Les Top

Leatherland
Blazing Star
Fearwood
Chicago Dreams



 

Bienvenue sur le forum ♥

Nous manquons de membres du brotherhood et d'hérétiques.

Partagez | .
 

 Who are you ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
▬ Messages : 56
▬ Points : 220
▬ Date d'inscription : 19/04/2017
▬ Localisation : Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : modèle photo et étudiante en art
MessageSujet: Who are you ?   Lun 1 Mai - 16:41

"Je ne comprendrais surement jamais comment on peut en vouloir à quelqu'un au point d'avoir envie de se venger..."
Who are you ?
St Peter Street, merveilleuse petite rue emplie de boutiques en tout genre... Bref, l'endroit parfait pour se retrouver entre amies après  les cours normalement, alors pourquoi je suis seule ? Très simple, en un mot : brotherhood. Pour être franche, j'aime être une brotherhood mais j'ai l'impression que c'est en train de me bouffer la vie. Enfin non, j'ai l'impression que je suis passée à coté de pleins de chose à cause de ça.. A commencer par ma famille, complétement obsédée par ça.. Mais bon, on peut pas tout avoir.

Pour l'instant, je ne fais que marcher encore et encore... Je ne sais même pas si j''ai envie qu'il se passe quelque chose, s'il ne se passe rien j'aurais une soirée tranquille et si il se passe un truc... Bah j'arrêterais peut être de m'ennuyer pendant quoi ? Deux secondes maximum. Un soupire m'échappe alors que je fourre mes mains dans mes poches, qu'est ce que je donnerais pas pour tomber sur Isaac... Je me tue, je peux pas arrêter de vouloir le voir deux minutes ?...  Désespérant.

Il est maintenant 21 heure 30, j'ai empêché un vampire d'attaquer un humain devant témoins... L'angoisse que ça aurait pu être.. Depuis ce vampire c'est de nouveau le calme plat, rien à signaler à part un groupes de mecs avec un regard un peu trop sale... Je me retient d'aller les voir pour les emmerder un peu, ce serait une mauvaise idée et je ne suis pas la pour ça. Je continue de marcher veillant à ce que rien ne dérange l'inconscience collective, l'innocence.. Je lache un soupire et entend du bruit dans une ruelle à ma droite.. Un surnat ?


_________________
I'm trying to hope
with nothing to hold
I'm in love with you, and I'm not in the business of denying myself the simple pleasure of saying true things.. I'm in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 175
▬ Points : 857
▬ Date d'inscription : 26/04/2017
▬ Emploi/loisirs : Editrice / Chasseuse à temps plein
MessageSujet: Re: Who are you ?   Mer 3 Mai - 12:46

Please...Just don't...



Nouvelles lunettes ! Obligatoire pour ne pas ressembler à un panda, avec les cernes et les bleus qui peuplent mon corps. Rencontre étrange avec ce chasseur encore plus névrosé que moi ! Je ne pensais pas que ça soit possible, même si à dire vrai, ma connaissance sur les chasseurs ne restent qu’une vague histoire. A y réfléchir, mes parents ne m’en avaient que peu ou pas présenté et je devais faire mon chemin, toute seule, tentant d’apaiser la rage qui somnolait toujours en moi. La soif de vengeance, il n’y a rien de mieux pour vivre avec une boule au ventre, quotidiennement.
Mon couteau, toujours caché, mais toujours sur moi, je taquinais la garde, avec une folle envie de retrouver ce minable d’humain chasseur qui m’avait prit si facilement pour lui enfoncer droit dans le cœur. Le principe même de ma présence ici, n’est-il pas de protéger la vie, peut importe qu’elle est cette vie, même si elle est magique ? Même si c’est pour sauver un monstre ? Pour le sommeil il est plus facile de penser que mon envie de le tuer est présente dans ma tête pour être fidèle à mon serment plutôt que d’une envie de vengeance, bien cruelle, parce que j’ai été faible une petite seconde pour me laisser avoir de cette manière.
Fin de journée, ceux qui on finit de travailler rentre retrouver une famille que je n’aurai sans doute pas. N’est-il pas rare pour un chasseur, encore plus un brotherhood que d’avoir une vie encore plus rapide et éphémère qu’un humain lambda ? A force de trainer avec le diable, il nous entraine vite dans la tombe. Il n’y à qu’a voir mes parents qui ont eu la chance d’avoir une seule et unique fille pour mourir, l’un sous les crocs de ceux qu’ils chassaient et l’autre d’une mort…Somme toute normale. Ma mère aimait la normalité, morte d’une mort banale, c’est bien, non ? Ca doit être si rare…
Une envie folle me prend de me retrouver seule, dans une rue et pourtant, je tombe sur un homme et une femme et ma fois, ça à l’air plutôt chaud, pourtant, je trouve la situation très étrange. L’homme se débat ? Non, franchement, un homme qui se débat ? Je fronce les sourcils avant d’avancer. Je sais bien que je ne dois pas intervenir dans tout ce qui est humain, mais la situation est tellement étrange que je trouve ça irrésistible. Je racle ma gorge, les deux silhouettes s’arrêtent de bouger et se tourne vers moi. La femme, une vampire à ne pas s’y tromper à ses veines sombres sous les yeux et la goute qui dégouline de ses lèvres. L’homme, humain à voir la trace dans son cou s’interpose entre nous. Je suis assez surprise et ma main se pose sur la garde de mon couteau, quand la voix de la femme se fait entendre, un sourire sur les lèvres.
- Il n’y a rien de mal ici, passes ton chemin. Tout est consentant, alors ne viens pas nous faire perdre notre temps.
Ma bouche s’entrouvre, aucun son de passes mes lèvres. Consentant ? Parce que vider quelqu’un de son sang reste…L’homme prend la main de la femme et je comprends que c’est encore plus malsain que ça n’y parait. Il ne s’agit pas juste d’un échange de fluide, mais de sentiments ? Non, un vampire ne peut pas aimer, il ne peut y avoir que de l’hypnose dans l’air !
J’éclate de rire, un peu trop fort, un peu trop forcé, mais à quoi bon rester de marbre face à cette mascarade.
- A voir ce qu’il se déroule sous mes yeux, je ne dirais pas qu’il ne se passe rien, donc, lui, il s’éloigne et moi je te tue toi. C’est simple ! Et si tu voulais bien te laisser faire, ça n’en serait que mieux !
Un bruit, somme toute léger se fait entendre derrière moi. L’espace d’une petite seconde, je tourne la tête pour voir une femme, brune et le temps que je me retourne à nouveau, la vampire et sa poche de sang sur patte ont disparut.
Je soupire, fortement avant de me retourner, face à la demoiselle. Mon regard est sombre. Mon agacement ne se fait pas attendre plus longtemps.
- Il ne faut pas se promener seule dans les rues sombres, on ne te l’a jamais dit ?



lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
▬ Messages : 56
▬ Points : 220
▬ Date d'inscription : 19/04/2017
▬ Localisation : Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : modèle photo et étudiante en art
MessageSujet: Re: Who are you ?   Jeu 4 Mai - 11:06

"Je ne comprendrais surement jamais comment on peut en vouloir à quelqu'un au point d'avoir envie de se venger..."
Who are you ?
J'avais raison, il a bien un surnat mais aussi deux humains...

- A voir ce qu’il se déroule sous mes yeux, je ne dirais pas qu’il ne se passe rien, donc, lui, il s’éloigne et moi je te tue toi.

Oh... C'est une chasseuse ?

- C’est simple ! Et si tu voulais bien te laisser faire, ça n’en serait que mieux !

Je fais un pas en avant et apperement il s'est entendu. L'humaine me lance rapidement un regard et la surnat en profite pour partir avec l'humain... Ils se tenaient la main, il lui donne volontairement son sang ? En tout cas la femme resté sur place me lance un regard noir, quoi ? Si il est donneur volontaire elle ne va pas le tuer donc y a pas de soucis. Elle soupire élégamment, ironie quand tu nous tient.

- Il ne faut pas se promener seule dans les rues sombres, on ne te l’a jamais dit ?

Sans rire ? Qu'est ce qu'elle me fait là ? Je croise les bras sur mon buste et la détaille du regard. Elle doit être dans un mauvais jour, c'est quoi cette humeur de chien ?

- Visiblement nous sommes deux à ne pas écouter ce qu'on nous dit. Toi aussi tu es seule.


_________________
I'm trying to hope
with nothing to hold
I'm in love with you, and I'm not in the business of denying myself the simple pleasure of saying true things.. I'm in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 175
▬ Points : 857
▬ Date d'inscription : 26/04/2017
▬ Emploi/loisirs : Editrice / Chasseuse à temps plein
MessageSujet: Re: Who are you ?   Ven 5 Mai - 2:29

Please...Just don't...



Pourquoi la vie ne peut-être pas être simple ? Un vampire en face de moi, je le plante de mon pieu, il meurt, je suis contente. Ca ne peut pas, sincèrement, se passer comme ça ? Ca nous ferait tellement gagné du temps.
Voilà ma proie de la soirée, partie alors que j’étais à deux doigts de lui enfoncer, avec le sourire, un pieu dans le cœur. Je n’ai jamais saisi que les humains acceptent si facilement de se laisser sucer ce liquide vermeille coulant à flot.
Elle me toise du regard, je n’aime pas son attitude. C’est une gamine, le respect, ça se perd visiblement.
- Et puis-je savoir en quoi je n’écoute pas ? Je ne vois pas le problème d’être seule, si ça permet de ne pas avoir d’enfant dans les jambes.
Cordialité, quand tu nous tiens. Je lève les yeux au ciel, m’approchant d’elle, la dévisageant de haut en bas pour tenter de percer à jour cette jeune femme.
- J’en conclus que ce que tu as vu ne te choques pas ? Qu’un humain soit d’accord, où qu’il soit hypnotisé, ça ne te dérange pas ?
Je secoue la tête et recommence à marcher en lui faisant signe de me suivre. Autant ne pas rester statique et prendre racine.
- Tu n’aurais pas dû intervenir. Tu m’as fait perdre ma proie et je n’aime pas que l’on marche sur mes plats de bande ! Tu m’expliques ce que tu fais seule ?
Mains dans les poches, je la regarde du coin de l’œil. Elle m’intrigue.




lumos maxima

_________________
On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
▬ Messages : 56
▬ Points : 220
▬ Date d'inscription : 19/04/2017
▬ Localisation : Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : modèle photo et étudiante en art
MessageSujet: Re: Who are you ?   Ven 5 Mai - 18:55

"Je ne comprendrais surement jamais comment on peut en vouloir à quelqu'un au point d'avoir envie de se venger..."
Who are you ?
- Et puis-je savoir en quoi je n’écoute pas ? Je ne vois pas le problème d’être seule, si ça permet de ne pas avoir d’enfant dans les jambes.

Enfant ? Elle parle de moi là ? Je lâche un grognement mais elle ne me laisse pas le temps de répondre.

- J’en conclus que ce que tu as vu ne te choques pas ? Qu’un humain soit d’accord, où qu’il soit hypnotisé, ça ne te dérange pas ?

Elle reprend sa marche et m'indique de la suivre... Non mais pour qui elle se prend ? Je suis pas son chien je vais pas la suivre juste parce qu'elle m'en fait le signe !

- Tu n’aurais pas dû intervenir. Tu m’as fait perdre ma proie et je n’aime pas que l’on marche sur mes plats de bande ! Tu m’expliques ce que tu fais seule ?

Sa proie...? Je la suit. Je suis pas un chien mais là j'ai envie de parler.

- Ta proie ? Cette vampire n'a rien fait de mal, le type était consentant alors je voit vraiment pas pourquoi tu aurais dû l'éliminer.

Je la regarde. Une brotherhood respecte la vie quelqu'elle soit...

- Et je suis seule parce que je me débrouille mieux comme ça quand je dois protéger des vies innocentes contre des gens comme toi. Je suis une Brotherhood tu connais le principe ?


_________________
I'm trying to hope
with nothing to hold
I'm in love with you, and I'm not in the business of denying myself the simple pleasure of saying true things.. I'm in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▬ Messages : 175
▬ Points : 857
▬ Date d'inscription : 26/04/2017
▬ Emploi/loisirs : Editrice / Chasseuse à temps plein
MessageSujet: Re: Who are you ?   Dim 7 Mai - 4:34

Please...Just don't...



Irascible. C’est sans doute ce qui me colle le plus à la peau. Instable des sentiments et des émotions, mais je me trouvais toujours une excuse, parce qu’après tout, si une attitude ne plait pas, on évite la personne ? Peut-être est-ce pour ça… On m’a toujours dit de vivre pour ce que je suis, pour mon rôle, ce qui doit se rapprocher d’une vocation et d’une passion. Un peu trop humaine sur les bords, je ne vois pas la vocation de tuer. Je suis un soldat, j’obéis. Ne poser aucune question et obéir.
Dans un monde où la violence a sa place autant, voir plus, que la raison me dépasse. A la télévision, dans la rue, sur internet, dans les livres que je tiens dans la main chaque jours à mon travail, dans ma vie privée, tout n’est que violence et le monde, qui ne tourne pas rond, trouve tout ça normal. Pourtant, en quoi est-ce normal de voir la vie se dégradait et de ne rien faire pour le moindre changement ?
Dans un monde où un sourire, une salutation effraie, qu’elle est notre place ?
Elle me suit, pas si docile que ça. Son regard ne trompe personne. Je m’arrête quand je l’entends parler, abasourdie par de tel propos. Elle ne peut être qu’une Brotherhood pour le dire. Mes parents le répétaient sans cesse. Etait-ce pour me convaincre moi où eux ? Des gens comme moi ? Vient-elle de me qualifier de danger ? Je me retourne face à elle, prête à exploser de rire, mais il n’est pas l’heure de rire. Son pic, ses paroles font mal. Depuis quand, me catégorise-t-on de danger ?
Je relève ma main, lui montrant la chevalière qui me tient tellement à cœur. Deux lettres qui résument ma vie depuis ma naissance. BH. Une règle de vie, un code de conduite.
- Un cadeau de mes parents pour me rappeler qui je suis. Ce que nous faisons. Donc, oui, je connais le principe. Ce que je ne comprends pas, c’est toi et les autres.
Je croise les bras sous ma poitrine, la regardant une fois de plus, de haut en bas. A son âge, étais-je aussi utopiste ? Un regard bienveillant sur le monde au alentour.
- Protéger les vies innocentes des gens comme moi ? En quoi cette vampirella de bas étage est-elle innocente ? Je fais mon travail, comme toi, respectant ce code de conduite qui nous éloigne des monstres que nous tuons, mais rien ne m’empêche de voir la vérité en face. Elle n’est pas innocente de se servir de cet homme. Ils ne sont pas innocents après avoir tué des humains. Les gens comme moi, font exactement ce qu’on leur dit, oubliant leur ressenti pour aider le monde à tourner mieux. Eux, ils tuent et me donnent une raison de me lever chaque matin.
Croyait-elle réellement à ce qu’elle venait de dire ? Croyait-elle vraiment en l’innocence de certaines personnes que nous devions aider ? Qui est réellement la menace. La vampire qui use de ses charmes, sûrement de son hypnose, pour se nourrir où moi, qui veut purger le monde de la violence ?



lumos maxima

_________________
On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
▬ Messages : 56
▬ Points : 220
▬ Date d'inscription : 19/04/2017
▬ Localisation : Nouvelle Orléans
▬ Emploi/loisirs : modèle photo et étudiante en art
MessageSujet: Re: Who are you ?   Mar 27 Juin - 15:39

"Je ne comprendrais surement jamais comment on peut en vouloir à quelqu'un au point d'avoir envie de se venger..."
Who are you ?
Elle leve la main pour me montrer une chevalière avec "BH" gravé dessus. Alors elle aussi c'est une Brotherhood ? On va faire amie-amie alors ! Non mais sérieusement, c'est bien gentil de me montrer une bague mais brotherhood c'est pas qu'un nom ou des pouvoirs.

- Un cadeau de mes parents pour me rappeler qui je suis. Ce que nous faisons. Donc, oui, je connais le principe. Ce que je ne comprends pas, c’est toi et les autres.

Alors là ma belle, t'inverse les rôles.

- Protéger les vies innocentes des gens comme moi ? En quoi cette vampirella de bas étage est-elle innocente ? Je fais mon travail, comme toi, respectant ce code de conduite qui nous éloigne des monstres que nous tuons, mais rien ne m’empêche de voir la vérité en face. Elle n’est pas innocente de se servir de cet homme. Ils ne sont pas innocents après avoir tué des humains. Les gens comme moi, font exactement ce qu’on leur dit, oubliant leur ressenti pour aider le monde à tourner mieux. Eux, ils tuent et me donnent une raison de me lever chaque matin.

Oh mais oui bien sûr, c'est évident ! Tuons tout les surnaturels dans ce cas ! Sans aucune distinction !

- Tu crois qu'ils ont tous voulu être comme ça ? Tu penses sérieusement que tout les vampires tuent pour se nourrir ? Que les lycans ont le choix ? Tu connaissais cette vampire ? Qui te dit qu'elle a déjà fait du mal ? Ce mec avait l'air plus que consentant quand même ! Mets toi juste deux secondes à leurs place et peut être que là tu comprendras qu'ils ne sont pas différents de nous. Et tu sais quoi ? Si tu tues comme ça, sans faire de distinctions tout les surnaturels que tu croises, oui pour moi tu es un monstre. Et sincèrement, il y a des tonnes de surnats qui valent mieux que toi.

C'est à mon tour de croiser les bras sous ma poitrine.

- Tu es bien moins innocente que pas mal de surnats. Alors arrêtes de les mettre tous dans le même panier.


_________________
I'm trying to hope
with nothing to hold
I'm in love with you, and I'm not in the business of denying myself the simple pleasure of saying true things.. I'm in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Who are you ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Who are you ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kill or be Killed :: Welcome to the Big Easy :: St Peter Street-