avant d'enfin reprendre ma forme humaine .

Mes vêtements étaient en piteux état , mais je gardais le sourire . Je revenais dans le camping-car en souriant , lançant à la jeune demoiselle :
"J'aime bien régler mes petits 'litiges' rapidement !"

.
© CRIMSON DAY

_________________
Beast in a lawkeeper body
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 59
▬ Points : 50
▬ Date d'inscription : 15/04/2017
MessageSujet: Re: Meet a beautiful teenager in danger    Jeu 11 Mai - 2:17

meet a beautiful teenager in danger.
Feat
Cole
Il se tenait en face de moi, sans même me regarder. Je pouvais sentir les muscles à l’intérieur de mes doigts se tendre prêt à sortir les griffes au besoin. Mes sourcils se fronçaient tandis que j’écoutais ses explications. Il traquait un vieux loup ? Je n’avais pourtant rien d’une personne âgée. Lorsqu’il s’est installé à côté de moi, en me tendant son verre je l’ai toisé du regard. Un petit mouvement de recul et mon regard sèvre prouvait à quel point j’étais sur la défensive. Ceci-dit, j’acceptais son verre, pas que j’ai soif hein, mais il parait que c’était plus polie. Mon regard c’est alors poser sur le contenu du verre, je ne connaissais ce garçon depuis quelques minutes à peine et je ne savais absolument pas si je pouvais avoir ou non confiance en lui. D’ailleurs, l’espace d’une seconde, je me suis demandé ce qu’il aurait pu y mettre m’imaginant les pires des scénarios. Sa voix me sortait de mes pensées lorsqu’il se présentait à moi, mais encore une fois rien ne me prouvait que ce qu’il disait fût vrai. Seul son regard violacé venait conforter ses propos. D’ailleurs, cette teinte avait quelque chose de fascinant, si bien que je m’y perdais quelques secondes. C’est lorsqu’il reprit que je quittais ses yeux pour observer les traits de son visage le regard perdu. Le jeune homme avait un tel débit de parole qu’additionné à la particularité de ses yeux j’en avais oublié de quoi il me parlait quelques secondes plus tôt. « Malia. Je m’appelle Malia. », me contentais-je de répondre à tout ce qu’il venait de me dire. Finalement, mon regard se perdait dans l’immensité de ce camping-car à la recherche d’une éventuelle porte de sortie. Je décidais finalement de me lever déposant le verre auquel je n’avais pas touché sur le rebord de la table. « Je suppose que je devrais te .. », je stoppais net ma voix lorsque des bruits de pas parvenais à mes oreilles. Ma tête c’est vivement tourner vers la porte, tandis que je pouvais sentir mes griffes se glisser hors de ma peau prête à attaquer. Mais le jeune homme m’indiquait de rester là, prétextant qu’il n’en avait pas pour longtemps. Le regard froid et détachée, je l’ai regardé sortir, partager entre le fait que ce ne soit pas mes histoires et l’idée que je lui étais redevable. Profitant de son absence pour observer autour de moi à la recherche de je ne sais quoi, une manière de filer à l’anglaise sans doute, je gardais l’oreille tendue pour comprendre ce qu’il se passait à l’extérieur. Prise par chacun des bruits que j’entendais, je n’ai pas prêté attention à celui des pas qui se dirigeait dans ma direction. Lorsque la porte s’ouvrait, un homme pointait une arme sur moi. D’ailleurs, je trouvais que j’étais un peu trop la cible aujourd’hui. Je lui ai lancé un regard noir avant de me mettre à montrer les dents, grondant légèrement pour lui faire comprendre que je ne me laisserais pas faire. Le coup est partie, par chance, j’avais eu le réflexe de me baisser, reprenant ma forme humaine au passage. Quand je me suis relevé, prête à le désarmé, Cole m’a offert un spectacle des plus sanglant. Mes lèvres entre ouvertes trahissait à quel point j’étais bouche bée par ce que je venais de voir. Mes sourcils se sont froncés tandis que mes mains se posaient contre la paroi dans mon dos. Je me sentais prise au piège et j’avais horreur de ressentir cela. C’est finalement la détente d’un nouveau coup de feu qui mit fin à ce long regard que nous avions échangé. Lorsqu’il revenait vers moi, son apparence humaine avait repris le dessus. Néanmoins, son allure combinée à ce petit sourire satisfait lui donnait un petit air dérangé. Je l’ai finalement laissé terminer sa phrase avant de m’approcher de lui. Un pas nous séparait et pourtant j’avais mis dans ce pas toute la rapidité et la fermeté nécessaire à montrer ma rage. Mes mains sont venues s’emparer de son tee-shirt, déjà bien abîmés. Porter par mon instinct d’animal, j’avais une poigne d’une fermeté rare pour une femme. Poussant le jeune homme contre la paroi derrière lui, je lui ai adressé un regard froid et rempli de rage. « C’était quoi ça ? Pourquoi il en avait après toi ? Pourquoi tu les as tués ? », lui demandais-je sans relâcher la pression que j’exerçais sur son tee-shirt. Ma voix ne tremblait pas et mon regard ne quittait pas le sien. J’avais tendance à savoir me montrer persuasive quand je le voulais. S’il y avait bien une chose que j’avais appris avec l’appartenance à une meute c’était bien le fait que la mort n’était pas toujours nécessaire dans le règlement des conflits. Je pouvais sentir les muscles de ma mâchoire se contracter prête à sortir les crocs si besoin s’en faisait sentir. Je ne savais pas qui était ce garçon. Je ne savais pas non plus s’il me disait la vérité et je ne savais encore moins ce qu’il avait en tête. Vous vous doutez donc bien que je ne pouvais pas rester là es bras ballant après ce qui venait de se passer. J’avais besoin d’explications, la patience et la délicatesse ne faisant pas vraiment partie de mes qualités, j’avais finalement décidé de laisser mon côté sang chaud me guider. Ceci expliquant le fait que je tienne actuellement l’homme qui m’avait potentiellement sauvé la vie à bout de bras en attendant une explications claires sur ce qui venait de ce passer…

_________________

WERECOYOTE. SCOTT'S PACK.
soon.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 89
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 28/04/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Ex-Soldat converti en flic d'infiltration

Feuille de personnage
Petit + : Batte électrifiée
Créateur de votre lignée : Ino Kira & Adam McGrath (Anciennement Joestar)
MessageSujet: Re: Meet a beautiful teenager in danger    Ven 12 Mai - 19:25

Meet a beautiful teenager in danger
"Malia. Je m’appelle Malia."
"C'est un beau prénom . Il te va bien je trouve ."

Juste avant que ces trois ne surgissent , j'eut au moins le temps d'apprendre son prénom ...
Mais je pense qu'elle fut plutôt énervée de voir des gens morts ....
Même si je ne la connaissais pas , j'étais plutôt surpris de voir que cela la choquait : Je pensais que c'était le genre de créature à avoir tué des gens pour s'en sortir ...

Elle me saisis mon t-shirt et me plaqua au mur . Je n'avais pas opposé de force , et je pense que vous savez pourquoi j'ai tenté de laisser couler ...
Bref , elle finit par me sortir avec une dose d'incompréhension qui pouvait se sentir :
"C’était quoi ça ? Pourquoi il en avait après toi ? Pourquoi tu les as tués ?"
Même si je mettais beaucoup d'efforts pour rester zen , je ne pouvais pas résister et je commençais à céder à mon côté bestial ... Mes yeux violets ressortirent , ainsi que mes crocs avant que je ne réponde avec rage et force :
"Ne me touches ... pas !"
Lui ais-je répondu tout en lâchant sa prise aisément s'en pour autant l'envoyer dans le mur . Je marchais vers le lit et me tenait la tête , tête qui me faisait un mal de chien ...
J'essayais de contrôler ma colère ! Avant je réussissais aisément à le faire ! Pourquoi maintenant non ?!

Je parvins à reprendre mon calme et lui répondit d'un ton exaspéré :"Je n'aime pas raconter ma vie à des inconnues ... Mais je pense que cela pourrait m'aider à calmer mon côté ... bestial .

Assis-toi , tu vas me stresser si tu restes debout ...
Je vais t'expliquer ce qui se passe :
Quand je suis sorti de prison à 18 ans , je voulais refaire ma vie . Mon côté bestial m'a poussé à sauver une autre coyote-garou d'un vampire plus fort qu'elle ... Malheureusement , je suis allé trop loin et même si le juge conclut à de la défense , j'ai pris 2 ans pour attaque . Je voulais me refaire une nouvelle vie ,
et j'ai donc décidé d'intégrer l'armée quelques semaines plus tard ...

Pendant quelques années j'y suis resté , et elles ont été les meilleures de ma vie ... Jusqu'à ce qu'un jour , je découvre tout mon régiment en sang , avec un seul homme debout au milieu de ce massacre . J'ai combattu cet homme qui s'avérait être un loup-garou Alpha avec une marque sur la nuque : Une sorte de marque de clan ou quelque chose dans le genre ... Je n'ai pas réussit à gagner le combat mais j'ai au moins le mérite de l'avoir fait fuir .... J'ai tenté de le poursuivre avec quelques autres soldats mais sans succès ....

Quelques temps plus tard , je quittais l'armée . Et quand je suis arrivé à la Nouvelle-Orléans , une autre créature de ce supposé clan m'attaqua : Elle avait la même marque . Je traque ces assassins qui ont fait des victimes durant mon intégration à la ville . Je vengerais mes camarades et ces innocents , quitte à céder à mon côté animal pour y parvenir ! Et peu importe qui se mettra en travers de ma route : Je ne laisserais pas ces monstres en vie !"

Après avoir vidé mon sac , je sentais comme un sentiment d'apaisement m'atteindre ... Je pense que vider mon sac m'a aidé à passer au-dessus de la frustration , ou du moins à avancer d'un grand pas contre ma frustration .

Mon téléphone se mit soudain à sonner , c'était Rebekah .
Je prenais le temps de décrocher et dit à Malia :
"Restes là , j'en ai pour quelques minutes ..."
disais-je en m'appuyant sur l'évier avec mon bras et écoutant l'appel .

"Cole , j'ai eu une autre vision ! Il faut que tu m'écoutes !"
"Encore ? Bon , qu'est-ce qu'elle racontait ?"
"C'était vague ... Je voyais l'intérieur d'un entrepôt ou d'hangar ,
je voyais de dos un loup-garou avec une marque à la nuque ... Et une jeune coyote-garou que tu semblais connaître ... Tu l'appelais Malia ...."

"... C'est ... C'est impossible ! Elle ne peut pas m'aider à traquer ces types ! Tu as du te tromper , c'est pas possible !"
"Tu sais que je ne me trompe que rarement Cole ... Cette file va être en danger si elle se mêle de ces affaires , je le sens ...."
"Je .... Je te rappelle plus tard , Rebekah ..."
Je ne pouvais pas croire ce que je pouvais entendre : Comment cette Malia que je connais à peine pourrait collaborer avec moi , alors qu'elle semblait m'en vouloir !?

Je ne voulais pas y croire , mais si Rebekah avait raison : Je devais éviter de l'impliquer dans cette histoire ... Ce combat n'implique que moi , je ne veux pas mêler qui que ce soit à cela ! Surtout pas elle ....

Je la regarde alors et lui dit d'un ton sombre :
"Il faut que je te parles ... Mais avant ça je vais te raccompagner chez toi .... Suis-moi , je peux te raccompagner très vite avec ma Kenshin ..."
Disais-je en tout l'accompagnant devant la porte et lui demandant :"Attends moi , j'en ai pour quelques instants le temps de mettre autre chose que ce ... truc ."

J'ouvrais mon placard et sortit un autre t-shirt à épaules noir et fond rouge avant d'enfiler un autre jean et mon cuir noir . Je sortais dehors et prit Malia et tapota l'épaule de Malia pour lui dire de me suivre .

Ma moto était "garée" derrière mon camping-car , avec un casque sur le manche .
Je fis signe à Malia de monter et lui proposa de mettre le casque :"Si un de nous deux doit se casser la gueule en beauté , autant que ce soit moi ...."
Disais-je un lâchant un léger gloussement de rire ...
© CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 59
▬ Points : 50
▬ Date d'inscription : 15/04/2017
MessageSujet: Re: Meet a beautiful teenager in danger    Sam 13 Mai - 3:42

meet a beautiful teenager in danger.
Feat
Cole
J’étais hors de moi. Je ne savais pas qui ils étaient mais s’il y avait bien une chose que la vie en meute m’avait apprise c’était que la mort n’était pas une fatalité. Lorsque je l’ai attrapé j’ai vu son regard viré au violet. Un violet profond et transcendant. Ses crocs commençaient elles aussi à sortir et d’un unique geste du bras il me fit lâcher mon emprise. Il n’y avait pas mis toute sa force, je l’avais senti. Il prit sa tête entre ses mains et l’espace d’un instant j’ai cru me voir les soirs de pleine lune lorsque Stiles était contraint de m’enchaîner. Je penchais légèrement la tête sur le côté, fronçant les sourcils. « Tu ne maîtrises pas ta transformation. », lançais-je en le regardant s’installer sur le lit. Finalement, peut-être que je partageais plus de chose que je n’aurais pu l’imaginer. J’avais soulevé ce détail plus en guise de question que d’affirmation. Puis il commençait à me raconter son histoire. Lorsqu’il me demandait de m’asseoir, je m’exécutais, comprenant bien que s’il ne contrôlait pas ses facultés il pouvait s’en prendre à moi à tout moment. En toute honnêteté, la facilité avec laquelle il m’avait fait lâcher son col m’avait bien prouvé que même si j’étais plus rapide et plus forte que la plupart des femmes je n’avais aucune chance face à lui. Je me suis donc contenté de l’écouter avec attention. J’étais resté assise, le regard fixé sur son visage. Je me concentrais sur les battements de son cœur, tentant de desceller le moindre mensonge de sa part. Mais à l’oreille sur rythme cardiaque semblait normal. Je plissais légèrement les yeux une fois toute son histoire déballée. Si ma vie n’avait pas été des plus simples la sienne l’était tout autant si ce n’est pas plus. « Pourquoi t’as fait de la prison ? », demandais-je sans le moindre tact, fidèle à moi-même. « Et c’était quoi cette marque, à quoi elle ressemblait ? », ajoutais-je avec intérêt. Bien qu’encore sur mes gardes, rien ne me laissait penser qu’il mentait à cet instant précis. Pas d’odeur, pas d’accélération du rythme cardiaque, ni de sa respiration, rien. Mais alors que je venais de poser les questions qui me brulaient les lèvres, la sonnerie de son téléphone venait nous interrompre. Lorsque je l’ai vu décrocher, mes sourcils se sont froncés. Je passais sur chacune de mes poches à la recherche de mon téléphone, sans succès. J’avais dû le perdre dans la forêt. Ce n’était que le quatrième en un an. Je n’avais entendu que des bribes de conversation, rien de très enrichissant depuis l’endroit où je me trouvais. « Je crois aussi en effet. », répondais-je lorsqu’il m’annonçait que nous devions parler. Il proposait de me ramener, m’invitant vers la sortie. Il me laissait à l’extérieur quelques minutes le temps de revêtir des vêtements en meilleur état. En l’attendant, j’avais croisé les bras, frottant doucement la paume de ma main contre mon bras comme si j’avais froid. En réalité, ce n’était pas un frisson que j’essayais de faire passer mais simplement cette sensation désagréable d’angoisse. Je regardais autour de moi les lèvres entre ouverte expirant un grand coup comme pour me ressaisir. Lorsque Cole sortait je me tournais vers lui. « Tu es plus .. présentable. », lui avouais-je maladroitement. J’avais du mal avec les gentillesses et cette notion de compliment. Ce n’était pas vraiment mon fort pour être tout à fait honnête mais croyez-le ou non c’était déjà une grande avancé de ma part que d’avoir pensé à une remarque positive à l’égard de quelqu’un. Il m’invitait à le suivre tandis qu’il avançait déjà d’un pas. Je tournais légèrement la tête pour regarder par-dessus mon épaule. Je n’étais pas encore totalement rassurée, mais visiblement je n’avais pas vraiment d’autre choix. Je découvrais une moto magnifique, elle me rappelait un peu celle de Scott. D’ailleurs, il me tendait le casque, comme Scott avait l’habitude de le faire. J’avais horreur de ça, c’était comme si l’on me disait ouvertement « prends ça t’es la plus fragile de nous deux ». Je vous ai déjà parler de ce sentiment de faiblesse que j’avais en horreur ? Et bien ce genre de moment était justement ce que j’aimais le moins. Me forçant à lui sourire en réponse à sa petite remarque qui piquait légèrement mon égo, je croisais les bras sous ma poitrine. « Une minute, qu’est-ce qui me prouve que tu vas me ramener chez moi ? Et pourquoi on ne parlerait pas ici au juste ? », demandais-je méfiante. « Je te rappel que : tu connais Kate Argent, tu viens de tuer sous mes yeux deux loups-garous et que tu n’as pas vraiment l’air de maitriser toutes tes facutés. », ajoutais-je en guise d’arguments. Je ne me rendais pas vraiment compte que mes réticences pouvaient sembler déplacées sachant qu’il venait de me sauver la vie, mais je ne pouvais pas allez contre ma nature. D’ordinaire solitaire et méfiante c’était plus fort que moi d’avoir des réponses claires et précises avant de faire confiance. Les bras toujours croisés, je regardais le jeune nagual d’un air déterminé, il était hors de question que je bouge tant que je n’avais pas d’explications claires …

_________________

WERECOYOTE. SCOTT'S PACK.
soon.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 89
▬ Points : 200
▬ Date d'inscription : 28/04/2017
▬ Localisation : Nouvelle-Orléans
▬ Emploi/loisirs : Ex-Soldat converti en flic d'infiltration

Feuille de personnage
Petit + : Batte électrifiée
Créateur de votre lignée : Ino Kira & Adam McGrath (Anciennement Joestar)
MessageSujet: Re: Meet a beautiful teenager in danger    Sam 13 Mai - 17:03

Meet a beautiful teenager in danger
" Tu ne maîtrises pas ta transformation."
Sur le moment , je me suis empêché de lâcher un petit rire sarcastique mais je me suis retenu et lui ait répondu :
"Je ne maîtrise plus ma transformation . Des années auparavant , je résistais facilement ... Quelque chose m'a ... comme déréglé depuis ...
Crois-moi , je n'aime pas toujours en venir à la violence gratuite et au meurtre ,
mais en ce moment .... Je suis pris de pulsions de rages sanguinaires , c'est un poids qui commence à me les briser sévère ..."


Et enfin vint l'heure des questions , avec des plus évidentes comme :"Pourquoi t’as fait de la prison ?"
"Pour avoir sauvé une coyote-garou d'un vampire bien plus fort qu'elle ... On a jugé cela sur le coup de la défense mais j'ai quand même pris 2 ans pour homicide involontaire .... Heureusement , plus ou moins , le vampire n'avait aucune identité connu ...."

"Et c’était quoi cette marque, à quoi elle ressemblait ? ""C'est une marque particulière ... Elle représente quelque chose de singulier , quelque chose qui semblerait caché ... Attends , j'ai une image quelque part sur mon téléphone ... voilà ! Je n'ai pas encore trouvé la signification de ce symbole, si ce n'est son origine ancienne , mais je pense bien que je finirais par le trouver un jour ou l'autre ..."

Après que je suis sorti avec mes nouvelles fringues , elle me sortit quelque chose de ce genre :
"Tu es plus .. présentable"
"Je dois aller bosser dans quelques heures , donc vaut mieux ne pas attirer l'attention en conduisant une fille , le t-shirt à moitié déchiré tu vois !"

Mais quand je m'apprêtais à démarrer le moteur , elle m'arrêta pour me demander :
"Une minute, qu’est-ce qui me prouve que tu vas me ramener chez moi ? Et pourquoi on ne parlerait pas ici au juste ?

Je te rappel que : tu connais Kate Argent, tu viens de tuer sous mes yeux deux loups-garous et que tu n’as pas vraiment l’air de maîtriser toutes tes facutés. "

"Si je voulais te faire du mal , tu serais encore dans mon camping-car , éventrée à cause de mon côté bestial ....
Bon bah , si tu veux parler ici , fais comme tu le souhaites ...

Alors pour la petite histoire , je ne connais Kate Argent à proprement parlé , disons plutôt que j'ai une amie qui arrive à ... voir l'avenir . Grâce à elle , j'ai eu la connaissance d'une autre Nagual , mais quand elle a réussit à me faire voir ces visions , je ne voyais qu'une faible . Je peux paraître certes pas très fort au premier coup d'oeil , mais pour moi elle n'est qu'une vulgaire Oméga qui a juste enchaîné des concours de circonstances ...

Et puis , les seules visions que je n'ai vu d'elle ne montraient que des morts , donc je peux jauger sa violence et la mienne ....
Pour te dire , les Nagual ont les mêmes rangs que les loups-garous , mais chez nous cela marche différement ...
Oméga désigne les plus faibles , ceux qui sont devenus Nagual par morsure et griffures et qui n'ont pas eu le temps d'exercer leur pouvoir ...

Les Bêta sont la catégorie moyenne , souvent né Nagual . Ils sont plus forts , plus rapides et imprévisible que les Oméga et pourraient rivaliser avec des Alphas d'autres races si ils sont à leur stade final avant d'accéder au rang d'Alpha .

Les Alphas Nagual sont très spéciaux : Ils font souvent office de conseiller et mentor pour les Naguals plus faibles et ont souvent deux ou trois Omégas à leur service qui veulent devenir Bêta .
Chez nous , le système de meute est différent du votre : On devient certes plus puissant en groupe mais on peut garder nos capacités si on est solitaire .
Cependant , si on est liés de sang ou de la chair à un autre membre de la meute , plus cette personne est éloignée et plus on est déconcentrés , cédant facilement à notre côté primitif ....

Je n'ai pas expérimenté une quelconque meute , j'ai toujours été plus ou moins solitaire ... Mais crois-moi , on s'y fait à force ."


Les bras croisés et adossé au mur du camping-car , je me mets maintenant à poser les questions :
"Et toi , Malia ? Tu en sais plus sur moi que moi sur toi ...
Racontes-moi ton histoire , on pourrait alors se faire plus confiance mutuellement ..."


© CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Meet a beautiful teenager in danger    

Revenir en haut Aller en bas
 

Meet a beautiful teenager in danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» Ahem.. Please to meet you ?.
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» La démocratie est en danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: Le Bayou-